• # Ayé

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 21/05/21 à 19:08.

    Ayé, j'ai écouté.

    Le job de responsable de la santé et de la qualité alimentaire chez un industriel de l'alimentaire, ça me fait penser aux jobs de responsable éthique chez Google ou encore de celui de jeune juriste chargée du respect des règles au sein d'une banque d'investissement suisse (cf la mini-série Private Banking, pas exceptionnelle, mais qui évoque cela).

    Je ne sais pas si on est dans le bullshit job mais il y a des points communs et des variations : des jobs dans lesquels on est récompensé par la hiérarchie justement quand on ne le fait pas – souvent un poste à salaire élevé qui peut être vu comme la contrepartie d’accepter de faire ce que l'entreprise demande ou pousse à faire contre la loi, avec le risque prévisible de faire office de fusible le jour venu.
    On est clairement sur une double discours : officiellement le job consiste à poser des limites à la boite, officieusement ça serait extrêmement déloyal de faire cela et on te demande de maquiller la réalité pour permettre à la boite de faire son business as usual.
    De quoi rendre fou toute personne qui résisterait à cette injonction paradoxale, là où d'autres mettront en place des stratégies de déni ou de dissociation pour réussir à vivre avec (par exemple on sait que soumettre un enfant à des injonctions contradictoires est le plus sûr moyen de le mener à la schizophrénie)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.