Journal Pour en finir avec cette histoire de vocabulaire.

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
-7
1
nov.
2013

Suite à la lecture d'un article sur Rue89, je me vois dans l'obligation de rouvrir une vilaine plaie. Oui, je sais, ça fait mal là où on appuie mais on ne peut laisser ce problème sous-jacent continuer à vivre sa petite vie pépère.

Alors pour en finir une bonne fois: ça s'appelle un pain au chocolat!
Et c'est l’Élisée qui le dit!

  • # Prophétie

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ici beaucoup vous diraient qu'on ne peut pas faire confiance à un prophète, aussi puissant soit-il ; surtout si le dit prophète, Élisée, est mort bien antérieurement à l'apparition de la controverse où l'on souhaite faire valoir ses paroles.

    Mais peut-être souhaitiez-vous plutôt appuyer votre propos par un avis Élyséen ? Le cas échéant, pensez-vous qu'un soutient politique soit plus crédible ? Attendons donc que l'académie française se saisisse de cette question de la plus haute importance — ce qui ne saurait tarder — avant d'arrêter des opinions tranchées.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # de quoi parles tu donc ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -8.

    Des chocolatines ?

  • # Oh oh oh

    Posté par . Évalué à 10.

    Je crois qu'il y a un problème de lettre à Élisée.

  • # Flash

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est avec une certaine satisfaction que j'apprends que les gens proches du président de la république n'arrivent pas à éviter les retraits de point sur leur permis de conduire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.