Journal URGENT: petition allemande contre les ordinateurs de vote

Posté par .
Tags : aucun
0
27
nov.
2006
J'ai proposé une dépêche sur le sujet mais vu l'urgence, je mets déja un journal ici. Je relaie un appel urgent passé sur la liste de diffusion vote.electronique

"Chèr(e) Sympathisant(e) de ordinateurs-de-vote.org (anciennement
recul-democratique.org),

Voici un appel venant d'Allemagne. L'association allemande luttant
contre le vote électronique nous demande de les aider: une pétition est
en cours pour qu'ils puissent être entendu publiquement par le
Parlement. Ils ne leur manque plus que 6.000 signatures.

Une traduction englaise de leur requête est disponible ici:
http://www.efve.eu/Petition_against_voting_computers_in_Germ(...)

ATTENTION: Urgence: La petition officielle ne peut etre signée que
jusqu'au 28/11/2006, c.a.d. après-demain Mardi!

Oui, des non-Allemands sont autorisées à signer la petition!

Pour directement signer la petition, allez ici:
http://itc.napier.ac.uk/e-Petition/bundestag/view_petition.a(...)

- remplissez :
Name = nom
Vorname = prénom
Ort = ville
Postleitzahl = code postal
Strasse = adresse
Land/Bundesland = pays
- cliquez sur le bouton "Mitzeichnen" après avoir coché la case juste
au-dessus

- il n'y a pas de confirmation par courrier électronique. Votre
signature apparaitra rapidement dans la liste :
http://itc.napier.ac.uk/e-Petition/bundestag/view_signatures(...)
(l'affichage peut-être très lent et bloquer votre navigateur).

--
Pierre Muller, webmestre de http://www.ordinateurs-de-vote.org
(anciennement recul-democratique.org)
Citoyens et informaticiens pour un vote vérifié par l’électeur


Liste de diffusion vote.electronique
Pour se désinscrire : mailto:vote.electronique-request@ml.free.fr?subject=unsubscribe"
  • # ok pour la traduction anglaise de leur demande ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    ... mais une version française dans ton journal histoire de rapidement expliquer de quoi il retourne avant de demander de signer une pétition, ce serait sympathique, et ça ferait moins "pub".
    • [^] # Voili voilà

      Posté par . Évalué à 4.

      Droit de vote : machines à voter

      Le pétitionnaire exige la suppression sans remplacement de l'article 35 de la Bundeswahlgesetz (loi fédérale relative au vote) : utilisation de machines à voter.


      Justification :

      Un principe fondamental de la démocratie est la transparence du processus de vote tout entier. Le vote par bulletins permet à chacun de contrôler la rectitude du processus de vote, de la présentation de l'urne jusqu'à le décomptage et la proclamation du résultat.

      L'introduction d'ordinateurs (machines à voter) dans ce processus remplace un système simple, fiable et éprouvé un nombre incalculable de fois par un système complexe et contrôlable par seulement quelques-uns.

      L'utilisation d'une machine à voter est permise par l'article 35 de la Bundeswahlgesetz dès lors que l'examen seul exemplaire d'une série d'appareils par un l'institut technique fédéral rattaché au ministère de l'Intérieur ne révèle pas de défaut. Au contraire d'un vote avec urne et bulletin, où toute personne possédant le droit de vote est autorisé et capable de surveiller le processus et de juger le résultat d'un recomptage des voix, la vérification d'une machine à voter devient impossible pour les simples citoyens et ses fonctionnements internes lui sont dissimulés.

      Pour qu'une machine à voter soit autorisée dans une communauté, il suffit que le constructeur assure qu'il est parfaitement identique à un exemplaire avalisé. Une vérification de ce que ceci est le cas, de ce que l'appareil n'a pas été entre-temps manipulé par un tiers d'ici à son emploi n'est pas prévu par la loi, n'est possible ni pour le superviseur du vote, ni pour les observateurs du vote, ni pour les votants et n'a dans les faits pas lieu.

      Seul le fabricant et le ministère de l'Intérieur peuvent donc, selon cet article 35, vérifier l'appareil. Ceci est par comparaison avec la possibilité offerte à chacun dans un vote avec urne et bulletins tout simplement inacceptable.

      Même la vérification d'un vote et la proclamation d'une tricherie électorale, comme par exemple en 1989 dans la RDA et en 2002 à Dachau, est tributaire de l'existence physique des bulletins de vote et est rendu par l'emploi de machines à voter dramatiquement plus difficile, pour ne pas dire impossible.

      Pour toutes ces raisons, l'emploi de machines à voter, tel qu'il est encadré par l'article 35 de la Bundeswahlgesetzt, limite la transparence et du même coup la légitimité des élections démocratiques de façon inutile et dangereuse.

      Nous demandons au Bundestag l'abrogation de cet article.
  • # Pour le pavé à côté de la case à cocher

    Posté par . Évalué à 3.

    J'aime pas cocher sans comprendre, alors une traduction approximative[1] donne:
    Note sur la protection des données : Je suis d'accord pour que le Comité des pétitions stocke électroniquement les données ci-dessus. Les données sont utilisées exclusivement pour la procédure de pétition. Dans la liste de publication, seuls ces champs sont publiés : Le nom, le prénom, le titre, le pays et la date de la signature.

    Oui, j'ai lu la note sur la protection des données [ ]


    [1] c'est une traduction google corrigée à la main...
  • # Pourquoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est pas bien le vote électronique ?
    ou alors, là c'est mal fait ?


    Pour moi, ce serait plutôt un progrès, mais à certaines conditions.
    Ca permettrait d'éviter les frais (papiers/ personnels), et les erreurs(comptage/corruption), et on aurait les stats en temps réel.

    Par contre, on ne peut pas faire confiance à un logiciel propriétaire sur ce système (pas d'archivage, vérification des erreurs).
    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      On ne peut pas non plus faire confiance à un logiciel libre pour ça. Si, si, réfléchis bien ;-) !
    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Ne pas confondre moderne et progrès.

      Moins de frais:
      papiers :équiper tous les bureaux de vote d'ordinateur c'est pas nécessairement une économie/
      * personnels: plus il y a de citoyens participants moins les risques fraudes sont élevés.

      Quel intérêt d'avoir le résultat dans le seconde, ne peut-on pas attendre 24h?
    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Il n'existe aucun schéma qui te garantie parfaitement l'anonyma et le non bourrage des urnes.

      Comment vérifier les bidouilles si tout devient éléctronique ?

      "La première sécurité est la liberté"

  • # URGENT

    Posté par . Évalué à -10.

    Ajouter un systeme sur linuxfr permettant de virer les journaux qui n'ont visiblement rien à foutre ici !

    Moi aussi je vais lancer une pétition pour la sauvegarde des chaussons de grand mère, mais avant de poster sur un site parlant de linux (tu vois le rapport?), j'expliquerais au minimum mon point de vue.

    Pour moi ce journal à autant de valeur que n'importe copier coller de blog disans "allez sur mon site svp c'est très important".

    A la poubelle (AMHA).
    • [^] # Re: URGENT

      Posté par . Évalué à 6.


      1 - Les journaux sont l'endroit où parler de n'importe quoi.
      2 - Cet article parle de démocratie et de l'utilisation de l'informatique dans cette dernière. Or la démocratie est plus ou moins la garante de nos libertés. Donc je ne pense pas que ce journal soit franchement hors-sujet de toute manière !
    • [^] # Re: URGENT

      Posté par . Évalué à 6.

      (ce commentaire vaut aussi pour le journal qui demandait une VF des explications). Je suis désolé d'avoir fait au plus court, mais en fait

      - au vu des délais impartis,

      - sachant que j'ai reçu ce mail à 1h 30 du matin 5 minutes avant de me coucher alors que j'étais déja très très en retard

      - sachant que je croyais que le principe du refus du vote électronique faisait plus ou moins consensus sur linuxfr (cf. http://linuxfr.org/~qdm/23098.html entre autres)

      j'ai tout bêtement copié-collé le mail que j'ai reçu après avoir contrôlé superficiellement l'authenticité des liens donnés, puisqu'il me paraissait contenir les infos suffisantes avant d'aller me coucher.

      Le document suivant propose pas mal de ressources sur le problème :

      http://www.recul-democratique.org/IMG/pdf/Qui_controle_le_vo(...)
  • # Qu'en dit un spécialiste ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Les machines à voter ont été abondamment commentées par Bruce Schneier (voir entre autres http://www.schneier.com/blog/archives/2006/11/more_on_electro.html).

    Pour résumer un peu, Big Bruce s'amuse (enfin c'est une façon de parler, ça ne le fait pas rire du tout) à épingler les différents foirages survenus avec les machines électroniques: faciles à pirater, pas de trace papier, etc. Les parlementaires américains, sur le sujet, croient mordicus à des positions discréditées scientifiquement, comme la "sécurité par l'obscurité" ("si personne ne sait comment ça marche, alors ça ne peut pas être piraté"), qui coïncident curieusement avec le discours officiel des fabricants de machine. Mais selon Schneier, des machines open-source donneraient bien plus de garanties de sécurité.

    (Au fait, la prochaine fois que vous allez retirer des sous à un guichet automatique, regardez sa marque. Souvent, c'est Diebold, célèbre fabricant de machines à voter et à problèmes. Rassurant?)

    Pour finir, il estime que le meilleur système actuel aux Etats-Unis est celui de son état: "Au Minnesota, on utilise des bulletins papiers comptés par des scanners optiques, et nos élections sont parmi les mieux gérées du pays. Si un de mes lecteurs doit acheter un nouvel équipement électoral, voilà ce qu'il devrait acheter."

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.