xsuu a écrit 12 commentaires

  • # Effectivement, là c'est convaincant.

    Posté par  . En réponse au journal La démission de RMS : un autre point de vue. Évalué à 8. Dernière modification le 18/09/19 à 22:50.

    J'avoue ne jamais avoir lû sur cette facette de lui par le passé, par-contre je reconnaissais volontiers, que la FSF avait besoin d'un peu de fraîcheur. Pour ce que est du MIT je ne savais pas non plus qu'il y travaillait encore malgré son age. Et je trouve bien triste toute cette histoire Epstein que j'ai découvert au passage…

    Ma réaction en le défendant hier au sujet du mail et des news erronées m'ont fait penser à une malencontreuse injustice médiatique causée par l'affaire. Au fond de moi je sais que j'aurais dû attendre des clarification sur toute l'histoire. Parfois c'est plus fort que soi. Et on apprend, ça permet de mûrir. C'est la première fois que je prend part à ce genre de débats.

    Maintenant, j'imagine qu'il va s'effacer de ce qui concerne le logiciel libre, mais peut être continuer sur la liberté et les avis politiques. Peut être verrais-t'on un jour la racine cubique appliquée aux droits d'auteurs ? Qui sait.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1.

    et là tu viens dire qu'il est absurde de faire abstraction des considérations juridiques dans les cas des enfants.

    Tu as lû trop vite:

    l'absence de juridiction commune pour la définition de l'enfance et du consentement me semble absurde. Je n'ai pas dit le contraire.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1. Dernière modification le 18/09/19 à 20:06.

    Et donc, monsieur, qu'elle est vôtre définition ?

    Edit: Tu m'en veux pas si je t'ai tutoyé puis vovoyé juste après hein ? tu vas pas être aggressif ?

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1.

    Donc, en résumé selon toi:

    Les actes de viol sont graves […] peu importe leur age

    c'est une …

    aberration incompréhensible

    et

    Absence de consentement, incluant l'absence de consentement possible pour les enfants de la victime soumise à un rapport sexuel.

    une …

    définition est moralement absurde

    Source: tes messages

    J'accepte tout à fait ton point de vue, et à vrai dire, qu'il ne correspond pas au mien.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1.

    Merci toto2000! Y'a de l'imagination pour éblatérer avec des calculs et tout mais pour lire l'échange, comprendre l'anglais et démontrer que le personnage est obscène, méprisant pour les victimes, soutenant des personnes décédées (wtf) et étant prédateur sexuel. Avec des preuves venant du dit échange et pourquoi pas du passé puisque soudainement c'est devenu une personne horrible que tout le monde détestait depuis toujours!

    J'attends. Peut être quelqu'un va déterrer un truc croquant sur la religion emacs faisant de lui le diable à la mode.

    En attendant la machine twitter fonctionne bien pour faire plouf plouf avec le caca.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1.

    Là c'est politique en effet et ça à un certain sens. C'est intérressant comme le monte nucleos de savoir comment il est possible de façon juste et considérent la réalité et la moralité regardant l'enfance de définir ce genre de choses par rapport à un pays, ou moins, ou plus. Selon moi celà depend enfait de beaucoup de choses qu'il serait compliqué d'évoquer. Je préfère laisser ça au gens qui font les lois et espérer qu'elles soient justes.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1. Dernière modification le 18/09/19 à 16:40.

    Tu fais abstraction des considérations juridiques pour définir le viol en général

    J'ai peut être omit de dire que sous l'âge du consentement, il n'y a pas de consentement, ça me semblait évident.

    Tu viens me parler de la moralité, chose que j'ai pas personnellement évoquée.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 1.

    Euh, quand je te sors le contre exemple enfant-de-5ans, il n'y a strictement aucune considération juridique dedans pour te démontrer que ta définition est moralement absurde. Si tu veux préciser ta pensée, part de ce contre exemple. Quid d'un enfant de 5 ans qui « consent » dans le sens non juridique ?

    Oui: l'absence de juridiction commune pour la définition de l'enfance et du consentement me semble absurde. Je n'ai pas dit le contraire.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à -1.

    Tout à fait d'accord, en dessous de l'age du consentement il n'y en a pas. Et la législation ne devrait pas différer selon les pays et la culture. Mais c'est le cas. Et c'est absurde.

  • [^] # Re: Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 2.

    Quand on est en désaccord et éventuellement audacieux on n’omet pas la partie qui pose problème à l'argumentaire.

    Pour moi, hors considération juridiques, ma définition du viol lors d'une agression sexuelle est […]

    ça commence par:

    Pour moi, hors considération juridiques,[…]

    Je suppose que ça discréditait ce que tu avais à dire donc tu l'as enlevé, et oublié d'enlever le petit espace pour faire une petite déformation qui te conviennes dans les règles de l'art.

    Concernant la loi. Je ne l'ai pas remise en question. Concernant ton point de vue, tu n'es pas d'accord avec le fait que le viol est caractérisé par l'absence de consentement ? Soit, ton point de vue est à côté du problème:

    Les actes de viol sont grave pour la société et la justice doit faire le maximum pour protéger les victimes, peu importe leur age et le lieux où ça c'est produit.

    Dit comme ça et sortit de contexte la tournure de phrase employée par le personnage porte à confusion et à être manipulée, on peut dire qu'il tend une belle perche, je suis pas contre cette considération. N'oublions pas qu'il est profondément attaché à sa vision de la justice et ne fait que donner des détails sur sa manière de pensée. Il n'est pas en train de dire "ouais, 17, 18 bwarf, pas grave, tout est permis", contrairement à ce que font croire Vice et Selam G.

    Je ne défend pas ses divers avis, ça le concerne, pas moi et ni les victimes de viols au MIT, il ne fait que donner son point de vue. Je le défend contre une attaque médiatique visant à l'associer à un pédophile, et je continue de penser que c'est faux.

  • # La purge et la reconstruction

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman, l'affaire Epstein et des positions franchement douteuses. Évalué à 7. Dernière modification le 17/09/19 à 22:06.

    Je relis ces articles de Salem G, je trouve tout cela basé sur une hargne profonde qui prend pour cible RMS, une sorte de frustration de n'avoir pu viser les défunts coupables de ce qu'elle reproche au MIT… L'article et son "appendix" parlent d'eux même, elles lui fait dire des choses qu'il n'a pas dit, preuve à l'appui: le cite. Avoue même ne pas avoir de preuves mais quartes histoires "Terrifiantes" dont une blague sur vi. C'est dire.

    Il n'y a aucune substance, si ce n'est une mésinterprétation et une transformation directe des propos de l'échange qu'elle fournit. Je lis juste le vase qui déborde sur "les personnes qui auraient du payer sont déjà mortes, donc c'est lui qui va prendre parce qu’il leur ressemble."

    Autre point, elle dit avoir contacté Vice pour rectifier son propos sur le fait que RMS soutenait le criminel. Ce qui est faux et prouvé. Vice n'a cependant pas estompé sa tache d'encre qui masque bien la profondeur de ce que Stallman essayait de faire en prenant part cette discussion: démêler une situation grave au MIT.

    https://medium.com/@selamie/remove-richard-stallman-fec6ec210794

    Je pense que les personnes qui sont dans la véracité de ce que montre Vice s'offusquent en dénonçant un Porc. Ils n'ont sans doute pas pris le temps de lire l'échange en question. Je considère que c'est faux, pour ma part.

    Oui je défend RMS. Et je vais pas m'en cacher parce-que ce que dit Salem G., n'a rien de positif pour "la purge et la reconstruction" qu'elle ambitionne, sans même avoir jamais rencontré la personne qu'elle incendie.

    Had I thought a little harder, maybe I would have thought about my reputation, the fact that I was insulting someone well respected who I had never met […]

    Je me suis exprimé ici sur les propos dits intolérables, si mon point de vue vous intéresse:

    https://linuxfr.org/nodes/118133/comments/1783347

    Librement-vôtre, peace.

  • # Le plus gros problème des gens

    Posté par  . En réponse au journal Richard Stallman démissionne. Évalué à 10.

    Salut, alors je relis bien parce-qu’il peut avoir plusieurs sens, et personne à part les gens concernés n'ont le contexte réel de cette discussion.

    I think it is morally absurd to define “rape” in a way that depends on minor details such as which country it was in or whether the victim was 18 years old or 17.

    Moi, je comprend ceci:

    Je pense que c'est moralement absurde de définir “rape” dépendamment de détails moindres tels que dans quel pays c'était ou bien si la victime avait 18 ans ou 17.

    Je trouve que c'est vrai. Pour moi, hors considération juridiques, ma définition du viol lors d'une agression sexuelle est simplement:

    Absence de consentement de la victime soumise à un rapport sexuel.

    Je vois pas pourquoi ça fait des patacaisses.

    C'est ça les-dits propos douteux ?

    Au passage, j'ai découvert en lisant le fil, la petite histoire sur la fonction abort, je dois avouer que j'ai du mal à comprendre le lien entre les conflits liés à l'avortement des nouveaux-nés et la terminologie technique établie par des personnes qui ne me semblent pas non plus donner par ce biais leur avis sur la question mais nomment d'une façon linguistiquement cohérente une fonction parmi d'autres d'un programme il me semble ni politique ni religieux.

    Encore une fois ce sont que des suppositions banales, et je connais peu RMS pour en juger la pertinence de sa réponse:

    child process

    Mais pour moi ça voudrait signifier, sur un ton d'exaspération un poil provocateur sondant le manque de recul des personnes alarmées.

    Vous êtes à côté de la plaque, on fait pas de politique ni de religion là, on fait des programmes qui respectent une norme.

    Bonnes rédactions de commentaires à tous.