Le Pôle Emploi s’oriente pragmatiquement vers le logiciel libre

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
14
12
juil.
2010
Communauté
Le Pôle Emploi a décidé d’aborder le renouvellement de plusieurs éléments de son système d'information de manière pragmatique, soit en partant d’une liste de critères bien précise en fonction de l’élément à remplacer.

Le constat est sans appel : même si de nombreux OS et logiciels restent du domaine « privatif », pour des raisons de compatibilité ou de contrats existants (tel que celui sur les bases de données restant sous Oracle DB), il apparaît que dans la plupart des cas, ce sont des logiciels libres ou open-source qui ont été choisis.

NdM : et c'est bien ! Ainsi, le navigateur par défaut du Pôle Emploi est désormais Firefox. De même, la plus part des serveurs d’application Web seraient sur Novell SLES.

Dans les projets en cours, à noter le remplacement des bornes d’accès internet libre service avec des systèmes Linux. Ce projet n’est pas prioritaire, mais le but est clairement d’avoir 100% des bornes sous Linux.

Pour l’avenir, le remplacement des postes de travail est en cours d’étude. D’après le directeur général adjoint des systèmes d’informations du Pôle, Michel Brouant, une solution mixte serait envisageable : on retrouverait donc des postes Linux au côté des postes Windows 7.

Celui-ci reste pourtant clair : il n’y a aucune politique Open-Source au Pôle Emploi, les choix se faisant sur l’efficacité et la correspondance avec les besoins exprimés.
  • # « Le Pôle Emploi s’oriente involontairement vers le libre » ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'aurais plutôt dit « Le Pôle Emploi s’oriente pragmatiquement vers le libre ».

    Là ça laisse penser qu'ils utilisent les Logiciels Libres par hasard, comme si le choix se faisait à « pile ou face ».

    Or, ce n'est pas par hasard qu'ils le font. C'est bien pour les qualités intrinsèques desdits logiciels.

    Donc le pôle emploi s'oriente volontairement vers le libre, mais avec pragmatisme, sans en faire un dogme.



    (Ceci étant dit sans aucune méchanceté. Merci à toi d'avoir pris le temps de proposer une dépêche. Il est toujours plus facile de critiquer que de faire quelque chose. Mais mon commentaire n'a pas pour but d'être pris comme un reproche. C'est juste une petite précision qui me semblait importante).
    • [^] # Re: « Le Pôle Emploi s’oriente involontairement vers le libre » ?

      Posté par . Évalué à 4.

      +1

      Le titre me laisse un arrière goût désagréable, genre, ils prennent du logiciel libre, mais si on leur avait dit que c'est du logiciel libre, alors la ils ne l'auraient pas pris!

      Je propose un titre comme celui-ci:
      "Le Pôle Emploi s’oriente vers le libre sur ses seules qualités techniques"



      Et merci a l'auteur de la dépêche pour avoir partagé ceci. Le fait que même une organisation non influencée par l'idéologie du lire le choisisse tout de même prouve bien sa qualité. C'est une excellente nouvelle!

      Il ne leur reste plus qu'a devenir perméable aux quatre libertés fondamentales du libre, et ils ne tomberont plus jamais dans le piège du propriétaire ;)
      • [^] # Re: « Le Pôle Emploi s’oriente involontairement vers le libre » ?

        Posté par . Évalué à 4.

        "Le Pôle Emploi s’oriente vers le libre sur ses seules qualités techniques"

        Mouais, ça laisse penser que c'est un acte exceptionnel ou insolite. Moi, j'aurais dit tout simplement : « le pôle emploi opte pour des solutions libres ». Ça traduit bien le fait de prendre une décision et de faire un choix parmi une multitude d'options.
    • [^] # Re: « Le Pôle Emploi s’oriente involontairement vers le libre » ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Effectivement, vu sous cet angle là... Je voulais juste souligner le fait qu'il n'avait pas choisi l'open source pour l'open source, mais parce que c'était le meilleur chois dans le panel d'outil à leur disposition.
      La tournure est malheureuse, j'en conviens.
    • [^] # Re: « Le Pôle Emploi s’oriente involontairement vers le libre » ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      je suis dans l'entre du diable...

      Je confirme que cela n'est pas volontairement, mais plus par la pression de certain ingénieurs et techniciens et par les Novelliens.

      Ici aussi comme toute grosse entreprise de l'administration windaube exerce son lobbing.

      C'est surtout la qualité de fonctionnement et le ROI qui a fait la différence.

      Je travaille à la production et il n'y a pas photo sur les dysfonctionnements.

      Les serveurs Windaube (même les versions récentes) sont largement devant pour, les problèmes de dysfonctionnement, de mise en place de sécurité, d'interopérabilité et d'administration des serveurs. Il y a aussi le support de produits vieillissant qui n'est plus assuré par Windaube (Nous avons encore du NT4).

      Donc chez nous l'orientation c'est plustôt Unix (AIX + Linux)

      Pour les amoureux des statistiques :
      Nous avons 3 a 4 incidents sur socle Windaube par jour pour 1 par semaine sous Lnux
  • # La migration attire la question du coût

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    En parcourant les commentaires de PCInpact, est surgi l'échange habituel :
    _Cool, ça va faire moins de licences Windows de payées, une sacrée économie !
    _Sauf qu'il va falloir payer des formations Linux (...) et que les licences Windows coûtent moins cher pour des boites du genre.

    Est-ce qu'un tarif spécial est appliqué à ces institutions publiques ?

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: La migration attire la question du coût

      Posté par . Évalué à 4.

      _Sauf qu'il va falloir payer des formations Linux (...) et que les licences Windows coûtent moins cher pour des boites du genre.

      A ce que je sais, il faut aussi faire des formations Windows de toute manière pour les gens qui ont du mal avec les nouvelles versions, donc dire que l'on ne les paye que sur Windows, c'est faux. Les 2 en ont besoin.


      En ce qui concerne le tarif des licences, tout gros acheteur de licence les achète en volume et paye donc un prix beaucoup plus petit que les particuliers par exemple, car ces derniers ne peuvent pas négocier le prix.
      • [^] # Re: La migration attire la question du coût

        Posté par . Évalué à 1.

        'A ce que je sais, il faut aussi faire des formations Windows de toute manière pour les gens qui ont du mal avec les nouvelles versions, donc dire que l'on ne les paye que sur Windows, c'est faux. Les 2 en ont besoin.'

        Oui mais a nuancer avec le fait que les gens ont aussi Windows chez eux, que les formations Windows étant plus répandues elles coutent moins chers (y compris donc l'admin sous Windows qui coute moins cher que l'admin Linux)
        etc.
        Un calcul pas forcement simple a faire en entreprise prive, un peu plus dans le public qui peut voir a beaucoup plus long terme cependant. Sauf que même dans l'administration le long terme a tendance a être...flou.
        • [^] # Re: La migration attire la question du coût

          Posté par . Évalué à 10.

          Oui mais a nuancer avec le fait que les gens ont aussi Windows chez eux

          Ça ne veut pas dire qu'ils sachent s'en servir.
          • [^] # Re: La migration attire la question du coût

            Posté par . Évalué à 1.

            En meme temps ce n'est pas une formation qui va leur apprendre a s'en servir non plus, les gens fonctionnent pour la plupart par automatisme, et non en reflechissant a ce qu'ils font.
            Le fait d'avoir la meme chose a la maison et au boulot est un avantage a ce niveau la. Repeter repeter repeter...
            Met leur linux a la maison et windows au bureau et vice versa, je peux te dire que 100% des gens qui ont deja du mal avec le concept de fichier et de dossier sera completement perdu...
            L'uniformite a du bon des fois. (que ce soit dans un sens ou dans l'autre).
            • [^] # Re: La migration attire la question du coût

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              L'uniformite a du bon des fois. (que ce soit dans un sens ou dans l'autre).

              Mais tu n'auras jamais cette uniformité. Rien que pour la messagerie qui sera différente au boulot de chez eux, s'il y a une application métier, s'il y a des macros particulières dans MS Office... Pour les gens qui n'y comprennent rien, tu devras de toute façon leur expliquer. Et dans ce cas, que ce soit Linux ou Windows, ils suivront ce qu'on leur a montré et ce ne sera pas l'OS qui va changer le plus (à part l'endroit où tu cliques pour démarrer l'application, ça ne changera pas des masses), mais toute l'utilisation de l'appli métier qu'il faudra apprendre, le nombre d'endroits différents où il faut cliquer entre Gmail et Outlook...

              Bref, je ne pense pas que l'OS soit le pire dans la formation.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: La migration attire la question du coût

          Posté par . Évalué à 4.

          "y compris donc l'admin sous Windows qui coute moins cher que l'admin Linux"

          Cet argument était peut être valable il y a dix ans mais l'administration systèmes et réseaux sous linux est quelque chose de banal aujourd'hui.

          Nous avons recruté un administrateur cette année, nous recherchions un profil junior fraîchement sorti d'école d'ingénieur.

          J'ai vu pas mal de CV et les prétentions salariales qui vont avec, y compris des profils totalement différents envoyés par des chasseurs de têtes.

          Les niveaux de salaires demandés variaient plus en fonction de l'ego du candidat que des compétences techniques.
          Les plus motivés étaient prêt à faire des concessions pour travailler dans un SI majoritairement sous linux (95% des postes de travail, 90% des serveurs)
      • [^] # Re: La migration attire la question du coût

        Posté par . Évalué à 7.

        Et surtout, il faut une formation Linux pour utiliser Linux. Et je ne pense pas que l'on demande à beaucoup d'employés de Pôle Emploi de faire du Shell ni de recompiler un noyau.

        À mon avis, lesdits employés utiliseront trois choses :

        - Une application métier ;
        - L'e-mail ;
        - Un navigateur web pour le surf et les applications en ligne.

        L'application métier demande de toutes façons une formation spécifique et son interface peut très facilement être portée sous Linux, donc rien ne change de ce côté-ci (au pire, on peut toujours la faire tourner sous Wine). Le navigateur web s'utilise, bien entendu, de la même façon sous tous les O.S. et son contenu est identique. Quant au mail, soit les employés utilisent un webmail, donc le problème est déjà réglé, soit ils utilisent déjà une solution libre comme Thunderbird et, là aussi, elle existe de l'autre côté, soit ils sont sous Outlook et, dans ce cas, passer à Evolution ou KMail ne devrait pas trop les dépayser non plus.

        Je suis sûr qu'au terme d'une migration bien menée, il suffirait de dire aux employés que leur KDE tout neuf est le nouveau Windows 7 ( comme http://www.youtube.com/watch?v=73ZAv25WcAY ) pour que personne ne voie la différence.
        • [^] # Re: La migration attire la question du coût

          Posté par . Évalué à 3.

          Bah, à mon avis, ils ont même pas l'application : apparemment tout se fait via le navigateur (Firefox en l'occurrence...)
          Coté formation c'est : "clic là et tu retrouve ton application!" et basta... alors le cout, il va surtout se trouver au niveau de la formation des techos qui vont déployer et réparer...
          • [^] # Re: La migration attire la question du coût

            Posté par . Évalué à 2.

            alors le cout, il va surtout se trouver au niveau de la formation des techos qui vont déployer et réparer...

            Il est assez rare que les structures de grande envergure fassent cela elles-mêmes. En général, surtout quand c'est une opération occasionnelle, elles louent les services d'une S.S.I.I. Donc, le coût restera celui de la migration.

            C'est sûr que sur que du côté des décideurs, c'est tout bénef' pour tout le monde : du personnel immédiatement qualifié sur demande, pour la seule durée de l'opération et sans nécessité d'embauche ni de formation, tout en garantissant quand même l'emploi pour les intervenants. Quand on est intervenant, en pratique, la réalité est tout autre, bien sûr…
    • [^] # Re: La migration attire la question du coût

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Tout d'abord ce n'est pas une migration de Windaube vers Linux.
      La migration concerne les socles Netware qui vont passer sous Novell Linux. La fusion UNEDIC/Assedic avec L'ANPE fait que la migration intègre aussi les postes de travail ANPE dont les serveurs de fichiers étaient sous Windaube.

      Il est vrai que de plus en plus de serveurs applicatif sous Windows sont migrés sous UNIX (AIX, Linux) pour un accès WEB. Mais il reste encore des serveurs Windaube parce que nous sommes emprisonné dans leur technologie propriétaire avec le poste de travail. Nous avons aussi la Messagerie qui reste sous Exchange avec un accès WEB possible et les problèmes de fonctionnement que nous pause les .pst.

      Pour ce qui est des formations :

      Nous avons du Linux depuis 8 ans environ, Nous avons des ingénieurs et techniciens du Monde UNIX et aussi Linux déjà expérimenté. La seule formation à venir est pour les techniciens du Monde Novell qui n'ont pas été encore formé et pour les techniciens administrateur qui viennent de l'ANPE mais c'est plus l'acquisition de Novell qui les concerne que Linux.
      • [^] # Re: La migration attire la question du coût

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est lourd de lire "windaube" toutes les deux phrases...
        • [^] # Re: La migration attire la question du coût

          Posté par . Évalué à 0.

          Et quand ca vient d'un mec qui bosse justement pour le Pole Emploi, ca donne une idee de l'ouverture d'esprit...
          • [^] # Re: La migration attire la question du coût

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Surtout quand cette personne est responsable technique de la maintenance de production des serveurs Windows (plusieurs centaines), des serveurs Linux (plusieurs centaines) de la maintenance de l'infrastructure Novell, Windows, Linux, du hardware de cette infrastructure, plus cerise sur le gâteau, plusieurs dizaines de postes de travail Windows XP et quelques vieux NT.
            Et je ne parle pas de mon travail antérieur sur les serveurs de proximité et les postes de travail.
            De mon expérience en développement durable et dans les domaines de l'électricité...

            Je pense que ma connaissance pratique et technique me permet de citer cet OS comme cela.
            Cela me rappelle les commentaires de quelques individus lobbistes du travail.
            Tous Windows c'est génial et qui on appelle pour dépatouiller ou trouver des solutions pour réparer moi.
            Et surtout à pôle emploi il sont pas légion se qui se battent pour faire mon travail sous Windows...
            Mais pour faire des Unix là la place est chère (c'est simple et cela fonctionne bien)...
            Faut croire que la parole de personnes extérieures au pôle emploi vaux mieux qu'un témoignage de l'intérieur...
  • # « Linux c'est bien, mais par pour moi. --- signé Un décideur pressé

    Posté par . Évalué à 8.

    Je cite la prévision pour 2014 : « on garderait Windows pour les postes des responsables qui ont un grand nombre d’applications Windows, et on installerait Linux sur les postes des conseillers. »
  • # ben oui

    Posté par . Évalué à 7.

    normal, avec la crise les métiers de l'informatique n'ont plus le vent en poupe, les ingénieurs geeko-linuxiens se retrouvent donc sans emploi et on a donc aménagé des postes de consultation au Pôle Emploi pour qu'ils se sentent chez eux.

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: ben oui

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il n'y a pas de crise dans le marché de l'emploi en informatique. Il y a eu une légère baisse au second trimestre 2009, mais rien de bien notable.
  • # Je reste sur ma faim

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Au final, si je ne suit pas le lien, je ne sais rien :

    - migration firefox : bon OK c'est bien mais c'est un peu normal aussi vu le taux de pénétration de firefox de nos jours. Bref, pas exceptionnel. Je dirais presque plus, en retard d'un métro.

    Pour le reste, du conditionnel et finalement des choses peu précises. Je ne crois pas trop aux double postes, deux OS à gérer... Dans un premier temps, qu'il se débarrasse de cette glue qu'est Office !

    Bref, je reste septique sur cette annonce...
    • [^] # Re: Je reste sur ma faim

      Posté par . Évalué à 3.

      Heu... les bornes internet libre d'accès sous Linux, c'est pas concret?
      Pour info, là ou je bosse, ils sont passé sous IE 8 et pas sous Firefox, alors non, ce n'est pas un choix anodin.
      Le double poste? jJ'ai vu des entreprises tourner avec plusieurs OS dans leur parc bureautique (hors serveurs), et ce depuis plusieurs années et sans problème.
      Maintenant, je n'ai pas recopié l'integralité de l'article effectivement, je n'ai relevé que les points qui touchaient directement le libre.

      Il me semble que ce genre de comportement responsable et professionnel est plutôt à montrer en exemple. Des comportement du genre "bof, je suis sceptique...", ça ne fait pas avancer les choses. Pense aux décideurs qui passent par ce site (si si, il y'en a quelques un) : voir que d'autres entreprise et administration vont vers le libre suite à un choix dicté par autre chose que l'économie et la mode est une bonne nouvelle.
      • [^] # Re: Je reste sur ma faim

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je suis désolé mais si on ne suit pas ton lien, c'est très bof car cela reste juste une migration Firefox. S'il y a plus, il fallait le mettre !

        Sinon, je suis triple OS dans ma structure avec en plus plusieurs distribution GNU/Linux. Chez moi, l'OS majoritaire est GNU/Linux même sur les postes de travail.

        Donc je confirme mon titre, si tu ne veux pas de bof, il faut nourrir tes articles avec plus de concret sans forcément faire une copie.
      • [^] # Re: Je reste sur ma faim

        Posté par . Évalué à -1.

        les bornes internet libre d'accès sous Linux, c'est pas concret?

        Ho que si, dans quelques mois on verra fleurir les 'hacks' permettant de les utiliser pour surfer gratos.

        Un horaire à consulter? Une compatibilité Linux à vérifier avant de craquer pour une carte WiFi à Carrefour? Un troll à continuer sur IRC?
        Grâce à la borne Internet du pôle emploi, c'est simple comme bonjour: elle est équipée de tous les outils GNU qui vont bien pour passer par un tunnel DNS afin de profiter d'Internet sans restrictions \o/

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Je reste sur ma faim

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il ne faut pas croire que tout le monde à pôle emploi utilise la bureautique.
      Pour ce qui est du poste de travail c'est plus complexe.
      Il faut intégrer les coups de consommation électrique et d'achat du matériel.
      Et bien là un boitier client léger sous Linux avec firefox pour gérer nos applicatif et groupware au travers du web avec la consommation électrique réduite sans course à la puissance, la facilité d'administration, les coups de sécurité moindre, et le prix sur un grand nombre de postes c'est plus pareil...
      • [^] # Re: Je reste sur ma faim

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu peux aussi t'amuser à calculer les économies sur la clim.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Je reste sur ma faim

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est un troll que tu lance ?

          Personnellement je travaille à pôle emploi (à la production informatique).
          Donc pour résumer sur plus de 100000 poste de travail l'économie d'énergie n'est pas négligeable et le coût de fonctionnement électrique non plus.
          C'est pas moi personnellement qui calcule cela mais les services financier de pôle emploi.
          Si par contre tu es doué en physique tu peux aussi calculer l'économie que cela fait sur la climatisation et écrire un courrier à la direction de pôle emploi à paris pour le leur fournir. Je pense qu'il seront contant après pour l'intégrer dans leur dossier de gestion pour le calcul du ROI.
          • [^] # Re: Je reste sur ma faim

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est un troll que tu lance ?

            Euh non. C'est juste que si tes pc consomment moins d'électricités, ils chaufferont moins et donc des économies de climatisation non négligeable. Je n'ai pas dit que c'était facile à calculer (d'autant plus qu'il faudrait prévoir les températures quotidiennes pour les années à venir), mais que ça pouvait aussi être pris en compte.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Je reste sur ma faim

        Posté par . Évalué à 2.

        s/coups/coûts/
  • # La relecture de tonton Davy

    Posté par . Évalué à 4.

    « la plus part des serveurs d’application Web », plupart et applications
    « des systèmes d’informations » en général, on dit plutôt "systèmes d’information"
    « des postes Linux au côté des postes Windows 7 ». plusieurs postes, plusieurs côtés. Donc c'est soit "à côté", soit "aux côtés".

    La politique de rigueur ri-lance (un mot ri-golo, non ? Vous avez dit ri-dicule ?!) de notre présipauté est sans aucun doute une chance d'accélérer l'adoption des solutions libres par nos administrations.
  • # Plus mieux

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    De même, la plus part des serveurs d’application Web seraient sur Novell SLES.
    s/plus part/plupart/
    ... directeur général adjoint des systèmes d’informations...
    systèmes d'information sans s, non ?

    À part ça, soit c'est une coïncidence, soit ma conseillère Pôle-Emploi à Évry a vraiment influencé ses supérieurs à la suite de mon entretien d'inscription le mois dernier. Je lui avais fait remarquer à l'occasion que si son navigateur plantait c'était sûrement parce qu'il s'agissait de la version 6 d'IE qui est périmée, et qu'ils devraient passer à Firefox et aux logiciels libres en général...

    GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

  • # Problème de messagerie

    Posté par . Évalué à 4.

    Le 1er petit souci sera d'utiliser une messagerie libre, parceque là c'est le couple infernal Outlook + Exchange et en webmail le fameux Outlook Web Access. Le portail est d'ailleurs accessible à cette adresse: https://monalice.anpe.fr
    A noter que sous Firefox, ma compagne qui bosse à pôle emploi m'appelle toujours à chaque fois qu'elle veut consulter ces mails à la maison car elle obtiens le message comme quoi le certificat est auto-signé et donc Firefox n'aime pas trop... Enfin bref, il y a du travail...

    Sinon pour le passage à Linux, je ne vois pas le problème, elle y est bien passé sans même trop s'en rendre compte. Du moment qu'il y a une icône pour lancer le navigateur et 3-4 autres appli, le système n'a que très peu d'importance!
    • [^] # Re: Problème de messagerie

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et je peux aussi rajouter que cela fait environ 8 ans qu'il y a du Linux en production et que Linux était déjà présent aussi bien a l'ANPE que l'UNEDIC/Assedic dans l'infrastructure, la production applicative et la sécurité.
    • [^] # Re: Problème de messagerie

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      « Le 1er petit souci sera d'utiliser une messagerie libre, parce que là c'est le couple infernal Outlook + Exchange »

      En effet parce que le seul client de messagerie qui fonctionne parfaitement avec Exchange c'est le Outlook Professionnal vendu avec MS Office, pas la version gratuite Outlook Express. Et la version web n'en donne pas toutes les fonctionnalités (en plus de foirer assez régulièrement, on se demande pourquoi d'ailleurs - enfin c'est mon avis). Donc :

      Exchange ⇒ Outlook Professionnal ⇒ MS Office ⇒ Windows

      De là à mettre toute l'infra en Microsoft il n'y a plus qu'un pas… Trop fort ces ingénieurs Crosoft ! Heureusement que tout ça c'est pour l'unique bien du client ;-).
    • [^] # Re: Problème de messagerie

      Posté par . Évalué à 1.

      Clarifications:

      1) il ne s'agit pas d'un certificat auto-signé mais d'un certificat signé par l'autorité de l'IGC ANPE (une autorité s'appuyant sur une solution IDEALX-PKI soit dit en passant et libre à l'époque).

      2)Rappel ce site ne s'adressait qu'a des agents ANPE pour qui un accompagnement a été/était prévu. En parallèle tout terminal d'appartenance ANPE était pré-configuré avec ces certificats d'autorité (y compris les smartphone). Note qu'il n'y avait donc aucune raison de publier sur ce forum public son URL.

      3)Il existe 2 liens qui permettent aux agents et partenaires de récupérer les certificats d'autorité et les listes de révocation de l'IGC ANPE.

      4)Avant la fusion, l'ANPE s'apprêtait à lancer une étude sur les possibilité de rattachement avec l'IGC A (l'IGC ANPE depuis son évolution en 2005 avait l'idée d'être conforme PRISv2)

      5)Je pense que l'idée de payer l'impôt Verisign était donc ici complètement stupide et que l'on a bien eu les couilles pour le dire et la liberté de l'appliquer dans une boite de 25 000 personnes ! (la effectivement on a peut être manqué de pragmatisme mais on ne connaissait pas la fin de l'histoire)

      6)Et pour la petite histoire les reverse proxy qui donne l'accès à OWA étaient des combo linux/apache depuis 2000 (et sauf oubli de ma part les premiers linux utilisés réellement en prod par les agents à l'ANPE).

      7) >Monalice RIP !
  • # Il ont aussi choisi Eclipse et Acceleo

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Pour info, le Pôle Emploi a aussi choisi le logiciel libre pour ses développements informatiques.

    Ils utilisent notamment :
    - Eclipse : pour le dev et comme socle pour leurs plug-ins
    - GMF : pour le design de leurs applications
    - Acceleo : pour la génération JavaEE

    Il y a un retour d'expérience public dispo sur : http://www.obeo.fr/pages/success-stories/unedic/fr

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.