Wiki Désinstaller proprement ses paquets sur sa distribution

1
22
mar.
2017

Sommaire

Cette page wiki était à l'origine une dépêche qui avait été rédigée en juin 2016 :
https://linuxfr.org/redaction/news/astuces-pour-desinstaller-proprement

Les auteurs: Oliver H, Yves Bourguignon, rogo, palm123, BAud, Storm et guitou

Tour d'horizon des astuces actuelles (2016) pour supprimer complètement et proprement les applications, et tout autre paquet en général. Cette dépêche ne traite pas du nettoyage en profondeur de sa machine, seulement de la désinstallation.

Avertissement : Vouloir supprimer trop de paquets peut conduire à l'instabilité du système, voire à ne plus pouvoir le redémarrer !

Suppression partielle avec apt remove

Sur une distribution Debian et dérivées, pour supprimer un logiciel nous avons le traditionnel :

sudo apt-get remove <paquet-a-supprimer>

Sur d'autres distributions nous avons les commandes suivantes (liste non exhaustive) :

sudo yum    remove <paquet-a-supprimer>  # Jusqu'à Red Hat 7
sudo dnf    remove <paquet-a-supprimer>  # Remplacement de yum
sudo zypper remove <paquet-a-supprimer>  # OpenSuse
sudo snappy remove <paquet-a-supprimer>  # Ubuntu Core

La suite de cette dépêche se concentre sur les distributions Debian et ses dérivés (comme Ubuntu).

Suppression complète avec apt purge

Mais bien souvent, nous voulons supprimer aussi les fichiers de configuration qui ont également été installés avec le logiciel. Ces fichiers de configuration sont conservés par défaut au cas où ils auraient été personnalisés, bien que la plupart du temps personne ne les modifie. Sauf cas particulier, réinstaller le logiciel va réécrire ces mêmes fichiers de configuration. Donc purge à la place de remove :

sudo apt-get purge <paquet-a-supprimer>

Qui est un raccourci à

sudo apt-get  remove --purge <paquet-a-supprimer>

Les copains de apt-get

Depuis quelques années, nous avons aussi la possibilité d'utiliser la commande apt à la place de apt-get. Et aussi le bon vieux dpkg et l'interface aptitude.

sudo apt-get  purge <paquet-a-supprimer>
sudo apt      purge <paquet-a-supprimer>
sudo dpkg   --purge <paquet-a-supprimer>
sudo aptitude purge <paquet-a-supprimer>

Mais dans tous ces cas, ces actions remove et purge n'enlèvent pas les dépendances, et oui toutes les bibliothèques qui ont été nécessaires pour installer tel ou tel logiciel et dont on ne se souvient plus et qui sont mises à jour inutilement pendant des mois, voire des années après la suppression des logiciels.

Suppression des dépendances avec apt --purge autoremove

Donc pour supprimer un logiciel et ses dépendances (du moins, celles qui ne sont pas utilisées par d'autres logiciels) nous avons apt --purge autoremove (merci à Morphé de l'équipe Ubuntu-Fr pour avoir partagé cette astuce).

sudo apt-get        --purge   autoremove  <paquet-a-supprimer>

ou encore :

sudo apt-get          purge --auto-remove <paquet-a-supprimer>
sudo apt-get remove --purge --auto-remove <paquet-a-supprimer>

aptitude en mode interactif

aptitude peut s'utiliser en ligne de commande, mais cet usage est progressivement supplanté par la commande apt. En mode curses, il permet par contre de nettoyer de façon optimale ses paquets.

Ce chapitre présente la suppression de bibliothèques (librairies) inutiles, puis des fichiers de configuration étant toujours présents malgré la suppression des paquets correspondants.

1. Supprimer les bibliothèques inutiles

  • Lancer aptitude ;
  • Ouvrir les "Preferences" dans le menu ; Comme indiqué à l'écran, on peut utiliser ctrl-t pour ouvrir le menu, ou passer par la souris ;
  • Cocher la case "Remove unused packages automatically" sous "Dependency handling" ;
  • Presser q pour quitter la configuration ;
  • Avec les flèches et entrée, déplier "Installed packages" et se placer sur "libs" ;
  • Appuyer sur M (majuscule-m) pour marquer tous les paquets sous "lib" comme étant automatiquement installé. On peut vérifier sur la page d'aide, accessible par ?, que m est l'action réciproque qui marque les paquets manuellement installés ;
  • aptitude propose alors de désinstaller les bibliothèques qui ont été installées automatiquement mais ne sont plus nécessaires. En haut à droite de la page s'affiche l'espace qui serait gagné. Appuyer sur g (go) pour amorcer cette action ;
  • Sur cette nouvelle vue "Preview" (noter l'onglet en haut de l"écran), les paquets sont regroupés selon de nouvelles catégories, la première étant ici "Packages being removed because they are no longer used". On peut la déplier et vérifier au cas par, en appuyant sur + si on veut annuler la désinstallation ;
  • Si la liste des désinstallations a été modifiée, mieux vaut fermer et réouvrir ce panneau avec q puis g ;
  • Pour purger au lieu de conserver les fichiers de configuration, utiliser _. On peut bien sûr l'appliquer à tout un groupe ;
  • Depuis le panneau de "preview", appuyer à nouveau sur g pour appliquer les modifications listées.

2. Supprimer les configurations de paquets désinstallés

  • Dans aptitude, taper l pour filtrer les paquets selon un motif de recherche. Pour info, la recherche normale est associée à / comme d'habitude, mais elle permet seulement de se déplacer dans la liste des paquets ;
  • Saisir ~c dans la boîte de dialogue, puis entrée ;
  • aptitude affiche alors une liste de tout les paquets dont il ne reste que la configuration. Appuyer sur _ demandera une purge de ce qui est surligné ;
  • Une fois désignées les cibles, g passe dans l'onglet preview et un second g applique les changements.

NB : La syntaxe pour filtrer les paquets n'est pas spécifique à aptitude, elle est définie par la bibliothèque APT. Il y a aussi d'autres paramètres APT qui influencent aptitude, par exemple le fait d'installer automatiquement les paquets recommandés (activé par défaut, désactivable dans la configuration d'aptitude ou en éditant la configuration dans /etc/apt/).

aptitude a encore bien d'autres cordes à son arc, notamment pour gérer les conflits de mises à jour en ajoutant des contraintes (monter la version de A sans désinstaller B ni rétrograder C, etc).

Suppression des dépendances avec debfoster

Mais d'autres outils sont disponibles.

sudo apt-get install debfoster
sudo debfoster <paquet-a-supprimer>-

Notez le signe « tiret du six » '-' collé à la fin du nom du paquet. Sans ce caractère « tiret du six », debfoster installe le paquet. Personnellement, je trouve cela plus pratique que d'avoir à taper install ou purge.

Un autre truc sympa avec debfoster est l'enregistrement en local de tous les paquets à conserver.
Lors de la première utilisation, debfoster demande quels paquets sont à conserver/supprimer.
Les principales réponses :

Français Anglais Explication
'o' 'y' Conserver le paquet (par défaut, appuyer juste sur [Entrée])
'n' 'n' Supprimer le paquet (par défaut c'est un apt-get --purge remove)
'm' 'p' Supprimer le paquet et les paquets qu'il maintient installés
'r' ou '?' 'i' ou '?' Affiche la description du paquet (très utile)
'd' 'u' Annuler la précédente réponse (très utile aussi)

Les auteurs de cette page wiki ne sont pas sûr d'avoir bien compris ce que signifie « Supprimer le paquet et les paquets qu'il maintient installés ». Voici notre compréhension :

  • D'abord, les paquets ont plusieurs marquages possibles. Les paquets sont tous marqués comme installés automatiquement ou manuellement (voir les commandes apt-mark showauto et apt-mark showmanual) ;
  • D'autres marquages sont possibles. Quand un paquet est installé, d'autres paquets sont recommandés/suggérés. Les paquets installés ne dépendent pas forcément de ces paquets recommandés/suggérés, mais ces derniers peuvent être marqués comme installés avec ;
  • C'est aussi le cas quand l'installation d'un paquet installe une dépendance par défaut. Mais le paquet peut fonctionner avec une autre dépendance alternative. La suppression de cette dépendance force l'installation d'une dépendance alternative…

Bon bref, encore une fois, nous ne sommes pas sûrs d'avoir bien pigé mais nous avons l'impression que répondre « Supprimer le paquet et les paquets qu'il maintient installés » (plutôt que seulement « Supprimer le paquet ») permet de virer le maximum de paquets inutiles.

Apparemment, il n'y a pas de moyen élégant pour remettre à zéro la base de donnée des paquets à conserver. Voici deux façons moches de réinitialiser cette liste des paquets :

  1. Supprimer le fichier (selon votre système, le fichier peut se trouver dans une autre arborescence)

    sudo rm -vi /var/lib/debfoster/keepers
  2. Réinstaller debfoster

    sudo debfoster debfoster-
    sudo apt install debfoster

La commande suivante permet de lister les paquets marqués « à conserver » :

debfoster --show-keepers

ou :

debfoster -a

Pour finir, notons que la configuration de debfoster peut être finement paramétrée :

sudo vim /etc/debfoster.conf

Lister les orphelins avec deborphan

À la recherche des paquets orphelins.
Généralement ce sont des bibliothèques oubliées dont aucun logiciel ne dépend.

sudo apt install deborphan
deborphan                  # Liste les bibliothèques orphelines (lib) 
deborphan --guess-all      # Liste aussi les autres dépendances orphelines
deborphan --all-packages   # Liste aussi les exécutables

Pour être sûr que certains paquets ne soit pas listés comme orphelins :

sudo deborphan --add-keep libdvdcss2 ubuntu-desktop ubuntu-restricted-extras ubuntu-minimal ubuntu-standard

Pour la suppression, trois alternatives :

  1. Passer la liste des orphelins à dpkg (ou apt ou …). Ici, c'est la philosophie « chaque petit outil fait son boulot » ;

    deborphan | xargs sudo dpkg --purge
  2. Utiliser l'interface en mode texte fournit avec le paquet deborphan ;

    sudo orphaner --purge [options deborphan]
  3. Utiliser l'interface graphique.

    sudo apt install gtkorphan
    sudo gtkorphan

aptsh

sudo apt install aptsh
sudo aptsh purge <paquet-a-supprimer>

Mais comme son suffixe sh l'indique, c'est à utiliser en mode interactif (shell)

$ sudo aptsh
Generating and mapping caches...
Reading commands history...

aptsh>  # Appuyer sur la touche [Tab] pour la liste des commandes
add              dump             policy           source
autoclean        dump-cfg         purge            stats
build-dep        dumpavail        queue*           toupgrade
changelog        help*            quit             unmet
check            install          rdepends         update
clean            listfiles        remove           upgrade
depends          ls               rls              whatis
dist-upgrade     madison          search           whichpkg
dotty            news             show
dpkg*            orphans*         showpkg
dselect-upgrade  pkgnames         showsrc

aptsh> orphans
libcdaudio1
libgmp-dev
libprocps3
libgstreamer-plugins-bad0.10-0
libboost-dev
libwebkit2gtk-3.0-dev

`wajig`
=======

https://en.wikipedia.org/wiki/Wajig

```bash
$ sudo apt install wajig
$ sudo wajig orphans
libgstreamer-plugins-bad0.10-0:amd64
libcdaudio1:amd64

Mais toute sa puissance se révèle en mode interactif :

$ sudo wajig
wajig> commnads
addcdrom           Add a Debian CD/DVD to APT's list of available sources
addrepo            Add a Launchpad PPA (Personal Package Archive) repository
aptlog             Display APT log file
autoalts           Mark the Alternative to be auto-set (using set priorities)
autoclean          Remove no-longer-downloadable .deb files from the download cache
autodownload       Do an update followed by a download of all updated packages
autoremove         Remove unused dependency packages
build              Get source packages, unpack them, and build binary packages from them.
builddeps          Install build-dependencies for given packages
changelog          Display Debian changelog of a package
clean              Remove all deb files from the download cache
contents           List the contents of a package file (.deb)
dailyupgrade       Perform an update then a dist-upgrade
dependents         Display packages which have some form of dependency on the given package
describe           Display one-line descriptions for the given packages
describenew        Display one-line descriptions of newly-available packages
distupgrade        Comprehensive system upgrade
download           Download one or more packages without installing them
editsources        Edit list of Debian repository locations for packages
extract            Extract the files from a package file to a directory
fixconfigure       Fix an interrupted install
fixinstall         Fix an install interrupted by broken dependencies
fixmissing         Fix and install even though there are missing dependencies
force              Install packages and ignore file overwrites and depends
hold               Place packages on hold (so they will not be upgraded)
info               List the information contained in a package file
init               Initialise or reset wajig archive files
install            Package installer
installsuggested   Install a package and its Suggests dependencies
integrity          Check the integrity of installed packages (through checksums)
large              List size of all large (>10MB) installed packages
lastupdate         Identify when an update was last performed
listall            List one line descriptions for all packages
listalternatives   List the objects that can have alternatives configured
listcache          List the contents of the download cache
listcommands       Display all wajig commands
listdaemons        List the daemons that wajig can start, stop, restart, or reload
listfiles          List the files that are supplied by the named package
listhold           List packages that are on hold (i.e. those that won't be upgraded)
listinstalled      List installed packages
listlog            Display wajig log file
listnames          List all known packages; optionally filter the list with a pattern
listpackages       List the status, version, and description of installed packages
listscripts        List the control scripts of the package of deb file
listsection        List packages that belong to a specific section
listsections       List all available sections
liststatus         Same as list but only prints first two columns, not truncated
localupgrade       Upgrade using only packages that are already downloaded
madison            Runs the madison command of apt-cache
move               Move packages in the download cache to a local Debian mirror
new                Display newly-available packages
newdetail          Display detailed descriptions of newly-available packages
news               Display the NEWS file of a given package
nonfree            List packages that don't meet the Debian Free Software Guidelines
orphans            List libraries not required by any installed package 
policy             From preferences file show priorities/policy (available)
purge              Remove one or more packages and their configuration files
purgeorphans       Purge orphaned libraries (not required by installed packages)
purgeremoved       Purge all packages marked as deinstall
rbuilddeps         Display the packages which build-depend on the given package
readme             Display the README file(s) of a given package
recdownload        Download a package and all its dependencies
recommended        Display packages installed as Recommends and have no dependents
reconfigure        Reconfigure package
reinstall          Reinstall the given packages
reload             Reload system daemons (see LIST-DAEMONS for available daemons)
remove             Remove packages (see also PURGE command)
removeorphans      Remove orphaned libraries
repackage          Generate a .deb file from an installed package
reportbug          Report a bug in a package using Debian BTS (Bug Tracking System)
restart            Restart system daemons (see LIST-DAEMONS for available daemons)
rpm2deb            Convert an .rpm file to a Debian .deb file
rpminstall         Install an .rpm package file
search             Search for package names containing the given pattern
searchapt          Find nearby Debian package repositories
show               Provide a detailed description of package
sizes              Display installed sizes of given packages
snapshot           Generates a list of package=version for all installed packages
source             Retrieve and unpack sources for the named packages
start              Start system daemons (see LIST-DAEMONS for available daemons)
status             Show the version and available versions of packages
statusmatch        Show the version and available versions of matching packages
stop               Stop system daemons (see LISTDAEMONS for available daemons)
tasksel            Run the task selector to install groups of packages
todo               Display the TODO file of a given package
toupgrade          List versions of upgradable packages
tutorial           Display wajig tutorial
unhold             Remove listed packages from hold so they are again upgradeable
unofficial         Search for an unofficial Debian package at apt-get.org
update             Update the list of new and updated packages
updatealternatives Update default alternative for things like x-window-manager
updatepciids       Updates the local list of PCI ids from the internet master list
updateusbids       Updates the local list of USB ids from the internet master list
upgrade            Conservative system upgrade
upgradesecurity    Do a security upgrade
verify             Check package's md5sum
versions           List version and distribution of given packages
whichpackage       Search for files matching a given pattern 

ubuntu-tweak

Pour les heureux possesseurs d'une vieille distribution de type Debian, l’interface graphique ubuntu-tweak est géniale, surtout son onglet « Nettoyage ». Mais bon, son auteur est passé depuis sur MacOS. Et personne n'a repris la maintenance de cette application. Cette application bien pratique n'est donc plus officiellement disponible pour les version récentes de Debian, Ubuntu et autres distributions dérivées. Le code source python ne compile même plus ! Néanmoins, le site getdeb.net propose un paquet tout prêt pour Ubuntu 16.04 (non testé).

Synaptic

Pour ceux qui préfèrent l’interface graphique :

sudo apt install synaptic
gksu synaptic

Cliquer en bas à gauche sur « État ».
Voici les sélections qui apparaissent alors en haut à gauche :

Menu Explication
Installés (locaux ou obsolète) Paquets installés à partir d'un .deb ou conservé d'une version précédente du système…
Installés (manuellement) Paquets installés par l'utilisateur après l'installation du système (voir apt-mark showmanual)
Installés (pouvant être supprimés) Correspond à sudo apt autoremove
Non installés (résidus de configuration) Paquets ayant été supprimés mais pas purgés (différence entre apt remove et apt purge).

Dans les menus de Synaptic, "Sélectionner pour suppression complète" correspond à apt purge.

Synaptic a 14 ans (APT a 17 ans) et utilise les bibliothèques graphiques GTK+, donc pour les environnements Gnome, Unity, XFCE…

Dans le monde GTK+, il y avait aussi GNOME apt remplacé maintenant par
GNOME Software qui se base sur PackageKit. Ce dernier est une abstraction des différents gestionnaire de paquets.

Muon

Et KDE ?
Pour ne pas faire de jaloux, un petit historique des équivalents pour les environnements basés sur Qt :

  • Il y avait adept jusqu'à la fin des années 2010 (pour les nostalgiques qui n'utilisaient pas la ligne de commande à cette époque) ;
  • Puis apper ;
  • Et maintenant, muon prend la relève.

    sudo apt install muon
    kdesu muon

Il y avait aussi KPackage remplacé par Shaman je crois…

Et les autres

Voir aussi

Merci d'apporter votre pierre à l'édifice

Et vous, quelles sont vos astuces pour désinstaller une application, une bibliothèque ou un paquet quelconque ?

Comment faire avec les autres gestionnaires de paquet ?

  • pip
  • npm
  • yum
  • dnf
  • zypper
  • snappy
  • pacman
  • portage/emerge
  • pkgsrc
  • nix

Forum général.général Récupération d'un système chiffré.

Posté par . Licence CC by-sa
1
21
nov.
2016

Salut à tous,

Hier j'ai décidé d'installer un 3e OS sur mon ordi. Je dégage "naturellement" une partition primaire (les 4 partitions primaires je comprendrais vraiment jamais pourquoi ils ont fait ca, ridicule…) de 500MB qui en apparence ne servait à rien (la fatigue…), j'installe mon système, puis je me rend compte que c'était en fait le /boot d'un Linux chiffré…
Evidemment je peux plus le boot, ni même récupérer ce qu'il y avait dessus (même si je connais la (...)

Forum Linux.embarqué système multi thread vs multi process dans un système multi core

Posté par . Licence CC by-sa
2
24
fév.
2016

Bonjour,
J'ai un imx6 dl qui a donc 2 coeur j'ai développé jusque là une application un processus avec plusieurs thread. Ce développement n'est pas terminé. Je dois maintenant ajouter une grosse procédure de calcul. Je me suis dit je divise mon application en deux partie une partie sur un coeurs (ihm, communication,…) et sur un autre coeur (acquisition et calcul).
Dans un premier temps je me suis dit je cree deux processus un pour chaque coeur et j'utilise les (...)

Argonaut 0.9.5 est sorti

10
9
jan.
2016
Administration système

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 0.9.5 de Argonaut. Pour ceux qui ne connaissent pas Argonaut, il s’agit d’un système client/serveur qui permet de faire du provisioning et de l'orchestration en collaboration avec FusionDirectory (gestionnaire d'annuaire LDAP). Argonaut permet aussi de s'interfacer avec des outils de déploiements tels que FAI (Fully Automated Install) ou OPSI (Open PC Server Integration).

La version 0.9.5 est une version majeure avec de nouvelles fonctionnalités intéressantes :

  • Argonaut est maintenant complétement chiffré de bout en bout grâce au support SSL
  • N’importe quel type de dépôt de paquet RPM est maintenant supporté à partir de FusionDirectory 1.0.9.2
  • La gestion des services est maintenant compatible avec systemd et init.d
  • Argonaut-fai-monitor est un programme à part entière et lit sa configuration depuis le LDAP comme les autres.
  • Ldap2zone gère les enregistrements DNS de type TXT

Argonaut est supporté sur Debian Wheezy / Jessie, Centos 7 / Rhel 7 , Scientific Linux 7

Install-Party Linux et Logiciels Libres à la Médiathèque de Mauguio le 19 septembre 2015

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Pierre Jarillon et Yvan Munoz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
8
17
sept.
2015
Communauté

La médiathèque de Mauguio vous propose, samedi 19 septembre, toute une journée d’échanges autour de GNU/Linux, un système d’exploitation libre plein de ressources !

Samedi 19 septembre 2015 de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
Médiathèque Gaston Baissette 106, boulevard de la Liberté Mauguio

Bus Hérault Transport, ligne 107, arrêt Mauguio.

GPS Latitude : 43.614901 | Longitude : 4.012289

Si vous souhaitez donner un second souffle à un vieil ordinateur ou si vous souhaitez opter pour un système d’exploitation moderne libre et gratuit, venez simplement avec votre matériel ou une clé USB d’au moins 8Go et laissez-vous guider par les membres de l’association Montpel’libre.

Vous découvrirez également les principales distributions et leurs environnements de bureaux (Unity, Gnome, KDE, Xfce, LXDE, Cinnamon et MATE) disponibles sous Linux.

Argonaut 0.9.2 est sorti

10
27
avr.
2015
Administration système

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 0.9.2 de Argonaut. Pour ceux qui ne connaissent pas Argonaut, il s’agit d’un système client/serveur qui permet de faire du provisioning et de l'orchestration en collaboration avec FusionDirectory (gestionnaire d'annuaire LDAP). Argonaut permet aussi de s'interfacer avec des outils de déploiements tels que FAI (Fully Automated Install) ou OPSI (Open PC Server Integration).

La version 0.9.2 est une version majeure avec de nouvelles fonctionnalités intéressantes :

  • Le moniteur FAI a été réécrit et est maintenant autonome, il lit directement depuis le daemon FAI ;
  • Le déploiement et la gestion de Centos/Redhat avec FAI a été rajouté ;
  • fai2ldif: la commande qui permet de faire des ldif depuis les classes fai a été améliorée ;
  • yumgroup2ldif : vous permet de lire les groupes yum et de les transformer en ldif pour les déployer avec FAI.

Et aussi beaucoup de correctifs et de nettoyage de code.

LFS 7.7 est là

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Yvan Munoz. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
25
8
mar.
2015
Communauté

L'équipe de LFS-fr, traductrice francophone de Linux From Scratch, est heureuse de vous annoncer la publication de LFS version 7.7, accompagnée de sa traduction disponible le jour même. Cette version contient de nombreux changements par rapport à celle 7.6, notamment s'agissant des versions de logiciels aussi importants que Binutils, le noyau Linux, GCC et Glibc. Vous y trouverez aussi des corrections de sécurité. La traduction, quant à elle, capitalise les relectures faites depuis la dernière version.

Un travail rédactionnel a également été accompli sur les explications contenues dans l'ouvrage, qui a cherché à la fois à les clarifier et à les améliorer.

N'hésitez pas à lire et télécharger le livre sur le site www.fr.linuxfromscratch.org aux formats HTML ou PDF, puis à nous adresser vos retours sur la liste de diffusion, le forum ou le canal IRC.

Cette version est la première depuis que le projet a migré ses contenus francophones sur les serveurs du projet d'origine. Cette migration avait pour but de rapprocher les équipes et de faire converger les développements.

LFS est également disponible sur papier, auprès d'accelibreinfo ou de Hypra qui vendent cet ouvrage au titre d'un support de formation.

Apéro numérique Linux et Logiciels Libres à la MJC de Castelnau-le-Lez - 25 février 2015

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
5
22
fév.
2015
Lug

Laissez-vous guider par les spécialistes de l’association Montpel’libre lors d'une soirée conviviale pour découvrir et échanger sur les logiciels libres et plus précisément sur le système d’exploitation Linux. Vous découvrirez également les principales distributions et environnements de bureau (Unity, Gnome, KDE, Xfce, LXDE, Cinnamon et MATE) disponibles sous Linux.

Mercredi 25 février 2015 de 18h00 à 21h00
MJC Centre André Malraux 10, avenue de la Moutte à Castelnau-le-Lez
Bus Ligne 35 arrêt Collège Frédéric Bazille
Tramway ligne 2 arrêt La Galine
GPS : latitude : 43.633946 | longitude : 3.905794

Install-Party Linux et Logiciels Libres à Lunel le 29 novembre 2014

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
3
27
nov.
2014
Communauté

Une journée GNU/Linux Install-Party est organisée le samedi 29 novembre de 10h00 à 17h00 au 520, avenue des Abrivados, 34400 Lunel.

Bus Ligne 1, 2 et 3. Au départ de Montpellier T.E.R. Languedoc-Roussillon et de Castelnau-le-Lez station ND de Sablassou Hérault Transport ligne 101.

GPS : Latitude : 43.668982 | Longitude : 4.127814

Programme :

  • Rencontres des utilisateurs expérimentés des systèmes basés sur des logiciels libres et des novices.
  • Installer, configurer et agrémenter de nombreux logiciels, le tout gratuitement, librement et légalement avec l’association Montpel’libre.

Selon notre habitude, le matin nous vous proposerons un Café Numérique qui vous permettra de comprendre les nombreux avantages d’utiliser un système libre, de comprendre comment maintenir votre ordinateur et enfin choisir un environnement de bureau parmi les sept que nous vous présenterons, Unity, Gnome, KDE, Xfce, LXDE, Cinnamon et MATE. L’après-midi, nous procéderons ensemble à l’installation du nouveau système sur votre ordinateur.

Entrée libre et gratuite.

Forum général.petites-annonces POURVU --> [MISSION HUMANITAIRE] Poste de RESPONSABLE TECHNIQUE de projet NTIC MOBILES

Posté par . Licence CC by-sa
8
6
oct.
2014

CE POSTE A ÉTÉ POURVU

Télécoms Sans Frontières (TSF) et son partenaire Première Urgence - Aide Médicale Internationale (PU-AMI), proposent un poste de Responsable technique, d’une durée de 6 mois, pour une mission de renforcement du système de santé au Myanmar.

Objectifs de la mission :
PU-AMI a lancé en février 2014, en partenariat avec TSF, un projet pilote au Myanmar afin de renforcer les capacités des Sages-femmes auxiliaires et les relations de travail avec les Sages-femmes grâce aux (...)

Journal Marque page sur l'unification possible des systèmes Linux

43
1
sept.
2014

Voici un simple marque page pour vous faire part d'un article de Lennart (en anglais) à propos de changements à venir qui pourrait changer profondément la gestions des applications sur Linux.

Je vous laisse lire l'article en détail (c'est un peu long).

Argonaut 0.9.1 est sorti

10
30
juin
2014
Administration système

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 0.9.1 de Argonaut. Pour ceux qui ne connaissent pas Argonaut, il s’agit d’un système client/serveur qui permet de gérer des systèmes en collaboration avec FusionDirectory (gestionnaire d'annuaire LDAP). Argonaut permet aussi de s'interfacer avec des outils de déploiements tels que FAI (Fully Automated Install) ou OPSI (Open PC Server Integration).

La version 0.9.1 est une version majeure avec de nouvelles fonctionnalités intéressantes :

  • support FAI 4.0 ;
  • fai2ldif : lecture de classes fai et création de fichiers ldif ;
  • support OPSI ;
  • support Dovecot.

Et aussi beaucoup de correctifs et de nettoyage de code.

Sortie de Glances version 2.0

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, palm123, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
42
15
juin
2014
Supervision

Après plusieurs mois de développement (5 pour être précis), la nouvelle version majeure de Glances (version 2.0) arrive dans les bacs. Nous allons dans cette dépêche détailler les évolutions par rapport à la version précédente et effectuer un focus sur les nouveautés.

Avant de commencer et pour ceux qui ne connaissent pas encore Glances, voici une définition de l'objectif de ce logiciel: "Glances est un outil permettant d'identifier le plus simplement possible les problèmes de performance d'une machine".

Pour cela il dispose d'une interface regroupant le maximum de statistiques système utiles dans un minimum de place. Les interfaces mise à disposition de l'utilisateur dans cette version sont : interface texte (Curse) pour les consoles & terminaux, mode client/serveur, interface Web (pure HTML/CSS), interface programmatique via une API.

Glances est multiplate-forme: GNU/Linux, *BSD, OS X et Windows.