Les journaux LinuxFr.org les mieux notés du mois d'avril 2014

13
2
mai
2014
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l'équipe de modération avant publication. C'est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux-ci s'appellent des journaux. Voici un florilège d'une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois d'avril passé.

Journal Fin de Windows XP et opportunité GNU

Posté par (page perso) .
8
9
avr.
2014

Cher journal, étant abonné à plusieurs listes de diffusion, je vois que nous sommes nombreux à déplorer que nos chers grands médias ne parlent pas ("beaucoup") de nos systèmes GNU/Linux à l'occasion de la fin du support de Windows XP.

Nous évoquons alors l'opportunité de nous manifester et je pense en effet que nous devrions tous adresser différents courriels et autres coup-de-fils voir même courriers postaux à ces grandes institutions…

Qu'en penses-tu ?

Voici par exemple le texte (personnel) du dernier (...)

Journal Microsoft libère leur compilateur C#

40
4
avr.
2014

Lors de la conférence Build 2014, Microsoft a annoncé qu'ils libéraient leur plateforme de compilation .NET "Roslyn" sous licence Apache 2:
http://roslyn.codeplex.com/wikipage?title=Overview&referringTitle=Home

Le code source peut être téléchargé avec git:
git clone https://git01.codeplex.com/roslyn

Dans le lot, on trouve aussi le compilateur Visual Basic, les API d'analyse de code utilisées dans Visual Studio, ASP.NET et un paquet d'autres projets:
http://www.dotnetfoundation.org/

Xamarin, l'entreprise employant Miguel de Icaza, fait partie de la fondation .NET qui a participé à cette annonce.

Est-ce qu'on va (...)

Les codes sources de Microsoft Word 1.1a et DOS 1.1 et 2.0 publiés

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Davy Defaud, Florent Zara et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
15
2
avr.
2014
Microsoft

Le 25 mars dernier, le code source de Microsoft Word 1.1a (1990) a été publiquement publié via le Computer History Museum. Ne rêvez pas trop, ce n’est pas libre et tout code dérivé n’est pas autorisé à être diffusé :

You may not distribute or publish the software or Derivative Works. You may not use or test the software to provide a commercial service unless Microsoft permits you to do so under another agreement.

N’espérez donc pas trop avoir ce splendide logiciel ergonomique qu’est Microsoft Word for Windows version 1.1a sous GNU/Linux prochainement (les polémistes habituels vont sans doute prétendre que LibreOffice n’arrive pas à la cheville de cette merveille).

Accessoirement, vous pouvez obtenir également le code de Microsoft DOS v1.1 (1982) & v2.0 (1983).

NdM : merci à fravashyo pour son journal. Sinon, vous pouvez aussi lire du vieux code libre, comme GCC 1.42 de 1990, LaTeX 0.90 de 1983, etc.

Forum général.général C'est quoi eXchange

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
10
27
mar.
2014

Question bête de non Windowsien : c'est quoi un serveur Microsoft eXchange ?
J'explique le contexte : Il y a un serveur eXchange sur un serveur Windows et quand je veux installer LibreOffice et supprimer MS Office, on me dit :"Ah, mais vous comprenez, pour eXchange, il faut Outlook et donc MS Office"
C'est quoi ce bordel ?

Forum Linux.général Reconversion professionnelle vers le libre

Posté par . Licence CC by-sa
12
30
déc.
2013

Bonjour à toutes et à tous,

Avec les actualités de ces derniers mois telles que PRISM, ou encore le contrat "openbar" entre la Défense et Microsoft sans appel d'offre, l’obscurantisme qui entoure le monde du logiciel propriétaire ne me convient plus, cette vision du monde n'est pas la mienne et surement pas la votre non plus, aussi ai-je décidé de changer de cap.

Par idéologie et prise de conscience donc, je quitte le tout propriétaire et me dirige vers le (...)

Journal Les mails des eurodéputés ont été piratés par un hacker

Posté par . Licence CC by-sa
25
21
nov.
2013

Mediapart publie un article (payant), racontant qu'ils ont rencontré un hacker qui a montré comment pirater l'accès aux boites mails de députés européens.
Il lui a suffi, pour cela, de se mettre à proximité desdits députés, d'activer le wifi de façon à ce que leur smartphone s'y connecte, et d'attendre que l'un d'entre eux cherche à se synchroniser, via l'appli Active Sync de Microsoft, le Parlement européen utilisant Microsoft Exchange pour héberger les boites mails des élus.
Là où c'est (...)

Journal Dual boot sur smartphone, vous en rêvez, Microsoft aimerait le faire.

Posté par .
15
13
nov.
2013

Ahoy, Linuxaiferiens !

Il semblerait* que Microsoft, toujours en quête de moyens de revenir sur le marché des smartphones, essaye de négocier avec HTC, que leurs appareils Android, permettent a leurs clients de choisir entre Android et Windows Phone, probablement par un dual boot. En échange HTC ne payerait pas les licences pour Windows Phone (de toute façon, MSFT se remboursera sur ce qu’HTC leur verse pour Android).

HTC devrait se méfier, la liste des partenaires de Microsoft sur le mobile, (...)

Des Inspecteurs Généraux de l'Éducation Nationale en table ronde chez Microsoft

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
55
10
nov.
2013
Éducation

Deux ans après la convocation d'une centaine d'inspecteurs de l'Éducation nationale au siège de Microsoft France, l'April, Framasoft, le CNLL, SavoirsCom1 et l'Aful s'étonnent d'une nouvelle entorse à la neutralité scolaire et à l'intérêt du service public d'éducation.

Le 19 novembre 2013, plusieurs responsables de l'Éducation Nationale se déplacent au siège de la société Microsoft. Michel Pérez, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale, Catherine Becchetti-Bizot, Inspectrice Générale, Directrice du Comité Stratégique pour le Numérique à l‘École ainsi que des représentations des associations de collectivités viennent découvrir une étude coordonnée par Ludovia Magazine, en association avec Microsoft, Intel et SFR.

Le titre de l'étude se veut neutre : « Investissement des collectivités en matière de numérique à l'école ». Le dispositif de communication ne l'est pas. Par leur présence à la table ronde organisée par Microsoft, les Inspecteurs généraux légitiment l'appropriation de l'Éducation Nationale par une société privée. Les signataires de ce communiqué dénoncent fermement cette nouvelle entorse à la neutralité scolaire et à la mission de service public de l'Éducation Nationale.

Open Bar Microsoft/Défense : des documents confirment les jeux de pouvoir et la décision politique

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
89
16
oct.
2013
Microsoft

PC INpact avait révélé début février 2013 la renégociation en cours de l'offre « Open Bar » de Microsoft au Ministère de la Défense. En 2009, le Ministère de la défense signait avec Microsoft un accord-cadre qui a été surnommé « Open Bar ». Cet accord-cadre permettait, pendant toute la durée du marché (4 ans), un droit d’usage d’un certain nombre de produits Microsoft et de services associés. Ce droit d'usage revient à un contrat de location : à l'échéance de l'accord cadre, le Ministère doit soit le renouveler, soit acheter les licences des logiciels, soit abandonner leur usage en acquittant un prix de sortie.

L'April avait fait une demande de documents administratifs pour en savoir plus sur ce contrat. L'association a récemment reçu trois documents de la part du ministère de la défense qui montrent que le choix d'un contrat Open Bar fait bien suite à une décision politique qui a visiblement été prise en amont des études sur la faisabilité et les risques. Documents qui montrent également que ces mêmes études ont été ignorées lorsqu'elles ne correspondaient pas aux décisions déjà prises.

(voir un résumé de l'historique dans la seconde partie de la dépêche)

Journal Internet Explorer : Qui va piano va sano ? WebGL et SPDY font leur apparition dans la version 11

2
27
juin
2013

Ah, Microsoft, ils changent pas décidément.

Après avoir expliqué à tout le monde dans un premier temps – avant de changer d'avis – que :

HTML5 c'est pas finalisé, on va pas l'implémenter pour l'instant vous savez.

On se souvient qu'ils avaient aussi expliqué que :

WebGL ça pose de gros problèmes de sécurité, on va pas l'implémenter vous savez.

Et bien devinez quoi : n'arrivant pas à freiner le mouvement impulsé par Google et Mozilla, ils suivent !

Tant mieux (...)

Journal Google is evil ? Comme les autres ? Sauf Twitter ?

Posté par . Licence CC by-sa
28
7
juin
2013

Les conspirationnistes s'en doutaient depuis longtemps : les fournisseurs de contenu US (google, facebook, Yahoo, skype…) sont connecté à la NSA à travers un programme appelé Prism. Cela a été révélé par le le Guardian et le Washington Post, issue d'un lanceur d'alerte horrifié par ce non respect de la vie privée.

http://www.rue89.com/2013/06/07/cette-fois-big-brother-regarde-vrai-243067



(monde de m…)

source :
http://www.guardian.co.uk/world/2013/jun/06/us-tech-giants-nsa-data?CMP=twt_gu
http://www.washingtonpost.com/investigations/us-intelligence-mining-data-from-nine-us-internet-companies-in-broad-secret-program/2013/06/06/3a0c0da8-cebf-11e2-8845-d970ccb04497_story.html

Journal 1.5 Milliards dépensés par l'État dans du non libre

Posté par . Licence CC by-sa
16
15
mai
2013

Mon journal, Bouque Marc,

Ce matin je voguais nonchalamment sur le site de l'April quand tout à coup, qu’entraperçois-je ? Du haut de son poste de vigie, l'association de promotion et de défense du logiciel libre guettait patiemment les réponse à quatre questions écrites aux gouvernement et publie un communiqué.

Entre autres choses, on note que le coût des logiciels privateurs est estimé (et probablement largement supérieur) à 1.5G pour l'État dont ~250M pour l'État lui même. Ce qui ferait (...)

L'accord cadre « Open Bar » Microsoft/Défense en cours de renégociation

Posté par . Édité par Nÿco et NeoX. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
38
25
avr.
2013
Microsoft

PC INpact avait révélé début février 2013 la renégociation en cours de l'offre « Open Bar » de Microsoft au Ministère de la Défense. En 2009, le Ministère de la défense signait avec Microsoft un accord-cadre qui a été surnommé « Open Bar ». Cet accord-cadre permettait, pendant toute la durée du marché (4 ans), un droit d’usage d’un certain nombre de produits Microsoft et de services associés. Ce droit d'usage revient à un contrat de location : à l'échéance de l'accord cadre, le Ministère doit soit le renouveler, soit acheter les licences des logiciels, soit abandonner leur usage en acquittant un prix de sortie.

Cet accord-cadre avait été signé avec la société Microsoft Irlande. L'accord prévoyait également la création d'un centre de compétences Microsoft (CCMS) situé dans les locaux même du ministère. Passé sans appel d'offres, ni mise en concurrence ou publicité préalable, et au dépit des règles des marchés publics, cet accord serait donc sur le point d'être reconduit, toujours sans concurrence, appel d'offres ou transparence.