Journal L'homme pense et Dieux se marre (scenar Boson de Higgs == fin du monde)

Posté par  .
Étiquettes : aucune
-36
9
fév.
2010
Je ne sais pas d'où vient cette citation, mais elle peut-être interprétée de diverses façons, si on a un passif scientifique (on a une âme ou pas, mais Dieux existe, est-il pardon miséricordieux et amour? je ne sais pas).

La première chose que l'on apprend en physique fondamentale, c'est le relation d'incertitude d'Heisenberg, la seconde chose, c'est la relativité, et cette foutu limitation de vitesse, la troisième, c'est le principe EPR (et pas ERP) ...

Bref, Einstein (celui qui a la paternité de le relativité) pourrait passer pour un con, comme disent certains prof : il semblait confondre amplitude de probabilité et probabilité.

En fonction de nos ressources littéraires scientifiques (Messia pour les sérieux, Cohen-Tanoudji pour les studieux, Feynman pour les curieux), on a chacun une vision différente. On pourra à volonté me prendre pour un con.

Enfin, viennent les rêveurs ou les mathématiciens (ce que n'était pas Heinstein, d'où le fait qu'en France on le prenne pour un con dès qu'on est intelligent), ceux qui réfléchissent à la topologie de l'univers (borné mais infini, donc dieux n'existe pas Stephen Hawking, dodécaèdre ...), les pro-cordes (genre Brian Greene), les anti-cordes (10^500 variantes de la théorie des cordes, ça laisse une bonne place au pif).

Ceux qui ont rejoint la mouvance de la TDC, pensent que de petites dimensions supplémentaires permettent de résoudre la contradiction de limitation de vitesse et d'instantanéité de l'information. Il y a aussi les univers parallèles, où tout serait écrit, autant d'univers que de combinaison d'états quantiques.

On nous parle de Zeta-particule, l'énergie d'une balle de tennis à 200 Km/h, donc pas de soucis pour notre amis le boson. Mais pour moi, qui dit corde dit harmoniques, et si ce putain de boson (on en crée un, mais plusieurs autres peuvent avoir le même état quantique) nous créait un beau trou noir... (pitié, pas de "mais non, pour faire fonctionner un laser, il faut plus d'énergie que de bosons", c'est pas de ça que je parle, une harmonique précise, correspondant à l'une des dimensions de notre univers à cordes)

Bref, faut-il avoir peur de l'inconnu? on verra, je suis curieux.
  • # Aïïe mes n'oeils

    Posté par  . Évalué à 10.

    'et Dieux se marre'
    'Dieux existe'
    'Heinstein'
    'donc dieux n'existe pas'

    ça pique ...
  • # On parle rarement de physique quantique complètement sobre

    Posté par  . Évalué à 10.

    ... Et t'as l'air de confirmer cette affirmation.
  • # trou noir

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Ça crée des trous noirs, les bosons ?

    Il m'avait semblé que c'était l'énergie de collision des protons qui pouvait faire ce genre de prouesse.

    Et je ne sais pas si c'est par crainte des trous noirs (en fait j'ai du mal à suivre ton cheminement intellectuel, je dois être con, ou Einstein) que tu tiens ce discours, mais des minis trous noirs il s'en crée un paquet tous les jours, du fait de l'arrivée sur Terre de particules bien plus énergétiques que les protons du LHC. Et jusqu'à maintenant, ces trous noirs n'ont jamais mangé personne, ils ont plutôt eu tendance à s'évaporer instantanément.
    • [^] # Re: trou noir

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      À noter qu'il ne faut pas confondre "trou noir" et "tunnel tout sombre et qui sent pas très bon".
    • [^] # Re: trou noir

      Posté par  . Évalué à 10.

      Il a peut-être peur des trous noirs mais apparemment pas des trous normands !
  • # mon dieu tout puissant

    Posté par  . Évalué à 2.

    mon dieu tout puissant je ne savais pas qu'il était humoriste galactique.


    moi en tous cas j'ai pas peur :p

    je ne crois pas trop a SUSY ou même au 'trou noir' (en tout cas pas sous cette forme).

    et puis les dimension supplémentaire ou les symétrie caché, ou la mécanique quantique, c'est de la géométrie non commutative le cadre formel de tous cela, on est loin de connaître la géométrie réelle global de notre univers.
  • # Et donc

    Posté par  . Évalué à 10.

    Je préfère futura-sciences à DLFP en matière de physique quantique, c'est pas tellement plus compréhensible, mais au moins ca sent pas la bière.

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Re: Et donc

      Posté par  . Évalué à 2.

      Alors moi c'est simple je n'est rien compris à ce journal, je ne sais même pas de quoi ça parle ni quelle était l'information censé m'être délivrée après lecture.
      • [^] # Re: Et donc

        Posté par  . Évalué à 9.

        *je n'ai rien compris
      • [^] # Re: Et donc

        Posté par  . Évalué à 4.

        Il fallait juste comprendre que la drogue, c'est mal...
  • # Mettons les choses au clair

    Posté par  . Évalué à 9.

    c'est pas de ça que je parle, une harmonique précise, correspondant à l'une des dimensions de notre univers à cordes

    Tu parles d'une énergie qui se trouve derrière un horizon quantique (puisque là on ne la voit pas) et qui traverserait cet horizon suite à une synchronisation avec un boson isolé.

    Alors juste pour donner un ordre de grandeur (rapide) si on voulait transformer notre bon système solaire en trou noir, il faudrait le compresser à une taille de 20cm de diamètre. Et encore ca serait un micro trou noir d'une durée de vie infinitésimale.

    Il faut donc que l'énergie remontée par la vibration soit supérieure à l'ensemble de l'énergie contenue dans notre système solaire qu'elle soit remontée en quelques nanosecondes et qu'elle ne puisse pas se diffuser dans plus de quelques millimètres dans ce laps de temps.

    Moi ca va , je dors tranquille.
    • [^] # Re: Mettons les choses au clair

      Posté par  . Évalué à 4.

      Pour un objet de la masse du soleil, le rayon de Schwarzschild est d'environ 3 kilomètres, ce qui est bien inférieur aux 700 000kilomètres du rayon actuel du Soleil. Le rayon de Schwarzschild du Soleil est également sensiblement plus petit que le rayon que le Soleil aura après avoir épuisé son carburant nucléaire, soit plusieurs milliers de kilomètres quand il sera devenu une naine blanche.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_de_Schwarzschild

      donc non , de plus la température d'un trou noir de cette taille est inférieure a la température du fond diffus cosmologique, donc , il y a peut de chance qui s'évapore (avec les théorie actuelle).
      • [^] # Re: Mettons les choses au clair

        Posté par  . Évalué à 2.

        our un objet de la masse du soleil, le rayon de Schwarzschild est d'environ 3 kilomètres,

        Exact, j'ai pris le système solaire hors soleil. Je pensais l'avoir préciser, mais en relisant mon post je me rends compte que je ne l'ai pas fait...

        Mea Culpa.
    • [^] # Re: Mettons les choses au clair

      Posté par  . Évalué à 6.

      "dieu existe t il ?"
      Déjà commençons par trouver une définition au mot "dieu"

      "trou noir"
      C'est le big bang.
      Les trous noirs semblent être des étapes d'évolution. Toutes les autres étapes, par définition même d'une étape, sont bornées "temporellement". Pas les trous noirs. Arrivera un jour où il n'y aura quasiment plus (puis plus que) des trous noirs. leurs gloutonismes va s'accélérer. Jusqu' à ce qu'il se dévorent entre eux. Pour ne former plus qu'un seul immense trou noir. Et paf, un nouveau big bang.

      Le temps n'existe pas.
      Il n'est qu'une quantification humaine des effets d'une autre force.
      (je l'aime bien celle là)

      Zou, c'est l'heure du café.
      je ->[]

      muny@twitter.com

      • [^] # Re: Mettons les choses au clair

        Posté par  . Évalué à 2.

        Arrivera un jour où il n'y aura quasiment plus (puis plus que) des trous noirs
        Certains ont émis l'hypothèses que les trous noir s'évaporait.
        Inutile de me demander des explication, je n'ai pas tout compris quand j'ai lu ça/o\
      • [^] # Re: Mettons les choses au clair

        Posté par  . Évalué à 1.

        Pour ne former plus qu'un seul immense trou noir. Et paf, un nouveau big bang.
        Je pensais que le big bang n'était pas issue d'une quantité de matière énorme concentrée, mais du vide et de son expansion à une vitesse qui empêche les particules issues des variations quantiques de s'annihiler en se recombinant.

        Tom
        • [^] # Re: Mettons les choses au clair

          Posté par  . Évalué à 6.

          je veux pas faire ma Eve Angeli (on n'est pas vendredi) mais j'ai toujours eu du mal à comprendre la notion d'infini appliquée à une espace :

          - si c'est infini comment peut-il être en perpétuelle expansion ? Et si vraiment ça s'agrandit, il y avait quoi avant dans l'espace qui vient d'être pris ?
          - si c'est infini comment peut-il se contracter puis exploser (une des dernières théories en vogue)
          - si c'est pas infini y'a quoi "autour" ?
          • [^] # Re: Mettons les choses au clair

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            Imagine les situations suivantes.

            - L'espace est infini au sens où quelque soit l'endroit ou tu te trouves tu peux toujours marcher plus loin, sans jamais retomber sur tes pas. Par exemple, l'ensemble des nombres réels est un espace infini, après 1, il y a encore 2, 3, pi et pleins d'autres nombres, quelque soit le nombre que tu me donnes je peux toujours te donner un autre plus grand.
            Imagine que tu sois à un endroit et que tu aies un GPS avec toi qui te donne tes coordonnées. Dans un espace infini, tu peux marcher aussi loin que tu veux, et tes coordonnées vont etre de plus en plus grande et ne jamais se repeter.

            - Dans un espace fini, tu te balades avec ton GPS et après un moment, tu retombes sur tes pas. C'est le cas de la terre. Mais la terre est une surface à 2 dimensions (tu vas du nord au sud ou d'est en ouest, c'est à dire que tu as besoin que deux 2 axes pour savoir où tu vas). Tu peux imaginer un espace fini à 3 dimensions. C'est comme la terre avec ces 2 axes, plus un axe suplémentaire. Pour que l'espace soit fini, il faut que quand tu te déplaces le long de cet axe, tu retombes sur tes pas. Un peu comme si une fusée décollait à la verticale et après un moment se retrouverait en train d'arriver de l'autre coté. La difficulté c'est qu'on ne peux pas voir (avec nos yeux) un espace fini à 3 dimensions. Mais ça ne veut pas dire que ça n'existe pas (comme le fait que je ne peux pas voir l'autre coté de la terre et ce coté en meme temos ne signifie pas que la terre est plate).

            -Il n'y a donc pas de bord au bout d'un espace fini, on ne pas peut dire s'il y a quelque chose ou pas autour car il n'y a pas d'autour.

            -dernière question concernant l'expansion ou la contraction:
            D'abord le cas de l'espace fini: Imagine un ballon de baudruche un peu gonflé. Trace deux points dessus. Souffle. La distance entre les point augmente.

            Cas de l'espace infini: Imagine un plan infini (les deux axes réelles du collège, x et y). Traces des points dessus et imagine que les points s'écartent avec le temps, la distance augmente. Si les points continuent de s'écarter jusque la fin des temps, on est perpétuelle expansion (valable aussi dans le cas fini).

            Dans ces 2 cas, l'espace ne grandit pas vraiment dans quelquechose d'autre, il grandit dans lui meme. Ce qui augmente est la distance et la taille des objets.


            Question subsidiaire: Oui mais en pratique, comment on fait pour mesure l'expansion de l'univers ?
            Puisque la taille de tous les objets augmente, la taille de ma règle aussi augmente, donc quand je mesure un objet d'un cm, le lendemain ma règle m'indique aussi 1 cm. Par contre, il y a quelque chose de physique qui n'est pas affecté de la meme manière par cette expansion: c'est la lumière.
            Pour mesurer les distances entre les étoiles, on mesure le temps mis par la lumière pour nous atteindre depuis telle ou telle étoile (un peu comme un sonar qui mesure la position d'objet grace à la propagation du son, sauf qu'ici c'est de la lumière par du son). Si ce temps augmente, c'est que les distances augmentent, si le temps diminue c'est que la distance diminue.
            • [^] # Re: Mettons les choses au clair

              Posté par  . Évalué à -1.

              L'infini n'existe pas. Même si c'est pa sbien dur de se le représenter "intellectuellement".
              Pas plus que le mouvement perpétuel.

              Mouvement ... ? Infini ? tiens au fait ... non rien...

              pas plus qu'un mouvement perpétuel trous noirs ---> trou noir > big bang instantané ---> trous noirs. Au mieux il y a perte d'ernégie, au pire il y a re-distribution. Au mieux, perte d'enérgie égal certainement espace plus petit, oui mais petit dans/rapport quoi ? Au pire il y a re distribution, oui mais re distribution depuis quoi ? tiens celle ci s'applique dans les deux cas...
              Le centre, le tout et sa périphérie... un mouvement ne passant par le tout assurerait il la redistribution ?.

              Le boson de higgs n'existe pas. Il s'agit d'une vision religieuse. alors plus ou moins 13ev le boson.. mouarf... Il s'agit forcément non pas d'un élément mais d'un conjonction, d'un évènement.

              bon allez j'arretes vraiment parceque mon intelligence et ma betise, c'est sûr elles sont finies, elles :p

              (désolé)

              muny@twitter.com

              • [^] # Re: Mettons les choses au clair

                Posté par  . Évalué à 1.

                ou plutot mon intelligence est bien finie, tandisque ma bêtise semble infinie

                muny@twitter.com

          • [^] # Re: Mettons les choses au clair

            Posté par  . Évalué à 2.

            [cite]j'ai toujours eu du mal à comprendre la notion d'infini appliquée à une espace[/cite]

            En fait, ça dépend principalement de si cette espace est sécable ou pas.
    • [^] # Re: Mettons les choses au clair

      Posté par  . Évalué à 1.

      moi je dors tranquille aussi, mais le bouquin d'Hawking parle aussi de petits trous noirs, de la masse d'une montagne ou bien moins.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_noir#Trous_noirs_primordia(...)
      mais ils ne se développent pas.
  • # Le LHC ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Il marche ce truc ? J'ai cru qu'il s'agissait d'un outil pour les cours sur la "détection de pannes" les étudiants.

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Le LHC ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bah ouais, c'est grace à lui qu'il ont fait le film « Anges et démons », avec un super pape qui sauve le monde :)
  • # noc

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bref, Einstein pourrait passer pour un con (...)
    (...)
    En fonction de nos ressources (...) on a chacun une vision différente. On pourra à volonté me prendre pour un con.


    Ce qui serait con c'est de ne pas laisser de portes ouvertes tant qu'on a pas les preuves pour les fermer.

    D'où peut être la multiplication des théories plus ou moins fumeuses, mais comme c'est des doctrants bac+22 et que les portes restent ouvertes, certains d'entre nous les boivent comme du petit lait, manquant peut être là d'un peu d'esprit critique ?? j'en sais rien

    muny@twitter.com

  • # Trous noirs

    Posté par  . Évalué à 4.

    Tu sais, un peu comme EPR (et non ERP, comme tu le soulignes à juste titre), je ne sais pas trop pour la mouvance TDC, mais par ici, il y a bien une autre mouvance...
  • # Fume c'est du Boson

    Posté par  . Évalué à 9.

    La première chose que l'on apprend en physique fondamentale, c'est le relation d'incertitude d'Heisenberg ...

    Heu non moi c'était les différences entre solides/liquides/gaz (cahier de 6ème à l'appui)
    bon ok j'avais zappé le mot fondamentale en première lecture.

    Ceux qui ont rejoint la mouvance de la TDC

    Ne parlons pas de la mouvance DTC qui n'aura échappé à personne...

    "Gentoo" is an ancient african word, meaning "Read the F*ckin' Manual". "Gentoo" also means "I am what I am because you all are freaky n3rdz"

  • # des liens

    Posté par  . Évalué à 1.

    Henri Poincaré et topologie de l'univers :
    http://sab33.forumactif.fr/conferences-f26/lunivers-a-t-il-u(...)
    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/mathematiques-1/d/c(...)

    Travaux sur la relativité de HP, voir page wikipédia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Poincaré

    Stephen Hawking et Brief History of Time (concile de Rome, la non existance de Dieu, voir vers la page 121):
    http://en.wikipedia.org/wiki/A_Brief_History_of_Time

    Remplacer Messia par Messiah et Zeta par Zetta :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Zetta-particule
  • # 42.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Ah bon, c'était pas ca la question ? :-D
    • [^] # Re: 42.

      Posté par  . Évalué à 5.

      Surtout que 42 c'est mieux que 7, qui lui même est mieux que 2, c'est scientifiquement prouvé.
      • [^] # Re: 42.

        Posté par  . Évalué à 4.

        7 mieux que 2, j'émets des doutes, parce que 2 reste le seul nombre premier pair de l'univers connu, alors que 7 est loin d'être le seul nombre premier impair.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # là t'en as de la bonne...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    ...fais tourner...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.