Journal Ordinateur de poche

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
17
17
nov.
2018

Voici un moment maintenant que je cherche à me créer un petit ordinateur.
Quelque chose de suffisamment petit pour tenir dans une poche, quelque chose de simple et bidouillable dans un mode «Do It Yourself». Un outil pour hacker en herbe, inspiré de l’époque révolue des PDA, de leur diversité, et du respect de la vie privée qu’ils apportaient sans même s’en rendre compte.

Je suis arrivé aujourd’hui à créer un second prototype finalement très simple, mais qui répond à un critère essentiel : La taille (l’unité principale tenant dans la main).

Un RPi Zero (ici dans sa version WH) est pour moi la carte mère idéale. Même si elle est limitée en puissance elle est très compacte, sobre en énergie et assez populaire pour avoir un support suivis.
La connectique vidéo mini-hdmi m’as cependant posé des soucis, un premier prototype avoir un câble vidéo qui prenait la moitié du volume du dispositif.

Ce n’est que la semaine dernière ou je suis arrivé à trouver un écran qui pouvais me convenir : Un Hyperpixel 4.
Moins standard que du HDMI, et prenant place sur le connecteur GPIO, qu’il vient donc bloquer (mais je n’ai pas une fonction que j’ai l’habitude d’utiliser sur les RaspberryPi). Il a l’avantage de limiter au minimum la taille, et le volume de l’ensemble (surtout avec un Pi Zero)

Viens compléter une alimentation de téléphone portable classique, et un clavier compact (Rapoo E2710), qui semble bien grand face aux 4" de l’écran.
Le clavier me pose encore des difficultés et je n’ai pas trouvé mon modèle idéal, compact et complet. Mon problème actuel étant celui des utilisateurs BÉPO, utilisant les touches «symboles» pour taper des caractères classiques. Touches que certains constructeurs déplacent parfois pour gagner de la place sur leur clavier et/ou réduisent leurs taille. (pas pratique pour faire la frappe en aveugle, à la quelle je suis habitué)

Le tout tourne aujourd’hui sur un Raspbian assez classique pour le moment (Le Pi Zero est petit, mais limite également la variété de système qui y sont disponibles)

Voila … C’était juste une envie de vous faire partager une expérimentation sans prétention.

  • # Photo ?

    Posté par . Évalué à 10 (+19/-1).

    Une petite photo du système ?

  • # Le smartphone comme terminal de contrôle ?

    Posté par . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 18/11/18 à 06:14.

    Well… Je trouve dommage que ta machine "bidouillable/DIY" (c'est la description que tu en fais, pas comme si tu avais déclaré faire un RetroPi portable) n'ait plus ses GPIOs disponibles…

    Du coup je me demande : à moins que tu n'aies encore un nokia 3310 ou autre feature-phone (ce qui serait parfaitement respectable), pourquoi ne pas utiliser ton ordiphone comme terminal ? Il possède déjà un écran généralement de grande qualité, lui adjoindre un clavier BT est aisé, et il pourrait facilement commander ton Pi0 (en wifi ou over USB)

    N.b. Si les cartes avec port eth sont trop épaisses et que le Pi0 est ta référence, tu as déjà regardé du côté des Orange Pi ?

  • # distro ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+5/-7).

    Le Pi Zero est petit, mais limite également la variété de système qui y sont disponibles

    ah bon ?
    moi j'utilise archlinux-arm sur tous mes rasbperry pi. Aucun souci.

    Pour ceux qui ne connaissent pas archlinux, ça nécessite un temps d'adaptation, mais sinon c'est du pur bonheur de retrouver pacman+aur sur les rpi.

    • [^] # Re: distro ?

      Posté par . Évalué à 10 (+23/-2).

      BTW I use Arch

    • [^] # Re: distro ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Euh … un système linux est un système linux. Archlinux-arm, ça reste un linux.

      Je pense que par "variété" de système, il pensait plus à Linux, *BSD, Windows, Haiku, etc…

    • [^] # Re: distro ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Bonjour.
      Le Pi Zero, tout comme la première génération as un CPU moins courant que celui des dernières générations, il y a donc un peu moins de choix au niveau des systèmes. La liste est de systèmes disponibles pour cette machine est donc moins longue que sur les CPU plus récents.

      Les dernières versions de Fedora (que j’utilise en Desktop) par exemple fonctionnent sur les Pi 3, mais pas les Pi Zero. Mais je ne doute pas qu’une arch tourne sans problèmes.

  • # quelques examples

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-2). Dernière modification le 18/11/18 à 20:54.

  • # Pyra ?

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

    Je suis depuis quelque temps le site de la pyra, c'est une console de jeu un peu comme une nintendo DS, mais avec un vrai clavier, des ports d'extension (video, usb, etc..) et un vrai écran (tactile).
    Ca tourne sous linux, et c'est prévu pour être évolutif et se démonter.
    Le problème c'est que ça met super longtemps à sortir :( Le mec est seul pour produire les prototypes donc ça prend du temps. https://pyra-handheld.com/boards/pages/pyra/

    • [^] # Re: Pyra ?

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      c'est une console de jeu un peu comme une nintendo DS

      Il y a effectivement des controles de type console, mais il s'agit bien d'un ordinateur de poche généraliste, basé sur un SOC ARM, qui sera livré de base avec une debian (et un noyau compilé sur mesure).
      Et le bootloader ne sera pas bridé, il sera possible d'installer d'autres systèmes.

      Le problème c'est que ça met super longtemps à sortir :( Le mec est seul pour produire les prototypes donc ça prend du temps.

      Ça prend effectivement longtemps (ma pré-commande date déjà de plus d'un ans, et à l'époque ils étaient déjà plus de 1000 à avoir pré-commandé), mais EvilDragon n'est pas seul sur le projet, il y a au moins une personne de DragonBox (le magasin sur lequel on peut pré-commander) qui travaille sur la pyra, et il y a plusieurs membres de la communauté qui contribuent à des degrés divers. Mais c'est sur qu'EvilDragon est celui grace à qui tout le projet tient la route, et est en passe d'aboutir.

    • [^] # Re: Pyra ?

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Le TI OMAP 5 n'est pas non plus récent (et je fais un euphémisme ici, c'est le même SoC que sur OpenPandora) et comme les SoC Broadcom, pas vraiment conçu pour une utilisation sur batterie.

      • [^] # Re: Pyra ?

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Heu, non, la Pandora, c'était un OMAP3, cf Pandora_(console_portable).

        Et dans la Pyra, le SOC est sur une carte fille qui peut être changée en gardant le reste de la machine, donc il est possible que dans quelques années ils proposent une mise à joru avec un SOC plus récent (ou moins énergivore).

        • [^] # Re: Pyra ?

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          oups, désolé oui c'est pas la même génération mais ça reste un vieux truc. Texas Instrument a arrêté sa ligne OMAP il y a déjà un bon bout de temps.
          Et avec un tel GPU PowerVR le système de l'Openpyra ne sera jamais en mainline. Pourtant à l'époque sur le forum d'autres SoC plus récents et plus libérés ont été proposé par la communauté, notamment du NXP Freescale.

          Oui je suis au courant de la carte fille mais c'est comme pour n'importe quel projet évolutif à base de SoM, il n'y a aucune certitude qu'il y ait une évolution et encore moins qu'elle soit pertinente avec ce que proposera ce marché qui évolue rapidement. Pour l'instant il n'y a pas de plan pour faire évoluer cette machine qui n'est pas encore sortie.
          L'argument évolutif c'est la promesse marketing à base de "peut-être", la véritable raison pragmatique c'est le coût de fabrication (carte-mère double couche et les puces BGA qui requièrent du multicouche sur la petite carte fille). EvilDragon a pourtant été assez transparent là-dessus.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.