Journal Internet n'est pas le web

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
23
7
sept.
2010
Vous l'avez remarqué, depuis quelques mois je prends le temps de corriger systématiquement tous les journaux, dépêches et commentaires qui utilisent un des termes « Internet » et « web » pour l'autre. En effet, cette confusion, courante, d'apparence bénigne, me semble extrêmement lourde de conséquences, autrement dit, grave. Comme elle est très facile à éviter, j'essaie de faire en sorte que nous ne la faisions plus.

Cette confusion ne date évidemment pas des débuts de l'Internet, puisque le web n'existait pas à l'époque. Je la placerais plutôt vers 1995, avec le lancement d'un navigateur web au nom fallacieux : Microsoft Internet Explorer.

Depuis, l'usage du web a fortement progressé, devenant la première utilisation d'Internet, ce qui a encouragé cette confusion. On entend ainsi parler de « site Internet », de « navigation Internet » ou encore d'« aller sur Internet ».

Les vampires parasites escrocs commerciaux et marketeux de divers fournisseurs d'accès à Internet y ont vu, sans doute involontairement, une piste pour faire plus de fric segmenter ou contrôler leur marché, en créant des offres d'accès à « Internet » qui ne fournissent rien de plus qu'un accès aux services DNS et HTTP d'Internet. Ces offres, très répandues dans les services construits sur les réseaux de données sans fil, sont évidemment mensongères — puisqu'elles prétendent fournir un accès à un réseau mais ne le font pas — et abusives — puisqu'elles impliquent une inspection d'un en-tête des paquets qui ne concerne en rien le transporteur, qui viole ainsi le secret de la correspondance.

Parmi ceux qui connaissent bien Internet, presque tout le monde critique ces pratiques des FAI. Par cohérence, il faut combattre la confusion de termes qui a permis leur émergence : cela demande un effort très faible, et si nous, qui nous y connaissons, ne le faisons pas, personne ne le fera. Voudriez-vous d'un accès à « Internet mobile » selon Orange ?
  • # non

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    >> Vous l'avez remarqué,...

    Non, je n'ai pas remarqué. Il faut dire que tu n'es pas le centre de mes préoccupations.

    Toutes mes confuses.
    • [^] # Re: non

      Posté par . Évalué à 4.

      Moi, j'avais remarqué, et si j'étais de l'espèce drosophile, je serrerai les miches...

      Tanguy, prends tes gouttes stp...
  • # Aide

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    D'ailleurs, si d'autres veulent contribuer à corriger de genre d'erreur, ça aiderait, vu que je ne vous pas forcément tout.

    J'en profite pour suggérer aux modérateurs de corriger de même les dépêches, bien que cette erreur y apparaisse rarement, peut-être parce qu'ils la corrigent déjà. :-)
    • [^] # Re: Aide

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    • [^] # Re: Aide

      Posté par . Évalué à 3.

      Mais sinon, comme on fait tout passer la couche applicative par le port HTTP en rajoutant une couche de protocole (SOAP, REST ...), le web et l'internet c'est kif kif, non ?
      • [^] # Re: Aide

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ben voyons. Va héberger des services normaux derrière une telle connexion à « Internet ».
        • [^] # Re: Aide

          Posté par . Évalué à 3.

          Un service normal, c'est internet, le reste, les email et MSN, ça passe par internet maintenant !

          =====> [ ]
      • [^] # Re: Aide

        Posté par . Évalué à 1.

        Non !

        Internet c'est le réseau et le réseau devrait être est neutre. Plus exactement c'est un ensemble de réseau interconnectés utilisant le protocole IP. Sur Internet tu peux utiliser tout ce qui est au dessus de la couche IP, POP, IMAP, SMTP, HTTP, FTP, P2P, VoIP, IRC, etc.

        Le Web c'est l'ensemble des services/documents consultables via le protocole HTTP. Oui on peut consulter ses courriels via un service HTTP (Webmail), faire du transfert de fichiers et bien d'autres choses. Mais dans ce cas tu délègues la gestion de tes données à un prestataire de service (Google, ton FAI, ou autre) parfois sans aucune garantie réelle quant à la pérennité et la confidentialité de ces données.
        • [^] # Re: Aide

          Posté par . Évalué à 2.

          Ah, hormis le P2P purement décentralisé, les autres protocoles ne s'appuient pas sur des prestataires de service ?
          • [^] # Re: Aide

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non. Pour mon courrier électronique, ma messagerie instantanée, mes sites web, mes dépôts Git, je ne passe par aucun prestataire.
            • [^] # Re: Aide

              Posté par . Évalué à 1.

              En gros lorsque tu fais de l'auto-hébergement, tu n'utilises pas de prestataires en qui tu n'as pas confiance. C'est puissant comme raisonnement.

              Git est décentralisé donc pour moi c'est du P2P
              Sinon chez moi pop, smtp pointent sur mon FAI alors que tu les disais indépendants.
              • [^] # Re: Aide

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Et ? Tu sous-traites tes services, libre à toi. Ça ne fait pas de SMTP et POP des protocoles de centralisation pour autant.
          • [^] # Re: Aide

            Posté par . Évalué à 6.

            quand je fais du ssh entre chez moi et mon téléphone cela ne regarde que moi et pas orange.

            protocoles != services

            gtalk est un service (avec un prestataire).
            xmpp est un protocole (sans prestataire).
            • [^] # Re: Aide

              Posté par . Évalué à -1.


              xmpp est un protocole (sans prestataire).

              Ah ouais et tu va me répondre que tu héberges ton propre serveur avec juste ton compte dessus.
          • [^] # Re: Aide

            Posté par . Évalué à 3.

            Hormis le fait que tu peux héberger tous ses services sur ta propre machine, il y a tout de même une différence notable entre l'utilisation d'un Webmail et celle d'un client de courriel.
            Dans le premier cas tes courriels restent stockés sur le serveur du prestataire dans le second tu récupère tes courriels sur ton disque dur. Tu demanderas aux clients de Free qui ont fait une confiance aveugle dans leurs serveurs Zimbra ce que cela fait de perdre tous leurs courriels...
            • [^] # Re: Aide

              Posté par . Évalué à 3.

              Et ton webmail tu peux l'auto-héberger aussi.

              Je ne vois toujours pas en quoi le lien protocole/fournisseur du Web qui n'existerait pas avec les autres protocoles applicatifs. (P2P à part).

              C'est juste débile de faire passer les autres protocoles dans du HTTP mais grâce à nos chers admins il faut se rendre à l'évidence, l'internet et le web c'est pratiquement la même chose.
        • [^] # Re: Aide

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu es sûr de ta définition ? Pour moi on peut très bien faire du web sans HTTP, bon, avec de l'HTTPS, mais surtout avec pourquoi pas du FTP ou un peu n'importe quel protocole qui te permette de télécharger des pages web.
          • [^] # Re: Aide

            Posté par . Évalué à 3.

            Je suis jamais sûr de rien.
            HTTPS n'est que du HTTP chiffré, cela reste un protocole de transfert hypertexte. Les autres protocoles ne permettent pas de gérer la caractéristique essentielle du Web depuis son origine : les liens hypertextes (http://www.w3.org/Proposal.html)
  • # et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

    Posté par . Évalué à 1.

    dans un Frigo ou dans un refrigirateur ?
    • [^] # Re: et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Rien à voir, mais alors, rien à voir. Utiliser frigo comme un nom générique n'a à ma connaissance aucune conséquence néfaste.

      Le seul point commun est qu'il s'agit de métonymies. Je ne condamne pas la métonymie, je lutte juste contre l'une d'entre elles, qui a de graves conséquences.
      • [^] # Re: et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        >>> qui a de graves conséquences.

        Surtout pour les mouches qui refusent les rapports anaux.
        • [^] # Re: et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Tu reviens en parler après avoir essayé un abonnement à Internet selon Orange ?
          • [^] # Re: et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

            Posté par . Évalué à 7.

            le probleme des abonnements internet 3G mobile etc, c'est que tout est opaque.

            Y a pas que le probleme du mot internet/web

            mais aussi le "illimité"
            qui en fait est limité en terme de volume, mais aussi en terme de protocole.

            et c'est la dessus qu'il faut se battre, plutot que sur le terme internet utilisé pour designer du web.

            il faut se battre pour faire apparaitre les forfaits pour ce qu'ils sont
            - forfait telephonie Xh/mois, data 500Mo/mois, SMS illimités

            ou bien
            - forfait telephonie Xh/mois, navigation web 500Mo/mois, SMS illimités


            plutot que
            - forfait telephonie Xh/mois, internet illimité*
            (* dans la limite de 500Mo par mois, navigation web uniquement)
            • [^] # Et les « forfaits » ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Moi je milite pour l'utilisation correcte du mot forfait. Un contrat X h/mois ce n'EST PAS un forfait, c'est de la vente d'avance avec minimum de facturation.

              Un forfait, c'est le paiement d'une somme (forfaitaire) pour l'accès à un service. Par exemple, pour l'accès aux remontées mécaniques d'une station de sports d'hiver. S'il y a une limite en heures et qu'au-dessus de cette limite le prix est différent, alors par définition la somme payée n'est plus forfaitaire et l'abonnement n'est pas un forfait.
          • [^] # Re: et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Marrant moi quand on me vend un truc, et parce que je sais, comme toi, que les commerciaux sont des voleurs (ou le contraire), je ne fais pas que lire la GROSSE PUB sur le dessus du paquet.

            Mais tu as raison corriger un abus de langage c'est certainement mieux.
            • [^] # Re: et tes produits frais, tu les range dans quoi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              es commerciaux sont des voleurs (ou le contraire)
              Ce n'est pas une bijection.
              Tous les commerciaux sont des voleurs, mais tous les voleurs ne sont pas des commerciaux.

              Perso je trouve que "parasite" est plus adapté.
              Un chti exemple tout frais de ce matin :-)
              Lundi, je reçois comme souvent un email non sollicité de la part de progonline.com (j'ai une compte chez eux depuis plusieurs mois car j'ai passé une annonce UNE fois, et je reçois une pub de merde de temps en temps). Je suis le lien "désabonnez vous".
              Ce matin, soit 2 jours plus tard, un type me téléphone en me disant qu'il bosse pour progonline (super, tu indiques clairement que tu ne veux pas de pub par email... donc ils te téléphonent !). Je fais le dialogue à peu près de mémoire, ça a duré moins de 10 secondes:
              Drelin drelin
              - Kerro bonjour
              - Bonjour, je suis Charles-André Trouduku de progonline
              - heu... non merci, je n'apprécie pas les contacts commerciaux
              - ce n'est pas un contact commercial, c'est pour vous présenter nos services
              - ... ?!! (et en plus il me prend pour un con) Merci, au revoir (je raccroche)

              Donc: parasites, escrocs, menteurs, lourdingues, chiants, etc
  • # Moi aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Moi aussi ça m’énerve et je le fais remarquer systématiquement. Malheureusement, ça empire…

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Mwai

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    • [^] # Re: Mwai

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Même si un bateau a, en général, besoin d'être sur l'eau pour son utilisation principale, on peut tout de même dire qu'il navigue sur Terre, non ?
      • [^] # Re: Mwai

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Non.
        Il navigue EN mer.

        Donc Firefox navigue en web.
        CQFD

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

  • # Et HTML5 ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Il y a aussi HTML5 qui est devenu un mot fourre-tout, avec le soutien de certains "tech evangelist" célèbres :(

    Par exemple de nombreux sites parlent du logo HTML5 de Google aujourd'hui, alors que c'est du "simple" Javascript (pas d'utilisation de nouvelles APIs) avec des éléments DIV. Il y a un peu de CSS3 (border-radius par exemple), c'est tout.
    • [^] # Re: Et HTML5 ?

      Posté par . Évalué à 10.

      il y a HTML5, et HTML5 par Google.
    • [^] # Re: Et HTML5 ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Finalement, HTML5, c'est un peu le "Web 2.0" de la fin des années 2000.
    • [^] # Re: Et HTML5 ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Ah ouais, moi y a pas longtemps en entendant parler de ce logo j'ai entendu quelqu'un dire "Oh, les nazes, ils l'ont fait en javascript tout con, ils auraient pu le faire en HTML5". Je me suis bien marré.

      Tiens, pour rebondir sur le journal, même si l'erreur ne doit pas être trop récurrente sur linuxfr, le HTML et le CSS ne sont PAS des langages de programmation. Merci de votre compréhension.
  • # De mémoire

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    De mémoire, j'ai toujours pu faire du FTP (limité, certes) avec un fureteur.
    FTP, c'est de l'internet, pas juste du web, non ?
    • [^] # Re: De mémoire

      Posté par . Évalué à 4.

      mais oui, on peut faire un paquet de choses sur internet avec un navigateur, pas que du http et du https (à noter que google souhaite retirer la mention de http dans son navigateur chrome : http://code.google.com/p/chromium/issues/detail?id=41467 ce qui est complètement débile).

      Et sinon, je ne vois pas l'intérêt de rajouter un vilain anglicisme (web), dans notre beau vocabulaire, et je suis certain que l'académie ne validerait pas ce mot "web", donc quitte à enculer les mouches jusqu'au bout, autant éviter d'écrire "web" ;)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: De mémoire

        Posté par . Évalué à 5.

        Il fut une période où on disait "la toile" pour désigner "le web"...
      • [^] # Re: De mémoire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >> Et sinon, je ne vois pas l'intérêt de rajouter un vilain anglicisme (web), dans notre beau vocabulaire

        C'est marrant que tu dises ça alors que j'utilise le mot « fureteur » qui n'est pas des plus courants en Europe :)
        • [^] # Re: De mémoire

          Posté par . Évalué à 2.

          oui, je ne disais pas cela pour toi, mais pour ceux qui préfèrent dirent "web" (ex : site web) à la place d' "internet" (ex : site internet).

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: De mémoire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Parce qu'Internet, ce n'est pas un anglicisme ? Libre à toi de parler d'inter-réseau, de réseau d'interconnexion, du réseau des réseaux…
            • [^] # Re: De mémoire

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Parce qu'Internet, ce n'est pas un anglicisme ?

              La majuscule dans ta phrase suffit à illustrer que même toi tu considères « Internet » comme un nom propre. Tu veux traduire les noms propres maintenant ? À l'inverse on dit toujours « le web », tu navigue souvent sur Web toi ?
              • [^] # Re: De mémoire

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                On me signale dans l'oreillette que dans certaines parties de la France on dit "je vais chez le Paul"
                Mais bon...
              • [^] # Re: De mémoire

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je vais parfois voir des films au Bretagne, ou au Gaumont Parnasse, quand je ne suis pas aux États-Unis.
              • [^] # Re: De mémoire

                Posté par . Évalué à 6.

                > Tu veux traduire les noms propres maintenant ?

                On me signale dans mon oreillette un scandale hors norme : les londoniens n'appellerait pas leur vile Londres mais London !! Mais pourquoi ont-ils traduit ? Ha mais, on me dit que c'est pareil pour Francfort et Cologne en Allemagne, le mal se répand ! Ils sont fous ces étrangers de traduire des noms propres...
                • [^] # Re: De mémoire

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est vrai, on devrait traduire Internet en français. Je propose Intertroll.

                  ah zut, c'est vrai troll c'est pas français. Intergnome donc.

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: De mémoire

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Excuse moi de te le dire mais : ta réponse est complètement à côté de la plaque. Je ne propose pas de traduire Internet en français, je dis juste, de manière ironique, que la traduction de noms propres, ça existe. Rien d'autre.
                • [^] # Re: De mémoire

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Entre Je vais parfois voir des films au Bretagne, ou au Gaumont Parnasse et ton commentaire, j'ai vraiment l'impression que vous faîtes exprès de ne pas comprendre.

                  Je commence par Tanguy Ortolo : tu peux bien aller où tu veux ça ne fait pas de « web » un nom propre.

                  Et pour toi mon rembobinage, effectivement quelques villes dont la portée est multiculturelle ont un nom dans plusieurs langues. De même certains noms qui partagent des racines communes peuvent éventuellement être traduits (les Guillaume et William, les Nicholas et Nicolas, etc [0]) mais d'une manière générale on ne traduit pas tout et n'importe quoi. Quand une chinoise s'appelle Tianfeng, une fois que tu as fait la correspondance phonétique approchée en alphabet latin, tu ne t'amuses pas à l'appeler Martine parce-que ça fait moins impérialiste chinois.

                  [0] ou certaines marques qui s'adaptent au marché : Auchan qui devient Alcampo…
                  • [^] # Re: De mémoire

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je répondais juste à un argument : « web est un nom commun, la preuve, on dit « le web » — « aller sur le web » — et non « Web » — « aller sur Web » — tout court ».

                    Cet argument est faux, le déterminant ou l'absence de déterminant utilisé est à peu près indépendant du fait qu'un nom soit propre ou commun. La preuve :
                    — pas de déterminant : Rouen ;
                    — un déterminant : les États-Unis, le Gaumont Parnasse, les Pyrénées.

                    Le web pourrait bien être un nom propre : logiquement, c'en est un, puisqu'il n'y en a qu'un, c'est le web, pas un web.
                    • [^] # Re: De mémoire

                      Posté par . Évalué à 4.

                      logiquement, c'en est un, puisqu'il n'y en a qu'un, c'est le web, pas un web.
                      Ah non!
                      Ya le web, et le web selon orange.

                      Ca fait au moins deux.

                      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                      • [^] # Re: De mémoire

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Non, tu confonds avec Internet selon Orange.
                        • [^] # Re: De mémoire

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Ah bon, c'est pas la meme chose?

                          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: De mémoire

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Il n'y a qu'un seul "World Wide Web" mais il y a de nombreux, très nombreux web privés :)

                      ET wikipédia est d'accord avec moi :p

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/World_Wide_Web#Intranets_et_Web(...)
                    • [^] # Re: De mémoire

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Je me fiche du troll sur {w,W}eb et {i,I}nternet, toussa, mais,

                      >> Cet argument est faux, le déterminant ou l'absence de déterminant utilisé est à peu près indépendant du fait qu'un nom soit propre ou commun. La preuve :
                      >> — pas de déterminant : Rouen ;
                      >> — un déterminant : les États-Unis, le Gaumont Parnasse, les Pyrénées.

                      Rouen est une ville. Pas de déterminant pour les villes pour autant que je sache (sauf quand le nom de la ville lui-même contient un déterminant).
                      Pour les pays, c'est plus délicat, y a des exceptions (Djibouti, Haïti, Bahreïn…)

                      Le Gaumont Parnasse est en fait « le cinéma Gaumont Parnasse, » de même que tu dis « la famille Ortolo. »

                      Et pour les noms communs, je n'en vois pas qui se passe de déterminant, et je pense qu'il est correct d'assumer « nom commun => déterminant, » et donc de montrer une corrélation entre l'absense ou non de déterminant et la nature du nom.

                      Bref, c'est pas indépendant, car il y a des règles. C'est juste que c'est plus précis qu'un simple découpage « nom propre/nom commun. »
    • [^] # Re: De mémoire

      Posté par . Évalué à 3.

      à l'époque de mozilla, on faisait même des mails et de l'irc :)

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: De mémoire

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Justement, hier je tente de lire une pièce jointe dans un mail, sur mon téléphone Android avec un forfait SFR, impossible car le port utilisé dans ce cas est bloqué par SFR.

      Pourtant j'ai un forfait "Internet illimité"

      :-)

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # Glossaire

    Posté par . Évalué à 9.

    Un petit glossaire pour ceux qui n'ont pas suivi depuis le debut:

    Vous l'avez remarqué: personne ne m'a felicite pour mon excellent travail, alors je fait un journal, histoire que ca se sache!

    je prends le temps de corriger systématiquement tous les journaux, dépêches et commentaires: comme j'ai pas de vie sociale, j'ai plein de temps a perdre. Du coup je me suis trouve un nouveau hobbie. J'aurais bien fait la meme chose sur Wikipedia, mais ils sont deja en surnombre de gros lourds qui prennent le reglement pour la parole divine, alors je me rabas sur LinuxFR.

    En effet, cette confusion, courante, d'apparence bénigne, me semble extrêmement lourde de conséquences, autrement dit, grave.: En fait personne n'en a rien a foutre, mais j'aime bien monter en epingle des sujets sans importance.

    Comme elle est très facile à éviter, j'essaie de faire en sorte que nous ne la faisions plus.: Du coup, j'ai decide de repeter en boucle la meme chose. Apres tout, ca a bien marche avec RMS et GNU/Linux, pourquoi pas moi?
    • [^] # Re: Glossaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ouaouh !

      Tes commentaires sont impressionnants, j'ai pensé grosso modo la même chose lorsque j'ai lu son journal !

      Ceci dit, et même si le sujet des journaux est libre, j'invite ceux qui s'ennuient à ce point à passer du temps à écrire des dépêches. Tout le monde serait gagnant :
      - Linuxfr en a besoin pour vivre ;
      - Ceux qui en envie de "se faire voir" ont une bien meilleur visibilité que dans un journal ;
      - Et si le sujet est vraiment si important, il sera bien mieux mis en valeur en page principale.

      C'était mon commentaire du matin...
      • [^] # Re: Glossaire

        Posté par . Évalué à 3.

        Et comme ça après ils peuvent gagner un abonnement à un magazine linux et moins s'ennuyer.
        • [^] # Re: Glossaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ben, personnellement, j'ai plutôt gagné des bouquins. Il y a aussi des abonnements, à gagner ? Il va falloir que je cherche encore plus d'occasions de rédiger des dépêches alors !
  • # Arrête.

    Posté par . Évalué à 10.

    Vous l'avez remarqué, depuis quelques mois je prends le temps de corriger systématiquement tous les journaux, dépêches et commentaires qui utilisent un des termes « Internet » et « web » pour l'autre.

    Ouais, d'ailleurs c'est pénible et prétentieux.

    Tu peux arrêter maintenant ?
  • # Aller sur Internet

    Posté par . Évalué à 10.

    Le web est une partie d'internet. Alors 'allez sur internet' ne me semble pas être une expression inexacte, même si elle manque de précision.
    • [^] # Re: Aller sur Internet

      Posté par . Évalué à 6.

      Entièrement d'accord !

      D'accord pour dire que l'amalgame est souvent fait par les offres commerciales (puisque accès "tout Internet" veut souvent dire accès "seulement web"), mais c'est pas une raison pour critiquer à tout va.

      Dans ce journal : On entend ainsi parler de « site Internet », de « navigation Internet » ou encore d'« aller sur Internet ».

      C'est totalement vrai, un site web est un site Internet, quand on navigue entre des sites HTTP on navique bien sur Internet, on va sur Internet.
    • [^] # Re: Aller sur Internet

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Un peu comme dire « je suis sous linux » alors qu'on devrait dire « Debian/GNU/Linux/Xorg/Qt/KDE ».
      • [^] # Re: Aller sur Internet

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Grâce aux progrès en marketing, maintenant le jeune peut dire "Kubuntu"...

        ... ce qui fait gagner un temps précieux à tout le monde pour pouvoir continuer à troller sur le web (ou sur internet pour ceux qui sont pas chez orange)
    • [^] # Re: Aller sur Internet

      Posté par . Évalué à 1.

      Non.
      Le Web est un service disponible sur l'Internet ce n'est pas une partie du réseau.
      Est-ce que tu dis que tu vas sur le réseau Hertzien quand tu regarde la télé ?
    • [^] # Re: Aller sur Internet

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      lors 'allez sur internet' ne me semble pas être une expression inexacte

      Tout à fait, on devrait dire « aller à internet », je ne vois pas comment les gens font pour s'étaler SUR internet…
      Attend, on me fait signe que je me suis trompé de sujet. Ah ? Désolé pour le bruit…
  • # T'as raison :)

    Posté par . Évalué à 10.

    Laisse parler les trolleurs, ton combat est juste et nous finirons par faire admettre la vérité.

    Tu devrais faire un site Internet pour propager la bonne parole.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # L’indicatif n’est pas le subjonctif

    Posté par . Évalué à 7.

    Vous l'avez remarqué, depuis quelques mois je prends le temps de corriger systématiquement tous les journaux, dépêches et commentaires qui utilisent un des modes « indicatif » et « subjonctif » pour l'autre. En effet, cette confusion, courante, d'apparence bénigne, me semble extrêmement lourde de conséquences, autrement dit, grave. Comme elle est très facile à éviter, j'essaie de faire en sorte que nous ne la fassions plus.

    →[]
  • # autre idée

    Posté par . Évalué à 2.

    dire "l'être humain" au lieu de l'Homme
  • # Du sens des mots et de la culture...

    Posté par . Évalué à 10.

    Je vais jouer les rabat-joie, je vois une majorité de commentaires qui se fout de sa gueule, et moi je pense qu'il a raison.

    D'un: les mots ont un sens, parfois plusieurs, et parfois les sens se "recouvrent".
    Quand on me dit "Internet", j'ai quelque chose en tête.
    Quand on me dit "le web", j'ai autre chose en tête.

    Problème: vu que maintenant on peut allègrement mélanger les deux parce que messieurs les marketeux trouvent que "ça sonne 'achement mieux comme ça", quand un utilisateur lambda me dit "le web" ou "Internet", je ne sais plus trop duquel il parle.

    De deux, faire la distinction implique de connaître la différence, et même avant ça: savoir qu'il y a une différence.
    On a déjà vu des journaux trollesques qu'on peut résumer part "Est-ce Linux qui n'est pas prêt pour le bureau ou les utilisateurs qui ne sont pas prêts à utiliser un ordinateur?!"
    Et non, les utilisateurs ne savent pas ce que c'est que la ligne de commande, le noyau et tout ce bordel. Ils savent juste ce que c'est Internet.
    Ah non! En fait ils ne savent pas, parce que Internet et le web, c'est pareil. Et du coup, pourquoi Internet ça ne pourrait pas être juste ce gros bouton bleu "E" avec des ronds autour, vu que de toute façon c'est tout pareil?

    Ça vous parait étrange?
    En Chinois, il n'y a qu'un seul mot pour "souris" et "rat". Conséquence: personne ne s'intéresse à la différence, c'est la même chose. Si vous dites les rats c'est plus intelligents que ces connes de souris, on vous regarde avec de gros yeux ronds genre "la grosse poule est plus intelligente que la petite".
    Si vous dite que les souris, chez nous, c'est parfois vu comme mignon (mickeeeeeeey), ici, non. C'est un animal dégueulasse qui vit dans les égouts. M'en fout que tes rats y sont plus petits.

    À côté de ça, ils ont des noms précis pour désigner les oncles, tantes, cousins, cousines suivant que ce soit du côté du père ou de la mère, que ce soit plus vieux ou plus jeune! De leur point de vue, nous sommes familialement stupides. Comme on n'a qu'un seul mot pour enregistrer, nous, occidentaux, on a beaucoup de mal à mémoriser la position de tous ces gens dans un arbre généalogique.
    Eux se rappellent de celui de leurs potes d'enfance parce que machin, c'est "le-fils-du-grand-frère-de-ta mère". Et ça tient en quelques syllabes...

    Bref, d'un côté on souhaite que les utilisateurs comprennent un peu mieux les ordinateurs, de l'autre on ne voit aucun problème à ce que la plus grande confusion possible soit entretenue.
    C'est grâce à ça qu'on a des "mon système d'exploitation c'est MS Office!", et ça:
    http://danstonchat.com/3017.html

    Les mots ont un sens, et avoir plusieurs mots pour distinguer plusieurs choses, c'est bon pour l'esprit!
    Na!
    • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > je vois une majorité de commentaires qui se fout de sa gueule

      Disons que ce qui me surprend personnellement c'est surtout ceci :
      En effet, cette confusion, courante, d'apparence bénigne, me semble extrêmement lourde de conséquences, autrement dit, grave.
      Quelles conséquences grave ????
      (l'enculage par les fournisseurs n'en étant pas une, quelque soit le terme ils le feraient)

      Et si on rajoute le fait que franchement ça devient lourdingue pour pas grand chose et que les commentaires sur l'orthographe ou pire sur l'usage courantpartoutlemondemaisquec'estpasbien de certains mots et particulièrement surtout lorsque les commentaires se limitent à ça.
      Donc forcément, ça casse les couilles.

      Mais je note tout de même que si les commentaires s'en foutent, la note du journal est correcte, indice que ça ne déplait pas non plus.
      • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        (l'enculage par les fournisseurs n'en étant pas une, quelque soit le terme ils le feraient)

        Ben si, ça en est une, tout comme quand ils parlent d'illimité (limité).
        Si ils proposent un accès Internet illimité, ce n'est pas un accès web limité qu'on s'attend à avoir.

        Les mots désignent une chose, et il faut le rappeler aux marketeux ou autre pour qu'on puisse parler la même langue et se comprendre. Sinon ça ne sert à rien d'avoir une langue commune, chacun peut parler la sienne et ça va être dur de communiquer.

        Donc forcément, ça casse les couilles.

        Qu'ils utilisent les bons mots qu'on parle la même langue, et on ne cassera plus les couilles.
        • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > Si ils proposent un accès Internet illimité, ce n'est pas un accès web limité qu'on s'attend à avoir.

          Tout comme s'ils t'annonçaient un accès web illimité, ce ne serait pas à un accès web limité que tu t'attendrais. Mais ça ne change rien au fait qu'ils le feraient quand même.

          > Sinon ça ne sert à rien d'avoir une langue commune, chacun peut parler la sienne et ça va être dur de communiquer.

          En l'occurrence la plupart des gens ne connaissent pas la différence entre web et internet et de toute façon s'en foutent. Ils ont justement une langue commune dans ce cas car utilisent le même mot pour dire la même chose.
          • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

            Posté par . Évalué à 4.

            Et de toute façon, ils utilisent principalement le ouebe, parce qu’en dehors du P2P, et de messenger, ils vont sur yahoo actu, sur google, sur youtube, un ou deux sites de streaming, et 3 ou 4 sites de boule. Ils n'utilisent pas git, et utilisent leur ouébmél, parce que configurer un client mail c'est chiant et de toute façon ils ne savent même pas que ça existe.

            Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Moi j'interprete la note du journal comme : Il y a (en ce moment) un delta de 14 entre les gens qui sont contre les violence faites aux diptères et ceux qui trouvent que les croisades perdus d'avances et à l'intérêt discutable c'est trop super bien.
      • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mais je note tout de même que si les commentaires s'en foutent, la note du journal est correcte, indice que ça ne déplait pas non plus.

        C'est normal, ça. On a d'avantage tendance à s'exprimer pour dire qu'on n'est pas d'accord en précisant sa position. Alors que dire « je suis d'accord », ça ne sert pas à grand chose. :-)
      • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

        Posté par . Évalué à 6.


        Quelles conséquences grave ????
        (l'enculage par les fournisseurs n'en étant pas une, quelque soit le terme ils le feraient)

        Non justement : ils trouveraient autre chose !
        Si chacun avait pleinement conscience de la différence qu'il existe entre ces deux notions, les fournisseurs proposeraient certainements de véritables accès à Internet pour les équipements mobiles à des tarifs plus raisonnables que celles que l'on trouve en ce moment.

        Malheureusement, il se trouve que ceux qui ont la connaissance contribuent à semer la confusion, favorisant l'ignorance de ceux que tu sembles décrire comme prédestinés à se faire enculer, entraînant la qualité des offres vers le bas et les prix vers le haut.


        Et si on rajoute le fait que franchement ça devient lourdingue pour pas grand chose et que les commentaires sur l'orthographe ou pire sur l'usage courantpartoutlemondemaisquec'estpasbien de certains mots et particulièrement surtout lorsque les commentaires se limitent à ça.
        Donc forcément, ça casse les couilles.

        Faire une simple distinction entre un réseau supportant une multitude de protocoles et un seul protocole, ça ne me paraît pas coûter très cher, ça ne me paraît pas stupide non plus. Il ne faut pas redéfinir les vérités techniques sous prétexte que l'usage courant est foireux.

        Ça casse certainement les couilles de voir des messages hors-sujet ou répétitifs, ou bien de devoir admettre que l'on commet des erreurs. Cependant, je trouve que reprocher aux uns d'aider les autres à corriger leurs erreurs est plutôt absurde et contre-productif.

        Pour finir sur une note positive, j'ai vu une pub pour une offre "web et mail illimités", chez Virgin Mobile je crois. C'est presque un progrès.
    • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

      Posté par . Évalué à 8.


      En Chinois, il n'y a qu'un seul mot pour "souris" et "rat". Conséquence: personne ne s'intéresse à la différence, c'est la même chose. Si vous dites les rats c'est plus intelligents que ces connes de souris, on vous regarde avec de gros yeux ronds genre "la grosse poule est plus intelligente que la petite".

      Félicitations, tu aurais pu citer que Free signifie libre et gratuit mais là tu as innové.
      Je te plusse pour la peine
    • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi aussi je suis plutôt d'accord avec ce journal.
      Et j'avais remarqué que T.O. était déjà intervenu à ce sujet plusieurs fois, à bon escient à mon avis.
      Mais ce que je ne comprends pas, mais alors pas du tout, c'est le ton de certaines répliques : sec, condescendant, méprisant etc.
      La plupart des intervenants sur LinuxFr sont savants, drôles... Mais la courtoisie fait souvent défaut.
      Les logiciels libres rendent (sans doute) plus libre, mais ça ne va pas suffire...
      (c'était la minute de morale de M. Vieux Con)
    • [^] # Re: Du sens des mots et de la culture...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu n'aurais pas vu les prestations de Franck Lepage toi :) ?
      (Inculture I et II)

      Il dit qu'en effet, loin d'être un enculage de mouche, le choix des mots est pris très aux sérieux par des spécialistes commerciaux, par les politiciens etc (et ils sont très contents que les gens s'en foutent pour la plupart)

      Car ce sont les mots qui forment nos pensées, et non l'inverse.

      Ceux qui étaient appelés officiellement les "exploités" sont devenus, selon les termes recommandés en premier, puis dans le langage courant, les "défavorisés". Ce sont les mêmes personnes, mais avant elles subissaient une injustice, aujourd'hui elle n'ont juste pas de bol.

      On ne parle plus de hiérarchie, on parle de projet. Ben oui, on tape pas sur un collaborateur qui a des projets et qui veut ne demande qu'à les partager.

      (PS quand tu parlais des mots pour souris et rat, je pensais à une émission "rdvs en terre inconnue, en Namibie si je me souviens bien, avec M. Robin, ou la tribue n'avait qu'un seul mot pour l'eau (rivière, mer, pluie etc) mais plus d'une centaine pour les vaches)
  • # Internet illimité et VPN

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est marrant ce journal, parce que j'ai voulu me connecter hier au réseau VPN de ma boite (port 1194 classique openVPN) via mon tel android et mon forfait "internet illimité" et bien non, c'est filtré.

    J'ai donc envoyé un joli mail au support Orange, je me régale à l'avance de leur réponse. J'y ai même ajouté "je ne vous apprends évidemment rien en disant qu'internet et web sont deux choses différentes, le second n'étant que l'une des nombreuses possibilités offertes par le premier".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.