• # La plaisanteirie

    Posté par  . Évalué à 6.

    Je ne vois cela que comme une chronique du racisme ordinaire, ou si tu préfères de la connerie naturelle.

    • [^] # Re: La plaisanteirie

      Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 05/06/21 à 14:34.

      Bof, à lire ça, ça m'a fait me poser pas mal de questions. Tu parles de racisme (ce qui est possiblement un point), mais je suis allé plus loin dans ma réflexion. En effet si on analyse le sujet : une ersonne fait une plaisanterie … la personne en face la prend au pied de la lettre, et appelle la police pour un signalement. Ici on a une personne qui ne sait (ou ne veut pas) analyser le côté plaisanterie de la déclaration (pour nuire). Est-ce qu'une intelligence artificielle qui analyse des conversations/textes saura faire la nuance entre premier degré, second degré ?

      Ensuite, lorsqu'on voit comment est traitée l'affaire (aller jusqu'en garde à vue et retirer l'enfant à la famille), alors qu'on a des gensq ui seraient censés faire l'analyse un peu plus poussée ….. dans le cas du traitement de ce genre de situation par une IA, il se passe qui ? (il suffit de voir par exemple la galère lorsque tu es administrativement décédé … ou que tu as un problème avec une administration parce que "l'ordinateur a dit ceci" alors que ça ne correspond pas à a réalité).

      Honetement, quand je vois que des humains sont trop stupides pour mettre en marche leur cerveau, qui surréagissent à tout et à n'importe quoi, je me demande ce que ce sera avec des IA qui surveilleront/censureront à outrance. Tu parles de connerie naturelle, mais va-t-on avoir aussi de la connerie artificielle ?

      • [^] # Re: La plaisanteirie

        Posté par  . Évalué à 7.

        Á la limite que ça aille jusqu'à la garde à vue (elle n'a pas besoin d'être longue j'imagine), mais qu'interroger les parents et le témoin ne suffisent pas à régler le problème en 5 minutes?

        C'est d'autant plus con que c'est le genre de phrase que je fais des fois (pas devant elles) lorsque mes gamines m'énèrvent, et je ne dis surtout pas qu'elles n'ont pas de prix, plutôt le contraire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.