Testez m23 - le système de distribution de logiciel pour Linux libre!

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
12
mai
2004
Linux
m23 est un système de distribution de logiciels pour Debian GNU/Linux, avec lequel on peut installer et administrer des centaines de postes clients au travers d'un réseau.

m23 peut partitionner et formater les disques des postes clients puis installer un système d'exploitation Debian GNU/Linux avec toute la variété de logiciels que cette distribution propose : programmes pour la bureautique, le traitement d'images, l'amusement.

L'administration se fera au travers d'une interface web disponible à partir de tout ordinateur ayant accès au serveur m23. m23 fait la distinction entre les clients et les serveurs. Le serveur de m23 se charge de la distribution des logiciels et de l'administration des clients.

Le client sera amorcé par le réseau pendant l'installation du système d'exploitation : pour cela, on peut utiliser le boot ROM de la carte de réseau, un disque de boot ou un CD d'amorçage.

Le matériel du client sera détecté automatiquement et le programme sera ajusté en fonction de celui ci.

Après la détection, les informations trouvées seront envoyées au serveur, qui permet à l'administrateur de partitionner et de formater le disque dur. L'administration peut aussi établir d'autres propriétés, par exemple quelle distribution il veut installer sur le client.

Les clients peuvent être configurés comme station de travail avec KDE 3.2.x ou Gnome 2.x comme interface graphique. m23 peut installer les clients avec les versions de Debian différentes Woody (stable), Sarge (testing) ou Sid (unstable). Par l'interface web, des paquets de logiciel peuvent être installés et désinstallés pendant le fonctionnement.

Avant l'effacement et l'ajout de logiciels, on peut tester si l'action réussira. Si par exemple un paquet de logiciel ne peut pas être installé à cause d'une dépendance non satisfaite, l'interface d'administration vous en averti avant l'installation. Ces paquets seront téléchargés de l'Internet de manière à ce qu'ils correspondent à la version la plus récente. Pour éviter les téléchargements multiples, le serveur cache les paquets de l'installation et les met à jour si besoin est.

m23 peut ne pas se servir uniquement des paquets officiels du projet Debian, mais aussi intégrer d'autres sources qui offrent des paquets de logiciels différents.

L'option de restauration permet de remettre le client dans le même état qu'il avait juste après l'installation.

Avec le système d'urgence de m23, un client peut être amorcé par le réseau pour pouvoir effectuer une réparation sur place.

Par l'ajout de plugins, l'interface de m23, tout comme le programme de m23, peuvent recevoir des fonctions additionnelles.

Avec le MDK (m23 Development Kit), une interface puissante est à votre disposition. Par exemple, cela rend possible la création de CDs d'installation de serveur m23 ou d'ajouter aux boot images du réseau des fonctions additionnelles.
  • # ça à l'air pratique

    Posté par . Évalué à  8 .

    Je n'ai pas insisté mais ça semble assez souple pour être utilisé sur un parc de machines hétérogènes. Par contre c'est seulement pour Debian, ce qui est un peu restrictif puisque tout le monde n'utilise pas de Debian.
    • [^] # Re: ça à l'air pratique

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Oui mais bon.. On ne va pas déployer massivement LFS ou gentoo.

      Donc, le seul choix qui reste est bien sur une debian dans ce cas là....


      Quoi ?


      Pourquoi tout le monde me regarde comme ça ?
      • [^] # Re: ça à l'air pratique

        Posté par . Évalué à  -2 .

        Oui mais bon.. On ne va pas déployer massivement LFS ou gentoo.

        Comme ca ils pourraient installer les paquets aussi vite que sous debian en utilisant distcc pour faire de la compilation partagée ;)
      • [^] # Re: ça à l'air pratique

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Gentoo permet sans problèmes d'installer des paquets binaires et il n'est pas du tout idiot de gérer un parc avec des systèmes sous gentoo.

        Un serveur de compilation permet de fabriquer ses paquetages selon ses besoins et les paquets binaires ainsi préparés et testés sont partagés sur le réseau, puis installé sur les machines qu partagent les meme binaires.

        D'une part on peut préciser un besoin et l'adapter, mais en plus, on a une tres grande souplesse et facilité dans l'installations des paquetages.
      • [^] # Re: ça à l'air pratique

        Posté par . Évalué à  0 .

        On ne va pas déployer massivement LFS ou gentoo.

        Autant dans le cas de LFS je comprends bien pourquoi (s'amuser à compiler sur chaque machine cible, non merci...), autant dans le cas de gentoo je ne vois pas du tout. Tu pourais détailler stp ?
      • [^] # Re: ça à l'air pratique

        Posté par (page perso) . Évalué à  -9 .

        Je pense que ce système est utile seulement dans le cas de cluster ou autre parce que j'imagine mal mettre des postes client sous Debian.
        Il faudrait avoir la même chose mais pour Fedora ou Mandrake.
        Chez nous, on a déjà un système pour installer une Fedora en 10 minutes mais on n'a rien pour suivre l'évolution, mettre à jour,... surtout que les postes fixes ont tendance à disparaître au profit des portables et Debian ne s'installe pas dessus. Mandrake très bien, Fedora, bof. Le nombre de d'OS Windows augmente en suivant le nombre de portable qui augmente aussi. Et oui, Windows est ce qu'il y a de mieux pour un portable. D'ailleurs, certains passent de solaris à Windows en passant d'une station sun à un PC parce que Linux ne permet pas de profiter du matériel correctement.
        • [^] # Re: ça à l'air pratique

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          j'imagine mal mettre des postes client sous Debian

          A cause de l'autodetections et le paramêtrage automatique ? Dans le cas d'un serveur d'installation, celui ci peut prendre en charge la copie du XF86Config adéquoi. Et mis à part les cas ou volontairement les cartes réseaux, graphiques et mère sont rigoureusement différentes d'une configuration àa une autre, je ne vois pas le problème...


          Debian ne s'installe pas dessus

          Woody, peut être (bien que..), Sarge, ça m'étonnerais...

          Et de toute façon dans le cas d'un installeur automatique, ou est le problème ?


          Linux ne permet pas de profiter du matériel correctement

          A ce demander comment l'on peut prendre au sérieux ton commentaire en lisant cette ligne !! :-)
          • [^] # Re: ça à l'air pratique

            Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

            Ce n'est pas une question de réglage de XF86Config, s'il n'y avait que ça, ça ne serait pas méchant mais moi par exemple avec la mandrake, quand je branche le portable sur le réplicateur de port, le démarrage du serveur X détecte automatiquement la résolution maximum possible. Ce qui ne fonctionne pas forcément avec toutes les distributions.

            Non, Sarge ne s'installe pas comme ça sur ma machine, même sid parce que l'installeur active l'ACPI par erreur ce qui provoque un court-circuitage du CPU parce que l'ACPI ne fonctionne pas chez moi en noyau 2.4. Donc tu as encore faux.

            Et OUI, WINDOWS >>> Linux sur les portables en terme de fonctionnalités, la carte wifi 3com machin, si je la branche sur une debian, je vais passer du temps pour que ça marche. Quand les marques de matériels changent régulièrement, refaire le processus d'install est innacceptable en environnement professionnel.

            Comment faire rentrer ça dans vos petites têtes ? C'est si difficile à comprendre ?
            • [^] # Re: ça à l'air pratique

              Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

              le démarrage du serveur X détecte automatiquement la résolution maximum possible

              Oui mais tu ne change pas de carte vidéo ni d'écran tout les jours ? Une fois que tu sais quelle résolution maximum est possible, c'est finit, pas besoin de détecter, tu la met et un point c'est tout. Certes, tu perd du temps au début, à rechercher mettre en place pour la première fois, mais par la suite tu gagne du temps.

              l'installeur active l'ACPI par erreur

              L'ACPI n'est pas désactivable au boot de l'installeur ? (je n'en sais rien, a chercher...).

              Ceci dit, c'est un bug de ton portable et ce n'est pas générique...

              Et OUI, WINDOWS >>> Linux sur les portables en terme de fonctionnalités

              Faut savoir, c'est en fonctionnalités de l'OS ou en utilisations du matériel ?



              la carte wifi 3com machin, si je la branche sur une debian, je vais passer du temps pour que ça marche

              Je suis d'accord, Linux (et notemment Debian), n'est pas un OS click and play.
              Sans vouloir être intégriste, effectivement c'est pénalisant de ne pas pouvoir brancher une carte wifi webcam ou autre et ne pas s'en servir instantanément.

              Quand les marques de matériels changent régulièrement, refaire le processus d'install est innacceptable en environnement professionnel.

              Une carte wifi ne se change pas non plus tout les mois sur un poste client. Et des entreprises qui recrute 5 personnes par semaines, je doute que ça existe...

              Ce qui donc, en définitive m'ammène à dire :
              Oui Linux ne facilite pas la vie de l'admin à la détection et au paramètrage de périphériques (bien que la situation s'améliore de plus en plus, via notemment discovery) mais il facilite grandement la vie ensuite.
              Actuellement, on peut pas tout avoir.
              • [^] # Re: ça à l'air pratique

                Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                Et bien si, je change tous les jours d'écrans. Pour être exact, j'ai l'écran interne du portable et l'écran externe. Je bascule entre les deux, deux fois par jour. Je peux aussi être amené à brancher un autre écran directement sur le portable.

                Il est effectivement possible de désactiver l'ACPI au boot mais c'est tout de même gênant quand on part du principe qu'il n'est pas bien supporté sur Linux.

                Pour la fonctionnalité, je parle du matériel, en gros, l'accès wifi, le réplicateur de port, la sortie écran sur vidéo-projecteur....

                Et si, le matériel peut changer tous les mois, je m'explique :
                évidement, quelqu'un qui a un portable le garde 3 ans donc ça ne bouge pas beaucoup mais on prépare des portables de façon régulière et le matériel qui arrive n'est pas toujours identique et on a aucun contrôle dessus, c'est le constructeur qui change de temps en temps. On est soumis aux lois des marchés publiques (pour le moment : une rumeur court que les EPST ne seraient plus soumis à ce problème mais c'est une rumeur).

                Crois-moi si tous les portable étaient sous Linux, je serais ravi.

                On ne peut pas tout avoir, certes, mais les utilisateurs choisissent en priorité le support matériel à l'OS.
            • [^] # Re: ça à l'air pratique

              Posté par . Évalué à  3 .

              Et OUI, WINDOWS >>> Linux sur les portables en terme de fonctionnalités

              Je suis assez d'accord, avec un bémol.

              Assez d'accord parceque 100% des fonctionnalités materielles de 100% des portables du marché sont supportées par Windows (plus les drivers des constructeurs). Difficile de faire mieux, c'est clair. La preuve en est que sous Linux, les gens sont content quand ils trouvent un modèle pour lequel le wifi marche aussi bien que sous Windows, que la batterie dure aussi longtemps que sous Windows, etc.

              Mais avec un bémol parceque bon, après tout, on s'en fiche. Ce qui est important, c'est qu'il existe aussi de nombreux portables très bien gérés par Linux, et que les deux ou trois (corrige moi si je me gourre) modèles différents que ton organisation (pour ne pas la nommer puisque tu ne l'as pas fait toi même) achète chaque année le soient. Le tout, c'est de prendre cette compatibilité en compte dans les critères de choix, c'est vraiment juste une question de volonté/priorités. Si c'était fait, le déploiement de distributions linux sur ces machines ne serait pas vraiment plus problématique que sur les postes fixes.
              • [^] # Re: ça à l'air pratique

                Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                Le tout, c'est de prendre cette compatibilité en compte dans les critères de choix, c'est vraiment juste une question de volonté/priorités.

                Exact, j'ai posé la question. Linux est mis en dernier dans la liste des priorités pour une question de coup.
                Au harsard IBM serait le meilleur candidat si Linux était en haut de la liste mais les prix seraient bien plus élevés.
                • [^] # Re: ça à l'air pratique

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                  s/coup/coût .... quoique :)
                • [^] # Re: ça à l'air pratique

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Exact, j'ai posé la question. Linux est mis en dernier dans la liste des priorités pour une question de coup.
                  Argh, c'est triste, mais ça confirme bien l'impression que j'avais...

                  Au harsard IBM serait le meilleur candidat si Linux était en haut de la liste mais les prix seraient bien plus élevés.
                  Pourtant, les tarifs recherche c'est du -40% environ. Moi c'est ce que j'ai fait pour mon portable perso, et ça met IBM au niveau des concurrents, à peu de chose près. En acceptant en plus l'idée qu'il n'y a pas besoin de prendre systématiquement le modèle le plus haut de gamme de la saison (enfin je sais pas si ce qui est fait pour les portables, mais pour les fixes j'ai quand même bien l'impression), ça deviendrait très envisageable... Enfin bon, je suppose que là on n'y peut effectivement pas grand chose malheureusement.
            • [^] # Re: ça à l'air pratique

              Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

              Et OUI, WINDOWS >>> Linux sur les portables en terme de fonctionnalités, la carte wifi 3com machin, si je la branche sur une debian, je vais passer du temps pour que ça marche


              Tu aurais une mandrake, t'aurait branché ta carte, lancé un utilitaire de config, ca marcherait ...
              mais bon, t'es dans l'esprit "debian"
              "brancher", "chercher où on configure" "lire la doc" "tenter de faire marcher"
              (j'ai branché ma carte usb wifi, j'ai donné le numero wep ou je ne sais plus quoi, et j'ai été connecté en reseau)
              • [^] # Re: ça à l'air pratique

                Posté par . Évalué à  2 .

                j'ai branché ma carte usb wifi, j'ai donné le numero wep ou je ne sais plus quoi, et j'ai été connecté en reseau

                Tant mieux pour toi, mais ça n'est pas vrai pour tout le monde, et ce toutes distribs confondues. Va faire un tour sur tuxmobil.org, et feuillette quelques reviews. Oui il y a des choses qui marchent, mais aussi d'autres qui marchent qu'à moitié, et d'autres pas du tout. Va dire au gens qui ont ces expériences que tu as toi aussi un portable et que ça roule avec ta mdk et que donc ça doit être qu'ils se débrouillent mal ou utilisent la mauvaise distrib, ils vont être content...
            • [^] # Re: ça à l'air pratique

              Posté par . Évalué à  0 .

              Je vais conclure rapidement :

              La compatibilité linux n'est que LA VOLONTE des contructeurs de matériel.

              Dans 5 à 6 ans quand la transition vers linux/bsd sera bien implantée on va voir apparaitre des drivers linux partout et si jamais un constructeur n'a pas un driver linux il va se faire crier à la gueule et si par contre il ne fait pas de driver windows les gens s'en foutront car windows aura déjà publié sa distribution qui aura coulé pour usurpation de la marque linux voilà :D
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à  10 .

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Joke

    Posté par . Évalué à  10 .

    Ca veut dire qu'on peut entrer sur un réseau, rebooter les machines sous Windows et forcer une installation Debian ? :-) Ô joie !
  • # Distribution, mais encore ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Qu'entendez vous par distribution ?

    Dans le monde des logiciels windows, un outil de distribution c'est tout ce qui va permettre au logiciel de s'installer et de se configurer avant la première installation.

    Dans le monde linux une distribution c'est un ensemble de paquets gérés par des personnes. On peut dire que le système de distribution de debian c'est apt.

    Dans le monde de la programmation, la distribution, c'est le partage de l'exécution entre plusieurs machines, en général pour racourcir le temps de calcul.

    Dans le monde mathématique ... euh, non, on sort du sujet.

    Mais dans notre cas, j'ai du mal a voir ce que veut dire "système de distribution". Est-ce la distribution au sens du facteur ?
    Est-ce plutot de l'administration centralisée d'un parc de amchine ?
    Est-ce l'installation simplifiée d'un cluster ?
    • [^] # Re: Distribution, mais encore ?

      Posté par . Évalué à  -6 .

      enculage de mouche detected
    • [^] # Re: Distribution, mais encore ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      C'est aussi la diffusion officielle d'un logiciel particulier, par exemple linux.
      On parle alors également de distribution de linux pour les tarball disponibles sur kernel.org.
      Dans le contexte qui nous concerne, il s'agit d'un système au-dessus d'un ensemble de distributions debian afin des les gérer conjointement de façon centralisée (c'est comme ça que je le comprend).
      • [^] # Re: Distribution, mais encore ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Oui - c'est ca que je voulais dire avec distribution quand j'ai écris le texte. Pardonnez-moi mon francais - je suis allemande et chargé de la traduction des textes concernant m23.
        Il y avait déjà quelqu'un qui a corrigé les fautes les plus grandes dans le texte - et je lui remercie à cette place. Mais il ne pouvait pas changer le texte complet - s'il y a des problèmes de comprehension de mes textes, essayez la version anglaise de m23. J'ai entendu qu'il y a quelqu'un qui veut nous aider à améliorer les textes d'aide francais - jusqu'à ce que cela sera fait, vous devriez vous contenter avec quelques fautes. Au mieux, c'est un peu amusant ;-)
  • # m23 vs FAI ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Quelle est la différence avec un serveur FAI ?
    • [^] # Re: m23 vs FAI ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      Avec FAI, on peut seulement faire la première installation, mais avec m23 on peut installer et désinstaller du logiciel PENDANT que les ordinateurs soient en fonction. Il y a un interface web pour l'administration - avec FAI, il faut utiliser des fichiers en texte.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.