Qpsycle, un studio modulaire de création musicale, cherche des développeurs

Posté par . Édité par BAud, tankey, Nÿco, palm123 et zurvan. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
19
18
oct.
2014
Son

Psycle est un studio modulaire de création musicale, ne fonctionnant jusqu'à présent que sous Windows. Il permet d’utiliser des instruments virtuels ou des enregistrements acoustiques, avec des effets et de les combiner en les assemblant comme module.

De type tracker, sous licence GNU GPL, il gère aussi les vst2 comme des instruments intégrés. (Virtual studio technology est un format initié par Steinberg en tant que protocole de greffons audio).

Qpsycle a pour objectif de porter la version Windows sous Linux en gérant les greffons originaux de psycle et en ajoutant un séquenceur multipiste ainsi que les LADSPA et DSSI, deux interfaces de programmation pour le développement de plugins audio dans le monde du libre, prochainement regroupés sous les spécifications LV2.

La dernière version stable de Psycle vient de paraître sous Windows (06.10.2014) tandis que Qpsycle, bien qu'intéressant dans le monde de la MAO sous Linux où les logiciels de création musicale restent relativement rares (malgré quelques perles comme Ardour et LMMS), est actuellement à la cherche de développeurs pour être relancé aux profits des artistes et musiciens de plus en plus nombreux à se tourner vers le monde de la création musicale libre.

Aux dernières nouvelles (06.10.2014), Qpsycle est repris en main par le développeur baneofshadow qui recompile la version actuelle Qt, en ajoutant lentement des fonctionnalités.

Pour illustrer l'utilisation des modules, voici une copie d'écran :
Psycle

  • # Linux Modulaire

    Posté par . Évalué à 6.

    les logiciels de création musicale restent relativement rares (malgré quelques perles comme Ardour et LMMS)

    Je pense justement que du point de vue du modulaire, la MAO sous Linux n'a pas à se plaindre : le serveur de son jack permet déjà de relier entre eux la plupart des programmes de MAO.

    Il y existe aussi des programmes modulaires surcouches (l'avantage d'après moi par rapport à l'utilisation de Jack directement est de mieux visualiser les relations entre les modules, quoiqu'avec Patchage, ce soit aussi très simple) Ingen ou Alsamodularsynth.

    Ce que je trouve bien, ce n'est pas qu'ils portent leur plomberie sous Linux, mais leurs modules sous forme de plugins lv2, ce qui permettra de les utiliser dans Ardour, ou avec n'importe quel autre logiciel (et un coup de jalv pour les utiliser en standalone avec jack). On manque de plugins sous Linux, pas de système modulaire !

  • # Comparaison vs PureData

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Comment se compare-t-il à pd (qui est un développement issu de travaux de l'IRCAM à l'origine [et un dérivé libre de MaxMSP])

    http://puredata.info/

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # Update

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 19/10/14 à 22:06.

    Qpsycle, bien qu'intéressant dans le monde de la MAO sous Linux où les logiciels de création musicale restent relativement rares (malgré quelques perles comme Ardour et LMMS)

    Cette rareté est en effet toute relative :

    Séquencer Full Audio + MIDI
    Tracker "modulaires"
    Trackers classiques (yen a bien plus, c'est juste une liste rapidos)
    Hôtes de plugins

    Et Plein d'autres. On parle juste des séquencers / hôtes hein ? Il s'en crée en moyenne deux par an (pour un qui meurt).

    Sans parler des ténors commerciaux : Renoise, Reaper, maintenant Bitwig, etc.

    PS - Faites péter les plugins en LV2.

    • [^] # Re: Update

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 20/10/14 à 17:41.

      La monstrueuse suite NON

      Woaouh, je ne connaissais pas, ça a l’air super intéressant !

      Je lis sur leur page About :

      Non is a modular DAW. Modular in the Unix sense. This is unique. Other DAWs, even in the free-software realm, are large, bloated, and, as a rule, monolithic. This goes against the Unix philosophy and fails to take full advantage of the power and flexibility of JACK.

      The components of Non work together and separately, allowing you create a studio tailored to your own needs.

      Et effectivement, les copies d'écran d’outils tiers (comme Patchage) montrent que NON exporte vers Jack toutes les connexions internes du logiciel, alors que d’ordinaire, les logiciels de ce type montrent deux ou trois connexions sortantes et entrantes vers Jack, et réimplémentent en interne toute la logique de connexion audio entre plugins, sans compter un transport interne qu’il faut synchroniser avec celui de JACK !

      D’après eux, ça dans NON :

      NON

      donne ça dans JACK :

      Patchage

      Je préfère l’approche de NON.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Update

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Heu, perso je préfère l'approche de QTractor (ou d'Ardour) où les bus et les pistes sont l'affaire du DAW/Séquencer, et où ne sont visibles dans la baie Jack que mes périphs physiques, Qtractor, et les synthés internes que j'utilise pas en fait, je préfère les plugins, pour la raison évoquée ci-avant. Tout ce que j'utilise de NON en fait, c'est NTK pour coder (dommage qu'il y ait ZERO doc) des UIs bizarres. Mais dire qu'utiliser NON limite les problèmes de plomberie Jack, c'est carrément malhonnète :)

        PS - J'ai oublié [Traverso]
        PPS - La derniere version (SVN Trunk) de Qtractor est themable, même sous Ubuntu :)
        PPPS - Qtractor RULZ FTW

      • [^] # Re: Update

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 20/10/14 à 22:18.

        Pasque bon l'approche atomique UNIX "one task / one tool" est bien sympa mais il faut s’arrêter à un étage de granularité, car si on va par là on peut aussi envoyer des bits directement au DSP (ce qui est très fun par ailleurs, c'est pas la question). Ou utiliser ed pour éditer du texte ligne par ligne :)

        echo "main(i){for(i=0;;i++)putchar(((i*(i>>8|i>>9)&46&i>>8))^(i&i>>13|i>>6));}" | gcc -x c - && ./a.out | aplay

      • [^] # Re: Update

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ptite news sur NON en passant : LV2 implemented!

        NON LV2

    • [^] # Re: Update

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Question: J'ai un clavier Akai MPK mini, un USM/MIDI avec des «pads» de percussion, est-ce que tu connais un logiciel qui me permettrait de connecter le clavier d'une part et les pads d'autre part à deux instruments logiciels différents? Ce serait assez chouette parceque c'est quand-meme à ça que ça sert!

      • [^] # Re: Update

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il est probablement possible de configurer l’appareil pour que le clavier et les pads utilisent des canaux MIDI différents (sinon ça réduit pas mal l’intérêt, je trouve). Tu règles le clavier sur le canal 1 et les pads sur le canal 2 (par exemple), puis tu configures tes instruments logiciels pour écouter sur les bons canaux.

        Malheureusement, si j’en crois le Quick Start Guide du constructeur (pp. 3–4), le réglage des canaux MIDI n’est accessible que depuis l’éditeur logiciel fourni pour Windows et Mac OS X, et pas depuis l’appareil lui-même. J’espère que je me trompe, sinon c’est très moche…

      • [^] # Re: Update

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ce logiciel s'appelle JACK, spécifiquement son système de patch ALSA MIDI / JACK MIDI, donc concrètement tu branches et allumes tes périphs, tu lances QJackCTL, tu sélectionnes ta carte-son en sortie et ton interface MIDI (ces jours-ci c'est souvent ta carte son aussi, et le signal MIDI passe par l'USB, bref) et dans la fenètre "connections" onglet MIDI tu diriges les sorties de tes périphs vers les entrées de tes synthés.

  • # ardour

    Posté par . Évalué à 2.

    Il y en a d'ailleurs tellement, chacun ayant leur propre complexité et étant peu documenté que je ne sais pas lesquels choisir.
    Concernant Ardour par exemple qui est soit disant une merveille, c'est surtout une usine à gaz pour laquelle il n'y a pas de doc utilisable (je ne parle pas du manuel en anglais exhaustif et austère du site ardour) et pas moyen de trouver un utilisateur avancé qui pourrait filer des cours.
    Comme pour les jeux, la MAO c'est ce qui justifie encore pour moi le dual boot.

    • [^] # Re: ardour

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      pas moyen de trouver un utilisateur avancé qui pourrait filer des cours.

      1. Installe des plugins LV2, exemple Amsynth (cherche dans tes dépôts)
      2. Lance Ardour (qui va lancer jack tout seul mnt je crois)
      3. Crée une piste MIDI
      4. Affiche le mixer
      5. Insère un plugin dans ta piste (cherche un peu, quoi)
      6. Retourne dans la timeline, agrandis ta piste et met des carrés en cliquant avé le mulot
      7. Profit appuie sur espace. Oooh :)

      Reviens nous dire si ça marche, prochain exercice on fait une piste Audio.

    • [^] # Re: ardour

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Comme pour les jeux, la MAO c'est ce qui justifie encore pour moi le dual boot.

      Cett situation intolérable (pour moi, dual boot berk) a pris fin en 2004, quand jack est devenu stable. Juste un exemple. Le meilleur synthé du monde, un truc qui sonne sa race, à trois systèmes de synthèse (additive, substractive et "pad" qui paut faire du naturel, du percussif, faire littéralement trembler les murs, tourne sous GNU/Linux et est full FLOSS, il s'appelle ZynAddSubFX (Dispo en LV2 only @kxstud repos, read on). Si les trucs dont tu ne peux pas te passer sont correctement codés, alors ils tourneront sous Linux, soit en VST natif, soit avec des trucs de ouf comme JackASS. Ou wine, mais pff franchement?

      Installe Qtractor. Si tu es sous Debian, installe ce dépot. Sans ça c'est pas grave, de toutes façons toutes les distros permettent de monter un studio correct ou alors changer distro.

      Installe tous les plugins LV2. Met-toi sous le casque, à demain ;)

      Installe DrumKV1 pour tes drums - trouve des samples (cherche le torrent "vintage electro drum machines") - et commence par nous faire une bonne grosse basse avec Calf Monosynth (chouffe les presets dans les menu heu presets). Ou non tiens, TAL Noise maker, quelle tuerie ce truc c'est ouf (pour accèder aux presets, utiliser l'UI générique en faisant clic droit "properties" sur le plugin dans la strip.

      La musique sous Linux mon pote, c'est le retour de l'être aimé, la chance aux examens et la réussite professionnelle. Linux is not on the desktop, dude. It's in the studio. All over it.

      • [^] # Re: ardour

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Cett situation intolérable (pour moi, dual boot berk) a pris fin en 2004, quand jack est devenu stable.

        À peu près la même chose pour moi. J’ai effacé ma partition Windows le lendemain du jour où j’ai découvert Jack (qui devait déjà être stable à ce moment, je n’ai jamais eu de problèmes) et Rosegarden. Cubase était le dernier logiciel qui me retenait sous Windows.

  • # En fait maintenant, c'est tous les mois

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    From xxxxxxxxxx@gmail.com 21:03

    Advanced Gtk+ Sequencer 0.4.2 is out

    Check download at:
    http://sourceforge.net/projects/ags/files/ags-0_4_2.tar.bz2/download

    or API Reference by issuing:
    http://ags.sourceforge.net/api/ags/index.html

    Advanced GTK+ Sequencer is intended to use for music composition. Use
    its piano roll, synth, matrix editor, drum machine, soundfont2 player,
    mixer or the output panel.


    Linux-audio-dev mailing list
    Linux-audio-dev@lists.linuxaudio.org
    http://lists.linuxaudio.org/listinfo/linux-audio-dev

  • # Clavier

    Posté par . Évalué à -1.

    On peut sans doute arriver à faire quelque chose effectivement si on est prêt à consacrer beaucoup plus de temps que nécessaire pour comprendre comment ça fonctionne et pour régler les problèmes techniques.
    Je dis ça car je suis en plein dedans là.
    Je me suis forcé à essayer de m'y mettre pendant quelques semaine (Ardour - ZynaddsubFX - Rackarack etc…). Et puis j'ai tellement galéré pour faire fonctionner un clavier midi que j'ai voulu tenter Ableton. Et là c'est un peu le soulagement quand même. Déjà par le simple fait que il y a de la doc, des tutos etc…
    Et en dehors de tout ce beau discours vous connaissez un clavier maitre avec des drivers Linux qui permettent de tout faire fonctionner (les pitchs les pads les divers potars…)?
    Si vous me dites que vous n'en connaissez pas ça me confortera dans ma volonté de dire du mal sur la MOA/Linux. Si vous en connaissez un ça me fera vraiment plaisir et je l'achèterai. Donc dans les 2 cas la réponse est bonne :o)

    • [^] # Re: Clavier

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 21/10/14 à 10:05.

      un clavier maitre avec des drivers Linux

      Heu, tous ? Un clavier MIDI USB, c'est standard. Le driver s'appelle USB-audio, oublie le driver. Tu l'as connecté dans Jack, ton clavier ? Il était branché, rassure-moi?

      Les pires de nos problèmes sont imaginaires.

      Korg Nanokey / pad / control, par exemple, ça marche très bien.

      le simple fait que il y a de la doc, des tutos etc…

      Arrête avec ça. Je bosse aux docs de QTractor, Radium et (plein) d'autres, des tutos yen a plein Youtube, à un moment faut se sortir les doigts hein.

    • [^] # Re: Clavier

      Posté par . Évalué à 2.

      Sur Ubuntu comme Debian, tous mes claviers fonctionnent à merveille… J'utilise la marque Akai, mais je suis sure que MAudio ou d'autres concurrents sont tout a fait fonctionnels !

    • [^] # Re: Clavier

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et en dehors de tout ce beau discours vous connaissez un clavier maitre avec des drivers Linux qui permettent de tout faire fonctionner (les pitchs les pads les divers potars…)?

      Non, je n’en connais pas. Et pour cause, mon clavier maître (Roland Edirol PC180A) et mon synthétiseur (Korg microX) fonctionnent tous les deux out-of-the-box sous GNU/Linux, sans le moindre driver autre que les modules inclus dans le noyau vanilla, et ce depuis au moins 2005.

      ça me confortera dans ma volonté de dire du mal sur la MOA/Linux.

      Si ça t’amuse… Moi perso je n’ai jamais eu envie de dire du mal de la MAO sous Windows, et pourtant j’aurais de quoi dire.

      • [^] # Re: Clavier

        Posté par . Évalué à 1.

        mon clavier maître (Roland Edirol PC180A) et mon synthétiseur (Korg microX) fonctionnent tous les deux out-of-the-box sous GNU/Linux

        je tenterais bien le Roland vu qu'on le trouve assez facilement d'occasion.
        par contre il n'est pas USB, tu fais comment pour le relier à l'ordi (carte externe MIDI ou bien cable usb/Midi) ?

        • [^] # Re: Clavier

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          par contre il n'est pas USB, tu fais comment pour le relier à l'ordi (carte externe MIDI ou bien cable usb/Midi) ?

          Par une interface audio USB, une Roland UA-4FX.

          J’ai aussi utilisé une interface audio FireWire (PreSonus FireBOX), ça marche aussi bien à condition d’avoir un contrôleur FireWire de qualité sur le PC.

    • [^] # Re: Clavier

      Posté par . Évalué à 2.

      Pas besoin de driver pour un clavier maître il me semble. Il y a plutôt la norme midi ET la doc du clavier en question pour -coté clavier- paramétrer les potentiomètres, pads, pitch et les touches du clavier et leur assigner les bons paramètres midi, et de l'autre les logiciels qui comprennent le midi et qui déclenchent des événements en conséquence (des sons par exemple).

      Mon clavier maître est connecté en midi au pc linux avec ça :
      http://fr.audiofanzine.com/interface-midi/e-mu/1x1-Usb/
      Jack l'affiche comme interface midi emuX1usb (ou un nom similaire), jack affiche aussi les interfaces midi et audio des autres logiciels musicaux en cours de fonctionnement sur le pc, comme ZynAddSubFx par exemple. La connexion entre l'interface midi-emuX1 et midi-ZynAddSubFx se fait dans Jack. Cette connexion ne fait pas le paramétrage préalable du clavier d'un coté et du ou des logiciels utilisés tel ZynAddSubFx de l'autre.

      • [^] # Re: Clavier

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Noter également des trucs comme VMPK (dentédépo) tu (le connectes à jack, mais toi-même tu sais) coches "grab PC keyboard" quand t'as pas de clavier MIDI ça dépanne.

  • # bonne fois

    Posté par . Évalué à -2.

    Tu prétends que si par exemple j’achète le premier clavier maitre 49 touches proposé par Thomann et trié par ordre de pertinence, j'aurai accès à toutes les fonctionnalités que ce clavier propose?
    http://www.thomann.de/fr/native_instruments_komplete_kontrol_s49.htm

    J'ai testé déjà 3 claviers:
    1 qui ne fonctionnait pas du tout en midi, impossible de l'interfacer avec Zynaddsubfx (M-Audio je sais plus quelle référence)
    1 avec un comportement aléatoire (parfois la note avait un sustain infini)
    1 qui marchait tant que tu ne touchais pas aux pitch et autres boutons.

    Quand tu me demandes par ailleurs si j'ai branché le clavier tu serais gentil de pas me prendre complètement pour une buse.

    Concernant les tutos j'aurais bien aimé un truc correct sur Ardour (genre qui te prend par la main quand tu pars de rien, pas genre tu connais déjà très bien la MAO)

    Avec Ableton tu as non seulement des tutos en pagaille mais j'ai même trouvé une formation complète sur le site Elephorm

    Je veux bien me sortir les doigts mais je n'ai pas non plus envie de passer 6 mois à résoudre des soucis techniques alors que je veux faire de la musique et des enregistrements

    • [^] # Re: bonne fois

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Tu prétends que si par exemple j’achète le premier clavier maitre 49 touches proposé par Thomann et trié par ordre de pertinence, j'aurai accès à toutes les fonctionnalités que ce clavier propose?
      http://www.thomann.de/fr/native_instruments_komplete_kontrol_s49.htm

      Je prétend qu'un clavier MIDI standard tournera sous Linux. Après ce truc (Hors De Prix) chez Thomann (le petit magasin de 'zique d'à coté peut te le commander, et quand il pleut tu peux allez y acheter des cordes de basse, je dis ça je dis rien) je sais pas ce qu'il fait, ni comment ça a été implémenté. Tu veux pas pécho un clavier à 50€ comme tout le monde? Achete un Nanokey (28€) pour faire tes tests, c'est super pratique.

      Quand tu me demandes par ailleurs si j'ai branché le clavier tu serais gentil de pas me prendre complètement pour une buse.

      Eh, tu devrais commencer par te détendre, sans ça tu vas faire de la mauvaise musique. Le mec qui accepte de t'aider te prend au niveau que tu affiches. Devant un formateur, t'es pas dans ta chambre avec ton frangin. Le jour où j'ai finalement admis de me faire pourrir par les vrais qui savent quand je dis une ânerie, j'ai accédé à la connaissance.

      Concernant les tutos j'aurais bien aimé un truc correct sur Ardour (genre qui te prend par la main quand tu pars de rien, pas genre tu connais déjà très bien la MAO)

      Le tuto en 7 points que je t'ai posté + haut, tu l'as essayé avant de décréter que ça suffit pas ? Par ailleurs je t'ai dit que des tutos, yen a partout, alors OK les tutos Ardour sont pas DANS Ardour, comme le tuto en ligne d'ableton Live (qui est un modèle du genre, faut bien le dire) mais bon, on attend tes patches pour ça.

      Je veux bien me sortir les doigts mais je n'ai pas non plus envie de passer 6 mois à résoudre des soucis techniques alors que je veux faire de la musique et des enregistrements

      Cette approche ne marche pas en studio. Même avec une guimbarde et un walkman. Consacre du temps à trouver tes marques. Pose des questions et écoute les réponses. Garde un instrument acoustique à portée de main pour quand t'as une idée.

      Take it EASY :)

      • [^] # Re: bonne fois

        Posté par . Évalué à 0.

        Je prétend qu'un clavier MIDI standard tournera sous Linux

        c'est un clavier midi que j'ai mis en exemple.

        ce truc (Hors De Prix) chez Thomann (le petit magasin de 'zique d'à coté peut te le commander, et quand il pleut tu peux allez y acheter des cordes de basse, je dis ça je dis rien)

        je veux bien chercher le lien du même clavier chez un petit vendeur artisanal mais je ne vois pas ce que ça apporte à la discussion

        Tu veux pas pécho un clavier à 50€ comme tout le monde?

        c'est donc ça le secret, merci. On peut aussi utiliser le clavier du PC remarque

        Eh, tu devrais commencer par te détendre

        tu supposes que ça ne fonctionnerait pas car je n'aurais pas branché le clavier… comment veux-tu que je le prennes?

        Le tuto en 7 points que je t'ai posté + haut, tu l'as essayé avant de décréter que ça suffit pas ?

        Je n'en suis pas là hein. J'ai persévéré pendant un certain temps pour essayer de faire quelque chose. Je connais maintenant l'essentiel de ce qu'il faut savoir, j'ai enregistré des morceaux, seul (avec des instruments virtuels et réels) et en groupe. Ceci dit, j'ai fini par baisser les bras (à moitié) car j'étais tout seul dans ma galère. C'est une activité compliqué la MAO et je suis d'accord avec toi quand tu dis qu'il faut prendre du temps pour trouver ces marques. Si à cette complexité tu y ajoute le manque de doc et d'utilisateur ça devient très compliqué. Il y a la communauté linuxmao vas-tu me dire? c'est le plus grand forum francophone de MAO sur Linux… et pourtant il reste plutôt petit. C'est toujours les quelques mêmes piliers qui te réponde quand tu as une question et au bout d'un moment leur connaissance n'est pas non plus infini. Cela dit je leur tire vraiment mon chapeau et je les remercie infiniment si ils passent sur ce topic.
        Je connais des dizaines de musiciens mais je suis absolument le seul à utiliser des outils libres. On ne peut donc pas échanger sur le sujet, s'échanger des infos, bosser sur les mêmes outils etc… Ce qui devient très vite gênant.

        ça me rapelle un post sur le blog d'un ami (http://www.generation-linux.fr/index.php?post/2012/01/13/%C3%89volutions...) qui m'avait fait bondir à l'époque et dans lequel il écrit:

        Ceci dit, je me suis aussi rendu compte d'une chose, c'est que je suis devenu de moins en moins patient et indulgent envers ces logiciels libres, notamment chez moi sur mon PC. Avant, si j'avais un problème sur > mon ordi, je passais du temps (parfois énormément) à chercher d'où ça pouvait venir, je n'hésitais pas à mettre les mains dans le cambouis, re-compiler des logiciels, des pilotes, etc. Je trouvais toujours des > excuses "c'est un logiciel libre, faut lui donner sa chance, je vais creuser et trouver pourquoi ça ne marche pas".
        Maintenant, le moindre truc me soûle, j'en ai marre de chercher quand j'ai des problèmes. Par exemple, il n'y a pas longtemps, je voulais faire un enregistrement de mon écran + ma voix (pour faire un podcast). J'ai jamais réussi à faire ce que je voulais sur Ubuntu, j'avais toujours un problème de son ou d'image. Du coup, après avoir passé un peu plus d'une heure à chercher, ça m'a gonflé et je suis allé sur Windows (que j'ai conservé en dual-boot pour les jeux). Là tout a marché du premier coup.
        Attention, je ne dis pas ça pour troller hein (les trolls "libristes" non plus je ne supporte plus), je dis juste ça pour illustrer mon changement de comportement. Désormais, je veux que mon ordi fasse ce que je veux faire tout de suite, sans effort. Je passe assez de temps au travail à régler les problèmes des autres, si bien que je n'ai pas la patience de faire la même chose en rentrant chez moi le soir.

        J'en suis là aujourd'hui concernant la MAO. J'ai envie de faire de la musique plutôt que du libre.

        Take it EASY :)

        c'est ça je ne dois pas être assez aware :)

        • [^] # Re: bonne fois

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 21/10/14 à 14:18.

          c'est ça je ne dois pas être assez aware :)

          Tu crois ? Oui, c'est peut-être ça le souci ;)

    • [^] # Re: bonne fois

      Posté par . Évalué à 2.

      je n'ai pas non plus envie de passer 6 mois à résoudre des soucis techniques alors que je veux faire de la musique et des enregistrements

      Le choix que tu fais là, c'est du sur-mesure, et c'est toi qui confectionne dans un environnement technique. Alors c'est pas 6 mois qu'il te faudra, c'est bien plus. A toi de te fixer tes limites, ton champ d'action. Avec le clavier Thoman ou un autre, avec un linux ou autre chose, tu auras TOUJOURS des éléments techniques à prendre en charge, en studio ou sur scène, seul ou en orchestre. Envisager la démarche en parlant de >>contraintes<< techniques est LE problème. Ou tu les prends en charge et au final tu maitrises ton affaire dans ta zone de confort, donc sans partir dans tous les sens, et oui c'est long ; ou tu délègues, c'est plus rapide mais dans ce cas prépare ton porte-monaie et soit dépendant.

      Tu veux maitriser toi-même ? alors bosse tes techniques de clavieriste, les harpèges, les gammes, joue avec d'autres musiciens, etc etc (ce que tu fais peut-être déjà hein) ET bosse AUSSI les aspects techniques, en vrac :
      les implémentations midi de ton clavier maître (comment j'assigne le volume main droite sur le curseur 2? comment je splite mon clavier) , la norme midi, les outils audio que tu souhaites utiliser bref soigne les aspects techniques qui ne sont pas des contraintes, mais des connaissances supplémentaires à développer. Avale des tutos, essaie, teste : linuxmao, audiofanzine et bien d'autres.

      Dans ta démarche,c'est la maitrise musicale ET technique qui te fera avancer. Considérer le second aspect comme une contrainte qu'il faudrait limiter dans le temps est une erreur.

      • [^] # Re: bonne fois

        Posté par . Évalué à 2.

        comment j'assigne le volume main droite sur le curseur 2? comment je splite mon clavier

        comment fais-tu pour paramétrer ça? (quand par exemple tu utilises le package jack/zynaddsubfx/ardour).

        • [^] # Re: bonne fois

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 21/10/14 à 16:17.

          Tu vois ce contrôle en bas à droite (oui c'est la vielle UI mais je viens de regarder C pareil).

          plop

          Tu charges un "instrument" en "part 1" (à gauche au dessus du volume) sélectionne le MIDI channel 1 (à droite) et clique sur "M" (maximum) puis tu appuies sur la touche de ton clavier où tu veux splitter.

          Puis tu ajoutes un instrument en part 2. Tu le mets AUSSI en channel 1, that's the trick. Puis là tu cliques sur le bouton "m" (minimum). Splitted.

          • [^] # Re: bonne fois

            Posté par . Évalué à -1.

            oui enfin bon ma question était plutôt de savoir si on peut assigner chaque bouton du clavier à une fonctionnalité sur le logiciel et si oui comment (sur Ableton par exemple tu as une liste déroulante avec un tas de claviers pré-configurés et donc tu fais ça en 2 clics)

            j'en reviens au clavier que j'ai mis comme exemple un peu plus haut et pour lequel je n'ai pas eu de réponse honnête à part "Tu veux pas pécho un clavier à 50€ comme tout le monde?". J'ai le pressentiment qu'il faut des drivers pour pouvoir utiliser toute les fonctionnalités mais bon si tu me prouves que je me trompe je t'en remercierai.

            Bref ce que je veux dire c'est que l'on peut faire de la MAO sur Linux si on est prêt à vouloir d’abord consacrer du temps à comprendre les mécanismes spécifiques et les logiciels non/peu/mal documentés. Si on est prêt également à se couper un peu du monde (je connais des dizaines de musiciens car je baigne un peu dans ce milieu et je n'en connais pas un seul IRL qui utilise les logiciels dont on parle). J'ai essayé (vite fait) de convertir des gens car c'est pratique dans un groupe de bosser avec les mêmes outils, mais il faut déjà franchir le cap de Linux puis celui des logiciels spécifiques. Bref c'est cuit d'avance. J'ai tenté également de trouver des cours spécifiques à Ardour et compagnie, j'en ai trouvé à 500km de chez moi (PI: http://www.moineauphonique.org/ardour-logiciel-libre-et-professionnel/). Par contre il y a la MAI pas loin de chez moi et je peux trouver toute sorte de cours sue Cubase Ableton Pro tools & Cie.
            Je ne dis pas non plus que c'est simple sur Windows/MAC. C'est compliqué également, mais ça l'est moins. La compatibilité des périphérique est assurée, la doc est foisonnante et il y a des utilisateurs à la pelle.

            Malgré ce que je dis, je continue d'utiliser les logiciels dont on parle car je souhaite par plaisir personnel savoir les utiliser mais en parallèle je bosse avec les bons gros outils largement répandus et connus de la plupart des musiciens.
            Il va falloir également que je me trouve un clavier qui fonctionne car vous le croyez ou pas mais comme je l'ai dis un peu plus haut, j'ai déjà tenté avec 3 claviers et j'ai eus des soucis avec les trois (des vieux claviers je dois bien l'avouer, mais des claviers sur lesquels est mentionné MIDI)

            • [^] # Re: bonne fois

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              oui enfin bon ma question était plutôt (..)

              Je t'en prie ; tu as eu la réponse à une de tes deux questions. Tu es mal parti pour obtenir la seconde :)

              (..) je t'en remercierai.

              T'es sur ? Pasque jusque là je te trouve moyen grateful…

              (..) je bosse avec les bons gros outils largement répandus et connus de la plupart des musiciens.

              C'est le moyen idéal pour sonner comme tout le monde :|

            • [^] # Re: bonne fois

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              j'en reviens au clavier que j'ai mis comme exemple un peu plus haut et pour lequel je n'ai pas eu de réponse honnête

              Je suis allé voir ce qu’en disait le constructeur. En gros, tu fais comme tu veux mais moi je ne l’achèterai pas…

              Il est évident que ce contrôleur est spécialement conçu pour fonctionner avec la gamme de logiciels du constructeur plus quelques autres logiciels spécifiques (Cubase & co.). Si c’était un vrai contrôleur standard, il n’y aurait pas besoin d’intégration.

              Le constructeur dit lui-même (enfin, sans vraiment le dire) que ce n’est pas vraiment un contrôleur MIDI (question 9) :

              « puis-je utiliser le port MIDI à 5 broches sur mon clavier KOMPLETE CONTROL S-Series pour activer d’autres instruments matériels et logiciels ? »

              (Bref, puis-je m’en servir comme d’un clavier maître, quoi). Réponse :

              Le port 5 broches ne fonctionne actuellement pas en mode autonome. Vous devez brancher le clavier à un ordinateur et envoyer les données MIDI depuis une application hôte.

              Si on ne peut pas piloter d’autres instruments MIDI, ce n’est pas un contrôleur MIDI, point.

              Dernier point qui me rebute franchement : impossible de trouver la « MIDI implementation chart », même dans la section « spécifications ».

            • [^] # Re: bonne fois

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              ma question était plutôt de savoir si on peut assigner chaque bouton du clavier à une fonctionnalité sur le logiciel

              Si le logiciel en question est ZynAddSubFX, spécifiquement, non.

              Dans l’ensemble, ZynAddSubFX est très peu pilotable par MIDI, à l’exception des changements de programmes et de quelques paramètres généraux (volume, expression, sustain, filter cutoff, portamento, et deux ou trois autres). Notamment, la plupart des paramètres de synthèse ne sont pas pilotables.

              • [^] # Re: bonne fois

                Posté par . Évalué à 0.

                ZynAddSubFX est très peu pilotable par MIDI, à l’exception des changements de programmes et de quelques paramètres généraux (volume, expression, sustain, filter cutoff, portamento, et deux ou trois autres).

                peux-tu me dire comment faire stp? (typiquement attribué le volume et le bend du clavier à ZASFX)

                • [^] # Re: bonne fois

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  typiquement attribué le volume et le bend du clavier à ZASFX

                  Bah ce sont des contrôleurs standards et ZynAddSubFX agit automatiquement en conséquence quand il les reçoit, donc il n’y a rien de particulier en faire.

                  Il suffit de connecter la sortie MIDI de ton clavier à l’entrée de ZynAddSubFX (avec le patchbay de Qjackctl, Patchage, ou n’importe quel outil permettant de manipuler les connections Jack).

                  En gros, si ZynAddSubFX reçoit les messages Note On/Off (c’est-à-dire qu’il émet bien un son quand tu enfonces une touche de ton clavier), il recevra aussi les messages des contrôleurs de volume/expression/pitchbend etc. À condition bien sûr que ton clavier émette bien ces messages quand tu manipules le bouton de volume ou la molette de pitchbend, ce qui devrait être explicitement indiqué dans la MIDI Implementation Chart fournie avec.

                  • [^] # Re: bonne fois

                    Posté par . Évalué à 0.

                    ça ne fonctionne pas pour moi (le volume agit sur le volume mais génère un bruit insupportable en arrière plan. Le bend quand à lui fait n'importe quoi)
                    Le clavier est un Roland PC-180A (à priori un truc convenable)
                    c'est sans doute mon câble Midi <-> USB qui pose problème.

                • [^] # Re: bonne fois

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Complément à la réponse de gouttegd<

                  Pour gérer ça convenablement et de façon standard (tous les instruments ont les mêmes contrôles) je te conseille de passer par un hôte, évitant d'attaquer les instruments directement ; spécifiquement d'utiliser la version LV2 de ZASFX livrée avec Carla (paquet carla-plugins-lv2) dans Carla - qui commence à vraiment roxxer - Ardour ou tous les DAW listés + haut ; personnellement j'utilise Qtractor pour ça, car j'enregistre tout ce que je joue (comme Frank Zappa) :)

                  • [^] # Re: bonne fois

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Je galère déjà bien et tu m'en rajoute une pelletée :p
                    il y en a pas un de vous qui habite dans l'est par hasard?

                    • [^] # Re: bonne fois

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Certes, de se voir en vrai dans le studio ça aide, mais sérieusement, rien n'est insurmontable par mail.
                      Typiquement je suis prêt à répondre à toutes tes questions concernant QTractor ou Carla, et l'utilisation de ZASF dedans.

                      Le Truc avec cette solution est que tu "figes" une session. Donc même si ce qui t'intéresse avant tout c'est le live, ce qui semble être le cas ; justement c'est pratique : Tu fais un fichier QTractor par chanson, ou si tu n'utilises qu'un son par chanson, alors un gros fichier .qtr avec une piste MIDI par song, et ZASX dans chaque avec le / les instruments qui vont bien. Ainsi quand tu ouvres ce fichier, tu retrouves tes sons et tes réglages. Et il te suffit de cliquer sur une piste pour jouer ce son et pas les autres (ou les autres aussi en cliquant "monitoring" sur les pistes que tu vx entendre aussi).

                      Avec cette soluce tu ne te préoccupes pas d'interfacer ton clavier avec ton synthé, juste de ton synthé <=> ton hôte ; Ce que tu fais juste une fois.

                      N'oublie pas d’essayer d'autres synthés, comme Sorcer, Triceratops, SynthV1, Calf Organ, qui ont l'avantage d'avoir tous leurs paramètres exposés (pas juste volume et pitchbend) au DAW, qui peut ainsi les contrôler et les automatiser.

            • [^] # Re: bonne fois

              Posté par . Évalué à 2.

              j'ai eus des soucis avec les trois (des vieux claviers je dois bien l'avouer, mais des claviers sur lesquels est mentionné MIDI

              La norme midi est mentionnée sur quasi tous les claviers, mais elle est respectée de façon très aléatoire d'un clavier à l'autre. Certains claviers sont limités et lorsqu'on bascule en mode 'maitre', ne permettent plus d'accéder à d'autres fonctions, par choix du constructeur ou par soucis d'économie. La limite du terrain de jeu, c'est ce qu'indique gouttegd dans un post au dessus, est la  MIDI implementation chart. Le fait qu'elle soit dispo pour un modèle est plutôt bon signe, sinon c'est louche. C'est ça qu'il te faut obtenir et valider pour les clavier testés et vérifier avec cette liste les fonctions midi que chaque clavier est capable d'envoyer et de recevoir, c'est particulièrement important dans le cas d'un clavier prétendument 'maitre' qui se doit de respecter la totalité de la norme midi, voire de proposer d'avantage. Ca suppose de connaître la norme midi.
              Idéalement, il faut le faire aussi avec les autres équipements matériels ou logiciels que tu veux piloter, ce qui permet de voir quelles fonctions midi sont utilisables entre quels équipements.

              Ableton avec son menu déroulant de claviers prédéfinis masque tout ça et te dégage de ces recherches, ça accélère l'affaire, mais du coup tu ne connais plus exactement ta marge de manoeuvre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.