Journal 8 mars : International Women's Day

Posté par .
1
8
mar.
2012

Comme tous les ans, après la Chandeleur, Mardi-gras, reviens le 8 mars.

Espérons que l'année prochaine, cette journée ne soit plus nécessaire (un doux rêve) et que l'égalité de droit et de fait soit présente partout sur la planète pour tous les humains quelque soit leur sexe.

En attendant quelques liens (anglophones, je ne connais pas de ressources à jour sur le sujet en français)
http://geekfeminism.org/
http://geekfeminism.wikia.com/wiki/Feminism_101 (introduction au féminisme)
http://adainitiative.org/

Et une citation pour finir

“I myself have never been able to find out precisely what feminism is: I only know that people call me a feminist whenever I express sentiments that differentiate me from a doormat or a prostitute…”

    –Rebecca West, The Clarion, 11/14/13

Bon 8 mars à toutes et à tous

  • # Date

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    –Rebecca West, The Clarion, 11/14/13

    Répétez après moi : « Les dates au format américain, c'est aberrant, incohérent, moche et débile. Le format américain c'est mal, ISO 8601 c'est bien. »

    • [^] # Re: Date

      Posté par . Évalué à -9.

      C'est gentil de commenter la forme et non le fond …

      • [^] # Re: Date

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Parce qu'il y a un fond dans le journal? J'ai du le louper.

        • [^] # Re: Date

          Posté par . Évalué à 3.

          Le féminisme "geek" et sa quasi-absence en France (vu que je n'ai pu mettre que des liens en anglais)
          La journée du 8 mars (Journée internationale des Femmes)

          Si ce n'est pas un contenu, qu'est-ce-que c'est ?

          • [^] # Re: Date

            Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 08/03/12 à 21:02.

            La journée internationale de la femme, c'est un peu comme l'iPad 3 : on sait que c'est la, même si on essaye d'éviter.

            Quand au journal, voyons :
            - 1ère ligne : l'iPad 3 est sorti (l'année dernière à la même date, c'est la v2)
            - 2ème ligne : bla bla "marketing" qui ne veut rien dire
            - 3ème : journal bookmark
            - 4ème : citation de Steve Jobs (ses citations n'ont pas 100 ans d'âge, certes)

            Non, désolé, j'ai beau chercher, je ne trouve pas de fond.

            Sinon : la journée de la femme, pour moi, c'est tout les jours, sinon c'est juste ça : laisse chérie, tu feras demain

      • [^] # Re: Date

        Posté par . Évalué à 4.

        Sauf qu'on communique d'abord avec la forme puis avec le fond.

        Si on ne soigne pas la forme, on ne se comprend pas et il n'y a pas moyen de débattre sur le fond.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Date

      Posté par . Évalué à 2.

      Non mais de toute façon 11/14/13 c'est pas encore possible. Ce serait le 14 novembre 2013 non ?

    • [^] # Re: Date

      Posté par . Évalué à 6.

      ah c'est la date ? je pensais que c'était ses mensurations dans un quelconque format impérial, genre pouces et compagnie.

      Je n'ai toujours pas compris quelle date c'est. Le 14 novembre 2013 ? 1913 ? le 13 novemblre 1914 ?
      J'écris toutes les dates, y compris dans les noms de fichiers quand j'ai besoin de garder la référence, au format ISO 8601 (c'est à dire 2012-03-08 pour aujourd'hui), c'est pratique pour le classement.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Date

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Les dates au format américain

      Quand on cite un texte anglais ce n'est pas non plus complètement aberrant de donner la date en anglais. Sinon en français cette date devient 14.11.1913.

      Pour faire la conversion:

      date_from='11/14/13'
      locale_from=en_UK
      locale_to=fr_FR
      
      env LANG=$locale_to.UTF-8 date -j -f %F `env LANG=$locale_from.UTF-8 date -j -f %x $date_from +%F` +%x
      
      

      Qui répond bien entendu: 14.11.2013.

      • [^] # Re: Date

        Posté par . Évalué à -1.

        C'est marrant, j'ai toujours cru que le fr de linuxfr voulait dire francophone.

        • [^] # Re: Date

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Et… tu pourrais développer un peu?

          • [^] # Re: Date

            Posté par . Évalué à 3.

            La date est par convention en français sur un site français. Si celle du journal n'avait pas été incohérente, elle aurait induit en erreur les lecteurs.

            • [^] # Re: Date

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je n'ai pas dit que c'était bien de citer les dates en anglais, mais que pour une source en anglais ce n'était pas complètement incohérent et en plus je donne une commande pour faire la conversion — je pense que mon point de vue est assez clair, non?

  • # Jolie nimage ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Quoi de mieux pour célébrer cette journée de fête qu'une jolie nimage : http://i44.tinypic.com/15iaigz.jpg

    • [^] # Re: Jolie nimage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      NON, mais là c'est juste CHIANT de lire toujours les mêmes CONNERIES de MACHOS qui se touchent la nouille entre linuxiens à faire des blagues MACHISTES.

      Et après on va pleurer "oh ben y'a pas de femmes dans le logiciel libre, ah que comment que ça se fait que vous croyez que faut remplacer la bière par du thé?"

      On n'est pas sur DabranletteFrenchPage, tes désirs hétérosexuels masculins tu les gardes pour les soirées entre potes, c'est indécent de nous mettre une potiche (quand bien même elle consentit à poticher) en tant que "belle image" afin d'agrémenter ce journal sur la journée de la femme.

      PS : contrairement à zooey, elle est fort jolie.

      • [^] # Re: Jolie nimage ?

        Posté par . Évalué à -7.

        T'as pris tes cachets ce matin ?
        Non, je dis cela … quoi …

      • [^] # Re: Jolie nimage ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Moi, en tant que mec et hétérosexuel, j'en ai rien à fiche que les nanas mettent des photos de beau mecs en fonds d'écran…

        Le calendrier avec les Dieux du stade, personne ne s'offusque. Et pourtant, y sont représentés de beaux mecs au corps bien huilé brillant sous les projecteurs, prenant des poses explicites et aguichantes. On pourrait en déduire que la reprśentation artistique des femmes, c'est sexistes, mais pas celles des hommes ? Soyons un peu cohérents…

        Et donc, si tu veux faire venir des femmes sur DLFP, je t'en prie, poste de belles photos de beaux mecs. Je ne viendrais pas me plaindre de ton sexisme (ou de celui de quelqu'un d'autre).

        Hop,
        Moi, qui tente un coup de poker, là ; et trolldi, c'est bientôt! ;-]

      • [^] # Re: Jolie nimage ?

        Posté par . Évalué à -2.

        "You make my day".
        Quel fou-rire.

      • [^] # Re: Jolie nimage ?

        Posté par . Évalué à -1.

        C'etait pas Grunt qui avait la responsabilité de ce post avant ?

        …suivaient en général des triste avis sur le féminisme et du comique de répétition…

        Pffff… les bonnes manières se perdent !

        L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

    • [^] # Re: Jolie nimage ?

      Posté par . Évalué à 4.

      c'est beau de voir une femme libérée, et délivrée des carcans féministes.

      https://s3.amazonaws.com/data.tumblr.com/tumblr_m0f2lg8FfK1qzy9ouo1_500.jpg

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Jolie nimage ?

      Posté par . Évalué à -1.

      À moi :
      Nimage

      LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

      • [^] # Re: Jolie nimage ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Les gens de LinuxFr ne trouvent pas pertinent de mettre une image de quelqu'un à l'origine du mouvement riot grrrl dans un sujet qui parle de sexisme ?

        LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

  • # La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 08/03/12 à 21:12.

    Espérons que l'année prochaine, cette journée ne soit plus nécessaire (un doux rêve)

    Oui et non à vrai dire.
    Je pense que le combat déjà se tenir toute l'année et non sur une journée… C'est comme la St-Valentin, il faut aimer tous les jours de l'année (et faire plaisir conjointement toute l'année).

    De plus, il y a beaucoup de revendications durant la journée qui me semblent mensongers voire aberrant. Je vais prendre un exemple aux infos tiré de ce soir :
    - Le mari bac+3 qui trouve plus facilement du travail qu'une femme bac+5 : erreur typique en terme d'emploi de préciser uniquement le niveau de qualification. On sait que c'est surtout la voie choisie qui compte et non la qualification. Il est naturel qu'un bac+3 en électronique trouvera plus d'offres d'emplois qu'un bac+5 en histoire, je pense qu'au lieu de niveau qualification on devrait parler des voies choisies par les deux sexes pour voir l'origine du problème (s'il est lié à une discrimination du marché ou à un mauvais choix).

    • La parité dans les entreprises, hautes fonctions, etc. Je suis contre toute forme de discrimination dont la discrimination positive, je trouve aberrant de sanctionner des entreprises car « ça manque de femme au conseil d'administration ». Pour moi la femme doit accéder aux hautes sphères par ses qualité et non par une demande de l'État, ce qui pénalise les hommes peut être mieux placés que certaines femmes. ce qu'il faut, c'est lutter contre la discrimination envers les femmes (et leur permettre les mêmes chances qu'un homme, pas plus, ni moins), pas discriminer les hommes pour compenser…

    • Ça balance souvent des chiffres sans aucun sens par manque de précision, à savoir que les femmes font plus de temps partiels, passent plus de temps avec les enfants, etc. Mais il manque une donnée : la proportion d'homme et de femme au foyer et donc ayant fait le choix de rester à la maison (ou de travailler moins pour s'occuper de la famille). Je connais pas mal de filles qui à 20 ans s'imaginent s'occuper des enfants avec un petit travail à côté par choix… Bref ça manque de données pour donner un sens à ces chiffres.

    • L'écart salariale entre homme et femme qui est inférieure pour la 2e catégorie de la population. Cependant le chiffre ne dit pas si c'est « à poste égale » l'écart mesuré ou si c'est globalement, dans le premier cas ça a un sens et il faut lutter contre ça. Pour le 2e, il manque la donnée de savoir la répartition homme/femme dans les divers secteurs et la hiérarchie d'une entreprise car ça influe le salaire beaucoup plus que le sexe en lui même…

    Bref, je défends le fait qu'une femme doit pouvoir mener une carrière identique à un homme si elle le désire et donc avec les mêmes chances et avantages (salariales notamment). Je suis contre l'application d'un quota des femmes dans le monde de travail (qui ne résout pas le problème du machisme et donc de la mentalité ambiante) et de la volonté d'un monde équilibré sans justification (pourquoi on devrait avoir autant de ministres hommes ou femmes dans un gouvernement ? Pourquoi ne pas choisir les gens en fonction de leurs compétences uniquement ?).
    Pour moi cette journée ne va pas forcément dans le bon sens et au cœur du véritable problème qui est la mentalité de la société d'aujourd'hui…

    • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je connais pas mal de filles qui à 20 ans s'imaginent s'occuper des enfants avec un petit travail à côté par choix… Bref ça manque de données pour donner un sens à ces chiffres.

      Surtout il ne faut pas oublier que les FEMMES font presque le plus d'anti-femme.
      Exemple tiens. Pédiatre avec enfant, papa, maman. LA (oui, une femme) pédiatre demande "est-ce que quand papa rentre du boulot (…)", on la reprend "chez nous, c'est maman qui rentre du boulot", elle ignore notre réaction, puis deux minutes plus tard "est-ce que quand papa rentre du boulot (…)", et la j'ai des envies de meurtre.

      Ce qui me gonfle le plus chez les féministes, c'est leur attaque des hommes, que des hommes, parce que ce sont les méchants, alors que les femmes prennent part entière à la connerie, mais alors ça, les féministes (bouh quel mot horrible) ne vont pas y toucher, faut pas déconner… Faut attaquer les hommes, point.

      Conneries.

      • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pour moi toute les luttes « contre » sont inutiles. Il n'y a qu'à voir la campagne de sécurité routière qui va dans le sens que les femmes sont plus responsables que les hommes sur la route (ce qui est peut être vrai, mais il manque toujours plein de données aux études présentées pour qu'on sache réellement si c'est vrai ou non).

        D'où le fait que pour moi il vaut mieux lutter contre des courants de penser que contre les choses en elle même. Renverser le manque de femme dans le haut de la hiérarchie en les imposant n'est pour moi pas la réponse au problème de la difficulté d'une femme à être bien considérée dans son travail et de mériter son statut… Ceci est d'autant plus vrai que beaucoup de femmes entretiennent le courant de pensée avec les hommes…

    • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Concernant les écarts de salaires, personnellement j'aimerais bien des chiffres différenciés suivant les responsabilités (ouvrier, cadre…).

      Nan parce que le droit d'enfanter c'est bien. Mais autant un ouvrier à la chaîne est remplaçable, autant quand une boite met une femme entre 25 et 40 ans à un poste très élevé, genre cadre très haut placé dans une grande banque, et que la dite femme se barre 3 ans en congé grossesse/maternité/grossesse/maternité/grossesse/maternité (expérience vécue dans ma famille, donc non hypothétique, merci), bah la grosse société elle se met l'expérience et la connaissance des dossiers au cul.

      Donc elle adapte les salaires en conséquence en intégrant les risques. Comme une assurance fait payer plus cher les populations à risque, en fait.

      • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

        Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 08/03/12 à 22:09.

        Comme une assurance fait payer plus cher les populations à risque, en fait.

        J'avais pour habitude de renvoyer les féministes dans leur rangs avec un argument choc : j'étais surpris qu'elles disent vouloir l'égalité alors qu'elles ne se bâtaient pas contre le prix inférieur des assurances voiture juste parce qu'elle sont femmes, comme par magie leurs revendications s'arrêtaient que à ce qui les intéressaient… Ce qui avait pour très gros intérêt de leur mettre le nez dans leur merde : ce n'est pas l'égalité qui les intéressait, mais un "communautarisme" de plus, en essayant de prendre le max d'avantages.

        Le truc con c'est que l'UE m'a donné raison, et dans un an, si j'ai bien compris, nous, les hommes, auront enfin l'égalité, les assurance ne pourront plus différencier les prix suivant le sexe.

        Bon, il me reste encore les pseudo-féministes qui râlent en trouvant ça pas correct si on ne leur paye pas le resto en stock (et après elle s'étonnent qu'elles soient considérées comme intéressée que par le fric…), ouf. Il y a encore du boulot pour l'égalité, en effet :).

        Et le pire dans l'histoire, c'est que les "féministes" ne comprennent pas que la plupart des femmes rejettent leur idées d'opposer les deux sexes… C'est déjà contre cette confrontation avec ce mot "féminisme" qu'il faut se battre si on veut l'égalité. L' "adversaire" n'est pas forcément qui ont croit.

        • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Y a aussi un truc qui explique naturellement la disparition de certaines inégalités financières : étant donné que maintenant les (jeunes) femmes picolent, couchent n'importe où, fument, roulent déchiré, font les connes, etc., comme les hommes, bah l'espérance de vie (et autres indicateurs de risques) tent à s'uniformiser entre hommes et femmes, donc les primes s'uniformisent statistiquement :-)

          Comme quoi c'est vrai que la parité a du bon.

      • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

        Posté par . Évalué à 4.

        L'égalité hommes/femmes passe aussi par le changement de mentalité qui consiste à dire que c'est bobonne qui reste X mois à la maison, pendant que papa ramène le fric (et grimpe les échelons, donc).
        Dans les pays nordiques, il existe un système de congé parental où chaque parent a droit à un lot de jours, qu'il ne peut déléguer à l'autre parent. Si le parent ne les prend pas, les jours sont donc totalement perdus pour le couple. Le reste des jours du congé parental est ensuite à répartir entre les 2 parents, selon leur bon vouloir.
        Le but est d'inciter les pères à rester eux aussi à la maison, voire à rester seul,permettant à la mère de reprendre plus tôt le travail et donc de moins subir la coupure professionnelle qui cassera complètement son évolution de carrière.

        • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En Belgique, c'est 3 mois chacun (donc 6 mois max), en plus des congés de maternité et paternité. Et il me semble qu'on entend des chiffres similaires à la France.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Personnellement, je suis pour le congé obligatoire du papa de 4 mois, à date calqué sur le congé maternité de madame. Qu'il n'ait pas le choix, que l'entreprise subisse la même chose que ce soit homme ou femme.
          Et surtout que ce n'est pas de trop (soutien psychologique avant la naissance, se taper les nuits aussi après sans l'excuse "chérie, mais je travaille demain moi")

          Mais avant que ça arrive comme imaginable dans la tête des hommes (faut pas déconner, la carrière!) et des femmes ("je suis mieux sans lui à la maison, il ne sait pas faire de toutes manières")…

          Ah oui, on oublie un truc quand même : j'ai très souvent entendu ce genre de phrase "tant mieux qu'il aille bosser, de toute façon il serait un poids plus qu'autre chose et je n'aurait aucune confiance de lui confier notre bébé", comment veux-tu changer les mentalités des femmes si la seule "attaque" des féministes est contre les hommes…

          Oui, je suis traumatisé, parce moi, l'inégalité, en tant que père qui est plus souvent à la maison que la maman, je l'ai bien ressentie… Et il y a du travail à faire au niveau des femmes pour qu'elle accepte que le père soit à égalité avec un bébé, l'homme est bien inférieur mais n'a pas sa journée de l'homme. Ceux qui font le plus de mal à l'égalité homme/femmes ne sont pas forcément les hommes. Ca change, doucement mais ça change… (étonnamment, je ne suis pas le seul homme à déposer/chercher bébé à la crèche)

          • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je suis contre l'obligation, j'estime que c'est un choix de couple mais que la possibilité doit être offerte.

            Par exemple, avec ma compagne, le jour où l'évènement arrivera, on a fixé que je travaillerais et qu'elle s’occuperait des gamins notamment car c'est ce qu'elle veut. Mais en rentrant du travail, je prendrais ma part de responsabilité en m'en occupant aussi.

            J'estime donc que ce genre d'arrangements doit être laissé au couple mais qu'on ait la possibilité de décider comment s'organiser. Et si plus de femmes veulent s'occuper des bambins pendant que les hommes bossent ou l'inverse je m'en fou, je ne vise pas le 50/50 qui est pour moi d'un intérêt limité. Pour moi il faut viser la possibilité de faire ce qu'on souhaite et en accord avec son conjoint (et pas en dépit de son conjoint).

            • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je suis contre l'obligation en général.
              La, je met obligation en exception pour une seule raison : ta femme ne peut pas décider que c'est toi qui va accoucher, ni de la date.

              L'obligation n'est que d'être en phase avec les obligations techniques de madame. Si tu ne mets pas ça, tu ne pourras jamais avoir l'égalité des salaires, car ce détail technique peut te faire chier (on peut annuler des vacances si un projet a du retard, pas un accouchement, donc qui va être préféré pour un gros poste? C'est juste logique que tant qu'il n'y a pas la même obligation pour l'homme, ben la femme gagnera moins, du fait de la "prime de risque à payer")

              • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Bah oui, pour moi la seule obligation c'est une durée minimale de congés parentaux pour les deux parents (je pense que 1 mois incompressible pour les deux est pas mal), après on peut donner un quota à partager dans le couple (6 mois supplémentaires dont la répartition est décidée par la couple, qui peut être pris par l'un des deux parents ou les deux suivant leurs choix).

                Après imposer 6 mois aux deux me semble ridicule et même risqué…

                • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Après imposer 6 mois aux deux me semble ridicule et même risqué…

                  Je n'ai jamais parlé de ça. j'ai parlé de 4 mois (de tête : en fait 6 semaine avant, 8 semaine après) car c'est l'obligatoire pour la femme. Je dit juste que ce qui est obligatoire pour la femme devrait l'être aussi pour l'homme, sans ça il n'y aura jamais d'égalité de traitement en entreprise (pas les mêmes contraintes, logique sans être anti-femme, juste un calcul mathématique)

              • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                Posté par . Évalué à 3.

                Si tu ne mets pas ça, tu ne pourras jamais avoir l'égalité des salaires […] ben la femme gagnera moins, du fait de la "prime de risque à payer"

                C'est bien parce que ça va favoriser l'embauche des homosexuels :-)

                « Ah, vous êtes homosexuels ? Bien, bien, vous ne prendrez pas de congés parental donc … ».

                • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Si je ne me trompe pas, un employeur n'a aucune raison de savoir l'orientation sexuelle de la personne avant l'embauche car ce n'est pas une mention obligatoire.
                  À part la personne qui dit « marié ou pacsé » qui donnerait l'indice qu'il est au moins en couple avec quelqu'un…

                  • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Si je ne me trompe pas, un employeur n'a aucune raison de savoir l'orientation sexuelle de la personne avant l'embauche car ce n'est pas une mention obligatoire.

                    Ni avant, ni après l'embauche ! Encore heureux…

                    À part la personne qui dit « marié ou pacsé » qui donnerait l'indice qu'il est au moins en couple avec quelqu'un…

                    Le PACS étant utilisé massivement par des couples hétérosexuels (dans les 85-90%), c'est pas avec ça que tu vas deviner si Untel est homo…

                    • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Ni avant, ni après l'embauche ! Encore heureux…

                      Dans une entreprise pas trop grande, il y a de forte chance que l'employeur le sache après (proximité, intégration, racontage de vie toute Ça).

                      Le PACS étant utilisé massivement par des couples hétérosexuels (dans les 85-90%), c'est pas avec ça que tu vas deviner si Untel est homo…

                      Non, j'ai juste parlé de couple, pas de leur forme, je connaissais cette donnée. ;)

              • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

                Posté par . Évalué à 1.

                Ah, et tu veux lester les futurs papa et leur faire prendre des vomitifs pendant la grossesse de madame aussi ?

    • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

      Posté par . Évalué à 2.

      L'écart salariale entre homme et femme qui est inférieure pour la 2e catégorie de la population. Cependant le chiffre ne dit pas si c'est « à poste égale » l'écart mesuré ou si c'est globalement, dans le premier cas ça a un sens et il faut lutter contre ça. Pour le 2e, il manque la donnée de savoir la répartition homme/femme dans les divers secteurs et la hiérarchie d'une entreprise car ça influe le salaire beaucoup plus que le sexe en lui même…

      Oui, la différence de salaire hommes/femmes est calculée "à poste égal", bien évidemment (sinon, ça n'a aucun sens, et quelqu'un te dirait que son éboueur gagne moins qu'une cadre sup', c'est donc la preuve qu'il n'y a pas d'écart de salaires au préjudice des femmes…).
      Pour la 2° question, je ne connais pas les chiffres, mais pour la hiérarchie, vu que les femmes gagnent moins et montent moins vite/moins haut que les hommes, le calcul doit devenir de + en + difficile à faire

      • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui, la différence de salaire hommes/femmes est calculée "à poste égal", bien évidemment (sinon, ça n'a aucun sens, et quelqu'un te dirait que son éboueur gagne moins qu'une cadre sup', c'est donc la preuve qu'il n'y a pas d'écart de salaires au préjudice des femmes…).

        Quand tu vois l'interprétation des chiffres par les médias, et les données chiffrées en elles-mêmes qu'ils balancent, on peut légitimement se poser la question car quand on voit le manque d'informations liées aux chiffres qu'on nous donne et les erreurs qu'ils font avec, oui ils seraient capable de ne pas faire la bonne mesure sur le sujet (et donc de le faire globalement et pas comparativement à un homme à poste égal).

        • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Oui, comme le JT qui disait que les hommes étaient plus dangereux sur la route parce que 75% des accidents étaient causés par des hommes. C'est bien gentil, mais j'aimerais bien savoir quelle est la proportion d'hommes au volant des voitures. Si c'est 75% (les hommes conduisent plus souvent que les femmes quand ils sont deux dans la voiture), eh bien ça n'a rien d'anormal.

          Après, c'est peut-être exact que les mecs aient plus d'accident : plus souvent la mentalité de gros beauf roi de la route qui fonce et colle au cul. Mais les chiffres chocs ne me permettent pas de le déduire sans d'autres précisions.

      • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 08/03/12 à 23:03.

        Ceci dit, l'interprétation à "poste inégal" est aussi intéressante.

        En Suisse, le salaire médian des femmes est 18% plus bas que celui des hommes. Il semble que 60% de cette différence s'explique par des critères objectifs (postes différents, formation, etc…) mais 40% n'est pas explicable par des critères non-objectifs (=> discrimination). J'ai pas lu l'intégralité de l'étude (elle est en Allemand), mais ça a l'air statistiquement argumenté et c'est fait par l'Office fédéral de la statistique qui fait en général du bon boulot.

        Maintenant, cette différence de 60% due à des critères objectifs, elle est intéressante quand même. Elle nous dit que les femmes sont soit moins formées, soit moins présente dans des postes dirigeants, soit autre chose, soit un peu de tout ça.

        Si le but de l'égalité homme/femme c'est d'arriver à avoir 50% de femme dans toutes les professions à tous les postes avec un partage égal des tâches ménagères et de la garde des enfants, alors on est encore assez loin du compte.

        Il est clair qu'il ne s'agit pas de discrimination à proprement parler (c'est pas le méchant patron qui paye moins parce que c'est une femme), mais c'est un problème de mentalité et d'éducation. Pourquoi a-t-on toujours si peu de fille ingénieures (en informatique par exemple, c'est lamentable en Suisse, un peu mieux aux US de mon expérience) et si peu de mecs qui font infirmier ?

        • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          euh la Suisse… ce n'est pas le pays qui a (avait ?) une politique de la femme au foyer ?

          • impôt plus élevé si la femme travaille
          • pas/peu de crèches (bin oui, la femme est au foyer, ya quelqu'un pour garder les mômes :/)
          • pas/peu de nourrices

          c'est un collègue qui m'avait fait la remarque, il y a un peu plus de 10 ans, ça a pu évoluer :)

          • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            impôt plus élevé si la femme travaille

            C'est pas plutôt "si les deux travaillent"?

            pas/peu de crèches (bin oui, la femme est au foyer, ya quelqu'un pour garder les mômes :/)

            L'homme peut être au foyer.

            pas/peu de nourrices

            L'homme peut être au foyer.


            Réaction bourine montrant que le problème n'est pas forcément la, le problème est la liberté de choix. Et la, les crèches est les impôts sont des outils à changer pour que les deux travaillent plutôt qu'un. Le fait que ce soit la femme qui soit au foyer si l'un doit arrêter de travailler, par contre, c'est une question de mentalité (ça pourrait tout aussi bien être l'homme qui s'arrête). Bon certes, c'est lié (si personne doit arrêter de travailler, la question de qui arrête ne se pose pas)

          • [^] # Re: La nécessité de la journée n'est pas toujours justifiée

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ben écoute je ne sais pas… Mais je ne crois pas qu'on soit aussi retardés que ça. On est clairement pas en avance et le droit de vote pour les femmes a eu de la peine à être introduit, mais ça varie très fortement suivant les cantons.

            En Suisse les crèches sont gérées au niveau cantonale, donc ça peut grandement varier. C'est vrai qu'il y a des problèmes de places dans les crèches, mais je n'ai aucune idée si c'est pire qu'ailleurs.

            Pour les impôts, ça n'a rien à voir avec la femme. Les couples mariés peuvent avoir une imposition défavorable par rapport à ce qu'ils auraient s'ils étaient imposés séparément. C'est un bug du système des impôts plus qu'une feature et ça commence à être corriger (certains cantons comparent les deux situation et prennent le plus bas).

            Maintenant, il y a certain partis (UDC) qui poussent à une politique de la femme au foyer, mais ça n'est pas la majorité au niveau national. Ceci dit il y a des cantons ruraux (particulièrement alémaniques) où l'UDC est très forte et dont je ne connais pas la situation au niveau des crèches.

            Dans les points positifs, on a eu récemment une majorité de femmes au gouvernement (4 sur 7) et une présidente.

  • # Blague de circonstance

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Le commandant de bord annonce aux passagers que leur vol va s'écraser et qu'il n'y a aucune chance de survie. Une femme s'adresse alors à un très bel homme ainsi :

    • Fais-moi sentir femme une dernière fois !

    Ce à quoi l'homme réagit en arrachant sa chemise…

    … puis il la tend à la femme en lui disant :

    • Repasse-moi ça !
    • [^] # Re: Blague de circonstance

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je crains que, pour toi, il faille repasser, ou pas en fait ;-)

    • [^] # Re: Blague de circonstance

      Posté par . Évalué à 5.

      Le SAV d'hier soir était bien gratiné aussi.

      — Alors il paraît que les femmes garent mieux leur voitures que les hommes ?
      — Oui, c'est en tout cas ce que montre une étude récente.
      — Bah comme quoi ça vaut la peine de passer une heure à faire un créneau…

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Chaque année...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Chaque année Jehane nous fait un journal sur la journée internationale des femmes.

    Chaque année il y a plein de commentaires qui disent que vazy spo juste en plus les femmes elles sont méchantes avec les hommes et que c'est pas normal, elles ont la garde des enfants etc. et qu'elles ont des avantages que les hommes n'ont pas que ça veut rien dire une journée de la femme. Et quelque part c'est assez vrai, parce qu'on oublie toujours le mot "internationale" à cette journée.

    En soi c'est vrai que la situation des femmes en France n'est pas la même que dans beaucoup d'autres pays. En France l'intérêt est moindre : il s'agit plus de faire changer des mentalités, et je trouve des démarches comme la marche des salopes intéressantes. Mais dans certains pays, il s'agit de faire changer une société complète qui considérerait les femmes mineures à vie, sans âme, à la merci de leur mari (qui peut même l'exécuter), ou pute si elle n'ont pas d'époux ou qu'elles ne sont pas vierges au mariage.
    Par rapport à cela il peut être intéressant d'avoir une certaine solidarité internationale. Alors merci à Jehane pour ce journal.

    • [^] # Re: Chaque année...

      Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 08/03/12 à 23:18.

      Par rapport à cela il peut être intéressant d'avoir une certaine solidarité internationale.

      Désolé de ne pas avoir de solidarité qu'avec 50% des être humains, désolé que je veuille une solidarité avec 100% des être humains.

      Désolé, mais rien que le titre, même si il est international, m'interpelle dans le sens où il est déjà une inégalité. On pourrait l’appeler la journée internationale de l'égalité des sexes, mais non, on met une inégalité en mettant en avant un sexe, et après on ose me dire que les féministes se battent pour l'égalité des sexes.

      Donc, comme tous les ans, désolé, mais je réagi à cette inégalité, en demandant la vraie inégalité, et pas une devanture pour un sexe en particulier.

      Oui, c'est dur l'égalité. Désolé d'aimer l'égalité : elle est libre d'écrire un journal, je suis libre de le commenter (ou parce que je suis un homme, je n'aurait pas le droit?)

      • [^] # Re: Chaque année...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        mais je réagi à cette inégalité, en demandant la vraie inégalité

        Ah, l'autre n'est pas assez vraie ? ;)

        • [^] # Re: Chaque année...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          bam, voila, que je me mélange les pinceaux. tu auras corrigé de toi-même :) (impossible de corriger un commentaire, plus de 5 minutes…)

          • [^] # Re: Chaque année...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            (impossible de corriger un commentaire, plus de 5 minutes…)

            non, non ;-)
            s'il y a eu une réponse, tu ne peux pas valider ta correction non plus :)

            (mais un modérateur peut passer ensuite, là pas besoin : le commentaire suffit, ce pourquoi je me limite bien souvent à la syntaxe Markdown :p)

      • [^] # Re: Chaque année...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Non je comprends bien ta position, on peut bien aller encore plus loin, en dénonçant les luttes spécifiquement contre le racisme, ou contre la maltraitance infantile en parlant de l'égalité des humains et de la lutte contre la discrimination en général. Et j'approuve cette vision. Mais il y a parfois des concessions à faire, sans entrer dans un schéma de complaisance ou de victimisation.

        Aujourd'hui la journée de la femme revêt en France un caractère quasi folklorique, comme la saint valentin, ou la fête des mères. Toujours est-il qu'en attendant qu'une meilleure forme soit attribuée, il s'agit surtout d'une tentative, mauvaise ou non, de changer des mentalités dans le monde. Et pour répondre à Baud à sa remarque plus bas, c'est une tentative d'inciter les femmes (et les hommes) à faire changer les choses dans les pays ou il y a une véritable discrimination, par le mécanisme de l'exemple, ce n'est donc pas forcément de l'ingérence, mais une espèce de manipulation qu'on considère "juste" (c'est bien sûr contestable, mais on entre dans un débat sans fin) :).

        C'est pas si facile de dire : oui, mais nous on arrête la journée de la femme en france, on a d'autres problèmes à régler et on n'en a plus vraiment besoin, les autres vous vous démerdez.

        • [^] # Re: Chaque année...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          en dénonçant les luttes spécifiquement contre le racisme,

          Justement : te viendrait-il à l'idée que la journée contre le racisme, on l'appelle la journée des noirs? Ben non, on lutte contre le racisme, pas pour les noirs.

          Oh… Ah mais oui, la ce sont des femmes, donc c'est pour les femmes. Foutaises : on est loin de l'égalité tant avancée.

          Aujourd'hui la journée de la femme revêt en France un caractère quasi folklorique, comme la saint valentin, ou la fête des mères.

          Ca tombe bien, je n'aime aucune de ces journées, ex-aequo :)
          La saint-valentin, c'est pas un jour par an, c'est tous les jours (tiens, pour la peine, je vais la faire aujourd'hui…)

          C'est pas si facile de dire : oui, mais nous on arrête la journée de la femme en france, on a d'autres problèmes à régler et on n'en a plus vraiment besoin, les autres vous vous démerdez.

          Je ne dis pas ça : il faut se battre toujours pour l'égalité, faire une "journée" pourquoi pas. Mais pas pour la femme, "juste" pour l'égalité entre les sexes. Comme ont fait une journée contre le racisme, et pas pour les noirs. Il y a d'autres problèmes à régler, mais ce n'est pas une raison pour ne pas avancer sur l'égalité, pas de soucis.

          Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve bizarre qu'on créé des inégalité quand on dit vouloir l'égalité, mais bon, on est pas à une bizarrerie près… Mais après, il ne faut pas s'étonner que même les femmes "zappent" les mouvements féministes (elles veulent l'égalité, pas autre chose)

    • [^] # Re: Chaque année...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En France l'intérêt est moindre : il s'agit plus de faire changer des mentalités, et je trouve des démarches comme la marche des salopes intéressantes. Mais dans certains pays, il s'agit de faire changer une société complète qui considérerait les femmes mineures à vie, sans âme, à la merci de leur mari (qui peut même l'exécuter), ou pute si elle n'ont pas d'époux ou qu'elles ne sont pas vierges au mariage.
      Par rapport à cela il peut être intéressant d'avoir une certaine solidarité internationale. Alors merci à Jehane pour ce journal.

      Si tu veux marquer 10 points trolls et rameuter le pote de Thierry Meyssan et SamWang (si tant est que ce sont deux personnes différentes), faut que tu demandes s'il est légitime de s'ingérer dans un pays non-paritaire.

      • [^] # Re: Chaque année...

        Posté par . Évalué à -1.

        Coucou !

        :D

        Peut-on effectivement envisager, pour commencer, de s'ingérer récursivement chez nous-mêmes ?

        Apparemment, on va bientôt envahir les Etats-Unis pour qu'ils adoptent le même format de date que nous autres, civilisés.

        • [^] # Re: Chaque année...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Apparemment, on va bientôt envahir les Etats-Unis pour qu'ils adoptent le même format de date que nous autres, civilisés.

          Tiens, rends-toi utile au lieu d'être sarcastique pour rien : quelle est la logique historique qui justifie ce format de date merdique MM/JJ/AA ? Sachant que c'est spécifique USA… même les rosbifs utilisent JJ/MM/AA…

    • [^] # Re: Chaque année...

      Posté par . Évalué à 4.

      Et chaque année ce sont les mêmes qui sont contre le fait de parler ou de reconnaitre qu'il y a un problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.