• # ...

    Posté par . Évalué à 9.

    En plus de ça, on dirait un goatse !
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 5.

      qu'est-ce qu'un "goatse"?
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 10.

        Posté par Lanus Tordable
        qu'est-ce qu'un "goatse"?


        :)
        tu viens de faire ma journée
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 9.

          J'ai volontairement mis les "mains" dedans... :p
          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 6.

            "Lanus Tordable, l'homme qui mettait les mains dedans"

            N'en jete plus.
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 0.

          "faire ma journée"? c'est francais ca?
          • [^] # Re: ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            s/"? c/" ? C/
            s/ca/ça/g
            • [^] # Re: ...

              Posté par . Évalué à 3.

              Merci de remplacer mon correcteur orthographique. J'apprécie.
              Maintenant si tu étais honnête avec toi même tu comprendrais de quoi je parlais. Je parlais de l'expression. Et vivant à l'étranger depuis beaucoup d'années c'était une vraie question. Ça me semble être une traduction directe de l'anglais vers le français, et non pas être du français. Mais peut être ai-je tort? Encore une fois mon français est de pire en pire du fait que je le pratique de moins en moins, donc ma question est sincère. Je viens de revenir de France et me suis acheté une paire de bouquins en français pour me rattraper.

              nota bene: je t'ai mis tous les accent aussi, vu que tu te plaignais de ça, malgré le fait que mon clavier n'en ait pas (d'accents).
              • [^] # Re: ...

                Posté par . Évalué à 5.

                Non, je doute très fortement que « faire ma journée » soit français, et je pense effectivement que cela vienne de l'anglais « make my day. »
                Un peu comme « l'appeler une journée » ou « qu'est-ce que l'enfer/enc***... »
                • [^] # Re: ...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  call a day? Appeler une journée. (?)
                  Je ne connais pas cette expression en Anglais.
                  Pour le reste, merci de m'avoir confirmer la chose.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Il veut plutôt parler de 'call it a day' qui signifie 's'arrêter pour aujourd'hui'.
                • [^] # Re: ...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Y'a vraiment des gens qui disent ça comment ça ?!
                  Tu leur mets des baffes j'espère.
              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est surtout le coup de l'espace avant le « ? » et de la majuscule en début de phrase qui m'ont fait répondre.

                Et puis, su -c "pacman -S aspell-fr" si jamais :þ
                • [^] # Re: ...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  bah j'ai installé le dico FR sur firefox du coup :-) C'est comme ça que j'ai pu, facilement, te mettre tous les accents.
                  Mais c'est noté, je ferai plus attention la prochaine fois que je poste, promis.
          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 2.

            Comme dit dans un autre post, c'est effectivement "made my day" traduit façon google.
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 4.

        Google est ton ami pour tes questions (pour ta vie privée, c'est moins sûr):

        http://www.google.com/search?q=site%3Alinuxfr.org+goatse
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai 12 ans et qu'est-ce que c'est ?
          • [^] # Re: ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Un lien vers une recherche spécifique d'un moteur de recherche appelé Google.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 2.

            On ne devrais pas te laisser sur internet sans surveillance (réelle et/ou logiciel).
      • [^] # Re: ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

  • # Question bête...

    Posté par . Évalué à 2.

    Comment on fait pour pirater une police qui n'a pourtant pas de TTF publié ? On la recréée à la main ?
    • [^] # Re: Question bête...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Avec un bitmap et un couteau.
    • [^] # Re: Question bête...

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce n'est pas parce que l'on ne la trouve pas facilement qu'elle n'est pas disponible quelque part sur le réseau...

      D'autre part l'agence qui a fait le logo (ou un de ses salariés/freelance a pu travailler pour FT et avoir la typo à sa disposition...

      Le problème est qu'il semble que cette police soit une exclusivité pour FT.

      --
      Les questions ne sont jamais bêtes, seules les réponses peuvent l'être.
  • # bof

    Posté par . Évalué à 10.

    Même si c'est faux, tout ce qu'on aura c'est un communiqué de FT disant qu'ils étaient parfaitement au courant et qu'ils l'ont toujours autorisé. Et ils diront en prime qu'ils adorent le bon boulot qu'Hadopi va faire.

    Je vois vraiment pas une boîte encore très liée à l'état, qui trempe dans plein de réseaux de diffusion de contenu et qui en plus aura à faire avec Hadopi en temps que FAI la faire chier pour 5 lettres dans le logo.
  • # pas convaincu

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je suis pas trop convaincu par la demonstration, les caractères ressemblent mais il y a quand même des differences notables, en particulier sur le d et le p
    • [^] # Re: pas convaincu

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Évidemment, mais les différences sur le d et le p ne viennent que de la modifications pour en faire un carré...
      • [^] # Re: pas convaincu

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        je suis pas d'accord l'epaisseur de l'arrondi au niveau où il rejoint la barre vertical est notablement modifié
        • [^] # Re: pas convaincu

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Effectivement, ils l'ont peut-être repompé ailleurs ;-)
          • [^] # Re: pas convaincu

            Posté par . Évalué à 2.

            Nan, les modif on pas du prendre plus d'une heure sous paint...
            Juste asse de pixels pour pas avoir de problème je parie...
    • [^] # Re: pas convaincu

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour le "d", c'est semble-t-il un "p" retourné, d'où sans doute la différence avec la vraie typo...
  • # Pas de copyright sur les polices de caractère

    Posté par . Évalué à -1.

    Il n'y a pas de copyright sur les design et la forme des polices de caractère,
    tout comme il n'y en a pas sur les plans techniques ou sur les recettes de cuisine.
    Il y a uniquement copyright sur leur encodage numérique. Si on a un encodage
    différent, la police est considérée comme différente.

    Imaginez sinon, il serait impossible de créer des documents libres de droit et il
    faudrait imprimer la license de la police au début de chaque livre ...

    Il est par exemple tout à fait permis d'imprimer une police commerciale,
    de la scanner, de la vectoriser et de lui donner un nouveau nom. C'est plus
    ou moins ce qu'a fait Microsoft avec Arial, copie de Helvetica.

    Il n'y a donc pas de piratage dans ce logo.

    D'ailleurs c'est un excellent projet libre que de numériser les grands classiques
    de la typographie, certains le font déjà : http://levien.com/type/myfonts/
    • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

      Posté par . Évalué à 6.

      Les polices de caractère sont des œuvres de l'esprit et sont en tant que telles protégés par le code de la propriété intellectuelle (ou le copyright en droit américain).

      Tu affirmes sans donner aucune référence et en confondant au passage le droit d'auteur et les licences.
      La page que tu donne reprend des formes de polices tombées depuis longtemps dans le domaine public. Elles peuvent donc être réutilisées pour la création d'un police informatique qui sera distribuée sous licence libre ou non.

      Je t'invite à consulter le site de L'ATYPI dont le président honoraire est justement le créateur de la police en cause ici :

      http://www.atypi.org/10_Visitors/30_typeface_protection

      ou si tu préfère en français un résumé :

      http://police.planete-typographie.com/protection-juridique.h(...)
      • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tout à fait. D'ailleurs dans le libre, il est proposé des licences spécifiques aux fontes : la GPL a une exception pour les fontes, il y a l'Open Font License http://scripts.sil.org/OFL qui essaie de fournir une licence libre (au sens de la FSF) plus adaptée aux auteurs de fontes (qui sont des artistes pour beaucoup et - comme beaucoup de monde - n'ont pas trop de temps à essayer de comprendre les notions de droit d'auteur, licences, toussa... j'aime bien la présentation graphique des droits octroyés) ; il y a aussi leur FAQ http://scripts.sil.org/OFL-FAQ_web

        L'intégration dans des distributions GNU/Linux libres est bien documenté sur
        http://fedoraproject.org/wiki/SIGs/Fonts/Legal
        "France and Germany are other countries with protection for typeface designs."
        Même s'il y a beaucoup de fontes dans le domaine public (depuis Johannes_Gutenberg et même avant :-) ), j'ai vu pas mal d'entreprises qui au titre de leur plan communication (image, logo...) en profitaient pour se créer une fonte (pas libre le plus souvent...).
      • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

        Posté par . Évalué à 3.

        Under United States law, typeface designs are not subject to copyright. However, novel and non-obvious typeface designs are subject to protection by design patents. Digital fonts that embody a particular design are often subject to copyright as computer programs. The names of the typefaces can become trademarked. As a result of these various means of legal protection, sometimes the same typeface exists in multiple names and implementations. - Wikipedia

        Les réglementations américaines ne permettent pas de protéger par copyright le design des polices (typefaces), alors qu’elles permettent le dépôt de brevet d’un design novateur. - Wikipedia

        C'est même écrit noir sur blanc dans ton lien ... http://www.atypi.org/10_Visitors/30_typeface_protection/Lino(...) :

        Copyright is probably one of the most misundersood concepts of protection. Alone it
        provides no protection for typeface designs.
        - LinoType

        Les auteurs de polices aiment bien entretenir le doute à ce sujet, exiger une chaine complète de drm, mais le fait est que dans la pluspart des pays, la forme, le design des fontes n'est pas soumis au droit d'auteur. Le seul pays ou je sais qu'il y a un vrai droit d'auteur pour les fontes est la Suisse. Pour les autres ca n'est généralement pas le cas.

        On peut cependant déposer le design s'il est novateur pour une protection de 15 ans et protéger le nom de la police par trademark.

        Je n'ai pas donné de référence car cela me semblait une évidence, et qu'un simple googelage confirme mes dires. Microsoft ne distribuerait pas Arial si il y avait un copyright sur les polices d'écriture ...

        Similarités entre Arial et Helvetica :
        - http://ilovetypography.com/drag-alpha/p-helv.png
        - http://ilovetypography.com/drag-alpha/g-arial.png
        - http://ilovetypography.com/drag-alpha/a-arial.png
        - http://ilovetypography.com/drag-alpha/w-helv.png
        etc ...

        Merci pour le downvote ...
        • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

          Posté par . Évalué à 0.

          Ah merde, le comparateur de fontes ne marche pas, voici le lien :
          http://ilovetypography.com/2007/10/06/arial-versus-helvetica(...)


          Enfin je m'étonne qu'il n'y ait pas un effort pour numériser les polices d'écriture classiques.
          Garamond, Baskerville, Bodoni, Clarendon, Rockwell, Grotesque, Gill Sans, Franklin Gothique, Futura, ... Toutes ces polices ont été créés avant guerre, voir pour certaines il y a plus de 400 ans, sont superbes et sont inutilisables sur le web, car il n'existe pas de version numérique libre. Quel gachis !
          • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

            Posté par . Évalué à 2.

            Elles sont quasi inutilisables pour du travail sur ecran de tout facon, elles sont pas faites pour ca a la base.

            Pour l'impression par contre c'est parfait et en effet ca serait bien d'avoir une version libre des fontes originales.
    • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il n'y a pas de copyright sur les design et la forme des polices de caractère,

      Tu es sûr de cela ? J'aurais vu les caractères comme des œuvres de l'esprit – comme des dessins, par exemple –, donc protégés automatiquement par le droit d'auteur.

      Concernant l'utilisation dans un document :
      – intégrer une fonte dans un document consiste souvent à inclure son code… ;
      – la Open Font License de SIL autorise explicitement cet usage, c'est bien qu'il fallait le préciser.
      • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai lu ça aussi, plusieurs fois (mais je n'ai pas de lien à donner là maintenant).

        Il semble (peut-être plus aux Etats-Unis qu'en France) qu'en effet la forme des caractères ne puisse pas être soumis à copyright. (Historiquement, avant l'informatisation de l'impression, le problème ne se posait pas en pratique. Le graveur d'une police était forcément payé pour son travail, et il n'y avait pas réellement un marché des polices de caractères.)

        Par contre, les fichiers informatiques qui contiennent les instructions pour tracer ces formes à l'écran (concrètement, un mini-programme par caractère (avec du PostScript, du bytecode, etc.)) sont, comme tous les programmes, soumis à copyright. (Défense de base de l'industrie lors de l'informatisation de l'impression.)

        Les polices Nimbus (données par URW++ de mémoire) fournies dans le cadre de Ghostscript, sont des clones d'Helvetica et de Times, sont compatibles en termes de métrique avec Arial et Times New Roman (ou peut-être est-ce l'inverse), en tout cas elles sont tellement proche des originaux, que si le copyright s'appliquait sur la forme du caractère, elles auraient certainement été attaquées.

        Face à la généralisation de la cop--- l'imitation très proche des polices de caractères célèbres, les créateurs / vendeurs de polices de caractères ont développé de nouvelles tactiques juridiques :

        - tout d'abord, l'utilisation de marques de commerce (tm) sur les noms des polices, pour contrôler l'usage et la publicité faite autour de ces noms (bref, le concurrent peut bien cop--- imiter votre police, mais il ne peut pas baser sa publicité sur ce fait)

        - et plus récemment (an 2000 environ ?), la possibilité de déposer des brevets sur la forme des caractères (des brevets non pas informatiques, mais de design) ; ce type de brevet était déjà utilisé en informatique, par exemple Nintendo a des brevets sur la forme des cartouches de chacune de ses consoles (ce qui inclut la forme du connecteur de la cartouche), ce qui empêche des concurrents de vendre des cartouches compatibles (à la base c'était un mécanisme pour redonner confiance au consommateur, suite au fiasco Atari des années 80) ; et là par contre, pour autant que je sache, c'est bel et bien bloquant (à condition que la forme des caractères soit bien originale)
        • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

          Posté par . Évalué à 2.

          Il semblerait qu’elles soient tout de même soumises au droit d’auteur, « Sont considérés notamment comme oeuvres de l'esprit [..] Les oeuvres graphiques et typographiques », nan ?

          PS : copyright (anglo-saxon) != droit d’auteur (français)
    • [^] # Re: Pas de copyright sur les polices de caractère

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Au fait, les plans techniques sont des œuvres de l'esprit, et en tant que telles protégées par le droit d'auteur. Cela n'a aucun intérêt pour un industriel, qui veut plutôt protéger l'objet qu'ils représente : pour cela, il y a le dépôt des modèles – « modèle déposé » –.
  • # Mise a jour

    Posté par . Évalué à 4.

    http://www.theinternets.fr/2010/01/11/express-nouveau-logo-d(...)

    Confirmation de l'utilisation de fontes a usage exclusif dans le logo depose (oups...) et comm' sur la nouvelle version avec des fontes achetees cette fois (juste ce matin!).

    Ahahah, quelle bande de bras casses.
  • # Et ça continue encore, encore...

    Posté par . Évalué à 3.

    On reprend les même et on recommence :
    PCINpact : Logo Hadopi : après la police Bienvenue, la police Bliss

    Ils les ont payé combien les publicitaires déjà?

    Enfin bon, merci les brevet et la propriété intelectuel! Je suis mort de rire...
  • # mwairf

    Posté par . Évalué à -2.

    1. On voit sur l'image animée que ça n'est pas la même police, donc WTF ???

    2. Quand bien même ça aurait été la même, je ne crois pas qu'il y ait de possibilité d'avoir en France un effet juridique d'exclusivité artificielle sur la forme (en elle-même) des polices de caractères. Sous toutes réserves (je confond ptet avec les législations d'autres pays justement).
    • [^] # Re: mwairf

      Posté par . Évalué à 3.

      Faudra penser a lire les articles en liens dans les commentaires au dessus avant de raconter n'importe quoi:

      - la boite qui a fait le logo a confirme que les fontes utilisees dans le logo depose etaient utilisees sans autorisation

      - ils ont presente un nouveau logo avec 2 nouvelles fontes (achetees la matin meme...), et essaye de communiquer dessus meme si personne n'est dupe (achat au tout dernier moment, logo depose avec les anciennes fontes et donc depot a refaire, rejet sur une faute informatique)
    • [^] # Re: mwairf

      Posté par . Évalué à -1.

      mea culpa sur les deux points ;
      notamment les polices de caractère sont bel et bien excluables en propre en France.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.