Journal Le Parti Pirate cherche 5 femmes pour les Européennes avant le 21 avril

Posté par . Licence CC by-sa
8
11
avr.
2014

Pour les élections européennes, le pays pays est découpé en région électoral. Chaque région a un certain nombres d'élus, chaque liste doit présenter des élus et leur suppléant. Il faut un nombre égal d'hommes et de femmes sur chaque liste.

Il y a 4 listes de complète actuellement. Et une, où il manque 5 femmes pour compléter la liste Sud-Est. Il n'est pas nécessaire d'habiter dans la région pour se présenter.

Pouvoir présenter 5 listes aux élections, permet d'avoir le (...)

Les primaires parisiennes de l'UMP par internet

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
8
15
mai
2013
Internet

Les élections municipales françaises de 2014 approchant, les partis politiques devront choisir leurs candidats. C'est dans ce contexte que l'Union pour un mouvement populaire (UMP) a décidé, comme l'avaient fait avant lui le Parti socialiste et le Parti radical de gauche pour l'élection présidentielle de 2012, de faire des primaires ouvertes pour la ville de Paris.

Le principe est simple : l’élection est ouverte à tous les Parisiens électeurs à Paris et qui se seront préalablement inscrits sur le site de la primaire. L’inscription se fait exclusivement par Internet jusqu’au 28 mai 2013 à 19h et coûte 3 euros. Il y a six candidats à départager.

C'est là que le bât blesse : « vote démocratique » et « Internet » ne font pas bon ménage. Comme pour n'importe quel vote sur un ordinateur, il sera impossible de participer ou de contrôler le dépouillement. Impossible de savoir si ce qu'on choisit sur l'ordinateur est bien pris en compte. Impossible de savoir si un élément technique (client, serveur, élément réseau) n'a pas bugué ou n'a pas été piraté. De plus, le vote par Internet ne garantit pas que c'est vraiment l'électeur qui vote ou qu'il ne vote pas sous la contrainte. Il donne également la possibilité de violer le secret du scrutin.

NdM : à noter que deux cent mille Français à l'étranger sont susceptibles de voter par internet lors des législatives partielles dans le scrutin 1er tour ouvre le 14 mai.

Journal Avis aux abstentionnistes

Posté par .
25
22
nov.
2012

À chaque élection c'est la même chose, aucun des candidats ne représente votre opinion et voter pour le moins pire n'est pas envisageable.

Et bien ça y est, le vote blanc est enfin reconnu comme différent du vote nul.

http://www.leparisien.fr/politique/l-assemblee-nationale-adopte-la-reconnaissance-du-vote-blanc-22-11-2012-2345483.php

Ce n'est qu'une demi-victoire pour les partisans du vote blanc, en effet, bien que comptés à part des votes nuls, ils ne seront pas pris en compte dans les suffrages exprimés. La raison invoquée étant qu'une prise en compte nécessiterait (...)

Journal La définition de démocratie, quelle est-elle selon vous ?

0
18
juil.
2012

Sommaire

Je poste ce journal en référence à de nombreux commentaires ou journaux qui frappent par ici, normal étant donné que le Logiciel Libre a un lien fort avec la notion de liberté, elle même défendue dans la plupart des pays dits démocratiques.

Seulement, à mesure des messages postés ici, je constate que la notion de démocratie varie beaucoup d'une personne à l'autre, entre ceux qui pensent que la France est une (...)

Journal Législatives à l'étranger, les problèmes (internet, correspondance, à l'urne)

7
4
juin
2012

Ça faisait un bail que je n'avais rien écrit ici, mais vu qu'on a beaucoup parler de vote électronique, c'est l'occasion.

Le cas particulier du vote des Français à l'étranger
Le vote par internet, le vote par correspondance font par nature perdre à l'électeur lamda sa capacité à controler le scrutin. Mais à l'étranger la situation est particulière, tout les Français de l'étranger ne sont pas à Londre, Bruxelle ou Berlin. Et faire une journée de voyage pour aller voter c'est (...)

Journal Le vote par internet, c'est encore mieux quand c'est bien fait...

45
20
mai
2012

En tant que Français de l'étranger, j'ai aujourd'hui reçu mon mot de passe pour voter aux législatives par Internet.

Je n'ai rien demandé, c'est une opportunité supplémentaire de forcer un peu la main aux électeurs qui risqueraient d'encombrer inutilement les bureaux de vote.

Mais pour que cette méthode prenne toute sa valeur, il faut que la sécurité aille au-delà de la norme, au-delà de la sécurisation de l'adresse IP de Mme Albanel.
Il faut du lourd!

C'est pourquoi le mot (...)

Présidentielle 2012 et Logiciel Libre : les positions des deux principaux candidats

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, baud123, Nÿco et Christophe Guilloux. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
20
13
avr.
2012
Communauté

Le CNLL, Conseil National du Logiciel Libre — qui regroupe plus de 200 entreprises du secteur en France — a envoyé aux principaux candidats (déclarés ou probables) en novembre dernier un questionnaire en 8 points afin d'expliciter leurs positions par rapport aux facteurs de développement, ou au contraire de frein au développement, du logiciel libre / open source. Après de nombreux mois d'attentes, nous avons reçu les réponses des deux candidats les mieux positionnés actuellement dans les sondages, à savoir messieurs Sarkozy et Hollande.

L'intégralité de leur réponse est accessible sous forme d'un tableau comparatif, avec une note de synthèse, dans ce document PDF.

Cliquez sur « lire la suite » pour une analyse personnelle des réponses.

Journal Mélenchon à 14% d'intentions de vote...

Posté par . Licence CC by-sa
19
22
mar.
2012

Bon(jour|soir),

je découvre que JL. Mélenchon est donné à 14% par un sondage du jour, au-dessus de Mme Le Pen et M. Bayrou. L'idée n'est pas faite pour me déplaire, mais je me demande si une bonne part de cette progression fulgurante n'est pas dûe à nos amis les sondeurs qui modulent les "coefficients de redressement" de leurs usines à gaz plutôt qu'à une explosion du nombre de communistes au couteau entre les dents dans notre beau pays.

Vous qui (...)

Fuite d'un rapport de la CNIL sur les élections prud'homales par Internet en 2008

62
18
mar.
2012
Internet

Contexte

Pour les élections prud'homales françaises de 2008, il a été décidé de tester le vote électronique par Internet pour Paris. Des cartes électorales permettant le vote par Internet ont été envoyées aux électeurs et comportaient un identifiant et un mot de passe numérique. Comme ces traitements font appel à des données personnelles, la CNIL s'est sentie compétente pour contrôler l'usage de ces données (à la différence des machines de vote) et a procédé à des contrôles pendant le déroulement du scrutin. Elle a relevé plusieurs irrégularités dans un rapport non diffusé au public mais qui a fuité samedi dernier sur le site Ordinateurs-de-vote.

Projet numérique du Front de Gauche

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, baud123 et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
31
9
mar.
2012
Do It Yourself

Depuis quelques années à l'occasion d'élections (présidentielles ou autres) le site candidats.fr, porté par l'April, demande aux candidats de prendre position sur :

  1. brevetabilité (non-brevetabilité du logiciel, avenir du système de brevet)
  2. interopérabilité (télévision connectée)
  3. international (OMPI, radiodiffusion, ACTA, SOPA, PIPA)
  4. MTP/DRM et informatique déloyale
  5. consommation (vente liée, recours collectif)
  6. éducation (enseignement de l'informatique, formation des enseignants, logiciels et contenus libres dans l'Éducation, exception pédagogique)
  7. e-administration
  8. accessibilité (subvention publique de logiciels privateurs au détriment de l'accessibilité pour tous, accessibilité et droit d'auteur, volonté politique, RGAA)
  9. économie (entreprises,innovation, économie du logiciel libre, informatique en nuage)
  10. recherche

Cette année le Front de Gauche, en guise de réponse, inaugure un projet qui me paraît intéressant et pour le moins original avec la mise en ligne d'un wiki et un « appel à le rejoindre à toutes les personnes désireuses de s'impliquer dans l'écriture d'un projet numérique ambitieux en investissant son site de travail collaboratif dédié à la partie numérique du programme présidentiel et législatif ».

Plusieurs fiches ont déjà été ouvertes, concernant soit des propositions politiques (éducation, plate-forme de téléchargement publique, données ouvertes vs. données publiques) que des réflexions générales (enjeux du numérique, enseignement de l'informatique, licence globale…). On y trouvera également des argumentaires et des liens vers des manifestations (réunions, événements…).

Pour rappel le Front de Gauche défend la neutralité d'internet, est anti-Acta et promeut les logiciels libres.

NdM : le site LinuxFr.org ne prend pas position pour tel ou tel parti, et reste neutre sur le plan de la politique mandataire. Si des personnes veulent communiquer sur les initiatives d'autres partis sur les sujets du numérique, nous sommes preneurs et les invitons à rédiger une dépêche.

Élections : ADULLACT écrit aux candidats à l’élection présidentielle de 2012

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Malicia.
17
1
fév.
2012
Communauté

L'ADULLACT (Association des Développeurs et des Utilisateurs de Logiciels Libres pour l'Administration et les Collectivités Territoriales) vient de publier une lettre aux candidats à l’élection présidentielle de 2012.

Cette lettre, rédigée par François Élie, reprend en neuf points les thèmes qui sont souvent évoqués sur ce site, à savoir : brevets, publications scientifiques, œuvres orphelines, HADOPI, enseignement de l'informatique, vente liée, standards ouverts, argent public investi en logiciels libres et données publiques.

Bien que destinée aux candidats à l'élection présidentielle, cette lettre est un bon résumé des problèmes sociétaux posés par la révolution technologique passionnante que nous vivons. Comprendre ces changements majeurs de notre civilisation est un impératif, non seulement pour les candidats à l'élection présidentielle mais aussi pour tous nos élus et même pour les citoyens qui les élisent.

C'est pourquoi cette lettre mérite une très large diffusion et une réutilisation qui ne se limite pas au temps d'une élection.

NdM : l'April poursuit par ailleurs son initiative Candidats.fr pour les législatives et la présidentielle française de 2012. Un débat avec des représentants de candidats a eu lieu le 25 janvier et les enregistrements audio sont disponibles.

Journal Attention : jusqu'au 31 décembre 2011 pour les listes électorales

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
20
25
déc.
2011

Faites passer le message autour de vous : en France, l'inscription sur les listes électorales n'est pas automatique (sauf pour les jeunes de 18 ans, mais il est préférable de vérifier néanmoins si on est inscrit), et pour voter en 2012, il faut être inscrit avant le 31 décembre 2011 : dans quelques jours.

Vous trouverez toutes les infos en suivant ce lien :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/comment_voter/inscription-sur-listes

Or, pour les français, en 2012 seront les élections présidentielles (les 22 avril et 6 (...)

Journal Du vote par correspondance

Posté par . Licence CC by-sa
16
27
juil.
2011

Le vote électronique arrive en France, enfin, pour l'élection des représentants d'une partie du peuple, la partie du peuple qui a préféré émigrer.

Ainsi, sur le site de l'ambassade de France à Berlin, j'ai découvert l'introduction du vote par correspondance (lettre ou Internet) aux prochaines législatives.

Voici la citation pertinente :

Quelles sont les modalités de vote depuis l’étranger ?

Pour les élections présidentielles comme pour les législatives, vous pourrez voter en vous rendant aux urnes ou par procuration. (...)