Journal La recette miracle pour créer un réseau social décentralisé ?

32
4
sept.
2014

Ingrédients :
- 1 page web perso
- 1 serveur de mailing list
- 1 adresse email

Recette :
1) Brandon publie sur sa page perso http://www.brandonwalsh.com un lien cliquable pour s'abonner à sa mailing-list "Brandon actu"
2) Kelly souhaite tout savoir sur Brandon, elle clique sur le lien de sa page perso pour s'abonner à la mailing list
3) Brandon valide l'adresse kelly@kellytaylor.com et la "tag" "Beverly High"
4) Brandon veut organiser une fête à la maison ce vendredi car ses parents sont en wee-end; il dégaine son client mail pour écrire à "actu_beverly-high@brandonwalsh.com" pour que seuls ses amis soient mis au courant (et surtout pas ses parents)
5) à tout moment, Kelly peut se désabonner de la mailing list et Brandon peut la désabonner aussi (par exemple parcequ'il l'a surprise avec Dylan).

Au final on a l'équivalent d'un Facebook (double validation des abonnements) avec la fonctionnalité de cercles de Google+ et le tout avec des technos de dinos de l'informatique.

J'ai oublié un truc ou bien Diaspora et compagnie inventent des usines à gaz pour répondre à un besoin tout simple ?

  • # 6)

    Posté par . Évalué à 10.

    Excellent concept.
    En revanche, pour s'adapter aux gens n'ayant pas le temps / l'argent / les compétences / l'envie (rayer la mention inutile) de se faire et d'entretenir une page perso, tu pourrais pousser le concept en créant une plateforme permettant d'en créer une en quelques clics. Chacun pourrait y avoir sa propre page. C'est révolutionnaire !

  • # Trop facile

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Allez, c’est trop facile. Tu codes un truc vite fait, genre proof of concept. Les dev s’en emparent et viennent te renforcer, les masses sont impressionnées par tant de facilité et l’adoptent en masse et au bout de 6 mois facebook fait faillite

    Sinon, plus sérieusement, rien que dans ce que tu décris tu couvres très peu des fonctionnalités des réseaux sociaux et c’est là que ça se complique justement pour les dispora, movim et consors. Et même quand tu les as, c’est pas gagné … identi.ca avait un bon réseau de micro-blog bien décentralisé (pump.io), ça aurait pu tuer twitter. Mais ça ne l’a pas fait.

    Pas si simple hélas

    • [^] # Re: Trop facile

      Posté par . Évalué à 6.

      Ça fait un moment que j'ai quitté Facebook.
      Qu'est-ce qu'il manque comme fonctionnalités dans ce système ?

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Trop facile

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Qu'est-ce qu'il manque comme fonctionnalités dans ce système ?

        Candy Crush

      • [^] # Re: Trop facile

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        • la messagerie instantanée (un joli client XMPP intégré)

        • la page perso plus facile à alimenter qu’un SGC

        • des jeux à la con

        • un système de notifications pour des gens qui n'ont pas d’adresse de courrier (ou qui ne l'utilisent quasiment plus)

        • de la pub !

      • [^] # Re: Trop facile

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 04/09/14 à 17:24.

        • la gestion de droit fine pour ne pas forcément envoyer tout à tout le monde
        • la gestion de contenu (l'envoi de 136 (plus de 5 Mio) photos de vacances)

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Trop facile

        Posté par . Évalué à 9.

        Mauvaise question.

        Les questions pertinentes:
        - quel besoin/probleme veut tu resoudre?
        - est ce que cette problematique est pertinente a resoudre?
        - en quoi cette solution est meilleure que l'existante?

        Si l'objectif principal est de faire du decentralise, tu vas droit dans le mur, et tu prends le probleme a l'envers.
        Demande toi quel probleme tu veux resoudre, une fois le probleme clairement etablit, trouve une solution technique.
        Partir d'une solution technique pour ensuite en faire un produit n'a aucun sens.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Trop facile

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Partir d'une solution technique pour ensuite en faire un produit n'a aucun sens.

          Sauf que c’est comme ça pour l’ordinateur et internet. Depuis le début on invente des usages pour lesquelles ils n’avaient pas été prévu. Le web, le p2p, le traitements des photos numériques, la domination des chatons, les trolls, la télévision, les flux rss, regarder des séries, etc.

          Quand on a un outils bidouillable et assez général, l’usage vient après. Mais, oui je reconnais que c’est plus l’exception que la règle :)

    • [^] # Re: Trop facile

      Posté par . Évalué à 5.

      Ca manque d'architecte !

  • # Le problème c'est pas le protocole

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le vrai problème, c'est l'interface utilisateur. Tu peux utiliser tous les protocoles que tu veux dans tous les sens, a partir du moment ou tu as besoin de deux applications différentes pour avoir les mêmes fonctionnalités c'est mort. Les protocoles c'est un problème de développeur, pas d'utilisateur. Alors comme on est tous des gens techniques qui voyons comment se passent les choses en coulisse, on se dit que "ça devrait marcher si on fait ça comme ça; pas besoin de ce mastodonte". Le problème c'est qu'en faisant ça on ne résout que la moitie du problème. C'est une erreur de se focaliser uniquement sur la technique.

    Pour aller plus loin dans ton idée, fais nous donc:

    • une appli unique
    • qui permet d’héberger un site web et d'en éditer les pages
    • qui fait aussi MTA et MUA pour gérer les emails lies aux sites (pas besoin d'un truc multi-comptes)
    • qui gère les mailing-lists, permet de valider qui s'inscrit, et d'ajouter/enlever des personnes si on le souhaite

    Bonus si tout ça marche dans un navigateur.

    Au final, tu vas plus te casser la tête qu'autre chose avec les emails… alors que tu peux utiliser un protocole beaucoup plus adapte pour ca. Mais ça ne changera rien au problème: L'interface utilisateur est la chose la plus importante a garder en tête.

    • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

      Posté par . Évalué à 6.

      L'appli unique est morte, c'est Facebook soi-même qui l'a dit et qui enterre le concept en sortant de multiples applications pour chaque sous-fonctionnalité de son bouzin.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

        Posté par . Évalué à 5.

        Ca se discute.
        L'idee est interessante, mais:
        - les utilisateurs sont sur une appli specifique, et c'est tres dur de les envoyer vers une autre appli. C'est pas un site web, tu peux pas juste faire une 302 redirect et t'en sortir comme ca, faut reussir a faire telecharger l'appli a tous tes utilisateurs
        - messenger se prend une vilaine deculottee sur le store, a 1.5 etoiles, avec beaucoup qui gueulent. Certes, c'est facebook, et les gens gueulent si tu bouges le logo de 2 pixels, mais 1.5 sur le store, ca fait tres mal (surtout quand tu sais que l'echelle n'est pas lineaire du tout et qu'apple fait en sorte d'eviter les notes en dessous de 2).

        Leur probleme vient pas mal du fait que la feature etait tres utlisee dans l'ancienne appli et que c'est tres dur de retirer une feature populaire, et aussi que messenger abuse sur les permissions et pete les couilles a les redemander toutes les 2 minutes (boo pour apple pour avoir valider ca pour le coup), mais c'est pas que ca non plus.

        Le probleme est loin d'etre simple a resoudre, et la solution est clairement pas aussi tranchee (et on verra si/comment ios8 et ses extensions peut aider a y repondre).

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

      Posté par . Évalué à 10.

      Au dela de l'interface, le probleme chronique est de penser que la solution est le soft. Le probleme c'est le service. Facebook ce n'est pas qu'une stack logicielle, c'est un service. Et, il faut avoir envie d'etre son prestataire de services…
      Etant auto heberge (via ADSL ou en DC) depuis 2001, je peux facilement admettre que c'est penible d'etre prestataire de services - pour moi et certains de mes proches. Le stress de la coupure de courant lorsque je suis en vacances, gerer a 23h via GSM les blacklists de serveurs de mail pour cause "d'email urgent", et bien tout ca, peu de personne peuvent se l'infliger sur du long terme. A l'instar des logiciels, une boite va faire le support alors qu'en opensource l'auteur initial peut drop le maintainership du jour au lendemain. Si demain je lache l'autohebergement, je vais devoir le justifier et accompagner la migration, car au fond je suis une boite de service gratos.

      Ce qui compte de nos jours, c'est le service pas l'infra; dans tous les domaines (informatique, gaz, eau, elec, transports).

      • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        je confirme… j'ai (auto) hébergé des services web (http/mail/listes) plusieurs années, pour une petite centaine d'utilisateurs…

        devenant père, puis déménageant à l'étranger (6 heures de décalage), j'ai passé la main… et bah c'est un sacré bordel… ça m'a pris plus de 6 mois avant de réussir a ne plus gérer au jour le jour,et encore aujourd'hui, je suis "l'admin de dernier recours", et je crains que ça ne dure un moment.

        \Ö<

        • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Du coup je pense que vos deux exemples sont bien des contres exemples de l'autohébergement. Vous faites de l'hébergement gratuit pour les autres.

          Dans mon cas, l'auto hébergement pour ma famille restrainte uniquement (ceux qui habitent sous mon toit), c'est plus de la mise à jour qu'autre chose. De temps en temps Du coup je pense que vos deux exemples sont bien des contres exemples de l'autohébergement. Vous faites de l'hébergement gratuit pour les autres.
          Dans mon cas, l'autohébergement pour ma famille restreinte uniquement (ceux qui habitent sous mon toit), c'est plus de la mise à jour qu'autre chose. De temps en temps, l'installation d'un service, mais le reste du temps vraiment rien. Donc pratiquement pas de travail de mon côté. (Une fois une bonne sauvegarde mise en place dans un autre lieu, on dort aussi tranquille que si ces données sont on ne sait où).l'instalation d'un service, mais le reste du temps vraiment rien. Donc partiquement pas de travail de mon coté. (Une fois une bonne sauvegarde mise en place dans un autre lieu, on dort aussi tranquile que si ces données sont on ne sait ou).

          • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je crois pas que le nombre d'utilisateurs change grand chose… Enfin si, un peu de volume, mais le principe reste le même :le jour où tu passes à autre chose, tu es responsable du mail et du site Web de tes utilisateurs… Qui font peut être des vrais trucs avec, comme leur boulot, par exemple.

            \Ö<

            • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Sauf que quand c'est uniquement ton hébergement, tu sais effectivement ce qui est fait avec. Donc tu sais ce qui est critique et ce qui ne l'est pas. Tu sais éventuellement ce qu'il faut changer sur les « postes clients » au cas ou…
              lors de mon dernier changement, j'ai copié tous les emails en local avant le changement, au cas où il y aurait des choses bizarres avec imap… je me méfie toujours des synchronisations qui peuvent supprimer… Bien m'en a pris, j'avais fait une erreur et à l'ouverture de Thunderbird, j'ai commencé à effacer tous les emails sur le serveur… avec tout en local, j'avais du temps pour réagir, plutôt que de devoir faire la correction à minuit…

              Donc quand on s'occupe de soi uniquement, on est plus souple.

            • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

              Posté par . Évalué à 6.

              À un moment, je me demande si vouloir absolument s'auto-héberger peut faire perdre de vue le but premier du service dont on parle.

              Qui font peut être des vrais trucs avec, comme leur boulot, par exemple.

              Est-ce que tu es en train d'écrire que l'auto-hébergement, ce n'est que pour faire mumuse parce qu'on ne peut pas faire de "vrais" trucs avec? Parce que pour moi le mail, par exemple, est un outil de communication, pas un jouet. Je n'ai pas envie d'avoir des soucis avec, même dans le cadre de ma vie privée.

              • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Je dis l'inverse au contraire… Le mail des gens, et leur site Web, sont des trucs vraiment important. Du coup, dans les coûts de l'auto-hebergement, il faut tenir compte du coût de sortie pour l'admin, à moins d'être un sacré irresponsable.

                Je paye encore.

                \Ö<

        • [^] # Re: Le problème c'est pas le protocole

          Posté par . Évalué à 2.

          et je crains que ça ne dure un moment.

          Oui on se doute que ça t'effraie. C'est sûr que ce n'est pas chouette.

  • # « Au final on a l'équivalent d'un Facebook »

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'espère que c'est une dose massive d'ironie.

  • # Project X

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    C'est marrant, je viens juste de mater Project X et ton journal me fait penser à ce film. Trop lol, quand ils enferment un nain dans le four.

  • # Je l'ai déjà faite celle là

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    • [^] # Re: Je l'ai déjà faite celle là

      Posté par . Évalué à 4.

      Attention, si tu n'envoies pas une mise en demeure à linuxfr pour plagiat, lui enverra une mise en demeure à linuxfr pour diffamation.

      C'est malin, avec tout ça, linuxfr va forcément être mis en demeure!!

      ----------> [ ]

  • # Problème existentiel

    Posté par . Évalué à 6.

    Et comment Kelly est automatiquement au courant que Brandon a mis une paire de chaussettes rouge aujourd'hui ?
    Parce que ça me parait critique comme information.

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Problème existentiel

      Posté par . Évalué à 7.

      Ben Brenda l'a dit au téléphone à Donna, quelle question !

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Problème existentiel

        Posté par . Évalué à 3.

        Et si Jennifer veut que son mur soit renseigné quand Donna dira à Jane que Kelly sort avec Dylan on fait comment ?

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: Problème existentiel

          Posté par . Évalué à 4.

          Ben un bon vieux forward de délation des familles.

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Problème existentiel

            Posté par . Évalué à 0.

            <mode adolescente>
            Waa l'otre koment il é az bine tro la louze
            <\mode adolescente>

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Horizontalité

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Mais heu, comment est-ce que Kelly peut chatter avec Dylan sans que Brandon ne le sache ?

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 10.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Horizontalité

      Posté par . Évalué à 2.

      Il faut que Kelly ait elle-même une page perso avec sa propre mailing list.

    • [^] # Re: Horizontalité

      Posté par . Évalué à 4.

      Avec un client mail qui affiche les mails comme un client chat.

      ---------> [ ]

  • # Au final on a l'équivalent d'un Facebook (double validation des abonnements) avec la fonctionnalité

    Posté par . Évalué à 5.

    T'es bien arrogant, va!

    Dans rien de ce que tu décris on ne voit comment envoyer des commentaires sur la photo de ce que t'as mangé ce midi!

  • # un WebCenter ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est un sujet très intéressant, d'ailleurs j'y pense beaucoup en ce moment, car je souhaite trouver une idée qui pourrait faire disparaître les réseaux sociaux traditionnels. J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, il n'y a pas vraiment de solutions. Le mec qui a cré Facebook était parti pour se connecter avec ses amis, rien de plus. Le projet a été repris et aujourd'hui, ce sont des professionnels américains qui ont trouvé le meilleur modèle économique. On a beau être des utilisateurs Linux, on a beau défendre le libre et vouloir un monde meilleur, on ne pourra jamais trouver une bonne alternative pour pas mal de raisons.

    S'il suffisait de sortir une version libre de Facebook, quelqu'un l'aurait déjà fait. S'il suffisait de jouer avec des mails, quelqu'un l'aurait déjà tenté. Le problème c'est que nous vivons dans une société où les gens veulent tout et tout de suite, sans se prendre la tête. Internet a énormément changé, il n'y a quoi voir comment les forums ont été délaissés ces dernières années. Avant les gens passaient leur journée sur les forums, maintenant, les réponses arrivent après une heure ou deux. Tu as beau dire aux gens de ton entourage que Facebook et ses amis archivent toutes nos informations personnelles pour les revendre aux plus offrants, c'est comme si tu parlais dans le vide. Le problème c'est que les services proposés par Facebook sont devenus indispensables pour les masses, alors les gens sont prêts à vendre leur vie privée pour continuer à l'utiliser.

    La seule possibilité serait de faire un Facebook identique avec une autre politique concernant les données personnelles, c'est à dire, ne rien garder. Problème, comment fiancer le projet sur le long terme ? C'est tout simplement impossible, à moins qu'une société très généreuse lui donne un gros coup de pouce. À moins de demander de l'argent de la part des utilisateurs, je ne vois pas d'autres solutions. Sauf que proposer un service payant pour communiquer, c'est tuer le projet avant même qu'il ne voie le jour.

    Alors que nous reste-t-il ? Des réseaux sociaux privés ! Là encore, c'est un problème. D'une part, car le réseau ne communique avec un nombre restreint de personnes et qu'il faut déployer l'application sur son serveur ou un hébergeur. Les gens ne voudront pas se prendre la tête avec cela, ce qu'ils veulent c'est s'inscrire sur un site communautaire en moins de 5 minutes.

    J'en conclus qu'il est impossible ou alors extrêmement difficile de remplacer Facebook par une solution libre. Je pense que le mieux serait de détruire les réseaux sociaux et de revenir à des choses plus simples. Par exemple, j'imagine un web où les gens peuvent autohéberger leur site Internet sans avoir de grandes connaissances en informatique. Par exemple, des mini serveurs sous une distribution Linux, pourraient permettre à ses gens de déployer leur blog, etc. sans taper des lignes de commandes. C'est une idée qui pourrait marcher, mais derrière faut une équipe pour tout mettre en place. Cela serait une sorte de webcenter personnel.

  • # c'est pas un réseau social

    Posté par . Évalué à 2.

    Le coeur y est (ah que j'aimerai qu'on arrête de me demander mon FB alors que j'ai un mail).
    Mais j'y crois pas trop.

    Le site brandonwalsh.com n'héberge que les liens entre Brandon et ses amis.

    Il manque des fonctions primordiales:
    - un lieu (url) unique
    - un annuaire avec recherche
    - les amis de mes amis
    - le reshare
    Et surement plein que j'oublie…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.