Journal LMN-3 la groovebox open source

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
23
24
juin
2022

Aujourd'hui je vais vous parler de LMN-3, une groovebox open-source développée par Stone Preston, un developeur de chez Canonical.

Voici la bête assemblée:

LMN-3

Mais c'est quoi, une GrooveBox?

Une Groovebox est un instrument de musique électronique composé d'une ou plusieurs sources sonores (synthétiseurs, samplers, boites à rythmes), d'une surface de controle équipée de boutons, potentiomètres, coussinets/pads) et d'un séquenceur intégré permettant de composer à minima des canevas/loops enchaiables voire de créer des compositions complètes.

Quand le séquenceur est suffisemment complet pour créer des compositions complètes on les appelles parfois aussi DAW-in-a-box [1]. Littéralement: station de travail musicale dans une boîte. Il semble que le projet LMN-3 a pour vocation d'aboutir à ce niveau.

L'architecture

Le LMN-3 se compose de plusieurs élément:
- une raspberry pi4, faisant tourner un séquenceur basé sur le moteur open-source Tracktion Engine. Tracktion Engine est le moteur du DAW Tracktion Waveform qui n'est lui même pas complètement libre mais dont il existe une version pour linux (aussi pour raspberry pi). Tracktion Engine est fourni sous forme de module JUCE. C'est donc JUCE qui est utilisé comme framework pour la GUI. JUCE est un framework de développement audio dual licensé proprio/gplv3.
- un écran LCD
- une carte de developement Teensy 4.1 pour servir de contrôleur midi pour l'interface physique
- une PCB sur laquelle on installera des touches claviers, des potentiomètres et un jockstick
- le boîtier

Au niveau de l'apparence on y voit une très nette inspiration de l'OP-1 de Teenage Engineering. Au niveau du fonctionnement il me semble plus proche d'un DAW in a box comme la série des MPC, mais sans les excellents PADs de ces derniers (idée d'améliorations).

Le projet

Le projet github FundamentalFrequency vous permet déjà d'assembler votre LMN-3. Il contient :
- le code source du DAW
- le code source du firmware pour contrôler la teensy
- les fichiers FreeCAD pour le boitier
- les fichiers KiCAD du PCB
- les fichers OpenSCAD pour imprimer en 3D les touches
- un guide d'assemblage
- le code source de l'émulateur (présentation youtube) pour tester le DAW avant même d'assembler la bête.

La suite

On souhaite tout de bon à l'auteur de ce projet dont je vais suivre les premiers pas. Comme je n'ai pas encore de raspberry pi 4 mais son ancêtre, je vais tout de même acheter une teensy 4.1 mais pour faire tourner m8tracker en version headless pilotée par ma raspberry pi 3 + GameHat. Le M8 Tracker, je vous en parlerait dans le prochain journal quand j'aurai reçu la Teensy.

[1] D.A.W. Digital Audio Workstation ou Station de Travail Digital.

  • # MPC

    Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

    Vu que j'ai oublié de mettre le lien et pour vous donner une idée, les MPC c'est ces boites vendues par AKAI Professionnal:
    https://www.akaipro.com/products/mpc-series

    • [^] # Re: MPC

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

      Juste pour info la série des MPC tournent également sous Linux à priori. Vu sur Audiofanzine.

    • [^] # Re: MPC

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 24/06/22 à 19:44.

      J'arrive pas (et ce depuis une semaine en fait) à voir si le montage inclut une ou plusieurs entrées audio. Ce n'est pas dans les vidéos, non dans les docs que j'ai lu pour le moment ; si c'est le cas, c'est pas vraiment du tout une groovebox (en tout cas pas une MPC) ça parait bizarre vu que la machine gère clairement les samples audio d'une part et vu les capacités du framework d'autre part.

      Évidemment ça parle de "recording" partout sur le github mais à chaque fois il s'avère que c'est du MIDI recording, ce qui n'a rien à voir en fait.

      Dés que je trouve les entrées audio, je commence à envisager d'en fabriquer une :)

      • [^] # Re: MPC

        Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

        L'avantage c'est que le design peut évoluer. Mêmes sur les MPC (qui effectivement tournent sous linux[1]) les gens y branchent des interfaces audio USB pour rajouter des entrées.

        Par exemple j'imagine qu'il l'a fait comme ça par simplicité et pour singer l'OP-1, mais moi je modifierait bien le design pour mettre l'écran au milieu. Je ne vois pas ce qui empêcherait d'ajouter une interface audio usb à la raspberry pi, le framework juce doit supporter j'imagine.

        [1] il existe même des images modifées qui démarrent openssh, d'autres qui font tourner le software en mode Akai Force plutôt que MPCC.

        • [^] # Re: MPC

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

          L'avantage c'est que le design peut évoluer.

          Alors toi non plus tu n'as pas trouvé les entrées audio, hein ? En fait, rien qui concerne l'entrée audio ; après je je sais rien de Traktion (juste que ça m'évoque un DAW vénérable et proprio, mais ça a beaucoup bougé récemment, plein de code a été libéré) je connais beaucoup mieux Juce pour avoir un peu joué avec le code, mais surtout parce que j'utilise plein de plugins codés avec.

          je modifierait bien le design pour mettre l'écran au milieu

          Je suis beaucoup plus pour ta suggestion du journal d’intégrer des switches sensibles à la vélocité (AKA Pads) mais maintenant plein de fabricants de switches font des modèles "analogiques" (c'est juste un exemple) je tape ce message sur un wooting One, mais il y en a d'autres, bref, non, moi ce qui m'intéresse, ce sont les entrées audio. Et c'est pas si simple en fait, car c'est surtout une implémentation logicielle, Ok on sample, mais on fait quoi avec, est-ce quon peut traiter en temps réel (pendant l'enregistrement) et après est-ce qu'on peut looper le sample, et / ou le mettre en parallèle sur toute la timeline, est-ce que l'édition est destructive, combien de niveaux d'undo, etc. etc.

          Ah oui, et bien sur des touches noires pour les dièses :)

          Allez, une petite loop-track pour illustrer tout ça :)

          • [^] # Re: MPC

            Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

            D'après la description de la partie DAW, tu dois poser tes samples et tes drum kits dans des répertoires particuliers.

            En ce sens c'est assez proche de ce que propose une novation circuit OG dans l'état, mais avec la possibilité de plugins en plus et un workflow avec écran.

            Je ne vois pas d'impossibilité de faire du sampling dans le futur, à voir comment la partie DAW évolue.

            • [^] # Re: MPC

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

              tu dois poser tes samples et tes drum kits dans des répertoires particuliers.

              Ok, donc c'est pas (du tout, en l'état) une MPC.

              En ce sens c'est assez proche de ce que propose une novation circuit OG dans l'état, mais avec la possibilité de plugins en plus et un workflow avec écran.

              Oui, et plein de surfaces de contrôle de ce genre ; pour ce qui est du workflow j'ai beaucoup aimé l'ergonomie de cette petite machine, et j'aimerais bien voir ce qu'une intégration audio peut donner ; juste j'ai des doutes en ce que l'audio peut difficilement être un (after though) truc qu'on implémente après

              Je ne vois pas d'impossibilité de faire du sampling dans le futur, à voir comment la partie DAW évolue.

              Je te dis, ça a l'air simple comme ça, mais l'audio et le MIDI sont totalement dissymétriques ; la complexité est vraiment dans l'implémentation soft, et avant ça même comme tu dis il faut du HW, et apparemment cette machine n'est pas actuellement équipée matériellement pour faire de l'audio ; à suivre.

    • [^] # Re: MPC

      Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

      Vu que j'ai oublié de mettre le lien

      Je t'ai rajouté le lien. Ça te va comme ça ?

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # dirtywave M8

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

    J'ai acheté un Teensy 4.1 justement pour faire tourner le M8 en version headless. Ce n'est pas indiqué dans la doc officielle qui présente uniquement un outil windows pour se connecter dessus, et je m'attendais à devoir rebooter sous l'os du mal pour tester ce monstre, mais quelle n'a pas été ma joie en découvrant qu'il existait un outil tiers, open source et tournant sous linux (le binaire fait seulement 39 ko, si si) qui permet de faire la même chose.

    Donc il faut récupérer la version headless et installer le firmware comme indiqué ici : https://github.com/DirtyWave/M8Docs/blob/main/docs/M8HeadlessSetup.md

    et ensuite utiliser ce logiciel pour se connecter sur le teensy :

    https://github.com/laamaa/m8c

    c'est assez futé, le son est généré par le teensy, mais c'est rerouté vers la carte son du PC (ainsi que l'affichage vers l'écran).

    Une belle présentation en français de cet outil au son incroyable ici, par
    MrMakingsound : https://www.youtube.com/watch?v=T4ihl9Z1pVM

    Et un essai rapide du tracker : https://sndup.net/x856/
    le rendu est brut, il n'y a pas d'effets rajoutés postérieurement

    • [^] # Re: dirtywave M8

      Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 26/06/22 à 23:22.

      Bon ben voilà, t'as déjà écris mon prochain journal!

      J'ai vu qu'il existe aussi un fork adapté pour mapper le pad de la piboy et de mon gamehat et aussi un client rust.

    • [^] # Re: dirtywave M8

      Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

      La vidéo de mrmakingsound me fait réaliser que les francophones ne réalisent peut-être pas que m8 a été choisi pour être un jeu de mot avec mate (m-eight) = le pote.

      Pas mal ta première compo avec!

    • [^] # Re: dirtywave M8

      Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

      Énorme, je ne connaissais pas !
      Merci pour la découverte (pour moi qui ne joue qu'avec des pocket operator, c'est une révélation, le retour aux sources sur les trackers)

    • [^] # Re: dirtywave M8

      Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

      Je viens de recevoir ma teensy. Juste avant un week-end prolongé, ça tombe bien.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.