Journal Flash est en phase terminale!

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
21
21
jan.
2017

Un court journal qui fait suite à mon article sur Flash, sorti début novembre. Je disais alors — je me cite:

Il est à noter que GNU Gnash est un des projets listés comme prioritaires par la FSF et ce, depuis plusieurs années. Il serait probablement temps que cette liste de priorités soit donc revue à la lueur des dernières nouvelles et statistiques de ce format.

Bien que je tournai cela à l'époque comme un "conseil", il s'agissait bien entendu plutôt d'une sorte de prédiction puisqu'il n'y a pas de raison de penser que quiconque de la FSF me lise. ;-)
Je tombe aujourd'hui sur un news de la FSF, datée du 17 janvier 2017, indiquant une refonte complète de la liste des priorités. Ma première réaction est donc de vérifier si ma prédiction s'est accomplie et si donc je peux dès maintenant aller imprimer mes prospectus de marabout pour vendre mes services de futurologue.

Eh bien oui, alors que Gnash (la réimplémentation GNU de Flash) était la première listée (bon ils disent explicitement que l'ordre n'a pas d'importance, mais rusé comme je le suis, j'essaie d'appuyer mon point! Mon business plan de marabout en dépend!) dans les hautes priorités, il y a encore quelques jours à peine, la nouvelle liste ne contient tout simplement plus la moindre mention à Flash!

On dit quoi déjà pour les technologies libres et les standards ouverts? "D'abord ils vous ignorent, puis ils se moquent de vous, ensuite ils vous combattent, enfin vous gagnez." (souvent attribué à Gandhi, mais paraît que c'est une erreur)
Il paraît que c'est une stratégie gagnante de "l'activisme non-violent" (je découvre cela à l'instant en lisant WikiQuote). Mais il y a d'autres chemins par définition (notamment suivis par ceux qui ne suivent pas les chemins non-violents, donc). Celui suivi par les technologies propriétaires semble suivre le sens inverse que je tente d'articuler ainsi: "D'abord vous vous imposez (victoire ponctuelle), ensuite ils vous combattent, puis ils vous dénigrent, enfin ils vous ignorent avant que vous ne disparaissiez, oublié de tous." Nous sommes donc à l'avant-dernier stage: la technologie Flash est désormais ignorée par tout le monde. Ils sont quantités négligeables et tout le monde s'en fout.
Et c'est bien.

Voilà, vous pouvez maintenant commenter, ou bien même troller sur les autres priorités de la liste FSF si vous en avez envie! :-)

  • # La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

    Posté par . Évalué à 10 (+14/-5).

    On peut aussi voir le coté pessimiste de la chose : malgré une forte priorité donnée, la FSF n'a pas été en capacité de répondre à ce besoin pressant des utilisateurs grand public d'informatique.
    De la même manière, l'offre de logiciel libre a du mal sur des usages logiciels majeurs du "grand public" (c'est à dire sorti de certaines applications très spécialisées et des logiciels pour hackers) : suite bureautique à la traîne du leader MS Office et des outsiders (Google Office, Office 365 en webapp), des OS pour smartphones, des jeux vidéos, des logiciels vendus comme des services, …

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

      Le LL s'est développé parce que des boites ont vu du business à faire : autant mutualiser le développement du software avec ses concurrents pour faire du business avec.

      Le problème des logiciels grand public, c'est que c'est un métier, et il faut y gagner quelques chose : quel est l'intérêt d'investir dans une suite bureautique ? Quel business peut-on faire dessus ? On peut faire du service au dessus d'un OS Linux, mais au dessus d'un Libre Office, on fait quoi ?

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        Microsoft Office est l'un des fleurons commerciaux de Microsoft. Il me semble — si je ne m'abuse — que cela compte pour une grande part dans les revenus de la compagnie (rapide recherche sur le net, si je comprends bien les graphiques, surtout le dernier, leur suite office fait environ 25% de leur revenu, au delà des produits serveur et des OSes).

        Le fait est qu'aujourd'hui comme il y a 20 ans, une chose n'a pas changé: les gens ont besoin d'écrire des textes (courriers, contrats, histoires…) et pour cela les traitements de texte de ce type reste l'outil essentiel de la majeure partie des gens. Les tableurs sont aussi une ressource très commune et ne disparaîtront pas de sitôt, les gens en entreprise ont régulièrement besoin de faire des présentations…

        Donc quelle est l'intérêt d'investir dans une suite office, vraiment? Quand tout dans l'utilisation informatique quotidienne des gens ainsi que dans les chiffres de l'entreprise informatique qui vend la suite office la plus utilisée au monde montre qu'il y a un potentiel financier énorme, cela me paraît une bien étrange question… :-)

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

        Sans vouloir être condescendant et sans intention de te froisser ou blesser :

        Dans le monde du travail, et plus précisément dans les bureaux, les cols blancs, le poste de travail "standard" est :
        - un PC sous windows
        - la suite office microsoft
        - navigateur
        - lecteur de mail

        Et pour des millions (milliard ?)de personnes dans le monde, c'est ça l'hégémonie de Microsoft, avec un débordement sur les serveur AD (annuaire) et Exchange (mail)

        Le lecteur de mail est intégré dans la suite office et le navigateur dans l'OS

        Tu mets un prix sur l'OS windows et sur la suite office et voila le business de Microsoft

        Dans le cas de Linux + LL, même si le logiciel est gratuit :

        il n'est pas installé par défaut
        les gens ont besoin d'être formé car ils ne connaissent que les produits Microsoft

        Voila le business possible … mais ce n'est pas considéré comme standard et beaucoup de personnes parle de "Word" pour dire traitement de texte.

        Et tu es a contre courant, même si des expériences comme la gendarmerie montre que cela peut être bénéfique.

        Peut être que si une décision politique imposait les logiciels libres dans les administrations, les choses changeraient … peut être, mais les "pourboires" de Microsoft sont trop alléchants pour l'instant.

        Il suffit de voir les derniers contrats de l'éducation Nationale et le la défense.
        ```

        • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-3).

          Je suis assez d'accord, mais je suis pas certains qu'investir sérieusement sur un projet pareil serait intéressant : ça coûte cher en développement à Microsoft de développer Office, et je suis pas sûr que si une administration, ou même rêvons un peu un groupe d'administration européennes se disait "tiens, si on mutualisait le développement d'un Office selon nos besoins", ça donnerait de très bon résultat.

          Franchement, OpenOffice me conviens très bien pour mes besoins basiques, mais tous le sgens que je connais qui ont une utilisation plus avancée pensent qu'il ne fait pas le poids.
          Donc on aura le combo Microsoft encore longtemps…

          De toutes façon, je crois pas à Linux sur le Desktop : j'y suis revenu (au boulot, seulement) après 10 ans de Mac OS X, et même si en 10 ans, les progrès sont impressionnants - c'est même parfois plus simple qu'un W10 - on est encore loin du compte.
          Nous, ça nous conviens, on a notre terminal, on peut config notre interface au petit oignon, mais ya des trucs basiques qui marchent pas : l'autre jour je voulais imprimer un truc en paysage => impossible. J'ai galéré 3 mois pour trouver la commande root pour augmenter la luminosité de l'écran, etc…

          « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

          • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-2).

            Si tu veux Linux sur le desktop, prends un Chromebook?

            (bon j'ai jamais essayé d'imprimer en paysage avec, mais je suppose au moins qu'on peut changer facilement la luminosité de l'écran).

          • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

            imprimer un truc en paysage => impossible. J'ai galéré 3 mois pour trouver la commande root pour augmenter la luminosité de l'écran, etc…

            Personnellement, je ne connais pas la commande root pour changer la luminosité de l’écran, mais tous les environnements de bureau que j’ai utilisés depuis des années le font (et j’en ai testé beaucoup, sur des Debian stable, dont pas le truc a priori vendu comme le remplaçant de Windows sur le bureau). Imprimer en paysage, c’est pareil, je ne sais pas le faire via lpr, mais les fenêtres d’impression Qt, KDE et GTK le font toutes très bien.

            Un moment donné, vu tes remarques, je ne sais pas si c’est Linux ou toi qui n’est pas prêt pour le Desktop :-)

            • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

              Il a du installer juste le noyau Linux sans tous les trucs qui vont autour. Du coup, c'est moins facile!

              • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 24/01/17 à 17:19.

                J'ai une Mint (j'ai pas choisi), sur un portable Toshiba (que j'ai pas choisi non plus).
                Et les commandes "desktop" de contrôle de la luminosité n'ont jamais marché, c'est bien entendu la première chose que j'ai testé.

                « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

                  J'ai une Mint (j'ai pas choisi), sur un portable Toshiba (que j'ai pas choisi non plus).

                  Alors tu devrais demander des comptes à la personne qui a choisi pour toi.

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

                  Moi c'est plutot l'inverse de toi je suis sous une distribution GNU/Linux depuis 2009 et je souhaite qu'une chose virée Windows (la seule chose qui me fait résister c'est le gaming) quand a Mac0S c'est un bon OS mais les Macintosh sont bien trop cher et doit je rappelée que les Mac sont basée sur BSD un OS libre comme Linux. Ton problème de réglage de luminosité est plutot rare quand tu installe une distribution du genre Debian ou Linux Mint ou encore Ubuntu sa marche 9 fois sur 10 du premier coups (Navigateur Web, Traitement de texte, Lecteur Video et Lecteur PDF installée de base) l'installation est archi simple pour les distribution grand public. Personnelement j'ai pas eu de grand problème mise à part quelque drivers d'imprimante ca fonctionne. Quand je vois l'installation d'un Windows qui est juste horrible, j'imagine un peu moins avec Windows 10. Et le système qui est toujours instable. Il y a eu pas mal de bug du type (Webcam qui refuse de fonctionner, bug de connexion à Internet, mise à jour vers Windows 10 qui plante). Sous GNU/Linux il a aussi des bug mais il sont en général vite patché. Encore mieux tu peux reporter les bug ou encore mieux aidée à le résoudre en patchant le logiciel qui déconne. Sous Windows tu peux reporter les bug mais pas toi même les patchés. Après le nombre de bug dépend du type de distribution que tu a choisis il ya des distribution très stable comme Debian, d'autre stable comme Linux Mint, d'autre un peu moins stable comme Ubuntu, Archlinux. Mois par exemple j'ai un Debian en 1 ans de fonctionnement j'ai eu zéro gros crash. Alors que qu'en j'avais un 7, j'en ai eu beaucoup plus et en plus ça tournais moins vite. Et question ergonomie il ya zéro différence entre les deux. J'ai aussi un windows 7 à la maison qui me sert uniquement à jouer et je préfére l'ergonomie de mon Debian avec l'environnement de bureau Gnome 3 que Windows 7. Pareille l'installation des logiciel sous Windows 7 est chiante obliger d'aller chercher l’exécutable sur Internet. Sous les distribution Linux les gestionnaire de paquet c'est monet courante. Bon d'accord sa c'est améliorer avec Windows 8, 8.1 et 10 mais il a fallut attendre longtemps. A l'époque ou j'étais sous Windows XP et ou j'ai tester Ubuntu 9 le gestionnaire de paquet était déjà là il leur à fallut tout ce temps à Microsoft pour comprendre qu'un gestionnaire de paquet sa serais pas si mal et plus sécurisée pour éviter de chopée des méchant virus pareils pour la gestion multi bureau qui est arrivée sous Windows 10 alors que sous Linux sa fessait 10 ans qu'on l'avais.

                  Bref, je me suis un peu emportée de mon avis en tout cas Linux > Windows.

                  Mais bref c'est tout le temps la même histoire c'est le marketing qui fais la différence.

                  • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Je ne compare pas avec Windows, je n'utilise pas et je refuse d'utiliser. Je refuse tant que possible les boulots où je suis obligé d'utiliser Windows.
                    Quand au mac et leur chèreté, je l'accepte car je sais que ce matos vaut cher. Les dalles sont parmi les meilleurs et me pètent pas les yeux, comme les autres. La coque en alu a sauvé mon PC plusieurs fois, le magsafe des centaines de fois, le micro est tellement de bonne qualité que j'ai enregistré une partie de guitare qui a fini sur un disque publié (je pensais faire une démo quand je l'ai enregistré, on l'a gardé), j'ai une bête de course alors que la machine a 6 ans, etc.
                    Bref, plutôt que d'acheter un PC tous les 3 ans, car au bout de 3 ans, je l'aurai forcément pété (plastique, les pieds dans le cable d'alim, etc..), je préfère changer de machine tous les 7 ans (et celui-là, j'espère +), c'est plus écolo.

                    Mac OS X est un excellent OS, moins depuis que Jobs est plus là pour veiller au grain sur la qualité. C'est un excellent compromis entre Linux et Windows, et c'est pas moche comme une interface Linux ou Windows qui ont encore une interface bitmap et pas vectorielle.

                    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

        Si j'avais la bonne réponse …

        Peut-être que la solution se trouve dans le service de proximité fourni par les associations.
        Peut-être qu'une distribution bien foutue demain va commercialiser ses paquets pour une somme modique et redistribuer les sous aux projets d'ou ils sont issus.
        Les collectivités doivent aussi être une source de financement pour les logiciels libres.

        Ça c'est pour les moyens.

        Il reste ensuite à moderniser la doctrine pour l'adapter au logiciel vendu comme service qui devient quasiment le standard aujourd'hui. Ça veut dire en particulier transiger sur la centralisation pour éviter les éceuils du décentralisé (cf. flops des clones de réseaux sociaux populaires et des protocoles Jabber).

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+5/-4). Dernière modification le 21/01/17 à 16:48.

      LibreOffice vaut maintenant largement MS Office. Je ne vois plus rien de manquant pour que le poste de travail sous GNU/Linux se démocratise. Les statistiques récentes annoncent d'ailleurs un rapprochement des 3% pour les postes sous GNU/Linux alors que ça stagnait depuis longtemps à 2%.
      En entreprise, il faudra peut-être un effort pour remplacer les AD et contrôleurs de domaines Windows et intégrer les postes de travail GNU/Linux dans les réseaux.

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-1).

        LibreOffice vaut maintenant largement MS Office …

        Es-tu sûr de ne pas comparer les promesses de LibreOffice 5.3 à MS Office 2013 ?

        Je dis ça, mais en même temps j'en sais trop rien car depuis plus de dix ans je n'utilise que des logiciels libres… Et donc, je n'utilise que LibreOffice… Bref.

        Ce qui m'amène à la conviction suivante.

        Nous vivons une période charnière (ou pas) où la majorité des individus sont tellement aliénés et rabaissés, que seul la question de "facilité" est primordiale. En ce qui concerne l'informatique, ce sera donc « l'ordinateur tel qu'il est vendu, comme pour les autres qu'ils peuvent m'aider et que je pourrai faire les mêmes trucs funs que eux et communiquer avec eux ; que l'ordinateur il est vendu pas trop cher pour moi et pas trop loin de chez moi et que j'aurai facile à le déballer et à l'utiliser au plus vite… ». Bref, le genre de description que nous nous amusons, nous qui savons, à faire des gens en général, que nous nous garderons de mépriser car nous-mêmes, en partie en informatique ou dans d'autres domaines sommes loin d'être parfait. Je dirais que de manière générale, on est loin… très loin… d'une manière de faire les choses en respects de l'éthique, des rapports égalitaires entre les hommes, de la nature, notre environnement, etc.

        Et donc.
        Oui, utiliser des logiciels libres c'est possible…
        Mais c'est généralement comme favoriser le commerce équitable, d'agriculture biologique, production locale, etc.

        C'est pour l'instant pas pareil, ça coûte au final plus cher, c'est pas facile, on est un peut "seul" ou pas comme notre entourage (famille, amis, collègue, voisins)…

        Quand je vois le monde comment il part en co***, en vrille… On en est là, de discuter si l'on peut croire en l'homme ou pas, etc.

        Autant vous le dire : je suis plutôt optimiste et enthousiaste !
        Donc je pense qu'avec le temps, nous allons tous nous mettre (ou remettre) à réfléchir sur comment faire les choses "bien"… Et donc, les logiciels libres, on va y venir tous ensemble, comme on en viendra tous au commerce équitable, à l'agriculture biologique, à moins ou pas de viande, à l'énergie verte, etc.

        Car dès lors que nous serons nombreux à nous y mettre dans tout ces trucs-là, qu'une politique collective ira dans ce sens, dans l'ensemble, tout fonctionnera mieux. En ce qui concerne les logiciels libres, il est évident que globalement il est plus efficace de pouvoir travailler tous ensemble avec du code source accessible à tous, depuis les étudiant jusqu'aux développeurs qui peuvent n'avoir été d'abord qu'utilisateurs, etc.

        Mais actuellement, beaucoup « d'énergie » (d'argent principalement) est encore dirigée vers le développement des logiciels privateurs et vers leurs "maîtres"… "nos" maîtres ?

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par . Évalué à 0 (+10/-12).

        He ouais!
        Ca fait 15 ans que je l'entends celle la, que staroffice, pardon openoffice, pardon libreoffice est aussi bien que word.
        Sauf qu'en général, ca veut dire "aussi bien que le Word d'il ya 5 ans", que c'est pas totalemenr vrai, et que pendant ces 5 ans, word a continué d'évoluer.
        En l'occurrence, les suite offices migrent en ligne, et je voit pas grand chose la dessus pour libre office (à part collabora qui me tackle direct à la carotide avec une image docker et un reverse proxy apache à configurer, avec support ssl sivouplait, classe).

        Le pire dans tous ca, c'est que les suites en lignes avaient une barre vraiment tres basse au début niveau édition (et sont toujours tres limitée d'ailleurs). Sachant que c'est la ou ms excelle (haha) avec 30 ans de features, y avait réellement moyen de faire qq chose. Mais non, le libre à préféré faire le suiveur, et traduire les commentaires d'oo de l'allemand vers l'anglais pendant ce temps la.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+5/-5).

        LibreOffice vaut maintenant largement MS Office.

        Bof, c'est un peu rapide comme affirmation. Il y a des points positifs, mais également des points négatifs. À mon boulot, on n'a que peu de besoins en traitement de texte (avec une mise en forme assez simple, on peut faire la même chose Libre Office ou Office), mais :
        1) par défaut le thème de Libre Office est moche (comparé à ceux fournis par Office),
        2) on ne peut pas faire de filigrane en pratique avec Libre Office, alors que c'est une fonction qu'on utilise beaucoup et qui se fait en deux clics avec Word.
        Bref, j'ai du mal à dire que Writer vaut largement Word, alors que sur les 2% des fonctions (au mieux) que j'utilise, il y a déjà un net écart.

        • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

          • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+5/-4). Dernière modification le 22/01/17 à 19:43.

            Oui, c'est exactement ce que je dis : c'est totalement inutilisable et tu le démontres bien : il faut ouvrir un autre logiciel, créer une image déjà à la bonne taille (« Environ 620 à 625 pixels de large et 830 de haut ce qui donne, pour un export de l’image à une résolution de 150 pixels : environ 1037 pixels en largeur sur 1384 en hauteur avec, pour une couleur bleu foncé une opacité ) 25 % »), ensuite deviner tout de suite les bons paramètres, savoir où on sauvegarde l'image (et d'ailleurs, est-ce que le filigrane reste si je transmets le fichier ?), retourner au document, incorporer l'image, se rendre compte que ce n'est pas le bon texte, refaire la manip, se rendre compte que la police de caractère ne convient pas, refaire la manip… et quand on veut un filigrane différent pour 10 exemplaires, passer des heures sur le sujet.

            Avec Word : aller dans le bon menu, ajouter un filigrane, cocher la case texte qui donne directement des paramètres par défaut qui sont valables (un texte pas idiot, la bonne nuance de gris, la bonne opacité, une police convenable, …).
            Dans mon petit cas précis, à mettons 20-30€/heure/personne, une licence Word est vite rentabilisée rien que sur le temps perdu à faire des filigranes (et quelques autres broutilles de ce genre).

            J'ai pu tester la différence, vu qu'à la base j'étais parti dans l'idée d'imposer LibreOffice. Les utilisateurs ont tous été convaincus de continuer à utiliser Word ou Excel (alors qu'à nouveau, les besoins sont très simples).

            • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

              Posté par . Évalué à 1 (+3/-3).

              Tu passes beaucoup de temps à écrire un commentaire qui me semble infondé, parce que tu n’as pas lu le second lien proposé. À la lecture de https://wiki.documentfoundation.org/FR/Writer/Filigranes#Cr.C3.A9ation_de_styles_de_page_personnalis.C3.A9s_et_de_mod.C3.A8les tu étais censé comprendre, que de placer un filigrane ce fait en 3 sec. et que contrairement à MS-Word qui ne possède pas de style de pages, LibreOffice lui, oui, et ça offre une souplesse incomparable (comme les styles de cadres ou de listes que MS-Word ignore aussi).

              De rien…

              • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

                Désolé mais ça me paraît encore bien compliqué.
                Pour moi la fonction filigrane (que je n'ai jamais eu besoin d'utiliser), ce devrait être :
                Format > Page > Filigrane ou qqc du genre et :
                - cocher la case "activer le filigrane"
                - saisir le texte du filigrane
                - pouvoir saisir la couleur
                - OK
                => c'est fini.
                Avec un onglet dans les styles de page pour faire pareil.

                PS: j'ai laissé MS-Word à Word 95

              • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

                Sauf qu'il reste toujours à créer le filigrane dans les bonnes dimensions.

                J'utilise LO depuis sa sortie, et Star Office puis OpenOffice avant, depuis 10 ans environ, mais force est de constater que malgré de très nombreuses améliorations et ses avantages, certaines choses restent très limitées comme le listes pour lesquelles les tirets ne sont pas proposés par défaut. On a droit à des points, etc, mais pas à de simples tirets comme dans tout livre qui se respecte. Et même en rentrant les tirets manuellement Writer ne les reconnaît plus comme une liste depuis quelques versions mineures (je suis en 5.2 quelque chose sur Fedora 25). Et ne parlons même pas de la gestion des hiérarchies, des numérotations, etc ! Devoir bidouiller les styles tout le temps, ça va bien 5 minutes.
                Ah, et sous Writer, l'éditeur Math est très pratique, mais pour les formules en ligne, c'est la galère vu qu'elles sont gérées comme des objets externes. C'est vraiment dommage car tout un tas d'autres choses sont simples à faire.

                Bilan, j'utilise LaTeX avec un bon éditeur, TexStudio en l'occurence, un peu de Python avec Jupyter pour tracer des courbes, voire même avec Maxima couplé à Gnuplot et je réserve LO Writer (+Math) et Calc pour une petite partie de mes documents. Les limites de ces outils me gênent moins que celles de Writer. Avec LaTeX, les docs des extensions, quelques cours en ligne ou en pdf téléchargés et de temps à autre StackExchange, j'y arrive. Avec LO et tous les manuels du monde, je galère. Ça vient de moi ?

                Il faut avouer que j'ai toujours eu du mal avec les logiques du genre table de pilote, visual basic et équivalent, etc. Je ne trouve pas ça logique et parfois même bloquant.

                Sinon, pour en revenir à flash, nous avons au boulot un outil de formation à distance accessible par navigateur qui est basé dessus et nous nous faisons renvoyer sur les roses par l'administrateur si l'on fait un ticket suggérant d'utiliser html5+javascript ou autre équivalent moderne. Je suis conscient que ça ne se change pas en deux jours, mais là je crois que nous en aurons encore pour 10 ans.

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                  J'utilise LO depuis sa sortie, et Star Office puis OpenOffice avant, depuis 10 ans environ, mais force est de constater que malgré de très nombreuses améliorations et ses avantages, certaines choses restent très limitées comme le listes pour lesquelles les tirets ne sont pas proposés par défaut.

                  J'utilise aussi LO/OO/SO depuis longtemps (1998…) :-)

                  Il y a un style de liste avec des tirets : par défaut. Il suffit d'appliquer ce style.

                  C'est une des grosses forces de LO, la mise en avant marquée des styles (y compris, comme je le disais plus haut, avec des styles de pages et de listes absents de Word).

                  Bilan, j'utilise LaTeX avec un bon éditeur, TexStudio en l'occurence, un peu de Python avec Jupyter pour tracer des courbes, voire même avec Maxima couplé à Gnuplot et je réserve LO Writer (+Math) et Calc pour une petite partie de mes documents. Les limites de ces outils me gênent moins que celles de Writer. Avec LaTeX, les docs des extensions, quelques cours en ligne ou en pdf téléchargés et de temps à autre StackExchange, j'y arrive. Avec LO et tous les manuels du monde, je galère. Ça vient de moi ?

                  Effectivement LaTeX est un bien meilleur traitement de texte que LO et Word. Il est moins intuitif, mais bien plus efficient.

                  • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                    LaTeX est un bien meilleur traitement de texte que LO et Word. Il est moins intuitif, mais bien plus efficient.

                    Il oblige à utiliser « les bonnes règles », ce qui est un avantage vis à vis des utilisateurs qui ne savent pas se policer eux-même (c'est à dire l'immense majorité d'entre nous concernant les traitements de textes).
                    Vu la tonne de questions qu'on trouve à propos de choses simples en LaTeX sur les forums/mailing lists/etc il n'est certainement pas plus efficient que d'utiliser Microsoft Word ou autre « de la bonne manière ».

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                  Avec LO et tous les manuels du monde, je galère. Ça vient de moi ?

                  Oui.

                  Pour avoir les tirets dans une liste, il suffit de commencer un paragraphe avec un tiret (étonnant non ?), le tiret court (le signe - du clavier) est alors remplacé par un tiret long quand on appuie sur la touche Entrée à la fin du paragraphe et en met un autre au début du nouveau paragraphe. Il n'est même pas besoin d'utiliser les boîtes de dialogue Puces / Numérotation.
                  Tout cela est bien expliqué dans l'aide de l'auto-correction, y compris comment activer/désactiver cet automatisme (juste une case à cocher) : https://help.libreoffice.org/Common/Options_1/fr

                  • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

                    Ma question n'était pas sarcastique.

                    Et je viens de tester, cela ne fonctionne pas par défaut. On doit donc passer par l'autocorrection—merci pour le truc au passage --, dans un sous-menu puis une option. Le seul moyen d'y accéder plus directement est par les styles de listes, en choisissant le style puce 2.

                    Je ne dis pas que LO Writer est mauvais, mais les options par défaut sont insuffisantes pour moi. Quant aux menus et sous-menus avec derrière des cases à cliquer, je les déteste de plus en plus dans de nombreux logiciels.

                    Cela dit, la barre de menus, même si elle ne permet d'accéder aux réglages que par un clic droit, est un énorme progrès selon moi. On gagne un temps fou avec.

                    • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                      Il y a plein de rapports de bug pour demander un changement dans la configuration par défaut, et on ne peut pas dire qu'ils soulèvent tous l'enthousiasme.
                      Pour ce qui concerne cette option de l'auto-correction particulière, j'aurais juré qu'elle autrefois était cochée par défaut ; c'est un truc qui existe depuis le siècle dernier. Si changement d'option par défaut il y a effectivement, je ne sais pas si c'est volontaire ou un bug.

        • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

          Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

          Bref, j'ai du mal à dire que Writer vaut largement Word, alors que sur les 2% des fonctions (au mieux) que j'utilise, il y a déjà un net écart.

          Oui mais quelle économie … Libre Office est Gratuit

          Microsoft Office l'a même été pendant quelques temps … 2 ans je crois si tu avais un contrat quelconque puis c'est devenu payant … méthode de dealer.

          A part quelques cas de power user qui ont une utilisation poussé du tableur Excel et ont construit un traitement spécifique des données parfois très impressionnant ou d'autres qui utilisent peut être encore Word pour personnaliser un fond de page avec des adresses par exemple.
          Word et Excel ne sont pas si mauvais que ça sinon ils rejoindraient IE, Vista, Windows millenium et autres produits de Microsoft qui nous ont tant fait rire :)

          Bref de ce que je vois, rien n'empêche libre office de prendre la place de word/excel, les quelques fonctions nécessaires au commun des mortels sont quasi identiques et équivalentes, les autres fonctions ne sont pas connues ou inutiles pour la masse des utilisateurs.
          Sauf les habitudes humaines, qui préfèrent rester sur des logiciels dont ils ont l'habitude.

          Je me souviens d'avoir bêtement demandé ou se trouvaient l'insertion d'une formule dans Word a des utilisateurs avertis (suite à la nouvelle interface) et au mieux personne ne trouvait au pire on me répondais qu'ils ne l'utilisaient jamais.

          C'est difficile pour un être humain normalement constitué de sortir de sa zone de confort …

          • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1). Dernière modification le 22/01/17 à 16:02.

            Word et Excel ne sont pas si mauvais que ça sinon ils rejoindraient IE, Vista, Windows millenium et autres produits de Microsoft qui nous ont tant fait rire :)

            Excel est monstrueux. C'est un logiciel, que dis-je, une cathédrale gigantesque, ça marche très bien, ça fait des truc vraiment incroyables, c'est un langage de programmation, quasiment un IDE, avec lequel on peut prototyper (relativement) rapidement des modèles ultra-complexes, prototypes qui vont bien sur très souvent passer en prod et rester des années fonctionnels, Excel est profondément propriétaire, et courir derrière avec un "Tableur" libre semble, dans pas mal d'applications, illu/dérisoire.

            Perso, moi, je n'aurai probablement jamais besoin d'autre chose que Calc ou Gnumeric, qui sont d'ailleurs bien trop puissants pour moi, mais bon, j'ai vu des trucs en Excel infaisables (parfois j'ai vérifié, il suffit d'ouvrir le fichier dans LO) avec autre chose.

            Je déteste (cordialement) Microsoft, mais pas au point de manquer de respect à Excel, que d'ailleurs je considère comme une vraie réussite à leur actif, je veux dire, sur ce coup ils l'ont pas volé ;)

            • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

              Posté par . Évalué à -3 (+0/-5).

              "pas si mauvais" est un compliment chez moi … désolé monseigneur Excel

              C'est pas non plus le logiciel ultime … demande a tous ceux qui veulent importer des dates ou des chaînes de caractères commençant par '00'

              Il répond à un besoin, et surtout permet à de non informaticien de triturer et de maltraiter des données

              Comme toi j'ai vu des usines à gaz, diaboliquement efficace … améliorée d'années en années et devenue indispensable dans certaines boîtes, est ce un gage de réussite … je suis pas sur mais bon au moins jusqu'à maintenant cela fonctionne.

              • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Comme toi j'ai vu des usines à gaz, diaboliquement efficace … améliorée d'années en années et devenue indispensable dans certaines boîtes, est ce un gage de réussite … je suis pas sur mais bon au moins jusqu'à maintenant cela fonctionne.

                Bien sur ; ce que je voulais dire c'est qu'une déclaration comme "LO est du niveau de MS Office" n'est pas juste fausse ; c'est non seulement vaguement impossible, mais aussi pas forcément souhaitable :)

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

                  Les dernières versions de Calc (versions bêta) n'ont pas à rougir d'Excel. Ont peut faire des macros aussi puissantes voire plus car on a le choix des langages. On peut faire des sous-totaux, des RECHERCHEV(), des tableaux croisés dynamiques, des graphiques aussi beaux etc. Et ce qui est plus important, c'est la vitesse d'évolution croissante de LibreOffice. Dans 2-3 ans, il sera le tableur le plus puissant et ergonomique du marché, c'est un investissement intelligent que de le prendre en main.

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                  Ce que tu dis est vrai, mais j'ai un souvenir très fun, qui date d'il y a bien 6 ans: un fichier excel dont la seule possibilité de lire les formules était de passer par gnumerics, y compris en passant par un copier/coller.
                  C'est une époque sombre pendant laquelle j'ai du bidouiller excel par obligation, mais j'y ai également acquis un certain respect pour ce logiciel, malgré certaines limitations que je n'ai pu contrecarrer qu'a coups de logiciels libres (à noter, important: pas openoffice, mais gnumerics).

                  La raison, puisqu'il en faut une: le champ affichant les formules était limité, de mémoire, à 1024 caractères, mais pas le format.
                  Hors, le commercial qui avait «conçu» la formule avait (supposition de ma part, je n'ai pas connu cette personne) utilisé le générateur de code interactif (plutôt bien branlé l'air de rien… ça fait du code dégueu, mais ça marche!) au point de dépasser ce qu'on pouvait faire à l'écrit en terme de caractères. Bon, en pratique, la ligne de plus de 10.. caractères à été remplacée par une seule commande, mais c'est une autre histoire.
                  En tout cas, cette limitation de 1024 caractères manipulables par IHM n'existait pas dans gnumeric, ce qui m'a permis de refactorer ledit fichier :)

                  Comme quoi, même si excel est réellement bon, il n'a pas toujours été sur tous les points supérieur à ses concurrents. Ah, et c'était la version d'excel moderne de l'époque que j'utilisais.

          • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

            Il faut regarder le prix global de l'investissement, et non le coût de la licence. Si ton utilisateur (qui coûte peut-être 50k€/an à l'entreprise) est à peine 5% plus efficace avec un logiciel, cela veut dire que c'est rentable de payer ce logiciel jusqu'à environ 2 000€.

            Et la différence de productivité peut largement dépasser 5% d'un logiciel à l'autre…

            • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

              Pour les 2000 € il faut en plus voir que c'est un achat pour plusieurs années, donc c'est bien plus bénéfique.
              Cela dit je doute qu'une suite bureautique correcte permette d'être 5% plus productif qu'une autre.

              Ça veut également dire que si l'employé est 0,1% moins efficace avec Libre Office qu'avec Microsoft Office, ça revient au même que payer Microsoft Office 190 € HT utilisé pendant 4 ans (j'ai fait le calcul). Ça fait 2 minutes perdues par semaine de 35 heures, par rapport à Microsoft Office. Autant dire que Libre Office ne pèse pas lourd dans la balance. Surtout s'il faut ajouter les problèmes de compatibilité, de formation/habitudes, et de la non mise à jour automatique de Libre Office sur Windows.

              • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                Oui, bien sûr ; je ne voulais pas parler spécifiquement de Libre Office / Office, simplement souligner qu'un logiciel, même assez cher en apparence (pour beaucoup de monde, un logiciel à 200 ou 300€ est cher), pouvait être tout à fait rentable alors même qu'on est à peine plus efficace avec (je parlais de 5%, mais avec certains logiciels on peut être facilement deux fois plus efficace par rapport à un autre).

                Après, dans notre cas de figure, si on est aussi efficace, voire plus efficace, avec Libre Office, on aurait tort de se priver, évidemment.

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  MS Office (version famille) c'est 150 €, pas 200 €, ni 300 € (pour 1 personne "à vie").

                  Ou 100 € par an pour 5 personnes avec l'abonnement Office 365.

                  150 €, c'est… 20 € de plus qu'une licence Windows 10 mono-poste sur le store Microsoft (non OEM).

                  Si on peut se payer un ordinateur (au grand minimum entre 300 et 400 €), je pense qu'on peut se payer MS Office.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par . Évalué à 6 (+6/-2).

        LibreOffice vaut maintenant largement MS Office.

        Toujours lire ce genre de phrase comme:
        - cela couvre mon besoin et je n'arrive pas/n'essaye pas de me mettre à la place des autres pour comprendre que cela peut ne pas être leur cas.
        - ou je m'y connais pas assez mais comme j'ai pas conscience de la complexité de la chose, j'ai l'impression d'avoir cerné le sujet et d'avoir parfaitement raison…

        Outre les qualités de LibreOffice, il faut être lucide et essayer de comprendre pourquoi elle a du mal à percer.
        Même si je suis d' accord que la suite conviendrait parfaitement à plus de 80% des utilisateurs (gratuitement et librement ;-)) et à l'éducation nationale ;-)

        • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

          Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

          Outre les qualités de LibreOffice, il faut être lucide et essayer de comprendre pourquoi elle a du mal à percer.
          Même si je suis d' accord que la suite conviendrait parfaitement à plus de 80% des utilisateurs (gratuitement et librement ;-)) et à l'éducation nationale ;-)

          Microsoft est certainement plus généreux … au point que Madame la ministre de l'éducation nationale se permette de signer un contrat sans respect du code des marchés publics

          Imaginez juste un instant :

          • L'ensemble de l'administration française migrant sur LO
          • LO a l'école de partout

          A votre avis en combien de temps LO se partage le marché avec MO … 2 ans 5 ans

          Ce genre de contrat est STRATEGIQUE pour Microsoft, sinon pourquoi la gendarmerie nationale ne peut pas faire de pub sur sa migration.

          • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

            J'utilisais StarOffice quand j'étais au collège, puis OpenOffice au Lycée (pas de suite Microsoft installée dans les 2 cas, ça coûtait bien trop cher). En IUT et en école d'ingénieurs, les deux suites (Microsoft et OpenOffice) étaient installées. On est 5 ans plus tard et le marché n'est pas franchement partagé.

            La gendarmerie nationale ne peut pas faire de pub parce que c'est un service public. Tu dirais quoi s'ils faisaient de la pub pour Microsoft financée avec tes impôts? Pourquoi ce serait différent avec de la pub pour Canonical ou pour la Document Fundation?

            • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

              Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

              Et maintenant tu utilises quoi ?

              On est 5 ans plus tard et le marché n'est pas franchement partagé.

              Tu crois que Microsoft s'est laissé faire ?

              La gendarmerie nationale ne peut pas faire de pub parce que c'est un service public.

              Explique moi pourquoi on ne généralise pas cette solution ?

              Elle fonctionne avec plus de 80 000 postes
              Elle permet de faire des économies
              Elle est sécurisée
              Le service informatique de la gendarmerie est autonome

              Extrait de http://www.lapresse.ca/le-soleil/z/archives/vu-dailleurs/201409/27/01-4804250-france-linux-chez-les-gendarmes.php

              Et sur le plan économique, quand on compare avec ce qu'il aurait fallu payer pour avoir la même chose avec une solution propriétaire, on aurait payé 25 millions d'euros la première année et 11 millions par an. Là, ça ne nous coûte pas très cher, un ou deux millions par année an. Et finalement, en ressources humaines pour l'informatique, les télécommunications et la téléphonie, notre effectif est passé de 2200 à 1500 personnes.

              Apparemment ils peuvent en parler au QUEBEC :) mais pas en France

              La décision est politique … et tant que Microsoft arrose nos élus cela ne risquent pas de changer

              • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                Le problème des administrations, c'est qu'ils choisissent les logiciels libres non pour leur libertés mais pour la gratuité. Ils ne prennent pas la peine de payer du monde pour faire les mises à jour et tout le monde dans les administrations travaillent avec Thunderbird version 3 (si si, c'est vrai), OpenOffice version 1.0 etc. Et au bout d'un moment, quand tout le monde râle trop fort, ils repassent à Windows. La gendarmerie n'est pas à l'abri de ce retour en arrière.

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

                  La gendarmerie n'est pas à l'abri de ce retour en arrière.

                  Pas sur du tout … ce qu'il y a d'admirable chez nos gendarmes c'est qu'ils ont créé leur propre distribution GendBuntu

                  Et donc qu'ils maintiennent eux mêmes

                  Non si retour en arrière il y a … cela sera politique mais pas technique ni pour des raisons de budget

                  On a peut être les politiques les plus bêtes du monde (enfin … disons dans le top ten)
                  mais on a aussi les gendarmes les plus Geeks
                  Vive la France ! le Royaume des paradoxes …

                  Un truc tout bête … pourquoi ne pas étendre le système à la police, les besoins doivent être quasiment les mêmes …
                  ou c'est encore un usine à gaz française ?

                  bref si des gendarmes ou des policiers nous écoutent … donnez nous votre avis … promis on vous dénoncera pas
                  et vous pouvez utiliser les déformateurs de voix.

                • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                  Tu peux regarder par exemple la conférence "Logiciel Libre et Contribution" au Capitole du Libre 2016, qui détaille comment Nantes Métropole (si je dis pas de bêtises) contribue à LibreOffice. Ils le font quand ils ont besoin d'évolutions spécifiques.

      • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

        Je ne vois plus rien de manquant pour que le poste de travail sous GNU/Linux se démocratise.

        Tu veux dire, en oubliant la pléthore de logiciels internes ou professionnels tels qu'autocad, ou j'ai raté quelque chose?

        Retour au sujet: flash.
        Personnellement, ça doit faire plus de 5 ans facile que je lis les annonces de la mort de flash, mais dans la pratique, je vois toujours du flash très régulièrement et inévitable.
        Certes, dans certains cas particuliers (les grosses boîtes, en fait, surtout youtube pour ce que j'ai constaté) ont migré à chtheumeuleu 5, mais bon, c'est pas le cas de nombreux sites de streaming, sans même parler de logiciels complets écrits en flash. Je dois faire une liste, vraiment? désolé, j'ai la flemme, mais pour contrer un exemple de masse (youtube), j'en prendrai un autre: rutube. Qu'on me cite un autre site de streaming qui ne nécessite pas flash sur debian, et j'en citerai un autre qui le nécessite, si je repasse dans le coin (je suis un peu absent ces derniers mois). En parlant de youtube, un certain nombre de sites qui embarquent youtube semblent forcer l'usage de flash. Je ne sais pas s'il s'agit d'un réglage de mon navigateur, mais une chose est sûre pour moi: peu importe l'avis de cassandre, flash n'est pas mort. Malheureusement. Ou pas, parce qu'au fond, c'est facile de bloquer un plug, moins de bloquer une fonctionnalité.

        Bref, flash n'est mort que pour les utilisateurs des sites les plus célèbres j'ai l'impression. Pour moi qui aime regarder des animes, de manière, il faut le reconnaître, plus ou moins légale, c'est moins sûr.

        Pour en revenir à l'article, GNU considérait le support de flash comme prioritaire, mais gnash s'est arrêté à la v7 je crois? on est à, quoi, v12? Je pense surtout que, faute de motivation, ils ont lâché l'affaire et que si gnash fut si longtemps prioritaire, c'est par oubli de mentionner qu'il n'y a plus assez de volontaires pour le virer de la liste… Probable qu'il n'y avait juste pas assez de volontaires pour mettre à jour la liste.
        Pour moi, ce qui est le plus moribond, entre gnu et flash, c'est gnu. Ok, y'a "gnu/linux". Mais je pense que le jour ou une distrib sera "clang/linux" est plus proche que celui ou flash-player disparaîtra des repo de nos distros.

        • [^] # Re: La FSF et le logiciel libre en phase terminale ?

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          flash n'est pas mort

          Mouais. Il est pas supporte sur iPhone, iPad, ni sur android. Ca l'élimine de base pour tout site grand public.
          Reste donc:
          - les qq sites grand public qui n'ont pas ete mit a jour depuis 5 ans,
          - les niches ou flash est plus adapte qu'html 5 (a supposer que ca existe encore en 2017),
          - les qq applis pros qui ont ete code en flex ya 10 ans et qui n'ont jamais ete mise a jour

          la premiere categorie a probablement deja subie une telle chute de traffic qu'on doit pouvoir virer le "grand" de "grand public", la deuxième est par definition une niche, et la troisième a jamais ete bien grande.

          ps: je sais pas pour toi, mais rutube.ru marche visiblement bien sur mon safari sans flash.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

  • # La nouvelle liste

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

    Je suis content de voir le matériel libre, l'accessibilité et l'ouverture aux "personnes sous-représentées" dans la liste des priorités de la FSF. C'est beaucoup mieux que la liste précédente. Bravo à la FSF qui arrive enfin à sortir un peu le nez du code source!

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.