Journal Victoire d'une intelligence artificielle contre un joueur professionnel de jeu de go à égalité: 5-0

26
28
jan.
2016

Hier, 27 octobre 2015, a été annoncé qu'un pas de géant a été franchi dans l'intelligence artificielle pour les jeux de stratégie: un professionnel, 2ème dan professionnel, a été battu a égalité dans un match 5-0.

Le professionnel en question est Fan Hui, joueur français (d'origine chinoise) et multi champion d'Europe.

La prouesse a été effectué par la société deepmind, filiale de google.

Le match a eu lieu au mois d'octobre 2015, mais l'information n'est parue qu'hier.

En cadence plus rapide (mais annoncé comme des parties informelles), la machine a gagné 3 à 2.

La méthode utilisée pour accomplir cet exploit est une alliance Monte Carlo tree search, de Deep Learning et d'apprentissage par renforcement. Les deux premières méthodes avaient déjà été utilisée pour créer des ordinateur du niveau d'un fort amateur (5ème dan amateur) mais c'est la première fois que l'apprentissage par renforcement a été adapté dans un intelligence artificielle avec succès. L'ordinateur utilisait 1202 CPUs et 176 GPUs.

Le prochain défi que relèvera alphaGo (le petit nom de l'intelligence artificielle) sera d'affronter l'un des meilleurs joueurs des dix dernières années: Lee Sedol, 9ème dan professionnel et numéro 6 mondial (d'après http://www.goratings.org/) en mars 2016

N'hésitez pas à poser des question, j'y répondrai dans la mesure de mes moyens

  • # Pas mal pour un fagot

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Il fallait que quelqu'un fasse le jeu de mot.

    ----> []

    • [^] # Re: Pas mal pour un fagot

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      PS : Merci pour le lien sur le cours de Go. À part une grosse coquille au Kyu 45 (2), il est très bien fait et permet d'envisager de commencer à comprendre quelque chose à la manière de jouer au Go. Pour moi ce jeu est particulièrement vexant, jusqu'ici je n'arrivais même pas à réfléchir à comment envisager une stratégie de jeu. Et quand en plus on vous balance que les IA sont lamentables, mais que celles-ci vous écrasent impitoyablement… Il y a de quoi décourager le novice.

      • [^] # Re: Pas mal pour un fagot

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        je dirais même plus : pas mal fagot ! (dupont et dupond inside).

        • [^] # Re: Pas mal pour un fagot

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 29/01/16 à 07:39.

          Pas mal fagot ;
          un grand pas vers l'intelligence artificielle.
          Pâme Alphago ;
          un machine définitivement sentimentale.
          (Pour ceux qui n'auraient pas saisi.)

          • [^] # Re: Pas mal pour un fagot

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            …je n'ai toujours pas compris. J'espère que ma maladie n'est pas trop grave :-)

            • [^] # Re: Pas mal pour un fagot

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              « Ah, le fagot ! »

              Cette exclamation n'est plus insultante puisqu'elle désigne désormais une machine particulièrement intelligente : Alphago. Est-ce plus clair ainsi ? C'était le premier jeu de mot dans cette série.

              « Pas mal fagot ! »

              C'est un euphémisme. Atteindre un niveau pro en Go marque probablement un progrès important pour les intelligences artificielles. Donc pas mal Alphago !

              « Pâme Alphago. »

              Reste encore une vague utopie. D'ici qu'un ordinateur comme Alphago soit suffisamment humain pour tomber en pâmoison, il y reste certainement encore beaucoup de progrès à accomplir.

  • # Prochain défi

    Posté par . Évalué à 10.

    Google va tenter de mettre au point un couple de robot capable de battre la doublette championne de France de belote coinchée …

    • [^] # Re: Prochain défi

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 28/01/16 à 20:17.

      Sachant que Google s’intéresse de près à la robotique en lisant la phrase je croyais tomber sur « doublette championne de France de pétanque » :)

    • [^] # Re: Prochain défi

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tout à fait. D'autres jeux restent d'ailleurs aujourd'hui inaccessibles aux ordinateurs.
      https://xkcd.com/1002/

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Go

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'eut été marrant que ce logiciel ait été développé en Go, mais non, même pas.
    Cette société n'a aucun sens de l'humour.

    • [^] # Re: Go

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      ah bein c'est la question que je me posais, j'ai pas vu l'info passer dans tous les articles que j'ai lu

  • # je ne comprend pas...

    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 28/01/16 à 22:54.

    Victoire d'une intelligence artificielle contre un joueur professionnel de jeu de go à égalité: 5-0

    et un peu plus loin

    un professionnel, 2ème dan professionnel, a été battu a égalité dans un match 5-0.

    c'est une victoire 5-0 ?
    ou c'est une egalité ?

    • [^] # Re: je ne comprend pas...

      Posté par . Évalué à 7.

      Il s'agit d'une partie à égalité (même nombre de pierre jouées)

    • [^] # Re: je ne comprend pas...

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je pense (peut-être) que cela veut dire que le jeu s'est fait sans handicap.

      Quand deux joueurs de force différente s'affrontent au Go, le plus faible reçoit comme avantage des pierres placées de manière prédéterminée avant le début de la partie. Cela lui donne un avantage au démarrage, qui compense l'écart de niveau.

      Je crois que des IA avaient déjà gagné contre des professionnels au Go, mais en bénéficiant d'un handicap. Cette fois-ci, les deux joueurs étaient considérés de force égale. Au final, c'est peut-être l'humain qui aurait pu bénéficier d'une ou deux pierres bonus en début de partie…

      • [^] # Re: je ne comprend pas...

        Posté par . Évalué à 7.

        merci à vous pour ces precisions,
        "à egalité" prete à confusion, "sans handicap" aurait été plus idoine.

        mais "egalité" est peut-etre le nom exacte dans ce "sport".

        • [^] # Re: je ne comprend pas...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          jeu partout, /me remet une pièce dans le juke-box

        • [^] # Re: je ne comprend pas...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ce n'est pas un sport, ni un « sport » : c'est un jeu.

          • [^] # Re: je ne comprend pas...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le foot est un jeu et un sport, et les jeux vidéos sont des jeux et des e-sports. Etc. Cf Sports et jeux pour un débat spécial vendredi.

          • [^] # Re: je ne comprend pas...

            Posté par . Évalué à 2.

            Le comité international olympique considère les échecs comme un sport, dans ce cas le jeu de go peut l’être aussi j’imagine.

            Bon, personnellement j’ai aussi du mal à considérer un jeu où tu restes assis comme un exercice physique, cependant il faut reconnaître que la bonne condition physique nécessaire pour rester concentré au fil des parties ne doit pas être négligeable.

            • [^] # Re: je ne comprend pas...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              j’ai aussi du mal à considérer un jeu où tu restes assis comme un exercice physique

              En pilotage de rallye automobile ou d'acrobatie aérienne, on est assis, et ce sont des sports (relativement physique pour l'acrobatie aérienne).

              Simplifions en disant qu'il y a plusieurs définitions du mot « sport ».

              Par exemple les fléchettes, ce n'est pas hyper physique.
              Ni la pétanque.
              Ni le tir.
              Dans ces 3 exemples, l'intensité physique n'est pas importante, mais il faut de la précision. Donc il y a tout de même un aspect physique. Alors que les échecs, même Stephen Hawking peut y obtenir de bons résultats.

              • [^] # Re: je ne comprend pas...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                En pilotage de rallye automobile ou d'acrobatie aérienne, on est assis, et ce sont des sports (relativement physique pour l'acrobatie aérienne).

                Le pilotage automobile est exécuté par des athlètes de très haut niveau hein, et ce n'est pas pour rien. ;)

                • [^] # Re: je ne comprend pas...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Le pilotage automobile est exécuté par des athlètes de très haut niveau hein, et ce n'est pas pour rien. ;)

                  Tu m'étonnes !!! Vu le nombre de G qu'ils se prennent dans la gueule (ça vaut ce que se prend un pilote de chasse), c'est impressionnant la façon dont ils contrôlent leur voiture.

                  Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                • [^] # Re: je ne comprend pas...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Le pilotage automobile est exécuté par des athlètes de très haut niveau

                  Par exemple Johnny HALLIDAY et Pierre BRASSEUR dans le Paris-Dakar ?

                  • [^] # Re: je ne comprend pas...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Le Rallye Dakar est un rallye raid, c'est assez différent du sport automobile de haut niveau dont je faisais référence (Formule 1, endurance ou Rallye WRC).
                    Déjà cette épreuve a connu énormément d'amateurs (ce qui diminue la nécessité d'être un grand athlète), sans compter qu'il ne mise pas tout sur la vitesse d'exécution mais aussi sur l'orientation et la maintenance mécanique. Mais cela reste physique quand même, à une échelle moindre.

                    De même que tout sport, quand tu regardes les amateurs ils sont rarement de grands athlètes, pourtant les champions nationaux et internationaux ont logiquement une autre carrure.

                    Regarde par exemple ce qu'un pilote de F1 doit encaisser :
                    * 5G latéraux dans un virage rapide ;
                    * Une Formule 1 à pleine vitesse, en arrêtant d'accélérer (sans toucher à la pédale de frein), subit une décélération d'un G, un G étant ce que tu subis en freinage d'urgence avec une voiture de tous les jours ;
                    * La température moyenne dans le cockpit peut être entre 30 et 50°C par endroit, pendant 1h30 à tenir, avec peu d'eau à apporter en cours de route ;
                    * Un accident peut faire subir des décélérations d'environ 30-40G.

                    La plupart des pilotes de F1 s'entrainent donc sportivement pendant 5-10 heures par jour entre deux courses… C'est plus que de nombreux sportifs de haut niveau ! Ils encaissent littéralement des difficultés similaires aux astronautes et pilote d'avions de chasse.
                    D'ailleurs, nombre d'entre eux font du sport amateur, comme du biathlon ou marathon (Jenson Button), du football / skis (la quasi totalité d'entre eux), du rallye WRC ou endurance (Kubica et Hulkenberg), du vélo (Webber et Alonso se sont déjà entrainés avec des équipes du Tour de France). Sans compter la musculation et la natation de manière générale.

                    Bref, en sport automobile, il faut être un véritable sportif, la voiture ne fait pas tout, loin de là… Du moins dans les compétitions internationales.

                    • [^] # Re: je ne comprend pas...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      D'ailleurs, nombre d'entre eux font du sport amateur, comme du biathlon ou marathon (Jenson Button), du football / skis (la quasi totalité d'entre eux)

                      Sport qu'ils devraient pratiquer avec prudence lorsqu'ils prennent leur retraite de pilote. :-(

                      Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

    • [^] # Re: je ne comprend pas...

      Posté par . Évalué à 10.

      Comme dirait coluche:
      Lyon/Marseille, match nul, 2-0.
      Il etait comment le match? Nul.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

  • # 2p

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 29/01/16 à 14:31.

    Fan Hui n'est "que" 2p (2ème dan professionnel).
    Il ne faut donc pas considérer que l'exploit de alphaGo est du même niveau que celui de Deep Blue en 1996, qui avait alors battu le champion du monde de l'époque, Gary Kasparov.
    Mais on s'en approche ! Exciting times ahead!

    Petite info sur les niveaux au Go :

    Un débutant qui n'as jamais joué est considéré (un peu arbitrairement) comme 30kyu, niveau le plus bas.
    Très vite, après quelques parties et apprentissage de base, il va monter à 20kyu.
    De là une grande (et longue) progression l'attends, et il peut se hisser jusqu'au niveau 1er kyu.
    Le niveau au dessus est 1ère dan (amateur), puis ainsi de suite jusqu'à 9ème dan.

    Entre chacun de ces niveau est considéré 1 pierre de handicap. Donc un joueur 10ème kyu (comme moi) avec 5 pierres en sa faveur, doit pouvoir se battre à armes égales contre un 5ème kyu.

    Les dan professionnels sont un peu différent, un joueur 1er dan professionnelle est environ 7 dan amateur, ensuite on considère 1 pierre de handicap pour 3-4 niveau professionels, sachant que dans les faits très peu de matchs professionnels sont joués avec handicap.

  • # Fascinant

    Posté par . Évalué à 2.

    En cadence plus rapide (mais annoncé comme des parties informelles), la machine a gagné 3 à 2.

    C'est l'information que je trouve la plus stupéfiante car c'est exactement l'opposé du comportement que l'on a connu jusqu'ici.
    Dans le cas des échecs par exemple, le temps avantage l'humain car son expérience et son intuition lui permettent d'éliminer la majorité des possibilités perdantes et donc d'anticiper de nombreux coups à l'avance. L'arbre de recherche est étroit et profond pour l'humain, alors qu'une machine évalue mal une position. C'est en poursuivant la descente de l'arbre de recherche qu'un coup perdant devient peu à peu évident pour le moteur d'analyse et donc l'oblige à se perdre rapidement dans des millions de combinaisons inutiles. Plusieurs années avant que Deeper Blue ne batte Kasparov, le champion avait déjà perdu contre un Pentium 90, en blitz (cadence de 5mn par partie).

    Ce programme alphaGO a visiblement besoin d'énormément de puissance de calcul pour "comprendre" quelque chose à une position, mais comme toute machine il ne commet jamais d'erreur de calcul ou d'oubli.

    On a donc bien affaire à un embryon d'IA, qui est à l'intelligence ce qu'une machine de Turing mécanique est à un processeur dernière génération. Dans quelques décennies on aura créé une intelligence supérieure, ça me donne le vertige.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.