Journal Main mise de l'Etat russe sur Internet. En est-on si loin ici en France ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
3
2
avr.
2021

En lisant cet article, je n'ai pu m'empêcher de compraer ce qui se passe en Russie et ce qui se passe en France. Certes on n'en est pas encore a un tel point, mais la question que je me pose, c'est : avec les lois pronant la censure qui sortent de plus en plus, est-ce qu'on en est si loin ? Qu'est-ce qui pourrait faire basculer notre pays dans ce genre de délire ? Parce qu'à écouter certains (beaucoup trop à mon gout) politiques parler, on a l'impression que c'est ce qui se profile a plus ou moins long terme chez nous. Ai-je tort de m'inquiéter ?

  • # situation en France

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 03/04/21 à 08:03.

    L'article est fort léger sur les détails et je ne trouve pas immédiatement de meilleur source mais pour autant que je sache, l'internet en France et dans la plupart des pays de « l'ouest » et déjà fort controlé.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Internet_censorship_in_Russia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Censure_d%27Internet_en_France

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: situation en France

      Posté par  . Évalué à 8.

      Une différence fondamentale entre la France et la Russie, c'est qu'ici le cœur du réseau n'est pas contrôlé. Il y a des lois qui peuvent contraindre les gestionnaires de site, et on peut demander aux FAI de bloquer certains sites via leur DNS, mais les octets sur le réseau ne sont pas contrôlé. En Russie, les autorités se sont assez récemment vantées de pouvoir débrancher leur Internet du reste de l'Internet mondial, et récemment twitter a été fortement ralenti, des choses totalement impossibles en France.

      • [^] # Re: situation en France

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 03/04/21 à 14:23.

        Des liens en vrac sur la Russie, qui semblent indiquer des volontés de contrôler le réseau, le contenu qui y circule, la façon d'y faire circuler le contenu, etc. :

      • [^] # Re: situation en France

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Il y a tout de même une surveillance de masse au niveau des FAI, dans le cadre de la Loi relative au renseignement. Tout ce qui passe chez un FAI français est contrôlable (contrôlé?) par l'état français. La France a potentiellement des partenariats avec des FAI étranger également.

        • [^] # Re: situation en France

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Pas seulement chez les FAI : tout ce qui se passe chez les opérateurs telecoms, même simplement les données en transit peut être capté, puis apparemment analysé. C’est du moins ainsi que je comprends l’article de Wikipedia, et ce que me semblait laisser comprendre la série de reportages sur le sujet sur France Culture la semaine passée.

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: situation en France

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        @pbeyssac en parlait justement sur twitter hier.

        En résumé : en France, la censure d'internet est ordonnée par la police (terrorisme), l'Arjel (jeux en ligne) et la justice (partage de la culture et des connaissances), via les résolveurs DNS des FAI.

        Mais le gouvernement est confronté à la montée en puissance du DNS over HTTPS et se demande comment réagir : demander aux nouveaux résolveurs par défaut des navigateurs (Cloudflare…) de censurer aussi ? Interdire DoH ?

        • [^] # Re: situation en France

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Si la censure se fait via les résolveurs DNS des FAIs je vois pas en quoi DoH change quoi que ce soit.

          De ce que je comprend, si tu utilises un résolveur DNS qui n'est pas en France que ça soit par DoH ou pas, la censure ne s'applique pas. Si tu utilises le DNS de ton FAI que ça soit par DoH ou pas, la censure s'applique.

          Sans DoH il est possible de spoofer la réponse au niveau du FAI (ou ailleurs) pour censurer quel que soit le résolveur que tu utilises (ce qui est (étais?) fait en Chine par exemple). Mais cela implique le contrôle de l'infrastructure (au moins voir les requètes), ce qui est différent de ce que tu décrits.

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: situation en France

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 04/04/21 à 21:17.

            Si la censure se fait via les résolveurs DNS des FAIs je vois pas en quoi DoH change quoi que ce soit.

            Précisions :

            1. Tous les FAI ne sont pas soumis à la censure, seuls les 4 plus gros le sont (ce qu'explique @pbeyssac)
            2. En pratique, les FAI contrôlent les box et autoconfigurent leurs DNS sur la box, puis ces box indiquent (via DHCP) aux clients d'utiliser la box comme proxy DNS. Mais ça va configurer le système d'exploitation. Dns-over-HTTPS est déployé sur Firefox à titre expérimental avec une autre configuration par défaut : c'est le résolveur de cloudflare qui est présent par défaut. Et ça ne concernera que les requêtes DNS provenant de Firefox.

            Oui, il est toujours possible de passer la censure outre si on sait ce qu'est un résolveur DNS. C'est une différence notable avec des situations de censures plus brutales (Russie ? Chine ? Iran ?)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.