Diaspora

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
36
13
oct.
2011
Internet

Diaspora est un réseau social libre décentralisé. Il veut être à Facebook ce que XMPP fut à MSN. Il a été développé dans l’optique de proposer un réseau social libre, décentralisé et où l’on est maître de ses données.

Cette dépêche commencera par définir le vocabulaire propre aux réseaux sociaux et à Diaspora, ensuite elle présentera le côté technique et enfin les enjeux de Diaspora.

Sommaire

Screenshot de la page d'accueil

Vocabulaire

Avant de parler du côté libre et technique, un peu de vocabulaire ne nous fera pas de mal.

Le profil

C’est là où on entre son pseudonyme, une description… Mais c’est aussi ici que l’utilisateur peut clôturer son compte et récupérer l’ensemble de ses données, photos comprises. C’est ici aussi que l’on peut décider d’apparaître ou non dans l’annuaire de Diaspora.

Les contacts

C’est l’ensemble des gens que l’on suit et avec qui l’on peut échanger des messages. Les contacts sont classés par aspect et un contact peut appartenir à plusieurs aspects. Les contacts se trouvent grâce à la fonction recherche (non, je ne vais pas vous la présenter celle‐ci).

Les posts

Les posts, c’est ce que l’on partage. Ce peut être une vidéo, une photo, une galerie de photos, un texte, un lien ou un mélange de tout ça. Sous diaspora, la syntaxe utilisée est le Markdown (comme ici \o/), et vous ne devriez pas être trop dépaysé(e). Les posts sont partagés avec un ou des aspects et ils peuvent être publics. Dans ce cas‐là, ils sont indexés par les moteurs de recherche.

Les utilisateurs connectés qui ont l’autorisation de voir le post peuvent interagir avec. Ils peuvent actuellement aimer, repartager et commenter.
Si le post est public, le lien accessible aux gens non connectés.

Les messages

Équivalent des courriels.

Les aspects

Le système des aspects permet de classer ses contacts dans différentes catégories comme famille, _travail_… Ceci permet de séparer le partage des contenus. Ainsi, on peut très bien envoyer les photos du petit dernier à la famille, les photos de la dernière soirée aux amis, publier un article sur ses dernières vacances aux deux et enfin, écrire un article technique et le rendre public.

Le flux « Vos aspects »

Le flux affiche tous les posts envoyés par les aspects sélectionnés et les siens. Il affiche aussi les commentaires associés à ceux‐ci. On peut trier les posts par date de publication ou par date de derniers commentaires. C’est le centre du réseau social.

Les tags

Les tags permettent, comme sous Twitter, de donner des étiquettes aux posts et ainsi de pouvoir suivre le/les tags intéressants. Les tags, comme les contacts, peuvent être trouvés grâce à la fonction chercher. En cherchant #linux, j’obtiens tous les posts parlant de Linux, et en cherchant #linux, french, j’obtiens les posts traitant de Linux en français.

Le flux « Le suivi de tags »

Il ressemble au flux « Vos aspects », mais affichent tous les posts contenant les tags suivis.

Le flux « Mention »

Il affiche tous les posts vous mentionnant (ex : @altor).

Les notifications

Enregistre et affiche chaque modification qui agit avec vous. Une notification apparaît dès que quelqu’un agit avec un de vos posts (commente, aime…), parle de vous ou se met à vous suivre. Vous êtes aussi notifié dès que quelqu’un commente un post auquel vous avez vous‐même répondu ou que vous avez aimé.

Applications

Ce sont des extensions. Actuellement, il n’existe qu’un service de partage de photos qui, via une extension Firefox, permet de partager automatiquement les images trouvées sur le Web.

Les pods

Ce sont les serveurs en jargon Diaspora. Actuellement, l’interaction entre les serveurs (il y en a un peu plus de 20 à ce jour) est transparente pour l’utilisateur. On peut donc contacter, suivre, mentionner, etc., n’importe qui sur n’importe quel serveur.

Le côté technique

Des échanges asymétriques

Une des choses importante à comprendre, c’est que diaspora propose des échanges asymétriques. Dans le cas d’un échange symétrique, il faut que les deux participants (appelons‐les Alice et Bob) acceptent d’échanger pour pouvoir voir les posts de l’autre. Dans le cas de diaspora, même si Bob n’accepte pas Alice, il peut voir les posts d’Alice, si elle le souhaite. Concrètement, supposons que Bob soit la star de l’information sur Linux. Tout le monde le suit. Alice suit Bob, qu’elle a classé dans les aspects info et Linux, mais elle ne poste que des images de kitten, avec quelques informations sur Linux. Bob, qui n’aime pas les kittens, ne veut pas suivre les messages d’Alice, pour ne pas pourrir son flux. Par contre, il suit le tag Linux. Lorsqu’Alice décide de partager une information à propos de Linux avec son aspect Linux, Bob aura accès au message via le tag, même s’il n’est pas public.

Communication entre les serveurs ou pods

Les serveurs communiquent entre‐eux dans différentes situations :

  • pour découvrir des informations sur des utilisateurs ou d’autres serveurs ;
  • pour envoyer des informations aux gens avec qui vous partagez, comme :
    • la notification d’un début de partage,
    • un post effectué par vous,
    • commentaire effectué sur un de vos posts,
    • « J’aime » effectué sur un de vos posts,
    • supression d’un post, commentaire…
    • etc..

La première chose à faire, c’est de découvrir les utilisateurs sur les différents pods. Chaque utilisateur est défini par une adresse de la forme « nom@pods.com », comme « alice@alice.diaspora.example.com ». La découverte de « bob@bob.disaspora.example.com » par Alice, se fait grâce au protocole webfinger. Je ne rentrerai pas dans les détails, mais le serveur webfinger n’a pas besoin d’être sur le serveur de Bob, même si c’est conseillé. À la création d’un utilisateur, un « guid » est créé. C’est un numéro hexadécimal unique qui permet de l’identifier. En plus du guid, une hcard contenant ses données personnelles (nom, adresse, biographie…) et une clé PGP pour chiffrer les communications sont créés.

Envoi de messages

Tous les messages sont envoyés chiffrés avec OpenSSL durant le transit. Si Alice envoie un message à Bob, seul le serveur de Bob pourra lire le message. Grâce à PGP, Bob peut vérifier que c’est bien Alice qui a envoyé le message.

Interaction avec les autres réseaux sociaux

Actuellement, on peut publier un post sur, entre autres, Twitter, Facebook ou Tumblr, directement depuis Diaspora. Mais il n’y aura pas d’interaction en retour si un utilisateur commente depuis un de ces réseaux, mais ne fait pas partie de Diaspora.

Comparaison avec les autres réseaux sociaux

Diaspora arrive sur le marché après Facebook, Twitter et Google+, c’est pourquoi on se doit de le comparer et de le positionner par rapport aux autres.
Diaspora est libre et décentralisé, ce qui fait que l’on n’est pas enfermé dans un système. Il est possible d’installer son propre serveur pour contrôler ses données. Contrairement à Facebook et Google+, sous Diaspora vous pouvez utiliser un pseudo, il n’y a pas de publicité et aucune de vos données ne peut être vendue.

L’importance d’avoir un réseau social libre et décentralisé

Comme on le dit : « La liberté ne s’use que si on ne l’utilise pas ».

Il est très important de pouvoir proposer un réseau social indépendant de la société marchande. Si l’on prend l’exemple des aspects, tout le monde se moque de savoir qui en est l’inventeur. Par contre, s’il n’y avait pas Diaspora pour favoriser le développement d’outils respectant la vie privée, on peut se demander ce qui empêcherait les logiciels privateurs d’être encore pires qu’aujourd’hui. Sans vouloir être trop pessimiste, j’ai bien peur que bientôt il n’y ait plus que deux Web : Google+ et Facebook ; et que pour accéder aux contenus, l’on soit obligé de s’inscrire et d’accepter leurs conditions d’utilisation.

C’est pourquoi je pense qu’il est important de laisser la possibilité aux gens d’utiliser un réseau plus respectueux de la vie privée. Même si les utilisateurs de Diaspora ne représentent que 5 % des utilisateurs des réseaux sociaux, ces 5 % peuvent freiner et empêcher les éditeurs de faire n’importe quoi.

Je ne sais pas si les réseaux sociaux ne sont qu’une mode ou pas, mais quand on voit ce que peuvent faire des lois comme l’Electronic Communications Privacy Act aux États‐Unis, qui permettent d’obtenir des informations sur les échanges électroniques, alors même que les gens ne sont pas poursuivis pour quoi que ce soit, on peut très bien imaginer que des activistes chinois ou autres utilisent un tel service pour transmettre des témoignages et des photos.

Ce qui manque

Voilà, Diaspora n’est actuellement qu’en version alpha, mais fonctionne déjà très bien. Ce qui manque pour le moment, c’est la possibilité de créer des événements, la prévisualisation (et éventuellement l’édition) des messages, un tchat (prévu via XMPP)… Une fonctionnalité très attendue est la possibilité de changer de pod sans perdre tous ses contacts.

Il n’y a malheureusement aucun mécanisme pour bloquer les commentaires indésirables à ce jour.

NdA : merci à farvardin et Nÿco pour leur aide !

  • # XMPP

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Diaspora est un réseau social libre décentralisé. Il veut être à Facebook ce que XMPP est à MSN.

    Il y en a encore ici qui croient que XMPP c'est uniquement de la messagerie instantanée ? Est-il besoin de citer les projets basés dessus ?

    C'est vraiment dommage que Diaspora soit le seul à être autant sous les projecteurs... Enfin vaut lui que les 2 autres c'est sûr.

    • [^] # Re: XMPP

      Posté par . Évalué à 10.

      Il y en a encore ici qui croient que XMPP c'est uniquement de la messagerie instantanée ?

      Pour moi, au début, le but de Jabber était de concurrencer MSN. Après il a évolué en XMPP et fait maintenant beaucoup plus de choses. C'est dans cette optique là que j'ai écrit ma phrase. ce que XMPP fut à MSN serait plus correcte. Si un modérateur pouvait changer.

      C'est vraiment dommage que Diaspora soit le seul à être autant sous les projecteurs...

      J'ai voulu essayer jappix, movim et SaT pour faire un comparatif. Jappix je n'ai pas trop compris l'idée, movim il n'y a même pas de démo sur leur site et SaT je le trouve bien et j'attends de voir se qu'il va donner. Je l'ai essayé chez moi, mais je n'ai pas eu le temps de tester Libervia l'interface web.

      Enfin vaut lui que les 2 autres c'est sûr.

      Exactement, si j'ai fait cette dépêche c'est surtout pour montrer qu'il existe autre chose que g+ et fessebouc

      • [^] # Re: XMPP

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai voulu essayer jappix, movim et SaT pour faire un comparatif. Jappix je n'ai pas trop compris l'idée, movim il n'y a même pas de démo sur leur site et SaT je le trouve bien et j'attends de voir se qu'il va donner. Je l'ai essayé chez moi, mais je n'ai pas eu le temps de tester Libervia l'interface web.

        Ah ben ça c'est intéressant. Qu'est-ce que tu n'as pas compris avec Jappix ? Parce que l'idée est à peu près la même que pour Diaspora (avec les avantages liés à XMPP en plus, comme une standardisation propre, un déploiement très important, etc).
        Sinon pour info MOVIM je suis en contact avec le dév principal et ça bouge bien en ce moment, j'ai vu quelques captures et ça commence à avoir une bonne tête; et SàT et il y a une autre version qui devrait sortir sous peu.

        Mais il y a aussi Friendika (qui a l'air bien avancé), Lorea, Retroshare, et d'autres.

        Attention qu'on se comprenne bien, c'est bien de faire une dépêche sur une alternative libre (même si y'a pas, Diaspora c'est celle avec laquelle j'ai le plus de mal), mais on a l'impression à la lire qu'il n'y a que Diaspora comme alternative (notamment dans « Comparaison avec les autres réseaux sociaux »), alors que d'autres mériteraient à être connues (Jappix MOVIM, Retroshare et SàT commencent à être connus ici, mais pas Friendika par exemple).

        Exactement, si j'ai fait cette dépêche c'est surtout pour montrer qu'il existe autre chose que g+ et fessebouc

        Oui et c'est une bonne chose, voilà mon commentaire c'était juste pour ces 2 remarques:

        • XMPP ce n'est pas que de la messagerie instantanée (et le potentiel est encore largement sous exploité), et est parfaitement adapté à tous les usages à la mode.

        • Diaspora n'est pas la seule alternative libre loin de là

        • [^] # Re: XMPP

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Qu'en est-il de la compatibilité entre les solutions libres. Avoir des réseaux décentralisés, c'est bien mais ce sera mieux à mon sens d'avoir UN réseau décentralisé et DES serveurs. Un peu comme pour le HTTP...

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est un peu ce qu'on cherche à faire en se basant sur XMPP, la standardisation permet d'avoir des solutions/visions différentes tout en restant compatible, et les transports permettent de communiquer avec les autres réseaux.

            • [^] # Re: XMPP

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, mais que deviennent les cercles, les flux, les posts ou les messages lorsque je me connecte avec un autre client XMPP? Inversement que devient une message instantané envoyé dans Diaspora?

              • [^] # Re: XMPP

                Posté par . Évalué à 2.

                Diaspora n'utilise pas actuellement XMPP, mais ils veulent l'utiliser pour la partie tchat.

                Actuellement, il ne peut envoyer que vers facebook, twitter et tumblr. Néanmoins, l'OAuth protocol est implémenté ce qui devrait permettre d'avoir une API pour échanger avec diasp.

              • [^] # Re: XMPP

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ce que tu appelles les cercles ce sont les groupes XMPP, et c'est géré par tous les clients puisque dans le protocole de base.

                Les flux, les billets, et messages divers sont stockés sur les serveurs, il faut juste un client qui gère le protocole en particulier (pour les messages, c'est le cas de tous, pour le microblogage, c'est au cas par cas, et c'est en train d'évoluer). Mais sinon ça n'en privilégie pas un en particulier, il suffit que le client et le serveur se comprennent.

                D'après ce que j'ai compris, les messages instantanés vont passer par XMPP pour Diaspora (ils ont probablement dû penser que XMPP ce n'était que ça, cf mon commentaire plus haut), et du coup ça ne poserait pas de problème particulier (mais uniquement pour la messagerie instantanée). Pour les protocoles non XMPP, on utilise des « transports », qui permettent de traduire le protocole externe en XMPP et vice-versa.

                Donc en gros tu peux avoir un parc informatique dans une université basé sur MOVIM, mais qui est (au choix des admins) soit fermé et interne à l'univesité, soit ouvert au monde extérieur. Dans ce dernier cas, il peux communiquer avec un Jappix sur un serveur jabber.fr, ou avec un SàT sur un serveur libervia.org. Les microblogages et divers messages passeront de l'un à l'autre sans aucun soucis.

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par . Évalué à 5.

            Sur elgg cela ne fonctionne pas non plus : on ne peut pas connecter sur ArteLibreDigital avec son compte crée sur N-1. A moins de passer par une solution externe et centralisée telle OpenID, et encore : ça ne fonctionne pas à tout les coup.

            La dépêche fait mention de :

            Une fonctionnalité très attendue est la possibilité de changer de pod sans perdre tous ses contacts

            Ainsi que :

            On peut donc contacter, suivre, mentionner… n'importe qui sur n'importe quel serveur.

            C'est la même sur elgg, les mêmes limitations et contraintes.

            En vrai, IRL, nous ne sommes pas dans un mode de fonctionnement décentralisé. C'est un objectif, un bel objectif, mais un fait. En vrai nous sommes, avec tout ces "réseaux et pods de réseaux" dans un fonctionnement de multiples centralisations. (et chaque admins de chaque nodes peut faire beaucoup de choses.)

            Sans un mode de fonctionnement complètement P2P, je ne vois pas trop comment faire que le mot "décentralisé" soit une réalité vraie. Où les interfaces web seraient uniquement des "applis 2.0" permettant d'utiliser les données transitant en p2p.

            Non ?

        • [^] # Re: XMPP

          Posté par . Évalué à 10.

          Jappix semble sympa mais ce qu'on peut réellement faire avec m'apparaît assez obscur.
          SàT semble bien fait, mais le côté groupe de militants anarchistes m'a un peu rebuté.
          Retroshare je trouve ça beaucoup trop lourd, et pas pratique d'utilisation.
          Movim, je ne l'ai jamais vu fonctionner.
          Frendika, qui se targue de pouvoir réunir tous les réseaux sociaux, je m'y suis inscrit, je n'ai rien compris du tout, et surtout je n'ai pas trouvé comment me connecter à d'autres réseaux.

          Diaspora a pour lui de récupérer beaucoup de bonnes idées qu'on retrouve ailleurs (après, on aime ou pas), et de les présenter simplement :

          • hashtags façon twitter (avec le #), sans la limitation imbécile des 140 charactères et l'obligation de passer par les tinyurl idiotes.

          • interface façon facebook. Les utilisateurs de facebook ne seront pas du tout dépaysés. C'est sobre et efficace.

          • cercles qui peuvent se recouper, façon google+

          Par rapport aux hashtags, on pourra dire que google+ permet de faire une recherche sur absolument tout, ce qui peut présenter une exhaustivité et un avantage certain (google oblige), néanmoins les hashtags permettent de structurer de façon peut-être plus intéressante l'information, en obligeant à nommer les mots clés les plus représentatifs.
          Peut-être aussi que la décentralisation présente une limitation technique pour la recherche d'informations en "full text".

          Après l'avoir essayé quelques semaines, je trouve qu'il reste quand même des limitations parfois génantes dans Diaspora :

          • comme dans google+, twitter et co, si dans ses contacts on en a qui pourrissent facilement le flux (terme utilisé dans la dépêche, que je reprends ici) avec 1 post toutes les 5 minutes, ou en tout cas qui phagocytent toute l'attention en noyant les autres contacts, les seules solutions sont soit :

            • de retirer ces bavards de ses contacts (dommage si on veut aller y jeter un coup d'oeil de temps à autre),
            • de passer sa vie à surveiller les tweets (ce que font les branl blogueurs influents de la webosphère francophone),
            • ou bien de créer un liste incluant tous les contacts, et d'exclure de celle-ci les bavards. Ensuite, de ne suivre que le flux de cette liste. Fastidieux ! J'aurais aimé pouvoir gérer plus finement ce type de problème dans diaspora. Des groupes de cercles, et l'affichage par défaut d'un groupe de ces groupes me semblerait une solution acceptable.
          • limitations évoquées dans la dépêche : discussions en direct etc. Il n'y a pas non plus d'insertion auto de vidéo type youtube. Les gif animés c'est marrant mais parfois un peu lourds.

          • je n'aime pas la syntaxe markdown mais bon, tant pis

          • On aimerait pouvoir éditer ses posts. Ou pour éviter l'ambiguité d'une modification après un "like" ou un commentaire, au moins pouvoir éditer quelques minutes après avoir posté, tant qu'il n'y a pas d'interaction avec ses contacts.

          • à terme, il peut être sans doute assez facile de pourrir un tel réseau avec des spammeurs qui en profitent pour ajouter bcp de monde (= notifications non sollicités...) pour se faire connaître. C'est ce qui arrive sur identi.ca, même si ça reste tolérable.

          Par contre, par rapport aux commentaires qui vont dire "mes amis sont tous sur facebook, je n'ai pas mes amis sur diaspora", il faut voir cette plateforme (et d'autres qui arrivent), comme de nouvelles opportunités de contacts, et donc ne pas forcément chercher à rencontrer uniquement ses amis actuels.

          D'ailleurs, on peut se demander quelle est la finalité d'un réseau social. Est-ce de se mettre en contact avec des amis qu'on connait déjà, pour interagir avec eux via un écran, ou bien de faire de nouvelles rencontres, qui peuvent aboutir ensuite à de nouveaux contacts dans la vraie vie ?

          J'ai un bon ami qui est artiste, et aussi pour diffuser son art, et découvrir de nouvelles créations, il s'est inscrit sur plusieurs réseaux sociaux. Voici son expérience :

          • Site internet pour présenter ses œuvres et créations. C'est la base, stable et totalement maîtrisée, de sa présence sur le web.

          • compte diaspora pour établir de nouveaux contacts, il est relativement facile de trouver via les #hashtags des gens qui s'intéressent à des choses similaires à ses goûts (même si comparativement, l'offre est plus restreinte). Il lui est possible de dupliquer ses derniers ajouts sur son site vers diaspora, qui peut répliquer l'informations sur d'autres réseaux (facebook, twitter, tumblr etc). L'information reste ouverte.
            D'ailleurs ça fait penser qu'il peut être aisé sur diaspora de divulguer des informations personnelles, tout autant que sur facebook ou ailleurs. Si diaspora annonce ne pas vendre les informations publiques (et les autres), d'autres personnes moins bien attentionnées pourraient récolter au moins toutes les informations publiques pour les revendre, les disséquer, les exploiter...

          Diaspora c'est sympa, mais au bout d'un moment, on a l'impression que ce sont toujours les mêmes posts, les mêmes images qui tournent et retournent (dernier gif amusant etc). C'est sans doute lié au nombre plus restreint de participants. Le côté militant (anti-facebook, occupywallstreet etc) est parfois un peu lourd. Sans doute comme tout média, il a besoin d'un peu de temps pour éviter de ne parler que de lui-même (tendance qu'on retrouve bcp sur twitter également).

          Personnellement, Diaspora reste quand même ma plateforme favorite.

          • compte facebook pour toucher d'autres personnes, d'autres réseaux. La recherche par affinité est vraiment catastrophique sur facebook. Peut-être est-ce un effet de bord pour protéger les utilisateurs des spammeurs, mais il est impossible de retrouver autre chose que des copains d'école ou des gens qu'on connait déjà, ou leurs contacts (amis des amis). C'est d'une pauvreté affligeante pour rencontrer des inconnus : il est impossible par exemple de voir qui "aime" tel compositeur ou tel peintre. Ambiguité de facebook, qui veut que tout le monde puisse faire ami-ami avec tout le monde, mais qui fait des restrictions et mise en garde lorsqu'on ajoute quelqu'un : "connaissez-vous réellement untel ou unetelle ?". Et vas-y que je te harcèle pour que tu donnes ton email et ton mot de passe de messagerie pour scanner la boîte email à la recherche de connaissances existantes, et vas-y que je te suggère les gens qui ont déjà 4 ou 5 amis en communs. Au bout d'un moment, on a l'impression de tourner en rond.
            Certaines fonctionnalités (renommage de l'url du compte), sont conditionnées à la "validation du compte", c'est à dire donner son n° de portable à facebook.

          • compte google+. Mais il est maintenant impossible de créer un nouveau compte si on ne donne pas son numéro portable. L'expérience google+ s'arrête donc là.

          • compte tumblr, qui permet d'obtenir une présentation similaire à celle d'un vrai site internet (blog), avec texte, photos. C'est bien fait et efficace (mais pas libre), quoique parfois un peu lourd quand trop de contenu s'affiche d'un seul coup. Mais où est l'interaction avec les autres utilisateurs ? Je trouve cela trop bizarre comme utilisation, et on a l'impression qu'il n'y a que des Américains dessus.

          • compte twitter. Pourquoi au fait ? Ça ne sert à rien twitter. Tant pis. Je trouve ça vraiment frustrant et énervant twitter : comme j'ai dit, il y a déjà la limitation arbitraire des caractères, mais aussi l'impossibilité de juste signifier qu'on apprécie un post, la mode est donc de faire du "retweet", pratique idiote s'il en est.

          Bon, j'ai encore trop causé :)

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par . Évalué à 2.

            dans les bogues pénibles sur diaspora, il y a aussi la notification qui reste trop longtemps, je voudrais juste avoir une notification pour un événement, je clique sur l'icône de notification, mais ça ne disparaît pas, il faut ouvrir le "centre de notification", et demander à mettre tout comme lu.

            De plus, si un message privé est transformé en message à plusieurs, je n'ai pas de notification de nouveau message si la conversation continue.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par . Évalué à 2.

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par . Évalué à 4.

            Je suis parfaitement d'accord avec toi.

            Je voudrais insister sur les nouveaux contacts. Je suis arrivé sur diasp sans connaître personne à part farvardin et nÿco. Grâce au système de hastag, je peux suivre des flux (comme science, linux …) et j'y ai trouvé des gens intéressants. Tout est fait dans diasp pour trouver de nouvelles personnes et c'est ça qui est primordiale. Si je demande à mes amis de quitter facebook pour diasp, ils ne vont pas vraiment comprendre pourquoi et ils ne vont pas me suivre (surtout que je n'ai pas facebook). Lors de l'inscription, on est invité à se décrire grâce à 5 #hastags et diasp nous propose une liste de gens ayant les même intérêt que nous.

            comme dans google+, twitter et co, si dans ses contacts on en a qui pourrissent facilement le flux (terme utilisé dans la dépêche, que je reprends ici) avec 1 post toutes les 5 minutes, ou en tout cas qui phagocytent toute l'attention en noyant les autres contacts, les seules solutions sont soit :

            Tu peux n'afficher que les aspects que tu veux. J'ai fait un aspec gif et celui-là je ne le suis que très rarement. Mais de manière général, la possibilité d'enregistrer ses recherches serait un plus indéniable.

            Diaspora c'est sympa, mais au bout d'un moment, on a l'impression que ce sont toujours les mêmes posts, les mêmes images qui tournent et retournent

            C'est vrai. Je pense qu'ils vont retoucher la gestion du repartage. Déjà, ce serait bien que les commentaires apparaissent sur le poste original de base, et en plus, si on l'a déjà vu il ne devrait pas apparaitre. Enfin, il y a une extension firefox qui permet de ne pas afficher les images automatiquement, mais juste au survol.
            Et puis, ça ira mieux quand il y aura plus de gens différents. Pour le moment, c'est quand même beaucoup de gens qui partage le même type d'idée (liberté, partage …)

            à terme, il peut être sans doute assez facile de pourrir un tel réseau avec des spammeurs qui en profitent pour ajouter bcp de monde (= notifications non sollicités...)

            C'est vrai que c'est un risque. Par contre, vu que le réseau est asymétrique, même si je t'ajoute en amis et que je publie un post, tu n'es pas notifié. Par contre, on peut pourrir facilement les commentaires sans même avoir à t'ajouter. Pour commenter sans suivre une personne, il faut cliquer sur l'indicateur de temps.

            • [^] # Re: XMPP

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu peux n'afficher que les aspects que tu veux.

              effectivement, j'avais raté ça. Je me demande si ce n'a pas été rajouté récemment, ou bien je déraille totalement, en confond avec google+ qui ne permet de n'afficher qu'un seul aspect à la fois.

              Du coup ça me convient plutôt bien (même si l'idée de groupes d'aspects serait un plus)

              Un truc qui serait pas mal aussi, c'est de pouvoir exclure du flux certains tags.

              Également, de pouvoir indiquer un "j'aime" même si on n'est pas connecté avec la personne, ça pourrait être un "aime" anonyme, sans notification, un peu comme le +1 de google.

              En bogue, j'ai remarqué que si on masque un post (genre un gif animé pénible), il disparaissait, mais revenait à la prochaine connexion.

              J'ai remarqué aussi que certains hashtags que j'avais pu rentrer dans le passé n'étaient pas visibles lors d'une recherche

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: XMPP

                Posté par . Évalué à 2.

                Également, de pouvoir indiquer un "j'aime" même si on n'est pas connecté avec la personne, ça pourrait être un "aime" anonyme, sans notification, un peu comme le +1 de google.

                D'après ce que j'ai compris, c'est un problème dû à la décentralisation. Dans mon cas, lorsque je suis le hastag science, l'adresse d'affichage est : https://diasp.org/tags/science alors que les posts sont sur différents pods. Si je ne suis pas la personne, je ne peux pas communiquer avec elle et avec les autres pods. Pour le faire, il faut que je trouve la vraie adresse du posts par exemple https://diasp.org/posts/314111 et là, non seulement tout le monde peut le voir (il est publique) mais en plus, n'importe qui de connecté sur diasp peut commenter, repartager …

                J'ai remarqué aussi que certains hashtags que j'avais pu rentrer dans le passé n'étaient pas visibles lors d'une recherche

                Actuellement, les hastags dans les commentaires ne sont pas inclus dans la recherche. Ils travaillent dessus.

                • [^] # Re: XMPP

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Actuellement, les hastags dans les commentaires ne sont pas inclus dans la recherche. Ils travaillent dessus.

                  ah, c'est donc ça. En l'occurence, c'était également un hashtag qui était dans le profil, pas un des 5, mais dans la description du profil. Je trouve aussi que 5 tags ce n'est pas beaucoup. Sans en autoriser 50, une dizaine aurait été pas mal.

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Très intéressant ton post, c'est appréciable de voir ce qui plaît ou ne plaît pas dans tel ou tel cas, et que tu as essayé pas mal d'autres solutions.

            • [^] # Re: XMPP

              Posté par . Évalué à 2.

              merci.

              En fait je pense qu'il n'est pas forcément nécessaire d'absolument refuser d'utiliser les réseaux propriétaires tels que facebook, g+, twitter etc, surtout qu'il est aisé de ne poster que sur l'un, et de dupliquer l'information sur les autres. Ça permet de toucher plus de monde. Après, c'est vrai que si c'est pour s'inscrire et ne se connecter qu'avec des amis, ça peut être lourd d'avoir à gérer plusieurs réseaux pour rencontrer les mêmes personnes.

              Promis, j'essaye SàT dès que possible :) (note : pour AUR, ça serait bien de rajouter la mention complète "salut à toi" pour le retrouver plus facilement)

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: XMPP

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                En fait je pense qu'il n'est pas forcément nécessaire d'absolument refuser d'utiliser les réseaux propriétaires tels que facebook, g+, twitter etc, surtout qu'il est aisé de ne poster que sur l'un, et de dupliquer l'information sur les autres. Ça permet de toucher plus de monde. Après, c'est vrai que si c'est pour s'inscrire et ne se connecter qu'avec des amis, ça peut être lourd d'avoir à gérer plusieurs réseaux pour rencontrer les mêmes personnes.

                L'information se duplique oui, après tout dépend l'utilisation qui est faite. Si c'est pour le partage de photos privées ou semi-privées, ou parler de choses intimes, la duplication n'est pas une bonne chose. Si c'est pour un usage informatif, à la identi.ca, ou comme semble être utilisé actuellement G+, c'est un peu moins gênant (mais ça peut quand même, et ça fourni quand même beaucoup d'informations sur les opinions et les centres d'intérêt). Il y a aussi le problème des licences (par ex. sous identi.ca tout est sous CC By - sauf si on paye -) qui peuvent être gênant.

                Promis, j'essaye SàT dès que possible :) (note : pour AUR, ça serait bien de rajouter la mention complète "salut à toi" pour le retrouver plus facilement)

                Pour maintenant, vaut peut être mieux attendre la prochaine version (la dernière release n'a plus grand chose à voir avec la version de dév)...

  • # Remerciement !

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai oublié de remercier farvardin et nÿco pour leur aide! Si un gentil modérateur pouvait le rajouter. Si j'ai oublié quelqu'un qu'il n'hésite pas à faire signe. Sans l'historique c'est un peut dure maintenant :(

    • [^] # Re: Remerciement !

      Posté par . Évalué à 9.

      Si j'ai oublié quelqu'un qu'il n'hésite pas à faire signe.

      Dennis Ritchie peut être?

      • [^] # Re: Remerciement !

        Posté par . Évalué à 8.

        On me souffle dans l'oreillette qu'il a un peu de mal à bouger.

  • # Diaspora, à travers où ?

    Posté par . Évalué à -4.

    Oui ben Diaspora, ça fait 8 mois que je m'y suis inscrit, que je ne peux pas me connecter,
    que je ne vois rien venir, et que les autres me poussent à adopter facebook.

    Z'attendent quoi chez Diaspora, qu'il n'y ait plus d'intérêt à venir chez eux?

    Si c'est pas compatible nokia N95, j'en veux pas. (fichier .jar, s'entend)

    • [^] # Re: Diaspora, à travers où ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Le deuxième lien indique la liste des pods où tu peux t'inscrire. Personnellement je suis sur diasp.eu.

  • # Diaspora, à hue et à dia

    Posté par . Évalué à -9.

    Ah merci.
    Je viens d'essayer.
    Bien sûr j'ai oublié mon identifiant et mon mot de passe.
    Quand je clique pour qu'on me les rappelle, la connexion tourne en boucle (j'utilise un proxy). Donc utilisation pas possible pour moi pour l'instant.
    J'essaye à nouveau dans huit mois.

  • # Exemple

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Il faudrait remplacer nom@pods.com par nom@pod.example. D'une part le pluriel n'a pas vraiment sa place ici, et d'autre part il faut utiliser des noms de domaines dédiés aux exemples plutôt que de risquer de pourrir les utilisateurs de noms existants.

  • # Hashtags

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Il y a un détail qui m'intrigue, si quelqu'un pouvait fournir une base d'explication technique : les hashtags. Si j'ai bien compris cela permet d'associer des étiquettes à des messages, afin de permettre des recherches sur ces étiquettes. Mais ces étiquettes sont-elles globales au réseau, et si c'est bien le cas, par quel moyen technique, une table de hachage distribuée ?

    • [^] # Re: Hashtags

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai parcouru la doc en diagonal, et je suis tombé sur cette page. J'espère qu'elle pourra t'aider.

  • # J'aimerai pouvoir migrer mon profil d'une instance à une autre

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je repose la question que j'ai posé il y a quelques temps en espérant avoir des réponses complémentaires :

    """
    Moi ce qui m'embête avec toutes ces applications web, c'est que j'aimerais avoir un profil itinérant, c'est à dire qu'avec une petite entrée dans mes DNS ou sur ma home page (balise meta) j'aimerai pouvoir m'inscrire sur https://joindiaspora.com et ensuite migrer sur https://diasp.org/ et peut être ensuite sur une instance que j'aurais installé… tout cela sans perdre mes contacts et sans que mes contacts aient besoin de mettre quoi que ce soit à jour.

    Est-ce que c'est déjà possible avec Diaspora, Movim ou autre ?
    """

    • [^] # Re: J'aimerai pouvoir migrer mon profil d'une instance à une autre

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Exporter/importer un profil c'est faisable, mais le fait que tes contacts n'aient rien à mettre à jour, ça pose des problèmes de sécurité: comment être certain que c'est toi qui a un autre profil ailleurs, et que ce n'est pas quelqu'un qui cherche à prendre ton identité ? Ceci dit, avec un peu de cryptographie, il doit y avoir moyen de s'en sortir, c'est une idée à creuser.

      Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que ce soit possible à l'heure actuelle, du moins pas en tout automatique.

      PS: en regardant rapidement, en XMPP il y a 2 extensions (au moins) sur ce sujet, dont une refusée (XEP-0015), et une autre qui est deferred (c'est à dire qui n'a pas bougé depuis au moins 12 mois), la XEP-0283. Cette dernière précise d'ailleurs qu'il ne faut pas faire les choses automatiquement (4. Security Considerations). Bon j'ai regardé vraiment en diagonale, y'en a peut être d'autres.

    • [^] # Re: J'aimerai pouvoir migrer mon profil d'une instance à une autre

      Posté par . Évalué à 3.

      Comme dit dans la dépêche :

      Une fonctionnalité très attendue est la possibilité de changer de pod sans perdre tous ses contacts.

      Je ne vois pas ce que l'on peut dire de plus. C'est en chantier, c'est une de leur priorité et ça ne marche pas encore.

      Comme le dit Goffi, il y a des problèmes de sécurité. Il ne faut pas que quelqu'un puisse te voler tes données en t'obligeant à aller sur un serveur lui appartenant.

  • # Pods perso / migration de pod

    Posté par . Évalué à 2.

    Il est indiqué qu'il existe une vingtaine de pods à l'heure actuelle : cela comprend-il les pods perso?

    Corollaire : j'ai cru comprends que n'importe qui peut lancer "son" pod et y héberger son compte et celui de ses amis. Comment se passe l'intégration avec les "20" pods qui ont l'air plus ou moins officiel?

    Pour finir : qu'en est-il des comptes dupliqués? J'entends par là : que se passe-t-il si je décide de m'inscrire, sous le même nom, sur 2 pods différents? (ou plutôt : que se passe-t-il si quelqu'un s'inscrit sur un pod différent du mien mais sous le même nom?)
    Est-ce que je dois créer dès maintenant des comptes bidons "MonPseudo@pod.example.com" sur chaque pods pour éviter les collisions??
    Idem dans le cadre des migrations de compte : si alice@pod1.example.com migre sur pod2.example.com (quand ce sera possible), elle changera litéralement de nom?

    Merci par avance pour vos réponses!

  • # Diaspora, c'est des marrants

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    À partir du site http://diasporafoundation.org/ vous trouverez un bouton en haut à droite pour visiter le blogue.

    Il est assez bien fait : vous pouvez même partager vos articles via Twitter et... et c'est tout, en fait. Qu'est-ce que vous croyiez : que les utilisateurs de Diaspora* se partageaient des articles ? Sans blague ?

    Par contre si quelqu'un peut me donner le code pour insérer un bouton de partage Diaspora* en fin d'articles sur mon blogue je le ferai volontiers http://forum.pluxml.org/viewtopic.php?pid=21258#p21258

    • [^] # Re: Diaspora, c'est des marrants

      Posté par . Évalué à 1.

      Peut-être est-ce dû au fait qu'il existe de nombreux fournisseurs du service, et qu'il faudrait rajouter un bouton par fournisseur ?
      D'autre part, s'il pouvait ne pas exister un énième bouton qui surveille les visiteurs à leur insu sous prétexte de facilité, mais trouver une nouvelle manière de permettre aux utilisateurs de partager un contenu (comme une extension pour leur navigateur, ou un bookmarklet), ça serait bien.

  • # et comparé aux autres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ça ne nous dit pas trop en quoi Diaspora c'est plus mieux que Friendika ou Buddy Cloud par exemple.

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: et comparé aux autres ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Ils ont plus de brouzoufs :)

      Plus sérieusement, FDK et Diasp savent se causer, normalement (modulo le fait que parler à Diasp impose d'avoir un certificat "browser-recognized" sur son serveur web, et que de nos jours c'est relou). Par contre, le monde du "web-based" et le monde du "XMPP-based" ont encore quelques difficultés à communiquer ensemble (au-delà de la simple passerelle à la StatusNet).

  • # Un peu de pub

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    n'a jamais fait de mal à personne.

    Comme indiqué sur ce billet du 18/10, Paypal a décidé de bloquer le compte de la fondation Diaspora, sans donner d'explications. Et va en profiter pour se faire des bénéfices à bon compte sur les 45.000 $ qui étaient présents au moment du blocage.

    Ce n'est pas la première (ni la dernière fois, malheureusement) qu'ils agissent ainsi. Pour mémoire, d'autres alternatives existent (comme Stripe ou Flattr, désormais utilisés par le projet Diaspora).

    • [^] # Re: Un peu de pub

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est honteux ca d'ailleurs...

      PayPal, ce sont vraiment des enflures ...

    • [^] # Re: Un peu de pub

      Posté par . Évalué à 1.

      A priori, le probleme a été reglé avec PayPal. Une erreur de leur coté ... (c'était prévu que le compte soit bloqué 180 jours ... Y'avait 45000 dessus ...)
      Bref, quelle merde malgré tout. Je vais pas tarder a fermer mon compte...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.