Journal Munich ferait marche arrière

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
37
19
août
2014

On a souvent cité, dans les milieux libristes, l'exemple de la ville de Munich (Allemagne) qui a migré (au cours d'un très long feuilleton marqué par pas mal de faux départs et d'hésitations) l'ensemble de son parc bureautique depuis Windows vers Linux. Je trouve même que cet exemple était légèrement agaçant car c'était souvent le seul cité.

Selon un article (et attention, je n'ai pas d'autres sources, je ne connais pas le CTO de la ville de Munich), la ville envisagerait de faire marche arrière et de revenir à Windows, les gains espérés ne s'étant pas matérialisés.

  • # Interopérabilité

    Posté par . Évalué à 10.

    Si l'article dit vrai (y a-t-il eu un communiqué officiel sur le sujet?) le problème principal rencontré est un problème d'interopérabilité avec les formats propriétaires utilisés par les contacts de l'administration munichoise qui sont restés sous Windows…

    Grosso modo le problème n'est pas l'environnement Linux, mais le fait que Office 2014 ne tourne pas sous Linux et/ou que les formats "populaires" sont mal supportés avec LibreOffice. Dans mon expérience personnelle c'est vrai que le rendu d'un xlsx ou d'un docx est souvent très différent sous Office et LibreOffice. Et l'interlocuteur ne fera jamais l'effort d'installer LibreOffice.

    Il faut aussi remarquer que c'est une doléance classique qui est faite à Office (même sous Windows): le fait que la mise à jour de certains utilisateurs vers une nouvelle version "force" les autres à mettre à jour également sous peine de ne pas pouvoir lire les documents échangés.

    Par ailleurs je me demande si l'Allemagne souffre des mêmes chrises schizophrènes que d'autres pays. En Belgique il me semble qu'il est question pour les administrations d'utiliser ODF, mais absolument tous les documents disponibles le sont exclusivement dans les formats Microsoft.

    • [^] # Re: Interopérabilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Si l'article dit vrai, il y a aussi un coût important pour tous les développements spécifiques et la maintenance de ces applications.

    • [^] # Re: Interopérabilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il me semble que ces difficultés d'échange avec le reste du monde sont justement un très fort argument pour passer sur Linux. Cela illustre bien le manque d'indépendance de l'informatique par rapport à Microsoft, et la nécessité de secouer le joug.

      • [^] # Re: Interopérabilité

        Posté par . Évalué à 2.

        Issues arose when the Linux OS users tried to work with those outside the city and they were unable to share files easily with those on other applications.

        à lire plutôt comme :

        Issues arose when the Windows users (qui ne voulaient pas se casser le cul à installer le logiciel libre et gratuit OpenOffice) outside the city tried to work with those inside and they were unable to share files easily with those on other applications.

        • [^] # Re: Interopérabilité

          Posté par . Évalué à 8.

          À noter également que microsoft office était sensé lire de l'odt, bref si ça ne fonctionne pas pour les autres, peut-être qu'ils n'ont qu'à acheter la dernière version de ms office s'ils veulent pouvoir lire les documents qu'on leur envoie, ou passer à open ou libreoffice.

    • [^] # Re: Interopérabilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ce commentaire donne justement un lien vers un article un peu plus étayé. Si je comprends bien, ce serait un élu en cheville avec mirosoft qui pousserait Munich à retourner dans le giron gatien de la sujétion aux logiciels propriétaires ; mais il y aurait encore bien du chemin avant que la ville ne se résigne à s'inféoder à nouveau à ses anciens maîtres.

      • [^] # Re: Interopérabilité

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        "Reiter complained of having to wait weeks for an external mail server to be set up just so that he could get mail on his smartphone" Bon, si c'est vrai, il faut changer les informaticiens d'urgence, mon smartphone fait du courrier avec un serveur Debian et ça m'a pris une heure…

        • [^] # Re: Interopérabilité

          Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 19/08/14 à 10:12.

          il faut changer les informaticiens d'urgence

          "Ils" ne donnent pas trop de détails sur le type de connexion…

          S'il est vrai que se connecter en POP3/IMAP sur un "smartphone" se fait facilement, c'est autrement plus ardu si c'est une connexion sécurisée : devoir se battre avec les certificats, pas toujours acceptés selon les version iOS/Android (j'ai vu des certificats refusés parce qu'il y avait des espaces dans le nom du fichier…), les smartphones "bricolés" par les utilisateurs eux-mêmes ou dans des versions largement obsolètes, etc.

          Je parle d'expérience, les admin ne sont peut-être pas en cause :-)

          Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers

          • [^] # Re: Interopérabilité

            Posté par . Évalué à 2.

            c'était peut-être un téléphone avec windows mobile 6, vous savez, les bons vieux trucs qui ne fonctionnent qu'avec active sync et outlook :

            Titre de l'image

            Chez nous en tout cas avec un serveur de mail sous linux on connecte avec certificat (autosigné "seulement") sans problème des tel android et des iphones.

        • [^] # Re: Interopérabilité

          Posté par . Évalué à 9.

          "Reiter complained of having to wait weeks for an external mail server to be set up just so that he could get mail on his smartphone" Bon, si c'est vrai, il faut changer les informaticiens d'urgence, mon smartphone fait du courrier avec un serveur Debian et ça m'a pris une heure…

          Il y a une différence entre bidouiller un serveur de mail pour un utilisateur et administrer un serveur pour x*1000 employés, et s'assurer de la fiabilité, de la maintenance et de la disponibilité du service pour les x années suivantes.

          Est-ce que le délai aurait été plus court dans un environnement microsoft avec un problème similaire ?
          Est-ce que ça a du sens d'avoir son propre serveur de mail plutôt que de le mutualiser avec d'autres municipalités/région/etc, voire même de l'externaliser ?

          • [^] # Re: Interopérabilité

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            J'ai du mal à croire qu'une ville de la taille de Munich n'avait pas déjà un service email accessible de l'extérieur (voir un webmail)… peut-être plutôt le cas d'un utilisateur ayant choisi un smartphone basé sur un OS préférant son système propriétaire aux standards ouvert.
            Mais un utilisateur "chef décisionnaire" prêt à foutre en l'air des années d'investissement sur un coup de tête après un entretien avec de commerciaux.

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Interopérabilité

        Posté par . Évalué à -4.

        C'est quand meme rigolo comme tu pars de "depute fan de Outlook" a "en cheville avec Microsoft"…

        Certains y verraient de la mauvaise foi que ca ne me surprendrait pas…

        • [^] # Re: Interopérabilité

          Posté par . Évalué à 10.

          J'y vois une logique parfaite.
          On ne peut pas être fan de outlook sauf à être en cheville avec Microsoft.

          • [^] # Re: Interopérabilité

            Posté par . Évalué à 2.

            J'en viens pourtant à croire que de tous les logiciels de messagerie avec GUI Outlook est le moins pire.

            Thunderbird est devenu tout pourri, Sylpheed/Claws sont vieillots, Sparrow/Geary & companie sont des jouets, (Apple) Mail est un veau et j'aurai la charité de ne rien dire d'Evolution ni de Lotus Notes.

            Enfin j'ai peut être loupé un super client mail (mais pas les bidules en CLI)

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: Interopérabilité

              Posté par . Évalué à 3.

              Bien que mon logiciel de mail soit principalement le webmail de google, je trouve thunderbird tout à fait utilisable. Je m'en sers pour certains flux atom, pour avoir une gestion "boite mail" des articles.
              Le pire du pire dans msoutlook pour moi c'est la suppression automatique des retours à la ligne. Qui a pondu une fonction aussi pourrie ?! de quoi je me mèle !? Ha et la fonction recherche qui ne trouve pas ce que tu as sous les yeux.
              Fut un temps j'utilisais Kaufman Mail Warrior, très léger, mais il est au musée maintenant.

        • [^] # Re: Interopérabilité

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Microsoft announced last year that it was moving its German headquarters to Munich. This move is planned to take place in 2016. […] Reiter was involved in the deal that precipitated the move and describes himself as a "Microsoft fan" […]

          http://arstechnica.com/business/2014/08/linux-on-the-desktop-pioneer-munich-now-considering-a-switch-back-to-windows/

          • [^] # Re: Interopérabilité

            Posté par . Évalué à -10.

            Je ne vois toujours pas en quoi ca fait de lui qq'un "a la cheville de Microsoft".

            On ne peut pas faire de negotiations et d'accord avec une societe sans etre "a sa cheville" ? C'est quoi comme logique debile ca ?

            • [^] # Re: Interopérabilité

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Personne à part toi n’a dit qu’il était « à la cheville de » Microsoft (expression que je ne connais pas, mais que tu emploies avec une connotation négative assez évidente).

              Il était en question d’être « en cheville avec » Microsoft, expression certes familières mais qui veut simplement dire être associé, être de connivence.

              • [^] # Re: Interopérabilité

                Posté par . Évalué à 8.

                Il n'empêche qu'être fan de MS, n'implique pas que la société l'utilise comme levier.

                Je suis fan de linux, je me bas pour l'utiliser en milieu pro (car c'est un OS prêt pour le travail), c'est pas pour autant que je suis en cheville avec Canoncial, par contre pour la suze…

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Interopérabilité

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  n'empêche qu'être fan de MS, n'implique pas que la société l'utilise comme levier.

                  Certes, et d’ailleurs, si j’avais un fan avec un certain pouvoir de décision, je le laisserai faire, ça pourrait être bien plus efficace de le laisser travailler à m’approcher que moi de l’approcher. ;)

                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                • [^] # Re: Interopérabilité

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Il n'empêche qu'être fan de MS, n'implique pas que la société l'utilise comme levier.

                  non, mais pour un député, avoir la possibilité que le siège de MS arrive dans sa ville a sans doute joué quand même :

                  Microsoft announced last year that it was moving its German headquarters to Munich. This move is planned to take place in 2016. While Reiter was involved in the deal that precipitated the move and describes himself as a "Microsoft fan," he says the criticism of LiMux is unrelated.

                  En plus prétendre qu'il faut revenir à Outlook parce qu'il veut une application qui gère les emails, les contacts et les rendez-vous ("bemoaning the loss of a single application to crosslink mail, contacts, and appointments.") alors que des solutions libres autour de thunderbird existent (avec owncloud par exemple), c'est débile. D'ailleurs un 1/2 millions d'utilisateurs OwnCloud dans les universités allemandes sont prévus :
                  https://owncloud.com/de/german-universities-choose-owncloud-sync-share-data-among-half-million-students-employees-2/

                  Mais peut-être qu'un crétin de politicien qui est resté à l'ère de windows xp, outlook et exchange va venir casser tout ça avec ses gros sabots.

          • [^] # Re: Interopérabilité

            Posté par . Évalué à -1.

            Microsoft a d'ors et déjà planché sur une version customisée de Windows et de Suse Enterprise pour concurrencer LiMux, ça va s'appeler MiNux.

          • [^] # Re: Interopérabilité

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            ça veut rien dire, le QG européen de RH est à Munich aussi et que je sache, ça n'a pas eu d'impact.

      • [^] # Re: Interopérabilité

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Dans cet article récent, on peut lire qu'il y a apparemment plusieurs détracteurs, pour diverses raisons:
        http://www.zdnet.de/88202452/stadt-muenchen-erwaegt-abkehr-von-linux/

        On y apprend que certes l'info' a été impulsée par le 1e adjoint CSU de la ville, mais qu'apparemment le maire (du même bord que le maire d'avant qui avait impulsé le passage à Linux) a communiqué dans une interview que les logiciels Open-Source n'étaient pas au niveau des applications Microsoft.
        Le groupe CSU soutient apparemment encore LiMux: il se désolidarise du commentaire du 1e adjoint en expliquant que c'est une position personnelle de quelqu'un qui ne connait pas le domaine.
        Ce qui est intéressant, c'est le fait que la candidate verte au poste de maire (les élections sont passées maintenant) ai critiqué le passage à Linux, en indiquant que la ville devrait y réfléchir à nouveau….

    • [^] # Re: Interopérabilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Grosso modo le problème n'est pas l'environnement Linux, mais le fait que Office 2014 ne tourne pas sous Linux et/ou que les formats "populaires" sont mal supportés avec LibreOffice.

      Oui et pourquoi la ville de Munich a encore un si grand besoin de lire des documents Office 2014 ?
      Elle ne peut pas imposer le PDF (ou un autre format) pour communiquer avec d'autres organismes ?

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # bizarre

    Posté par . Évalué à 10.

    Cette info est l'exacte inverse des retours d'expérience qu'on avait eu fin 2013 sur Limux et Munich. On annoncait notamment 11 millions d'eurs d'économie. De même, l'objectif annoncé n'était pas les économies, mais l'indépendance de la ville de Munich vis à vis de solution propriétaire.

    http://www.nextinpact.com/news/84932-munich-enfin-libre.htm

    Affaire à suivre, pour démêler le vrais du faux.

    • [^] # Re: bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 19/08/14 à 18:30.

      Cette info est l'exacte inverse des retours d'expérience qu'on avait eu fin 2013 sur Limux et Munich.

      Il y a eu des éléctions municipales et un changement de maire en 2014. Tiens, tiens… Il semblerait qu'on ait affaire à une déclaration tonitruante pour critiquer le bilan de la dernière mandature. L'état des choses est que le maire adjoint (de droite) a confirmé à un journaliste (d'un journal de droite) que l'idée était dans l'air mais guère plus: on est assez proche du ballon d'essai et on est assez loin d'avoir une date de réalisation; et ce n'est même pas sûr qu'ils aient déjà fait une estimation du cout du changement…

    • [^] # Re: bizarre

      Posté par . Évalué à 1.

      En tout cas si c'était vrai je serais aussi triste de déçu.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Affaire politique et erreur de stratégie

    Posté par . Évalué à 10.

    Tout d'abord, le site ZDNET relate une affaire politique derrière ce retour arrière :
    ZDNET

    La CSU a toujours été contre la migration vers Linux, voulue par le Maire SPD de l'époque.
    J'imagine aussi que Microsoft a quelques arguments et pourrait proposer pour une bouchée de pain un retour en arrière.

    Il y a aussi une erreur de stratégie : certains pensent que passer à Linux signifie passer au tout opensource. Pourtant, de nombreux projets OpenSource sont encore au stade Beta (voire Alpha) alors que des équivalents proprio existent sous Linux. Le constat que je fais :
    - Ils sont passé sur une distribution faite maison basée sur Debian. Première erreur. Il faut maintenir la distribution, embaucher du monde. Cela peut provoquer des problèmes de stabilité. Il existe des éditeurs (Redhat, SUSE…) qui ont des distributions pour le serveur et desktop que Munich aurait pu acquérir.
    - OpenOffice / LibreOffice : malgré des améliorations (tardives), cette suite bureautique n'a jamais été à la hauteur que ce soit en terme de facilité d'usage et de compatibilité avec MS Office. Je dirais même que je n'ai jamais vu un logiciel aussi peu compatible (mis à part Koffice peut être). Ils auraient pu se tourner vers des suites propriétaires compatibles MS Office existant sous Linux, comme Softmaker (qui est en plus allemande) ou KingSoft Office. Ces suites existent en plus sur Android (ce qui n'est pas le cas de LibreOffice) et auraient pu faciliter la transition pour les cadres ayant un Smartphone. Sans citer les autres logiciels pour d'autres usages (Vidéo, PDF…)

    A chaque fois qu'il y a une démarche idéologique derrière un passage à Linux, ça foire. Il faut avoir une approche pragmatique et ne passer à Linux que si et seulement si il y a un intérêt stratégique ou économique. Ce dernier est passé en dernier dans le cas Munich.

    • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

      Posté par . Évalué à 0.

      Libreoffice n'a que 3 ans et évolue vite. J'aimerais bien voir les autres suites que tu évoques. Je ne crois pas du tout que la comptabilité soit meilleure. Quand à la facilité d'utilisation, c'est sur qu'avec 3x moins de fonctionnalités…

      • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        s/comptabilité/compatibilité ?

        :-)

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je ne crois pas du tout que la comptabilité soit meilleure.

        Puisque tu ne connais pas ces logiciels, ta croyance se base sur ?

        • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

          Posté par . Évalué à 3.

          Que je n'ai jamais entendu parler et que c'est présenté comme l'alternative miracle.

          • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 19/08/14 à 11:55.

            Un peu d'humilité ? Tu ne peux pas concevoir que ce que tu ne connais pas existe peut-être ?

            • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

              Posté par (page perso) . Évalué à -6.

              Je ne connais pas la licorne rose invisible personnelement, mais excuse-moi de douter quand même qu'elle existe (oui, le fait que j'en aurait entendu parlé, que je ne connais personne qui puisse me dire avec des arguments que si ça existe, fait parti des critères pour douter)

              Par défaut, la licorne rose invisible et la compatibilité MS Office de concurrent, c'est pareil, pour le mêmes raisons.

              Un peu d'humilité : tu ne peux pas concevoir que ce que personne ne connait n'existe tout simplement pas?

              • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Tu te sens vraiment obligé d'invoquer des arguments surnaturels et religieux pour débattre d'un sujet parfaitement rationnel ou c'est juste pour le fun ?

                Je résume le propos auquel je répondais au dessus :

                "Je ne crois pas qu'une (ou plusieurs) suite logicielle proprio qui existe et dont je n'ai pas entendu parler soit plus compatible avec les formats MS Office que LibreOffice"

                Ca ne te choque vraiment pas ?

                "- je ne crois pas que ce restaurant dont je n'ai jamais entendu parler soit meilleur que la gargotte dans laquelle je vais manger tous les midis".
                "- pourquoi ?"
                "- bin j'en ai jamais entendu parler"
                "- ah ok"

              • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

                Posté par . Évalué à 4.

                j'en ai jamais entendu parlé moi non plus,
                mais d'un autre coté il peu y avoir plusieurs raisons pourlesquel je n'en ai jamais entendu parlé… par exemple parceque ce n'est pas libre.
                En ce qu'il me concerne les news linux je les cherche sur les sites specilisé "libre", dont dlfp, et (a quelques exception pres) ils ne parlent de de projets libre.

                Et justement, en effet, il y a quelques semaine j'ai vu sur un iphone d'un collegue une appli (dont je n'avais jamais entendu parlé) pour ouvrir des documents office, je ne me rapelle plus le nom car je m'en fou. Je ne sais pas si c'est mieux ou pas que libreoffice.

                donc c'est possible.

          • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

            Posté par . Évalué à 1.

            En plus de ça, l'ODF n'est même pas le format natif (histoire de ne pas avoir une compatibilité parfaite ni avec OOXML ni ODF), c'est privateur, payant donc les employés ne l'auront pas sur leur PC à la maison. Ça n'a pas de module équivalent à Draw ou Base. Avec a priori moins de fonctionnalités de LO (quand on sait que c'est ce qui lui est reproché en comparaison avec MSO…).

    • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      OpenOffice / LibreOffice : … compatibilité avec MS Office … suites propriétaires compatibles MS Office existant sous Linux, comme Softmaker (qui est en plus allemande) ou KingSoft Office.

      Il y avait aussi la solution de passer par Wine (via un contrat de support avec CodeWeaver) pour lancer MSOffice.
      Bien qu'évacuer MSOffice était je crois l'un des objectifs.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Bien qu'évacuer MSOffice était je crois l'un des objectifs.

        En fait, on voit que l'objectif est le problème : à force de partir dans l'anti à fond, on oublie l'utilisateur, qui va se rebeller.
        Ne pas fournir MS Office sans justification, c'est gagner de l'argent.
        Ne pas fournir MS Office alors que la personne a une justification (sûbir l'exterieur en est une), c'est donner du grain à moudre à ceux qui ne veulent pas de libre (pour raison x ou y).

        Une migration, ça se fait en douceur (à coup de motivation budgétaire "OK prend ton MS Office, mais c'est ça en moins sur ton budget…"), pas en interdisant de manière dogmatique.

    • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ils sont passé sur une distribution faite maison basée sur Debian. Première erreur. Il faut maintenir la distribution, embaucher du monde. Cela peut provoquer des problèmes de stabilité. Il existe des éditeurs (Redhat, SUSE…) qui ont des distributions pour le serveur et desktop que Munich aurait pu acquérir.

      Tout mon laboratoire est sous Debian : serveur, station de bureau et portable. Cela ne pose aucun soucis. Je ne maintiens aucune distribution. J'ai mon dépôt Debian pour mes trucs et avec reprepro, c'est hyper facile à faire. Ensuite, tu as des boites qui bossent autour de Debian comme Freexian de Raphael Hertzog…

      Je n'ai jamais trouvé personnellement la SUSE facile à administrer et en plus, la licence te coûte un bras. La Debian ne pose pas de soucis sur du matériel professionnel (typiquement les gammes DELL et HP que l'on trouve sur les marchés public de l'enseignement supérieur).

      • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne maintiens aucune distribution.

        Oui, certes. Mais en l'espèce ce n'est pas leur cas. Ils ont fait leur propre distrib sur une base debian puis ubuntu.

        • [^] # Re: Affaire politique et erreur de stratégie

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je répondais à notre Samuel qui a des actions Suse ;-) Il est clair que je ne vois pas l'intérêt de faire sa propre distrib au niveau professionnel, sauf s'il y a un buissness plan derrière… Ceci dis, si avoir sa distrib consiste en une debian avec en ajout son propre dépôt et de quelques réponses à l'installateur, on maintien nous aussi notre propre distrib !

  • # FUD

    Posté par . Évalué à 10.

    Je sais pas vous mais moi quand je lis le mot disaster dans le titre je dis que ça sent le bon gros FUD des familles :)

  • # PRISM

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    A l'heure ou les écoutes de la NSA sont officiellement actés. Où l'on sait que les sociétés comme Microsoft collaborent activement. Les politiciens qui promeuvent des solutions informatiques propriétaires ouverte aux écoutes et à la perte de souveraineté devraient être rendu inéligible à vie pour cause de traîtrise envers leur pays.

    • [^] # Re: PRISM

      Posté par . Évalué à -9.

      hmm c'est quoi ce vocabulaire de patriote ? ça fait peur…

      • [^] # Re: PRISM

        Posté par . Évalué à 10.

        Pour moi quelqu'un qui veut que les élus fassent des pieds et des mains pour le bien de leur peuple n'est pas un patriote mais juste quelqu'un de sensé.

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: PRISM

          Posté par . Évalué à -1.

          hmm c'est quoi ce vocabulaire de patriote ? ça fait peur…

          Pour moi quelqu'un qui veut que les élus fassent des pieds et des mains pour le bien de leur peuple n'est pas un patriote mais juste quelqu'un de sensé.

          avec tes pieds, tes mains, le people et les patriotes censés être sensés, t'aurais pas marché dedans ?

        • [^] # Re: PRISM

          Posté par . Évalué à -9.

          ouais enfin le vocab' là fleurte avec…non je ne le dirai pas ça sent mauvais.

        • [^] # Re: PRISM

          Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 20/08/14 à 15:15.

          Quelqu'un qui emploie un vocabulaire pareil est tout sauf sensé. On se croirait aux USA, non mais je rêve ! C'est le FN qui vous monte la tête ou quoi ? pas étonnant qu'ils ont gagné les élections.

          Traitrise envers le pays ? sérieusement ? faut arrêter la militarisation de tous ces imbéciles et fissa !

          Le fait qu'il ait son commentaire plussoyé en masse me fait dire que linuxfr abrite de grands malades qui manquent de lucidité.

          Et faudrait un peu arrêter la paranoïa avec prism, ça sert surtout à s'en mettre plein les poches aux sites qui en parlent sans arrêt.

          • [^] # Re: PRISM

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 20/08/14 à 16:04.

            Le fait qu'il ait son commentaire plussoyé en masse me fait dire que linuxfr abrite de grands malades qui manquent de lucidité.

            Non, juste des gens normaux, promis. Tu bloque sur un mot et tout ce a quoi il est associé pour toi.

            La trahison, c'est le bon mot. Quand une personne est élue pour prendre des décision en nom et place du peuple, et qu'il prend des décision directement contre son intérêt, il le trahis bien. Il n'y a rien de fasciste là dedans !

            Tu confond le fait d'être républicain, et être patriote. Un républicain va ce soucier de l’intérêt général, un patriote de celui de son pays.

            Et faudrait un peu arrêter la paranoïa avec prism, ça sert surtout à s'en mettre plein les poches aux sites qui en parlent sans arrêt.

            Quelle paranoïa ? Les gros services d’espionnage et les grandes entreprise conspirent pour espionner massivement le peuple, et « ça sert surtout à s'en mettre plein les poches aux sites qui en parlent sans arrêt » ? Un peu de lecture : tuer le messager

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: PRISM

              Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 20/08/14 à 23:40.

              Il a bon dos le messager, il n'a aucun intérêt de faire le plus de clics :))

            • [^] # Re: PRISM

              Posté par . Évalué à -5.

              On est toujours dans la paranoïa et le militarisme d'état…ça fait peur vos commentaires.

              C'est pas parce qu'un autre état(les en fait ici) est un peu taré qu'il faut commencé à faire pareil.

              Le premier commentaire de cette suite parle de trahison comme si cela ne pouvait pas être une simple histoire de pognon…

              • [^] # Re: PRISM

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 21/08/14 à 02:01.

                C'est pas parce qu'un autre état(les en fait ici) est un peu taré qu'il faut commencé à faire pareil.

                Des états font des choses folles à leurs peuples et leurs peuples devraient se laisser faire parce que se sentir trahis serait aussi fou ? La seule manière raisonnable de réagir serait de ce laisser gentiment faire ?

                Tu me prête 1000€ ? Je te les rendrais promis.

                Le premier commentaire de cette suite parle de trahison comme si cela ne pouvait pas être une simple histoire de pognon…

                On peut trahir pour du pognon (cf ma requête innocente ci dessus).

                Please do not feed the trolls

                • [^] # Re: PRISM

                  Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 21/08/14 à 02:38.

                  C'est à cause de ce raisonnement que c'est toujours autant le bordel sur terre :) bon amusement pour encore qqs millénaires avec ça :))

                  Relis bien le message du début et dis moi que cela semble tout à fait sain :)

              • [^] # Re: PRISM

                Posté par . Évalué à 5.

                une simple histoire de pognon…

                Que ce soit pour du pognon ou pour quoi que ce soit d'autre ça ne change rien au propos.

                On trahit souvent pour du pognon, pas simplement pour la trahison en elle-même…

          • [^] # Re: PRISM

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/08/14 à 17:51.

            pas étonnant qu'ils ont gagné les élections.

            Pas étonnant qu'ils aient gagné les élections.

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: PRISM

            Posté par . Évalué à 10.

            Et faudrait un peu arrêter la paranoïa avec prism, ça sert surtout à s'en mettre plein les poches aux sites qui en parlent sans arrêt.

            Sachant qu'avec Échelon la NSA renseignait les boites américaines pour qu'elles puissent remporter des appels d'offres face au concurrent américains, sachant que la NSA ne s'occupe que de l'intérêt des USA, sachant qu'avec prism la NSA peu avoir des renseignement poussés sur un grand nombre de gars à responsabilités, sachant que la NSA sait très bien faire pression, l'existence de PRISM est un problème.

            Le laisser en place, ne rien faire contre alors qu'on est théoriquement élu pour défendre les intérêts du peuple qui l'a élu ( ou selon certains, ses électeurs), est une trahison.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: PRISM

        Posté par . Évalué à 2.

        moi c'est le "promeuvent" qui m'a fait un peu peur

        • [^] # Re: PRISM

          Posté par . Évalué à -1.

          Ouai se dire qu'il existe encore des francophones capables d'utiliser le subjonctif présent c'est terrifiant voire même pire. Mais où va notre société avec ces gens qui savent encore conjuguer ?

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: PRISM

            Posté par . Évalué à 1.

            c'est pas du subjonctif mais sinon why not

            • [^] # Re: PRISM

              Posté par . Évalué à 1.

              Damned you are right, faut que je me lave les yeux au savon noir, parce qu'aux dernières nouvelles qui ≠ que.

              kentoc'h mervel eget bezan saotred

              • [^] # Re: PRISM

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Moi j'ai toujours pas compris parce que suivant ton lien l'indicatif présent de promouvoir, c'est bien ils promeuvent.

                • [^] # Re: PRISM

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Absolument mais le subjonctif présent c'est qu'ils promeuvent et dans la phrase en question c'était Les politiciens qui promeuvent et que je l'ai mentionné plus haut je suis allé un poil vite pour énoncer le temps (et le mode surtout) de conjugaison de ce verbe.
                  Mais le ridicule ne tue pas et tout ce qui ne tue pas nous rend plus fort, je suis donc maintenant plus fort en langue Française :-D

                  kentoc'h mervel eget bezan saotred

                  • [^] # Re: PRISM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Pardon, je voulais dire, j'ai pas compris pourquoi Enzo Bricolo a dit que ça lui faisait peur.

                    • [^] # Re: PRISM

                      Posté par . Évalué à 3.

                      AMHA, ce n'est pas le rôle des politiciens de promouvoir l'utilisation de solutions propriétaires (Windows/Office ou autres) ou de solutions libres (pare feu "open office").
                      Tout au plus, ils peuvent être attentifs à des enjeux comme l'interopérabilité, le respect
                      de la concurrence libre et non faussée (ou même l'emploi du subjonctif à bon escient).
                      A ce sujet, je vous engage à parcourir les rapports des députés Laure de La Raudière et Corinne Erhel concernant l'économie numérique.

                      • [^] # Re: PRISM

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Dans une démocratie comme la notre, le peuple, par les élection délègue son pouvoir à des hommes "politiques" afin qu'ils gouvernent à leur place. À leur place ça veut dire qu'ils devraient prendre les décision dans l’intérêt du peuple, autrement dit, ils n'ont pas à promouvoir quoi que ce soit, en effet, ils devraient imposer des solutions libres et ouvertes, et commander leur développement s'il n'en existe pas. Car l'adoption d'une solution privatrice et fermée n’intéresse que celui qui la vend.

                        Please do not feed the trolls

                        • [^] # Re: PRISM

                          Posté par . Évalué à 1.

                          J'espére qu'à Munich les décisions techniques se prennent à l'aide d'un dossier de choix rédigé par la DSI et que ce dossier comprend des éléments concernant l'interopérabilité et la formation des utilisateurs aux échanges avec les correspondants qui sont toujours dans la matrice Office.

                        • [^] # Re: PRISM

                          Posté par . Évalué à 0.

                          ils devraient imposer des solutions libres et ouvertes, et commander leur développement s'il n'en existe pas

                          Dis moi, ton nick sur IRC c'est Ayatollah c'est ca ?

                          La seule maniere de choisir la solution informatique, c'est en regardant les criteres fonctionels :
                          - Support/maintenance et son cout
                          - Cout initial + d'utilisation du soft (TCO et tous les beaux acronymes)
                          - Fonctionalites (le soft fait ce qu'on demande)
                          - Acces aux donnees, interoperabilite

                          Choisir forcement du libre, c'est une position ideologique et rien d'autre. Le boulot des politiciens n'est pas de faire de l'ideologie, mais de faire tourner le pays.

                          • [^] # Re: PRISM

                            Posté par . Évalué à 9.

                            Pour une institution il y a aussi le critère de l'indépendance économique et des retombées pour le reste des citoyens.

                            Si on fait le choix du logiciel propriétaire, il faut que ce soit l'organisme qui demande le logiciel qui en soit propriétaire pour ne pas dépendre d'un unique fournisseur.

                            Et pour ceux qui ont des sensibilités politiques de gauche/écologistes, le boulot d'un politicien est de faire progresser la société, pas uniquement de faire tourner le pays. Sinon on aurait déjà tout privatisé et laissé la main invisible du marché faire son travail.

                            • [^] # Re: PRISM

                              Posté par . Évalué à -1.

                              Si on fait le choix du logiciel propriétaire, il faut que ce soit l'organisme qui demande le logiciel qui en soit propriétaire pour ne pas dépendre d'un unique fournisseur.

                              Pas forcement. Tant que le contrat decrit les modalites de support/maintenance, d'interoperabilite et d'acces aux donnees, c'est bon. Le cas du fournisseur qui disparait ca se prepare et ca se gere, faut simplement y penser dans les termes du contrat. Pas besoin d'etre un LL pour pouvoir gerer ca.

                              Et pour ceux qui ont des sensibilités politiques de gauche/écologistes, le boulot d'un politicien est de faire progresser la société, pas uniquement de faire tourner le pays. Sinon on aurait déjà tout privatisé et laissé la main invisible du marché faire son travail.

                              Tout a fait, mais "le progres" c'est ideologique en bonne partie. Les communistes en union sovietique, les Khmers rouges au Cambodge, les juntes militaires en Argentine et au Chili, … avaient toutes leur propre definition du "progres".

                          • [^] # Re: PRISM

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Dis moi, ton nick sur IRC c'est Ayatollah c'est ca ?
                            La seule maniere de choisir la solution informatique, c'est en regardant les criteres fonctionels :

                            C'est amusant de se faire traiter d'Ayatollah par quelqu'un qui enchaine par « La seule manière […] c'est… »

                            Please do not feed the trolls

                            • [^] # Re: PRISM

                              Posté par . Évalué à -5.

                              La difference entre toi et moi c'est que moi je ne veux rien interdire.

                              LL ou proprio, les 2 peuvent proposer une solution au besoin, que le meilleur gagne.

                              Interdire l'un ou l'autre, c'est de l'arbitraire.

                              • [^] # Re: PRISM

                                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 26/08/14 à 00:35.

                                La difference entre toi et moi c'est que moi je ne veux rien interdire.

                                Je ne veux rien interdire… Je n'ai absolument rien contre le fait que des gens vendent des droits d'utiliser leur logiciels. En revanche quand l'argent de mes impôts sert à les payer alors qu'il en existe ou qu'il pourrait en exister des libres ça me pose un méchant problème.

                                LL ou proprio, les 2 peuvent proposer une solution au besoin, que le meilleur gagne.

                                Et la solution libre garantie de fait pérennité, la modularité, la sureté, l'indépendance, un cout moindre sur le long terme… Qu'est-ce que peut bien proposer le logiciel privateur ? (arrêtez de dire proprio c'est débile, même les logiciels libre sont la propriété de quelqu'un, sauf le cas particulier).

                                Interdire l'un ou l'autre, c'est de l'arbitraire.

                                Personne ne parle de l'interdire coco… En revanche interdire d'utiliser l'argent publique pour acheter des licences d'utilisation de logiciel privateur c'est une idée…

                                Sinon oui, ce serait arbitraire, tu sais ce qui est arbitraire aussi ? L'interdiction du viol sur mineur, sans que ça ne pose de problème à personne.

                                Please do not feed the trolls

                                • [^] # Re: PRISM

                                  Posté par . Évalué à -6.

                                  Et la solution libre garantie de fait pérennité, la modularité, la sureté, l'indépendance, un cout moindre sur le long terme…

                                  Ah bon ? Moi en tant que petit village francais qui me suis repose sur une distrib de 2001, il y a qui pour me faire la maintenance ?

                                  Ah oui, personne.

                                  La solution libre ne garantit RIEN de ce que tu cites. Elle peut le donner selon l'entreprise proposant la solution, tout comme une solution proprietaire, mais rien ne le garantit simplement parce que c'est libre.

                                  Personne ne parle de l'interdire coco… En revanche interdire d'utiliser l'argent publique pour acheter des licences d'utilisation de logiciel privateur c'est une idée…

                                  C'est une idee en effet, et c'est une idee non seulement stupide mais aussi qui n'a pour fondement rien de logique, simplement une volonte de pousser une pensee 'religieuse'.

                                  L'objectif n'est pas d'amener des couts moindres, plus de surete, ou autre. Non, le but d'une telle proposition est simplement d'eliminer un concurrent a une ideologie. Si l'objectif etait reellement plus de surete, perennite, etc… alors c'est exactement cela que tu demanderais comme condition pour les softs utilises par l'etat, plutot que d'interdire purement et simplement un modele selon sa licence.

                                  • [^] # Re: PRISM

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    Ah bon ? Moi en tant que petit village francais qui me suis repose sur une distrib de 2001, il y a qui pour me faire la maintenance ?

                                    Personne, que ce soit dans le monde libre ou propriétaire. Et puis les 13 ans de support d'une RHEL sont comparables à ceux de XP.

                                    C'est une idee en effet, et c'est une idee non seulement stupide mais aussi qui n'a pour fondement rien de logique, simplement une volonte de pousser une pensee 'religieuse'.

                                    L'objectif n'est pas d'amener des couts moindres, plus de surete, ou autre. Non, le but d'une telle proposition est simplement d'eliminer un concurrent a une ideologie. Si l'objectif etait reellement plus de surete, perennite, etc… alors c'est exactement cela que tu demanderais comme condition pour les softs utilises par l'etat, plutot que d'interdire purement et simplement un modele selon sa licence.

                                    On peut considérer que ce l'Etat achète doit profiter à tous ses citoyens (après tout ce sont nos impôts). Ce que possède l'Etat, cela appartient normalement un peu à tout le monde, ou sert à tout le monde. Tous les citoyens devraient donc bénéficier de l'achat d'un logiciel, ce que permet le logiciel libre, puisque la maintenance/améliorations payés par l'Etat pour ses logiciel profiteront alors à tout le monde.
                                    C'est pourquoi, sans même rentrer dans des considérations financières, je considère que l'Etat devrait favoriser les logiciels libres. En plus d'autres considérations, comme la souveraineté.

                                    Par contre ce que font les entreprises chez elles, je m'en fiche, c'est leur argent, elles peuvent très bien utiliser les logiciels qu'elles veulent.

                                    • [^] # Re: PRISM

                                      Posté par . Évalué à -7.

                                      On peut considérer que ce l'Etat achète doit profiter à tous ses citoyens (après tout ce sont nos impôts). Ce que possède l'Etat, cela appartient normalement un peu à tout le monde, ou sert à tout le monde.

                                      Ah bon ? J'ai le droit d'aller prendre la voiture de Manuel Valls et faire un tour avec ?
                                      Je peux prendre un repas a Matignon aussi ?

                                      L'etat a des taches a effectuer, il est sense les effectuer de la maniere la plus effective possible, histoire d'eviter de gaspiller les impots justement comme tu le dis.

                                      Voila, c'est ca, et c'est tout. Je n'ai absolument pas envie que l'etat prenne une solution moins efficace, plus couteuse, ou autre inconvenient, simplement parce que la licence du produit est GPL. Je n'ai absolument aucune envie de voir mes impots gaspilles pour plaire a certains ideologues qui veulent forcer leur passion/vision du monde sur les autres.

                                      Ces ideologues de la GPL, si ils croient vraiment que la GPL est le meilleur modele, alors ils devraient le montrer en amenant des logiciels qui fonctionnellement, techniquement, sont meilleurs que l'equivalent proprietaire. Et la, plus besoin d'interdits, les LL gagneront tout seul.

                                      Si ils n'y arrivent pas, et qu'ils essaient de forcer l'adoption de leur enfant cheri plutot qu'en montrant que la GPL peut faire des softs de qualite, ben c'est tout simplement un aveu d'echec de leur part.

                                      Ils veulent forcer leur chouchou car ils n'arrivent pas a gagner d'egal a egal.

                                  • [^] # Re: PRISM

                                    Posté par . Évalué à 5.

                                    Cette mauvaise foi est choquante.

                                    Ah bon ? Moi en tant que petit village francais qui me suis repose sur une distrib de 2001, il y a qui pour me faire la maintenance ?
                                    Ah oui, personne.

                                    Personne ? Il y a moi, il y a tout le monde, des centaines de milliers de personnes probablement, toute personne ayant les compétences peut intervenir sur un logiciel libre. PAR DÉFINITION.

                                    Avec un logiciel privateur, il n'y a que l'entreprise qui l'édite. C'est à dire potentiellement personne.

                                    plutot que d'interdire purement et simplement un modele selon sa licence.

                                    Bon, tu m'a gonflé, je te perdrais plus mon temps à te répondre désormais. Pour la dernière fois : il n'y a que dans ton esprit malhonnête que des gens veulent interdire un modèle selon sa licence.

                                    Please do not feed the trolls

                                    • [^] # Re: PRISM

                                      Posté par . Évalué à -8.

                                      Cette mauvaise foi est choquante.

                                      Non, ca s'appelle du realisme a l'inverse de tes vues totalement idealistes sans rapport avec la realite.

                                      Personne ? Il y a moi, il y a tout le monde, des centaines de milliers de personnes probablement, toute personne ayant les compétences peut intervenir sur un logiciel libre. PAR DÉFINITION.

                                      Oui oui on sait. C'est beau la theorie.

                                      J'ai hate de te voir essayer de corriger un bug dans le noyau Linux, et surtout le tester. Tu l'as prise ou ta batterie de tests pour t'assurer que rien n'est casse ? Ton expertise noyau tu l'as eu en lisant 30s sur Wikipedia c'est ca ?

                                      C'est surtout que tu n'as pas la moindre idee du travail et des ressources necessaire pour faire du support/maintenance d'un gros soft.
                                      Supporter une distrib d'il y a 13 ans, c'est un boulot enorme. C'est bien pour ca que malgre le fait qu'en theorie c'est faisable, en pratique personne ne le fait et c'est donc exactement la meme situation qu'avec le modele proprietaire.

                                      Avec un logiciel privateur, il n'y a que l'entreprise qui l'édite. C'est à dire potentiellement personne.

                                      Tout a fait. Et en pratique, on se rend compte que pour les LL c'est idem.

                                      Bon, tu m'a gonflé, je te perdrais plus mon temps à te répondre désormais. Pour la dernière fois : il n'y a que dans ton esprit malhonnête que des gens veulent interdire un modèle selon sa licence.

                                      Tu as toi-meme que tu voulais que le gouvernement n'achete que du LL, et refuse le proprietaire : http://linuxfr.org/users/bortzmeyer/journaux/munich-ferait-marche-arriere#comment-1556602

                                      ils devraient imposer des solutions libres et ouvertes, et commander leur développement s'il n'en existe pas. Car l'adoption d'une solution privatrice et fermée n’intéresse que celui qui la vend.

                                      Assumes tes paroles.

                                      • [^] # Re: PRISM

                                        Posté par . Évalué à 0.

                                        Tu as toi-meme que tu voulais que le gouvernement n'achete que du LL, et refuse le proprietaire

                                        Ma parole ton dernier AVC n'a pas été traité comme il faut ?

                                        le gouvernement n'achète que du LL == interdire le "propriétaire" ? Mon dieu…

                                        Toi, ta merde tu l'a acheté avec de l'argent public ? Non, j'crois pas.

                                        Please do not feed the trolls

                                        • [^] # Re: PRISM

                                          Posté par . Évalué à -5.

                                          interdire le proprietaire au gouvernement

                                          Mon dieu, il fallait vraiment te le preciser qu'on parlait de ton idee d'interdire le proprietaire au gouvernement ?

                        • [^] # Re: PRISM

                          Posté par . Évalué à 1.

                          La majorité du peuple n'en a rien à faire de libre ou pas libre, standard de facto ou vrai standard.
                          Donc pourquoi un politicien devrait défendre cette position ?

                          • [^] # Re: PRISM

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Donc pourquoi un politicien devrait défendre cette position ?

                            Pour agir par conviction plutôt que par calcul électoral ?

                      • [^] # Re: PRISM

                        Posté par . Évalué à 4.

                        AMHA, ce n'est pas le rôle des politiciens de promouvoir l'utilisation de solutions propriétaires (Windows/Office ou autres) ou de solutions libres (pare feu "open office").

                        AMHA si !
                        Et cela pour une simple raison l'accès du peuple à ces solutions.
                        En effet à une époque on parlait beaucoup de fracture numérique et ce n'est parce qu'on en parle plus qu'elle n'existe plus mais juste parque comme les politiciens ont compris qu'à chaque fois qu'il parlaient de numériques ils passaient au mieux pour des ânes.
                        Du coup si on enlève le prix des licences et que l'on promeut des formats (correctement) standardisés cela réduit d'autant plus le mur des inégalités et cela, AMHA devrait être la préoccupation première de nos élus.
                        De plus dans la culture libre il y a une forte tendance à l'éducation populaire principalement avec l'open source qui permet à n'importe qui de voir comment telle ou telle chose à été écrite, avec les hackerspaces et autres fablabs, donc qui dit éducation populaire dit éducation qui ne coûte pas chère, donc dans cette absurde période ou les oligarques piquent tous l'argent des états les choses par chère devraient être mise en avant.

                        kentoc'h mervel eget bezan saotred

                        • [^] # Re: PRISM

                          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 23/08/14 à 02:23.

                          Les politiciens devraient obliger la publication de spécifcations que ça soit pour un format ou pour du matériel mais pas s'occuper de "libre ou pas libre".

    • [^] # Re: PRISM

      Posté par . Évalué à 10.

      On pourrait déjà utiliser les lois qui existent. Par exemple la loi 411-4 du code pénal dit :

      Le fait d'entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d'agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d'amende.

      Est puni des mêmes peines le fait de fournir à une puissance étrangère, à une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents les moyens d'entreprendre des hostilités ou d'accomplir des actes d'agression contre la France.

      Je ne suis pas juriste, mais il me semble qu'on ait bien dans ce cadre.

      • [^] # Re: PRISM

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui et non, ils ne veulent pas nous agresser mais nous protéger des pas gentils terroristes.

  • # certainement le "libriste" qui lave plus blanc que blanc en cause

    Posté par . Évalué à -10.

    Ils ont dû tomber sur un architecte adepte des terminaux translucides qui s'est dit que sa SlitaZ qui tourne au poil avec Xmonad-compiz ferait l'affaire.

    Redhat, Suse ou Ubuntu c'est pas des GNU/linux!

  • # La suite...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    https://opensource.com/government/14/9/kolab-for-city-munich

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.