Montage vidéo : des greffons pour améliorer l'éditeur vidéo de Blender

34
27
juin
2013
Audiovisuel

Flavio Soares est un jeune artiste et cinéaste Brésilien et un libriste confirmé. Ses outils de travail sont une caméra libre bricolée par ses soins sur la base d'une caméra industrielle libre Elphel 353 2K (utilisée entre autre dans les Google cars), un ordinateur basique tournant sur une Debian et Blender comme outil de montage vidéo.

Concernant Blender, il y a de plus en plus de tutoriels sur l'utilisation de ce logiciel non pas pour faire de la 3D mais pour s'en servir pour l'étalonnage, le caméra tracking, le compositing ou le montage vidéo, rapprochant l'outil de fonctions qu'ont Final Cut ou After effects pour ne citer que deux produits phares mais propriétaires utilisés dans le montage vidéo et la post-production.

Titre de l'image

Il y a peu Flavio a réalisé un court métrage de fiction avec les outils précités : Floresta Vermelha (La forêt rouge). C'est à ma connaissance le premier film réellement libre de A à Z car tourné avec une caméra libre, et monté grâce à des logiciels libres.

Titre de l'image

C'est dans le cadre de ce projet que Flavio a décidé de monter son film sur Cinelerra (il est le traducteur du manuel de Cinerella en portugais) comme sur ses autres films mais qu'une partie de la post-production serait faite cette fois-ci sur Blender. Son habileté à coder en Python lui a montré les possibilités offertes par le logiciel 3D dans ce domaine et il a poussé un peu plus loin les réglages de Blender pour la post-production en créant de nouveaux raccourcis et de nouvelles fonctionnalités sous forme d'add-ons et sous le nom de Velvet Goldmine (du titre du film homonyme sur une star du Glam-Rock)

Les « Blenderistes » mais aussi les personnes intéressés par Blender pour le travail de post-production vidéo trouveront dans les outils créés par Flavio de quoi les satisfaire. Ils pourront télécharger les add-ons sur la page Github associée.

Trois fonctionnalités sont au menu:

  • Modifications de l'interface (space_sequencer)
  • Changements des raccourcis standards
  • velvet_goldmine (marqueurs de contrôles et de la navigation améliorés, contrôle audio facile, élimination de la fenêtre « Timeline » parce que toute la timeline peut maintenant être contrôlée directement depuis la fenêtre VSE via des raccourcis).

Au delà de la « simple » création d'outils supplémentaires pour Blender il y a une expérience à suivre pour le projet Floresta Vermelha (qui sera bientôt disponible au visionnage gratuitement et sous licence Creative Commons) que résume bien l'image ci-dessous utilisé pour la levée de fonds (réussie) du film.

Titre de l'image

Traduction: « James Cameron a mis 15 ans et dépensé 237 millions de dollars pour tourner Avatar… et il n'a même pas eu à construire sa propre caméra. »

Avec Floresta Vermehla et Velvet Goldmine mais aussi la construction d'une camera libre Apertus Elphel, Flavio Soares et son équipe ont poussé un peu plus loin que les autres les possibilités de production cinématographique avec des outils libres sous Linux du début de la production jusqu’à la fin, ce qui est une première.

  • # traduction

    Posté par . Évalué à 1.

    En deux mots: Pas mal.
    Not bad

    Une interrogation sur la citation de fin: " Traduction: « James Cameron a mis 15 ans et dépensé 237 millions de dollars pour tourner Avatar… et il n'a même pas eu à construire sa propre caméra. » "

    Je n'en ai pas saisi le sens. Quelqu'un pour traduire la traduction ?

    • [^] # Re: traduction

      Posté par . Évalué à 10.

      Salut, c'est quelqu'une. J'espère que je te conviendrai.

      Alors c'est l'histoire d'un gars qui fait tout tout seul, très vite, avec peu de moyens techniques ou financiers, mais avec une tête bien remplie.
      Et alors il compare son activité avec celle d'un autre gars, qui fait rien tout seul, très lentement, avec plein de moyens techniques et financiers (pas de data sur la remplissure de la tête de l'autre gars, sorry).
      Alors le premier gars dit : « bon. Moi il me faut pas des dizaines de sacs d'or. Il me faut juste de quoi, et c'est vraiment pas beaucoup en comparaison du second gars ».
      Alors Zenitram arrive et dit ça c'est rigolo parce que tu te moques des gens riches, ok là ce n'est plus la même histoire, pardon Benjamin.
      Alors le gars fait un genre de comparatif avec cette histoire et voilà, tu demandes des précisions, mais comme j'ai un vieil ordi, mon clavier se blo

      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

      • [^] # Re: traduction

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci, c'est plus clair.

        splash!

      • [^] # Re: traduction

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est bien ce que j'avais compris alors.

        237 millions de dollars pour tourner Avatar

        On lui donne 237 millions de dollars pour tourner un film, pas pour construire une caméra.

        Et puis, je vois pas trop pourquoi cracher sur J. Cameron, sachant qu'il a financé/participé à de nouveaux types de caméras. Sur Abyss, si je me goure pas, les caméras viennent des protos des caméras pour Le Grand Bleu et les équipes de J. Cameron les ont améliorés; et c'est pas le dernier a bidouiller pour avoir des résultats sur ses films. (et je passerais sur la création de Digital Domain pour les effets spéciaux spécifiques pour certains films)

        Enfin bref, tout ceci pour dire que le travail de Flavio est très bien; Ce qui est dérangeant est le blast sur un autre réalisateur pour aucune raison évidente. Je comprends pas.

        PS: notez que cette année, un étudiant de l'ENS Louis Lumière a créé un prototype de caméra 3D spécifique pour les flous. De ce que j'ai pu constater, le fait de créer un proto semblait être, pour tous, un truc normal dans le cursus de recherches dans les écoles. Donc faut pas s'affoler sur le boulot de Flavio (surtout qu'a priorité, il a pas créé la caméra, mais juste utilisé et rajouté deux ou trois connecteurs en plus et de ce que je peux voir, une bague spécifique pour les Lens (ou alors j'ai loupé des posts sur les modifs apportés à la caméra par Flavio, voire ni-même ses tests précis sur les capteurs photosensibles: sensibilités, colorimétries, vitesses de capture des photosites, etc… )… Désolé d'être moins dithyrambique que vous sur le boulot de Flavio - qui est très bien je le rappelle - mais de là à blaster un autre réalisateur, il va falloir qui redescende rapidement sinon il va voler dans la stratosphère.)

        • [^] # Re: traduction

          Posté par . Évalué à 1.

          Il y a le symbole, la comm, l'humour, et sans doute un petit peu de mégalo, mais la mégalo est assez consubstantielle du monde du cinéma, non ?
          On verra si c'est justifié à la sortie du film : )

          Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

          • [^] # Re: traduction

            Posté par . Évalué à 2.

            mais la mégalo est assez consubstantielle du monde du cinéma, non ?

            Comme cela, le taux me semble être exactement le même que dans le domaine de l'informatique (voire dans d'autres domaines). On a tous connu des gars super humbles et qui ont fait des tonnes de trucs; D'autres qui ont fait deux trucs et qui se prennent pour des stars. Des connards/connasses arrongant(e)s et des gens hyper sympas du début à la fin.

            J'ai connu de tout: Du réalisateur supra connu et qui au petit soin avec toi; A l'actrice qui a fait une figuration et qui te parle comme de la merde (et généralement, c'est assez drôle quand elle découvre après coup ton statut dans la prod…). Le seul truc plus prépondérant dans le milieu de l'audiovisuelle et du cinéma, ce sont les mythomanes (ou alors ils se cachent bien dans l'info…). Mais je pense que si le taux est plus grand, c'est que le cinéma, c'est comme une loupiotte en pleine nuit: ca attire les regards de tous…

            Après, c'est comme la vraie-vie-en-vrai, faut savoir filtrer.

        • [^] # Re: traduction

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          La "comparaison" avec Cameron était humoristique et juste là pour aider à lever des fond via un site Brésilien de Crowdfunding. Elle est aussi un petit tacle pas bien méchant au système industriel hollywoodien fermé et propriétaire contre un autre type de cinéma ou de production/réalisation plus libre et ouvert et artisanal, toutes proportions gardées. Cameron n'est pas en reste car ce qui aura couté le moins cher sur Avatar cela aura été le scénario! ;0)

          Flavio n'a pas, en effet, crée la caméra Elphel qui est une caméra industrielle qui équipe en autre les fameux Google Cars et qui a la particularité d'être libre. Le code source et les plans de la caméra sont téléchargeables sur le site Elphel et donc hackables. Ce qu'a fait le groupe Apertus (apertus.org) qui l'a "transformée" en caméra de cinéma.

          Ce qu'a fait Flavio c'est de faire toute la pré-production, la production et la post-production avec des outils libres (depuis l'écriture du scénario jusqu'au travail de post-prod du son et de la vidéo)le tout sur une machine tournant sur Debian donc sur du Linux et cela c'est une première. Il a même créer des fonctionnalités pour Blender dont il s'est servi pour le montage final en post-prod toujours.

          PS: aux dernières nouvelles il aimerait bien le cinéma de Cameron

          Diogene

          • [^] # Re: traduction

            Posté par . Évalué à 2.

            Elle est aussi un petit tacle pas bien méchant au système industriel hollywoodien fermé et propriétaire contre un autre type de cinéma ou de production/réalisation plus libre et ouvert et artisanal, toutes proportions gardées.

            Tu serais étonné de la tonne de logiciel libre utilisé dans le cinéma numérique…
            Linux, c'est 99% du parc cinéma numérique.
            Dans les labos, c'est une grande majorité.

            Et souvent, les labos/post-prod contribuent à l'open-source mais sans publicité :
            - http://opensource.imageworks.com/
            - http://www.disneyanimation.com/technology/opensource.html
            - http://www.openexr.com/
            - https://github.com/openexr/openexr
            - http://www.cinecert.com/asdcplib/
            - http://sourceforge.net/projects/mxflib/
            - http://dcimovies.com/specification/index.html
            - etc…

            Pour l'artisanal, je t'invite sur une prod, tu verras que c'est du one-shoot à chaque fois :)
            Faut pas oublier, c'est avant tout de l'art, donc chaque production à ses propres tweaks, voire parfois son propre workflow. (même des gros studios…)

            Cameron n'est pas en reste car ce qui aura couté le moins cher sur Avatar cela aura été le scénario! ;0)

            En général, c'est le scénario qui coûte le moins dans la production, même pour un grand film d'auteur ;-)
            (je crois que c'est 0.3% en France, plus aux US parce qu'ils ont pour vision plus importante sur le scénario)

            Ce qu'a fait Flavio c'est de faire toute la pré-production, la production et la post-production avec des outils libres (depuis l'écriture du scénario jusqu'au travail de post-prod du son et de la vidéo)le tout sur une machine tournant sur Debian donc sur du Linux et cela c'est une première. Il a même créer des fonctionnalités pour Blender dont il s'est servi pour le montage final en post-prod toujours.

            Ne pas oublier que la plupart du temps, les étudiants et les petites prods font tout de la pré-prod jusqu'à la post-prod (voire la diffusion) avec un seul gars derrière.

            Après, il est vrai que c'est souvent plus du combo FinalDraft+RED/Arri/EOS (pour les toutes petites prods)+AVID/Quantel/FinalCut que CeltX/OpenOffice+Apertus+Kino/KDEnlive. Y'a aussi que la plupart de ces softs opensources supportent pas le poids, les cadences et les features demandés dans le domaine du pro.

  • # Libre?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est à ma connaissance le premier film réellement libre de A à Z car tourné avec une caméra libre, et monté grâce à des logiciels libres.

    Ce film sera peut-être libre un jour, mais pour l'instant, niet. Où sont les rushs et la fichier blender pour pouvoir m'en faire une édition personelle? Bien sûr, les outils publiés peuvent aider à faire d'autres films avec des logiciels libres. Mais ce ne les rendra pas libres pour autant..

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Euh, je veux pas faire mon Zenitram de supermarché, mai si le film se contente de sortir sous une licence CC BY, BY-SA ou Zero, cela ne suffira t-il pas à en faire une œuvre libre ?

      • [^] # Re: Libre?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non, si j’en crois ce qui est marqué dans ton lien.
        Je cite les bouts les plus importants :

        Pour être considérée libre, une oeuvre doit être placée sous une licence culturelle libre. […] Néammoins, ceci n'est pas une condition suffisante. […] Voici les conditions supplémentaires pour qu'une oeuvre soit considérée comme libre :
        — Disponibilité des données sources […]
        […]
        En d'autres termes, dès lors que l'utilisateur d'une oeuvre ne peut pas exercer légalement ou en pratique ses libertés fondamentales, l'oeuvre ne peut être considérée et ne doit pas être appelée « libre ».

      • [^] # Re: Libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 27/06/13 à 22:19.

        mais si le film se contente de sortir sous une licence CC BY, BY-SA ou Zero, cela ne suffira t-il pas à en faire une œuvre libre ?

        autant que si tu récupères une binaire sous licence CC Zero : techniquement, tu as un truc libre, mais pour tes modifs, bon courage.
        Malheureusement, pour tout ce qui "art", on oublie beaucoup les sources en parlant de libre, et c'est dommage, les sources sont intéressants (bon, après, de l'art libre sans les sources et plus utile qu'un binaire libre sans les sources).

        Note : je fais en raccourci, parce que bon, on peut faire 10 page sur quel niveau de source il faudrait, que ce soit sur un logiciel (du code obfusqué, techniquement ça passe, en pratique utilisable?) ou de l'art (on va te dire que c'est pas possible pour du live tout ça), mais le mieux reste d'avoir la même chose que l'auteur dans tous les cas.

        • [^] # Re: Libre?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Le film sera en Créative Common on pourra donc le télécharger et le visualiser gratuitement et librement.

          Le plus important est le matériel accumulé pour la création de ce film qui sera aussi mis à disposition (une partie l'est sur GitHub en anglais et sur le site de Flavio en portugais et j’espère bien traduire le tout dés le début de l'année prochaine)

          Diogene

          • [^] # Re: Libre?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 01/07/13 à 07:51.

            Le film sera en Créative Common

            Donc on ne sait pas si il sera libre.
            "en Créative Common" ne dit absolument rien sur le libre (des CC sont non libres, et ce sont celles les plus utilisées).

            donc le télécharger et le visualiser gratuitement et librement.

            Le libre, ce n'est pas ça. C'est modifier, distribuer, et ce sans limite arbitraire (genre "si pas commercial").

            La, quand on lit ce genre de phrase, généralement c'est non modifiable, non redistribuable, ou au mieux à part exception de non commercial, donc j'ai un doute : ce film sera-t-il modifiable et redistribuable (sans limite arbitraire genre "si pas commercial")?

            Le plus important est le matériel accumulé pour la création de ce film qui sera aussi mis à disposition

            C'est ce qui est intéressant dans ce dont on parlait, donc : super! (si c'est libre, sinon ça n'a que peu d’intérêt de mon point de vue de libriste).

    • [^] # Re: Libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le film court les festivals pour l'instant au Brésil et en Europe(il était au festival du cinéma libre de Madrid Lavapies la semaine dernière)au moins jusqu’à la fin de l'année.

      J'ai fait les sous-titre en français, ils existent en anglais et en espagnol. Il sera diffusé librement avec son contenu et les données du making-off début 2014.

      On, peut d'ores et déjà trouver pas mal d'infos en portugais sur le site du film, en anglais sur le blog de Flavio et sur le forum d'Apertus ou Flavio est contributeur. la communauté hispanique est aussi trés active avec le project Kinowraw qui "mélange" Blender et caméra Elphel.

      Diogene

  • # Dans le même genre

    Posté par . Évalué à 1.

    Un peu dans le même genre y a le projet "Powiter" qui vient de gagner le concours Boost your code (et qui va donc normalement avancer assez vite pendant 1 an)

    cf : http://mrkepzie.github.io/Powiter_Core/

    PS : Je sais pas trop ce que ça vaut, je n'y connais rien mais ça a l'air pas mal

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.