La colorimétrie sous Linux, un pas de plus

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
32
6
déc.
2011
Technologie

Le calibrage d'un écran sous Linux n'est pas toujours tâche aisée. Quelques outils existaient mais jusque là, il s'agissait toujours d'outils obtenus par ingénierie inverse, les ténors du domaine ne travaillant qu'avec les systèmes d'exploitation propriétaires.

La donne est en train de changer avec un colorimètre petit, beau, pas cher et surtout, exclusivement sous Linux. La bonne nouvelle est qu'une grande partie du logiciel est fournie sous licence GPLv2 mais pas que. Les schémas électroniques sont aussi disponibles sous GPL.

Comme en plus, on propose de l'avoir en tant que beta-testeurs moyennant une remise de 20 %, ce petit objet a de fortes chances d'avoir du succès. Alors, que demande le peuple ?

  • # interessant

    Posté par . Évalué à  5 .

    C'est interessant mais ca reste cher malheureusement pour le neophyte qui calibrera son ecran une seule fois. Il faudrait pouvoir louer ces machines! Ou alors pouvoir utiliser un appareil photo numerique pour faire les mesures.
    Sinon en open source il y aussi ce software: http://hoech.net/dispcalGUI/ Je ne sais pas ce qu'il vaut, mais il a l'air complet.

    • [^] # Re: interessant

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Exact, d'ailleurs l'auteur de la news originale en parle aussi et mentionne par la même occasion LPROF.
      Donc il y a bien des outils mais les tarifs des colorimètres supportés ne sont pas les mêmes que les 48£ de ColorHug.
      Après, il faut voir si la sonde est "fabricable" par le commun des mortels à un tarif plus raisonnable :)

      • [^] # Re: interessant

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Ben ça faut voir avec le hackerspace du coin...

      • [^] # Re: interessant

        Posté par . Évalué à  1 .

        A ma connaissance, la sonde la moins chère est la Spyder 3 Express (~90€) sachant que DispcalGui offre des possibilités bien plus élevées que ce que permet le logiciel Windows. Je crois avoir compris que la différence entre la version Express, Pro et Elite, c'est justement le logiciel (le hardware semblant être le même mais avec un prix 3x plus élevé). Bref, cela explique pourquoi les développeurs de DispcalGui n'ont pas eu beaucoup de soutien de la part des fabricants...

    • [^] # Re: interessant

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ou alors pouvoir utiliser un appareil photo numerique pour faire les mesures.

      L'idée est interessante, mais comment tu fais pour savoir si la distorsion vient de l'ecran, ou de l'appareil photo ?

      • [^] # Re: interessant

        Posté par . Évalué à  4 .

        En mesurant les distorsions de l'appareil avec des mires :)

        Une bonne mire doit coûter plus cher que la sonde je pense.

        • [^] # Re: interessant

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          La mire papier n'est pas très chère, le pb c'est que la photo dépend aussi de l'éclairage. Et trouver une source de lumière calibrée, çà c'est cher! C'est d'ailleurs la principale cause de la différence de prix entre les sondes pour écran (qui ont juste besoin de mesurer la lumière émise par l'écran) et les sondes pour imprimantes (qui ont besoin d'émettre de la lumière calibrée avant de mesurer sa réflexion).

          • [^] # Re: interessant

            Posté par . Évalué à  1 .

            Je ne suis pas sûr que ce qui intéresse le photographe est d'avoir un réglage "absolue" mais d'avoir un réglage avec un ressenti qui soit le même que sur l'imprimante photo et le plus juste.

            Cela peut vouloir dire de tenir compte de l'ambiance lumineuse autour de l'écran. L’œil ayant aussi une balance des blanc, je pense qu'avoir un écran dans une ambiance "bougie" ne devrait pas se régler de la même façon qu'avec un bureau en plein soleil.

            "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

    • [^] # Re: interessant

      Posté par . Évalué à  5 .

      Un écran calibré une seule fois est certes un peu mieux qu'un écran jamais calibré mais c'est pas top !
      Un écran ça se calibre régulièrement...

    • [^] # Re: interessant

      Posté par . Évalué à  2 .

      J'ai croisé une société qui en loue, il reste une caution à payer.
      J'apprécie vraiment cet article, je vais le consulter en profondeur.

      Ma première pensée sans avoir regardé de plus près est: quid de la fiabilité de ce système(pour le calibrage)?

  • # Et HCFR ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Notez qu'il existe un autre colorimètre Open Source (et français en plus): http://www.homecinema-fr.com/colorimetre/.

    Bon, le logiciel n'est pas sous Linux (Win ou Mac), soit. Mais rien n'empêche une bonne âme de s'y atteler.

    • [^] # Re: Et HCFR ?

      Posté par . Évalué à  -1 .

      La sonde HCFR est gérée par Argyll CMS qui est le programme en ligne de commande qui est caché derrière dispcalGUI.

      Sinon le programme HCFR peut être utilisé sous Linux (avec sa sonde ou avec une Spyder 2 Express) en passant par une machine virtuelle faisant tourner Windows. Il tourne aussi très bien sous Wine mais comme Wine ne gère pas l'USB on ne peut pas communiquer avec la sonde et cela limite ce que l'on peut faire avec.

      • [^] # Re: Et HCFR ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Sinon le programme HCFR peut être utilisé sous Linux (avec sa sonde ou avec une Spyder 2 Express) en passant par une machine virtuelle faisant tourner Windows.

        Ah bon? Non, la tu m'apprends une nouvelles impressionnante, je me demandais quelle était l'utilité des machines virtuelles. Et c'est toi qui m'offre la licence Windows dans ton évidence, n'est-ce pas?

        C'est du n'importe quoi que de dire que ça peut être utilisé sous Linux uniquement parce que ça tourne sous Windows (que tu dois alors acheter) dans une machine virtuelle... La, ce que tu dis, c'est juste que ça peut être utilisé sous Windows (que tu peux lancer à partir de Linux, certes, mais ça ne change pas le besoin d'avoir Windows), pas sous Linux.

        A partir de cette définition, tous les logiciels peuvent être utilisés sous Linux... On mettra "compatible Linux" sur les boites de Microsoft Office parce que miracle, ça tourne sous Windows dans une machine virtuelle!

        Il tourne aussi très bien sous Wine mais comme Wine ne gère pas l'USB on ne peut pas communiquer avec la sonde et cela limite ce que l'on peut faire avec.

        A la limite, ça aurait pu être "utilisable sous Linux"... Car pas besoin de licence Windows. Mais raté, c'est inutile.

        • [^] # Re: Et HCFR ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Message pertinent.
          Mais je peux t'assurer qu'il nous arrive de répondre à des Appels d'Offre publics qui imposent l'installation du soft sous windows en proposant l'install d'une Debian en VM sur l'hôte Windows. Et parfois, ca passe comme une lettre à la poste !
          (le soft en question, c'est http://www.koha-community.org, qui ne s'installe pas vraiment sous MSWIN, et nous n'avons aucune intention de faire des efforts pour que ca change ;-) )

    • [^] # Re: Et HCFR ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Intéréssant, le projet HCFR et la sonde Colorhug utilisent un hardware tres similaire - on pourrait même croire à un revamp - un capteur pratiquement identique de chez TAOS (tsc230/tsc3200, le tsc230 n'a plus l'air d'exister) couplé à un uC microchip de la même famille (18f2550/18f46j50, une version plus light chez colorhug).

      A priori, faire tourner le firmware/soft pc HCFR sur une sonde colorhug (et inversement) devrait être trivial.

  • # Merci

    Posté par . Évalué à  4 .

    Comme toujours quand on parle de colorimetrie sous Linux: Merci richard hughes !

    Ca serait intéressant d'avoir un test qualitatif/comparatif de la sonde pour voir.

  • # Calibrationnage?

    Posté par . Évalué à  6 .

    Le Grand Robert de la langue française me susurre à l'oreille que le terme exact serait plus "étalonnage" que "calibrage". D'ailleurs "Calibration" se traduit "Étalonnage"

    pl.

  • # news de débutant....

    Posté par . Évalué à  4 .

    ... et rédacteur débutant évidemment ;)

    Un (très) bon rédacteur sait un peu se mettre à la place de son lectorat. Et comprendre son désarroi devant un jargon tel que : colorimétrie, calibrage, colorimètre (électronique ?)

    En gros, kézako le calibrage d'un écran ? Pour qui ? pour quoi faire ? Quels sont les usages actuels ? Les solutions existantes ? Pour quels résultats ?

    Merci :)

    • [^] # Re: news de débutant....

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Kézako la colorimétrie en général? Imagine que tu vois un beau paysage. Tu sort ton appareil photo et tu appuies sur le bouton. Rentré chez toi, tu affiche la photo sur ton ordinateur et tu l'imprimes. Tu aimerais bien avoir la même image sur l'écran de l'appareil photo, sur l'écran de l'ordinateur malheureusement, les couleurs sont toutes pourries, pourquoi? Parce que ni ton écran ni ton imprimantes ne sont calibrés.

      Un écran d'ordinateur peut émettre 3 couleurs "pures" (ou "primaires"): le vert, le rouge et le bleu. Il simule les autres couleurs en dosant plus ou moins les quantités de chaque couleur primaire. Cependant, d'un écran à l'autre, les couleurs primaires ne sont pas exactement les mêmes (1). De plus, la "réponse" n'est pas forcément la même non plus (c-a-d que si l'ordinateur demande 50% de rouge, il n'aura pas forcément moitié moins de lumière rouge que s'il avait demandé 100%). Les mêmes problèmes se posent à l'impression, sauf que là les couleurs primaires sont le cyan, le jaune et le magenta et que le résultat dépend aussi de l'éclairage et du papier... Tu imagines bien qu'en passant de l'écran à l'imprimante, comme on change de couleurs primaires, on a encore plus de problèmes qu'en passant d'un écran à un autre...

      L'étalonnage consiste à demander à l'écran (ou à l'imprimante) d'afficher diverses couleurs bien définies, puis à mesurer le résultat avec un appareil spécial appelé un "colorimètre". Ensuite un logiciel spécialisé peut calculer des tables de conversion (appelées "profil colorimétrique" ou "profil ICC") qui permettent de compenser les écarts entre différents écrans ou imprimantes.

      En as-tu besoin? Si tu poses la question, tu n'as probablement pas besoin d'acheter une sonde pour çà. Si tu veux te lancer dans la photo, et en particulier retraiter des photos sur ton ordinateur avant de les imprimer (ou de les faire imprimer par un magasin spécialisé), alors avoir un écran calibré peut éviter certains désappointements. Dans tous les cas, il peut être intéressant de calibrer la réponse de ton écran à l'œil grâce à un logiciel comme monica (2) sous Linux ou QuickGamma (3) sous Windows (désolé, je ne connais pas pour Mac, mais il existe forcément un équivalent, les Macs ont la réputation d'être plus avancés que les PCs sur la gestion des couleurs).

      (1) Les couleurs primaires varient en fonction de la technologie (LCD, Plasma, CRT), des matériaux utilisés, du contrôle qualité, du rétroéclairage, de l'age du moniteur, de la température, etc.

      (2) http://www.pcbypaul.com/software/monica.html (semble HS pour le moment)

      (3) http://quickgamma.de/indexfr.html

      • [^] # Re: news de débutant....

        Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

        À mon avis, l'idée de base c'est que les écrans et les imprimantes ne font pas leur boulot. Même sortis d'usine, quand on leur demande d'afficher tel bleu, ils déconnent et affichent un bleu légèrement différent. Du coup il faut modifier ce qu'on leur demande d'afficher, pour leur demander à la place tel autre bleu pour qu'ils affichent bien le bleu attendu.

        C'est comme si une voiture, lorsqu'on lui demande de tourner de 20° à gauche, tournait de 23°, et qu'on devait s'adapter en lui demandant de tourner 18° à gauche pour qu'elle tourne de 20° ainsi qu'on le désire.

        • [^] # Re: news de débutant....

          Posté par . Évalué à  4 .

          Personnellement, je ne "demande" pas à ma voiture de tourner de 20°, je tourne le volant jusqu'à ce que ma propre perception de l'espace m'indique que c'est assez. Et d'une voiture à l'autre, je n'aurai pas besoin de tourner le volant autant, le rayon de braquage étant variable. Au final, je ne peux pas étalonner ma voiture pour qu'elle tourne les roues comme je m'y attends, je suis obligé de m'adapter.
          C'est ça qui est pratique avec les écrans, c'est qu'on peut les étalonner. Si je fais de la photo, je peux faire en sorte d'avoir le rendu de couleurs le plus fidèle possible. Par contre, si c'est pour regarder des films, des couleurs plus saturées seront plus flatteuses.

        • [^] # Re: news de débutant....

          Posté par . Évalué à  4 .

          À mon avis, l'idée de base c'est que les écrans et les imprimantes ne font pas leur boulot.

          Bien sûr qu'ils font leur boulot. Pour rester dans les analogies bagnolesques foireuses, c'est une question de finition. Ça existe des écrans étalonnés, garantis pour avoir les meilleures couleurs possible. Compte 10 000 € pour un 30" de 5MP, environ 2 000 € pour un 21" de 1MP.

          On ne peut pas reprocher à une Lada de ne pas avoir une finition de Renault, et on ne peut pas reprocher à une Renault de ne pas avoir une finition d'Audi.

          • [^] # Re: news de débutant....

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            On ne peut pas reprocher à une Lada de ne pas avoir une finition de Renault

            Bah, si, quand même, la finition française c'est un absolu minimum... c'est même inquiétant de savoir qu'une voiture de moins bonne qualité qu'une voiture française a l'agrément pour rouler sur la voie publique.

    • [^] # Re: news de débutant....

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 07/12/11 à 10:03

      Et oui, ça fait des années que j'attends mon invitation au bal :D

      Sinon, pour les mots qu'on comprends pas, il y a toujours :
      - le dictionnaire
      - Google
      - Wikipedia

      Ca évite la dépèche de quinze pages sinon, ça s'appelle plus une dépèche mais un article (cf. les dépèches de l'AFP qui ne font que quelques lignes).

      Il est vrai que j'aurais pu donner les liens vers Wikipédia mais je l'ai pas fait, c'est une histoire de goût et de couleurs... Et comme je suis daltonien... :D

  • # Linux, y'a que ça de vrai

    Posté par . Évalué à  -5 .

    exclusivement sous Linux

    Ils ont tellement de demandent qu'il sont obligés de se priver de 95% du marché ?

    • [^] # Re: Linux, y'a que ça de vrai

      Posté par . Évalué à  5 .

      Le gars qui développe cette solution bosse sur la colorimétrie sur linux depuis des mois, c'est simplement sa cible.

      De plus il fournit un live fedora 16 custom donc aucun problème.

      • [^] # Re: Linux, y'a que ça de vrai

        Posté par . Évalué à  2 .

        Le live CD fedora aide vraiment les windowsiens?
        L'étalonnage d'un écran est en fait l'étalonnage d'une chaine ordinateur+OS+écran non?
        Un profil d'écran fait sous Windows peut être utilisé sous Linux?

    • [^] # Re: Linux, y'a que ça de vrai

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Bah, j'imagine que les 99% d'indigné face à l'oligarchie Linuxienne peuvent soumettre des patchs ou occuper le bugzilla

    • [^] # Re: Linux, y'a que ça de vrai

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Les gens qui ont une machine avec un autre OS peuvent très bien utiliser une machine virtuelle avec Linux :p

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.