Journal Une "App's" n'est pas un logiciel.

Posté par . Licence CC by-sa
4
7
jan.
2013

Les jours de l'an sont très instructifs. (Ma première contribution)

Par avance, désolé pour les fautes.

C'était donc le 31 décembre 2012 et là dans l'agitation générale j'entends :

P*tain qu'elle est trop bien cette tablette !!!

La je lui demande de quoi il parle et il me répond « de la dernière tablette De Microsoft, la fameuse Surface ». Je lui demande en quoi elle est si bien que ça, au vu de son prix et de l'incompatibilité des softs x86 due au (...)

Journal Google : don't be evil, la suite

45
5
jan.
2013

Oui je sais vendredi c'était hier, mais Free m'a devancé : j'ai donc préféré attendre 24h pour sortir ma diatribe anti-Google. En fait non c'est un pur hasard :)

Plutôt que d'affronter équitablement la concurrence, Google a décidé d'utiliser une arme que Xaviel Niel ne renierai pas : le filtrage du web en fonction de ses intérêts commerciaux.

La cible : les terminaux Windows Phone. (oui ca pu c'est pas libre).

Cela a commencé par l'annonce de l'arrêt du support (...)

Revue de presse de l’April pour la semaine 43 de l’année 2012

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
21
29
oct.
2012
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Windows 8, Windows Server 2012 et Windows Phone 8

56
4
oct.
2012
Microsoft

Il s’est passé quelques évènements ces derniers mois du côté de chez Redmond et curieusement rien n’est apparu à ce propos ici, je me suis donc décidé à mettre la main à la pâte.

NdM : Ce n’est pas une dépêche sur le Libre, certes. Il est cependant toujours intéressant de regarder ce qui se fait à côté. De plus, elle est techniquement intéressante.

Windows 8 et Windows Server 2012

Les derniers nés de la famille Windows ont été finalisés le 1er août 2012, juste à temps pour la fête nationale suisse. Les principaux changements « visibles » dans Windows 8 sont clairement orientés grand public et sont en réponse au succès grandissant du format tablette et des périphériques « touch » (multi‐tactiles). Windows Server 2012, lui, est parti dans les nuages. L’objectif principal étant de permettre aux entreprises de se déployer dans ce que l’on appelle le « cloud ».

Windows Phone 8

Microsoft ayant assez clairement raté un train sur le marché des téléphones « intelligents » (« smartphones »), il a mis les bouchées doubles pour rattraper son retard, voire dépasser la concurrence sur certains côtés. Cela commença avec Windows Phone 7 en étape intermédiaire, et Windows Phone 8 est l’aboutissement de cet effort.

Les détails techniques de WP8 sont encore flous pour beaucoup, mais la principale nouveauté est le fait que WP8 est maintenant basé sur le cœur de Windows 8 (noyau, couche réseau, API de base…), amenant dès lors une unification complète des plates‐formes Microsoft sur un seul système d’exploitation. L’objectif étant évidemment d’optimiser le développement en interne, tirer parti de l’expérience de la division Windows dans le développement de plates‐formes, ainsi que de rendre la plate‐forme plus attrayante pour les développeurs en leur permettant de porter facilement leur travail de Windows à Windows Phone.

Visual Studio 2012

Windows 8 introduit un modèle d’application totalement nouveau, et qui dit nouveau modèle dit nouveaux outils de développement. Visual Studio 2012 amène les outils nécessaires au développement d’applications dans ce nouveau modèle, avec pour but de faciliter au maximum la tâche aux développeurs. Le but étant, évidemment, de rendre la nouvelle plate‐forme attrayante pour les développeurs.

Surface

Ces 30 dernières années, Microsoft a été connu pour son modèle à succès : il s’occupe du logiciel, vend des licences à tout constructeur qui le demande, et ne s’occupe pas du matériel. Tout cela a changé le 18 juin 2012 avec la présentation par Microsoft de Surface.

Surface est une lignée de tablettes développées en interne et en grand secret par Microsoft, avec pour objectif de concurrencer Apple dans le haut de gamme et montrer qu’il est possible d’avoir une qualité similaire à l’iPad avec Windows 8.

Cette entrée de MS dans le développement de machines a été vue par beaucoup comme un aveu que les constructeurs de PC traditionnels n’étaient soient pas capables, soit pas intéressés, à concurrencer Apple sur son segment. MS se met dès lors en compétition avec les constructeurs qui sont son principal support de vente, et il faudra voir dans les prochains mois quelles seront les conséquence de cette décision. Est‐ce que cette approche cannibalisera les ventes des constructeurs et les tournera contre MS, les forcera à améliorer leur offre, ou bien aura pour effet de pousser en avant tout l’écosystème Windows 8 et les constructeurs par là‐même ?

Un bilan de la guerre des brevets des télécommunications (de 2007 à aujourd’hui)

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
22
1
oct.
2012
Justice

La guerre des brevets est un phénomène qui a toujours existé, et ce dans de nombreuses industries. Aujourd’hui nous assistons à un nouvel épisode de cette guerre qui atteint un point où une réforme du système est envisagée, et qui pourrait menacer toute une industrie en pleine expansion : les télécommunications.

Cette guerre des brevets est impressionnante par le nombre d’acteurs impliqués et le nombre d’affaires, et rien ne semble désamorcer le conflit. Cependant, depuis 5 ans, il peut‐être intéressant de dresser un bilan et mettre en avant les points importants de cette bataille judiciaire.

C’est pourquoi j’ai rédigé le texte La guerre des brevets, en espérant que l’on puisse en tirer des conclusions intéressantes pour l’avenir des brevets.

Vous trouverez le résumé de ce texte en deuxième partie de cette dépêche.

Sortie de DavMail en version 4.0.0

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, Xavier Teyssier, Nÿco et Florent Zara. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
45
11
sept.
2012
Microsoft

Par défaut, les serveurs de messagerie Microsoft Exchange promeuvent leur protocole propriétaire (MAPI/EWS) au détriment de protocoles, certes anciens, mais ouverts et éprouvés (IMAP, POP, SMTP, WebDAV/CardDAV). Il est difficile de les utiliser avec d’autres clients de messagerie et de calendrier que le client Outlook officiel. Il existe cependant une parade :

DavMail est un petit logiciel, léger et multi‐plate‐forme (Java), qui va s’intercaler entre l’interface HTTP (OWA pour Outlook Web Access) d’un serveur Exchange et votre poste de travail, pour jouer les interprètes. Il « parlera » WebDAV (jusqu’à Exchange 2007) ou EWS (pour Exchange 2010) avec le serveur Exchange, et traduira tout cela en IMAP/SMTP/LDAP/CalDAV/CardDAV pour votre client de messagerie et/ou de calendrier favori.

Logo DavMail

La sortie (très discrète) de la version 4.0.0, hier, correspond au terme d’un long travail d’adaptation et de test de l’outil pour l’adapter à Exchange 2010, lequel a abandonné l’usage du protocole WebDAV au profit exclusif d’une variante maison nommée EWS (Exchange Web Services), introduite dans la version 2007 d’Exchange.

NdM : On peut aussi citer un greffon pour Thunderbird : Exchange 2007/2010 Calendar and Tasks Provider (non compatible Thunderbird 15, pour l’instant).

Journal Microsoft est-il en train de se suicider ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
22
27
juil.
2012

Je discutais aujourd'hui avec mon épouse, dans la voiture, de l'étonnante "stratégie" actuelle (ou absence ?) de Microsoft.

Car enfin, quel développeur peut aujourd'hui faire confiance aux technos Microsoft ?

Après avoir tué les Windows Forms avec le super projet Silverlight, c'est Silverlight qui semble dégager progressivement au profit de Javascript/HTML/CSS (très grossièrement hein).

Bon, c'est pas top pour les personnes qui ont perdues du temps sur les technos en question, mais normalement en matière de meurtre de technos Microsoft fait ça (...)

Journal SPF désigné vainqueur dans le match contre Sender ID

42
21
juil.
2012

L'IETF avait créé en 2004 un groupe de travail nommé MARID, qui avait pour tâche de normaliser un mécanisme d'authentification faible du courrier électronique par le biais de la publication dans le DNS des serveurs autorisés à envoyer du courrier pour un domaine. Deux propositions étaient sur la table, SPF et Sender ID. Microsoft avait pratiqué une intense obstruction contre SPF, pour promouvoir sa propre solution, Sender ID. Six ans après est publié le RFC 6686 qui conclut enfin officiellement (...)

Journal Concurrent de la Pandora Board

17
15
juil.
2012

Un concurrent de la Pandora Board arrive pour 129$ avec un nom sympathique et facile à retenir : ODROID-X. Il inclut 1Gb de RAM, un CPU quad core à 1.4Ghz, un GPU quad core Mali 400, un port Ethernet, six ports hôte USB, un jack pour la sortie audio et un autre pour le micro. Bon, c'est encore un système qui nécessite des pilotes propriétaires, mais c'est sympa de voir l'offre dans ce segment qui s'étoffe.

Pour ceux qui ne sont (...)

Journal Vie privée sur internet et demandes gouvernementales

Posté par (page perso) .
16
12
juin
2012

Quand le gouvernement des USA demande à accéder à vos données privées sur internet, que font les entreprises hébergeant ses informations ? (mails, réseaux sociaux, photos de vacances, log de connexion)

L'Electronic Frontier Foundation propose un récapitulatif simple sur les politiques de confidentialité et les actes de 18 grandes entreprises du net.

Le récapitulatif se présente sous la forme d'un tableau avec plusieurs points notés de 0 à 4 étoiles. Des commentaires et liens vers les sources sont disponibles sous (...)

Journal De la convergence des interfaces, le revers de la médaille

32
5
juin
2012

Sommaire

Depuis quelques années, les systèmes d'exploitation et leur environnement étaient cantonnées à des machines de bureaux mais peu à peu les téléphones portables, les tablettes ou même les consoles ont repris certaines bases de cet ensemble. D'ailleurs les constructeurs et éditeurs vont de plus en plus vers une convergence totale des interface, quel que soit le (...)

Petites brêves : ODF et Cassandra

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, khalahan, Nils Ratusznik et Brndan. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
23
28
avr.
2012
Technologie

Apache Cassandra 1.1 est sortie

La base de donnée NoSQL de la fondation Apache est sortie en version 1.1, cette base de données est destinée à stocker beaucoup de données sur une architecture distribuée tout en étant tolérante aux pannes et offrants de grandes performances.

Les nouveautés sont un cache amélioré, une amélioration du langage de requête CQL (Cassandra Query Language, un sous-ensemble de SQL), un contrôle du stockage, une intégration d'Hadoop, un contrôle du répertoire des données et une amélioration de la montée en charge.

Microsoft Office 15 prendra en charge ODF 1.2

Microsoft a annoncé à la conférence ODF plugfest, hébergée par Microsoft, que sa suite Office intégrerait la gestion d'ODF 1.2 dans sa version 15

Le gouvernement hongrois soutient le développement d'ODF

Le gouvernement hongrois a annoncé investir 370 millions de Forints (environ 1,25 millions d'Euros) dans le développement d'applications utilisant le format ODF. La somme sera répartie entre le département d'informatique de l'université de Szeged et la société Multiráció qui développe EuroOffice, une suite bureautique issue d'OpenOffice.

Microsoft Open Technologies, filiale opensource, interop et standards ouverts

17
22
avr.
2012
Microsoft

Après des années à cracher sur le logiciel libre et opensource (Halloween documents, Get the facts, « GPL is a cancer », etc.), voici que Microsoft crée sa filiale dédiée à l'opensource (après la forge publique CodePlex, les contributions au noyau Linux et ses licences Shared Source Ms-PL et Ms-RL). J'ai nommé Microsoft Open Technologies.

Concrètement, c'est une filiale à 100 % du géant de Redmond. C'est Jean Paoli (General Manager of Interoperability Strategy) qui sera à la tête de cette nouvelle entité, en embarquant 50 à 75 employés de son équipe. Elle est dédiée à l'« ouverture, incluant l'interopérabilité, les standards ouverts et l'open source ».

Dans l'annonce, il est décrit que l'équipe en question est déjà bien au fait de ces sujets, car c'est elle qui a participé à des projets divers et variés tels que le HTML5 du W3C, le HTTP 2.0 de l'IETF, les standards du cloud au sein du DMTF et de l'OASIS, ainsi que du logiciel tel que Node.js, MongoDB et Phonegap/Cordova.

Les avis sur cette nouvelle sont partagés, doit-on s'en réjouir ou est-ce un nouvel épisode de Embrace, extend and extinguish ?