Journal Appleseed

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
18
sept.
2005
Je reviens tout juste du ciné où j'ai vu le dernier Appleseed.

Je suis très étonné que personne n'en ai encore parlé ici. À la fin il y a une référence directe à linuxfr. Je ne pensais quand même pas que ce site était à ce point connu...
  • # Une référence ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je l'ai vu en avant-première à Strasbourg il y a bien deux semaines, mais je n'ai aucun souvenir d'une référence à linuxfr. Tu peux préciser ?

    A part ça, j'ai trouvé que c'était pas mal du tout, sauf un léger bémol concernant la bande-son, je n'irai pas acheter l'OST.
    • [^] # Re: Une référence ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Quoi ? Mais j'ai bondi de mon siège tellement c'était clair !

      Je peux le dire sans trop révéler l'intrigue : à un moment (crucial) il y a un clavier qui se blo
    • [^] # Re: Une référence ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moi j'ai vu la bande annonce et le style de l'animation m'a fait vomir.
      Je n'irai surement pas le voir.
      • [^] # Re: Une référence ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ah ? J'ai plutôt apprécié l'animation.
        Il y a des ralentis à la Matrix dans la première scène de baston mais heureusement ils arrêtent ensuite.

        Côté scénario, c'est assez fournit et très compréhensible par rapport à des DA comme "Innocence".
        • [^] # Re: Une référence ?

          Posté par . Évalué à 3.

          quoi ? innocence incomprehensible ?

          /me s'esquive en sifflotant
        • [^] # Re: Une référence ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Je n'ai guère apprecié de mon coté. J'ai assez mal vécu de découvrir que c'était du cell-shading. Il y a certes un certain travail sur les décors mais les personnages étaient un peu en deca. Souvent je me suis dis : là il voulait faire passer du sentiment mais rien. Zero émotion. J'ai vraiment eu l'impression de me trouver en face d'une intro de jeu vidéo pendant toute la durée du film. Comme souvent en 3D les visages sont assez inexpressif et ça participe bien à l'ensemble qui rend assez plat.

          On est à des lieux d'un Ghost in the shell 2 qui avec ses décors en 3D avait eu l'intelligence de garder l'animation des personnages en 2D.

          Sinon il y a quelques éléments scénaristiques interessants mais si naguère ils devaient être originaux (au moment de la sortie du manga) ils ont déjà été bien visité depuis.

          J'espere sincerement que c'est pas ca le futur de l'animation ...
    • [^] # Re: Une référence ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je l'ai vu il y a environ 6 mois et j'ai été rebuté par le style des images de synthèses. Je trouve que les éclairages ne sont pas réalistes dumoins ça brille de partout. C'est le seul détail et pas des moindres qui m'a marqué en regardant ce film.
  • # la référence ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tu ne pourrais pas expliciter la référence en rot13 pour ceux qui ne comptent absolument pas, mais alors là pas du tout aller voir le film (et qui comme moi n'avait jamais entendu le mot appleseed avant ce journal)
    • [^] # Re: la référence ?

      Posté par . Évalué à 2.

      bah il l'a fait dans un des commentaires deja.
    • [^] # Re: la référence ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ben .. appleseed c'est (quand meme) LA référence en matière d'animation futuriste japonaise.
      La BD est magnifique.
      Donc si tu as envie de passer du bon temps, tu le loue à la médiathèque du coin et hop.
  • # appleseed

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    j'étais appâté par ce qu'en j'en avais vu sur le web et puis ...

    c'est joli, un peu trop même par moment ... mais y'avait des idées dans le scénario et puis tout tombe à plat. je sais pas si c'est le visuel qui produit ça ... mais c'est plat comme dit dans un autre commentaire ...

    j'ai passé un bon moment mais un peu déçu .

    autant aller voir charlie et la chocolaterie :-)
  • # Dans un autre film aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Dans "The adventures of Sharkboy and Lavagirl" (in 3D dans les salles, in pas-3D en dvd), réalisé par Rodriguez (oui le réalisateur de Sin City vous avez bien lu) y'a aussi une référence à linux (pas fr cette fois-ci).

    Le méchant garçon il s'appelle Linus, et même qu'on l'appelle parfois Minus.

    Voilà pourquoi tout le monde que Linux c'est moins bien, parce que Linux, parfois, ça se confond avec Minux.

    ----> [@] (porte condamnée avec des parpaings, désolé)

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # Personellement j'ai pas du tout aimé

    Posté par . Évalué à 6.

    Je suis allé voir Appleseed aussi, et personellement j'ai pas du tout du tout aimé.
    Tout d'abord ni l'univers ni les perosnnages ne sont respectés. Dunan est complètement cruche (dans la BD c'ets pas la plus maline du lot, mais vu les cerveaux qui l'entourent c'est un poil normal). Elle remet très peu en question Olympus (tout au plus est-elle un peu surprise, et encore). Briaeros est encore plus cruche que Dunan (et croyez moi,il faut le faire), il a un rôle très secondaire et est toujours pris de court...
    Athena est totalement insignifiante, et donc Nike suit le mouvement. On apprend par la suite qu'elle savait tout sur le complot depusi le début et voulait tout fairte pour le désamorcer (a part biens ur traverser la rue pour aller dans l'immeuble d'en face). Hitomi a un role de faire valoir/guide touristique et le "nouveaux" adversaires sont aussi épais qu'un plat à tarte.
    Le scénario est à l'avenant, Dunan Nute qui vient d'être intégré à Olympus après avoir détruit à mains nues ou presque huit tank lourds cybernetisé dans la zone des conflits doit retrouver le code qui évitera aux grands méchants militaires de détruire tous les bioroides. Quand on est fan de Shirow, un scénar comme çà ça fait mal. Bien sur comme elle est complètement cruche, elle se fait complètement manipuler d'un bout à l'autre (Briaeros aide aussi pas mal à faire passer le couple pour deux andouilles). On a droit au final à un happy ending à l'américaine ce qui une fois de plus pour un fan de Shirow refait très mal, amis heureusement on avait déjà été préparé psychologiquement par de nombreuses incohérences de scénario tout au long du film.


    Au niveau technique c'est une catastrophe. L'animation est souvent bonne (mais pas toujours) mais alors le rendu...
    Les personnages sont rendus 3D Cell-Shading+reflets, ca leur donne une texture de carton pate qui ne leur permette d'exprimer aucune expression. On se retrouve donc à regarder un film traversé par des zombies amorphes dont le fond des yeux brille de l'intelligence du bovidé dans la force de l'age. De plus ce rendu ne s'intègre pas du tout dans les décors photo-réalistes. Lesquels décors sont répétitifs au possible. A Olympus tous les immeubles sont des grandes constructions en verre, ce qui aurait éventuellement pu être pas mal si (probablement pour des raisons de temps de calcul) les reflections n'avaient pas tous une profondeur de un. Donc quand un immeuble en verre se reflette dans un autre immeuble en verre (ce qui est courant dans le film) il se reflette comme un bloc bleu. Aucune mise en abime, aucun reflet de reflet rien. Bien sur si un immeuble brille au soleil, son reflet sera plat quand même, il y a pas de raisons.

    Mais le personnage qui a été vraiment massacré au niveau du rendu c'est Briaeros. Oscillant en flat, soft metal et l'ignoble cell-shading on sent que les dessineux ont eu du mal à l'intégrer dans le film; metion spéciale pour les yeux qui ressemblent à une grosse tomates et quatre cerises tant leur rouge plat et inexpressif arrive bien à rendre les subtilités de leur propriétaires.

    C'ets la troisième adaptation de la BD en animation (2 OAV et un film) et c'est de loin la pire de toute (et pourtant c'était pas gagné). Je retroune lire les BD pour me consoler.
    • [^] # Personnellement j'ai bien aimé

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moi quand je lis ton commentaire j'ai l'impression qu'on a pas vu le même film. J'imagine que quand tu as vu GitS et Innocence tu as aussi hurlé que les personnages et l'univers n'étaient pas respectés ? Parce que question trahison, Oshii, il se pose là.

      D'un point de vue technique, tes critiques tournent quasiment au ridicule tellement elles sont exagèrées:

      Les personnages sont rendus 3D Cell-Shading+reflets, ca leur donne une texture de carton pate qui ne leur permette d'exprimer aucune expression. On se retrouve donc à regarder un film traversé par des zombies amorphes dont le fond des yeux brille de l'intelligence du bovidé dans la force de l'age.

      Ah parce qu'avec une animation 2D "classique" les yeux des personnages sont plein de vie et respirent l'intelligence ? Faut arrèter deux minutes, on a là des personnages sur lesquels pour une fois, les cheveux ne sont pas fixés au moyen du nouveau gel extra-fixant de L'Oreal et bougent un minimum quand le personnage fait un mouvement (ils bougent par grosses mèches pour garder le rendu de simili-2D, mais ils bougent).

      De plus ce rendu ne s'intègre pas du tout dans les décors photo-réalistes.

      Portnawak.

      Lesquels décors sont répétitifs au possible.

      Répétitifs ?! Dans une cité futuriste tu voudrais quoi, des temples shinto ? Relis Appleseed, trouve plus de variété dans les décors...

      A Olympus tous les immeubles sont des grandes constructions en verre, ce qui aurait éventuellement pu être pas mal si (probablement pour des raisons de temps de calcul) les reflections n'avaient pas tous une profondeur de un. (...) Bien sur si un immeuble brille au soleil, son reflet sera plat quand même, il y a pas de raisons.

      Ah oui, par contre aucune remarque positive sur la gestion des éclairages absolument bluffantes notamment lorsque les E-Swat entrent dans le labo de la mère de Dunan, sur l'intégration des personnages dans le décor que justement tu trouves si nulle, au moment où Dunan s'allonge sur la couverture et que celle-ci subit des plis, etc, etc. On est loin d'un commentaire objectif en fait, tu as trouvé un détail loupé et tu en profites pour descendre toute la technique du film qui est globalement super bien foutue, peut-être mis à part le point que tu cites mais que personnellement j'ai même pas relevé, et pourtant j'ai fait gaffe aux détails !

      C'ets la troisième adaptation de la BD en animation (2 OAV et un film) et c'est de loin la pire de toute (et pourtant c'était pas gagné). Je retroune lire les BD pour me consoler.

      Il me semble que c'est la deuxième adaptation seulement, et faut vraiment une sacrée dose de mauvaise foi pour décrèter que celle-ci est pire que la précédente.

      Quand on est fan de Shirow, un scénar comme çà ça fait mal. (...) ce qui une fois de plus pour un fan de Shirow refait très mal, amis heureusement on avait déjà été préparé psychologiquement par de nombreuses incohérences de scénario tout au long du film.

      Scénaristiquement oui, c'est faiblard et je suis le premier à le reconnaître, mais de là à hurler à la bouse faut pas abuser non plus.

      Et manque de chance pour ton analyse, Shirow a été tellement épaté par le film qu'il a décidé, pour une fois, de s'impliquer personnellement dans le scénario du deuxième, proclamant que c'était l'adaptation la plus intéressante d'une de ses oeuvres qu'il avait jamais vues. Faut croire que psychologiquement il n'a pas encore ton niveau. En tout cas on peut espèrer un scénario plus abouti pour le second et c'est bon signe.

      Et pour finir, quand on est fan de Shirow, c'est surtout le désastreux manga ManMachine Interface qui fait mal, très mal.
      • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

        Posté par . Évalué à 0.

        pas vu appleseed (oui je sais malgre mon pseudo , en fait c'est briareos le nom mon pseudo contient une "faute de frappe" on va dire ;))

        'ets la troisième adaptation de la BD en animation (2 OAV et un film) et c'est de loin la pire de toute (et pourtant c'était pas gagné). Je retroune lire les BD pour me consoler.

        Il me semble que c'est la deuxième adaptation seulement, et faut vraiment une sacrée dose de mauvaise foi pour décrèter que celle-ci est pire que la précédente.

        Pour etre plus precis il semblerait que ca soit la deuxieme adaptation ; la premiere (l'oav) a ete faite en 1988.
        Par contre il est vrai qu'il y a un film de prevu , et une serie tv de 26 episodes
        http://anidb.info/perl-bin/animedb.pl?show=anime&aid=3223(...)
        http://anidb.info/perl-bin/animedb.pl?show=anime&aid=166(...)


        Et manque de chance pour ton analyse, Shirow a été tellement épaté par le film qu'il a décidé, pour une fois, de s'impliquer personnellement dans le scénario du deuxième, proclamant que c'était l'adaptation la plus intéressante d'une de ses oeuvres qu'il avait jamais vues. Faut croire que psychologiquement il n'a pas encore ton niveau. En tout cas on peut espèrer un scénario plus abouti pour le second et c'est bon signe.
        [Mode chieur] il peut aussi dire qu'il avait l'air super popur qu'on lui laisse rentrer dedans ; et que surtout il ne voulais plus voir ca.
        Perso je comprend pas : si il trouve le scenario super ca veut dire que les gars qui bosse dessus sont bon ; donc pas besoin de venir.
        [/Mode chieur]



        Par contre question 3D regardez un poil ff7ac ca c'est de la 3d :-D
      • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

        Posté par . Évalué à 2.

        J'imagine que quand tu as vu GitS et Innocence tu as aussi hurlé que les personnages et l'univers n'étaient pas respectés

        Dans Gits les personnages sont "durcis", mais ils gardent leur épaisseur, ils justifient leurs actes de façon complète et intelligente, et quand les héros sont surpris c'ets parcequ'il y a quelquechose de surprenant (vraiment) qui se passe.

        Honnêtement Dunan qui se fait agresser par deux robots tueurs tout droit sorti de Bublegum Crisis et qui est sauvé par Bri qui débarque façon "homme masqué" dans Sailor moon ca n'arrive pas à la cheville du sauvetage par Bateau du major Kusanagi contre un tank lourd.

        De plus l'altération des personnages dans Gits ne les fait pas passer pour des idiots, dans Apleseed, franchement c'est limite.

        Ah parce qu'avec une animation 2D "classique" les yeux des personnages sont plein de vie et respirent l'intelligence

        Je ne sais pas si c'est suite à une longue habitude du visionnage d'anime, mais je trouve le regard de Dunan insupportablement mort. Pire encore que dans Final Fantasy (ou là c'était supportable).

        on a là des personnages sur lesquels pour une fois, les cheveux ne sont pas fixés au moyen du nouveau gel extra-fixant de L'Oreal et bougent un minimum quand le personnage fait un mouvement

        Il y a pas que dragonball dans la vie... Personellement dans toutes les séries que j'ai regardé récamment les cheveux bougaient en mêm temps que els personnages. De plus comme tu le fais remarqué, les cheveux bougent pas gros blocs, ce qui ne vas pas vraiment à l'encontre de l'impression "Gel méga utlra fixant à la cyanocrilate".

        Portnawak.
        Une fois d eplus ca vient peut être de moi, mais dans la scène dans le labo ca m'a littéralement arraché les yeux. La scène est plutôt sombre, puis s'illumine d'un coup et tous les protagonistes ont l'air "posés" sur le décor, avec uen mention spécial pour bri rendu en Soft métal qui réussit le tour de force de se démarquer du décor ET des autres persos.

        Répétitifs ?! Dans une cité futuriste tu voudrais quoi, des temples shinto ? Relis Appleseed, trouve plus de variété dans les décors...

        Quartiers urbains façon "champignon", tours d'habitations façon "marina baies des anges". Immeubles de jardins purs, ou nexus routiers bien intégrés. Parc de différentes tailles. Quartier douteux. Batiments recouverts puls ou moins esthétiquement de tuyeaux. Villa victorienne etc. Ca ira comme plus de variété ?

        Ah oui, par contre aucune remarque positive sur la gestion des éclairages absolument bluffantes notamment lorsque les E-Swat entrent dans le labo de la mère de Dunan

        CF plus haut, c'est uen des scènes qui m'a le plus choqué. Les lumières sur le décor ne collent pas du tout avec les lumières sur les persos. Le contraste des rendus détache trop les personnages à mon gout.

        sur l'intégration des personnages dans le décor que justement tu trouves si nulle, au moment où Dunan s'allonge sur la couverture et que celle-ci subit des plis, etc, etc.

        Ca c'est pas de l'intégration, c'est de l'interaction. Elle est effectivement souvent très bien faite dans Appleseed. (Avec quelques exceptions, notamment quand Dunan est sur la plateforme de combat. La physique donne parfois l'impression qu'elle "flotte" façon film de Hong-Kong ).
        Personellement la scène qui m'a impressionné c'ets la voiture dans le tunnel. La vitre teinté permet (enfin ?) aux personnages de ne pas avoir l'air posés sur le décor et les reflets des sur la carosserie jouent leur rôle. Dommage que les grands yeux d'Hitomi vienennt briser la magie après quelques secondes.

        On est loin d'un commentaire objectif en fait, tu as trouvé un détail loupé et tu en profites pour descendre toute la technique du film qui est globalement super bien foutue

        Attention je en critique pas la technique, je critiqe els choix et le rendu . Il est clair que techniquement le niveau est très élevé. Mais honnêtement j'aime pas le chara design, j'aime pas le rendu, je deteste les yeux de tous les persos (exceptés ceux des vieux), j'execre le rendu variable de Bri (Choisissez en un et tenez-vous y !) et je suis pas fan du tout des décors en verre qui se refletent mais pas trop. J'imagine que ce sont des choix fait exprès pour donner un aspect "BD" mais je déteste.

        Faut croire que psychologiquement il n'a pas encore ton niveau. En tout cas on peut espèrer un scénario plus abouti pour le second et c'est bon signe.

        Autre chose qui fait très mal pour un fan de Shirow, c'est le revirement majoritaires vers les apsects erotico-pronographique de son oeuvre. A l'heure actuelle le monsieur passe el plus clair de son temps à déssiner des cartes collector de demoiselles dénudés à destination des boutonneux. Je crois que ca lui rapporte plus de fric...
        Pour finir je dirais que j'aime les histoires que Shirow écrit, pas les histoires que Shirow aime.

        Pour ManMachine interface, j'avais des gros espoirs après la lecture du premier volume français (histoire très complexe puisque se déroulant simultanément à plusieurs niveaux différents). et j'espérais un chouette final. Bon les petites culottes ont gagnés la bataille... Dommage.
        • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Dans Gits les personnages sont "durcis", mais ils gardent leur épaisseur, ils justifient leurs actes de façon complète et intelligente, et quand les héros sont surpris c'ets parcequ'il y a quelquechose de surprenant (vraiment) qui se passe.

          Ils ont été plus que durcis, Batou qui était super drôle perd tout son humour et devient d'une froideur à faire palir un Terminator, les Fuchikoma/Tachikoma qui étaient à mourir de rire ont disparu du film, même Kusanagi avait des réflexions marrantes dans le manga et est dans le film aussi sympa qu'une porte de prison... l'ambiance n'a plus grand chose à voir.

          Honnêtement Dunan qui se fait agresser par deux robots tueurs tout droit sorti de Bublegum Crisis et qui est sauvé par Bri qui débarque façon "homme masqué" dans Sailor moon ca n'arrive pas à la cheville du sauvetage par Bateau du major Kusanagi contre un tank lourd.

          D'accord là dessus, moi aussi le sauvetage m'a déçu.

          De plus l'altération des personnages dans Gits ne les fait pas passer pour des idiots, dans Apleseed, franchement c'est limite.

          Ça ne les fait pas passer pour des idiots, mais pour des gens qui ont vraiment une vie super passionnante à se tirer une balle. Quasiment aucune émotion (je sais bien que ce sont des cyborgs, mais tout de même) et dans Innocence, ils débitent des citations de Confucius, Milton, etc... jusqu'à l'écoeurement. Même l'unique humain de la bande, Togusa, est super limite.

          Je ne sais pas si c'est suite à une longue habitude du visionnage d'anime, mais je trouve le regard de Dunan insupportablement mort. Pire encore que dans Final Fantasy (ou là c'était supportable).

          M'a pas choqué. Du tout.

          Il y a pas que dragonball dans la vie... Personellement dans toutes les séries que j'ai regardé récamment les cheveux bougaient en mêm temps que els personnages. De plus comme tu le fais remarqué, les cheveux bougent pas gros blocs, ce qui ne vas pas vraiment à l'encontre de l'impression "Gel méga utlra fixant à la cyanocrilate".

          C'est vrai que ça fait un moment que je n'ai pas regardé d'animes récents, mais les mouvements par gros blocs, moi je l'ai pris comme un hommage à l'animation 2D "classique". Parce que techniquement, y'avait quand même pas grand chose qui les empêchait de faire des mèches extrêmement fines, etc. Mais ça aurait juré avec le reste du visage.

          Une fois d eplus ca vient peut être de moi, mais dans la scène dans le labo ca m'a littéralement arraché les yeux. La scène est plutôt sombre, puis s'illumine d'un coup et tous les protagonistes ont l'air "posés" sur le décor, avec uen mention spécial pour bri rendu en Soft métal qui réussit le tour de force de se démarquer du décor ET des autres persos.

          Je parle de l'arrivée au labo, avant ça. Les E-Swat utilisent des flingues avec des torches au bout et s'éclairent les uns les autres, j'ai fait très attention lors de cette scène en me demandant avec curiosité "y-ont-ils pensé ?" et l'illumination des différents personnages par les halos est super bien fichue.

          CF plus haut, c'est uen des scènes qui m'a le plus choqué. Les lumières sur le décor ne collent pas du tout avec les lumières sur les persos. Le contraste des rendus détache trop les personnages à mon gout.

          Dont acte, on ne parle pas de la même.

          Ca c'est pas de l'intégration, c'est de l'interaction. Elle est effectivement souvent très bien faite dans Appleseed. (Avec quelques exceptions, notamment quand Dunan est sur la plateforme de combat. La physique donne parfois l'impression qu'elle "flotte" façon film de Hong-Kong ).

          Intégration, interaction, ne jouons pas sur les mots...

          Personellement la scène qui m'a impressionné c'ets la voiture dans le tunnel. La vitre teinté permet (enfin ?) aux personnages de ne pas avoir l'air posés sur le décor et les reflets des sur la carosserie jouent leur rôle. Dommage que les grands yeux d'Hitomi vienennt briser la magie après quelques secondes.

          M'a pas marqué, celle là :D faudrait que je le revoie, en fait.

          Attention je en critique pas la technique, je critiqe els choix et le rendu . Il est clair que techniquement le niveau est très élevé. Mais honnêtement j'aime pas le chara design, j'aime pas le rendu, je deteste les yeux de tous les persos (exceptés ceux des vieux), j'execre le rendu variable de Bri (Choisissez en un et tenez-vous y !) et je suis pas fan du tout des décors en verre qui se refletent mais pas trop. J'imagine que ce sont des choix fait exprès pour donner un aspect "BD" mais je déteste.

          Bin moi j'aime :]

          Autre chose qui fait très mal pour un fan de Shirow, c'est le revirement majoritaires vers les apsects erotico-pronographique de son oeuvre. A l'heure actuelle le monsieur passe el plus clair de son temps à déssiner des cartes collector de demoiselles dénudés à destination des boutonneux. Je crois que ca lui rapporte plus de fric...

          Ah ça, Orion et Black Magic sont loin, c'est clair...
          • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

            Posté par . Évalué à 1.

            les Fuchikoma/Tachikoma qui étaient à mourir de rire ont disparu du film,

            gits innocence est la "suite" de gits ; pas la suite des gits sac.
            D'ailleurs on peut le voir aisement lorsqu'il rentre dans le "labyrinthe" : le major est dans le corps qu'elle etaient a la fin de gits , et 2501 est le mot de passe qu'ils se donne a la fin de gits. Je crois pas avoir eu une seule allusion a 2501 dans le gits sac (normal vu que c'est cense se passer avant gits)
            De meme ils parlent de pourquoi il ne faut pas que le major reapparaise (ses memoires sont propriete de l'etat elles lui seront retirees etc...).


            [HS]
            utilisent des flingues avec des torches au bout
            utilisent des lampes tactiques . (ca eclaire vachement bien n'empeche ce genre de lampes les docs techs disent 60 lumens)
            [/HS]
            • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > les Fuchikoma/Tachikoma qui étaient à mourir de rire ont
              > disparu du film,

              gits innocence est la "suite" de gits ; pas la suite des gits sac.


              Je ne parle pas de Stand Alone Complex, mais du manga.
              • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

                Posté par . Évalué à 1.

                t'es sur que c'est la meme histoire? si je me souviens bien du manga (mais duquel tu parle ???) ; kusanagi existe reelement dans le manga , et est toujours employe par la section 9 , meme apres qu'elle ait rencontre le puppet master (man machine interface par exemple)

                D'ailleurs pour innocence ils ont meme sorti un "ani-manga" ce qui tendrai a dire que c'est une histoire differente des precedents mangas sortis .
                • [^] # Re: Personnellement j'ai bien aimé

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je parle du manga dans lequel on trouve les Fuchi/tachikoma même qu'il y a un chapitre spécial sur eux à mourir de rire, dans lequel Kusanagi fusionne avec le puppet master mais est sauvée par Batou qui transfère son ghost dans un corps qu'il croît être celui d'une jeune fille. Sauf que c'est un jeune homme. Bref, la fin du volume "Ghost In The Shell".
    • [^] # Re: Personellement j'ai pas du tout aimé

      Posté par . Évalué à 1.

      Alors, moi je dirais, tout pareil.... ca m'a hérissé les poils de partout en fan de Shirow de la première heure... Mais etonnament, globalement je trouve que j'ai passé un bon moment. Bizarre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.