Qt, vers un retour en arrière ?

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
41
8
mar.
2011
Mobile

Bonne ou mauvaise nouvelle, l'avenir nous le dira. Nokia, célèbre fabricant de téléphones portables et « ancien » contributeur au projet Meego vient de céder la partie commerciale (c'est-à-dire le support et la vente de licence pour une utilisation propriétaire) de sa division Qt acquise en 2008 par le rachat de Trolltech. Ce projet, qui est le socle de développement de KDE, ainsi que d'un grand nombre de logiciels libres pour le bureau, vient d'être vendu à Digia, éditeur de solutions professionnelles.

L'annonce de ce rachat est à prendre avec précaution. Tout comme lors de son abandon de Meego au profit de Windows phone 7, Nokia a annoncé qu'il continuerait d'investir dans Qt, tant sur le projet commercial que la version sous licence libre LGPL. L'environnement Qt (en version 4.7.2), qui est une très bonne solution de programmation multi-plate-forme, pourrait voir son avenir assombri. Digia (entreprise dont je n'avais jamais entendu parler avant ce jour) contribue à différents projets libres, notamment dans la téléphonie mobile. Il est vrai que Digia semble avoir un certain intérêt dans Qt, par ses quelques collaborations avec Trolltech. N'ayant pas encore eu vent de réactions de la part de la communauté, je ne saurais dire si cette décision est bien acceptée.

Une chose est sûre, Nokia semble de plus en plus se séparer de ses projets libres (Meego, puis Qt) depuis l'annonce de son partenariat avec Microsoft. Serait-ce une volonté de Nokia de couper les ponts avec la communauté du logiciel libre ? Probablement pas, car Nokia utilise plusieurs technologies libres dans ses produits, notamment dans Symbian, mais on constate une nette perte d'intérêt de la part de Nokia pour ces solutions. Espérons que la communauté n'aura pas à « forker » Qt, ce qui serait vraiment dommage pour le futur de cette solution.

  • # Espace insecable

    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

    bonjour les guillemets entourants un texte ne sont-ils pas suivis d'un espace insécable ? Chez moi j'ai : « 

    ancien »

    • [^] # Re: Espace insecable

      Posté par . Évalué à  5 .

      J'avais pourtant pris soin d'en mettre (je viens de vérifier dans l'historique des modifications) !
      It seems that TheNastyBoy, is the nasty boy !
      Peut-être que ce dernier nous éclairera sur les raisons inopportunes qui l'ont poussé à remplacer toutes les espaces insécables par des espaces sécables ?...

    • [^] # Re: Espace insecable

      Posté par . Évalué à  3 .

      bonjour les guillemets entourants un texte ne sont-ils pas suivis d'un espace insécable

      Lorsqu'on parle d'espace typographique, le mot espace est féminin. On dit donc « une espace insécable » Voir ici.

      À part ça comment fait-on pour ajouter une espace insécable ?

      • [^] # Re: Espace insecable

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Avec le clavier.

        :o) Oui c'était facile.

        Sous Gnome, avec la disposition « France Alternative, eliminate dead keys » c'est <AltGR> + <Shift> + <Space>.

      • [^] # Re: Espace insecable

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        En bépo c'est Maj+Espace, AltGr+Maj+Espace pour l'espace insécable fine.

        D'ailleurs c'est parfois embêtant quand on programme et qu'on insère sans faire exprès une espace insécable. Enfin la plupart des compilateurs ne disent rien et ça fonctionne très bien, mais dès qu'on veut insérer le code en LaTeX par exemple, là on se demande vraiment pourquoi il y a des erreurs.

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: Espace insecable

          Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

          C'est particulièrement drôle en coq où dont les noms de variables peuvent comprendre des espaces insécables. Ainsi « Variables A B. » déclare une seule variable (comme si on avait A_B).

      • [^] # Re: Espace insecable

        Posté par . Évalué à  3 .

        À part ça comment fait-on pour ajouter une espace insécable ?

        C'est paramétrable sous GNOME, dans Système > Préférences > Clavier, onglet « Agencements », bouton « Options... », liste « Utiliser la barre d'espacement pour insérer un espace insécable » (on dit une espace, d'ailleurs...), et tu fais ton choix.

        Personnellement, j'ai opté pour [AltGr][espace] (3e niveau) pour l'espace insécable (demi cadratin) et [AltGr][Maj][espace] (4e niveau) pour l'espace fine insécable (quart cadratin).

        • [^] # Re: Espace insecable

          Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

          Mais fort heureusement, dans un souci de simplifier encore et toujours la vie de l'utilisateur, Gnome va remplacer la fonctionnalité en introduisant un clavier "Gnome" avec une liste stricte des caractères ASCII et rien d'autre. Plus besoin de configurer son clavier!
          On pourra les remercier en passant pour la simplification orthographique que cela implique.

          ------------> [ ]

        • [^] # Re: Espace insecable

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          C'est paramétrable sous X.Org, dans /etc/X11/xorg.conf, dans la section du clavier, options nbsp:level2, nbsp:level3, nbsp:level3s, nbsp:level3n, nbsp:level4n et nbsp:level4nl, cf. /usr/share/X11/xkb/rules/xorg.xml.

          Sachant que ces règles sont déjà incluses dans la plupart des dispositions de clavier. Par exemple, la disposition fr-oss inclut nbsp:level4nl, c'est à dire espace insécable au niveau 4 de la barre espace (via Shift + AltGr) et espace fine insécable au niveau 6 (Shift + Ctrl).

          • [^] # Re: Espace insecable

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Ah, il est peut-être utile de préciser que certains gestionnaires de connexion mal fichus comme GDM écrabouillent sans demander certaines options de configuration qu'ils ne comprennent pas. Pour être précis, GDM essaie d'interpréter la configuration, puis la reconstruit selon ce qu'il a compris, ce qui se résume à la disposition sans les options particulières.

          • [^] # Re: Espace insecable

            Posté par . Évalué à  2 .

            ça vie encore xorg.conf ?? moi qui croyait que c'était bien propre dans xorg.d maintenant.

            legacy support for snail distro ? :p

      • [^] # Re: Espace insecable

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        À part ça comment fait-on pour ajouter une espace insécable ?

        Sous X11 : <Compose>, <Espace>, <Espace> (reste à trouver la touche Compose ; moi je la mets sur la touche Menu qui ne sert vraiment à rien)…

        Envoyé depuis mon PDP 11/70

    • [^] # Re: Espace insecable

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Si on fait le tatillon, on le fait jusqu'au boût…

      On dit une espace.

  • # Cela ne me dit rien qui vaille...

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Quand je vois la gueule de la page-web de Digia, ça ne me dit rien qui vaille sur l'avenir de Qt. Du Flash inutile, du HTML du siècle dernier mélangé avec du HTML un peu plus récent mais mal utilisé et pas sémantique du tout, du test de user-agent en Javascript, des menus qui fonctionnent une fois sur deux,...

    Je sais qu'ils ne sont peut-être pas spécialistes en techno-web mais ça fait tout de même peur :(

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

      Posté par . Évalué à  3 .

      Il y a pire que ça, ils ont l'air totalement obnubilé par leur position en bourse et singent tous les tics des entreprises américaines à la course aux capitaux de risque (allez faire un tour dans INVESTORS -menu principal- et leur raport annuel http://vuosikertomus2010.digia.com/en), c'en est ridicule.

    • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

      Posté par . Évalué à  3 .

      Il ne faut pas confondre les développeurs qui bossent dans la société et ceux qui leur ont fait leur site web.
      S'ils ont sous-traité la réalisation de leur site et confié le suivi de cette sous-traitance à un maketteux ou à un de leurs commerciaux, comment veux tu qu'il puisse juger de la qualité du code ?

      • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        Un site web, c'est une vitrine. Un magasin avec une vitrine faite sans soins, ça n'attire pas grand monde.

        • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

          Posté par . Évalué à  7 .

          Debian c'était de la daube anti-ergonomique jusqu'en début d'année ? la communauté DLFP est passé d'un site moisi qui pue à jeune et bigarré, frais et bien formé en passant sous ruby ?

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

            Posté par . Évalué à  10 .

            Les sites web Debian et Linuxfr étaient certes austères (pas moches, maintenant oui, avis perso) mais ne contenaient pas de trukalakon qui ne fonctionnaient pas bien, ou juste pour faire joli.

            C'est comme une automobile très ordinaire, comparée à un bolide tuné-moche qui consomme le double sans aller plus vite. On sent bien que l'un des deux propriétaires a des prétentions et qu'il prouve que c'est creux.

          • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

            Posté par . Évalué à  -2 .

            Debian était et reste une daube anti-ergonomique (la faute principalement à une navigation très confuse).

            Linuxfr était et reste un site plutôt utilisable. Après on peut discuter de la pertinence du changement de feuille de style par défaut pour passer d'un truc propre et bien fini au truc marron-gris pas très lisible d'aujourd'hui.

            Mais si tu cherches un bon exemple de site très bien fichu mais moche, il faut se tourner vers le site web officiel d'OpenBSD.

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

            à jeune et bigarré

            Bigarré c'est quand on est en double-file ?

        • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

          Posté par . Évalué à  0 .

          Un peu comme chez Mandriva.

      • [^] # Re: Cela ne me dit rien qui vaille...

        Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

        Un site web, c'est une vitrine. Un magasin avec une vitrine faite sans soins, ça n'attire pas grand monde.

  • # LGPL

    Posté par . Évalué à  8 .

    Trolltech avait un modèle commercial simple : une licence libre pour les projets libres, une licence proprio payante pour les projets proprios, et ça marchait !

    Nokia a passé Qt en LGPL, c'est adapté comme licence pou un toolkit de smartphone (linkable par toutes les applis du "market"), mais du coup j'ai un peu de mal à comprendre quel modèle commercial Digia pourra développer autour de Qt.

    • [^] # Re: LGPL

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Le modèle de la double licence n'a pas changé depuis le passage à la LGPL.

      Les avantages que procure la double licence sont nombreux: support professionel (on parle à un commercial Qt, pas sur des forums), une garantie et des indemnités en cas de défaillance, la possibilité de créer un package full proprio etc..

      Cela ne devrait pas changer avec Digia.

      Par contre, je vois cette cession de bonne augure: Nokia continue de fournir le développement, elle en a les moyens et l'expertise, sans avoir à se préocuper d'un marché qui ne la concerne plus. De son côté, Digia a tout intérêt à faire son beure avec cette nouvelle patate chaude haute de plus de 3 500 partenaires commerciaux.

      A degrés de motivations différents, on transfert le produit, je trouve ça plutôt finement joué, surtout que ce projet a déjà une grosse communauté, ce qui facilite son développement et son support.

      • [^] # Re: LGPL

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je listais les avantages de la licence commerciale, bien entendu.

      • [^] # Re: LGPL

        Posté par . Évalué à  10 .

        Oui mais avoir des experts commerciaux pour s'occuper des clients c'est super... Perso je prefere quand les experts techniques sont pas loin et la, en theorie ils seront chez Nokia. Je vois comme un probleme mais bon je suis tres basique comme gars...

      • [^] # Re: LGPL

        Posté par . Évalué à  2 .

        Les avantages que procure la double licence sont nombreux: support professionel (on parle à un commercial Qt, pas sur des forums)

        On peut très bien avoir un support professionnel avec une licence libre. Je ne vois pas le rapport.

      • [^] # Re: LGPL

        Posté par . Évalué à  5 .

        Nokia continue de fournir le développement, elle en a les moyens et l'expertise, sans avoir à se préocuper d'un marché qui ne la concerne plus. De son côté, Digia a tout intérêt à faire son beure avec cette nouvelle patate chaude haute de plus de 3 500 partenaires commerciaux.

        C'est surtout que Digia était l'un des principaux sous-traitants de Nokia pour le développement de MeeGo donc ils récupèrent "officiellement" ce qu'ils faisaient déjà. C'est l'une des plus grosses SSII finlandaises. Ils étaient Gold Sponsor de la première conférence MeeGo fin 2010. Ca tend à confirmer le désinvestissement de Qt de la part de Nokia.

    • [^] # Re: LGPL

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Trolltech avait un modèle commercial simple : une licence libre pour les projets libres, une licence proprio payante pour les projets proprios, et ça marchait !

      Alors pourquoi ont-ils vendu ?

      • [^] # Re: LGPL

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Pas rentable : la vente des licences ne couvrait pas la R&D

        • [^] # Re: LGPL

          Posté par . Évalué à  7 .

          Je soupconne qu'il demande pourquoi Trolltech a ete vendu. En fait Trolltech n'a pas ete vendu mais achete. C'est a dire qu'il n'y avait pas de mise en vente mais Nokia qui est venu faire une offre d'achat avec un plan de developpement et d'extension que Qt en particulier avec le passage a Qt pour Meego. Maintenant tout a change d'ou le fait que je soit tres sceptique sur le futur de Qt au sein de Nokia qui n'a strictement aucun interet (voir le contraire du point de vue du nouveau proprio) d'avoir un framework multiplateforme.

  • # Titre.

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Je trouve le titre un peu négatif. Comment arriver à de tels conclusions si rapidement ?

    Quelques clarifications : cette transaction étais déjà prévue et planifiée depuis longtemps. Avant le changement de stratégie.

    Cela fait déjà plusieurs années que Nokia concentre principalement le dévelopement de Qt pour ses téléphone, et que les clients étaient assez mal servi. Avoir une boite indépendente qui s'occupe de ça permettra de satisfaire mieux les clients, notemment sur les autres platformes (Desktop, Android, ...) Reppelons que le dévelopement de Qt est ouvert, et que Digia est déjà un contributeur de Qt [http://blog.rburchell.com/2010/10/qt-contribution-ecosystem.html]

    • [^] # Re: Titre.

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Si la revente était prévue depuis longtemps, pourquoi ont-il racheté Trolltech il y a seulement deux ans ?

      • [^] # Re: Titre.

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Le rachat étais il y a presque trois ans.

        Et par longtemps, je voulais dire des mois, mais je ne sais pas combien de temps exactement. Ça prends du temps a se finaliser un accord comme ça.

  • # ArsTechnica a un avis aussi

    Posté par . Évalué à  4 .

  • # Hmmm

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Ce projet, qui est le socle de développement de KDE, ainsi que d'un grand nombre de logiciels libres pour le bureau, vient d'être vendu à Digia, éditeur de solutions professionnelles.

    Tu nous rapportes juste avant que c'est "juste" la partie commerciale et service qui vient d'être vendue, pas la techno en elle-même (c'est Nokia qui continue à développer et à posséder les droits sur le code). Du coup, cette phrase sonne un peu comme une grosse contradiction...

    Chippeur, arrête de chipper !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.