Super-Crapule contre Super-Hadopi

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
15
22
juin
2010
Audiovisuel
Le jour de la fête de la musique a été marqué par un nouveau buzz Internet. En effet, la vidéo mise en avant sur le site Curiosphere.tv (la plate-forme de vidéos éducatives de France 5) s'intitule « Super-Crapule contre Super-Hadopi ». À noter que la vidéo en question n'est plus en première page.

Ce film d’animation présente les principales mesures de « riposte graduée » déployées par la loi HADOPI pour lutter contre le téléchargement illégal, en mettant en scène Super-crapule et Super-Hadopi, deux personnages censés expliquer les rouages du système HADOPI et le bien fondé de cette loi au jeune public. Ce premier dessin animé de prévention, édité par la chaîne France 5 montre une vision manichéenne du téléchargement sur Internet. Jean-Marc Merriaux, directeur des actions éducatives de France 5, indique à la fois que cette vidéo est destinée aux « 15 ans et plus » mais aussi aux enseignants. Un fichier PDF est d'ailleurs attaché à la vidéo.

On remarquera surtout dans cette animation de nombreuses caricatures : un jeune qui se cache derrière son ordinateur et qui détruit les œuvres artistiques, « la copie, c'est du vol », etc. Pas mal d'articles dénoncent ces faits, si bien que la fiche qui accompagne aujourd’hui la vidéo évoque déjà toute une série de contre-arguments opposés au projet de loi.

Jean-Marc Merriaux avoue lui même cette maladresse: « Nous voulions une animation très factuelle pour que les médiateurs éducatifs puissent la montrer aux adolescents. C’est notre objectif et une telle vidéo est aujourd’hui nécessaire. Mais, évidemment, il faut quelque-chose d’irréprochable, en dehors de toute polémique ». Un nouveau film devrait donc faire son apparition.

On attendait plutôt l'annonce de la « carte musique jeune » (carte permettant de télécharger pour 50 euros de musique en ne déboursant que 25 euros, le reste étant financé par l'État) par le ministre de la Culture à cette occasion de la fête de la musique, mais ce projet semble reporté. En attendant, on conseille à tous la chanson de Nina Paley, « Copying is not theft » ainsi que sa vidéo.
  • # "Copying is not theft" et "Free Software Song"

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je crois que ces chansons possèdent en elles-mêmes une propriété qui empêche leur copie à grande échelle.
  • # carte musique jeune

    Posté par . Évalué à 10.

    > carte permettant de télécharger pour 50 euros de musique en ne déboursant que 25 euros, le reste étant financé par l'État

    J'adore que mes impôts aillent directement dans la poche des majors :-) .

    Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

    • [^] # Re: carte musique jeune

      Posté par . Évalué à 3.

      parce que cest serieu cette histoire ? j'avais entendu ça je ne sais où, mais pour moi ca ressemblait a un fake...
      et cest avec quel préstataire ? car je suppose que si l'état offre de l'argent (indirectement) à apple (par exemple), amazon/la fnac/etc vont tirer la gueule ?
    • [^] # Re: carte musique jeune

      Posté par . Évalué à 6.

      Chaque pays sa technique.
      En Belgique on est taxé sur le matos informatique sous prétexte que ça permet d'échanger du contenu.

      9€ sur le disque externe d'1 To. Et puis c'est nous les voleurs.... L'industrie du disque n'a pas fini de nous piquer notre fric... Tous les moyens sont bons...
      • [^] # Re: carte musique jeune

        Posté par . Évalué à 10.

        Ah mais mon bon monsieur, on est bien meilleur en France:
        l'état finance les majors ET nous taxe sur les volumes de stockage !
      • [^] # Re: carte musique jeune

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Pour info, en France, le disque externe d'1 To est soumis à une taxe de 20 euros (Source : http://www.copieprivee.culture.gouv.fr/spip.php?article10 ).
        D'ailleurs, je viens de voir que même les disquettes d'1.4 Mo sont taxées ! Pathétique...
      • [^] # Re: carte musique jeune

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Si c'est comme en France, il suffit d'acheter un boîtier et un disque interne, séparément. En plus, tu sais ce que tu as à l'intérieur, et c'est moins cher même sans compter la taxe.

        Pour les DVD vierges, pour éviter de payer 3 fois le prix normal (j'exagère à peine), la seule solution c'est de commander à l'étranger.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: carte musique jeune

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai une suggestion : achète toutes les cartes jeunes, et utilise-les pour acheter de la musique issue de labels indépendants, et ainsi, l'argent de tes impôts n'ira pas dans la poche des majors.
      Bon, malheureusement, le défaut évident de cette solution, c'est son coût…
      • [^] # Re: carte musique jeune

        Posté par . Évalué à 6.

        Bon, malheureusement, le défaut évident de cette solution, c'est son coût…

        Il faut être jeune, aussi.
      • [^] # Re: carte musique jeune

        Posté par . Évalué à 4.

        J'ai une autre suggestion : les majors achètent toutes les cartes jeunes, et les utilise pour acheter de la musique issue de leurs propres labels (en les distribuant à leur salariés par exemple), et ainsi, ils dépensent 50% et récupèrent 100%.
  • # Copyright song

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Les versions de Nina Paley et de Daphné Kauffmann valent la peine d'être écoutées. Personnellement je les trouve plus belles que la version proposée en lien.

    http://www.framablog.org/index.php/post/2009/03/22/the-copyr(...)
  • # illustration des sentiments

    Posté par . Évalué à 4.

    épisode 1 :
    bon et si c'était déjà plutot s'adresser aux filles, en premier lieu.
    la personnage principale est posée
    elle créeait quelque chose
    puis une autre présente à un tas d'autres l'oeuvre comme étant la sienne

    là on est dans l'identification, les conséquences et dans l'affect complet pour l'intégration.
    y a pas de vol, pas d'argent, et pas de menaces.

    #idée sous licence libre, ils peuvent la prendre l'améliorer et la vendre.

    épisode 2 :
    la gamine qui a prise la création ajoute quelque chose à cette création
    la première gamine trouve ça bien
    elle lui dit "on peux partager"
    les deux gamines présente leur oeuvre commune à la classe... et toute la classe s'y met

    esprit de partage, travail d'équipe, réussite collective.


    épisode 3 :
    la gamine a grandi, et elle demande à son papa :
    pourquoi tu va travailler tout les jours, tu pourrais chanter une seule chanson et être payé à vie. Apprendre à chanter c'est plus facile que d'apprendre la médecine, t'es nul papa.


    Quoi ? comment ça, ça dérape ?
    • [^] # Re: illustration des sentiments

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      tu pourrais chanter une seule chanson et être payé à vie

      Pas seulement tout la vie, mais aussi 70 ans après la mort. Et là c'est la gamine qui en profitera.
      • [^] # Re: illustration des sentiments

        Posté par . Évalué à 4.

        tu pourrais chanter une seule chanson et être payé à vie

        Pas seulement tout la vie, mais aussi 70 ans après la mort. Et là c'est la gamine qui en profitera.


        Ouai, franchement là le papa il assure pas! Dire que la gamine ne pourra pas profiter de cette rente!

        Less is more

  • # Paradoxe

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le passage où Super-Crapule dit en substance «je passe mon temps à télécharger, je ne consomme même pas ce que je télécharge» est assez paradoxal non ? S'il ne profite pas de l'oeuvre, en quoi est-ce que ça peut nuire aux artistes? Il ne l'aurait pas achetée de tout façon. Il s'agit au pire d'un gâchis de bande passante.
    • [^] # Re: Paradoxe

      Posté par . Évalué à -1.

      Pas lu l'article, mais mais je ne trouves que soit tu es de mauvaise foi, soit tu manques d'imagination: telecharger même sans regarder peut nuire aux artistes: par défaut en P2P, quand tu télécharge, tu mets aussi à disposition des autres..

      Donc tu simplifie/accélère pour quelqu'un d'autre la possibilité de télécharger a la place d'acheter.

      NB: pas la peine de me rétorquer que quelqu'un qui télécharge n'aurait pas forcément acheter a la place, je le sais, mais une portion le ferait probablement..

      PS: Je ne suis par pour HADOPI et tout ce bazar, mais je n'aime pas les arguments a deux balle, point.



      • [^] # Re: Paradoxe

        Posté par . Évalué à 1.

        c'est cela, oui

        et il faudrait interdire l'accès des enfants à la plage ou la piscine parce que ça excite les pédophiles, je suppose ?
        • [^] # Re: Paradoxe

          Posté par . Évalué à 1.

          Mmh non, je ne crois pas qu'il entendait par là qu'il approuvait l'interdiction du téléchargement.
      • [^] # Re: Paradoxe

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Et si tu commençais par le lire, « l'article » :)
        • [^] # Re: Paradoxe

          Posté par . Évalué à 2.

          Bin non, je ne peux pas lire l'article les liens sont cassés/bazardesque.

          Sinon
          1) je suis contre HADOPI
          2) je maintiens que télécharger en P2P (en mode par défaut) contribue a faciliter le téléchargement d'autres, donc ce n'est *pas* innocent, même si celui qui télécharge ne regarde pas le contenu.

          C'est l'équivalent de ripper un CD qui ne t'appartiens pas et de placer le résultat sur un serveur FTP publique, même si tu ne regarde pas le CD, quelque-chose me dit que les auteurs du CD n'aimeront pas du tout cela (après que ce soit légal ou non ça c'est une autre histoire)..
      • [^] # Re: Paradoxe

        Posté par . Évalué à 2.

        Faudrait interdire la pub, parce que ce qu'on nous force à écouter et voir, non seulement ça a empiré depuis l'autre tâche, mais en plus c'est de plus en plus gratuit et débile.

        Bon, ça pour dire que diffuser n'est pas nuire.


        telecharger même sans regarder peut nuire aux artistes:


        Ce qui nuit aux artistes, c'est les contrats bidons avec les majors qui font qu'on peut passer 6 mois à casser les oeufs en prime-time avec une chançon de circonstance ( l'autre tâche, débile toussa ) et se retrouver au RSA sans avoir eu ne serait-ce que le millième de l'argent engendré par ce phénomène.


        Ce qui nuit aux artistes, c'est Vivendi-Universal, EMI-Pathé-Music et Sony-Music .

        C'est certainement pas le public de l'artiste qui lui nuit.

        En France , on fait des lois qui rendent présumé coupables tous les publics de tous les artistes qui ont signé des contrats débiles avec les majors.

        Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

    • [^] # Re: Paradoxe

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le passage où Super-Crapule dit en substance «je passe mon temps à télécharger, je ne consomme même pas ce que je télécharge» .... Assis sur une superbe machine qui rejette une belle fumée noire .
      Internaute=pollueur=téléchargement illégal = voleur= etc...
      Belle vision de nos politiques n'est ce pas.

      Cette vidéo n'est plus disponible suite à une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur soumise par France Télévisions.

      http://www.youtube.com/index?ytsession=nae0VrvxdjlbGHsguVGL0(...)

      Tout le monde a droit à la sécurité et à la protection de leur vie privée, pas seulement ceux qui gèrent les sites de commerce électronique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.