• # Mmmhhh déjà-vu

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 19/05/20 à 21:59.

    There were several reasons leading us to create a new solution. One critical concern we had was how to build a repository of trusted applications.

    Mais ça serait-y pas le grand google qui raconte la même chose avec son google play store ? Le même qui retire régulièrement des flopées d'applications qui auront néanmoins eu le temps de faire leur dose de dégâts ?

    Il n'y avait pas déjà une sorte de windows-store depuis windows 8 ?
    Est-ce qu'il le recycle avec quelques modifications en reprenant la terminologie du monde unix qui va dans le sens de leur plan comm' actuel ?

    It doesn’t mean anything for the Windows store. The Windows Package Manager is a command line interface, no marketing, no images, no commerce. Although we do plan on making those apps installable too.

    ah bah voilà :)
    toujours pas convaincu…

    Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ?

    • [^] # Re: Mmmhhh déjà-vu

      Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

      je me rappelle quand on expliquait aux fanboys apple et windows que les "stores" étaient une resucée plus bordéliques des gestionnaires de paquet linux et qu'ils nous prenaient de haut en nous disant que leur solution était tellement plus évoluée et adaptée…

      • [^] # Re: Mmmhhh déjà-vu

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

        Mais… C'est toujours le cas

        • Le grand public ne comprend rien aux gestionnaires de paquets linux (ou homebrew pour Mac); rien de remis en cause par Microsoft ou Apple de ce côté.
        • Les adorateurs de la ligne de commande aiment la ligne de commande (logique) et donc besoin d'un style Linux pour les gestionnaires de paquets.

        Au final Microsoft et Apple ne se soucient toujours pas de Linux en grand public mais visent les adorateurs de la ligne de commande qui préfèrent encore Linux.

        Résultat? Sous Linux il manque toujours des trucs pour le grand public donc pas de concurrence et Microsoft s'attaque maintenant aux adorateurs de la ligne de commande pour "piller" les derniers récalcitrants Linux.

        Ton commentaire est bien noté, soit, moi je vois surtout que vous vous auto-congratulez de la "victoire" sur Microsoft sans voir l'objectif de Microsoft (récupérer les derniers récalcitrants Linux qui aiment la ligne de commande, un coup de Ubuntu "natif" et maintenant un gestionnaire de paquet à la Linux).

        Ou comment applaudir comme victoire un geste qui va réduire encore plus votre faible nombre (parce qu'il y aura de moins en moins d'excuses pour ne pas avoir une base Windows, qui couvre "tout" au contraire de de l'écosystème Linux qui ne couvre qu'une partie).

        PS : la façon de faire de Microsoft est plus sympa que le bordel Linuxien avec 36 formats de packaging, l'upstream peut faire un PR qui sera mergé, pas de "filtre" de recherche d'un mainteneur qui n'a jamais le temps. L'éco-système des gestionnaires de paquets "à la Linux" sous Windows risque de grandir bien plus vite que sous Linux bloqué avec ses problèmes de temps face à refaire 36x la même chose et mettre des barrière d'entrée.

        Sérieux, vous ne voyez pas le danger pour ce qui vous plaît?

        • [^] # Re: Mmmhhh déjà-vu

          Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2).

          Personne n'applaudit rien, on souligne une certaine ironie.

          Du reste, app store ou gestionnaire de paquet, le grand public n'entrave que dalle. Combien de fois j'ai vu des personnes, de tout âge, ado au retraité, tendre leur smartphone de la main à quelqu'un pour qu'il lui installe l'appli tant conseillée.

          Du reste si tu regardes le centre logiciel de gnome, tu as un fonctionnement assez similaire à un store en implémentant appstream sans réinventer la roue et faire un système séparé du gestionnaire accessible en cli.

        • [^] # Re: Mmmhhh déjà-vu

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

          PS : la façon de faire de Microsoft est plus sympa que le bordel Linuxien avec 36 formats de packaging, l'upstream peut faire un PR qui sera mergé,

          Il y a déjà une demi-douzaine voire plus de gestionnaire de paquets pour windows, donc pour le côté non-dilution on repassera.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.