Journal Microsoft libère leur compilateur C#

40
4
avr.
2014

Lors de la conférence Build 2014, Microsoft a annoncé qu'ils libéraient leur plateforme de compilation .NET "Roslyn" sous licence Apache 2:
http://roslyn.codeplex.com/wikipage?title=Overview&referringTitle=Home

Le code source peut être téléchargé avec git:
git clone https://git01.codeplex.com/roslyn

Dans le lot, on trouve aussi le compilateur Visual Basic, les API d'analyse de code utilisées dans Visual Studio, ASP.NET et un paquet d'autres projets:
http://www.dotnetfoundation.org/

Xamarin, l'entreprise employant Miguel de Icaza, fait partie de la fondation .NET qui a participé à cette annonce.

Est-ce qu'on va voir une augmentation du nombre de projets C#/.NET sous Linux à l'avenir?

Rien à voir, mais il m'a semblé apercevoir un poule avec des dents aujourd'hui.

  • # Satya Nadella

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'y vois l'influence du nouveau PDG, ils ont cruellement besoin d'un esprit d'ouverture de de sortir de cet esprit de "black box" comme décrit dans la doc du compilo. Satya Nadella était en charge de la stratégie cloud, et je pense que c'est leur avenir !

    Rien que la disponibilité de Office sur iOS change la donne, l'autre abruti était trop con pour comprendre qu'ils ne peuvent plus se cantonner dans leur vision Windows Only, ils ne sont plus seul sur le marché et il faut qu'ils s'adaptent !

    • [^] # Re: Satya Nadella

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'y vois l'influence du nouveau PDG

      Genre à son arrivé Satya Nadella a dit : "faites moi un Office sur iOS". et hop, en 1 mois et demi une appli sur le store. Faut arrêter.

      Quand à l'ouverture de Roselyn, certes c'est bien, mais c'est jamais qu'une brique de .NET, comme ils en annoncent régulièrement depuis 3 ans. Suffit de regarder les autres projets mis en avant dans la "fondation", on retrouve d'autres briques déjà mis sous licence open-source par MS bien avant l'arrivée de Satya Nadella.

      A mon avis si on veut voir la nouvelle influence de Satya Nadella, il faut plutôt regarder du côté de l'annonce que les licences de Windows 8 et Windows Phone 8 serait désormais gratuites pour tous les devices < 9 pouces. Ca c'est un changement stratégique important : MS indique clairement qu'ils ont l'intention de monnayer les services (stratégie Cloud effectivement) et que l'OS n'est qu'un moyen d'assurer la disponibilité de ses services auprès du client final. A la Google donc.

      • [^] # Re: Satya Nadella

        Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 04/04/14 à 10:42.

        Genre à son arrivé Satya Nadella a dit : "faites moi un Office sur iOS". et hop, en 1 mois et demi une appli sur le store. Faut arrêter.

        Faut aussi arrêter de penser qu'une personne a une influence qu'à partir du moment où il est PDG.
        Si il est PDG depuis 1 mois et demi, c'est que l'entreprise changeait petit à petit depuis… longtemps. Grace à plein de monde, y compris lui.

        C'est une façon de parler de dire "influence du nouveau" PDG", pour dire que l'ensemble des forces de décisions ont changé depuis un moment.

        PS : sinon, Windows marche sur plein de CPU. Mais n'est vendu que pour quelques uns. Le fait que ce n'était pas sur iOs ne veut pas dire qu'ils n'avaient rien de prêt depuis des lustres. On reconnait une entreprise qui va vivre longtemps à sa capacité à préparer le terrain bien en avance "au cas où". Surtout sachant qu'Office existait déjà sur d'autres OS mobiles.

        note : je ne cautionne pas pour autaut les mots "abruti" et "con" qui sont pourris de chez pourris et n'ont rien à faire la : quand on n'est pas d'accord, ça ne veut dire que l'autre est con.

        • [^] # Re: Satya Nadella

          Posté par . Évalué à 2.

          On peut comprendre aussi que Microsoft n'était pas très chaud pour sortir office sur ipad. Parce qu'il faut pas oublier que pour chaque abonnement à office 365 depuis ios, Ms doit reverser 30% à Apple. Et dans mes souvenirs, c'est un petit peu un concurrent.

          • [^] # Re: Satya Nadella

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            En même temps faut mieux lâcher 30% à Apple que de ne rien vendre du tout :)

            • [^] # Re: Satya Nadella

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est une façon de voir. Mais office c'est quand même leur poule aux oeufs d'or. Donc on peut comprendre que quand tu es le chef d'une boite, tu ais du mal à te dire : "Je m'en fous de donner 30% à un de mes principaux concurrents". Après de ce que j'ai compris de la stratégie de Satya Nadella c'est d'être partout, sur toutes les plateformes. C'est pour ça qu'ils l'ont pris et il applique en sortant Office pour ios.

            • [^] # Re: Satya Nadella

              Posté par . Évalué à 2.

              En même temps faut mieux lâcher 30% à Apple que de ne rien vendre du tout :)

              Attend que Office soit disponible sur iOS depuis 4 ou 5 ans, quand tout le monde trouvera ca super pratique de lire, éditer, modifier les docs du boulot sur son Ipad. Si le produit est bon, Microsoft sera en mesure de demander à Apple de faire sauter les 30% sous peine de retrait de l'appli ce qui pousserait les utilisateurs habitués à migrer vers (au hasard) windows mobile.

              • [^] # Re: Satya Nadella

                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 04/04/14 à 16:10.

                Pas crédible : si Office est très vendu sur iOS, arrêter de le vendre fera s'écrouler le chiffre d'affaire de… Microsoft (de 70%, alors qu'Apple "perdra" que 30% et pourra mettre en avant d'autre suites Office).
                Ca s'appelle l'inter-dépendance économique, tout le monde a à perdre d'arrêter un truc qui marche bien avec le contrat du moment (ça s'applique depuis des lustres, l'URSS n'a jamais arrété d'approvisionner l'Europe de l'Ouest en énérgie malgré la guerre froide).

                • [^] # Re: Satya Nadella

                  Posté par . Évalué à 4.

                  si Office est très vendu sur iOS, arrêter de le vendre fera s'écrouler le chiffre d'affaire de… Microsoft

                  Oui et non. En stratégie propriétaire fermée, la compatibilité est autant un plus qu'un handicap. Si Office existait sur Linux j'en aurai déjà acheté des pelletées, mais très probablement que Microsoft vendrait moins de windows et aiderait à créer une vraie concurrence sur un marché sur lequel ils sont très largement leader (En marché pro, mac a du mal à se faire une place).
                  Aucun intéret donc pour eux à aller vers la compatibilité.

                  A l'inverse sur le marché des smartphones/tablettes c'est Apple qui est leader - jouer le coup de poker est certes risqué (quand on menace, il faut agir derrière sous peine de perdre de la force) mais peu s'avérer payant. Même si 15% des futurs utilisateurs Office iOS venaient à migrer de Ipad vers WinMobile ca ferait une augmentation de revenus assez conséquente pour MS (non seulement plus de royalties à verser sur ces 15%, mais en plus des royalties sur le hardware, l'OS, les autres applis etc.) - sans compter une montée en puissance de la plateforme niveau utilisateur, et donc un intéret economique plus grand pour les partenaires, les devs, les créateurs de contenu etc.

                  Après ca s'étudie bien sur, mais utiliser Office comme un cheval de Troie est une approche tout à fait valable commercialement.

                  Ca s'appelle l'inter-dépendance économique

                  Oui mais là elle est assez faible. L'URSS avait un grand besoin des revenus procurés par la vente des énergies naturelles, et l'Europe avait un grand besoind e ces énergies après les chocs pétroliers pour assurer sa croissance.
                  Ici la situation est différente, à aujourd'hui Microsoft n'a pas besoin d'iOS pour vendre Office - c'est juste un plus, et Apple n'a pas besoin d'Office pour vendre des Ipad.
                  La création d'un nouveau produit peut soit faire perdurer cet état, soit faire que les gens délaissent complètement les ordinateurs classiques pour des tablettes à la pomme, soit faire que les gens développent de nouvelles habitudes dans lesquelles Office iOS joue un rôle central.

                  La troisième option est à mon sens tout à fait plausible, c'est même je pense la plus probable (opinion personelle toussa - mais ca fait 20 ans que tout le monde cherche à tuer Office avec un succès modéré)

                  • [^] # Re: Satya Nadella

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    « sur le marché des smartphones/tablettes c'est Apple qui est leader »

                    Ah. Bon. Tu connais Android ? C'est 80% du marché. Si Apple est leader c'est qu'il doit faire des smartphones Android alors, j'ai bon ?

                    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

                    • [^] # Re: Satya Nadella

                      Posté par (page perso) . Évalué à -3. Dernière modification le 04/04/14 à 19:37.

                      C'est 80% du marché.

                      Ca dépend de si tu parles en nombre de personnes ou en chiffre d'affaire faisable.
                      Et dans un cas 80% pour endroit, dans l'autre 80% pour iOS.

                      Et franchement, moi et Microsoft et plein de monde se foutent complet du nombre de personnes, c'est l'autre nombre qui importe, et Apple en est bien le leader (je sais, à part quelques exceptions qu'on peut trouver sur le net pour contre-argumenter)

                      • [^] # Re: Satya Nadella

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ca dépend de si tu parles en nombre de personnes ou en chiffre d'affaire faisable.

                        source ? (pour chacun, hein :p). J'ai idée de la répartition en Europe / US en nombre, pas en CA.

                        • [^] # Re: Satya Nadella

                          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                          Je vais te laisser chercher un peu, le web regorge de discussion sur le sujet et il faut que tu navigues où l'info te semble la plus interessante (tu verras aussi des gens dire que iOs leur rapporte rien et Android c'est top, il faut faire une moyenne).

                          juste comme exemple : Apple's iOS brings developers 5x more revenue per download than Android
                          Si il y a une tonne de développeurs sur iOS qui gagnent leur vie, ce n'est pas pour rien (et personnellement, si je gagnais autant par utilisateur Windows ou Linux que par utilisateur Mac, je partirai à la retraite l'année prochaine, et je ne suis pas sur iOS, seulement sur Mac App Store qui il parait ne "rapporte rien" comme critiqué par pas mal de monde qui s'en plaint et ben je peux te dire que les 80% qui sont différents entre part de marché et CA, moi je les aient dans la vraie vie avec mon app même pas mobile entre des utilisateurs Apple et des utilisateurs Microsoft, j'évite de parler de Linux car c'est trop proche de 0 et sert à attirer les pro seulement)

                          • [^] # Re: Satya Nadella

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            sans vouloir être défaitiste, c'est que ton appli n'intéresse personne :/

                            Je pourrais t'opposer une URL pour le humble dundie, faisant la promotion des indép', tu la connais déjà…

                            Spécifiquement sur le smartphone, tu présentes un avantage pour iOS globalement (incluant sans doute les tablettes, inexistantes en win8, plus nombreuses et efficaces sous Android, reste les liseuses… combien sous Linux déjà ? c'est encore 'dredi). Une différenciation smartphone et tablette serait intéressant, à défaut de la performance de chacun des desktops (plus proche de 10 % pour les Linux, 20% pour les OS/X et moins de 70% pour les win).

                            • [^] # Re: Satya Nadella

                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                              sans vouloir être défaitiste, c'est que ton appli n'intéresse personne :/

                              Je suis curieux de savoir comment tu passes de "si je gagnais autant par utilisateur Windows ou Linux que par utilisateur Mac, je partirai à la retraite l'année prochaine" à "ton appli n'intéresse personne", puisque le but était de te faire comprendre l'inverse (Apple me rapporte beaucoup par utilisateur).

                              Après, tu peux t'amuser à imaginer ce que tu veux, en attendant les développeurs ont des nombres sur leur compte en banque venant de Google ou Apple et décident, beaucoup de personnes n'ayant pas de produits en vente s'amusent à taper sur Apple c'est facile sans ventes. Perso, je peux juste dire que si je n'avais pas d'autres sources de revenus que les ventes à des non pro qui sont ma priorité actuelle, je me focaliserai sur l'éco-système Apple à fond, vu les chiffres que j'ai déjà rien qu'avec peu de travail (honte à moi, ils méritent mieux) de pub que je fais en direction des utilisateurs Apple.

                              Tu es libre. Les autres aussi de choisir ce qui est rentable.

                              • [^] # Re: Satya Nadella

                                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                Je suis curieux de savoir comment tu passes

                                tu n'es sans doute pas clair :/ (ton appli est vraiment révolutionnaire ? je l'ai dans/pour ma distro ?)

                                • [^] # Re: Satya Nadella

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 05/04/14 à 00:30.

                                  Relit s'il te plait…

                                  Le nom de mon appli est facilement trouvable (si si, si bien sûr ça t'interesse de connaitre son nom, c'est à un clic de toi) et est sur ta distro si elle est bien (mais voila, ça fait aussi que ça rapporte 0€, rendement nul pour les Linux donc c'est vraiment par principe, pas parce que c'est rentable).

                                  Mais le sujet n'est pas la.
                                  J'ai du mal à comprendre ce qui n'est pas clair quand je dis que j'ai par exemple 20 utilisateurs Mac et 80 utilisateurs Windows, et que vu que 20 utilisateurs Mac me rapporte 5€/utilisateur, ça me ferait trop plaisir que je gagne 500€ en tout, mais non je gagne que 180€ en tout (100€ pour les 20 utilisateurs Mac soit 5€/utilisateur + 80 € pour les 80 utilisateurs Windows soit 1€/utilisateur) ce qui fait une bonne différence (en pratique, mon ratio est encore pire ce qui fait que si mes utilisateurs windows valaient autant que mes utilisateurs Mac je partirai à la retraite vite, il n'est pas de 1 à 5 comme "rendement" Apple vs Microsoft, mais le lien que je t'ai donné parle d'un ratio de 5 donc je te donne des chiffres avec ce ratio).

                                  Si tu veux un autre exemple, il est parfois plus rentable de vendre 1 sac à 1000€ à une personne qu'un sac à 1€ à 99 personne (par de marché de 99%, mais gain pourri par rapport à celui aui à 1% de part de marché, calcul ait qu'avec des bases de maths)

                                  Bref, si le sujet t'interesse réellement, tu peux trouver plein de textes sur le sujet des rendements par tête et par OS, et comprendre le problème de différence entre part de marché et rentabilité.

                                  • [^] # Re: Satya Nadella

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    Par simplement curiosité, pour arriver à un gain de 5€/utilisateur mac et 1€/utilisateur windows, c'est que tu ne vends pas ton appli au même prix ? Si ce n'est pas indiscret, à combien s'élève le prix d'achat pour un utilisateur sur les différentes plateformes ? Et pourquoi une telle différence de prix ?

                                    • [^] # Re: Satya Nadella

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 05/04/14 à 11:18.

                                      Bon, je vais imaginer qu'il y a une vraie curiosité ;-).
                                      le 5 pour 1, ce n'est pas moi qui le donne, mais différents liens sur le net sur les apps mobiles.
                                      Moi, je fais une app non mobile. La différence est encore pire, mais déformée par le type de vente que je fais car ce qui marche sur Mac ne marche pas forcémeent sur Windows, différence de culture. Donc je vais donner des indication par part de marché, pour schematiser avec des chiffres ronds :
                                      - Mac OS = 10% d'utilisateurs
                                      - Windows = 85% d'utilisateurs

                                      Je me retrouve avec :
                                      - Mac OS = 40% du CA "grand public"
                                      - Windows = 60% du CA "grand public"

                                      8x moins d'utilisateurs potentiels, 1.5x moins de gains, ha on retrouve le ratio 1 pour 5 à peut près ;-). Mais… Je n'ai fait aucune, vraiment aucune démarche pour faire connaitre mon App Mac, alors que mon app Windows est très connue, donc pire, j'ai une tonne de marge de manoeuvre sur Mac. Si je me retrouve au chômage côté pros, je me focaliserai sur cette marge de manoeuvre avec plein de choses.

                                      Pourquoi? Je dirai que c'est la morphologie des utilisateurs, leur "segment", avec des utilisateurs habitués à acheter contre des utilisateurs habituer à avoir des choses gratos/contrefaites (combien de Windows contrefaites?)
                                      Et aussi car sur Mac il y a le… Mac App Store, depuis un moment maintenant. Décrié, mais en pratique je constate.
                                      Windows App Store? Interdit pour moi, mon appli n'est pas "Metro" / plein écran, et Microsoft me dit merde, donc je me rabat sur la pub.
                                      donc vente gràce à apple sur Mac, pub sur windows.
                                      Linux dans tout ça? Il faudrait que je teste le Ubuntu Store, mais comme mon app est packagée gratos dans les distros, j'y crois pas. Et pas de pub pour Linux (aucun forunisseur), donc on tue un peu les petites apps (tout le monde ne peut pas être dans les Indie Bundle). Une App pour Linux n'est rentable que comme pub pour les pros pour le moment (et je vise les pros, donc ça va, mais les gens ne visant pas les pros disent que Linux est loin d'être rentable pour des petits)

                                      Ne pas oublier que je suis petit : pas Indie Bundle, pas Steam… Qui ne font pas des utilitaires de toutes façons. Apple vise large avec l'App Store.

                                      • [^] # Re: Satya Nadella

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                        Bon, je vais imaginer qu'il y a une vraie curiosité ;-).

                                        Mais il y en a vraiment une ;-) En lecteur assidu de LinuxFR, je sais que tu es souvent la cible de certains mais là, ce n'était nullement le cas ! En fait, comme je réfléchis à un projet avec un ami, il me semblait pertinent de profiter de l'occasion pour avoir des infos là-dessus, notre projet pouvant potentiellement conduire à des applis mobile.

                                        En tout cas, merci pour ta réponse. Tu viens notamment confirmer ce que je pressentais, à savoir une différence d'habitude entre les utilisateurs Mac/Windows/Linux. Et que si on veut vraiment

                                      • [^] # Re: Satya Nadella

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                        pas Steam… Qui ne font pas des utilitaires de toutes façons.

                                        http://store.steampowered.com/software/

                      • [^] # Re: Satya Nadella

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Et franchement, moi et Microsoft et plein de monde se foutent complet du nombre de personnes […]

                        Tant mieux si Microsoft le vie bien mais à chaque fois qu'une boite, une pub, un site, un service ou je ne sais quoi indiquent qu'ils ont une appli iOS et Android, je me dis que c'est pas terrible pour leur image. J'ai lu il y a peu que très peu de gens n'utilisent pas de navigateur sur smartphone. Donc le fait d'avoir des appli pour accéder au web c'est critique.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: Satya Nadella

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Donc le fait d'avoir des appli pour accéder au web c'est critique.

                          Tout à fait.
                          Et tu remarqueras que maintenant que Android a 80% de part de marché, les sites se mettent à faire toujours Android + iOS. Parcce que avant, même si il y avait 2x plus d'Android, on trouvait des sites ou app que pour iOS et tant pis pour l'image (on se fout complet de l'image envers des gens qui ne veulent pas dépenser).
                          C'est la seule chose que j'essaye de démontrer : tu parles d'image, mais l'important n'est pas l'image globale, mais l'image de à qui on va vendre.

                      • [^] # Re: Satya Nadella

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Au lieu de sortir des chiffres de ton chapeau magique voici une vraie source : http://www.businessinsider.com/android-apps-are-now-generating-revenue-2013-12

                        Android génère donc « seulement » 10% de revenu en moins que iOS, ce qui est un peu logique tu touche pas le même public sur des centaines de terminaux qui vont de 20 € à 1.000 € que sur un seul terminal qui coûte plus d'un demi-smic…

                        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

              • [^] # Re: Satya Nadella

                Posté par . Évalué à 2.

                quand tout le monde trouvera ca super pratique de lire, éditer, modifier les docs du boulot sur son Ipad

                Wai, enfin quoi qu'il en soit, si tu veux éditer/modifier un doc sur l'iPad, il faut office 365 et pour ça il faut débourser 99 roros par an. Ca fait suffisamment mal au schtroumph pour être dissuasif.

                • [^] # Re: Satya Nadella

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Bah, pour un possesseur de imachin, c'est pas grand chose, ça fais longtemps que le schtroumph est habitué à pire.

        • [^] # Re: Satya Nadella

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Faut aussi arrêter de penser qu'une personne a une influence qu'à partir du moment où il est PDG.

          J'ai dit le contraire ?

          PS : sinon, Windows marche sur plein de CPU. Mais n'est vendu que pour quelques uns. Le fait que ce n'était pas sur iOs ne veut pas dire qu'ils n'avaient rien de prêt depuis des lustres.

          C'est pas du tout comparable. Windows marche sur pleins de CPU, parcque c'est la fonction de base d'un OS de faire abstraction du matos. Et des CPU il en existe depuis des lustres, donc oui ca fait longtemps qu'ils font du "au cas où" (ARM est un bon exemple de l'utilité de cette stratégie).

          A l'inverse, l'iPad, c'est de l'histoire très récente : 4 ans d'existence, et probablement moins pour que MS sente le danger. A mon avis Office pour iPad ne dormait pas dans les cartons : il est sorti dès qu'il était prêt. (c'est que mon avis). Suffit de voir Office 2013 proposé par MS sur ses propres tablettes : ce n'était pas une version prête pour le full tactile, MS s'en sortant parcque sa tablette Surface avait un clavier et un touchpad.

          Surtout sachant qu'Office existait déjà sur d'autres OS mobiles.

          Un vrai office pour tablette tactile ? Non. Le seul équivalent vient d'être annoncé cette semaine, c'est Office "touch" pour Windows, qui est à peu prêt la même chose que sur iPad.
          Ils ont probablement synchroniser les dev des 2 (suffit de voir le résultat identique), et là oui c'est un choix marketing du nouveau PDG d'annoncer la primeur à l'iPad avec quelques semaines d'avance.

          • [^] # Re: Satya Nadella

            Posté par . Évalué à 9.

            A l'inverse, l'iPad, c'est de l'histoire très récente : 4 ans d'existence, et probablement moins pour que MS sente le danger. A mon avis Office pour iPad ne dormait pas dans les cartons : il est sorti dès qu'il était prêt. (c'est que mon avis).

            Il y avait un Office pour iOS pret a etre pose sur le store pour plusieurs mois avant que je quitte MS en Octobre… Le team qui a developpe ca avait essaye de me faire rejoindre leur equipe il y a 3.5 ans de cela.
            J'imagine qu'ils ont quand meme fait des ameliorations entre temps, mais il etait pret a sortir depuis un moment, et j'ai cru comprendre qu'une des grosses raisons du delai etait la taxe de 30% d'Apple (mais je n'ai pas eu confirmation de source sure).

      • [^] # Re: Satya Nadella

        Posté par . Évalué à 4.

        Genre à son arrivé Satya Nadella a dit : "faites moi un Office sur iOS". et hop, en 1 mois et demi une appli sur le store.

        Non, par contre il existait depuis des mois et il se disait dans l'iOSsphère que l'ami Ballmer tergiversait sur la pertinence de le sortir (ce qui peut se comprendre puisque c'était the factor différenciant pour surface) .

    • [^] # Re: Satya Nadella

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      tu as un ton méprisant, alors que manifestement - cf précédente réponse, tu n'as pas cherché à creuser ton niveau d'information sur le sujet que tu commentes. L'abruti n'est pas forcément celui auquel on pense.

    • [^] # Re: Satya Nadella

      Posté par . Évalué à 1.

      En même temps entre l'*ouverture* (sous Apache 2) (d'un morceaux) de .Net et la gratuité d'applis pour iOS, il y a un monde en termes d'"ouverture"…

  • # Blague HS

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Pas grand chose à voir — sinon qu'il s'agit toujours du grand méchant loup — mais un étudiant m'a bien amusé avec une boutade que je ne peux m'empêcher de partager :

    « Microsoft si un jour ils devaient sortir quelque chose qui ne plante pas, ce serait… un clou. »

    • [^] # Re: Blague HS

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est un classique …

      • [^] # Re: Blague HS

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Oui mais elle est tellement bonne… et puis c'est trolldi alors on a le droit !

        Non ?

    • [^] # Re: Blague HS

      Posté par . Évalué à 10.

      Je viens de recevoir un coup de fil des années 90, elles aimeraient pouvoir récupérer leur blague.

      • [^] # Re: Blague HS

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je viens de recevoir un texto des années 2000, elles aimeraient récupérer leur blague sur la récupération des blagues.

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Blague HS

          Posté par . Évalué à 7.

          Je viens de recevoir un message télépathique des années 2040, ils préféreraient qu'on évite de répande ce genre de blague.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Blague HS

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Je recevrai un message via IPoT disant qu'il aurait fallu que je pensasse à l'envoyer avant que ça blo

            • [^] # Re: Blague HS

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              J’avais une super réplique à faire, hélas, ma maîtrise du passé anté-proto-surdécomposé post-rétrofuriste est insuffisante pour vous l'exposer…

              • [^] # Re: Blague HS

                Posté par . Évalué à 5.

                J'avais une blague sur la conjugaison, mais elle n'est pas compréhensible dans cet univers avec seulement 4 dimensions…

  • # Et alors ...

    Posté par . Évalué à -2.

    Que le code soit libéré ne change rien …
    C'est toujours M$ qui est derrière et donc … méfiance

    Il y a qq années (entre 2004-2008) des collègues dev VB / Excel etc … ont développé qq trucs avec .NET c'était nouveau tout beau etc …

    Problème, la version 3.0 est arrivé, et cela demandait pas mal de modifs pour faire évoluer le code voir même de revoir certain accès base de données qui avait pas mal évolué (désolé de pas être plus précis, mais je me souviens pas)

    bref la version d'après à terminé l'aventure, trop de changement, trop d'évolutions …

    Parallèlement, à la même époque, ne voulant pas voir tomber du coté obscur une application, j'ai du développer un suivi de fab en perl (application TCP en texte).
    Ce code perl est passé de AIX, à Debian, puis à RedHat.
    Les données sous Mysql ont suivi passant de la version 3 à la version 5 grâce à mysqldump
    Et le seul truc que j'ai du modifier c'est le chemin de la socket pour le dialogue Perl<->Mysql.
    Ce bout de code, vient de fêter ses 9 ans d'exploitation.

    Et j'aimerais le faire évoluer vers du code python, mais le client renacle à payer pour un programme qui fonctionne.

    Conclusion : même libéré un langage doit pouvoir perdurer et garder une certaine compatibilité avec l'existant

    • [^] # Re: Et alors ...

      Posté par . Évalué à 10.

      même libéré un langage doit pouvoir perdurer et garder une certaine compatibilité avec l'existant

      un peu comme python 3 ?

      • [^] # Re: Et alors ...

        Posté par . Évalué à -2.

        python 3 garde une certaine compatibilite avec l'existant.

        Python 2.7 est toujours maintenu que je sache. Tente donc de recuperer VS6 pour un vieux projet, tu vas t'amuser.

        Liberer les compilos ca peut aider dans ce cas. En meme temps il n'est question que de C# et VS basic.

        Apres chacun utilise ce qu'il veut ou ce qu'il peut…

        • [^] # Re: Et alors ...

          Posté par . Évalué à 3.

          Tente donc de recuperer VS6 pour un vieux projet, tu vas t'amuser.

          Ben c'est même pas sur que ça ne marche pas. La compatibilité avec l'age de pierre c'est une préoccupation à Redmond. En face, à Cupertino, c'est plutôt marche ou crève.

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est pas sur que ca marche pas mais il y a de grande chance (mon experience c'est ca marche pas avec un des codes que j'ai recupere).

            Cupertino ils ont aucun probleme a casser la compatibilite mais bon bon les macqueux quand tu discutes avec eux ca ressemble parfois plus a une secte que a autre chose (puti c'est bon d'etre vendredi).

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est pas sur que ca marche pas mais il y a de grande chance (mon experience c'est ca marche pas avec un des codes que j'ai recupere).

              Ben faudra savoir d'où ca vient : est-ce que ca ne serait pas juste du à un truc qui ne passe pas déjà d'une machine à une autre sans bricolage (genre montage réseau en dur dans un .dsp).

              Apparemment, ca marche pas mal d'après la recherche "visual studio 6 windows 7" sur google en faisant un peu attention.

              Cupertino ils ont aucun probleme a casser la compatibilite mais bon bon les macqueux quand tu discutes avec eux ca ressemble parfois plus a une secte que a autre chose (puti c'est bon d'etre vendredi).

              A d'autres endroits, y a des gens qui sont visiblement en lecture seule sur certains sujets. (vendredi, me too).

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à 1.

            En face, à Cupertino, c'est plutôt marche ou crève.

            Apple distribue toujours xcode 3, vieux de 7 ans, xcode 5 ouvre les vieux projets (a toi d'installer gcc par contre), les applis macosx vieilles de 7 ans marchent toujours (et probablement plus). Idem sous ios, la premiere appli sortie sur le store fonctionne toujours 6 ans plus tard, sans modifs.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Apple distribue toujours xcode 3

              Qui marche sous Mac OS X 10.9?
              Ca m'interesse, j'aimerai compiler pour Mac OS X 10.6 sur mon Mac OS X 10.9, et le plus petit SDK que j'ai est10.8
              La, je viens de compiler sous 10.9, en utilisant aucune fonction 10.9, mais ça crash car le compilo a "optimisé" une fonction tout seul comme un grand.
              A côté, Visual C++ de Microsoft de 2013 compile toujours pour Windows XP de 2002.

              Non, Apple n'aide pas à maintenir pour de veilles versions, c'est bien marche ou crève (démerde-toi).

              xcode 5 ouvre les vieux projets (a toi d'installer gcc par contre),

              Il ouvre, mais en fait… Non.

              • [^] # Re: Et alors ...

                Posté par . Évalué à 1.

                Qui marche sous Mac OS X 10.9?

                Probablement pas non. pas un mal cela dit. Comme dit plus haut, xcode 4 et 5 ouvrent très bien les projets xcode 3.

                Ca m'interesse, j'aimerai compiler pour Mac OS X 10.6 sur mon Mac OS X 10.9, et le plus petit SDK que j'ai est10.8…

                gnii? Base SDK != deployment target. Va falloir aller faire un tour sur developer.apple.com mon canard.
                Project settings, target, tab general, "min deployment version", ca remonte jusqu'a 10.4 chez moi… Marrant, ca correspond au premier OS x86 d'apple. C'est une sacre coincidence dis donc.

                Effectivement, apple va pas se faire chier a te livrer le sdk 10.6, mais mon petit doigt me dit que c'est parce que 10.8 est backward compatible. Fouya, sont pas cons chez apple dis donc! Faut arrêter de troller 5 minutes des fois.

                La, je viens de compiler sous 10.9, en utilisant aucune fonction 10.9, mais ça crash car le compilo a "optimisé" une fonction tout seul comme un grand.

                Et t'utilises toujours la developer preview plus de 6 mois après la sortie de la GM?!?! Ca va quoi, arrêtes de raconter des conneries 5 minutes, soit tu ments, soit t'es un idiot de premiere.

                Bon sinon, -mmacosx-version-min, c'est pas fait pour les chiens. C'est sur que si tu targets 10.9 depuis 10.9, ben le compilo il va linker contre 10.9. Et l'optimisation de LLVM elle va vachement moins bien marcher la (bourvil inside). Apres, si tu dit a LLVM que tu target 10.8 ou avant, il est pas trop con, et il va te chercher les bons symboles.

                T'as lu et compris le lien que t'as copie ou bien?

                Il ouvre, mais en fait… Non.

                Ben ecoutes, je viens de ressortir du placard un vieux, vieux, vieux projet, datant de xcode 3.qqchose.
                Ca date de debut 2010, au final ce que j'ai eu a faire:
                - base sdk non present: une combo box a changer
                - deployment target a choisir (10.6 donc, puisque tu tiens tant que ca a utiliser des os dépasses)
                - correction de path hardcodes dans le projet. Ouais, /Users/groumly/projet/ dans le header search path, c'était pas très malin. J'etais jeune et con. Maintenant je suis juste con
                - cmd r. Paf. media info sur mon mac, un projet vieux de plus de 4 ans.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/04/14 à 12:47.

                  • deployment target a choisir (10.6 donc, puisque tu tiens tant que ca a utiliser des os dépasses)

                  Je ne tiens à rien, ce sont mes utilisateurs qui y tiennent.

                  Mais j'avoue que je peux m'y perdre entre les SDK (si ils sont compatible 10.6, pourquoi appeler ça 10.8? Pourquoi en mettre 2 10.8 + 10.9 si un peut tout faire? Porquoi avant il y avait 2 SDK 10.7 et 10.8 si maintenant 10.8 suffit?) et peut-être que c'est moi qui ai du mal à suivre, newbee sur cet OS (Sous Visual C++, il y a qu'un endroit on donne notre "target") et pense que quand je vois "livré avec SDK 10.8 et 10.9, il n'y a plus 10.7" quelque part ce n'est pas gagné pour 10.7. Bon, je vais tester les autres options… On va dire qu'il faut connaitre l'esprit de la chose :).

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    On va dire qu'il faut connaitre l'esprit de la chose :).

                    Effectivement, c'est un metier d'être developeur, faut connaitre les outils, et tout. C'est vachement plus dur que de troller sur linuxfr, tu peux meme pas lui raconter n'importe quoi au compilo!!!

                    Sinon, pour info, le base SDK c'est ce contre quoi le compilo fait les checks de deprecation et autres trucs du style. En gros, si t'as un base SDK a 10.9 et que t'utilises des API deprecated dans 10.9, il va te le dire. Si tu met le base SDK a 10.8, il te dira rien. C'est une aide pour dropper le support des anciens os, ni plus ni moins.
                    La deployment target, c'est, ben, la deployment target. Ce sur quoi tu vas deployer. 10.4 si tu veux, presque 10 ans.

                    En clair: tu choisis 10.6 dans le tab "Info" pour la deployment target, et t'es bon. 'tin, t'as pas du chercher bien loin quand meme.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Et alors ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 05/04/14 à 13:04.

                      'tin, t'as pas du chercher bien loin quand meme.

                      Des choses évidentes pour ceux qui sont "nés dedans" ne le sont pas forcément pour des gens pour qui un OS en est un parmis d'autres et parfois la façon de présenter est trompeuse pour qui n'est pas né dedans.

                      Et des fois je me trompe, tu me corriges et j'acepte la correction argumentée, d'où l'interet de la discussion, sinon à quoi servirait la discussion?

                      • [^] # Re: Et alors ...

                        Posté par . Évalué à -2.

                        Ben voyons.

                        Alors t'as réussi a googler un symbole obscure pour _stret_machin sur une DP sous NDA, mais t'as pas été foutu de faire "build for 10.6 on xcode5", qui te donne la bonne réponse en premier lien?
                        Ca va, arretes.

                        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                        • [^] # Re: Et alors ...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 05/04/14 à 13:34.

                          J'essaye juste de te montrer que c'est pas toujours le plsu simple, Apple force un peu.
                          Je fais juste un ./configure && make sous 10.9 à sa sortie, et bam, ça crashe sur 10.8 que 99% des gens ont.
                          C'est un peu gros de mettre 10.9 par défaut pour les gens qui découvrent.

                          Apple fait de super trucs (si tu me lis, tu le vois, jsute au dessus), j'adore le App Store, les système d'app (les répertoire .app, c'est super bien fait), ou les universal binaries (très pratique pour diffuser), mais dès que j'ai le malheur de faire une seule critique (ma critique était certes pas assez précise, je la limite donc en fonction de tes réponses), tu fonces aussi dedans en me traitant d'anti qui ne comprend rien. On peut aussi reconnaitre que tout n'est pas super non? Pas la peine d'être fanboy.

                          Désolé de ne pas être à fond sur un seul OS que je prend pour le saint-graal et les autres sont nuls, et d'essayer de coder pour le maximum d'OS plutôt.

                          • [^] # Re: Et alors ...

                            Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 05/04/14 à 16:11.

                            Heu, à vrai dire, 10.9 c'est plutôt 40% des utilisateurs et 10.8 20%. En Amérique du nord, du moins. La gratuité de Mavericks a sans doute beaucoup aidé à son adoption.

                            My 2 cents :)

                            http://appleinsider.com/articles/14/03/27/adoption-of-os-x-109-mavericks-significantly-outpaces-108-mountain-lion

                            EDIT : Mea culpa, je n'avais pas vu le "à sa sortie".

                            • [^] # Re: Et alors ...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/04/14 à 16:14.

                              J'ai écrit "sous 10.9 à sa sortie"
                              Et à sa sortie, vraiment, comme pour toute nouvelle version, par définition, la part de marché des autres version est autour de 99%.

                              Je ne remet nullement en cause tes chiffres, mais je ne parlais pas de aujourd'hui (mais j'ai toujours des utilisateurs qui sont sous 10.6, voir 10.5)

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Apple distribue toujours xcode 3

                  Qui marche sous Mac OS X 10.9?

                  Probablement pas non. pas un mal cela dit. Comme dit plus haut, xcode 4 et 5 ouvrent très bien les projets xcode 3.

                  Donc on est d'accord qu'apple force à upgrader. Pour différentes raisons, des fois on ne veut pas.
                  J'ai Visual C++ 2005 sur mon Windows 8.
                  "Pas un mal" est ton point de vue, j'essaye juste de dire que des fois, ben tu es forcé par des contraintes externes… Certes Xcode est gratuit à l'opposé de Visual C++.

                  bref, je voulais juste signaler qu'avec Apple, c'est moins évident et que des fois des vieux outils ne marchent pas sur les nouveaux OS, exemple avec Xcode. Après, oui, je ne connais pas tout, je fais confiance à la table mise en lien "Runs on versions of OS X".

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    bref, je voulais juste signaler qu'avec Apple

                    Non, tu trolles comme un fou, c'est tout. Cherches pas a te rattraper aux branches.
                    T'es pas oblige d'exprimer un avis sur tout, particulièrement sur les sujets que tu maitrises pas du tout, et qu'au final, t'as surtout un avis.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Et alors ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Problème, la version 3.0 est arrivé, et cela demandait pas mal de modifs pour faire évoluer le code voir même de revoir certain accès base de données qui avait pas mal évolué (désolé de pas être plus précis, mais je me souviens pas)

      Je reste un brin étonné. J'ai eu, à plusieurs reprises, à reprendre de "vieux" projets, dont certains étaient en .Net 2. Un passage en .Net4 ou même 4.5 c'est fait sans aucune modification de code.

      Certes, les technologies évoluent, mais les "anciennes" technologies sont toujours présentes et utilisables….

      Bref, je veux bien quelques exemples d'incompatibilité (ça pourrait me servir à l'avenir ;) )

    • [^] # Re: Et alors ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Problème, la version 3.0 est arrivé, et cela demandait pas mal de modifs pour faire évoluer le code voir même de revoir certain accès base de données qui avait pas mal évolué (désolé de pas être plus précis, mais je me souviens pas)

      Bah, si ça fonctionnait avec le framework 2, qu'est-ce qui obligeait à passer au framework 3.0 ?

    • [^] # Re: Et alors ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Problème, la version 3.0 est arrivé, et cela demandait pas mal de modifs pour faire évoluer le code voir même de revoir certain accès base de données qui avait pas mal évolué (désolé de pas être plus précis, mais je me souviens pas)

      les frameworks .NET ont toujours pu être installés en parallèle pour justement assurer cette compatibilité : tu peux toujours avoir le Framework .NET 2.0 (sorti il y a 9 ans) sous Windows 7 et donc avoir ton code de l'époque qui fonctionne toujours.

      Conclusion : même libéré un langage doit pouvoir perdurer et garder une certaine compatibilité avec l'existant

      Pour faire du .NET depuis 2002, je ne connais aucun morceau de code qui ne puisse pas être compilé en 2014 avec la dernière version du compilateur. Contrairement à un Python 3 qui casse la compatibilité avec Python 2, la grammaire du langage C# de 2002 est intégralement supportée aujourd'hui, les évolutions n'ayant fait qu'augmenter la grammaire.

      Après oui, certaines bibliothèques d'accès à des services tiers (sql server, MySQL ou autre) peuvent se retrouver à casser un programme existant parcque le service tiers change de comportement (nouvelle version du SGBD typiquement). Mais c'est pas spécifique à .NET mais à tous les langages qui exposent un service tiers.

      • [^] # Re: Et alors ...

        Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 04/04/14 à 15:34.

        Maintenant que vous me le dites, c'est pas le langage qu'il fallait mettre en cause
        mais plutôt les outils "autour".
        Comme les accès BDD par exemple. donc c'est peut être plus du "pas de chance"

        Python3 / python2.7

        1- python2.7 continue encore de vivre (demander à Redhat ce qu'il en pense :) )
        2- cela avait été annoncé et largement expliqué ( python2orpython3
        3- quand on gratte un peu le vernis et que l'on se documente il y a une logique dans la démarche
        4- 2to3.py permet au fainéant de faire une partie du boulot.

        pour ma part j'attend que des GROS morceaux bascule Twisted / Django par exemple

        Mais pour reprendre du début :
        avec une version tout les 2 ou 3 ans de ses différents produits Microsoft est épuisant …

        Avec Linux, python et même perl : tant que c'est pas cassé je touche pas … et comme ça casse presque jamais :)

        C'est inspiré de la technique Corse pour la cueillette du gui (cf Astérix chez les Corses) il suffit d'attendre qu'il tombe !

        Halte au cadence infernale !

        • [^] # Re: Et alors ...

          Posté par . Évalué à 3.

        • [^] # Re: Et alors ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          avec une version tout les 2 ou 3 ans de ses différents produits Microsoft est épuisant …

          Ca épuise qui ? Personne t'oblige à utiliser les nouveautés. Le principal, c'est que contrairement à Python il y a une retro-compatibilité : mon code peut toujours être exécuté ou compilé avec la dernière version du compilateur, même mon code créé il y a 9 ans.

          Avec Linux, python et même perl : tant que c'est pas cassé je touche pas … et comme ça casse presque jamais :)

          Python 2 > 3, drivers Linux 3.x => 2.y, etc.

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est vrai que du point de vue du langage, C# est peut être moins touché par les mises à jour.
            Et que mes remarques concernent plus l'éco système Windows que .Net en particulier

            Python 2 > 3, drivers Linux 3.x => 2.y, etc.

            Python est un évolution MAJEURE du langage, certainement parce qu'il le fallait et de toutes façons c'est pas suite à une demande du service Marketing ou Financier :)

            Linux 2 / 3 honnêtement cela fait longtemps que j'ai pas re compilé un noyau ou installer un driver spécifique. Mais je n'utilise que des "vieux" PC ou "vieux" portables pas les derniers trucdelamortquitue.

            par contre je m'aperçois que pour mettre en oeuvre un PC c'est de plus en plus simple.
            WebCam, Carte Graphique / Carte Wifi et même la prise en compte des imprimantes cela devient plus simple que sous Windows.

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par . Évalué à 3.

              C'est vrai que du point de vue du langage, C# est peut être moins touché par les mises à jour.

              Je voudrais pas etre mechant mais je soupconne que c'est parceque le langage n'a qu'un seul participant donc en gros on pourrait dire quand on se regarde le nombril il est forcement le plus beau et parfait, il ne faut rien changer.

        • [^] # Re: Et alors ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne connais strictement rien à python mais juste en regardant les notes de version de python entre la 2.0 et la 2.7 WhatsNew, tu remarqueras que le langage à quand meme une tendance à un changer un peu entre chaque version en étant pas vraiment rétrocompatible.
          Effectivement python 2.7 est toujours maintenu mais si tu as commencé avec python 2.0, pour chaque nouvelle version, tu dois te taper la liste des comportements qui ont changé, appliquer des modifs, etc…
          Ca ne me semble pas vraiment mieux que le cas de .net.

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à 0.

            euh tu veux dire que les libs developpes specifiquement pour .NET4 vont fonctionner avec un logiciel .NET1?

            J'ai comme un doute la…

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par . Évalué à 1.

              Entre chaque version de python entre la 2.0 et la 2.7, ils ont changés un peu le langage, rajouté des mots clés, changé des comportements. Donc si t'as codé pour la 2.0 et que tu décides de passer à la 2.7, je suis pas sur que ça marche à coup sur :).

              • [^] # Re: Et alors ...

                Posté par . Évalué à -2.

                Au pire ce sont de petits changements et comme python est interprete j'ai acces au sources contrairement avec un truc C# compile.

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  J'en sais rien si ce sont des petits changements, le point de départ c'était la stabilité du langage et python 2 n'est pas l'exemple ultime en terme de stabilité. Donc dire que c# n'est pas stable quand python l'est, pour moi ça ne marche pas.

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Non, pas forcément. Tu peux avoir uniquement les fichiers .pyc, sans les .py.

        • [^] # Re: Et alors ...

          Posté par . Évalué à 4.

          avec une version tout les 2 ou 3 ans de ses différents produits Microsoft est épuisant …

          Même pas en fait. Les changements d'API qui cassent tout sont plutôt rares, Microsoft fait attention à ça. Faut demander à pBpG, il t'expliquera.

          Avec Linux, python et même perl : tant que c'est pas cassé je touche pas … et comme ça casse presque jamais :)

          C'est quoi le rapport entre un noyau qui a une politique explicite de ne quasi jamais changer l'interface utilisateur, des interpréteurs de langages et des softs Microsoft exposant des API ?

          C'est bien gentil de se foutre de la tronche d'en face, mais tant qu'à faire autant le faire avec des arguments qui tiennent la route, même si c'est vendredi.

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à -1.

            En meme temps on parle de language. Generalement un langage qui evolue c'est on met en "obsolete" des fonctions ou des facons de faire lors d'une evolution de version et la version suivante ca saute. Ceci est fait pour eviter de casser le code lorsque c'est considere comme "obsolete" et de forcer les gens a utiliser la nouvelle facon propre de faire ensuite. Il y a donc une periode de transition generalement sauf quand c'est pas possible comme dans le cas de python2 -> python3 ou ce ne sont pas des details qui ont ete change. Vous auriez prefere un changement de nom complet pour faire hype voir carrement un nouveau langage?

            python2 ca fait 14 ans qu'il existe, c'est pas si mal tout de meme et c'est pas fini car python2 est toujours maintenu.

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Oui, et ? En face, c'est pareil, non ? La, la personne à qui je répond a l'air de s'en être rendu compte et dévie le sujet sur les softs autour en rajoutant que changer tous les 2/3 ans c'est lourd. Ce qui n'est pas non plus pertinent à mon sens.

              • [^] # Re: Et alors ...

                Posté par . Évalué à 4.

                changer tous les 2/3 ans c'est lourd. Ce qui n'est pas non plus pertinent à mon sens.

                Cela doit venir de notre activité.
                Dans l'info de gestion (le truc super sexy avec des Facture des commandes des comptables des DAF …) le renouvellement chez nous est en moyenne tout les sept ans. et encore l'état et la législation y est pour beaucoup :)

                En moyenne car certains irréductibles REFUSENT d'évoluer.
                Et continue de fonctionner avec :
                - du telnet en mode texte ( au XXe siècle c'était le top :) )
                - une version de l'ERP obsolète (plus supporté par l'éditeur)
                - une version de la BDD plus supporté par l'éditeur
                - une version de l'OS plus supporté par l'éditeur
                - un serveur encore supporté matériellement par le constructeur car il doit encore avoir du stock de pièces et que le montant annuel de la maintenance est pas négligeable.
                Et je les connais, quand il recevront une lettre recommandé il vont nous demander de trouver un double de leurs serveurs actuels.

                C'est sur de l'autre coté du miroir, on trouve des personnes qui veulent automatiser les mises à jours.
                ```

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à 2.

            Même pas en fait. Les changements d'API qui cassent tout sont plutôt rares

            Avec python aussi, 14 ans entre un changement d'API c'est pas si mal non?

            Apres il y a eu des evolutions mais c'est un peu normal et ca prouve que le language est toujours vivant. Alors certes un logiciel developpe avec python2.7 ne tournera probablement pas avec 2.6 ou 2.6 mais bon un truc developpe avec .NET4 ne tournera probablement pas avec .NET3.

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Avec python aussi, 14 ans entre un changement d'API c'est pas si mal non?

              Comme dit plus haut, il y a eu pleins de changement dans les versions 2.x. C'est mal.

              Apres il y a eu des evolutions mais c'est un peu normal et ca prouve que le language est toujours vivant.

              C# a subit de grosses évolutions sans jamais casser de comportement avec le code existant. Parcque le langage a été bien conçu à la base. C'est un métier.

              • [^] # Re: Et alors ...

                Posté par . Évalué à -2.

                Parcque le langage a été bien conçu à la base. C'est un métier.

                Ah ces amateurs qui font un langage pourrit tel que python quel honte. :)

                On le sait que tu aimes C# c'est pas de bol mais tu as parie sur le mauvais cheval. Mono a ete un flop monstrueux sous linux.

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 04/04/14 à 18:09.

                  Puisque c'est dredi on a le droit d'être bête et méchant :

                  tu devrais acquérir ce livre

                  sur ce bon week end, je m'en vais avant d'être atteint par un moinsse-flooding

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Meme un vendredi il faut expliciter ses dires. Je vois pas le rapport. C'est surement pas un livre qui va m'apporter un cerveau et me rendra moins debile, Surtout que cela n'a rien avoir avec le message au dessus.

                    • [^] # Re: Et alors ...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'était pas pour toi Albert_ mais pour Tlmaniac, j'ai pas du cliquer ou il fallait

                      c'est très bête et très c.. , c'est pour alimenter le dredi

                      Allez si vous passez par Lyon je vous offre une bière :) à tout les 2

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est quoi le rapport entre le fait que ça a été un flop et que c'est un langage peut être mieux conçu que python? Beos est un os bien conçu mais ça a été un flop. Je connais rien à ces deux langages mais j'ai pas vraiment trouvé de preuve dans ce journal qui me montrait que c# était un mauvais langage.

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à -3.

                    C'est pas C# qui est mauvais … c'est Microsoft

                    (ok je pars)

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Un OS sans gestion des droits n'est pas un OS bien conçu.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/04/14 à 23:53.

                    J'ai jamais dit que c'etait un mauvais language, je ne le connais pas et je n'ai aucun interet a le connaitre.

                    Sous linux, peux tu me citer beaucoup d'applications majeurs sur ce langage? Parceque a peu pres tout les trucs phares qui ont existe, on soit disparus (beagle) soit sont en mode maintenance (au mieux) soit passe a vala. En fait un petit apt-get --purge mono te laisse un systeme plus qu'utilisable. C'est un flop car cela avait annonce comme devant devenir le langage de reference et il a pour ainsi dire disparu. La raison n'etant probablement pas ses qualites ou ses defauts mais la boite dont il est issue et le comportement de cette boite envers le monde linux.

                    C'est Timaniac qui a dit que python etait concu par des amateurs avec le sous entendu "c'est donc pourrit".

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  On le sait que tu aimes C# c'est pas de bol mais tu as parie sur le mauvais cheval. Mono a ete un flop monstrueux sous linux.

                  T'inquiète pas pour moi, dans mon domaine (les IHM) j'ai du C# dispo partout : Windows, mac, iOS, Android. Oui ca a fait un flop sous Linux, mais franchement, vu le marché du Desktop Linux (je fais des IHM), je trouve que y'a pire comme cheval ;)

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    J'ai du mal à voir la raison du flop de C# sous linux.

                    C# sous linux c'était plus pour du ASP.NET que du client lourd.
                    Après, c'est vrai qu'il manque un vrai IDE C# comme on trouve VisualStudio / SharpDevelop sous windows.

                    Une lib compilée pour .NET 4 ne fonctionnera pas sous le 3 tout simplement parce qu'elle est marquée comme étant 4.
                    Alors que cette dernière n'utiliserait aucunes fonctions propre à .NET4.

                    Après C# ne dois pas être si mal puisque l'évolution d'OS (windows 11? ) chez redmond passera par un Os codé avec C#

                    • [^] # Re: Et alors ...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      J'ai du mal à voir la raison du flop de C# sous linux.

                      C’est simple : dans le marché « machine virtuelle absolument pas intégrée au système dont le langage de prédilection est une immondice alliant l’expressivité du C et la flexibilité du Basic », Java était présent avant.

                      • [^] # Re: Et alors ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Mono et l'openjdk sont dans les paquets des bonnes distribs. Qu'est-ce que tu appelles "absolument pas intégrée"?

                        http://devnewton.bci.im

                    • [^] # Re: Et alors ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      J'ai du mal à voir la raison du flop de C# sous linux.

                      MS bashing pour l'essentiel.

                      Mais bon quand on regarde de plus prêt, Linux Desktop a fait un flop, comme Mono dans ce même environnement. Par contre Android, une déclinaison de Linux est un succès, tout comme Unity, une déclinaison de Mono/C#, plateforme de prédilection des jeux sous Android.

      • [^] # Re: Et alors ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Contrairement à un Python 3 qui casse la compatibilité avec Python 2

        tu n'as qu'a utiliser python2 c'est toujours maintenu. Python3 c'est une evolution majeur de python et donc on pourrait le considerer comme un autre language. Ton argument est debile car le jour ou Microsoft decidera d'utiliser un autre langage on devra dire: "quel honte mon code C# il compile plus avec tartempion"?

        • [^] # Re: Et alors ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          tu n'as qu'a utiliser python2 c'est toujours maintenu. Python3 c'est une evolution majeur de python et donc on pourrait le considerer comme un autre language.

          C'est tout le problème, surtout pour un langage communautaire : j'ai le choix entre un langage en mode "maintenance", sans possibilité d'utiliser les dernières nouveauté kikoolol, voir même demain les super lib populaires que tout le monde utilise sauf moi.

          Ton argument est debile car le jour ou Microsoft decidera d'utiliser un autre langage on devra dire: "quel honte mon code C# il compile plus avec tartempion"?

          Oui bien sûr tu pourras le dire, car ca sera regrettable.

          • [^] # Re: Et alors ...

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est tout le problème, surtout pour un langage communautaire : j'ai le choix entre un langage en mode "maintenance", sans possibilité d'utiliser les dernières nouveauté kikoolol, voir même demain les super lib populaires que tout le monde utilise sauf moi

            c'est rigolo car ce que tu dis semble tres legerement contredit par dans la news http://linuxfr.org/news/python-3-4-est-sorti-avec-7-nouveaux-modules

            asyncio, c'est vraiment la killer-feature de cette nouvelle version. Ca pourrait à lui seul justifier que des projets emprisonnés dans Python 2.7 passent en Python 3! Sauf que … il existe un backport Python 2 !

            Finalement, presque la totalité des goodies de la lib de Python 3.4 sont disponibles sous forme de backport pour des version inférieures, et notamment Python 2.7 . Et côté évolution du runtime ou du langage, les évolutions ont l'air utiles mais ont relativement peu de chances d'impacter le développeur python "moyen" qui ne pousse pas Python dans ses retranchements. Ah si quand même, les évolutions autour de SSL, va vaut le coup.

            • [^] # Re: Et alors ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui, tu as aujourd'hui des backports des modules officiels. Mais probablement pas des modules kikoolol fait par machin sur gitbub. Et comme je l'ai dis, à mon avis demain ca ne sera plus le cas : Python 2 va devenir de moins en moins populaire, ca va gonfler les mainteneurs, etc.

              C'est exactement la même chose sous Linux, en tout cas dans mon expérience Debian/Ubuntu : des backports quand tu es sur la version stable/LTS et qu'une nouvelle version plus récente est sortie, mais pas des backports de tout, et surtout pas pour 5 ou 10 ans. Tôt ou tard tu te résignes à migrer. Et au passage bonjour le bordel avec les backports installés qui rentrent en conflit avec les packages officiels justement.

              • [^] # Re: Et alors ...

                Posté par . Évalué à 0.

                Arrete si c'est juste pour cracher sur python, ca ne te meneras a rien. Meme Microsoft est tres python et pousse le language ca te fait peut etre mal au cul mais si j'en crois les confs ou je suis alle recemment c'est ce que les gars de Microsoft ont dit.

                Alors le language d'amateur il a encore de beaux jours devant lui, de tres beaux jours.

                • [^] # Re: Et alors ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Tu dois vivre dans un monde parallèle :)

                  MS a à peu prêt fini d'unifier ses plateformes de dev pour mobile/tablette/PC avec un nouveau modèle, WinRT. Quelles sont les langages mis en avant par MS ? : C#, C++, et, mode oblige, une nouveauté, Python ? Non. HTML5. Il est où Python ? DTC.

                  Mais oui, je ne doute pas qu'à une conférence Python, tu es trouvé un représentant de MS pour dire que Python c'était bien. Faut caresser dans le sens du poil tous les développeurs.

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    MS ne semble pas trop cracher sur Python quand même.
                    Il me semble qu'il ont donner de l'argent pour IPython, qu'il ont eu supporté IronPython et que "Python Tools for Visual Studio" est toujours développé par MS. Il a d'ailleurs assez bonne réputation il me semble.

                  • [^] # Re: Et alors ...

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Mais oui je vis dans un monde parallel :) si cela peut te faire plaisir et en fait je me suis trompe le gars de Microsoft n'a pas dit que Microsoft a file du fric a un projet comme python et ipython, non non il n'a en effet jamais dis cela :)

                    • [^] # Re: Et alors ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Faut juste bien comprendre l'intérêt de MS dans Python :

                      MS est dans une bataille commerciale féroce contre Google et autre Amazon pour l'hébergements de services/applis/OS dans le "cloud". Leur fer de lance, c'est Azure.

                      Pour cela, ils ont besoins de supporter un maximum de technos pour montrer que c'est une plateforme ouverte : mieux vaut vendre un serveur Azure + app d'une autre techno que de tenter d'imposer Azure + ASP.NET + C# et de se fermer une grosse partie du marché Cloud.

                      Python est utilisé par des applications côté serveurs web (ex : Django) : MS se doit donc de proposer le support de cette techno. Le support peut être purement technique comme financier.

                      Mais ca n'a rien de spécifique à Python, MS fait de même avec PHP, Java, Node.js et même Linux, qui est officiellement supporté dans Azure. C'est pas pour autant que MS est un supporter de Linux et Python !

                      Si tu veux chercher les technos réellement mises en avant par MS, t'imagines bien qu'il ne faut pas aller à une conf Python. Tu vas sur le site MSDN, tu vas sur le site officiel de MS, ou tout simplement tu regarde les produits commerciaux de MS : y'a kedal en Python. Même dans Visual Studio le support a été retiré et n'est maintenant présent que sous la forme d'un plugin externe non installé par défaut.

                      Le seul vrai langage qui est mis en avant récemment par MS parcqu'ils souhaitent pousser la techno, c'est HTML5+Javascript. Ils t'en mettent à tous les égages dans Visual Studio, que ce soit côté serveur, côté client web, application "Store" et même Windows Phone.

                      • [^] # Re: Et alors ...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Le seul vrai langage qui est mis en avant récemment par MS parcqu'ils souhaitent pousser la techno, c'est HTML5+Javascript.

                        Ca depend de quel domaine et dans le developement d' application web je veux bien mais dans la vie il n'y a pas que cela, loin de la, et ce n'est pas que sur ce sujet que Microsoft se bat avec d'autre compagnie.

                        • [^] # Re: Et alors ...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          dans le développement d' application web je veux bien mais dans la vie il n'y a pas que cela, loin de la

                          Je suis d'accord avec toi. Pourtant MS pousse HTML5+Javascript également dans les application client (dans les "stores") à côté de C#/.NET. Avec le développement en parallèle de TypeScript pour rendre un gros projet dans ces technos "industrialisable".

                          Sinon il reste la programmation système, aujourd'hui c'est essentiellement C++; et le script/admin, où MS a son PowerShell.

                          Côté recherche, je vois F# (programmation fonctionnelle) et M# (programmation système).

                          Je vois vraiment pas où MS a casé Python dans leur stratégie, tu penses à quoi ?

                          • [^] # Re: Et alors ...

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Côté recherche, je vois F# (programmation fonctionnelle) et M# (programmation système).

                            MOUARFFFFFFFF je n'ai jamais vu ces languages utilises, jamais et surtout pas en recherche a moins que tu parles de recherches sur les languages. Et encore c'est de la recherche microsoft-microsoftienne.

                            Je vois vraiment pas où MS a casé Python dans leur stratégie, tu penses à quoi ?

                            Dans le domaine de la recherche scientific. Ils mettent peut etre des clopinettes par rapports a leur budget mais bon cela fait parti (a moins que ce soit de gros menteurs ou qu'ils soient encore moins au courrant que Timaniac…) de leur startegie autour de Azur. Encore une fois je ne parle pas de la strategie interne mais de ce qui est presente au dehors et a leurs clients ou potentiel clients.

                            • [^] # Re: Et alors ...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              jamais et surtout pas en recherche a moins que tu parles de recherches sur les languages.

                              Je parle de recherche sur les langages.

                              cela fait parti […] de leur startegie autour de Azur

                              On est bien d'accord. Mais MS ne mise pas plus sur Python que pour les Ruby PHP et autre Java.

  • # ...mhhh

    Posté par . Évalué à 5.

    The transition to compilers as platforms dramatically lowers the barrier to entry for creating code focused tools and applications. It creates many opportunities for innovation in areas such as meta-programming, code generation and transformation, interactive use of the C# and VB languages, and embedding of C# and VB in domain specific languages.

    Il faut rappeler que roslyn est un compilateur en mode SAAS.
    Donc il sont simplement entrain d'initier le mouvement pour faire intégrer cet outil dans des plateformes d'hébergement et des services connectés.

    Dit autrement, au lieu de vouloir toute réaliser la chaîne d'intégration comme auparavant, ils viennent se positionner au milieu de l'architecture, la brique la plus compliqué à maj, la plus centrale peut être aussi, donc celle qu'il fallait viser à moindre frais pour perdurer chez nos clients adorés,
    Quelque chose dans ce goût là amha.

    • [^] # Re: ...mhhh

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faut rappeler que roslyn est un compilateur en mode SAAS.

      Saikoi un compilateur en mode SAAS ? Ca compile dans le cloud et ça facture au ko compilé ?

      • [^] # Re: ...mhhh

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/04/14 à 17:06.

        tu as raison, j'ai un peu, beaucoup, marseillais, extrapolé ici, en ne vérifiant pas assez.
        ce n'est pas un mode saas, pas jusqu'à maintenant, j'ai relu quatre fois, en fait c'est construit comme une suite de service, d'api, orienté opérations de compilation.

        Ce truc me paraissait bizarre,

        Microsoft "Roslyn" is a set of APIs for exposing the Microsoft C# and Visual Basic .NET compilers as services available at runtime

        j'aurais du me méfier, c'est la vie.

        qu'on me mette moins un que ce commentaire disparaisse …. : (

        En fait , ils ont juste codifié l'usage de la suite de compilation pour être consommés par d'autres services, éventuellement au runtime, éventuellement, j'extrapole encore, autour du process de build ?

        bref busted, merci.

        • [^] # Re: ...mhhh

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est grosso modo fait pour tout les outils qui ont besoin de compiler/analyser du code : IDE, outils de refactoring, d'analytics, de couverture de code, de compilation à la volée, etc.

  • # Erreur dans le titre

    Posté par . Évalué à 4.

    Ce serait plutot "Microsoft libère leur son compilateur C#". Ca pique de voir ça …

    • [^] # Re: Erreur dans le titre

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      pour un vendredi, ça aurait pu être "Microsoft libère votre compilateur C#" :-)

      (et d'ajouter que Mono ne sert plus à rien, mais là c'est du troll).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.