Journal Réaction / Réponse au sujet de la version windows de GCompris

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
24
fév.
2005
Je me permet de poster ici une partie d'un échange de courriel avec un utilisateur (ici anonyme) de GCompris pour windows.

Cela est intéressant car on voit l'agacement et la stupéfation pour les utilisateurs de windows de voir des logiciels qui fonctionnent mieux sur d'autres plate-formes.

> Un utilisateur de GCompris sur windows:
> Je suis l'évolution des mises à jour du produit sur Sourceforge et
> constate avec "frustration" que les utilisateurs Windows sont
> toujours "pénalisés".

Ca dépend comment on voit les choses mais les utilisateurs de windows peuvent installer linux et GCompris et/ou utiliser un cdrom vif contenant une version récente de GCompris comme freeduc.

> J'ai cru comprendre que vous désiriez encourager l'utilisation de
> GNU/Linux en faisant payer l'utilisateur Windows. Vraiment ?

Effectivement, je tiens à ce que la version Linux garde un avantage sur la version windows. C'est ce que certains appellent aussi une
discrimination positive ;)

> En ce qui me concerne, bien que plutôt ouvert d'esprit, ça ne m'encourage pas.
> J'ai trop investi dans des logiciels compatibles Windows pour pouvoir faire machine arrière

Je comprend votre problème et c'est justement pour cela que je travaille depuis 5 ans, gratuitement à l'élaboration de solutions libres (les ventes de gcompris sont négligeables). Il est important pour notre liberté d'utilisateur d'ordinateur de pouvoir utiliser les logiciels sur les systèmes qui nous conviennent le mieux. Dans votre cas, vous êtes prisonnier de solutions propriétaires. Vous ne raisonnez plus en fonction de ce qui est bien pour vous mais en fonction de ce que les auteurs de ces logiciels veulent bien vous autoriser.

> (non sans avoir tenté l'expérience, sans succès,
> il y a quelques années lorsque Linux était une véritable sinécure à
> installer).

Il est vrai qu'il est parfois difficile d'installer un système d'exploitation, les choses vont heureusement en s'améliorant. Je vous encourage à retenter l'expérience. Néanmoins, vous pouvez voir l'utilisation de GNU/Linux comme une libération et toute libération, par définition, implique un effort.

> De fait, je perçois votre politique d'encouragement comme
> une politique d'exclusion et je le regrette, car j'apprécie beaucoup
> Gcompris.
>
Je n'exclus personne, les logiciels libres, par définition n'excluent et
ne peuvent exclure personne. Je n'ai que 10 doigts et les contributions à GCompris sont rares. Je fais de mon mieux pour fournir une version de GCompris pour différents systèmes dont windows et je peux vous annoncer que la version 6.5 en cours de développement sera portée sur windows.

Ceci dit, que pourraient dire les utilisateurs de Beos, Solaris, HP-UX,
Palmos, Symbiam, pocketpc, macosx et que sais-je encore, pour eux aussi je les exclus ?.

Il me semble que les utilisateurs de windows réagissent comme des
enfants gâtés qui pensent que tout leur est dû. Non, une version windows de GCompris n'est pas un droit, si elle existe c'est uniquement pour promouvoir Linux et les logiciels libres. Il faut comprendre que cela prend du temps à faire, et que entre améliorer GCompris pour les utilisateurs qui ont fait l'effort d'être libre, et conforter les utilisateurs de windows dans leur erreur, mon choix est fait.

Maintenant, avez vous pensé à demander aux sociétés qui vous fournissent les logiciels 'dont vous dépendez' si ils veulent bien vous fournir une version GNU/Linux. Vous verrez alors qui exclut l'autre, je ne crois pas que ce soit GCompris en l'occurence.
  • # Bravo !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Bruno, ton travail pour Gcompris est génial, et ton prosélytisme aussi.

    c'est peut-être un peu anti-commercial mais très bien.

    Bravo pour ce que tu fais pour le libre et merci.
  • # bravo

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    tu fais d'excellente remarques ! bravo ...

    mais tenter de forcer un win'user pour installer un linux pour gcompris me semble un peu perdu d'avance ...
    même en lui expliquant qu'il est dans un monde cloisonné (windows), et non libre ...
    C'est le monde qu'il a toujours connu, et où il possède tout autours ... un nouveau monde, même libre, fait "peur". Meme si tu dis, à juste titre, que l'acquisition de cette liberté à un prix ...
    C'est ce prix qui fait peur ... pourquoi tout changer pour un "petit truc", alors que "tout le reste va bien" dans son monde actuel ...

    Etant un switcher récent ... c'est plusieurs petites choses qui allaient mal dans le monde cloisonné, que j'ai réussi, non sans peine, à faire "aller mieux" dans le monde libre, ce qui m'a apporté un plus par rapport à avant ... tout en y gagnant cette fameuse liberté ... que j'apprécie plus que tout

    Dans le monde cloisonné, il y a quand même plein de petites choses qui fonctionne bien (ne serait ce que les périphs ;-(), et que le win'user, habitué comme tu dis a tout avoir, aura du mal à faire marcher dans le monde libre ...

    Beaucoup de gens connaissent qques faiblesses de leurs "fenêtres", mais pourquoi migreraient ils, puisque "tout fonctionne un peu prêt". Ils sont encore loin de réaliser qu'il y a un effort à faire, et que tout n'est plus due ...

    on va encore se "battre" longtemps pour faire changer leurs "mauvaises habitudes" ... mais il est vrai que c'est, certes, de plus en plus facile ... ( et de plus en plus de "geeks sous win" et "aware", se frottent à nux )

    le plus dure, dans une migration complète de win->linux, c'est d'arriver à garder tout son background (données + habitudes). bref de ne rien perdre. Après, avec un peu de perseverance, on a tout a y gagné ...

    voilà je dis ça, je dis rien ...
    bravo pour gcompris, qu'il faudra quand même que je test un de ces jours sous nux (je l'avais testé sous win jadis)
    • [^] # Re: bravo

      Posté par  . Évalué à 4.


      Dans le monde cloisonné, il y a quand même plein de petites choses qui fonctionne bien (ne serait ce que les périphs ;-(), et que le win'user, habitué comme tu dis a tout avoir, aura du mal à faire marcher dans le monde libre ...


      Ben, cela dépend. Un exemple ? Bon, récemment, j'ai acquis une carte USB2 pour ma machine de bureau. Donc, j'installe le matériel, je boote sous Linux, et roulez jeunesse, mon disque dur externe bénéficie - enfin - des performances adéquates. Quand quelques jours, plus tard, je boote sous Windows, ce brave OS me signale la détection d'un nouveau matériel, et m'interroge en me posant plein de questions. Donc, voilà, au final, je vois que Linux intègre directement le nouveau périphérique en faisant ce qui va bien, et Windows fait intervenir l'utilisateur.

      OK, on pourrait me répondre que si je suis capable d'ouvrir ma machine, et de rajouter un nouveau matériel, je devrais être en mesure de suivre la procédure Windows pour rajouter ce périphérique. Ben oui, mais cela me permet d'illustrer que Windows n'est pas la panacée en matière de périphériques. Loin de là même, ai-je envie de dire. Mais je dois reconnaître que pour du matériel récent, de technologie récente, la tendance s'inverse. Mais bon, je ne suis pas un technophile acharné ;-)

      Mais bon, pour le reste du poste, je suis assez d'accord avec toi. En fait, je rapproche ce qui est dit dans ce journal avec un journal lu il y a quelques jours, concernant les gauchers. Etre linuxien, de nos jours, c'est un peu comme être gaucher. On vit dans un monde où être droitier est la norme. Et vouloir être gaucher nécessite des efforts. Evidemment, l'analogie s'arrête là, on ne choisit pas d'être gaucher, alors que l'on choisit d'être linuxien (mais choisit-on vraiment d'être windowsiens ?). Bon, je vais continuer tout seul ma réflexion sur le sujet ;-)
      • [^] # Re: bravo

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        > Mais je dois reconnaître que pour du matériel récent,
        > de technologie récente, la tendance s'inverse

        idem ... j'ai un APN qui necessite des drivers usb sous w2k / wxp (et c'est un viel apn !)
        alors que sous linux, je le plug, et il est de suite reconnu/utilisable
        C'est très bluffant ... et ça fait plaisir ...
        • [^] # Re: bravo

          Posté par  . Évalué à 2.

          Toujours dans le domaine des APN, j'ai été en vacances avec des copains. On avait tous des appareils photos numériques, et comme mon portable était le plus vieux (sous-entendu, pas grave de l'endommager ;-) ), et bien, c'est moi qui me suit trimbalé ces kilos supplémentaires. Et évidemment, ce fidèle portable tourne sous Linux, ce qui fait que je n'ai pas été obligé d'installer des drivers à en mourir, j'ai mis à jour gphoto2 avant de partir, et c'est tout. Un des copains adorait me taquiner sur Linux et sa convivialité, et c'est lui qui a été obligé de reconnaître que c'était bluffant ! Bon, il avait quand même pris ses drivers. Ah, ces windowsiens qui développent des habitudes stupides ;-)

          PS : sur 3 APN, 2 ont été reconnus sans problèmes pas gphoto2, et le 3ème a été monté comme une clé USB. Trop facile ;-)
          • [^] # Re: bravo

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            et toujours dans le même ordre d'idée ...
            j'ai acheté un hdd 2.5" usb2 préformaté en ntfs (http://www.airlinktek.com/english/prod_mg25.htm(...))
            j'ai voulu le mettre en fat32 ...

            ne sachant trop comment faire sos linux, j'ai rebooté sous w2k, en pensant que c'était le meilleur système pour faire celà ;-)
            j'ai passé bien 3h à tenter de le faire sous w2k, avec les outils graphiques de crosoft, et partition magic ...
            A chaque fois, au bout de 30min de "formattage", il me disait impossible de finir l'operation, et laissait le disque dans l'état initial ?!?
            Detruire la partition ne donnait rien non plus ?! (bad block ?!)

            Desespéré, j'ai rebooté sous ma mdk, j'ai un peu cherché, et via drakonf, je l'ai formatté en FAT32 : ça a pris moins d'1 min
            (et j'ai quand même rebooté sous w2k, pour voir s'il était reconnu ... pk de ma vie, je n'avais jamais vu un formatage aussi rapide : et ça a marché !)

            C'est quand même pas banal de devoir passé par linux pour formatter en fat32 correctement !
    • [^] # Re: bravo

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.


      mais tenter de forcer un win'user pour installer un linux pour gcompris me semble un peu perdu d'avance ...


      C'est exagéré, je ne force personne. C'est à chacun de faire ses choix mais encore faut-t-il être formé, éduqué et informé pour pouvoir réellement faire des choix.

      Pour ce que j'en vois le "choix" windows est souvent un non choix, un mélange d'ignorance, de facilité, de croyance, de peur de l'inconu...

      Le vrai combat pour nous, c'est bien celui de l'éducation, c'est pour cela que les logiciels éducatifs comme GCompris et tous les efforts pour faire entre GNU/Linux dans les écoles est essentiel.
  • # Encore Bravo !

    Posté par  . Évalué à 2.

    Gcompris, C'est du beau travail.
    Mon fils de 4 ans adore jouer avec.

    Merci et bon courage pour la suite du dévelopement.
  • # Manque quelque chose

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Très bonnes réponses. Mais manque quelquechose dans le journal, l'adresse du site : http://gcompris.free.fr(...)

    Un e phrase m'a fait sursauter :
    J'ai trop investi dans des logiciels compatibles Windows pour pouvoir faire machine arrière
    Je pense que le problème est pas que ses logiciels soit compatibles windows, mais qu'ils sont incompatibles avec les autres systèmes. Et il faudrait lui dire que ce qui lui est proposé est un pas en avant, pas en arrière.
  • # Mes petits fils te disent merci

    Posté par  . Évalué à 2.

    Très bonne réponse et merci pour ton magnifique travail, et heureusement que Gcompris est là quand il faut que j'occupe mes petits fils car il n'y a plus de windows utilisable sur mes machines. Mais malheureusement cela ne changera probablement rien avec un windowsien égoiste (bon nombre de mes étudiants veulent simplement plus de consommation pour moins cher), mais il faut espérer, un partie de mon entourage comprends de mieux en mieux ta réponse
  • # Mouif

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    "conforter les utilisateurs de windows dans leur erreur"...

    Il peut aussi avoir une bonne raison d'avoir choisi Windows.

    Selon moi c'est une bonne chose d'expliquer que tu préfères le libre et que la version Windows te donne du boulot supplémentaire (que tu n'aimes pas trop). Mais tu devrais éviter le ton moraliseur.
    "Vous avez tord, j'ai raison"... Ce n'est pas forcement bon.
  • # moi...

    Posté par  . Évalué à 3.

    ca me tue toujours les personnes qui osent venir raler contre quelqu'un qui en fait beaucoup plus qu'eux!

    Et si tu n'avais jamais développer GCompris pour Windows, il n'aurait jamais eu de logiciel aussi bien (ou alors il aurait payé cher et encore, aurait-ce suffit?) donc il serait jamais venu raler car il aurait même pas pu imaginer qu'un logiciel aussi bon puisse lui être proposé!

    J'aimerais que les gens qui réagissent comme ça prennent un peu conscience de ça!

    Un logiciel est tel qu'il est. On fait des propositionsd'évolution ou des contributions mais on n'ouvre pas sa grande gueulXX!

    Un peu de respect et de politesse!
    • [^] # Re: moi...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      c est surtout que l utilisateur windows mm s il a entendu parler de linux pense que personne ne l utilise et que l on doit principalement s interresser a windows (j entend souvent ce genre de reaction devant une demonstration d un logiciel que j utilise)
      du coup apres il rale parce qu il ne veule pas tenter la compilation de code source ou modifier le code eux mm et rale car nous on a nos binaire tout beau tout pret ...
  • # C'est très bien !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    C'est ce genre de choses qui montre aux utilisateurs de windows que sous linux on a aussi des logiciels parfois mieu qu'eux et que ce n'est pas un droit mais une chance d'avoir une version windows.
    Pas plus tard qu'hier, j'ai installé Gossip et l'on m'a demandé s'il existait une version windows et j'ai dit que non, on m'a repondu que c t nul, je ne vois vraiment pas pourquoi on devrait automatiquement perdre du temps à developper des versions windows.
    Une bonne réponse au probleme "si les utilisateurs de windows ont les meme logiciels alors ils n'auront plus aucun interret à aller sous linux"

    Continuez comme ca.
    • [^] # Re: C'est très bien !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Faut leur repondre que nous on a meme pas de drivers parfois, et pas si et pas ca alors on se demerde et qu'ils ont qu'a faire pareil si ils sont pas contents (en plus ils ont les sources, le travail est plus que maché).
    • [^] # Re: C'est très bien !

      Posté par  . Évalué à 2.

      "si les utilisateurs de windows ont les meme logiciels alors ils n'auront plus aucun interret à aller sous linux"

      On voit souvent passer cet argument ces temps ci (en fait depuis la sur-médiatisation de KDE sous Windows). Or je le trouve loin d'etre convainquant... car si un jour il n'y a plus aucun intéret à installer Linux, ben ça sera effectivement logique de ne pas l'installer, non ?
      Il faudrait corriger le tir et dire plutot "il y aura moins d'intéret à installer Linux".
    • [^] # Re: C'est très bien !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      > Une bonne réponse au probleme "si les utilisateurs de windows ont
      > les meme logiciels alors ils n'auront plus aucun interret à aller sous linux"

      Et ? si réellement tu dis vrai alors il faut vite arrêter Linux et juste développer les softs libre sous Windows. Non parce que si Linux en lui même n'apporte rien (c'est toi qui le dit), c'est aussi simple pour tout le monde.

      Si par contre du dis faux ... ah ben ton argument ne tient plus. Mais même alors ? c'est quoi ton but ? tu y gagnes quoi quand quelqu'un passe à Linux ? pourquoi essayer de le forcer en lui mettant une carotte ?
      S'il veut bien passer à Linux tant mieux, s'il ne veut pas c'est son problème. Lui retirer volontairement des logiciels pour le faire switcher je ne vois pas ce qu'on y gagne, ni ce que le libre y gagne.

      Je croyais que le logiciel libre c'était le contraire de la contrainte et de l'enfermement. Des réflexions comme ça j'ai l'impression de me retrouver comme sous Win : on force les gens à venir parce qu'il y a le logiciel dont ils ont besoin. Au lieu d'être bloqués sous Win ils seront bloqués sous Linux. Je ne vois pas en quoi c'est "mieux". La stratégie d'enfermement et de contrainte c'est à bannir, des deux cotés.

      Si quelque chose n'est pas dispo sous win ce n'est pas dispo sous win, et c'est tout. Mais aller volontairement leur supprimer quelque chose ou ne pas leur offrir uniquement pour les faire migrer ça me parait totalement contraire à toute la philosophie qui rendrait pertinente cette migration.
  • # Et la réponse est:

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    J'ai eu la réponse de l'utilisateur. J'en suis fort agréablement surpris et je m'empresse de la partager avec vous:


    Merci du soin que vous avez apporté à votre réponse.
    Vous m'avez achevé. Je me ralie en vous lisant !
    Il ne me reste plus qu'à faire ce fameux "effort"...
    ;-)


    Bon, j'ai perdu 20 Euros mais youpi, un de plus dans le monde du libre.
    • [^] # Re: Et la réponse est:

      Posté par  . Évalué à 4.

       Bon, j'ai perdu 20 Euros [...] 

      Peut-être pas... ;-)

      Merci encore !
      • [^] # Re: Et la réponse est:

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Hum, l'utilisateur anonyme est démasqué ;) N'hésitez pas à nous faire part de vos progrès.

        Que puis-je faire de plus pour vous aider. A oui, un geste commercial, je vous offre GCompris windows dès que vous avez fini l'installation de GCompris Linux. Mince c'est bête vous en aurez plus besoin ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.