Journal Linus Torvalds est passé à la télé

Posté par .
Tags : aucun
0
7
août
2007
C'était il y a quelques minutes dans le journal de 13H sur France 2.

Le sujet était nouveau moteur de recherche intrusif spock(1). Ce système permet de rechercher des informations précises et parfois très confidentiel sur une personne X ou Y.
Il permet aussi de rechercher par mot clé quelles personnes y sont rattaché.
En guise de démonstration le journaliste a fait une recherche avec "athée" (en anglais) et la photo de notre chère Linus est apparut au milieu d'autre anonyme.


Voilà pour la petite anecdotes, mais au-delà de ça j'ai découvert un nouveau moteur de recherche que je n'avais jamais entendu parlé et qui semble très inquiétant envers notre vie privé.

On laisse des traces et des informations personnel un peut partout tout au long de notre vie, mais temps que ces informations sont éparpillés, qu'elle ne peuvent pas être regroupé, le risque est limité.
La CNIL veille sur sur ça dans le monde matériel et dans les réseaux des organismes officiels. Mais a-t-elle un pouvoir sur internet et contre se moteur en particulier?


(1) www.spock.com
  • # Re:

    Posté par . Évalué à -3.

    > la photo de notre chère Linus est apparut au milieu d'autre anonyme.

    Ça ne serait pas :
    - la photo de notre chère Linus est apparut au milieu d'anonymes.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 5.

      Mince, moi qui pensait que Linus était un homme.. oO :p
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      A ce compte là, ce serait plutôt:
      La photo de notre cher Linus est apparue au milieu d'anonymes.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 2.

      Quand on se met à corriger, la moindre des choses est de ne pas faire d'erreurs.

      "La photo de notre cher Linus est apparue au milieu d'anonymes" semble plus approprié, non ?
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 10.

      Ah, si on pouvait enseigner l'orthographe comme le kung fu ou le pilotage d'hélicoptère !
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 3.

      Avec la phrase intiale j'avais compris que Linus était apparu en tant qu'anonyme, parmis d'autres anonymes. Sauf aux yeux de wistiti, évidemment.

      Pourquoi ça serait faux ?
  • # Nouveau : le moteur de recherche qui parle (vu à la télé)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    j'ai découvert un nouveau moteur de recherche que je n'avais jamais entendu parlé


    on dit : "j'ai découvert un nouveau moteur de recherche que je n'avais jamais entendu parler"
  • # Login: Request an Invitation to SPOCK

    Posté par . Évalué à 3.

    Mouais, avant de l'utiliser il faut d'abord avoir un login et donc donner son (un?) nom et son (un?) email.

    Bref, la collecte d'informations commence déjà avant de pourvoir l'utiliser ..
  • # L'info principale

    Posté par . Évalué à 8.

    Personne n'a relevé que l'information principale ici est que Linus est athée!
    Si c'est pas une preuve que le Libre, c'est un truc de communistes!



    Et hop, je me sauve! ====>[]
  • # Contre ce moteur en particulier ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    La CNIL veille sur sur ça dans le monde matériel et dans les réseaux des organismes officiels. Mais a-t-elle un pouvoir sur internet et contre se moteur en particulier?

    Premièrement, ce moteur en particulier n'est qu'un symptôme, il serait ridicule de s'en prendre à lui en particulier. Tirons-en plutôt des conclusions sur notre utilisation d'internet, notre propension à divulguer des informations personnelles ou à en demander, etc.. Pour moi cette question de "sécurité informatique" n'est pas différente des autres: on ne la résoud pas en se demandant comment éradiquer les outils qui l'exploitent, mais plutôt comment corriger la faille à la source.

    Après, de façon plus "philosophique" et non pas technique, on peut se demander s'il s'agit réellement d'une faille. La question n'est vraiment pas simple car elle fait entrer en jeu 2 objectifs diamétralement opposés, et qui ont tous deux leurs groupes adeptes (pas nécessairement disjoints, d'ailleurs), relativement à la notion de "réputation":
    Soigner son identité et sa réputation, développer et utiliser un grand nombre de solutions techniques permettant aux gens de nous contacter et de constater tous les trucs positifs sur nous, en corrélant nos divers bouts d'identité virtuelles et autres informations numériques. Un excellent exemple de défenseur de cet enjeu est Peter Saint-André, qui réfléchit beaucoup à diverses solutions ouvertes permettant une publication et consultation plus aisée de notre identité.
    Soigner sa discrétion, c'est-à-dire dans le cas limite être un anonyme total sur Internet. Situation parfaite d'un point de vue de l'intimité, relativement aisée à mettre en place techniquement, mais dont le plus gros obstacle est la série d'avantage associée au point précédent.

    Ces 2 objectifs sont contradictoires ; personnellement je ne sais pas vraiment me positionner par rapport à ça, ni s'il existe un moyen de les concilier. Dans tous les cas, Spock n'est à mon avis clairement pas un ennemi à abattre, mais plutôt quelque chose qui devait arriver, et qui provoquera peut-être davantage de prise de conscience sur les enjeux (dans les 2 sens, donc) de l'anonymat sur internet. À titre d'anecdote, la formulation "Spock is the online leader in personal search, helping users find and discover people." ("Spock est le leader en ligne dans la recherche de personne, en aidant les utilisateurs à trouver et découvrir les gens.") témoigne tout-à-fait, à mon sens, de cette ambigüité.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.