Journal x2go : le digne successeur de freenx

43
25
fév.
2013

Suite à un changement d'OS sur les ordinateurs auxquels j'ai accès (ayant enfin viré Archlinux de toutes mes machines), je cherchais à réinstaller freenx pour avoir un accès à distance au « bureau à mon bureau ».

Seulement freenx n'existe pas en dépôt officiel pour Mint (et autres Debian et dérivés).

Il existe des bidouilles pour l'installer (par exemple ici) mais pourtant malgré une installation réussie, après une connexion apparemment aboutie, mon client nx se faisait dégager par le serveur au moment de l'affichage du bureau. Il faut dire que l'installation de nx/freenx était toujours un peu fastidieuse, avec de nombreux essais et erreurs.

C'est alors que j'ai découvert x2go, un logiciel libre basé également sur le protocole NX, qui est plus moderne et dont le développement continue (freenx semblant au point mort depuis 2008, et il en va de même pour Neatx, développé par Google, qui n'a rien vu depuis 2010). Il existe aussi des outils comme xrdp (utilisant le protocole de microsoft), mais je n'ai pas essayé.

Il existe un wiki bien fourni, et globalement l'installation et la configuration sont faciles. Je regrette juste qu'il n'existe pas de client « portable » pour windows, au lieu de fournir un installateur classique, ça pourrait servir en environnement hostile. Il n'y a pas non plus de client pour Android (mais à ma connaissance il n'y en a pas non plus pour NX), pour cela il faudra se tourner vers le moins performant protocole VNC, ou vers le logiciel propriétaire teamviewer.

Pour en revenir à x2go, si vous avez une erreur de connexion la première fois, il faudra éditer votre ~/.ssh/known_hosts pour retirer la clé enregistrée la première fois que vous vous êtes connecté en ssh sur votre serveur, comme expliqué ici.

De façon générale, ce logiciel apporte vraiment plus que freenx, il y a un serveur et un client cohérents (développés conjointement dans le même projet), le client est visuellement et fonctionnellement agréable à utiliser (développé en qt), il permet également de partager un répertoire distant, propose le partage du son, de l'imprimante locale (pas testé), prend en compte les bureaux modernes et récents (kde, gnome, unity, lxde, xfce), bref, c'est vraiment l'outil qu'il vous faut si vous avez besoin d'un bureau à distance.

J'écris ce journal pour donner une meilleure visibilité à ce projet, car il n'a été jusque là que cité dans des commentaires, et en tout cas on ne le trouve pas quand on fait une recherche sur ce nom dans le moteur de recherche de linuxfr.

  • # Pourquoi ?

    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 25/02/13 à 13:07.

    ayant enfin viré Archlinux de toutes mes machines

    Cette phrase n'apporte qu'une questions : « Pourquoi ? » Quelles sont les raisons qui t'ont poussé à quitter Arch Linux ?

    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Suffit de l'essayer pour comprendre :)

      (outre ce troll gratuit je suis aussi entrain de virer arch linux de ma machine principal car depuis un an que je l'utilise il ne m'a jamais convenu réellement).

      • [^] # Re: Pourquoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Merci, c'était vraiment super informatif.

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          En gros il suffit surtout de dire que s'il y a autant de distribution linux c'est que chacun peut trouver son bonheur quelque part en fonction de ses besoins et de ses envies : pour moi arch linux ne remplie pas mes envie sur une distributions.

          Mais bon j'ai un peu l'impression depuis quelque temps qu'il est mal vu de dire du mal de Arch linux …

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Mais bon j'ai un peu l'impression depuis quelque temps qu'il est mal vu de dire du mal de Arch linux …

            Non.
            Rien de mal vu, seulement inintéressant de balancer un "Suffit de l'essayer pour comprendre :)" gratuit et sans aucun argument.
            J'ai cliqué sur "inutile" pour cette raison.

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 6.

            pour moi arch linux ne remplie pas mes envie sur une distributions.

            Je reformule donc : Quels sont tes envies qui ne sont pas satisfait avec Arch ?

            Mais bon j'ai un peu l'impression depuis quelque temps qu'il est mal vu de dire du mal de Arch linux …

            Non moi aussi j'ai tendance à trouver inutiles les réponses vides d'informations et pure troll alors que je suis sous Debian et n'ai pas particulièrement d'avis sur Arch.

            Du coup tu passe à OpenBSD ?

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 7.

              Quels sont tes envies qui ne sont pas satisfait avec Arch ?

              Sans connaitre ces envies, au hasard, je dirais : pas envie d'administrer tous les moindres composants du système, les intégrateurs sont là pour ça et on leur fait confiance. En gros, l'envie de passer son temps à utiliser son système plutôt que de passer son temps à le rendre utilisable.

              Dire que vous vous n'en avez rien à faire de la vie privée parce que vous n'avez rien à cacher, c'est comme dire que vous n'en avez rien à faire de la liberté d'expression parce que vous n'avez rien à dire. Edward Snowden

              • [^] # Re: Pourquoi ?

                Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 25/02/13 à 21:53.

                Ce qui est totalement faux.

                J'ai jamais autant gagné de temps que depuis que je suis sous Arch :
                -pas besoin d'installer la nouvelle version tous les 6 mois pour avoir les dernières versions des logiciels
                - plus besoin d'installer des PPAs
                - plus besoin de virer le superflu après installation
                - plus besoin de chercher les versions *dev d'une bibliothèque quand on veut ses fichiers d'en-tête

                L'intégration, elle est loin de revenir entièrement à l'utilisateur. C'est très très loin d'une LFS ou d'une Gentoo (pas de compilation ni de USE flags) quand même.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  Je confirme qu'il faut arrêter avec la légende de la distrib Arch qu'on passe son temps à configurer:
                  - La base on le fait une seule fois
                  - Le reste, c'est très rare d'avoir besoin d'une intervention manuelle (documentée sur le site)

                  Voilà, bref, pour moi ça "just works".

                  Le seul argument sur le coté relou, c'est quand un logiciel est cassé parce qu'une dépendance a été mise à jour et que le logiciel contient un bug mais:
                  - Ca permet de faire remonter upstream
                  - C'est corrigé rapidement

                  Donc on gros, si on a pas envie de faire le minimum syndical pour s'impliquer un peu dans le libre, effectivement, il y'a des choix plus judicieux.

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Je confirme qu'il faut arrêter avec la légende de la distrib Arch qu'on passe son temps à configurer:

                    Ce n'est absolument pas une légende. J'ai quitté Arch à cause de ça : à chaque mise à jour, je devais passer mon temps à régler des problèmes. Les deux derniers qui m'ont fait changer : problème de clés pour les mises à jour des packages et des problèmes de "sécurité" lié aux empilement des couches de sécu dans les divers environnements de bureau (policykit, ou trucs du genre).

                    J'en ai eu marre que ça me prenne à chaque fois plusieurs heures, du coup j'ai repassé mon portable sous xubuntu.

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      T'as qu'à utiliser un vrai DE ;)

                      Nan, je déconne, j'ai pas eu de problème à signaler coté KDE pour le moment. C'est fonctionne au poil.

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  En fait, tu n'as jamais autant gagné de temps depuis que tu as quitté Ubuntu…

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            pour moi arch linux ne remplie pas mes envie sur une distributions.

            On s'en fout, si tu ne dis pas pourquoi.
            Je peux également dire que je préfère le chou-fleur au brocoli.
            Le "(ayant enfin viré Archlinux de toutes mes machines)" sans explication (et en italique) du journal était un dénigrement délibéré d'une distribution, ça ne pouvait donner lieu qu'à une demande d'explication. Surtout que les défauts d'Archlinux ne me semblent pas universellement connus.

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Enfin avec un petit effort on peut quand même essayer de deviner pourquoi, ce n'est pas non plus la distro la plus simple à administrer du monde.

              • [^] # Re: Pourquoi ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Donc il faut deviner de la phrase en italique que l'auteur du journal veut se débarrasser enfin d'archlinux à cause de sa complexité ?

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Je ne vois pas en quoi c'est un problème si le monsieur est content d'avoir quitté une distro qui ne lui convenait pas, et qu'il nous fait part de son soulagement. Tu as le droit de ne pas être d'accord, mais insister si lourdement, à part démontrer ton fanboyisme, ne sert à rien. On parle bien d'une suite de logiciels là, pas d'une personne, tu parles comme si quelqu'un avait été insulté.

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par . Évalué à 10.

                    Je crois que ce n'est pas une question de fanboyisme. Moi aussi, sa formulation m'a choqué¹. Mais sa formulation, pas son avis. J'y ai ressenti un « mon dieu, ça a été si horrible, si long, je n'en pouvais plus ! ». Ce qui peut être le cas, hein ! Mais ça fait bizarre, et on ressent ça comme une attaque. Peut-être parce qu'on a beaucoup lu de « m'étant enfin débarrassé de Windows sur tout mes ordis », ou « ayant enfin remplacé tout les services Google que j'utilisais », et que souvent, ce choix est compréhensible et évident, parce qu'effectué dans un climat de débat vis à vis du « mal » dont on s'est débarrassé, les arguments étant tout frais dans la tête de l'auteur et des lecteurs (enfin, d'une grande partie d'entre eux, en tout cas).

                    D'ailleurs, cette phrase est souvent accompagnée d'arguments, parce que c'est le but du journal. Mais là, c'était pas le but du journal. Et je n'ai pas vu passer de grosse polémique sur Archlinux comme nouvel axe du mal. À la limite, on aurait parlé d'Ubuntu… Et encore, les grosses critiques avaient cours il y a quelque années, mais ça s'est vachement calmé… (archers, méfiez vous, vous êtes les nouveaux ubunteros !)

                    Pareil, si on évoque systemd, la phrase est beaucoup moins choquante. Qu'on aime systemd ou pas, et que la phrase soit « ayant enfin viré systemd » ou « ayant enfin viré SysV init », d'ailleurs. C'est juste qu'elle s'inscrit dans un contexte où le « enfin » est justifié, si ce n'est dans le journal, ailleurs.

                    ¹ … choqué : mon dieu, totalement traumatisé en fait, je vais sûrement faire des cauchemars cette nuit ⸮

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Je ne vois pas en quoi c'est un problème si le monsieur est content d'avoir quitté une distro qui ne lui convenait pas, et qu'il nous fait part de son soulagement.

                    Le monsieur peut parfaitement utiliser la distrib qu'il veut, tout en sautillant sur un pied et en buvant un mojito, ça n'est un problème pour personne, sauf pour le mojito, éventuellement.
                    C'est plus fort que moi, quand je vois quelqu'un sur un forum qui écrit "moi j'aime pas X. J'ai jamais pu m'y faire, salut.", j'ai juste envie de répondre "on s'en fout, on te connaît pas, c'est un lieu public, dis nous plutôt ce qui te plaît pas, et on pourra en débattre et là, ça servira peut-être à d'autres".
                    Au fil des années, j'ai appris à tempérer mes ardeurs et à ignorer ces posts là, mais sur linuxfr, c'est difficile de résister, estimant que la qualité des échanges est plutôt meilleur qu'ailleurs, voir un post comme ça ici, ça me fait l'effet d'un crissement sur un tableau noir :)

                    Sérieusement, même quand je relis son intervention :

                    En gros il suffit surtout de dire que s'il y a autant de distribution linux c'est que chacun peut trouver son bonheur quelque part en fonction de ses besoins et de ses envies : pour moi arch linux ne remplie pas mes envie sur une distributions.

                    Y'a rien de plus général et consensuel que cette phrase, "y'en a pour tous les goûts, et X ne me convient pas". Super ! on a appris quoi ? Qu'archlinux ne convient pas à Mr Kapouik ? Pourquoi ? On ne sait pas.

                    Suivi de :

                    Mais bon j'ai un peu l'impression depuis quelque temps qu'il est mal vu de dire du mal de Arch linux …

                    "bouhhh c'est mal vu de dire du mal de X".

                    de 1/ tu dis du mal de façon constructive, et là tu as les arguments avec toi, et tu n'as juste qu'à ignorer les gens qui répondent de façon péremptoire car irrités par tes arguments, et à répondre aux autres, ceux qui opposent comme toi de vrais arguments et éventuellement construire un débat là dessus
                    de 2/ tu dis du mal sans argument et là, tu as que ce que tu mérites

                    Dans les deux cas, personne n'interdit rien à personne, donc on se détend un peu et on boit frais à saint tropez…

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 10.

                      En meme temps, quand on voit que sur 18 commentaires, pas un seul ne parle du vrai sujet du journal (x2go ou nx), on peux se poser des questions quand a la qualité des commentaires sur linuxfr :)
                      Cela etant, moi aussi, je suis intéressé par les reproches qu'on peux faire à Arch.

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 6.

                      C'est plus fort que moi, quand je vois quelqu'un sur un forum qui écrit "moi j'aime pas X. J'ai jamais pu m'y faire, salut." j'ai juste envie de répondre "on s'en fout, on te connaît pas, c'est un lieu public, dis nous plutôt ce qui te plaît pas, et on pourra en débattre et là, ça servira peut-être à d'autres".

                      Ouais, et bien sur quelqu'un qui debarque en disant "salut j'aime arch, salut." Tu lui repondras exactement la meme chose et tu le moinssera.
                      Non? Rooooh, voyons….

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: Pourquoi ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ouais, et bien sur quelqu'un qui debarque en disant "salut j'aime arch, salut." Tu lui repondras exactement la meme chose et tu le moinssera.

                        C'est parce que pour toi, dire "j'aime" et "j'aime pas", sans argumentation, c'est la même chose.
                        Pas pour moi, même si je l'ai longtemps pensé.
                        Dire "j'aime pas" renvoie à "y'a (au moins) un truc qui me va pas"
                        Dire "j'aime" renvoie à "ce truc est ok pour moi et satisfait tous mes critères pour utiliser cette chose".
                        Les deux affirmations sont aussi péremptoires l'une que l'autre, mais, -et là ça dépend également pas mal du contexte- la première suscite immédiatement une interrogation d'une ampleur bien plus importante que la seconde. (le contexte peut également faire qu'on peut s'interroger sur le fait qu'une chose satisfasse un utilisateur alors qu'il est quasi-universellement honni, ce qui ne me semble pas le cas d'Archlinux)
                        Ce marteau est bien, je le trouve pratique. => on suppose que ce marteau satisfait à tous les critères auxquels un marteau devrait souscrire.
                        Ce marteau est nul => il y a quelque chose dans ce marteau qui fait qu'il rend mécontent un utilisateur => c'est quoi ?

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par . Évalué à 10.

          moi aussi j'ai viré arch

          je dirais simplement si tu oublie de mettre un jour un peu trop longtemps genre 2 mois, et que tu as des milliers de paquets à mettre a jours pour installer xfig ou un petit programme de rien du tout.

          tu te tape des messages d'erreurs que tu as le plaisir de retrouver avec google sans solutions. et tu passe des heures a essayer de faire passer la mis à jour. Sinon c'est bien, même très bien pour le reste :). J'ai apprecié.

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            si tu oublie de mettre un jour un peu trop longtemps genre 2 mois

            oui, il y avait également ce genre de chose. Je n'ai pas envie de m'étendre spécialement sur le sujet, car j'imagine que si j'en dis trop il y a les spécialistes qui vont venir réfuter point par point chacun de mes griefs, mais disons que ces derniers temps, il y avait vraiment trop de changements, de bidouillages et de maintenance à faire pour que ça reste une distribution agréable à utiliser.

            Une rolling release, pourquoi pas, sur le principe j'apprécie d'avoir des logiciels utilisateurs à jour (firefox, inkscape, gimp etc), mais faire une mise à jour du noyau toutes les 2 semaines (voire moins), très peu pour moi, j'en ai rien à faire.

            J'adorais la « simplicité » d'administration qu'il y avait à l'origine, notamment avec un fichier qui gérait la plupart des besoins en configuration. Il n'y avait pas trop de maintenance, même avec un système pas trop souvent mis à jour, ça ne posait pas trop de problèmes.

            Mais depuis l'année dernière, les « manual intervention required » sont devenues de plus en plus fréquente, citons par exemple le changement de /lib en /usr/lib (https://www.archlinux.org/news/the-lib-directory-becomes-a-symlink/), le remplacement de /var/run et /var/lock en liens vers /run et /run/lock (https://www.archlinux.org/news/filesystem-upgrade-manual-intervention-required-1/)

            Évidemment la migration vers systemd a été la goutte qui a fait déborder le vase, mais ça couvait déjà un peu depuis un moment.

            Ah oui, il avait aussi le manque d'interface graphique pour la gestion des paquets installés et installables. Auparavant il y avait Shaman, mais ça a cessé d'être fonctionnel avec le fork initié par chakra.

            Dommage parce que le système de création de paquets est l'un des meilleurs et des plus simples que j'ai jamais vu en oeuvre, la preuve j'en avais réalisés plus d'une centaine presque sans efforts.

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Il y a eu une grosse période où on est passé de GRUB1 à GRUB2, de SysV à systemd, et les bidules avec /lib, mais depuis ça s'est largement calmé.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Systemd - Linux's version of malware

              Wai, en gros, tu cherches des arguments bidons pour ne pas te faire attaquer sur le seul argument qui te fais quitter Arch: les deux que tu cites sont bien sur liés à la migration vers systemd.

              Par contre, je m'en fou de faire des mises à jour du noyau toutes les 2 semaines vu que c'est totalement transparent, c'est quoi le problème ?

              Voilà, après, libre à toi d'utiliser une autres distrib, Arch n'a pas que des avantages:
              - De la folie pour un serveur
              - Nul à chier pour coder

              • [^] # Re: Pourquoi ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Nul à chier pour coder

                Tu peux développer ?

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Il manque les symboles de debug, c'est pour cela que j'ai une OpenSUSE pour coder/debugger.

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par . Évalué à 10.

                    OpenSuse est une distribution majeure qui ravira administrateurs et utilisateurs lambdas, mais également les développeurs. Contenant de nouvelles versions massivement améliorées de toutes applications bureautiques et serveurs, les plus utiles. Elle est livrée avec plus de 1 000 applications open source. Performance, évolution, innovation, stabilité, gestion et nouveauté, sont les mots d’ordre d’openSUSE !

                    openSUSE, un choix d'avenir pour le développement ?

                    Cette version devrait faire le bonheur des habitués comme des nouveaux : certains y reconnaîtront la rigueur allemande loin d'autres distributions parfois moins abouties pour bricoleurs (citons ArchLinux) : tout a été testé et profondément pensé pour éviter tout travers qui risquerait de dégouter les nouveaux arrivants.

                    Basée sur le système de paquets RPM (populaire en entreprise et recommandé par le Linux Standard Base), openSUSE s'écarte de systèmes non standard (comme ArchLinux) et permet, à terme, de s'attirer les faveurs du monde professionnel. Européenne dans l'âme (c'est d'ailleurs avec Mandriva l'une des rares distributions à vocation commerciale dont le cœur est développé en Europe), openSUSE supporte un très grand nombre de langues et de localisations. Orientée Desktop, openSUSE dispose toutefois d'un très grand nombre de paquets pour transformer la distribution en socle de base pour vos développements.

                    N'oubliez pas que, si vous êtes un décideur DSI, une version entreprise, appelée SLED pour SUSE Linux Enterprise Desktop, est disponible. Vos gains de productivité pour vos développements seront triplés.

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Samuel Pajilewski, sors de ce corps !

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Pourquoi l'avez-vous moinssé ? Ne vous êtes-vous pas rendu compte qu'il faisait de l'humour, sous la forme d'un pastiche ?

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Tu peux développer ?

                  Mais puisqu'il te dit que non, justement !

              • [^] # Re: Pourquoi ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                • Nul à chier pour coder

                A cause de l'instabilité de version des outils de code ?
                Personnellement, je n'ai aucun problème depuis 2 ans pour coder avec Archlinux.
                (Qt avec QtCreator, du C et du JavaScript avec Emacs)

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Tu ne débugge jamais ?

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                    Tu codes des bugs ?

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Bah oui, comment tu fais sinon pour justifier ta réintervention chez le client ? ;-)

                      ===>[]

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est pas comme si il etait difficile de desactiver strip lors de la compilation d'un package. Et comme chacun le sait, on ne fait de debug sur une bibliotheque/application que en etant sur la derniere version git/svn. Donc de toute facon, on recompile et la Arch est vraiment top, paquet -svn/-git pour tout ce que j'utilise avant meme d'avoir a les ecrire. Franchement c'est le reve pour le developpeur.

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      C'est pas comme si il etait difficile de desactiver strip lors de la compilation d'un
                      package.

                      C'est vrai que recompiler un truc comme Qt ou Kdelibs, j'ai vraiment envie de faire cela tous les jours.

                      De plus, la version git de KDE pour ArchLinux est largement moins stable que celle d'openSUSE. Je sais pas comment ils font chez openSUSE, mais c'est presque toujours utilisable pendant la phase de développement. Bon, je ne parle pas de project-neon sous Kubuntu ou c'est toujours instable.

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      on ne fait de debug sur une bibliotheque/application que en etant sur la derniere version git/svn

                      Mais pourquoi ? Quand je développe une application Qt, je prends la dernière version stable de Qt, je n'ai pas envie d'ajouter à mes bugs les bugs des versions de développement de Qt.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Pourquoi ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Si on demande les symboles de debug, c'est qu'on cherche un bug dans une bibliothèques. or le bug a probablement été résolu upstream, donc c'est pour ça qu'on récupère la branche stable du git / SVN pour trouver le problème.

                  • [^] # Re: Pourquoi ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Je vais sûrement dire une gros connerie, mais je n'ai que rarement besoin d'aller chercher les symboles des libs que j'utilise car en général, les bugs sont de mon côté, et mon code métier lui, étant en debug, je vois assez vite où ça plante. Faut dire que je ne fais pas forcément de code de haute volée, et que ce n'est soit pas toujours du C soit un autre système pas vraiment débuggable avec gdb par exemple.
                    Mais oui, c'est probablement plus confortable à ce moment là d'utiliser ABS (le système de Ports d'archlinux), et de paramétrer ce qu'il faut /etc/ pour ajouter systématiquement quelques petits drapeaux bien pratiques :)

                    • [^] # Re: Pourquoi ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Je vais sûrement dire une gros connerie, mais je n'ai que rarement besoin d'aller chercher les symboles des libs que j'utilise car en général, les bugs sont de mon côté, et mon code métier lui, étant en debug, je vois assez vite où ça plante.

                      Les bugs que j'ai rencontrés étaient toujours de mon côté, cependant avoir les symboles de débuggages des bibliothèques au dessus m'aidaient beaucoup à comprendre mon erreur.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Pourquoi ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Par contre, je m'en fou de faire des mises à jour du noyau toutes les 2 semaines vu que c'est totalement transparent, c'est quoi le problème ?

                à chaque fois il faut redémarrer la machine. Si j'oublie de le faire, quand je fais une hibernation ça plante lors de la sortie de veille.

                d'ailleurs en soi redémarrer est plutôt fastidieux, il faut quitter tous les programmes en cours, fermer les fichiers de travail ouverts etc

                « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: Pourquoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 27/02/13 à 09:42.

                  # Pacman won't upgrade packages listed in IgnorePkg and members of IgnoreGroup
                  #IgnorePkg = linux

                  Ou encore mieux: pacman -S linux-lts..

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            hmmmm… Je fais mes mises à jour maximum 3 fois par ans, et ça s'est toujours quasiment bien passé depuis 01/2007.
            La seule fois ou j'ai eu un problème c'est quand je me suis retrouvé à court de place disque. Mais depuis pacman à été modifié et vérifie qu'il y a bien la place nécessaire.

      • [^] # Re: Pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 7.

        Maniant l'art de la rhétorique aussi bien que toi, je ne pouvais que saisir cette occasion de me mesurer à un adversaire à ma taille.

        Je te répondrai donc:

        Non, je ne suis pas d'accord. On peut peut-être le supposer, ou peut-être pas. En tout cas on ne peut certainement pas l'affirmer. Cette certitude dans tes propos démontre tout de même un manque flagrant d'expertise sur la question! Je te suggère de mieux te renseigner à l'avenir avant d'intervenir!

      • [^] # Re: Pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 3.

        outre ce troll gratuit

        Bof. un bête "ben systemd…" aurait été mieux en troll gratuit.
        (encore que troll gratuit avec systemd…)

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En fait il fallait sans doute lire:

          ayant enfin viré archlinux de toute mes machines suite au choix de cette distribution d'utiliser systemd comme init par défaut

          <mavie> aussi bien systemd que archlinux me conviennent tout à fait pour le moment</mavie>

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            ayant enfin viré archlinux de toute mes machines suite au choix de cette distribution d'utiliser systemd comme init par défaut

            Moi c'est l'inverse, je suis en train d'envisager de passer à arch parce que le systemd de Debian est en retard de 153 versions…

  • # commentaires

    Posté par . Évalué à 5.

    j'avoue m'être interrogé sur la pertinence de la phrase qui vous a bien fait parler mais je m'interroge encore plus sur la pertinence d'une partie des commentaires qui en découlent.
    Ecrire tous ces commentaires en se rendant compte que tout le monde avait compris vos propos et que l'auteur n'allait pas argumenter plus ne fait que détourner la conversation sur un sujet en marge.

    • [^] # Re: commentaires

      Posté par . Évalué à 1.

      Je cherchais une autre formulation à la phrase, qui garde le sens sans choquer les gens, pour voir, mais j'ai juste conclut par « oh, si c'était moi, je la virerais, elle n'apporte rien au journal ». C'est même plus pervers que ça, finalement : non seulement elle n'apporte rien au journal, mais son manque d'à propos fait qu'on se concentre plus sur ces quelques mots que les paragraphes entiers qui suivent.

      Ton commentaire est d'ailleurs assez ironique (et le mien aussi) : tu ne parles pas non plus du sujet du journal, mais du hors-sujet !

      Avec un peu de chance, le troisième commentaire de premier niveau sera enfin par rapport au contenu du journal ;-)

    • [^] # Re: commentaires

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Zut alors, maintenant on n'est plus libre de dire ce qu'on a envie, il y a une police des bon commentaires et des mauvais commentaires. Vive la police des bonnes moeurs.

      Le truc bien avec LinuxFr c'est les commentaires en threads : tu peux commencer un nouveau thread sur un autre point du journal, c'est magique!
      Comme le mariage homosexuel qui n'enlève rien aux hétérosexuels, les commentaires sur un détail n'enlèvent rien aux commentaires que tu apprécierais (si personne ne veut en écrire, ce n'est pas la faute du thread accusé).

      • [^] # Re: commentaires

        Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 25/02/13 à 21:14.

        … aux hétérosexuels

        On sait ce qu'est une relation sexuelle et une relation homosexuelle, mais une relation hétérosexuelle ça ne veut rien dire.
        L'homosexualité se définit par rapport à la sexualité (en plus ça tombe bien, le mot fut formé par préfixe).

        Pour simplifier, dans le langage courant on qualifie d' homosexuelle la personne qui pose des actes homosexuels, mais l'homosexualité n'est pas un état mais un comportement, une orientation des actes.
        Personne n'est homosexuel ni hétérosexuel. Personne n'est homosexuel parce que chaque individu est monosexuel, personne n'est hétérosexuel parce que l'hétérosexualité ne veut rien dire.

        Il n'y a pas besoin de nouveau mot pour décrire la personne ou le couple qui ne posent pas d'actes homosexuels. Il n'y a pas besoin d'acte posé pour être décrit par la sexualité.

        Un couple forme une sexualité et une paire forme une homosexualité.
        Une personne est sexuée, dit autrement monosexuelle. Personne n'est homosexué ou hétérosexué.
        Il n'y a pas d'homosexuels, il n'y a pas d'hétérosexuels, il n'y a que des personnes sexuées.

        Pauvre langue française, pauvres sciences !

        (hop je suis déjà plus là, j'ai pas vraiment envie que ce sujet pollue plus le journal de fravashyo, mais j'ai plusieurs fois rencontré ces drôles de discriminations artificielles « comme ça en passant » il fallait bien que j'y réponde un jour « comme ça en passant », c'est tombé sur ce commentaire dans ce journal)

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: commentaires

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Pauvre langue française, pauvres sciences !

          Euh ouais, pauvres mouches surtout, là.

          • [^] # Re: commentaires

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            Ce n'est pas moi qui ai inventé ces mots insignifiants, je propose justement d'en retirer parce qu'ils ne servent à rien qu'à torturer les mouches, et pour rien en plus. ;)

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: commentaires

          Posté par . Évalué à 5.

          Donc si j'ai bien compris, les termes appropries sont pédé et goudou, c'est ca?

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: commentaires

            Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 27/02/13 à 20:52.

            Non, les adjectifs sexuel et homosexuel sont suffisant. Le premier désigne la sexualité, le second une de ses orientations.

            Le mot d'homosexualité, quand il nomme une orientation de ce qui est nommé sexualité, n'est pas discriminant. Le mot d'hétérosexualité suggère l'idée que la sexualité non homosexuelle doit être décrite par un nouveau mot, et que la sexualité en elle-même manque d'une définition, définition qui serait trouvée dans le mot d'hétérosexualité.

            L'usage du mot hétérosexualité insère dans le langage une discrimination entre hétérosexualité et homosexualité. Cette discrimination est artificielle. En effet, les être humains sont tous sexuels, il n'y a pas de discrimination dans la sexualité. Ce qui est qualifié homosexuel ne peut l'être que parce qu'il est sexuel, et donc l'homosexualité n'est pas une discrimination de la sexualité. L'homosexualité n'a pas besoin d'une quelconque artificielle hétérosexualité pour se définir.

            Le mot d'hétérosexualité est donc discriminant pour celui qui pratique l'homosexualité, en plus d'être faux.
            Par respect pour les homosexuels, il vaut mieux éviter le mot d'hétérosexualité.
            Par respect pour tout être humain en fait, quelque soit l'orientation de sa sexualité, il vaut mieux éviter ce mot qui ne sème que divisions et erreurs.

            On n'a pas besoin d'insultes ni de discriminations.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

          • [^] # Re: commentaires

            Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 27/02/13 à 21:08.

            La violence de ton commentaire me fait douter que tu aies compris le sens de mon intervention.

            Je vise justement à mettre en lumière une discrimination aussi artificielle qu'inutile, discrimination qui sera nécessairement soufferte par ceux qui pratiquent l'homosexualité.
            Et toi tu réponds par des termes extrêmement familiers et insultants pour ces personnes.

            Je ne remet pas en cause du tout le mot d'homosexualité

            Ce serait tout à fait possible, le mot d'homosexualité a pour défaut d'être bizarrement composée à la fois d'une racine greque (homós) et d'une racine latine (sexualis), mais ça n'a pas d'importance, il nomme une réalité. Ne pas utiliser le mot d'homosexualité obligerait à lui trouver un synonyme.

            Le mot d'hétérosexualité nomme une fiction. Ne pas utiliser le mot d'hétérosexualité évite de semer erreurs, doutes et discriminations, et garantie à l'expression une certaine clarté.

            Donc tes insultes sont inutiles, on n'a pas besoin de ces synonymes dégradants. Le respect pour chacun ne s'en portera que mieux.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: commentaires

              Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 27/02/13 à 21:38.

              le second une de ses orientations.

              Et donc il faut un autre mot pour désigner une autre de ses orientation, si tu veux être non discriminant. Tu te descends toi-même…
              Donc : tu appelles comment l'autre orientation possible? Je donne un mot au hasard : hétérosexuel.

              Ne pas utiliser le mot d'hétérosexualité évite de semer erreurs, doutes et discriminations, et garantie à l'expression une certaine clarté.

              Surtout elle stigmatise une sexualité (on lui donne un nom : homosexuel) par rapport à une autre (pas de nom, c'est la "normalité").
              c'est fout comme l'homophobie arrive à inventer comme délire pour se draper de blanc, la voila maintenant protecteur des discriminations.

              et garantie à l'expression une certaine clarté.

              Clarté :
              - Sexuel : baise avec une personne, quel que soit son sexe
              - Hétérosexuel : baise avec une personne sexe opposé
              - Homosexuel : baise avec une personne de même sexe

              C'est clair, net, précis, aucune discrimination, égalitaire, aucun doute, aucune erreur.
              Mais ça doit sans doute être le problème que ce soit trop clair, trop égalitaire, trop sans discrimination.
              Rigolo, tu cherches tous les moyens pour discriminer, montrer la "normalité", sans oser donner le nom de ce que tu fais (je t'aide : homophobie).

              Je ne pensais pas déclencher ce troll, mais l'homophobie n'attend pas…

            • [^] # Re: commentaires

              Posté par . Évalué à 2.

              La violence de ton commentaire me fait douter que tu aies compris le sens de mon intervention.

              T'as pas l'air d'avoir compris le sens de la mienne, donc on est quitte.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: commentaires

        Posté par . Évalué à -1.

        Génial ton sketch de vieux ronchon emmerdeur hautain.

        Bientôt le DVD ?

    • [^] # Re: commentaires

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ecrire tous ces commentaires en se rendant compte que tout le monde avait compris vos propos
      et que l'auteur n'allait pas argumenter plus ne fait que détourner la conversation sur un
      sujet en marge.

      Euh, tu es nouveau ici toi non ? :) Que serait DLFP sans ses centaines de commentaires hors sujet dans les journaux ?!?

      • [^] # Re: commentaires

        Posté par . Évalué à 4.

        Tres different de tous les autres espaces de discussion sur le web?

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

  • # Paquets debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Sur wheezy, dans les dépots officiels, on trouve x2goclient 3.99 mais pas x2goserver. Etrange non?

    • [^] # Re: Paquets debian

      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 26/02/13 à 04:07.

      Pareil sur Sid, les paquets sont par contre disponible sur le dépôt du projet:
      deb http://packages.x2go.org/debian dist main

      On comprend pourquoi ça traine ici:
      http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=465821

      C'est simple: il n'y a pas de mainteneur Debian! Les paquets sont faits sur le site x2go, et apparemment personne n'a l'envie ni/ou les ressources pour maintenir un paquet dans les dépôts officiels.
      Je soupçonne qu'il y ait eu un paquet serveur à une époque et qu'il ait tout simplement été retiré faute de maintenance.

  • # x2go et alternatives ?

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 25/02/13 à 20:52.

    À une époque, j'avais cherché du coté de Spice mais il fallait faire tourner un server X spécifique et ça ne donnait pas l'impression d'être prêt à être utiliser dans cette optique (Spice étant mis en avant par RedHat pour la connexion aux machines virtuelles). Il manquait également de client "fini" pour les autres systèmes d'exploitations que Linux. C'est dommage car niveau performance ça à l'air d'être aussi bon que NX.

    J'ai également regardé du coté de xrdp. Mais, j'ai trouvé ça très lent (peut être dû à Gnome 3 ?). J'ai pas poursuivit beaucoup plus loin mes tests déjà que la fenêtre de connexion date d'une autre époque.

    Est-ce que ici des gens utilisent x2go ? Utilisez-vous d'autres logiciels dans le même but ? Quels sont vos expériences avec ceux-ci ?

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par . Évalué à 8.

      J'utilisais FreeNX qui marchait pas mal, mais il fallait relancer le serveur assez régulièrement. La reprise de session pouvait être complètement catastrophique. Mais ça fonctionnait.

      Je suis passé à x2go depuis un bon moment, et pas un seul soucis. Ça marche parfaitement, c'est assez rapide et fluide, même avec un upload tout pourri de 350-400kbps. Je n'ai jamais eu à relancer le serveur, et le client reprend les sessions sans soucis.
      Je ne peux que recommander.

      • [^] # Re: x2go et alternatives ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        je n'avais jamais eu besoin de relancer le serveur pour nx ou freenx. En revanche, la reprise de session fonctionnait rarement avec freenx (jamais eu de soucis à ce niveau avec nx).

        Comme dit dans le journal, il y avait parfois besoin d'un peu de bidouille et divers essai pour configurer nx/freenx. Avec x2go l'installation est aussi aisée qu'openssh.

        En revanche sur l'ordinateur chez moi je n'ai pas pu initialement me connecter parce que j'avais dans mon ~/.bashrc cette ligne :

        bind '"²":menu-complete'
        
        

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: x2go et alternatives ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          dans les bizarreries de NX (x2go le fait aussi), lorsque je démarre open/libreoffice, ça ne l'affiche pas dans la session déportée, mais dans celle du bureau d'origine (possible que ça ne fasse cela que si j'ai déjà une fenêtre openoffice ouverte sur le bureau d'origine)

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: x2go et alternatives ?

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est une bizarrerie de NX ou de LibreOffice?
            Je veux dire: est-ce que ça se passe aussi comme ça avec un 'export DISPLAY' de base (non NX)?

          • [^] # Re: x2go et alternatives ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu auras le même soucis avec ton navigateur si il a été lancé sur le bureau non ? En tout cas moi oui.
            Comme dis plus haut, c'est plutôt une bizarrerie du logiciel que tu veux lancer pas de NX/x2go

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'ai été bluffé par x2go, j'ai du configurer une ubuntu desktop sur un petit dédié (c'est une commande d'un client donc je cherche pas à comprendre).
      c'est rapide (bon j'ai une connexion à 100mbs à la maison) c'est aussi bien que rdp à première vue (j'utilise rdp car je dois administrer des serveurs sous windows, il faut bien manger).
      J'envisage sérieusement de l'installer sur mon pc principal au taf, pour en prendre le contrôle depuis la maison.

      Autrement dans les autres logiciels j'utilise rdp pour les serveurs windows, ssh pour les serveurs sous linux, vt5220 pour les deux i-series et teamviewer pour l'assistance à distance des utilisateurs.
      L'avantage avec teamviewer je peut aider des gens autant sous linux (ubuntu en majorité), windows ou osx, c'est simple à utiliser par contre j'en vois pas l'intérêt pour un serveur.

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J’ai utilisé pendant longtemps le NX « Officiel » (non libre) n’ayant jamais réussi à faire fonctionner freenx de façon stable. Mes besoins de prise de contrôle graphique à travers un WAN ayant beaucoup diminués, j’utilise maintenant x11vnc lorsque j’en ai besoin. Le man est, disons, touffu, et les clients sous Linux pas forcément très souples, mais ça me suffit.

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Moi, j'utilise FreeNX sur mon PC perso (avec Gentoo) et c'est également ce que j'ai déployé au boulot (sur Fedora). Au niveau performance, ça marche bien. Le client NX officiel pour Windows marche bien et est facile à installer pour les utilisateurs.
      Ensuite, il y a toujours des petits problèmes (connexion initiale qui échoue plusieurs fois avant d'arriver à passer [correction avec un sleep dans nxnode], faut croiser les doigts lors d'un "resume" de session et quelques crashs du serveur distant sporadiquement [mais au cours des derniers mois, ça s'est bizarrement calmé]). Bref, avec l'habitude et l'expérience, je m'en sortais et j'en étais satisfait.
      Mais c'est vrai que j'attends depuis 5-6 ans une solution un peu plus maintenue et plus fiable. Je connaissais x2go de nom mais j'ai eu vraiment peur de me lancer dans son installation (ayant peur de revivre le calvaire de ma première installation FreeNX).

      • [^] # Re: x2go et alternatives ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je connaissais x2go de nom mais j'ai eu vraiment peur de me lancer dans son installation (ayant peur de revivre le calvaire de ma première installation FreeNX

        justement, c'est ça qui est bien avec x2go, le déploiement est vraiment aisé, c'est même plus simple que vnc parce qu'il n'y a pas à prévoir de configurer le démarrage du serveur, et sa réinitialisation si celui-ci part en sucette. Apparemment x2go (comme nx), ne s'active que lorsqu'on initialise la connexion via ssh (arrêtez-moi si je dis une bêtise), alors que vnc tourne en tâche de fond.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: x2go et alternatives ?

          Posté par . Évalué à 3.

          moi aussi, j'ai été bluffé par x2go
          j'utilisais auparavant freenx, loin devant les serveurs vnc (où tout, même le mot de pase, passe en clair) ou rdp (une surcouche à ce dernier dans l'implémentation linux que j'avais)
          effectivement, nx lance un script, sous un user dédié (arrêtez-moi si je dis une bêtise), lors de la connexion ssh, mais n'est pas un service

          ce qui m'a plu, par rapport a freenx, c'est la facilité d'installation (sur une mageia et une mint) : un x2golient, un x2goserver, en fonction de ses besoin

          c'est aussi beaucoup plus user friendly (la gui est plus soignée), et le choix dee la compression du rfb est plus large, celle par défaut semble plus efficace

          question à un modérateur : j'ai rien contre les trolls mais celui sur archlinux a vraiment tendance à polluer le sujet, il n'y aurait pas moyen de le plier (le garder dispo si le lecteur clique sur le premier post ?) ?

          un grand merci à l'auteur du journal pour m'avoir inciter à l'essayer, et un adieu à nomachine, l'éditeur de freenx, à penser trop lucratif on risque le fork (cf. leur page d'accueil)

          • [^] # Re: x2go et alternatives ?

            Posté par . Évalué à 2.

            loin devant les serveurs vnc (où tout, même le mot de pase, passe en clair)

            Il suffit de faire un tunnel ssh et tout passera en crypté, du coup tu peux faire écouter le serveur vnc uniquement sur la boucle locale, et si tu a confiance dans tous les utilisateurs de la machine tu peux même te passer de mot de passe au niveau de vnc.

            • [^] # Re: x2go et alternatives ?

              Posté par . Évalué à 2.

              tout à fait, mais un rfb tunnelé dans du ssl c'est ce que ce que font nx, freenx, x2go, encore plus simplement (un paquetage au lieu de install de vncserver, déclaration comme service, de l'écoute sur le localhost seul, du tunnel, …)

          • [^] # Re: x2go et alternatives ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Par contre, je viens de voir que ma Fedora 16 ne propose pas de paquet. Et l'ajout du dépôt RPM du site x2go génère déjà plein de conflits (car semble fournir des versions particulières de certains paquets Python), avant même d'avoir tenté d'installer le client…

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      OVH le propose pour ses versions bureau à distance (colonne de droite : http://www.kimsufi.com/fr/)
      J'en ai installé une une fois et rien à dire ca marche très bien :)

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par . Évalué à 1.

      FreeRDP implémente un serveur depuis peu : http://www.freerdp.com/. C'est encore assez basique mais prometteur en terme de performances :

      D'après le code ce n'est pas du tout basé sur xrdp qui n'est qu'une surcouche à VNC.

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Une autre possibilité, mais en LAN uniquement est d'utiliser Synergy avec un logiciel de vidéographie et de diffusion vidéo. FFmpeg fait ça très bien via X11grab%20with%20FFmpeg). Question performance c'est quasiment du natif, mais la machine qui encode et diffuse doit être puissante. Après en choisissant finement le codec (préférer Lagarith ou FFV1 à x264) et la résolution on peut limiter la charge CPU au prix d'une bande passante consommée supérieure.

      Toutes les autres solutions (NX, VNC, RDP, SPICE) utilisent des techniques proches du proxy cache côté serveur ou client qui empêchent leur emploi pour des applications vidéos. Sinon pour taper du texte dans une fenêtre elles sont à mon avis équivalentes en LAN, leur problème étant la lenteur de la capture vidéo.

    • [^] # Re: x2go et alternatives ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour compléter ce que j'ai écrit plus haut et sur les techniques de streaming d'application en s'appuyant sur ffmeg il faut citer le couple xpra/xdummy.

      C'est la proposition que je citais plus haut ( synergy + ffmpeg ), mais en intégré et beaucoup plus abouti. En plus xpra utilise les derniers codecs video de google ( VP8/WebM), qui sont TRES performants en rapport bande passante/cpu.

      De très loin ma solution préférée à l'heure actuelle pour du streaming d'application unix sur un poste windows ( ou l'inverse - si si, je vous laisse découvrir le projet pour en savoir davantage ;-) ).

      Je découvre d'ailleurs avec horreur qu'il n'existe aucun article sur xpra/xdummy dans linuxfr. Il faut vite corriger ce manque.

  • # NoMachineNX

    Posté par . Évalué à 1.

    Sinon il y a NoMachineNX qui a des paquets rpm et deb. Je l'ai utilisé pendant un moment (à travers un wan) et ça marchait plutôt bien, aucune déconnexion.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.