Journal Hackathon Nao à la Cité des sciences de Paris

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
12
27
sept.
2014

Il s'appelle Nao, ce petit robot humanoïde mesure une cinquantaine de centimètres, il tourne sous Linux et se programme en C++, Python, Java, MATLAB, Urbi, C, .Net ou avec des boites d'actions dans un logiciel de programmation graphique.

Il sera à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris les 24, 25 et 26 octobre 2014 pour vous ! Un concours de création d'application s'y tiendra pendant trois jours, pour vous donner l'occasion de l'utiliser en équipes de 5 et de créer une première application.

Lien de présentation de l'évènement

Les inscriptions vont jusqu'au 1er octobre, soit mercredi prochain.

Titre de l'image

Je n'ai vu aucune limite d'âge, l'idée étant de rassembler le plus de corps de métiers différents autour d'une première approche de la robotique grand public.

Point de vue licence, le robot n'est pas Open Hardware mais son OS et son framework sont Libres. Certains outils de dev sont proprio (par exemple le logiciel de dev graphique). Je suppose que la Cité des sciences publiera tout le contenu produit au cours des 36h sous licence Creative Commons, comme l'an dernier, car ce sont eux qui organisent le hackathon.

Ayant déjà participé à la première édition, je vous propose de lire mon billet de feedback, j'en étais très content.

L'esprit est de rendre accessibles des machines à 12k€ l'unité, chose que tout étudiant est loin de pouvoir imaginer chez lui avant un certain temps. Les alternatives Open Hardware ne sont d'ailleurs pas beaucoup moins chères, car la motorisation se compose de puissants servo-moteurs de précision très coûteux (200€ pièce pour un Darwin-OP de mémoire, et il en a un paquet).

Je vous invite à venir partager vos idées, apprendre des autres et donner de votre personne pour faire émerger des trucs sympa :)

  • # Haaa Nao

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 27/09/14 à 22:58.

    La même question depuis bientôt 10 ans : mais pourquoi se focaliser autant sur l'aspect humanoïde, avec tout les problèmes mécaniques que cela engendre (tu parles de servo-moteurs à 200€ pièces. sic!) alors que sa taille lui ôte tout intérêt de ressembler à un humain ? (passer les mêmes obstacles, monter les mêmes escaliers)

    Alors que la stupidité artificielle est tellement plus intéressante, ici tournée vers l'interaction avec les humains.

    :-)

    • [^] # Re: Haaa Nao

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 27/09/14 à 23:59.

      Parce que c'est un défis technique intéressant sur tous les plans, ou tout simplement parce qu'on aime ça ? :-)

      Jouer au foot avec des robots à chenilles, ça a quand même moins d'intérêt.

      Programmer un robot pour jouer avec un humain au Puissance 4, quand il a pas de main, c'est tout de suite moins pratique.

      Tenter d’interagir vocalement avec une boite à chaussure, ça ne dure pas longtemps.

      Je peux continuer pendant des heures :)

      edit : pour le grand public, aborder un robot qui a un aspect "de compagnie" et pas simplement un gros tas de fils électriques entremêlés leur permet de vivre l'expérience autrement, crois moi :)

  • # Poppy aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pour info, il y a également un petit hackathon Poppy les 4 et 5 octobre:

    Poppy

    http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/activites-spectacles/zone-3/zone-3-en-ce-moment/#item-grid-18993

    Celui-ci est entièrement open-source, hardware comme software http://www.poppy-project.org/
    Et oui il est composé de ces servo-moteurs Dynamixel à 200€, mais à la base c'était un robot développé pour la recherche.

    Ce hackathon fait suite à un précédant événement à la cité des sciences où le robot a été construit par les participants.

    Quelques infos sur le forum:
    https://forum.poppy-project.org/t/workshop-pypot-a-la-cite-des-sciences/333/18

    • [^] # Re: Poppy aussi

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      La famille des robots humanoïdes s'agrandit chaque année. Intel sortira prochainement un robot Open Hardware imprimable également, utilisant des servos moins coûteux, dans un fork de Darwin-OP estimé aux alentours de 1000$.

      C'est bien de ces servos dont je parlais, le Darwin-OP a les mêmes (c'est la même boite qui les conçoit), ils ont sorti un robot plus petit mais qui n'a pas de Linux embarqué, le Darwin-Mini estimé à 500$. Il est Open Hardware également, et j'attends avec impatience que quelqu'un le fork pour lui coller un Raspberry et une caméra.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.