Journal Libérer un Mac/Intel

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
-4
2
mar.
2017

Ayant eu maille à partir avec deux engins Apple California/MadeInChina de 2006 et 2007, j'ai trouvé peu d'informations cohérentes. Je partage donc les conclusions auxquelles je suis arrivé :

  • point besoin de partition EFI, l'engin sait démarrer comme un BIOS PC classique. On peut donc installer un Linux classiquement sans se faire c…r avec UEFI.
  • ça ne sait pas démarrer sur une clé USB. On peut démarrer sur DVD-R, mais le lecteur est pourri, il fait souvent des erreurs de lecture.
  • le boot réseau ? je l'ai jamais vu fonctionner.
  • solution pour ma part : extraction du disque dur physique et installation sur un PC "normal". Puis remettre le disque, ça marche.
  • # UEFI

    Posté par . Évalué à 8.

    Ouais, enfin, d'ici 10 ou 20 ans, faudra quand même arrêter d'avoir envie à tout prix de faire démarrer une machine avec du code 16-bit…

    Surtout que là, démarrer sur une clé USB ou depuis le réseau, ça le fait très bien, si on s'impose pas de passer par la couche d'émulation BIOS, dont une bonne partie du boulot consiste à justement châtrer la machine pour qu'un windows pas trop récent s'y lance sans avoir besoin de pilotes additionnels.

    • [^] # Re: UEFI

      Posté par . Évalué à 8.

      Je ne comprends pas ce rejet hystérique de l'UEFI.

      J'ai eu des bons BIOS et des bons UEFI, et aussi de mauvais BIOS, mais rarement (car plus récent) de mauvais UEFI.

      Mais sur le principe, BIOS = braindead, UEFI = bonne idée un peu trop complexe, mais avec beaucoup d'avancées par rapport au BIOS.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: UEFI

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        J'ai eu […] rarement […] de mauvais UEFI.

        Pour ma part je n'ai presque vu que de très très très (mais alors très) mauvais UEFI.
        Le plus gros problème est de ne pas avoir accès à la configuration de l'UEFI autrement qu'en le demandant depuis l'OS. Donc lorsque l'OS est en rade (cas typique : recopier les données à partir d'un live-cd), la seule solution est souvent de débrancher le disque-dur, super pratique avec un ordinateur portable qui nécessite 25 minutes de démontage en essayant de ne pas casser les mini-pates plastiques super fragiles.

        Le pire de tous est l'UEFI de Toshiba qui se permet aléatoirement de demander un mot de passe pour démarrer la machine. Il faut envoyer l'ordinateur au SAV pour débloquer la situation… en payant. 100 € + frais de port.

        D'autres fois c'est la carte vidéo qui ne fonctionne plus suite à passage à Windows 10. On installe la dernière version de l'UEFI et ça repart. C'est quoi le rapport entre UEFI et carte vidéo ?!

        Par contre les BIOS qui m'ont posé problème… aucun. Ou alors 1 ou 2 en 30 ans mais je ne m'en souviens plus tellement ça devait être basique.

        Le pépin est toujours le même : ils intègrent de plus en plus de choses souvent inutiles dans ce truc qui ne devrait servir qu'à démarrer la machine. Au final c'est un logiciel de plusieurs méga-octets. Donc forcément ça pose des tonnes de problèmes.

    • [^] # Re: UEFI

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui mais comme il dit avec UEFI, ça marche tout de suite, et après tu te fais c**r parce que t'as plus rien à faire.

    • [^] # Re: UEFI

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      M'enfin où ai-je rejeté l'UEFI? J'ai un clé USB bootable Mageia 5.1 UEFI. Cela fonctionne avec tous les PC UEFI récents, mais pas sur un Mac de 2006/2007. J'ai beau réussir à la faire apparaître avec RefitNG, le boot est refusé.

      Si j'indique que ça marche par le mode BIOS, c'est parce que ça ne marche pas avec le mode EFI!

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: UEFI

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Les vieux macs peuvent être un peu capricieux, selon la version de leur firmware, qui demande macos pour la mise à jour. Les mac-minis 1,1 et 2,1 particulièrement.

        Les machines des 5 dernières années fonctionnent sans souci. Après, ta technique de démontage du DD va devenir compliquée avec les derniers mdèles soudés :)

      • [^] # Re: UEFI

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah oui, les machines d'avant 2008 étaient équipées d'un EFI 32-bit, puis Microsoft a décidé de ne supporter que les EFI 64-bit, et la plupart des distros linux ont suivi.

        C'est donc la faute à la distro, pas au firmware.

        Debian, entre autres, propose un paquet grub-efi-ia32, et l'installeur supporte ces systèmes https://wiki.debian.org/UEFI#Support_for_mixed-mode_systems:_64-bit_system_with_32-bit_UEFI

      • [^] # Re: UEFI

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Les macs de 2007 (Core2Duo MacBook2,1) ont un EFI (c'était pas encore UEFI a cette époque) 32 bits alors que ton OS est souvent 64bits. Du coup, si tu présentes une clé avec une code de boot 64bits, ça ne marche pas.

        Solution: faire tout en 32bits, ou avoir une distro qui te file un EFI 32bits et un kernel 64bits. Et ça, pas grand monde le fait.

        • [^] # Re: UEFI

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 03/03/17 à 07:58.

          Donc c'est pas si bête de noter dans ce journal que ça se passe bien avec le mode compatible BIOS, qui fonctionne avec toutes les distributions?

          Je parle même pas d'utiliser 64 bits avec 1Go de RAM…

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Netboot

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    En cherchant un petit peu :
    - http://www.blueboxmoon.com/wordpress/?p=929 pour créer un "NetBoot Server" depuis Linux
    - https://www.fink.org/netboot/netbooting.html

    Certe c'est un peu plus complexe que le PXE a la sauce vieux BIOS 16bit des années 80, mais ça permet de choisir le serveur graphiquement depuis le mac….

    • [^] # Re: Netboot

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le PXE des années 80 fonctionne sur tout matériel qui sait booter en réseau, sauf un Mac. Pour ma part, je n'ai pu toucher à des PC qui bootent en PXE que depuis 2002, je ne sais pas d'où tu sors les années 80?

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Netboot

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/03/17 à 13:05.

        PxE repose assez largement sur TFTP, dont la RFC date de 1981. PxE lui même est documenté dans une RFC datant de 1984. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Preboot_Execution_Environment

        Cela dit il repose aussi sur d'autres trucs plus récents (DHCP, …) et les RFC ont été plusieurs fois mises à jour depuis.

        (et puis, on pouvait déjà booter sur le réseau à l'époque du Xerox Alto en 1973. Par contre ça n'était probablement pas tout à fait le même protocole).

  • # UEFI

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    point besoin de partition EFI, l'engin sait démarrer comme un BIOS PC classique. On peut donc installer un Linux classiquement sans se faire c…r avec UEFI.

    Il n'y a rien de compliqué, tu fais une partition (type ef00) /boot en FAT et tu fais bootctl install et quelque $EDITOR qui vont bien (/boot/loader/loader.conf, /boot/loader/entries/linux.conf). grub2 en revanche, il faut un doctorat pour s'en servir.

    l'azerty est aux dispositions ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: UEFI

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Pour ma part, c'est compliqué dès lors que je ne clique pas sur "suivant" dans l'installeur de ma distribution.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Tout essayé?

    Posté par . Évalué à 2.

    Les Mac/Intel de 2006/2007 sont les premières générations, et je ne les connais pas bien.

    Mais je suis parfaitement capable de démarrer mon MacBook Pro fin 2008 (Unibody) sous Ubuntu avec une clé USB, via l'EFI.
    Il faut créer une clé bootable et appuyer sur Alt après le gong pour choisir le disque de démarrage.

    Par exemple avec https://etcher.io/

    Mon iBook de 2004 savait lui booter sur un DD externe firewire

    • [^] # Re: Tout essayé?

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/03/17 à 18:14.

      Pour info, à l'époque ou le firewire était encore présent sur les macs, on pouvait même booter sur le disque d'un 2e mac relié avec un simple cable.
      Je crois que ça a marché pendant un certain temps en réseau aussi mais je ne sais pas si c'est encore le cas

      • [^] # Re: Tout essayé?

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour info, à l'époque ou le firewire était encore présent sur les macs, on pouvait même booter sur le disque d'un 2e mac relié avec un simple cable.

        C'est le target mode, et ça existe depuis les années 90. A l'époque tu passais par le SCSI, puis quand le SCSI a été abandonné au profit du FW, par le port FW. Maintenant, ça passe par le port Thunderbolt, entre deux machines récentes, ou alors un adaptateur TB-FW quand tu as besoins de connecter une machine récente avec une machine moins récente.
        En fait ça transforme la machine démarrée en mode disque en gros disque externe super bruyant (les ventilos de machine tournent au max de leur vitesse).

        Pour le réseau, c'est pas a ça que tu penses?

        Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Tout essayé?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Hé oui, mais l'EFI 32 bit des années précédentes ne propose pas les clés USB en appuyant sur Alt. Refit les propose, mais le démarrage échoue avec un message Refit "certains Macs ne démarrent pas un OS sur USB si ce n'est MacOSX"

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Boot en émulation BIOS et utilisation serveur (sans écran)

    Posté par . Évalué à 5.

    Attention, l’émulateur de BIOS qui est utilisé pour démarrer un OS non EFI sur un Mac ne supporte pas de démarrer sans écran : il attend infiniment longtemps qu’un écran soit branché, à priori.
    Pour utiliser un Mac mini 2006 en serveur, c’est un peu gênant.
    Il y a une bidouille possible qui consiste à brancher un adaptateur DVI->VGA sur la sortie vidéo et à brancher une résistance entre deux des pins du port VGA de l’adaptateur afin de lui faire croire qu’un vieil écran est branché. Je me souviens plus des détails mais je l’ai fait et ça marche.

    Bien sûr, le boot natif EFI n’a pas ce problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.