Journal Alone in the Dark

Posté par .
Tags : aucun
0
11
août
2004
Il y a des jours ou tout fout le camps. Ou tout ce qu'on croyait jusqu'alors solide s'écroule sans préavis. Alors on s'accroche a la moindre chose qui donne l'illusion de l'espoir, mais au fond on sait que ça n'est que du vent, que l'édifice s'est effondré, qu'il ne reste rien.
Des fleurs poussent sur des ruines, la vie s'installe sur la moindre parcelle de terrain vierge, et peu a peu les cicatrices s'effacent.
Même quand on sait ça, c'est dur.
  • # de la conccurence?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    http://www.neokraft.net/blog/2004/07/20/532-cesser-de-mentir(...)

    C'est dommage, les commentaires ont été sucrés, mais c'etait un excelent post de déprimé.
  • # \o/

    Posté par . Évalué à 2.

    c'est la période on dirait.
    on fait un klub ?
  • # arf...

    Posté par . Évalué à 7.

    mince alors moi je pensais que c'etait un post qui parlait du vieux jeu DOS "alone in the dark".... Et je tombe sur un post de deprime... Bah tant pis, j'aurais plus de chance la prochaine fois !
  • # Vous n'y etes pas

    Posté par . Évalué à 1.

    Vous n'y êtes pas. Ce n'est pas de la déprime. Ca ne sert à rien de se morfondre lorsque les faits sont la. C'est dur, c'est tout.
    • [^] # Re: Vous n'y etes pas

      Posté par . Évalué à 5.

      Si tu nous disais de quoi tu parles plus précisément... :)
      Parce que l'explicite aussi fout le camp dans ce journal.
    • [^] # Re: Vous n'y etes pas

      Posté par . Évalué à 1.

      Vous n'y êtes pas. Ce n'est pas de la déprime. Ca ne sert à rien de se morfondre lorsque les faits sont la. C'est dur, c'est tout.

      Euh... je te conseille L.-F. Céline "Voyage au bout de la nuit", plus de 500 pages sur ce concept... ou peut-être que tu viens justement de le lire, ce qui expliquerait tout ;-)
      • [^] # Re: Vous n'y etes pas

        Posté par . Évalué à 1.

        "Voyage au bout de la nuit". Je deteste ce livre, j'ai mis un temps fou a le lire. Je ne comprends pas le but de ce livre. Tout ce qu'il fait, c'est decrire les tribulations d'un gars confronté a la misere, a la mesquinerie, a la maladie, bref a tout ce qu'il y a de plus mauvais dans le monde.
        Soyons realiste, le monde n'est pas *que* noir, meme si il est dur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.