Pourquoi je n'utilise pas la GPL

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
16
avr.
2002
GNU
Kirk Bauer, Linuxien et "code-writer" a fini par sortir ses programmes sous licence MIT plutôt que GPL.


Il s'en explique dans un article du Linux Journal (english only)




« J'avais pour habitude de publier tout ce j'écrivais sous licence GPL sans vraiment me poser de questions. Je suis pourtant arrivé à la conclusion que le logiciel sous licence GPL est loin d'être du "logiciel libre" En Conséquence, les nouvelles versions de mes programmes (AutoRPM, Logwatch, etc.) seront fournies sous licence MIT (similaire à la license BSD)

[...]

Globalement, je pense que les développeurs open-source devraient fournir leur code sous la licence qu'ils pensent être la meilleure. Je pense, toutefois, que fournir du code sous GPL n'est pas mieux que Microsoft vendant ses programmes avec une licence d'utilisateur final restrictive -- dans les deux cas, le détenant du droit de copie vous dit ce que vous avez et ce que vous n'avez pas le droit de faire avec leur logiciel. Je pense aussi que les licences BSD et MIT, à long terme, servent mieux les intérêts de la communauté Open Source. »
  • # porte a troll

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    ca va troller ;)
    qq1 sort vite le panneau?
    -1
    • [^] # Re: porte a troll

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est vrai que c'est un petit peu suicidaire de moderer une news comme ça, qui plus est en premiere page... Comme c'est pas la premiere news dans ce style ces dernieres semaines, je propose une boite "troll" dans le meme esprit que la boite "autres". Comme ça, quand il reste des votes en fin de journée, on saura quoi en faire...
      • [^] # Re: porte a troll

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        moi j'ai meme pas envie de lire les comments tellement je sens que ca doit etre gonflant :)
  • # difference

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sans vouloir rentrer dans un gros debat sans fin, le principe de la license MIT n'est quand meme aps mal du tout.
    En gros, vous faites ce que vous voulez du programme, dans la mesure ou vous publiez les bug reports a l'auteur.
    Ca permet de pouvoir "utiliser" une entreprise pour le debuggage, sans qu'elle soit contrainte de quoi que ce soit apres le developpement de l'application, aka etre obligé de donner les sources d'une lib utilisée par exemple en meme temps que le package contenant l'appli, comme le fait la LGPL.

    Je reste tout de meme convaincu que la GPL a son utilité, rien qu'en etant existante.
    • [^] # Re: difference

      Posté par . Évalué à -6.

      Si j'ai bien compris c'est du pseudo OpenSource la license MIT ? OpenSource pour moi cela signifier que l'on doit avoir accès au code source. On m'aurait une nouvelle fois menti ?

      Le seul point sur lequel je suis d'accord avec l'auteur de l'article c'est que chacun est libre de choisir la license sous laqelle on 'release' un programme. Dailleurs je me demande aussi si le terme free software est vraiment approprié pour parler de la license GPL. Je préfère le terme OpenSource qui est plus cohérent avec le contenu de la license.
      • [^] # Re: difference

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est pas de la pseudo opensource, dans le sens ou un programme sous MIT A ses sources dispo. Seule chose, c'est que tu n'as pas l'obligation de donner tes modif (sauf corrections de bugs) a l'auteur ou a qui que ce soit.
        • [^] # Re: difference

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est pas de la pseudo opensource, dans le sens ou un programme sous MIT a ses sources dispo. Seule chose, c'est que tu n'as pas l'obligation de donner tes modif (sauf corrections de bugs) a l'auteur ou a qui que ce soit.

          En GPL non plus : tu peux toujours modifier un projet pour un usage prive sans etre oblige de publier les sources. Par contre si tu redistribues la version modifiee, il faut evidemment fournir les sources.

          Une question : une boite privee recupere un soft GPL et le modifie pour un usage interne. Faut-il fournir les sources aux employes ? si oui, ca leurs permettrait de redistribuer librement a leur tour, ce qui n'est peut-etre pas ce qu'avait envisage la boite initialement. En fait, doit-on considerer que la boite devient distributeur de la version modifiee ?
          • [^] # Re: difference

            Posté par . Évalué à 10.

            Pour ta question, la reponse est oui, même interne, l'utilisateur reste protegé par la GPL, et a par consequent droit aux sources. C'est en tout cas ce qu'explique Trolltech dans leur faq sur QT/Free (GPL) :
            i.e. the receivers must be free to give it to whomever they like. In-house distribution is no exception to this rule, of course.
            FAQ entiere ici : http://www.trolltech.com/developer/faqs/free.html
            • [^] # Re: difference

              Posté par . Évalué à 10.

              Après avoir discuté avec un avocat, il me semble que non, justement. Vu que juridiquement tout appartient à la boite en interne, il n'y a pas de distribution à prioris. nicO

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: difference

                Posté par . Évalué à 9.

                Autant pour moi et Trolltech :-), Mais j'aimerais être sûr de comprendre : la raison pour laquelle la reponse est non, est-ce le fait qu'en interne il n'y a pas de distribution : celui qui reçoit le programme n'a pas de license ? Est-ce toujours vrai dans le cas ou il y a des facturations en interne ? Merci ...
          • [^] # Re: difference

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            A priori, s'est juste considéré comme étant installé en interne, et pas redistribué (vu que c'est sur leur propre parc info). Par contre, s'ils autorisent les employés à copier le prog pour le ramener chez eux, ils doivent fournir les sources.
            • [^] # Re: difference

              Posté par . Évalué à 5.

              c'est juste considéré comme étant installé en interne Je ne pense pas. Si tu fournis un binaire GPL, tu t'engages à fournir le source, la licence et les libertés qui vont avec. Dire à ses employés : Voila un binaire. Vous pouvez/devez cliquoter dessus. Mais c'est tout ce que vous avez le droit de faire, ce n'est pas du Libre d'après moi.
              • [^] # Re: difference

                Posté par . Évalué à 10.

                Non c'est interne. L'employé utilise le logiciel en tant qu'employé, il est assimilé à l'entreprise. Il n'est en aucun cas considéré comme un client à qui l'entreprise propose de fournir un logiciel ou un service. L'entreprise ne fournit pas de logiciel à ses employés au sens vendeur/client du terme « distribution ». C'est comme si tu pretais ton ordinateur à un pote, et que celui-ci te réclamait les sources de tout ce que tu as d'installé (genre ta distrib complète, alors que tu n'as bien sur que les binaires). Un peu abusif non ?
      • [^] # Re: difference

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        OpenSource pour moi cela signifier que l'on doit avoir accès au code source
        Si tu met des majuscules (sous entendu "au sens de opensource.org") c'est nettement plus que ca.


        free software est vraiment approprié pour parler de la license GPL. Je préfère le terme OpenSource qui est plus cohérent avec le contenu de la license.
        Je ne partirais pas dans un troll pour dire si la GPL est vraiment libre ou pas mais disons que ca se raproche quand meme plus du libre que de l'opensource. Par contre la définition OpenSource elle est mal nommée (et source de pas mal de confusion avec opensource).
      • [^] # Re: difference

        Posté par . Évalué à 10.

        Dailleurs je me demande aussi si le terme free software est vraiment approprié pour parler de la license GPL. Je préfère le terme OpenSource qui est plus cohérent avec le contenu de la license.

        c'est RMS qui va encore etre content!

        http://www.gnu.org/philosophy/free-software-for-freedom.fr.html(...)
        et
        http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html(...)


        --
        e3em rules. No, e3vi rules... err e3 rules
        apt-get install e3
        • [^] # Re: difference

          Posté par . Évalué à -3.

          J'y peux rien mais il faut bien avouer que RMS est dans le vrai sur un maximum de choses. Moi je suis 100% d'accord ave cce qu'il dit et je me bats pour faire admettre sa vision des choses (qui est la mienne qq part) auprès de tous mes amis.

          GPL vaincra !
      • [^] # Re: difference

        Posté par . Évalué à 10.

        Gros contresens !

        Du code GPL est libre en ce qu'il est et restera librement accessible à tous, et modifiable par tous.

        Du code peut très bien être OpenSource et soumis à une licence interdisant sa modification, ou la distribution de sa modification.

        La FSF fait du free software. ( d'où son nom :o) )

        Voir http://www.gnu.org/philosophy/free-software-for-freedom.fr.html(...)
        • [^] # Re: difference

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Du code peut très bien être OpenSource et soumis à une licence interdisant sa modification, ou la distribution de sa modification.

          Non.

          http://www.opensource.org/docs/definition_plain.html(...)
          • [^] # Re: difference

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            >>Du code peut très bien être OpenSource et soumis à une licence interdisant sa modification, ou la distribution de sa modification. >Non. si ! :) -- ker2x le formidabilisime d'efembelle
          • [^] # Re: difference

            Posté par . Évalué à 5.

            Un peu quand même : http://www.opensource.org/docs/definition_plain.html#4 On peut n'autoriser la diffusion de versions modifiées que sous la forme d'un patch. On peut même interdire de donner le nom du programme original au programme modifié.
            • [^] # Re: difference

              Posté par . Évalué à 2.

              Ben non, on ne peux pas interdire la modification du code. La modification que tu as faite peut certes n'être diffusable que par des patchs, et le programme modifié doit porter un autre nom que l'original, mais tu ne peux pas interdire la modification et la diffusion de ces modifications.
              • [^] # Re: difference

                Posté par . Évalué à 4.

                On peut même interdire de donner le nom du programme original au programme modifié.

                Ben oui, comme Apache. Pourtant à ma connaissance personne ici ne se risquerait à dire qu'Apache n'est pas un logiciel libre. (sa licence est pourtant même incompatible avec la GPL).
      • [^] # Re: difference

        Posté par . Évalué à 10.

        Je préfère le terme OpenSource qui est plus cohérent avec le contenu de la license. Pas beaucoup plus. L'accès aux sources c'est vraiment très réducteur par rapport au libre (que ce soit la définition FSF ou OpenSource). Il y a des OS comme Solaris dont les sources ont été librement accessibles, mais sans aucune des libertés attendues en logiciel libre. A la limite Free Software a l'avantage d'etre plus clair si la personne comprend que free=libre, ce qui est un des sens de free. Tandis qu'OpenSource, on ne confond pas avec gratuit, mais ça reste très vague. « Logiciel Libre » est le bon terme en français (pour parler des deux), mais en anglais aucun des deux n'est totalement satisfaisant.
      • [^] # Re: petite rectification

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Tu devrais plutôt utiliser le terme open-source qui est un terme générique pour désigner un programme pour lequel les sources sont accessibles, et c'est tout. D'où le grand nombre de sociétés qui disent faire de l'opensource (Sun, IBM, ...) OpenSource est une marque déposée par SPI Inc. (la même société qui détient les droits sur Debian), le site Web correspondant étant www.opensource.org. Dans ce cas, il y a plus de critère pour définir si la license est OpenSource ou non (autorisation de modifier les sources, de redistribution ...)
        • [^] # Re: petite rectification

          Posté par . Évalué à 5.

          OpenSource est une marque déposée par SPI Inc.

          Il y a eu l'intention mais ça n'a pas été possible... d'où la désignation « OSI Certified » (et non la marque Open Source) pour les licences conformes à l'Open Source Definition : http://www.opensource.org/press_releases/certified-open-source.html(...)
          • [^] # Re: petite rectification

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Sur http://www.spi-inc.org/trademarks(...) se trouve pourtant :


            Marques déposées

            Open Source, Open Hardware, et Debian sont des marques de certification enregistrées par Software in the Public Interest, Inc..

            SPI possède actuellement plusieurs marques déposées. Bien que ces marques déposées soit la propriété de SPI, elles sont dirigées par les projets et les Leader des projets auxquels elles sont associées.

            La marque déposée « Open Source » est dirigée par Eric Raymond au nom de la communauté du logiciel libre.

            La marque déposée « Open Hardware » est dirigée par Vincent Renardias pour la communauté « open ».

            La marque déposée Debian est dirigée par Debian.
            • [^] # Re: petite rectification

              Posté par . Évalué à 3.

              Effectivement les deux liens ont l'air contradictoires, ou je ne saisis pas toutes les nuances de ces enregistrements de marques...

              Il me semblait également avoir lu sur le site de GNU qu'Open Source n'avait pas été attribué.

              D'ailleurs si c'était le cas, pourquoi continuer avec l' « OSI Certified » qui n'a d'autre but que de remplacer la marque déposée Open Source non obtenue ?
    • [^] # Re: difference

      Posté par . Évalué à 10.

      Oui peut-etre mais ethiquement la GPL est plus juste. Deja, elle limite le pillage. Ensuite, si lorsque tu ecris une application, tu donnes le source, c'est tout a fait normal que celui qui l'exploite fasse de meme. Je pense qu'il ne faut pas se meprendre sur le mot "liberte". Etre libre ce n'est pas faire tout et n'importe quoi selon sa volonte, c'est faire ce que l'on peut en respectant ce qui nous entoure. Cependant chacun est libre de choisir la license qu'il trouve la plus appropriee.
      • [^] # Re: difference

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        La license MIT me parait plus "juste" dans ce meme sens.
        Tu as un programme, tu veux qu'on t'aide. Tu la met sous GPL, seules les personnes bossant sur un projet GPL pourrons t'aider.
        Sous MIT, non seulement le mec qui utilise ton code peux te filer ses sources de modif, et en plus il a l'obligation de te filer les corrections de bugs.
        C'est comme la GPL, c'est sur un principe "d'honneur" (n'importe qui peut ripper du code GPL sans en parler a personne), mais en plus il n'as pas l'impression d'etre obligé a quoi que ce soit.

        A la sortie, il en resulte que ceux qui voulaient t'aider le font toujours, et que ceux qui ne voulaient pas peuvent utiliser ton code et corriger tes bugs.
        • [^] # Re: difference

          Posté par . Évalué à 10.

          > et en plus il a l'obligation de te filer les corrections de bugs.

          Tu as lu la licence? http://www.opensource.org/licenses/mit-license.html(...)

          Nul part il est marqué l'obligation de fournir les corrections de bug.
          • [^] # Re: difference

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Nul part il est marqué l'obligation de fournir les corrections de bug.
            Effectivement, tu as raison, du coup je comprends beaucoup moins l'interet de la license MIT...
            • [^] # Re: difference

              Posté par . Évalué à 10.

              L'intérêt de la licence MIT est que cette licence n'oblige même pas à mettre la référence aux auteurs originaux, à la différence de la BSD. La seule obligation est de mettre le texte de non garantie (THE SOFTWARE IS PROVIDED "AS IS" etc.)
        • [^] # Re: difference

          Posté par . Évalué à 9.

          Tu as un programme, tu veux qu'on t'aide. Tu la met sous GPL, seules les personnes bossant sur un projet GPL pourrons t'aider.

          Non, tu fais comme si seuls ceux qui veulent réutiliser ce code pour un autre projet ou pour un fork comptaient. Il ne faut pas oublier tous ceux qui sont utilisateurs, et qui souhaitent donc l'amélioration, la fiabilité du logiciel, et qui sont susceptibles d'y contribuer d'une manière ou d'une autre, meme si eux-meme ne bossent pas sur un projet GPL (ils peuvent faire du non-GPL, du propriétaire, et meme ne pas faire de développement logiciel du tout!)
      • [^] # Re: difference

        Posté par . Évalué à 2.

        Etre libre ce n'est pas faire tout et n'importe quoi selon sa volonte, c'est faire ce que l'on peut en respectant ce qui nous entoure.

        C'est vrai. Par exemple, en France, on est libre(même si tout est pas obligatoirement parfait), pourtant, on a pas le droit de faire tout ce qui nous passe par la tête.
        Comme a dit je sais absolument pas qui : "La liberté des uns s'arrete là où commence la liberté de autres"
        Par les mots "logiciel libre", je pense qu'il en est de même.
    • [^] # Re: difference

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Je reste tout de meme convaincu que la GPL a son utilité, rien qu'en etant existante.

      Oh, elle l'a, mais la GPL a un but politique, celui de contraindre les gens à voir que les softs libres sont bien en obligeant ceux qui veulent les utiliser à rester dans le libre.

      (enfin c'est mon interprétation de la chose)
      • [^] # Re: difference

        Posté par . Évalué à 10.

        Oh, elle l'a, mais la GPL a un but politique, celui de contraindre les gens à voir que les softs libres sont bien en obligeant ceux qui veulent les utiliser à rester dans le libre.

        Non, aucune contrainte, aucune obligation. C'est la liberté 0 : aucune discrimination sur l'utilisation.

        Faut pas confondre l'utilisation et la réutilisation (liberté 3). C'est totalement différent, et c'est pour ça que les comparaisons du style « c'est poser des contraintes comme fait MS » sont infondées (on peut exprimer une contrainte, mais elle porte sur quelque chose de complètement différent).

        Dire que c'est politique, c'est meme beaucoup. C'est peut-etre le cas pour RMS, mais pas forcément pour tous ceux qui font du code GPL. Pour certains d'entre eux, ça peut tout simplement consister à etre généreux (3 premières libertés), et de l'etre plus particulièrement avec ceux qui le sont aussi, moins avec ceux qui ne le sont pas. Après si ça te plait de payer tous les jours une bière à quelqu'un qui ne t'en offre jamais (par égoisme, pas par manque de blé), ta générosité est très forte, ce n'est jamais que ton choix (tout à fait valable), mais ne pas avoir ce point de vue et ne pas apprécier ce comportement ne me parait pas trop grave, et pas obligatoirement politique...
        • [^] # Re: difference

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Non, aucune contrainte, aucune obligation. C'est la liberté 0 : aucune discrimination sur l'utilisation.

          ok, j'avais exprimer "utiliser" dans son sens large (comprendre "faire quelque chose avec"). Si tu parles de utiliser dans le sens faire fonctionner je suis d'accord avec toi.
          Mais si, il y a des contraintes et obligations (uniquement si tu diffuses ceci dit, je suis d'accord).


          Dire que c'est politique, c'est meme beaucoup. C'est peut-etre le cas pour RMS, mais pas forcément pour tous ceux qui font du code GPL

          Disons que c'est le but avoué de la création de la GPL et du mouvement FSF.

          Après si ça te plait de payer tous les jours une bière à quelqu'un qui ne t'en offre jamais
          C'est nettement différent car qu'il utilise ou pas mon soft ca ne me coutera rien (pas plus de sous, pas plus de temps, pas plus de contrainte) rien de comparable avec ta bierre. Et 90% (estimation perso) des utilisateurs de GPL sont dans ce cadre là (ne jamais te renvoyer la balle).
          ton soft si tu le met sous GPL c'est bien pour qu'il soit utilisé non ?

          pas obligatoirement politique
          pas "obligatoirement" ceci dit si ce n'est pas ton but c'est celui de l'auteur de la licence (et l'effet politique sera là que tu le veuille ou non)
          • [^] # Re: difference

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est nettement différent car qu'il utilise ou pas mon soft ca ne me coutera rien (pas plus de sous, pas plus de temps, pas plus de contrainte) rien de comparable avec ta bierre. Bien sur, aucune analogie n'est parfaite, je ne tenais pas ça pour un argument mais pour dire en quoi il pouvait y avoir générosité ciblée sur une communauté, et désaccord avec une autre. ton soft si tu le met sous GPL c'est bien pour qu'il soit utilisé non ? Pour qu'il soit utilisé. Oui, mais voir de nouveau la différence entre utilisation et réutilisation. Et l'intérêt de mettre en GPL est de profiter des caractéristiques du logiciel libre, qui ne seront effectives que s'il y a une communauté de contributeurs. D'où le souhait de donner librement et de vouloir récupérer les correctifs, les améliorations, les traductions, etc. > Disons que c'est le but avoué de la création de la GPL et du mouvement FSF. ... >pas "obligatoirement" ceci dit si ce n'est pas ton but c'est celui de l'auteur de la licence (et l'effet politique sera là que tu le veuille ou non) Mais l'avis de l'auteur de la licence on s'en fout pas mal. Ce qui compte c'est le contenu de la licence, la pratique, tu la reprends et tu y colles les idées que tu veux dessus tant que la licence convient. Beaucoup de développeurs GPL préfèrent le copyleft sans partager tout ce que dit RMS. Va donc demander à Linus s'il a choisi la GPL parce qu'il était fan de RMS ! ;)
  • # L'important c'est d'avoir le choix non ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Certains n'aiment pas la licence GPL (car "contaminante"), d'autres m'aiment pas la licence BSD (trop "je_fais_ce_que_jeu_veux"), d'autres les licences closed (trop "restrictive").. L'impotant etant d'avoir encore le choix. L'auteur doit avoir la totale libertée de choisir, c'est quand meme lui qui code ^_^

    Reste que les licences qui interdisent la diffusion de programme sous une licence contraire ou qui ne plait pas sont a combattre (celle de Win Embedtruc par exemple...)
    • [^] # Re: L'important c'est d'avoir le choix non ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      L'auteur doit avoir la totale libertée de choisir, c'est quand meme lui qui code ^_^

      c'est justement (de ce que j'ai compris) l'inverse de ce que pense la FSF (donc l'esprit de la GPL)... ce n'est pas au programmeur de restreindre les libertés que l'utilisateur DOIT avoir, l'auteur ne devrait pas avoir le droit de mettre une licence restrictive (comprendre non libre). (je retranscris ce que j'ai compris, ca ne veut pas dire que je sois d'accord)

      (vive les troll libreté utilisateur <=> liberté programmeur)
    • [^] # Re: L'important c'est d'avoir le choix non ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      100 % d'accord, je pense que du moment que tu codes un truc, tu en fais ce que tu veux (sauf évidemment si tu as fait quelque chose qui te soumet à des conditions, comme inclure du code GPL par exemple) y compris le diffuser sous licence propriétaire.
      Permettre un usage proprietaire ou non de son travail (et du tien seulement) doit rester un choix de l'auteur il me semble.
      Mais bon, je pense que ne pas faire du copylefté c'est un bon moyen de se faire fourrer (proverbe moldave).
      • [^] # Re: L'important c'est d'avoir le choix non ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Sauf que RMS te répondra que tu codes non-libre, et que c'est mal(tm) ! La GPL essait de maintenir un fragile équilibre entre utilisateur et développeur : parfois c'est facile ce sont les même (image de synthèse). Parfois moins (office). On emmerde pas les utilisateurs et on ne pique pas le boulot des développeurs. De toutes façon, la communauté dans son ensemble "donne" plus qu'auncun dévellopeur ne pourra dévellopé dans sa vie. Donc, chacun est gagnant dans l'histoire.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: L'important c'est d'avoir le choix non ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Je suis plutôt pour le libre à tendance intégriste puisque je préfère le libre copylefté au libre non copylefté (on va finir par s'y perdre :) ). Mais je pense que je dois laisser le choix du devenir de sa réalisation à l'auteur, que j'aime ce choix ou pas. Maintenant, un des avantages du copyleft est d'assurer qu'aucune branche (au sens évolution) diffusée de ton oeuvre ne sera verrouillée et qu'on ne peut t'empecher de profiter des améliorations (diffusée) faites par des tiers. Je trouve un peu bête de ne pas en profiter.
        • [^] # Re: L'important c'est d'avoir le choix non ?

          Posté par . Évalué à 1.

          > Sauf que RMS te répondra que tu codes non-libre, et que c'est mal(tm) ! Même pas parceque la licence BSD et la licence Expat (qui est la même que la MIT) sont toutes les deux des licences libres, même si elles sont incompatibles avec la GPL: http://www.fsf.org/licenses/license-list.html
          • [^] # Re: L'important c'est d'avoir le choix non ?

            Posté par . Évalué à 9.

            Même pas parceque la licence BSD et la licence Expat (qui est la même que la MIT) sont toutes les deux des licences libres, même si elles sont incompatibles avec la GPL: [url] Euh... encore mieux, la BSD est (bien sur) considérée libre par la FSF, mais elle est également compatible GPL ! (dans sa version actuelle, pas l'originale). De meme que toute licence qu'il est possible de re-licencier en GPL.
  • # Impressionnant.

    Posté par . Évalué à 10.

    Cet personne est certainement un très bon développeur. En tout cas, j'espère pour lui.

    Il vient seulement de comprendre une des différences fondamentales entre la GPL et la BSD (ou la MIT).

    Dans tout les cas, il n'était pas obligé de comparer la GPL avec les licences Microsoft. C'est stupide, et surtout outrancier pour les gens qui développent des logiciels sous cette licence, en les faisant presque passer pour des abrutis (z'êtes cons ou quoi d'utiliser cette licence?).

    Il y a des gens qui feraient mieux de tourner 7 fois la souris autour de leur tapis avant de cliquer sur "Envoyer".
    • [^] # Re: Impressionnant.

      Posté par . Évalué à -6.


      Il vient seulement de comprendre une des différences fondamentales entre la GPL et la BSD (ou la MIT).

      Non je ne le crois pas. L'article date du 26 Mars, il a du se poser la question et en tirer les conclusions bien avant.

      Dans tout les cas, il n'était pas obligé de comparer la GPL avec les licences Microsoft. C'est stupide, et surtout outrancier pour les gens qui développent des logiciels sous cette licence, en les faisant presque passer pour des abrutis (z'êtes cons ou quoi d'utiliser cette licence?).

      La comparaison s'arrête là ou il est dit que l'une comme l'autre te dit ce que tu dois et ne dois pas faire. Je ne vois rien de stupide là dedans. Il ne dit nulle part que les autres sont c*ns, au contraire il conclue en écrivant que chaque développeur doit faire en fonction de sa sensibilité. Quand à l'aspect outrancier: pouf pouf pouf ma pauvre chochotte, permets moi de rigoler...

      Il y a des gens qui feraient mieux de tourner 7 fois la souris autour de leur tapis avant de cliquer sur "Envoyer".

      Tu ferais mieux de lire et réfléchir avant d'écrire
      Paille, poutre, hopital, toussa quoi...

      PS: tu es tombé dedans :)
      • [^] # Re: Impressionnant.

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben bien sur ! Comme si on pouvait faire gratuitement des comparaisons avec Microsoft.

        Si l'article est si réfléchi, alors la comparaison avec Microsoft n'est pas du tout gratuite.
        C'est une moyen facile de descendre le copyleft de la GPL en le comparant aux méthodes de Microsoft qui n'attire pas la sympathie par ici.

        Ce que cet imbécile qui n'a rien compris au copyleft nous explique c'est que :
        "Microsoft pas bien (axiome admis dans la communauté)
        Microsoft restrictif (constation simple)
        GPL restrictif (copyleft)
        donc GPL pas bien"

        Ca comme logique, c'est zero !
      • [^] # Re: Impressionnant.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        "La comparaison s'arrête là ou il est dit que l'une comme l'autre te dit ce que tu dois et ne dois pas faire."
        Bah pour moi, de ce point de vue, la license MIT fait partie de la meme categorie de license que la GPL ou un CLUF Microsoft.

        Je cite la license MIT:

        "Permission is hereby granted..."
        ...et la on te dit ce que tu peux faire. Et implicitement, tout ce qui n'est pas marque la, tu ne peux pas le faire.

        "The above copyright notice and this permission notice shall be included..."
        ...et la on te dit ce que tu dois faire.

        Donc que ce soit le CLUF Microsoft, la GPL, la licence MIT ou la license Schprountz, toutes te disent en substance ce que te tu dois ou ne dois pas faire. C'est la raison d'etre meme de la license : determiner ce qu'on peut faire avec le logiciel.

        La seule license que je connaisse qui n'impose aucune restriction, c'est le "domaine public".

        La license MIT impose des restrictions comme toutes les licenses. Ces restrictions sont peut etre moins fortes que celles de la GPL, mais elles n'en existent pas moins.
        • [^] # Re: Impressionnant.

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu fais un stage d'expertise en FUD ? Puisque tu cites partiellement la licence MIT, par soucis d'honnêteté vis à vis des autres lecteurs tu devrais citer ce qu'elle t'autorise et ce qu'elle te demande: free of charge, to any person obtaining a copy of this software and associated documentation files (the "Software"), to deal in the Software without restriction, including without limitation the rights to use, copy, modify, merge, publish, distribute, sublicense, and/or sell copies of the Software, and to permit persons to whom the Software is furnished to do so en contrepartie tu dois: subject to the following conditions: The above copyright notice and this permission notice shall be included in all copies or substantial portions of the Software. Bref on peut tout faire à condition d'incorporer le texte de la licence MIT avec le logiciel. Un peu de mauvaise foi aidant, on s'autorisera à appeler cela une restriction...
      • [^] # Re: Impressionnant.

        Posté par . Évalué à 1.

        La comparaison s'arrête là ou il est dit que l'une comme l'autre te dit ce que tu dois et ne dois pas faire. Je ne vois rien de stupide là dedans. Mais toutes les licences ont des contraintes. Celle du MIT en a si cette histoire de rapports de bugs est vraie, meme la BSD en a : le maintien des copyrights dans la distribution. Dans la mesure ou les contraintes de toutes ces licences sont d'ordres totalement différents, ben oui moi ça me parait pas fin de faire l'analogie entre celles de MS et la GPL et de trouver les BSD et autres complètement différentes. En fait on pourrait lui retourner les mêmes critiques en lui faisant remarquer qu'il fait du MIT et pas du domaine public.
      • [^] # Re: Impressionnant.

        Posté par . Évalué à 10.

        > La comparaison s'arrête là ou il est dit que l'une comme l'autre te dit ce que tu dois et ne dois pas faire. Je ne vois rien de stupide là dedans. Il y'a une différence que je trouve fondamentale: La GPL te permet d'utiliser ton logiciel comme tu veux et t'autorise a distribuer le logiciel et les modifs que tu lui fait sous certaines conditions. Les licences Microsoft t'interdisent la distribution et n'autorisent l'utilisation que sous certaines conditions. Rappellons qu'on est libre de refuser les licences GPL, BSD, MIT et autres et que cela n'empeche pas d'utiliser le logiciel alors que ce n'est pas le cas des licences Microsoft.
  • # Liberté ou pouvoir

    Posté par . Évalué à 10.

    Je crois qu'il est intéressant de citer ici l'essai de Kuhn et RMS sur le thème du choix d'une licence : http://www.gnu.org/philosophy/freedom-or-power.html(...)
  • # indications

    Posté par . Évalué à 3.

    Je voulais savoir, quand l'auteur dit: (similaire à la license BSD) cela veut dire que comme la license BSD la license MIT n'a pas de copyleft?

    Mon intention n'est pas de lancer un troll mais si j'étais un devellopeur je n'apprécierais pas qu'une entreprise quelconque utilise mon code et vende mon logiciel sans fournir les sources. Par exemple est ce qu'avec la licence MIT autorise un usage commercial du logiciel (dans le sens de la licence BSD j'entends)?
    • [^] # Re: indications

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      il suffit d'aller voir le lien vers la MIT license en haut à droite de la fenetre de commentaires de linuxfr ....
      oui c'est autorisé.

      Et franchement tu développes du libre pourquoi ?
      C'est ca la question.

      - pour que ton code soit utilisé par un max de gens, pour que ca leur serve ? : a ce moment là BSD est le meilleur choix. La GPL restreindra les gens qui au final profiteront de ta contribution
      - faire des sous avec une démarche morale ? alors là la GPL est bien car elle permet de laisser ton code dans le libre en te réservant les ventes pour tout ce qui est modification closed source

      il y a aussi ...
      - pour faire bien ? : oui la GPL est un bon choix, mais il y a en a d'autres beaucop plus "in", quoique ... (ca doit concerner pas mal de monde contrairement à ce qu'on pense ca doit etre une des grosses raisons d'utiliser la GPL)
      - pour faire disparaitre les softs non libres : là aussi la GPL est un bon choix car ca empeche le non libre d'en profiter, ceci dit l'aproche BSD n'est pas plus mauvaise, c'est un choix. Mais là on est dans des buts politiques, il ne faut pas l'oublier.

      Le tout est de savoir pourquoi tu fais un softs .... pour l'instant moi quand si je libere un soft vers la communauté c'est pour qu'il soit utilisé => pas de GPL , mon but n'est pas la politique (contrairement à la FSF)
      • [^] # Re: indications

        Posté par . Évalué à 1.

        Le tout est de savoir pourquoi tu fais un softs .... pour l'instant moi quand si je libere un soft vers la communauté c'est pour qu'il soit utilisé => pas de GPL , mon but n'est pas la politique (contrairement à la FSF) Dire qu'appliquer la GPL à son code c'est forcément politique, je trouve ça du même ordre que le FUD « GPL = virus ». Non, ce n'est pas politique. Quand on l'applique c'est soit qu'effectivement on partage le point de vue de la FSF, mais ça peut aussi être simplement qu'on cherche une licence copyleft. La FSF a le copyright du texte de la licence, ça permet de figer le texte. Tu es libre de supprimer la partie « ou version ultérieures publiées par la FSF », ça restera de la GPL. Et le copyright de ton soft, c'est toi qui l'a, pas la FSF. Bref, un logiciel sous licence GPL appliquée de cette manière n'a (sauf volonté explicite de ta part) plus aucun rapport avec la FSF, ni avec sa politique.
        • [^] # Re: indications

          Posté par . Évalué à 1.

          "Tu es libre de supprimer la partie « ou version ultérieures publiées par la FSF», ça restera de la GPL"

          Je ne suis pas sur. Ca reste compatible avec la gpl mais j'ai un doute sur le fait que ca soit encore la licence gpl si tu enleves la partie sur les versions ulterieures. En fait cette partie pour ce que j'en ai compris s'adresse aux gens qui recoivent le logiciel ( ca se rapporte au "you can redistribute it and/or modify it") et qui le redistribuent et non a l'auteur du programme quand il prend la licence gpl.
      • [^] # Re: indications

        Posté par . Évalué à 0.

        "pour que ton code soit utilisé par un max de gens, pour que ca leur serve ? : a ce moment là BSD est le meilleur choix. La GPL restreindra les gens qui au final profiteront de ta contribution"

        Non car avec la bsd on peut reprendre ton code, le rendre proprietaire et du coup ca limitera aussi l'utilisation du programme...


        "faire des sous avec une démarche morale ? alors là la GPL est bien car elle permet de laisser ton code dans le libre en te réservant les ventes pour tout ce qui est modification closed source"

        C'est pareil avec la bsd ou autre licence. L'auteur du programme fait ce qu'il veut avec son programme. Apres pour que tu puisses tout integrer en close source faudrait deja que tous les auteurs des contribs a ton programmes aient donne leur accord ou que tu reecrives tout a chaque fois.
    • [^] # Re: indications

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      si j'étais un dévelopeur je n'apprécierais pas qu'une entreprise quelconque utilise mon code et vende mon logiciel sans fournir les sources
      Et combien y a-t-il de boites qui respecte la GPL ? Combien écrivent du code en réutilisant du code sous GPL sans le dire ? Qui s'amuse à décompiler un soft pour tenter d'y retrouver la trace de code GPL ? Tout ça, c'est avant tout un accord de principe.
      Je trouve pour ma part que les exemples fournis par Bauer ne sont pas plus bêtes que d'autres.
      • [^] # Re: indications

        Posté par . Évalué à 4.

        > Je trouve pour ma part que les exemples fournis par Bauer ne sont pas plus bêtes que d'autres. Il montre surtout une meconnaissance de comment marche une societe de logiciels comme MS. Remplacer IIS par apache, oui il l'auraient fait mais il y aurait adjoint une ou plusieurs modif qui rendrait *leur* version apache (payante) indispensable et incompatible avec l'apache libre. Il n'y a qu'a voir ce qu'ils ont fait pour ActiveDirectory avec le protocol kerberos sur W2k. Ca ne les interesse pas d'economiser le codage, ce qui les interesse c'est de tenir le client prisonier dans leur filets. Et c'est logique, toutes les boites font pareil.
      • [^] # Re: indications

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et combien y a-t-il de boites qui respecte la GPL ? Je ne vois pas en quoi cela joue dans le choix de la licence. Tu choisis ta licence en fonction du nombre potetiel de pirates ? Une licence n'est pas un accord de principe: c'est un contrat entre toi et tes utilisateurs. Sur cet argument là, je le trouve limite.
    • [^] # Re: indications

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, la licence MIT n'interdit en fait rien du tout, même redistribuer un logiciel sous une autre licence.

      http://www.opensource.org/licenses/bsd-license.html(...) pour connaître la différence entre MIT et BSD.
  • # Difference entre BSD et MIT?

    Posté par . Évalué à -1.

    C'est quoi la difference exactement?

    Parce que le fait que certains developpeurs preferent les licenses de type BSD au license de type GPL, ce n'est pas franchement nouveau!
  • # LIBRE

    Posté par . Évalué à 10.

    vous etes libres de publier vos programmes sous la license qui VOUS PLAIT personnellement, la license GPL interdit qu'un parasite (c'est mon opinion) profite de votre travail pour faire un programme qui ne profiterait a personne sauf a un interet privé (alors ils devraient payer le travail de l'auteur plutot que de profiter de sa gentilesse). d'ou mes réticenses vis à vis de BSD, a part aider microsoft,ibm, apple etc a se faire leur propres business (payant) sans qu'on voie un retour pour les gens de BSD , je ne vois pas l'interet la license GPL de linux a forcé les gens qui voulaient profiter de linux a redonner du code à linux, ce qui a été profitable pour tous DONT les programmeurs a l'origine de linux. bien sur, si on se fiche qu'un programme reste un programme communautaire, et si on veut qu'un programme se repande dans l'industrie (plutot un format ou un protocole alors) ,alors les licenes BSD, MIT sont plus adaptés mais il s'agit de but different et c est toujours VOTRE liberté de choisir le type de developpement que vous voulez. inutile de faire un debat sur la GPL en réaction à son succés (manifestement) Qu on le veuille ou non , la GPL a fait ce qu'est linux, gnome, kde, en bien ou en mal, ca a forcé une certaine independance et de nombreuses contributions de l'industrie
    • [^] # Re: LIBRE

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      oulà, y'a des fautes importantes dans ce que tu dis : la license GPL de linux ARGH ... NON Linux n'est pas sous GPL, les outils GNU oui par contre (pour la plupart). Pour le coup Linux n'a rien à voir avec la GPL. Qu'on fasse encore des bourdes pareilles m'agace (le débat GNU/linux Vs Linux me parait querelle de clocher par contre aller affirmer que Linux est sous GPL là je dis non). si on se fiche qu'un programme reste un programme communautaire Là aussi NON soit c'est une mauvaise compréhension soit c'est une formulation tres mauvaise. Ton programme une fois sorti sous BSD ou quoique ce soit restera sous BSD. Personne ne peut le prendre et décider qu'il passera sous une autre licence (à part toi), ce programme t'apartient toujours (surtout pour un developpeur français car alors sa qualité d'auteur ne peut meme pas etre retirée par lui meme). Ton programme sera toujours sous BSD, par contre, en plus, une copie sera sous une autre licence. Si le monde non libre aura gagner du code le monde libre n'aura RIEN perdu. Je trouve ces deux erreurs ENORMES d'ou mes réticenses vis à vis de BSD, a part aider [...] sans qu'on voie un retour pour les gens de BSD , je ne vois pas l'interet C'est ton choix, moi j'avoue que quand je donne ce n'est pas forcément pour recevoir en face, si tu cherches ca alors il te faudrait une licence qui oblige ceux qui utilises à aporter quelque chose au projet (je n'en vois aucune) car la grande majorité des utilisateurs de libre n'aportent pas plus (nettement moins meme) que les grosses boites.
      • [^] # Re: LIBRE

        Posté par . Évalué à 10.

        > ARGH ... NON Linux n'est pas sous GPL On m'aurait menti? http://www.kernel.org/pub/linux/kernel/COPYING Ah ben, non, c'est toi qui fait une erreur ENORME.
        • [^] # Re: LIBRE

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          damned, on m'aurait menti ? (j'ai honte, mais alors vraiment .... je sens que je vais me cacher pour 20 ans là) Pourtant je suis certain d'avoir déjà vu des distrib embarquées basées sur des noyeaux linux modifées (le tout propriétaire).... dont les sources du noyeau (des modifs) n'étaient pas distribuées (ou alors bien cachées). De même que des textes de RMS sur Linux qui laissaient transparaitre la non apartenance du noyeau à la GPL. Bon, enfin je n'ai pas dit de connerie sur l'autre point (y'a interet) donc mon post a quand même une raison d'être (ouf, ca me sauve la mise ca).
          • [^] # Re: LIBRE

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Justement y'avait un conflit entre la licence de Linux et celle des parties modifiés. Il y a aussi eu un grand débat a propos du chargement de module non GPL: a savoir: il y a une édition de lien qui est faite lors du chargement du module, et d'apres la GPL, tout ce qui est apporté à un logiciel sous GPL tombe sous le coup de la GPL.
      • [^] # Re: LIBRE

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        Ha bon Linux, n'est pas sous GPL ? Heu, t'a pensé à regarder un peu les sources de Linux. Ou alors t'es completement inculte et tu sais pas que Linux c'est juste un kernel ? (désolé, je m'emporte, mais j'aime pas les bourdes aussi grosse)
        • [^] # Re: LIBRE

          Posté par . Évalué à -1.

          Il a déjà répondu à ça il y a environ une demie-heure.
          • [^] # Re: LIBRE

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            Oui, mais moi il m'a fallu une demi heure
            pour rédiger ma réponse ...

            Enfin un truc comme ca. Je suis assez con pour
            pas faire de reload sur la page,
            mais pas suffisament pour repondre alors
            qu'il y a deja une réponse correcte.
            • [^] # Re: LIBRE

              Posté par . Évalué à 0.

              Toutes mes confuses alors.
              • [^] # Re: LIBRE

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                C'est rien, je me suis bien planté, ca c'est sûr.

                De plus ma réponse était bien de trop hostile.

                C'est ca de pas réflechir, de se laisser porter
                par ses émotions ;)
  • # GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le source

    Posté par . Évalué à 9.

    L'auteur aurait pu ajouter à la fin de son article: "Je pense, toutefois, que fournir du code sous GPL est mieux que de permettre à Microsoft de vendre des programmes d'origine BSD sans le source et avec une licence d'utilisateur final restrictive --" Cela aurait eu le mérite d'alerter les lecteurs sur le fait que toute licence a des incovénients, y compris la BSD.
    • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Oui, ou peut etre qu'il s'en fiche .... Tout le monde n'a pas pour volonté d'empecher MS de faire des sous. Si le seul but est de diffuser le soft pour aider les gens (c'est tout de même le but de la communauté à la base non ?) que d'autres en profitent n'enleve rien ni à l'auteur ni à la communauté. Apres ca peut etre agacant de voir que certains font de l'argent sans rien te reverser, mais c'est une autre histoire, ca n'est pas un inconvénient, c'est un manque d'avantage. (j'aime bien les nuances)
      • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

        Posté par . Évalué à 9.

        Personnellement, ce qui me gene le plus c'est le comportement de Microsoft qui consiste a prendre un source en BSD, le modifier legerement, juste ce qu'il faut pour qu'il ne soit plus compatible et le redistribuer sans meme dire que le code d'origine est du BSD (hors la licence l'impose il me semble). Dans ce cas, tu as donner gratuitement un moyen de plus a Krosoft pour qu'ils puissent dire : "Nous on fait la meme chose" mais qu'ils empechent tout retour vers une solution vraiment libre puisque les modifications apportees sont non-distribuees. Donc le probleme n'est pas de faire de l'argent avec le code produit par un autre, mais plutot de faire de l'argent en rendant captif un public tout en ayant depense trois euros et demi ! Comme le dis un post dans la news originale : "I'm so glad you want me to steal your work. I'll be selling my proprietary improved version of autoRPM/logwatch (and whatever else you right) soon. Sincerely, Bill G." (traduction : Je suis si heureux que tu veuilles que je te vole ton travaille. Je vendrais bientot ma version proprietaire et amelioree de autoRPM/logwatch (et tout ce que tu as ecrit d'autre).) Je trouve ca tres vrai !
        • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi ce qui me gene le plus, c'est d'essayer d'imaginer qui tire les ficelles...

          Assurement, ce type de revirement servent à certains, et plus les auteurs de ce type de déclarations sont connus, plus l'impact aura des conséquences...
          • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            oulà ... et si le gars pensait tout betement ce qu'il disait (pas de complot à l'américine) ?

            (sisi c'est possible)
            • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Tu penses qu'il est si limité ? Moi j'avoue plutôt me demander ce qui le pousse à justifier ainsi une évolution dans les pratiques dont il n'est pas le seul représentant.
              • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tu penses qu'il est si limité ?

                oulà ... quelqu'un qui n'est pas d'accord avec lui est forcément limité intellectuellement ? tu ne me parais pas très ouvert.

                Perso je trouve aussi que il vaut souvent mieux (pour moi) utiliser une BSD like qu'une GPL. Je ne me sens pas limité pour autant.

                (ceci dit je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit non plus).

                Il ne "justifie" rien, il explique une position à laquelle il croit, tu fais pareil, RMS a fait pareil, pourquoi lui n'aurait pas le droit ?
                • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                  Posté par . Évalué à 4.

                  "je trouve aussi que il vaut souvent mieux (pour moi) utiliser une BSD like qu'une GPL"

                  Pourquoi ?

                  Fournissant un travail que je donne à la communauté, je ne vois pas pourquoi je ferais gagner de l'argent et du temps à une entreprise, sans rien en contre-partie pour la communauté.

                  Si les entreprises se fichent pas mal de la philosophie du libre, faut peut etre leur expliquer le principe du troc: donnant, donnant.

                  Contrairement à Kirk Bauer, je ne crois pas que la licence bsd sert mieux les interets de la communauté opensource à court, moyen ou long terme. La raison est simple: une entreprise normale fait du closed source, prend ce qu'elle peut prendre, et ne donne jamais rien en echange.

                  Je cherche reelement à comprendre le mecanisme qui fait choisir un bsd-like plutôt que la gpl. Help :)
                  • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    " Fournissant un travail que je donne à la communauté, je ne vois pas pourquoi je ferais gagner de l'argent et du temps à une entreprise, sans rien en contre-partie pour la communauté."

                    Parce que mon but n'est pas de donner à telle ou telle personne mais simplement que ca serve. Si ca sert à un particulier tant mieux, si ca sert à une entreprise ca ne me gène pas.

                    Je ne le fais pas pour leur faire gagner des sous mais je ne cherche pas à les en empecher non plus.

                    Et celui qui utilise un soft libre y gagne (c'est bien le but) que ce soit par confort, par gain de temps à ne pas le programmer lui même, par gain d'argent à ne pas acheter un soft ailleurs ou pas gain d'argent à la revente. Au final il gagne des sous (ou du temps, ce qui revient au même). alors qu'il les gagne directement ou pas peu importe, ca ne change rien pour moi.

                    Si tu veux un retour sur investissement (pour toi ou pour la communauté), si tu veux que le gars d'en face n'ai surtout aucun gain, alors ce n'est pas dans le libre qu'il faut te diriger car ca ne correspond pas.

                    D'autant que pour info si une entreprise marche ce sont des gens qui en profitent derriere, les employés aussi (ce n'est pas un gros monstre qui mange l'argent, une entreprise qui gagne de l'argent ce sont des gens qui gagnent un salaire, mais c'est un autre débat).

                    Si les entreprises se fichent pas mal de la philosophie du libre, faut peut etre leur expliquer le principe du troc: donnant, donnant.

                    Déjà peut etre que mon but en distribuant un soft n'est pas non plus la philosophie du libre (suposition, pas réalité). Mais ce qui me gène c'est surtout que tu parles de leur expliquer avec le principe du troc, c'est pas justement le contraire du libre ?
                    Expliquer le libre en leur disant que ca n'est pas libre pour eux ca ne me parait pas etre intelligent.

                    "Contrairement à Kirk Bauer ..."
                    à vrai dire j'hésite aussi. Je dirais même que dans une optique politique (servir les interet de...) comme RMS a, c'est bien la GPL qui est le bon choix. Mais mon but n'est pas de promouvoir la communauté mais de partager, c'est là la différence.

                    prend ce qu'elle peut prendre, et ne donne jamais rien en echange
                    La philosophie du libre est de monayer les informations en faisant des échanges ? on m'aurait menti ?
                    Non, je ne pense pas, je crois qu'on contraire quelqu'un qui s'engage à diffuser un soft sous licence libre ne doit pas s'attendre à avoir quelque chose en retour, ca n'est pas le but.
                    Et de toute facon contrairement à ce que tu penses je crois que les entreprises ont aporté beaucoup plus à la communauté que 99% des utilisteurs qui pour la plupart se contentent d'aller dans un supermarché gratuit quand ils vont prendre un soft libre sur internet. Tu veux leur interdire le libre à eux aussi ? (d'apres ton argument je le crois).
                    • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                      Posté par . Évalué à 2.

                      "mon but n'est pas de donner à telle ou telle personne mais simplement que ca serve."

                      idem pour qq1 qui fait du gpl, avec une vision à long terme.

                      "si ca sert à une entreprise ca ne me gène pas"

                      idem pour qq1 qui fait du gpl


                      "je ne cherche pas à les empecher [de gagner des sous] non plus"

                      idem pour qq1 qui fait du gpl.

                      "Si tu veux un retour sur investissement (pour toi ou pour la communauté) [alors il ne faut pas se diriger vers le libre]

                      Si, justement... (Evidemment "retour sur investissement" ca ne fait penser qu'aux $$$, il ne s'agit pas QUE de ça )

                      si tu veux que le gars d'en face n'ai surtout aucun gain, alors ce n'est pas dans le libre qu'il faut te diriger car ca ne correspond pas"

                      Je me fiche de savoir si en face il y a des gains ou pas, il s'agit de partage ou d'échange.

                      "troc, c'est pas justement le contraire du libre ?"

                      Non. La liberté de l'utilisateur est sauvegardée, et la contribution libre de l'entreprise en échange, beneficie à toute la communauté.

                      Ce que j'expliquait par le "troc", c'est que si l'entreprise se fiche de la liberté de l'utilisateur, alors, il faut leur parler un autre langage, celui que les boites comprennent: donnant, donnant.

                      "mon but n'est pas de promouvoir la communauté mais de partager, c'est là la différence"

                      QQ1 qui fait du gpl partage, et oblige (je pèse mes mots) à faire partager.

                      "La philosophie du libre est de monayer les informations en faisant des échanges"

                      Encore une fois, si une entreprise est sourde à la philosphie, alors, oui, il s'agit d'échange. La philosophie étant de preserver la liberté de l'utilisateur, et que la communauté beneficie des ameliorations du code.

                      "Tu veux leur interdire le libre à eux aussi ? (d'apres ton argument je le crois)"

                      Tu t'egares franchement. Je parle avant tout de la relation entreprise <-> communauté (des utilisateurs, mais aussi des devel ) du libre.

                      Au final, je retiens quelques trucs:

                      - le fait que TON soft soit utilisé et commercialisé par un TIERS, et que PERSONNE à part le tiers en question n'en tire aucun bénéfices (de n'importe quelle nature), ne te derange pas.

                      - le fait que TON soft puisse être utilisé par la suite pour restreindre la liberté des utilisateurs ne te derange pas.

                      - j'ai l'impression que tu n'as pas compris qu'un des objectifs du logiciel libre est justement le partage.

                      Peut etre qu'avec la gpl on force et qu'avec les bds-like on laisse la porte ouverte au partage. Vu le comportement des entreprises, je prefère la GPL.

                      Maintenant si tu me parles de l'utilisation plutot que de l'enrichissement de la communauté, effectivement avec tout ce qui traine de *bsd dans microsoft windows, les softs bsd-like sont certainement beaucoup plus utilisés que les softs gpl... ;)
                      • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Tu t'egares franchement. Je parle avant tout de la relation entreprise <-> communauté (des utilisateurs, mais aussi des devel ) du libre

                        Je sais que je pars un peu de coté mais ...
                        Personnellement je ne veux pas faire de différence entre entreprise et particulier.

                        Si j'impose un retour à l'entreprise je pense que je dois l'imposer à un particulier aussi.
                        De ce coté là 99% des gens aportent moins au libre que 99% des entreprises. Et je ne me vois pas leur dire "non, vous n'avez pas envie de partager alors je vais parler le seul langage que vous comprenez : donnant-donnant" et je pense que ca devrait etre pareil pour toi.


                        - le fait que TON soft soit utilisé et commercialisé par un TIERS, et que PERSONNE à part le tiers en question n'en tire aucun bénéfices (de n'importe quelle nature), ne te derange pas.

                        Oui et non.
                        Oui parce que même si le seul utilisateur de mon soft était cette entreprise alors il aurait servi à quelqu'un.
                        Non dans le sens ou tous les utilisateurs y compris ceux qui seront passés par l'entreprise bénéficieront du logiciel (ceux qui ne prennent pas ca comme un bénéfice ne l'utilisent pas).
                        Non aussi dans le sens ou meme si l'entreprise en fait un dérivé proprio mon soft à moi restera toujours diffusé en libre (ca on ne peut pas l'en empecher, même plus moi) donc si quelqu'un trouve que l'entreprise abuse il peut toujours prendre la version originale (libre). Si il veut la version de l'entreprise c'est que ce qu'il paye à l'entreprise ce sont bien les modifications et ajouts et que celà lui remplit un besoin non satisfait par ma version.

                        "- le fait que TON soft puisse être utilisé par la suite pour restreindre la liberté des utilisateurs ne te derange pas."

                        C'est là où je ne suis pas d'accord avec beaucoup de gens de la communauté. Le prorio ne restreint absolument aucune liberté (a mon avis). Si quelqu'un veut sa liberté c'est celle de ne pas utiliser le soft en question, d'en utiliser un autre, d'en programmer un lui même, ou même de ne rien utiliser du tout. L'auteur propose une facon de distribuer un soft, personne n'est obligé d'accepter. Je ne peux pas me pleindre qu'un contrat restreint ma liberté si je l'ai accepté tout à fait consciement et volontairement.

                        L'argument qu'on me donne souvent en retour c'est que à cause de rapports de force, de monopoles (ou situation trop grandement majoritaire), de ventes liées, de [...] l'utilisateur est souvent presque obligé de se soumettre au contrat.
                        Oui c'est vrai (malheureusement) mais c'est alors contre ces situations qui permettent à quelqu'un de s'imposer qu'il faut lutter, pas contre la licence qu'on impose.

                        Dans une situation où la souscription à une licence ne peut s'imposer à un utilisateur, le fait que la licence soit libre ou proprio ne change rien (à mon avis) aux libertés de l'utilisateurs.
                        Par contre même si la licence est libre le fait qu'elle soit imposée d'une facon ou d'une autre à l'utilisateur, là c'est embetant (meme une licence libre).


                        j'ai l'impression que tu n'as pas compris qu'un des objectifs du logiciel libre est justement le partage.

                        Je ne prétend absolument pas tout comprendre, ni même voir les même chose qu'un autre dans la philosophie du libre que toi où un autre.
                        Mais oui, pour moi le libre c'est le partage, par contre j'ai l'impression que tu confond partage et échange. Le partage c'est permetre aux autres d'acceder à ce que tu as, pas imposer qu'en échange il fasse pareil, sinon c'est de l'échange Et justement, pour moi la philosophie du libre c'est le partage, et parfois j'ai l'impression que la philosophie de certains qui suivent de trop près la FSF est l'échange (certains qui suivent la FSF, ca n'est à mon avis pas l'optique de RMS)


                        Peut etre qu'avec la gpl on force et qu'avec les bds-like on laisse la porte ouverte au partage
                        C'est en effet ce que je pense. Et forcer les gens [ à accpeter une licence/une philosophie/une idée] c'est mal(tm). Tu vas me dire "oui mais l'entreprise a toujours le choix de ne pas utiliser de soft libre si elle n'accepte pas la licence" mais ... c'est justement ce que je t'ai dit plus haut pour les soft proprio, la démarche est la meme.


                        Maintenant si tu me parles de l'utilisation plutot que de l'enrichissement de la communauté, effectivement avec tout ce qui traine de *bsd dans microsoft windows, les softs bsd-like sont certainement beaucoup plus utilisés que les softs gpl... ;)
                        Et voilà ... et tant que que le soft original reste disponnible en libre qu'il (ou des dérivés)soit utilisé comme ca, pour moi c'est une réussite, ca n'est en rien négatif (visiblement ca l'est pour certains le coup des softs BSD dans windows).
                        Et puisque tu tiens cet exemple on va le pousser jusqu'au bout. J'ai souvent entendu que les bout de BSD étaient dans le client FTP et dans un bout de la stack IP. Franchement si ca peut étendre l'utilisation du FTP et de l'ip de facon à ce que le plus de monde utilise ca et bien tant mieux. Je prefere ca que de voir une implémentation refaite potentiellement moins bonne ou pas totalement compatible. (qu'est ce que les gens y auraient gagner à ce que MS refasse les implémentations de ces deux softs ? c'est ca la question)
                        • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                          Posté par . Évalué à 2.

                          "je ne veux pas faire de différence entre entreprise et particulier"

                          un utilisateur utilise, une entreprise utilise et surtout exploite rarement dans le but de preserver les libertés de l'utilisateur à terme. Je fais la difference. :)

                          "Le prorio ne restreint absolument aucune liberté"

                          hahem.. Des libertés fondamentales de l'utilisateur AMHA, comme la copie, l'utilisation, et la modification.

                          "c'est alors contre ces situations [de monopole] qui permettent à quelqu'un de s'imposer qu'il faut lutter"

                          Ne penses-tu pas que la GPL est justement un des moyens d'eviter ce genre de situtation ? Je le pense.

                          "Je ne prétend absolument pas tout comprendre"

                          Je te rassure (?), moi non plus, et c'est bien un objectif de ce thread d'éclairer ma lanterne.

                          Enfin, la difference entre les BSD-like et la gpl AMHA, est que la GPL limite certaines libertés dans le but de preserver d'autres libertés et des valeurs auxquelles je crois. Que defend les BSD-like ?
                          • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            hahem.. Des libertés fondamentales de l'utilisateur AMHA, comme la copie, l'utilisation, et la modification.

                            Oui, mais justement, je ne pense pas que ca en soit. Je n'ai pas le droit d'aller lire le bouquin de mon voisin s'il ne le veut pas, pourquoi j'aurais le droit d'utiliser le soft qu'il vient de développer ?
                            Je pose la question mais je connais la réponse (: il s'agit d'outils et non de biens, et immatériels donc le partage ne lèserait personne) et je ne la partage pas.

                            C'est bien une concession que l'auteur fait en te donnant une licence (même une licence libre), il n'y a aucune raison d'exiger quoique ce soit sur cette licence à partir du moment où tu n'es pas obligé de l'accepter et l'auteur de la donner.

                            Mon contrat de travail restreint bien ma liberté (fondamentale ?) mais c'est un choix de ma part, je ne peux blammer personne pour ca. C'est pareil ici.

                            Ne penses-tu pas que la GPL est justement un des moyens d'eviter ce genre de situtation ? Je le pense.
                            Oui ca limite les monopoles. C'est une certitudes (je n'ai pas dit non plus que la GPL etait idiote, loin de là). Et dans ce cadre là elle joue tout à fait son role : celui de lutter contre le logiciel propriétaire (pas celui de partager). C'est pour ca que je dis que la GPL est plus politique qu'autre chose.

                            Ceci dit l'auteur de l'article en news pense que ce n'est justement pas la meilleur maniere de lutter contre le proprio (j'avoue ne pas etre totalement convaincu par tous ses arguments). Moi je pense que c'est aux lois de lutter contre ca, pas aux licences, sinon on en vient à isoler deux mondes (GPL / non GPL) au risque d'empirer encore plus les problemes.

                            c'est bien un objectif de ce thread d'éclairer ma lanterne
                            Oui et j'en profite pour te remercier car déjà tu m'a montré des points de vue que je ne maitrise pas du tout et surtout parce que c'est assez rare que tout ca ne tourne pas en troll ou critiques gratuites.

                            Enfin, la difference entre les BSD-like et la gpl AMHA, est que la GPL limite certaines libertés dans le but de preserver d'autres libertés et des valeurs auxquelles je crois. Que defend les BSD-like ?

                            C'est mon opinion aussi (simplement je crois que ces libertés qui sont préservées n'en sont pas vraiment). Que defendent les BSD like ?
                            Je ne peux parler que pour moi, moi je ne defend rien, si je met un code en BSD c'est simplement pour que ca serve à d'autre, pas pour propager des valeurs.
                            Apres d'un autre coté oui, je soutiens le libre et souhaite son expension, mais c'est indépendant et je ne veux surtout forcer personne à suivre mes valeurs (la GPL a justement pour ce but, forcer les gens à garantir les valeur pronées)
                            • [^] # Re: GPL est mieux que Microsoft vendant des programmes d'origine BSD sans le sou

                              Posté par . Évalué à 2.

                              "il n'y a aucune raison d'exiger quoique ce soit sur cette licence à partir du moment où tu n'es pas obligé de l'accepter et l'auteur de la donner"

                              peut s'ecrire:

                              "si tu n'es pas obligé d'accepter la licence et l'auteur n'est pas obligé de de te donner cette licence (a)

                              alors il n'y a rien à exiger sur cette licence. (b)

                              a => b

                              equivalent à:

                              !b => !a

                              si l'auteur peut tout exiger sur une licence

                              alors l'utilisateur est obligé d'accepter cette licence ou l'auteur est obligé de te donner cette licence.

                              Je ne comprends pas ta phrase de depart. :)

                              "[du role de la GPL:lutter contre le logiciel propriétaire (pas celui de partager)"

                              Pas d'accord. C'est _aussi_ celui de partager la connaissance.

                              Le combat contre le proprio, ce n'est pas le mien. Le libre a toujours existé à coté du proprio, je ne pense pas que le proprio, en soi, soit un danger pour le libre. Tant que personne ne tente de priver les utilisateurs de ce qu'il me semble etre des libertés fondamentales (notre point de divergence) en tuant la gpl directement ou indirectement, je m'en ficherais pas mal.

                              Bref, Je fais un soft, je lui colle une licence, si quelqu'un n'est pas d'accord avec elle, dommage(?) pour lui.

                              "c'est aux lois de lutter contre [les monopoles], pas aux licences, sinon on en vient à isoler deux mondes (GPL / non GPL) au risque d'empirer encore plus les problèmes"

                              Les problèmes ? Les monopoles, il y a autre chose ?

                              Ce que je pense des lois: en france, il y a quelques années (5-10 ans?) et peut être jusqu'à aujourd'hui, il etait interdit aux femmes de porter des pantalons...

                              Bref, pour dire que c'est avant tout nous, citoyens, qui faisons les lois. En votant, mais aussi par nos actions. Ce qui est interdit, devient toleré, pour etre ensuite autorisé. (en supprimant les textes qui interdisaient ). Et il est plus facile de retirer que d'ajouter. Bref, si on attend que nos politiques se decident à agir contre les monopoles... Et d'ailleurs, le peuvent-ils vraiment ?

                              "je ne veux surtout forcer personne à suivre mes valeurs (la GPL a justement pour ce but, forcer les gens à garantir les valeur pronées)"

                              La GPL ne force personne. Elle se protège et protège les gens qui ont l'esprit de la GPL. C'est tout.

                              Merci à toi. :)
  • # GPL = Liberté du code / BSD = Liberté du codeur

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour moi lorsque je développe un logiciel en open-source je choisis la GPL, de cette façon je suis certain que si quelqu'un fait des modifications sur mon code et qu'il le distribut, d'autres pourront profiter de mon code et de son code. Alors que les licences BSD ou MIT mon code peut être modifié puis distribué ou vendu sans les sources... Enfin bon je peux me tromper mais la GPL à mon avis sert plus les développeurs et la BSD les commerciaux... MS combat la GPL, mais approuve la licence BSD... Dans les deux cas c'est le développeur qui choisis. (Enfin pour moi c'est tout vu c'est la GPL... ;-)
    • [^] # Re: GPL = Liberté du code / BSD = Liberté du codeur

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Moi, tu mes developpement sont et seront sous GPL (voir LGPL pour les bibliothèques) car je tiens à la pérennité du caractère libre de mon code. Mais je comprend qu'une entreprise préfere des logiciels sous licence BSD, et cela ne me dérange pas si l'entreprise pour laquelle je pourrai travailler distribue/utilise des logiciels sous licence BSD. La GPL, meme si elle a un caractère viral, est pour moi (en l'état de mes connaissances) la seule qui garantisse la survie libre de mon code. Je pense aux utilisateurs et aux programmeurs, les 2 sont gagnants avec la GPL, car elle garantie que le logiciel continuera à vivre et restera libre: aucune entreprise ne pourra légalement l'utiliser à des fin commerciales sans que les autres utilisateurs et programmeurs n'en tirent bénéfices. Mais ce n'est pas une vision capitaliste, où c'est le logiciel qui represente la valeur. Le modèle économique du logiciel libre c'est le service, uniquement le service. (hou lala, j'ai dit beaucoup de chose)
  • # Et bien moi je pense que la GPL est LA SEULE LICENCE valable

    Posté par . Évalué à 10.

    Sans chercher à troller, je pense que ces licences open-source plus ou moins "modérées" sont une erreur. Je pense en effet que le partage de la connaissance est une nécessité absolue, que ce soit au niveau des logiciels où plus généralement pour une meilleure équité dans ce monde. Je parle là de Partage de connaissances, je n'exclue la possibilité de les vendre mais le savoir doit être librement accessible à tous. Les licences type BSD sont pour mois une erreur dans le sens où elles n'incitent pas à faire partager le savoir, allant même jusqu'à permettre de le "voler", puisqu'une personne peut récupérer votre travail et en faire quelque chose de propriétaire. Imaginez un instant que seuls quelques individus bien pensants sachent lire et écrire et refusent de partager ce savoir avec d'autres personnes que leur propres descendants. Le monde serait vite dirigé par cette poignée d'individus et le reste des individus seraient de vulgaires moutons incapables de rien. Ce que nous savons nous le devons à ceux qui nous l'ont enseigné. Il est normal que nous partagions à notre tour nos idées avec les autres. C'est le seul moyen de progresser et d'améliorer ce monde. Vouloir interdire aux autres d'utiliser ses idées c'est commettre 2 erreurs : - la première étant de croire que nous sommes les seuls à pouvoir avoir de telles idées. - la seconde est d'empêcher que celles-ci s'améliorent par les apports d'autres personnes. Que ces personnes restent dans leur coin, elles n'apportent rien à l'humanité. Nous ne faisons que passer sur cette planète, alors pourquoi vouloir se l'approprier aussi bêtement ? Si toutes les idées étaient libres de droits et si tous les hommes travaillaient ensemble comme le font les développeurs de projets sous GPL nous aurions probablement colonisé tout notre système solaire et soigné toutes les maladies de cette planète. Je suis contre les licences BSD qui sont des licences faussement modérées. Contrairement à ce que l'on pourrait croire la modération n'est pas toujours bonne : Entre être un peu libre ou complètement libre que pensez-vous que je choisisse ? De la même manière le savoir doit être librement et indéfiniment accessible à toutes et à tous. Je pense que cela devrait faire partie de la déclaration universelle des droits de l'homme. En ce sens, la licence GPL est pour moi la seule véritable licence. Ce n'est pas qu'une licence, c'est un message de paix, l'édifice d'un monde plus sain. Gaël, qui n'aime pas les idées propriétaires et ceux qui veulent vous empêcher d'y avoir recours.
  • # Merci à tous !!!

    Posté par . Évalué à 3.

    Il fallait se réveiller et sortir de la torpeur ambiante. Le département troll et chansons vous remercie pour votre participation et espère vous revoir nombreux lors de sa prochaine initiative. ROTFL
    • [^] # Rencontre pour projet commun...

      Posté par . Évalué à 2.

      Les membres de l'association des "gratteurs de culs de tortue", seraient heureux de rencontrer l'équipe du département "trolls et chanson", pour étudier la possibiliter de participer en communs à de grosses sessions de trolling extrème en environnement hilarant.
      • [^] # Re: Rencontre pour projet commun...

        Posté par . Évalué à 4.

        OK pour nous.

        Nous sommes pour l'installation d'un serveur pour héberger le portail officiel et les mailing lists. Au delà du problème de license, quelques détails techniques restent à discuter: faut-il mettre un BSD ou un Linux ?

        Il faudra aussi penser à mettre en place l'organisation d'une conférence internationale annuelle. Nous nous proposons de l'appeler TrollCon (a deux voyelles près, c'est parfait :)

        Nous vous remercions pour votre proposition constructive qui nous aidera à promouvoir les trolls de qualité, ensembles.

        Cher futurs associés, soyez assurés de notre parfaite considération.
  • # double licence

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Comme le premier commentaire de l'article: GPL pour que toutes les modifs reviennent a l'auteur pour l'ameliorer ou proprio et ??? pour avoir des sous en compensation de pas recevoir de bug fixes de la boite et qu'elle se fasse du beurre sur ton dos.
  • # Pourquoi j'utilise GPL plutôt que BSD.

    Posté par . Évalué à 9.

    Après avoir lu l'article, je voulais un peu réagir sur le sujet, et en particulier sur les passages cités sur la News.

    "Globalement, je pense que les développeurs open-source devraient fournir leur code sous la licence qu'ils pensent être la meilleure.".
    Sur ce point je suis tout à fait d'accord avec l'auteur, mais la suite me trouble un peu...

    "Je pense, toutefois, que fournir du code sous GPL n'est pas mieux que Microsoft vendant ses programmes avec une licence d'utilisateur final restrictive -- dans les deux cas, le détenant du droit de copie vous dit ce que vous avez et ce que vous n'avez pas le droit de faire avec leur logiciel.".
    Pour ma part je suis tout à fait conscient du fait que la GPL est restrictive pour les gens qui souhaitent modifier le code, mais existe-t-il un autre moyen pour défendre son travail, je pense que étant donné les problèmes que le libre peut rencontrer aujourd'hui (brevets, etc...), il est nécessaire de publier son code avec un minimun de protections.
    Je n'exclus pas un jour de publier sous license "BSD like", parce que c'est une license libre, mais mon problème c'est que je veux faire savoir que je veux du libre, pour ma part je ne souhaite plus utiliser de logiciels propriétaires, et le meilleur moyen que j'ai trouver c'est de publier sous GPL.

    "Je pense aussi que les licences BSD et MIT, à long terme, servent mieux les intérêts de la communauté Open Source.".
    Là je suis à nouveau d'accord, je pense que je code source est tout comme des mathématiques un genre de science, et qu'à ce titre il ne peut être vendu/caché. Je suis peut être un peu con, mais j'espère qu'un jour on pourra travailler dans un seul but, faire progresser l'humanité toute entière, les logiciels libres libres sont un très bon début.
  • # comme très souvent

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Boh, c'est à la mode en ce moment de faire croire que faire du logiciel qui peut être récupéré par n'importe qui est la solution la plus « libre » ...

    Que pense ce Kirk Bauer des droits de l'homme ? Les droits de l'homme, pour défendre des libertés, posent des interdits : interdictions de faire de la ségrégation raciale, religieuse, interdiction de réduire quelqu'un à l'esclavage...
    • [^] # Re: comme très souvent

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      t'as raison, de parler de ségrégation, la GPL fait de la ségrégation suivant que le soft final est proprio ou pas ! c'est du racisme ! la GPL c'est mal, c'est favoriser le racisme et la ségrégation ....

      euh .. comment ca je raconte n'importe quoi ? :)

      Faudrait pas tout confondre .... y'a une différence entre mettre quelqu'un en esclavage et un soft proprio.

      Et euh .... moi perso je ne trouve pas la BSD plus immorale que la GPL , enfin c'est un avis perso . Je comprend que tu penses différement (meme si j'ai un avis contraire) mais la formulation "faire croire" manque je trouve clairement d'objectivité et de sérieux.

      Quand à la comparaison avec l'esclavage ... faudrait pas abuser (ceci dit si tu y tiens je suis pret à partir sur une discution sur les liberté & licences, mais je doute que on finisse par en sortir quelque chose d'interressant)

      (merde ... j'avais dit que je fermerais ma gueule, bon, -1 alors)

      --
      on peut pas se mettre -10 ?
      • [^] # Re: comme très souvent

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        « y'a une différence entre mettre quelqu'un en esclavage et un soft proprio »

        Evidemment ! Je n'ai jamais dit que la BSD est « immorale » et je ne cherche pas à assimilier des logiciels à des êtres humains.

        Ce n'était qu'une analogie tendant à montrer que des lois restrictives ne sont pas forcement liberticides, qu'au contraire on a besoin de lois « restrictives » pour protéger des libertés, contrairement à ce qui est prétendu par le Kirk plus haut.
      • [^] # Re: comme très souvent

        Posté par . Évalué à 5.

        « t'as raison, de parler de ségrégation, la GPL fait de la ségrégation suivant que le soft final est proprio ou pas ! c'est du racisme ! »

        Je sais que tu amplifies ces propos pour bien expliquer ton point de vue, mais je ne trouve pas qu'il y ait le moindre aspect de ségrégation dans la GPL.

        La GPL définit simplement des caractéristiques et une « communauté de code » conforme à ces caractéristiques, et qui correpond entre autres à ce que cherchent les auteurs en licenciant sous cette licence. Tu es libre d'entrer dans cette communauté, sans la moindre restriction. C'est également révocable à ton initiative, tu peux partir quand tu veux, et le droit internationnal te permet même de relicencier ton code sous une autre licence pour les versions futures, ou en double licence avec la GPL pour les anciennes versions. Maintenant tu opposes le fait que quelqu'un ne peut pas entrer dans la communauté pour faire du non-GPL. Mais ça n'a pas de sens, c'est comme ça qu'est définie cette communauté, vouloir y entrer signifie vouloir ce que la GPL propose. Si la GPL ne te plait pas, c'est que par définition tu ne veux pas entrer dans cette communauté.

        C'est exactement comme si tu souhaitais faire partie d'une association à but non lucratif, en prétendant n'etre intéressé que par l'objet de l'association, pour ensuite te plaindre qu'on t'empeche d'y gagner de l'argent.
        • [^] # Re: comme très souvent

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je sais que tu amplifies ces propos pour bien expliquer ton point de vue, mais je ne trouve pas qu'il y ait le moindre aspect de ségrégation dans la GPL.

          rassures toi c'etait un trait (peut etre mauvais) d'humour. Quoique la ségrégation peut etre simplement le fait qu'on donne des droits (utilisation en interne via des libs) à des softs suivant qu'ils sont proprio ou pas.

          Si la GPL ne te plait pas, c'est que par définition tu ne veux pas entrer dans cette communauté.

          oui et non. oui car dans l'esprit de ce que tu dis tu as raison et je te comprend tout à fait. Non parce que au final la FSF se permet souvent de déclarer que la communauté du libre = la communauté de la FSF. Et là je me porte en faux, on peut vouloir partager, promouvoir le libre, donner et recevoir de la communauté qu'on qualifie de communauté du libre sans partager toutes les volontés/idéaux/actions de la FSF (c'est le cas d'un nombre non négligeable de gens je pense).
          Je sais que la notion même de logiciel libre vient de la FSF mais maintenant qu'ils ont lancé l'idée cette notion de libre a une définition en elle même, en dehors de la FSF (et certains n'y voient pas forcement les meme choses que RMS). Le principe même qu'on qualifie de non libre un soft ne s'appliquant pas aux principes de la fsf me gêne ... il faut bien dire "libre au sens de la FSF" et pas simplement "libre" dans ce cas. (enfin là on sort largement du débat)



          C'est exactement comme si tu souhaitais faire partie d'une association à but non lucratif, en prétendant n'etre intéressé que par l'objet de l'association, pour ensuite te plaindre qu'on t'empeche d'y gagner de l'argent.

          ah non, c'est comme si je m'y inscrivais et que je me plaignais que, dans le fonctionnement normal de l'assoc (utilisation, redifussion et modification), et sans que ca soit le but de l'assoc, quelqu'un d'exérieur en tire un avantage.

          C'est tout de même différent.
  • # Oui, mais non...

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai l'impression que tout cela est quand même un peu de l'enculage de mouches en vol. Je m'explique: la GPL est très bien (loin de moi l'idée de la dénigrer), le fait qu'il y ait des alternatives pour les gens qui veulent des licences plus au moins ouvertes, c'est aussi très bien mais finalement à quoi ça sert? Ca n'a de valeur que juridique et si je suis en conflit, je ne pourrai faire valoir mes droits que si je suis prêt à aller au procès.

    Rien n'empêchera donc une boîte ou un concurrent de réutiliser mon code à des fins commerciales. En plus, je ne serai pas forcément au courant ou en mesure de le prouver (à moins de faire un reverse engineering de leur prog).

    Conclusion, pour une petite boîte ou un particulier qui se dit qu'il a vraiment une bonne idée qui pourrait être réutilisée dans un programme commercial, la meilleure "solution" est encore d'en fermer le code (et hop, un pacte avec le diable).

    Cela étant dit, ce n'est pas parce qu'on n'a que peu de chance de faire valoir ses droits qu'il faut faire du proprio et cracher sur la GPL. Je reste seulement dubitatif...

    Quelqu'un aurait un exemple de procès gagné pour utilisation abusive d'un prog mis en GPL?
  • # liberté ET égalité

    Posté par . Évalué à 7.

    Effectivement, la GPL ne met pas en avant la liberté (chère à l'idéologie américaine), mais l'égalité. La GPL garantit un maximum de liberté DANS un cadre égalitaire. Peut-être serait-il utile d'employer ce mot quand on défend le pourquoi de la GPL, trop oublié de nos jours dans les discours des politiciens de tous poils : égalité.

    D'ailleurs, petite réflexion : la fraternité ne peut-être que si elle est voulue librement, mais n'est possible que si on se sent l'égal d'autrui : j'aime de plus en plus notre devise nationale :)
  • # GPL's not so free

    Posté par . Évalué à 1.

    La liberté c'est de pouvoir choisir sa licence. Et la GPL n'est pas si libre que sa, vu qu'elle m'IMPOSE d'être libre (elle impose aussi d'autres choses bcp moins cool). De plus, ce n'est qu'un type de licence, et je ne vois pas pourquoi je devrais choisir celle-la.

    De plus, basé sur du droit US, elle utilise des notions que je ne reconnais pas.

    La GPL n'a pas le monopole de la liberté.

    "Be free, but be cool"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.