Journal PeerTube est dispo en v1.0

Posté par . Licence CC by-sa.
53
15
oct.
2018

Framasoft l'avait annoncée lors de la campagne de levée de fonds initiée au printemps dernier. Framasoft l'a fait : PeerTube est disponible en v1.0.

Chocobozzz, développeur de PeerTube, qui nous l'avait présenté lors de cette dépêche, avait été embauché par Framasoft, et restera en 2019. En résumé. C'est l'heure de faire péter les coupettes de champagne, l'occasion d'applaudir et de le re-dire : « PeerTube say le bien. » La nouvelle sur Framasoft

  • # Don

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

    C'est aussi le moment pour faire un don à Framasoft. Cette association (basée à Lyon) le mérite bien. Bravo à elle et à tout son boulot depuis toutes ces années.

  • # Mais qui contrôle ce réseau ???

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-1). Dernière modification le 15/10/18 à 20:02.

    Ben il va y avoir du boulot pour nos politicards afin en place des lois pour nous protéger du darkdeepyoutubeweb.peertube. Openoffice à de beau jours devant lui.

    Merci à l’équipe Framasoft

    Tout le monde a un cerveau. Mais peu de gens le savent.

  • # Ca marche

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Jusque-là, je n'arrivais pas à le faire marcher. Mais j'ai réussi avec uccès sur Rasbian. Ca doit venir de la dernière version. Bravo à Framasoft. Et il y aura un don pour la bonne année.

  • # Projet très jeune en recherche de crédibilité

    Posté par . Évalué à 9 (+11/-3).

    Salut,

    C'est très probablement un détail, mais c'en est un que je trouve parfois dommage avec les projets communautaires.
    En lisant l'article sur framablog, j'ai suivi le lien vers le site pour installer une instance … et j'ai eu la désagréable surprise de tomber sur une image, drôle ou non, lorsque le choix de la plateforme d'installation est windows:
    "F*** IT! I'm installing Linux"

    Je comprends la fibre généralement grandement anticapitalistique d'un certain pan, généralemement actif, de la communauté libre.

    En revanche, dans la mesure où le succès d'une telle intiative ne pourra se faire sans l'adhésion d'un plus grand nombre, je doute de la pertinence du message.
    Pour ma part, en règle général, quand je tombe sur ce genre de chose, je passe mon chemin estimant que c'est un jeune projet de barbus dans leur coin qui ne survivra pas au premier changement d'humeur.

  • # Structuration du réseau social

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 16/10/18 à 16:16.

    Si j'ai bien compris, Peertube offre une solution technique pour l'hébergement et la diffusion de vidéos (ce qui n'est pas rien), mais dans quel état se trouve la partie "réseau social"? Si on prend une plateforme comme Youtube, son utilité en tant qu'hébergeur n'est pas réellement prépondérante. Un intérêt majeur de Youtube est d'offir un moteur de recherche dans sa base de données de vidéos, qui permet 1) de fournir des listes de vidéos pertinentes à la suite d'une requête, et 2) de fournir ces fameuses "suggestions", qui, si elles sont bien utilisées, peuvent être d'une intérêt majeur (zapper vers quelque chose de plus prometteur quand on s'ennuie, se voir proposer un point de vue alternatif…). Or, pour offrir un tel service avec PeerTube, il faudrait une grosse base de données partagée entre de nombreuses instances pour un moteur de recherche (l'alternative consisterait en la mise en place d'une grosse instance, mais évidemment la décentralisation en prend un coup). Comment ça peut fonctionner concrètement?

    L'autre question de fond reste la responsabilité des hébergeurs sur les contenus diffusés, qui risque de limiter la coopération entre les instances. On peut imaginer des chaînes d'instances de confiance, mais existe-t-il par exemple la possibilité de communiquer des listes de vidéos à supprimer entre instances "partenaires"?

    • [^] # Re: Structuration du réseau social

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

      Une partie de la réponse à la deuxième question semble se trouver dans le message d'annonce de Framasoft :

      Pas besoin d’héberger tous les contenus que vous souhaitez diffuser : il suffit de se fédérer avec des instances amies qui proposent ces contenus pour les référencer sur sa propre instance. Sans dupliquer les fichiers. Et ça marche !

      Chaque instance "modère" le contenu comme elle le souhaite. L'inscription des utilisateurs n'étant pas proposée sur toutes les instances, la modération sera inexistante sur les instances "fermées" (aux soumissions des utilisateurs). On peut facilement imaginer que certaines instances ne seront que des agrégateurs d'instances.

    • [^] # Re: Structuration du réseau social

      Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

      J'aurais dû lire la FAQ avant de poser des questions :-) Si j'ai bien compris, j'ai confondu les instances fédérées (qui partagent les métadonnées sans partager les vidéos) et les instances miroir (qui partagent tout).

      Ceci dit, la FAQ semble être sûre d'elle quand elle décrit la manière dont les vidéos potentiellement illicites ou hors-charte sont rapportées aux administrateurs de l'instance où la vidéo est hébergée (et pas aux administrateurs des instances fédérées), mais je serais plus dubitatif. Ça me semble un peu douteux qu'un visiteur puisse visionner une vidéo hors-charte à partir de mon instance, et que je puisse m'en laver les mains aussi facilement, en prétendant que ça n'est pas moi qui l'héberge. C'est à peu près la même situation qu'un moteur de recherche, il y a une forme de complicité à servir d'intermédiaire naïf pour trouver un fichier peu recommandable (qu'il s'agisse de contenu illégal, immoral, ou n'importe quoi).

    • [^] # Re: Structuration du réseau social

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+8/-3).

      Un intérêt majeur de Youtube est d'offir…

      … du pognon.

      • [^] # Re: Structuration du réseau social

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

        Plus vraiment non. La plupart des vidéastes utilisent des sources de financement alternatives (Paypal, Tipee, Patreon, cryptomonnaies, Utip, financement participatif, sponsor, placement de produit, aide du CNC, produits dérivés, etc.) pour palier aux bloqueurs de publicités, à la démonétisation et à la baisse de rémunération que la plate-forme a faite ces dernières années.

        Ils ont bien mis en place du streaming avec des dons, mais Twitch est bien plus avantageux. Il y a aussi les vidéos payantes (façon Vimeo) et Youtube Red (façon Netflix ou GameKult) mais j'ai pas l'impression que ça marche si bien que ça vu l'offre proposée.

        • [^] # Re: Structuration du réseau social

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          La plupart des vidéastes utilisent des sources de financement alternatives […] pour palier aux bloqueurs de publicités

          Si on a un bloqueur de pub, alors la chaîne Youtube ne perçoit rien ?

          • [^] # Re: Structuration du réseau social

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

            Exactement. Si la pub n'est pas affichée, la vue n'est pas comptabilisée par AdSense et elle ne rentre pas en compte dans la rémunération. Ce manque à gagner est d'ailleurs l'argument qui a été avancé pour la promotion de Youtube Red et c'est l'un des arguments du Web à péage.

            Il y a aussi des systèmes qui détectent si tu as bien le focus sur la pub, dans le cas échéant la lecture ou le compteur pour passer la pub se mettent en pause. Mais je ne sais pas si Youtube détecte ça de manière silencieuse.

        • [^] # Re: Structuration du réseau social

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Je ne dis pas que les vidéastes n’utilisent pas d’alternative, mais regarde comme ils font la gueule à chaque fois qu’un ayant trop de droit demande la démonétisation d’une vidéo.

          • [^] # Re: Structuration du réseau social

            Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

            T'as toujours des gratteurs qui en veulent toujours plus et ceux qui font du drama pour rien mais maintenant vu le peu que ça rapporte face aux alternatives c'est surtout pour le principe de se faire spolier cette maigre rémunération pour quelques secondes de vidéo/musique et ce, de manière abusive avec la complicité de la plate-forme qui faute de tenir compte du fair-use américain, ne tient même pas compte du droit de citation ou du droit à la parodie français.
            Il y a le même soucis de partialité avec les signalements et les "strike" dont la procédure de contestation est souvent pénible.
            Certains vidéastes n'hésitent d'ailleurs pas à retirer toute monétisation sur leur chaine et à ouvertement conseiller à leur public d'utiliser un bloqueur de pub. Certains ont aussi désactivé les commentaires pour les externaliser sur des plates-formes comme Reddit ou Discord où ils ont un meilleur controle et moins de bugs.

            En réalité, beaucoup restent sur Youtube uniquement par soucis de visibilité, même des gens qui ne désirent pas en vivre. Si une forme de suggestions (ou de tags/catégorie) arrive sur Peertube, la sauce prendra davantage.

  • # Smartphone ready?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

    Alors j'ai testé avec un bête Wiko vieux de 12 mois. Visiblement, il reste des bugs : la roue nous fait attendre en boucle, en jouant beaucoup avec play/pause j'ai réussi à voir 24 secondes puis ça s'arrête à nouveau. J'ai vérifié simultanément sur un ordinateur, et aucun souci, ce n'est donc pas le serveur qui sature!

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Smartphone ready?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Bon j'amende : la vidéo n'était fournie qu'en 720p et 1080p, c'est pourquoi ça ramait. Comme quoi, il faut penser aux basses résolutions quand on partage de la vidéo sur la toile…

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Smartphone ready?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        La fonctionnalité est pourtant présente : « Vos vidéos peuvent être automatiquement converties dans différentes définitions (par exemple 240p, 720p ou 1080p. voire le 4K) pour s’adapter au débit et matériel des visiteur·euses. Cette étape s’appelle le transcodage. »

        Je ne suis pas allé vérifier, mais je trouverais étonnant que ce ne soit pas actif par défaut, et ce, sur une large plage de résolutions.

        • [^] # Re: Smartphone ready?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

          C'est au choix de l'administrateur de l'instance. Par défaut, PeerTube transcode en de multiples résolutions, mais si l'admin fait le radin et désactive certaines résolutions pour économiser de l'espace disque, nous n'y sommes pour rien :-/

  • # #YoutubeDown

    Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

    Et comme par hasard, Youtube est cassé ce soir ! Z'êtes trop fort chez Framasoft, le monde entier a migré en 24H !
    https://www.theverge.com/2018/10/16/17987280/youtube-down-outage

    Youtube down

    • [^] # Re: #YoutubeDown

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

      C'est pas nous promis ! :P

      (chhhut, ne le dites à personne)

      Plus sérieusement, je tire quand même mon chapeau aux équipes techniques de YouTube, qui ne plante quasiment jamais malgré des milliards de vidéos et 15% de la bande passante mondiale à "occuper" :P
      (Netflix dépasse les 25% du trafic internet mondial, mais eux contrôlent 100% des contenus).

      J'ai beau détester le modèle d'Alphabet/Google/YouTube, je reconnais que leurs ingés sont très très très bons.

      • [^] # Re: #YoutubeDown

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Il y a quelques mois, MacGeneration avait publié un article intéressant sur la partie technique de Netflix.

        • [^] # Re: #YoutubeDown

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          Très bon article, il mériterait un journal à lui tout seul ! La répartition entre AWS et les serveurs placés directement chez les FAI (leur CDN sans passer par un CDN), le transcodage, les algos pour choisir la meilleure source, le meilleur encodage, etc. C'est impressionnant.

        • [^] # Re: #YoutubeDown

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 17/10/18 à 17:43.

          Et Netflix publie aussi un blog technique qui vaut le détour.

      • [^] # Re: #YoutubeDown

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

        Plus sérieusement, je tire quand même mon chapeau aux équipes techniques de YouTube, qui ne plante quasiment jamais

        C’est mal connaître la philosophie de Google que de dire ça.

        En fait je pense que Youtube est tout le temps en panne. C’est juste très bien répartit pour que personne ne s’en rende compte.

        Google - Site Reliability Engineering - Introduction :

        In general, for any software service or system, 100% is not the right reliability target because no user can tell the difference between a system being 100% available and 99.999% available. There are many other systems in the path between user and service (their laptop, their home WiFi, their ISP, the power grid…) and those systems collectively are far less than 99.999% available. Thus, the marginal difference between 99.999% and 100% gets lost in the noise of other unavailability, and the user receives no benefit from the enormous effort required to add that last 0.001% of availability.

        • [^] # Re: #YoutubeDown

          Posté par . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 17/10/18 à 17:51.

          C’est mal connaître la philosophie de Google que de dire ça.

          Je ne comprends pas. L'OP dit "YouTube […] ne plante quasiment jamais", et ta réponse cite "the marginal difference between 99.999% and 100% gets lost in the noise of other unavailability". Est-ce qu'un service disponible 99.999% du temps n'est pas plus ou moins exactement un service qui ne plante quasiment jamais?

          • [^] # Re: #YoutubeDown

            Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+0/-5).

            Si tu lisais ce que j’ai envoyé (juste l’intro, je parle même pas de lire le bouquetin), tu verrais que ce chiffre n’est qu’une illustration.

            • [^] # Re: #YoutubeDown

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

              Tu colles un extrait que tu as toi même choisi et ensuite reproche de s'en être servi pour essayer de comprendre ce que tu veux dire. Et si tu essayais plutôt d'expliquer en quelques mots ce que tu entends par "la philosophie de Google" et "Youtube est tout le temps en panne" ? Ça a l'air intéressant et visiblement ça te paraît évident mais ça ne l'est pas.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.