Sondage Préhistoire : lecteurs de disquette

Posté par .
Tags : aucun
0
17
oct.
2003
  • J'en ai et je m'en sers :
    383
    (16.5 %)
  • J'en ai, mais je ne m'en sers que très rarement :
    1073
    (46.2 %)
  • J'en ai, mais je ne m'en sers pas :
    448
    (19.3 %)
  • Je n'ai pas de lecteurs de disquettes :
    416
    (17.9 %)

Total : 2320 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 3.

    Sur ma nouvelle machine de bureau super design ... plus de lecteur de disquette ... mais pour utiliser un logiciel ... je suis obligé d'importer des fichiers qui me sont livrés sur une ... disquette !!!

    Donc tant qu'il y aura encore un besoin ... j'aurai toujours un lecteur à portée de main ;)
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 0.

      T'as qu'à ne pas utiliser des logiciels proprios ;-)
      • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

        Posté par . Évalué à 1.

        Voui ... tout à fait d'accord avec toi mais je suis pas décideur ... donc quand on nous impose un produit ... je n'ai pas trop le choix :(

        C'est con mais c'est ainsi que ça marche pour beaucoup de choses :(
        • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

          Posté par . Évalué à 0.

          Je suis étonné qu'il y'ai des constructeurs qui n'est pas un backup du contenu de la disquette disponible sur leur site web???

          Enfin, bon, ca reste pour les trucs proprio le peut de cas ou ca peut arriver de toute facon :)
          • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

            Posté par . Évalué à 1.

            pas seulement sur les trucs proprio.
            sur un serveur a monter en linux les cartes reseaux en Gb ethernet n'etaient pas supportées par le noyeau de la distrib. Obligé de télécharger les sources d'un driver et de le compiler.
            Mais comment l'installer sur le serveur sans réseau et sans disquette ???

            graver un CD n'est pas forcement simple en entreprise, et pour un module de 300Ko ça parait pas optimal ...

            de meme pour installer certaines distrib sur des matériels exotiques (boot de la distrib ne supporte pas le scsi de la machine ... )
            • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              perso j'ai quelque cd qui servent qu'a sa : des cd pourri a - de 3F l'unitée sur les quels je met les boot de disquette... parce que faut l'avouer : les disquettes, elle commencent sérieusement a foutre le camp : chez moi sur une centaine de disquette seulement 5 marchent encore et encore sa pourrait être pire...
              • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

                Posté par . Évalué à 3.

                Il ca serait bien des clefs usb pas trop chères et de petites capacités juste pour remplacer les disquettes.
                Personnellement j'ai déja racheter 2 clefs de 5Mo. C'est utile, un copain me demande un fichier, je lui file le fichier sur une de ces clefs et je lui demande de me la rendre quand il aura fini. Je pense qu'il y a peut etre un créneau dans ce secteur à prendre. des clefs usb d'une dizaine de Mo en usb1.1 (pas besoin de plus) pour un prix a l'unité aussi chére qu'un cdr et suffisament chère pour ne pas concurencer les clefs de 128Mo et plus qui avec leur grosse capacité ne vise pas tous à fait le même secteur.
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 5.

    je m'en sers aussi souvent que du bouton reset en fait, c'est à dire presque jamais :)
    Mais bon reset, c'est bien pratique pour les kernel panik qd on a oublié de mettre son FS dans le kernel :)
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 3.

      Bah, de tte façon tu peux tjs faire risette avec le bouton Power, au pire tu es un bourrin et tu débranches l'alimentation . Ouai, vive les bourrins .
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 2.

      Même pas besoin du bouton reset : Alt+SysRq+B et ça reboote ! De toutes façons j'ai pas de bouton reset, c'est mon bouton power et faut appuyer dessus plusieurs secondes... C'est trop long :)
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 2.

      En parlant de bouton reset, moi j'en ai un "designed for Microsoft Windows (tm)" !
      Il depasse un peu du boitier et il suffit d'appuer un tout petit peu dessus pour l'enclancher, une belle economie de temps pour les utilisateurs de Windows 9*.
      Pour moi par contre j'ai fait l'erreur plusieurs fois de mettre ma jambe un peu trop pres...
      • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

        Posté par . Évalué à 1.

        A l'époque, j'vais un 8086 et le bouton « Turbo » se trouvait juste à coté ... Plusieurs fois, j'ai fait l'erreur de vouloir l'enclencher / le déclencher à l'aveugle en gardant les yeux sur l'écran. Cela apprend la vie ! :-)
        • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

          Posté par . Évalué à 2.

          moi aussi j avais un bouton TURBO sur mon 486 DX (le luxe) avec 3,5 Mo de ram
          Ca me faisait gagner 20% de perfs, mais comment ça marchait ?
        • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

          Posté par . Évalué à 1.

          Ha oui, a cette epoque la, avec MS Dos, il fallait rebooter pour utiliser un logiciel different :)
          Certains avec besoin de 600Ko de memoire conventionnelle, d'autres voullaient de la memoire etendue. J'avais une disquette de boot avec un menu pour choisir comment demarrer :)
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    J'en ai resortie un y a pas longtemps (1 semaine) pour installer
    une RedHat 5.1 sur un p133 avec un lecteur de CDROM en 2X,
    vous savez, ceux livré avec une carte pilote sur port ISA :-)

    Mais avec un disque de 127Mo , j'ai des gros doute sur mon install non ??
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      si ca t'intéresse... on a ici (chez moi) :
      - 1 gentoo (ouioui) sur un P75 avec 200Mo de HDD
      - 4 debian-sparc sur des classics/LX (50MHz) avec 136Mo de HDD utilisable
      - 2 OpenBSD-sparc sur la mm chose que pour les debian
      - 1 RH7.1 (c'est un accident, je vous jure) sur un 486
      - ...

      Sinon, pour remplacer les utilisations de la d7 par un autre média... rien ne vaut le netboot !!!!
      DHCP + tftp qui vont bien et :
      ok boot net
      vlan te voilà avec une install de NetBSD, OpenBSD ou autre Debian via ton cable token ring !! :c) Que du bonheur (croyez moi) !
  • # Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

    Posté par . Évalué à 8.

    Certains logiciels nécessitent absolument d'être lancés à partir d'un floppy. Je pense à memtest par exemple.
    Et certains portables n'en ont déjà plus, et le bon vieux lecteur 3p1/2 finira bien par disparaître de nos machines de bureau ...

    La solution : un CD bootable, qui comporte des images de ces indispensables disquettes !
    Ultimate Boot CD propose un menu au boot, et on choisit sur quelle image de disquette démarrer. Il y a par exemple memtest86, l'indispensable Tomsrtbt, plusieurs utilitaires de partitionnement, des outils de diagnostic de disque dur, une version de F-Prot, etc.

    http://www.ultimatebootcd.com/(...)
    • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce CD est très bien foutu.
      Comme indiqué sur le site, il est possible de rajouter à la main les drivers spécifiques à son matériel. Ca doit concerner les machins USB, SCSI et compagnie.

      Je ne sais pas dans quelles circonstances on a le droit d'y mettre des logiciels commerciaux, domi.
      • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour simuler un floppy "maison" tu peux mounter en loopback une image de floppy RW (préalablement copiée sur le disque dur), copier/effacer ce que tu veux dessus. Et graver le tout sur un CDRW.. en le faisant bootable, bien entendu.

        Et hop voilà une disquette super rapide, et super fiable.. par contre elle est en lecture seule.
    • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      urpmi memtest

      Et après ça ajoute une entrée dans le lilo de la Mandrake. Donc pas besoin de disquette :)

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

      Posté par . Évalué à 1.

      memtest propose une ISO pour graver sur un CD
    • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

      Posté par . Évalué à 1.

      Y'a pas un CD ou disquette du genre pour booter sur du PCMCIA (genre cd-rom pcmcia... avec une disquette là) et sur de l'USB ?
    • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

      Posté par . Évalué à 1.

      Puis tu peux utilser memtest comme tu booterai sur un noyau linux

      dans ton lilo: (tu peux adapter au bootmanager de ton choix)

      image=/boot/memtest
      label=memtest
    • [^] # Re: Solution pour ceux qui n'ont pas de floppy

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On peut lancer memtest en bootant depuis :
      - une disquette
      - un CD-ROM
      - tout autre support bootable (clef USB, par exemple).
      - depuis Lilo. C'est ma solution préférée. Il suffit d'installer le rpm Mandrake. Au reboot suivant - qui peut arriver en cas de RAM défectueuse - on n'a pas à chercher, le test est accessible par lilo.
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    Même que j'ai du en acheter un USB, car mon portable n'en avait pas. Si on m'avait dit qu'un jour j'achèterais un lecteur de disquettes...

    (Parce que c'est le seul moyen de transmettre des données depuis l'ordi connecté à la fac et le portable, youpi)
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 1.

      c'est ca que je me disais, il faudrait des lecteur USB pour les cas occasionnel...
      comme ca un lecteur suffit pour toutes ses machines
      • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est vrai que les marchands de portables ne sont pas chier. Ils vendent des PC sans lecteur de disquette, mais par exemple pour flasher le BIOS, il propose une archive et une installation depuis une disquette !
        Le "bidouilleur" pourra faire avec, mais pas l'utilisateur lambda.
        • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          L'utilisateur lambda n'a pas besoin de flasher un BIOS, déjà il est pas forcément au courant qu'il y a un BIOS quelque part. À la limite cela peut géner l'utilisateur qui se situe entre le lambda et le bidouilleur.
        • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          De toute façon, bientôt, flasher toi-même ton BIOS sera considéré comme une contrefaçon des produits Microsoft, un acte de piratage, une rupture de licence, même si ton PC n'a pas de Win installé.
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 1.

      Et les clefs USB ? C'était pas possible ?
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est assez rare que je m'en serve mais c'est très utile pour pouvoir installer les distro sur mon PC parce que celui-ci ne veut plus booter sur le lecteur de CD à cause d'un bug dans le BIOS. Et rien que pour ça, je le garde... Et puis, ça sert bien aussi pour les vieux jeux PC ;-)
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Depuis que je me suis mis à la clé usb, mon lecteur de disquettes est beaucoup moins solicité...

    CLE USB POWAAA !
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Depuis que j'ai fusillé mon BIOS à cause d'une disquette pourrie je casse toutes les disquettes que je vois.
  • # C'est parfois indispensable...

    Posté par . Évalué à 2.

    La machine qui me sert de routeur n'a pas de lecteur CD, il n'en a pas besoin. J'y ai donc installé un système Debian à partir d'un jeu de 6 disquettes...

    Indispensable donc... mais je m'en sers que très très rarement... au moins à chaque ré-install (d'accord, c'est quasiment jamais !)
    • [^] # Re: C'est parfois indispensable...

      Posté par . Évalué à 1.

      Si ca fait que router/firewall, un ptit fwfloppy ne te suffirait pas ?
      • [^] # Re: C'est parfois indispensable...

        Posté par . Évalué à 1.

        Où est la joie à mettre un système du genre ? Avec Debian, tu fais tout à la main c'est plus mieux bien, plus besoin de coiffeur tu t'arraches les cheveux toi-même des fois mais au final, qu'est-ce que t'es content d'avoir mis en place ton firewall/routeur toi-même, non :) ?
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    il manquerait pas une case "J'en ai pas, mais je m'en sers" ?
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 2.

    Marrant que ce sondage arrive aujourd'hui, je l'ai désactivé hier soir (ainsi que les ports série). :)
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 1.

      Pourquoi "désactivé"?
      Pourquoi t'en priver si tu l'as, ça peut servir.
      Je comprend parfaitement que l'on n'en achète pas pour une nouvelle machine, mais pourquoi l'enlever d'une machine qui en a un?
      • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

        Posté par . Évalué à 2.

        Il ne l'a pas enlevé, juste désactivé. Pour gagner une IRQ ou deux et un peu de temps au boot.
        • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour gagner du temps au boot ! Quelle idée ? Entre les modifications du matériel qui m'obligent à étreindre la machine et les nouvelles versions avec des nouveaux noyaux, les jours de panne et les violents orages, je ne dois pas dépasser en moyenne un boot par mois !
          On ne doit quand même pas diviser par deux le temps de boot uniquement en désactivant le lecteur de disquettes. Combien gagne t'on ? 2 secondes ?
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    En fait j'en ai, mais aucun n'est branché... donc je ne les utilise pas.
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai:
    ni lecteur de disquette
    ni lecteur de CD/DVD/graveur
    ni aucun autre support que le dique dur
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bah, sur les machines du labo', que ce soit les oscillo à plus de 20kEUR pièce ou les générateurs de fonctions, le lecteur de disquette reste encore le meilleur moyen pour transférer les mesures....
    Ethernet & co.? Cela commence à venir, mais bon....
  • # Préhistoire : le mot est un peu fort !

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Préhistoire : lecteurs de disquette

    Le mot est un peu fort !

    Ici on vient de tomber sur une boite de carte (à) perforées ! Là on s'approche de la préhistoire. ;o)

    C'est dément de penser qu'il y a une trentaine/quarantaine d'années les programmeurs devaient saisir (ou faire saisir) leurs programmes sur ce type de truc.

    Pour info une de ces cartes perforées contient 80 octets. On obtient donc 18000 tels cartes pour le contenu d'une disquette... à raison de 1 grammes par carte ça fait quand même 18 kilo de cartes pour une disquette ! Soit léquivalent de deux paques d'eau minérale.
    • [^] # Re: Préhistoire : le mot est un peu fort !

      Posté par . Évalué à 3.

      euh... une carte doit faire largement plus que 1 gramme (c'est
      du carton épais qui doit résister aux passages dans le lecteur)
      • [^] # Re: Préhistoire : le mot est un peu fort !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Non, les cartes perforées ne sont pas épaisses. C'est un bristol assez fin. Mon premier programme était sur des cartes perforées (1970). C'était la première fois que je voyais un gros ordinateur (IBM 360) avec une mémoire de 32 k octets en tores de ferrites..
        J'ai conservé quelques cartes. Si tu as un programme complet, garde-le précieusement et ne les mélange pas. Sinon le programme est fichu.
        J'ai eu des stagiaires qui m'ont avoué n'avoir jamais vu de telles cartes. Je crois qu'un programme entier est actuellement une chose très rare.

        Je pense qu'il serait amusant de faire un programme d'OPCR (Optcal Punched Card Recognization) pour lire ces programmes. Tiens un sujet de projet pour un élève ;-)
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    Ca coute combien un lecteur disquette le mien il est mort :)
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai acheté un lecteur de disquettes USB et j'en suis très content.

    Sur une machine plus ou moins récente (c-à-d supportant de booter sur l'USB), on peut même démarrer DOS, j'ai déjà flashé un bios avec ce lecteur: aucun pépin.
    Le BIOS émule le lecteur de disquettes classique et offre le tout via la fameuse interruption 0x13.

    J'essaie toujours de booter sur une clé USB: chez moi, ca finit toujours en crash après le chargement du secteur boot. :-(

    Maintenant, sur toutes les machines que je monte, je met à la place du lecteur de disquettes un lecteur multi-cartes mémoire, c'est plus utile... :-)

    Pour le peu que je me sert des disquettes aujourd'hui, j'ai 1 lecteur pour quatre PCs: c'est amplement suffisant.
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ce qui est cool avec du bon vieux matos de ce genre, c que ca passe nickel le hotplug (pour peu que le lecteur était là au boot je pense)
      • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour les disquettes je sais pas, mais pour les disques IDE, ya pas hotplug ide?
        A une époque j'avais meme hot-pluggé une carte son (elle marchait pas bien, je l'ai descendue d'un port PCI et ca allais mieux, elle devais avoir trop chaud sous la carte 3D) avec hotpulg pci.
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai une seule disquette dont je me sers. Et encore, je ne me sers que du MBR, pour booter :)

    Et d'ailleurs, il y a quelques jours, en voulant enlever cette disquette du lecteur pour en mette une autre, j'ai appuyé sans faire exprès sur le bouton on/off qui se trouve juste à côté. Comme par hasard, j'avais désactivé la journalisation de ma partition ext2 pour je ne sais plus quelle raison...

    Ma conclusion : les lecteurs de disquettes, c'est dangereux ;-). Mais c'est bien pratique pour les disquettes de démarrage et le dépannage en cas de problèmes.
  • # ACCES AUX LECTEURS DE DISQUETTES TRES LENT SOUS LINUX

    Posté par . Évalué à 1.

    Moi, j'ai encore l'occasion de me servir de disquettes. Ce qui me gêne, c'est que sous linux il faut 10 secondes pour que la disquette soit montée, alors que sous windows c'est presque instantané.
    Y-a-t il une explication à cela ? et surtout y-a-t-il une solution ?...
    Je me souviens du jour béni où je n'ai plus eu à dire "linux c'est mieux, mais quand on utilise une disquette, il faut faire mout -t vfat /dev/fd0 /mnt/floppy en ouvrant une console sous root" !
    J'aimerais vraiment ne plus avoir à dire : "Si ça rame dans le file manager c'est que tu as une disquette dans le lecteur et qu'il est en train de la monter !" car comme dirait l'autre : "le disque est rond, mais la pente (à monter) est rude"....
    Et ne me dites pas que c'est mieux d'avoir un accès lent à ses disquettes parce que ça permet de réfléchir et qu'il vaut mieux réfléchir avant d'agir ! :-)
    • [^] # Re: ACCES AUX LECTEURS DE DISQUETTES TRES LENT SOUS LINUX

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      La Mandrake 5.1 permettait de monter/démonter instantément le CD et le floppy avec un clic de souris sur une icône.
      C'est d'ailleurs ce qui a fait la réputation de Mandrake dès son lancement en 1998, donc à la Renaissance. Dix ans, c'est le moyen âge, vingt l'Antiquité et trente la préhistoire.

      Actuellement la Mandrake 9.2 a un supermount-ng qui semble parfaitement fonctionner. La preuve, on n'en parle plus sur cooker depuis trois mois ! C'est quand même bon signe !

      Le jour béni est arrivé ! Alleluia ! Installe-toi vite une Mandrake 9.2...
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 4.

    Et dans quelques annees sur Linuxfr il y aura ce sondage :

    Préhistoire : lecteurs de cdrom/dvd
    - J'en ai et je m'en sers (1%)
    - J'en ai, mais je ne m'en sers que très rarement (5%)
    - J'en ai, mais je ne m'en sers plus (30%)
    - Je n'ai pas de lecteurs de cdrom/dvd (64%)

    Avec ces commentaires :

    "Depuis que j'ai ma carte GigaEthernet, mon lecteur dvd ne me sert plus du tout."

    "Le seul truc qui me retient c'est que le bios de mon vieux Athlon 7Ghz refuse de booter sur le reseau"

    "Les CD c'est beaucoup trop lent, et mon lecteur n'en lit correctement plus qu'un sur deux, il a du mal surtout avec les vieux CDs graves."

    "C'est vraiment trop limite les DVD, je m'imagine mal inserer 25 DVD a la suite pour installer ma Mandrake."
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 1.

      tu as entendus parlé des dvd blue ray 23Go ou des dvd doubles couches 9 Go et des futurs dvd blue ray double couches 47Go
      et encore j'oublie les futurs dvd 4 puis 8 couches les aussi futurs dvd blue ray 4 puis 8 couches
      • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les supports qui tournent.... Trop lent, trop fragile, la mécanique c'est la source de tous les problèmes. Je crois plus à un genre carte de crédit holographique lu par laser sans contact et sans mouvement.

        Pour les petites capacités (1 à 10Go) on utilisera des cartes flash ou ROM dans des cartes à puces. On ne descendra pas le format au dessous car il faudrait écrire dessus trop petit (pour nos yeux) et on risquerait de les égarer trop facilement.

        Je pense qu'il ne faudra pas attendre bien longtemps pour acheter la musique sur des cartes à puce.
    • [^] # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

      Posté par . Évalué à 1.

      tu as oublié :
      " et puis ca fait du bruit ces p*tain de lecteur, on se croyrait dans un avion!"
  • # Re: Préhistoire : lecteurs de disquette

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est simple carte mere a moitie crame, lecteur disquette marche plus--> plus diquette.
    Pis disquette marche une fois quand elles sont neuves, et plus apres, alors pas tres fiables de nos jours ...
    Mais ca reste une invention qui a durer, fait ses preuves, et moeur....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.