Internet 6 juin 2012 : « World IPv6 launch »

Posté par . Édité par Nÿco, Nils Ratusznik, baud123, tankey et Florent Zara. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
33
7
juin
2012
Internet

Il y a une année de cela se déroulait le World IPv6 Day : pendant cette journée de nombreux sites proposèrent un accès aussi bien via IPv4 que via IPv6, permettant ainsi de tester l'infrastructure.

À partir de ce mardi 6 juin 2012, cette mesure est définitive. Le site World IPv6 Launch donne des informations supplémentaires ainsi que la liste des participants. L'association G6, qui promeut l'utilisation d'IPv6, propose une page sur son wiki qui permet de suivre l'actualité autour de cet événement.

Badge

NdM : merci à Nonolapero pour son journal.

L'image suivante, mise à jour à intervalles réguliers, permet de voir l'évolution du trafic IPv6 au point d'échange AMS-IX situé aux Pays-Bas. Entre le 5 et le 6 juin on note une augmentation de 60 % du trafic IPv6, celui-ci passant de 2 Gb/s à 3,2 Gb/s.

Trafic IPv6 AMS-IX

Le même trafic sur la semaine :

Weekly

L'image suivante montre la répartition des protocoles.

Répartition ethertype ....

Le résultat est net bien évidemment : 99,5% pour IPv4 contre 0,5% pour IPv6. Il faudra attendre encore quelques années avant que les chiffres s'inversent… mais espérons que la tendance sera nette dès aujourd'hui et sur les jours et mois suivants. D'autres statistiques sont disponibles et permettent de découvrir que Bing répond rapidement (latence 7 ms) alors que Facebook est mou du genou (latence de 100 ms).

  • # Participe qui veut...

    Posté par . Évalué à  4 .

    Truc dommage : participer ne demander rien spécial, apparemment. Je vois OVH dans les participants alors que, sauf si j'ai raté un truc, leurs hébergements VPS sont toujours privés d'IPv6.

    • [^] # Re: Participe qui veut...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Dans la catégorie des bonnes volontés participantes même s'ils n'apparaissent pas dans la liste des participants "officielle", j'ai reçu hier de mon hébergeur (français) Ikoula un mail pour annoncer l'activation de l'IPv6 pour tous les serveurs dédiés comme VPS.

      C'est un /96 ce qui permet de disposer de 65536 IPv6 par machine.

      Quoiqu'on pourra en dire, c'est toujours un pas de plus dans la bonne direction.

      • [^] # Re: Participe qui veut...

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        /96, c'est vraiment radin, ça…

        • [^] # Re: Participe qui veut...

          Posté par . Évalué à  6 .

          cela sert à quoi d'en avoir plus ?

          "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

          • [^] # Re: Participe qui veut...

            Posté par . Évalué à  4 .

            Je crois qu'avec un /60, peux utiliser des mécanismes d'autoconfiguration intéressant d'IPv6. Sinon oui je ne sais pas à quoi ça peut servir sur des machines pas capables de gérer autant de services.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: Participe qui veut...

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              /64 plutôt. L'auto-configuration fonctionne à partir d'un préfixe de 64 bits. Maintenant, c'est bon pour les machines qui servent de routeur à tout un réseau, pas aux postes terminaux !

              • [^] # Re: Participe qui veut...

                Posté par . Évalué à  8 .

                c'est bon pour les machines qui servent de routeur à tout un réseau, pas aux postes terminaux !

                Tu peux te créer un nuage de machine virtuel sur ton serveur :)

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

              • [^] # Re: Participe qui veut...

                Posté par . Évalué à  3 .

                Oui. /64 te permet d'utiliser Un réseau en auto-conf, un /60 te permet d'en créer 256.

                Ça peut servir, entre autre, à ceux qui voudraient utiliser leur machines pour faire du VPN.

                • [^] # Re: Participe qui veut...

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Autant pour moi, il permet d'en créer 16. (Cette fois, j'espère ne pas me gourer)

                • [^] # Re: Participe qui veut...

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Ça peut servir, entre autre, à ceux qui voudraient utiliser leur machines pour faire du VPN.

                  Bien vu ça :P

                  Ça serait marrant que l'abondance d'IPv6 entraîne la tentation chez les opérateurs d'en faire un "plus", un peu comme l'IPv4 fixe chez Orange..

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Participe qui veut...

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            On Thu, Jun 07, 2012 at 03:31:32PM +0200, Nicolas Boulay wrote:
            > cela sert à quoi d'en avoir plus ?

            Quoi qu'on en dise, la taille ça compte.

          • [^] # Re: Participe qui veut...

            Posté par . Évalué à  1 .

            cela sert à quoi d'en avoir plus ?

            Cela sert a quoi d'en avoir moins ? Rien. Dans son /32 au équivalent, l'hébergeur peut créer quelques 16 millions de /56 par exemple. À moins d'avoir prévu d'avoir des millions de millions de clients dans le même /32, ça n'apporte pas grand chose de limiter au /96.

            Avec IPv6, il faut apprendre à gaspiller, plutôt que de continuer de grapiller, c'est ce qui rend les choses plus simples. Encore faut il changer les habitudes :)

            • [^] # Re: Participe qui veut...

              Posté par . Évalué à  10 .

              Bien sûr que si ca sert le /96.

              Ca sert a faire payer plus cher pour un /64.

              C'est ca la raison.

            • [^] # Re: Participe qui veut...

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              Cela sert a quoi d'en avoir moins ? Rien.

              Allez les gars, on file un /8 à n'importe quelle entreprise qui va demander des adresses IP (v4), de toutes façon on aura jamais plus que quelques entreprises qui seront sur le réseau, alors pourquoi s'emmerder à ne pas filer quelques millions d'IP, ça sert à rien de filer moins.
              Rappelle-moi, pourquoi on passe à IPv6? pour ses super features dont tout le monde se fout, ou son adressage?

              On n'apprend jamais du passé… Jamais.

              • [^] # Re: Participe qui veut...

                Posté par . Évalué à  3 .

                Tu l'a lu son commentaire ? Si Orange commence à saturer son /32 on aura d'autres problèmes que la pénurie d'adresse IP, comme la surpopulation.

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                • [^] # Re: Participe qui veut...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                  Qui te dit qu'on sera en surpopulation si Orange sature sont /32? On n'apprend vraiment jamais du passé! On regarde aujourd'hui et on se dit "bah les adresse IPv4 on n'aura jamais plus de 100 machine dans le monde, pas de problème", et la pareil, on se bloque sur une vision de l'an 2000. Qui te dit que chez Orange il y aura assez de place plus tard pour le Machine To Machine qui seront des nano-machines par millions? A quoi ça sert d'avoir filé un /32 à Orange et on fera comment quand un FAI de la galaxie de Pégase voudra le sien pour les habitants de la galaxie de Pégase mais qu'on n'en aura plus car tout consommé sur Terre ("oh, un vieux souvenir de l'an 2012, un truc genre plein d'adresses aux USA = Terre et plus d'adresses en Chine = Galaxie de Pegase, ils n'y avaient pas pensé à Pégase, comme avant ils n'avaient pas pensé à la Chine", diront-ils)?

                  Tu ne sais pas, ou alors tu es devin. Non, vraiment, on a une belle démonstration : on n'apprend jamais du passé, et on refait exactement les mêmes erreurs qu'avec IPv4 (on se dit que c'est large, pas de soucis on peut sur-consommer aujourd'hui, de toutes façons on ne sera peut-être pas la pour gérer les merdes qu'on aura laissé)…

                  • [^] # Re: Participe qui veut...

                    Posté par . Évalué à  7 .

                    Tu ne sais pas, ou alors tu es devin. Non, vraiment, on a une belle démonstration : on n'apprend jamais du passé, et on refait exactement les mêmes erreurs qu'avec IPv4 (on se dit que c'est large, pas de soucis on peut sur-consommer aujourd'hui, de toutes façons on ne sera peut-être pas la pour gérer les merdes qu'on aura laissé)…

                    Avec ce genre d'argumentation tu peux arriver à tout. On peut aussi imaginer que notre évolution rende possible pour nous d'habiter par milliers (ou dizaine de milliers ou plus) par km² sur tout point du globe.

                    Le pragmatisme en informatique c'est de gérer les cas courant et les évolutions probables. Si tu cherche à faire quelque chose de parfait, tu ne sortira jamais rien. L'interconnexion avec le réseau interplanétaire déjà existant et créé par les habitants d'andromède n'est pas non plus géré.

                    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                    • [^] # Re: Participe qui veut...

                      Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 08/06/12 à 11:02

                      et les évolutions probables.

                      Je dois être idiot, mais je regarde l'histoire, et l'histoire me dit que notre croyance "c'est assez grand, pas de soucis" a merdé déjà une fois (notre hypothèse de départ n'a même pas duré 30 ans!), donc qu'il est probable que si on fait pareil (ce qu'on fait aujourd'hui avec IPv6), ça se reproduira (on ne sait pas comment sera utilisé le réseau dans 100 ans). Alors cool, on va obliger nos descendants à faire IPv7 juste parce qu'on avait envie de filer 1 milliard d'adresse par serveur à une époque.

                      On en chie déjà pour passer d'une v4 à v6 alors que notre monde est relativement peu connecté, ils en chieront encore plus pour passer de v6 à v7 ou à remettre à plat tout l'adressage, dans un monde hyper connecté, mais on s'en fout.

                      C'est arrivé une fois sur une, on fait pareil, en se disant que ça ne se reproduira pas (pour toi, ce n'est pas probable). Bizarre. Après, certes je devrai m'en foutre, je serai mort à ce moment-la…

                      • [^] # Re: Participe qui veut...

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        On en chie déjà pour passer d'une v4 à v6

                        Oui et c'est la dessus qu'il faut travailler, sur les difficulté de transition.
                        Il faut tout faire pour faciliter le changement et non pas se dire « faut qu'on economise, la derniere fois on a deconné » 

                        C'est un peu comme quand tu a un disque plein, c'est pete couille de s'en sortir au dernier moment si tu n'a qu'une seule partition, pas de lvm etc…

                        Une fois que tu a bien compris la methode de migration de disque dur, tu « n'economises » plus la place.

                        • [^] # Re: Participe qui veut...

                          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                          Une fois que tu a bien compris la methode de migration de disque dur, tu « n'economises » plus la place.

                          Sympa ta boite qui paye des disques juste parce que tu sais migrer. Désolé, mais OK pour gérer mieux la migration, mais pas OK pour que ça te serve d'excuser à sur-consommer. On optimise des deux côté, l'un n'est pas une excuse pour ne pas faire attention à l'autre (dans les deux sens).

                          Nous n'avons pas la même vision sur les disques durs non plus.

                          • [^] # Re: Participe qui veut...

                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                            Ai-je parlé de ma boîte ?

                            C'était un exemple.
                            Le principal problème de la migration ipv6 est qu'il n'a jamais été prevu de migrer à une autre version d'IP. Une fois la migration effectuée et ses enseignements tirés, ça sera plus facile. De le même maniere qu'il sera plus facile de re-changer de monnaie car les softs et les process sont maintenant double affichage proof.

                    • [^] # Re: Participe qui veut...

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      On fait déjà des ampoules IP de manière à pouvoir les commander avec son tout dernier ail-phone ou les éteindre de son boulot quand on les a oubliées en rushant les mômes à l'école. Sachant qu'on va avoir vite fait de vouloir mettre une IP à tout ce qui est intelligent dans une baraque (le compteur électrique, les machines à laver, le four, le chat…) et que y a quand même pas mal de baraques dans le monde, je pense aussi que, certes aujourd'hui on a la marge, mais qu'un /8 par VPS c'est ptet pas la peine non plus et qu'il serait pragmatique de dire qu'au moins pour l'instant, un /96 c'est largement suffisant, et que s'il y a besoin, on agrandira. Certes, certains vont essayer de faire payer l'upgrade comme Adobe fait payer le security fix, mais il y en aura toujours un d'honnête qui te le fera gratos parce que ce serait vraiment du vol.
                      Si si, il y en aura un.

                      • [^] # Re: Participe qui veut...

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Sachant qu'on va avoir vite fait de vouloir mettre une IP à tout ce qui est intelligent dans une baraque

                        C'est déjà le cas, tu serais peut être surpris de connaître le nombre de machines à caffé sur le réseau (par exemple certaines entreprises utilisent des machines connectés pour que leur employé puissent payer avec un badge).

                        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                      • [^] # Re: Participe qui veut...

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Attention, certes un VPS c'est pas fait (forcément) pour servir de relai VPN, et donc utiliser tout le pool d'IP pour toute la maison, mais tu fais bien de parler d'ampoules IP etc. Pour pouvoir les utiliser pleinement, c'est mieux de i) ne pas avoir à leur assigner des IPs manuellement, et donc avoir au moins un /64 ii) pouvoir éventuellement isoler les réseau: ne pas avoir son PC sur le même réseau que les ampoules IP, idem pour le système d'alarme ou les autres choses un poil critiques (Même si dans l'absolu ça marcherai, c'est bien de pouvoir isoler). Auquel cas, il faut plusieurs /64.

                  • [^] # Re: Participe qui veut...

                    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                    Qui te dit qu'on sera en surpopulation si Orange sature sont /32? On n'apprend vraiment jamais du passé!

                    Si, on apprend, et on dimensionne des systèmes qui ne peuvent physiquement pas être saturés. IPv6 en est un exemple : l'espace d'adressage est assez grand pour associer des millions d'adresses par centimètre carré de surface terrestre.

                    ZFS est un autre exemple : remplir l'espace maximal de stockage autorisé nécessiterait une énergie supérieure à celle nécessaire pour faire bouillir les océans de la Terre.

                    • [^] # Re: Participe qui veut...

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Qui te dit qu'on sera en surpopulation si Orange sature sont /32? On n'apprend vraiment jamais du passé!

                      Si, on apprend, et on dimensionne des systèmes qui ne peuvent physiquement pas être saturés. IPv6 en est un exemple : l'espace d'adressage est assez grand pour associer des millions d'adresses par centimètre carré de surface terrestre.

                      Plus 1. Penser que les gens qui ont développé IPv6, justement à cause de la pénurie d'adresse IPv4 n'ont pas envisagé ce cas de figure, c'est au mieux faire preuve de mauvaise fois :)

                      D'autant, que, et pour rappel seule un huitième de l'adressage IPv6 est actuellement ouvert à l'allocation ( http://www.iana.org/assignments/ipv6-address-space/ipv6-address-space.xml ; en faisant abstraction des quelques préfixes spéciaux au milieu). Ainsi, si des problèmes venaient à se poser, on aurai encore les 7/8 de l'espace d'adressage de disponible pour réfléchir et mettre en place des politiques d'allocation plus restrictives. Encore une fois, cela a été réfléchi.

                  • [^] # Re: Participe qui veut...

                    Posté par . Évalué à  6 .

                    Autant jetter tout de suite IPv6 alors, car même en distribuant les adresses une par une, à un moment on va atteindre le maximum, donc on a rien appris d'ipv4.

                    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: Participe qui veut...

                    Posté par . Évalué à  9 . Dernière modification : le 08/06/12 à 22:19

              • [^] # Re: Participe qui veut...

                Posté par . Évalué à  5 .

                Allez les gars, on file un /8 à n'importe quelle entreprise qui va demander des adresses IP (v4), de toutes façon on aura jamais plus que quelques entreprises qui seront sur le réseau

                Argument non valable, en IPv4, des /8, il y en avait 255.

                En IPv6. Et dans 2000/3 uniquement (le huitième de l'espace d'adresse disponible), il y a:
                * 536 870 912 /32
                * 35 184 372 088 832 /48
                * 9 007 199 254 740 992 /56
                * 9 903 520 314 283 042 199 192 993 792 /96

                On a effectivement pas de quoi filer un /32 par personne, mais un /48 ou /56 on a de la marge. Et pour rappel, on ne travail que sur 1/8 de l'espace disponible, au cas où ça coincerai, on pourrait utiliser les autres pour imaginer d'autres politiques d'allocation plus fines.

                Tanguy l'a très bien dit, ici http://linuxfr.org/nodes/94415/comments/1357828 , l'espace est juste impossible à saturer. Il faut apprendre à gaspiller, plutôt que de continuer à grapiller.

          • [^] # Re: Participe qui veut...

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            cela sert

            Je sais pas trop, mais une idée qui me vient c'est de pouvoir virtualhoster un serveur gopher ;)

            * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

      • [^] # Re: Participe qui veut...

        Posté par . Évalué à  3 .

        Quoiqu'on pourra en dire, c'est toujours un pas de plus dans la bonne direction.

        Donner accès à l'IPv6, c'est bien. Le faire bien, c'est mieux.

        En fait, avec ton /96, tu ne vas pas pouvoir faire grand chose de plus qu'avec un /127, par exemple. Car à moins que tu héberges des tonnes de machines (virtuelles) que tu adresse manuellement dessus, aucun des mécanismes d'autoconfiguration prévus par ceux qui ont conçu IPv6 ne fonctionnera avec un /96. Pareil pour le routage : à moins de bidouiller à la main, ça ne fonctionnera pas. Tu ne pourras pas monter de VPN derrière, par exemple. C'est un cas typique de personnes qui ont voulu mettre en place IPv6 mais qui n'ont pas compris comment ça marche, c'est dommage.

        Car quand on regarde combien ils ont de place… Ikoula a un /32. Imaginons qu'ils aient 10 millions de clients (ce qui me semble assez peu réalistes, mais passons) : ils pourraient donner un /56 par client ! Et se garder plusieurs /48 pour eux, pour leur infra. Et s'ils avaient réellement autant de clients, je suis sur que le RIPE leur donnerait un préfixe plus large (un /32 est le minimum attribué à un fournisseur de services IPv6). Bref, ils font comme Zenitram, ils veulent être plus intelligents qui ceux qui ont conçu IPv6, mais du coup ils se trompent. C'est dommage.

        Bref, j'espère que tu pourras avoir mieux dans le futur ! (mais déjà, vu qu'il faudra sûrement renuméroter, ils vont hésiter avant de changer de méthode…)

    • [^] # Re: Participe qui veut...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Bah si : http://www.kimsufi.com/fr/vks/index.xml

      Mais y'a qu'un /128 sur les VPS.

      Sinon tous les serveurs ont un /64, et ils ont activé l'ipv6 par défaut sur leur offre adsl (un /64) et leurs modems (par contre ils n'ont que 10.000 clients en ADSL).

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # Occasion

    Posté par . Évalué à  4 .

    Ça tombe bien, j'ai déménagé il y a ~un mois et j'ai Internet par OVH depuis ~une semaine. Bon, le truc con c'est que j'ai acheté une brique en guide de modem, une vraie merde (D-Link 2680, et je ne pense pas pouvoir mettre un openwrt dessus). Pas de support de l'IPv6 (j'ai cherché un peu partout que ca soit dans l'interface admin, via l'interface telnet dont j'ai pas trouvé de doc ou sur google). Du coup je l'ai mis en bridge et j'ai mis un vrai truc derrière : un linksys WRT54GS avec un OpenWRT dessus, bon, j'ai mis une soirée et quelques à tout configurer et il reste des trucs à faire, mais qu'est ce que j'ai été content de pouvoir pinguer ipv6.google.com !

  • # $ dig -tAAAA linuxfr.org

    Posté par . Évalué à  8 .

    ; <<>> DiG 9.9.1 <<>> -tAAAA linuxfr.org
    ;; global options: +cmd
    ;; Got answer:
    ;; ->>HEADER<<- opcode: QUERY, status: NOERROR, id: 35942
    ;; flags: qr rd ra ad; QUERY: 1, ANSWER: 0, AUTHORITY: 0, ADDITIONAL: 0
    
    ;; QUESTION SECTION:
    ;linuxfr.org.                   IN      AAAA
    
    ;; Query time: 5 msec
    ;; SERVER: 192.168.0.254#53(192.168.0.254)
    ;; WHEN: Thu Jun  7 23:22:18 2012
    ;; MSG SIZE  rcvd: 29
    
    

    D'où ma question, à quand linuxfr en ipv6 ? :D

    • [^] # Re: $ dig -tAAAA linuxfr.org

      Posté par . Évalué à  -3 .

      Oui enfin si tu veux que la courbe d'IPv6 change sur le graphique avec les protocoles ou il tient dans l'épaisseur du trait du gros rectangle IPv4, on s'en fout de LinuxFR, va plutôt convaincre des sites pornos et de "partage de fichiers".
      :-)

      • [^] # Re: $ dig -tAAAA linuxfr.org

        Posté par . Évalué à  5 .

        C'est pas la taille qui compte.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # IPv6 chez Free avec une offre "Freebox Only NDI" ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Je suis abonné à Free depuis plusieurs années. Avant j'avais une option IPv6 (activée), mais depuis mon dernier déménagement, je ne trouve plus l'option IPv6. J'ai un abonnement de type "Freebox Only NDI". Est-ce normal de ne pas avoir l'option ?

    J'ai une Freebox v5, je me suis dit que c'est peut-être à cause de ça, sauf que je ne vois pas non plus comment demander à migrer vers une Freebox v6.

  • # Logo

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Le logo… on dirait un préservatif.
    ^

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Logo

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Ah, l'esprit mal tourné ;)…

      Blogueur PUR geek et libriste !

  • # OVH fourni un /56 en ADSL

    Posté par . Évalué à  2 .

    Si on en croit la page ADSL d'OVH, il fournirait un /56 maintenant !!! \o/
    http://www.ovh.fr/adsl/fonctionnalites_no_tv.xml

    http://www.ovh.fr/vdsl/pro.xml#ipv6

    Même plus besoin de mon tunnel en 6in4 chez HE (dès qu'ils m'auront dégroupés…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.