Journal Le flop des « Créateurs de possibles »

Posté par .
Tags : aucun
2
21
fév.
2010
500 000 euros pour en arriver là.... Le fiasco du "Facebook de l'UMP" illustre bien le décalage culturel d'un parti qui se vante être le premier parti de France et "populaire" de surcroît .....
A lire ici
Web 2.0 : l’accident industriel de l'UMP avec "Le créateur de possibles"
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/web-2-0-l-accid(...)
  • # On voit des trucs marrants

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

  • # Qu'il est loin le temps des 60 000 inscrits

    Posté par . Évalué à 4.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/01/08/l-ump-ouv(...)

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # J'ai pas saisi

    Posté par . Évalué à -9.

    Le rapport avec le Libre / Linux ?
    Ce journal, c'est un partenariat avec Agoravox ? Parce comme source, on a vu plus officiel.
    • [^] # Re: J'ai pas saisi

      Posté par . Évalué à 10.

      Bah ils sont au pouvoir en France ces guignols là.
      Internet et tout ce qui gravite autour, en particulier le mouvement des logiciels libres, et toutes nos libertés, sont clairement dans leur collimateur ces temps-ci avec les Hadopi et cie.

      C'est de la politique, certes, mais aussi de l'internet, et ça nous concerne tous : quelque part certains d'entre nous auraient pu bosser sur ce site ! Ca aurait même pu être un projet libre. Mais bon, il s'agit de l'UMP alors c'est peu crédible...

      En plus, sur LinuxFR, il y a toujours eu, et il y aura toujours, des journaux ou commentaires qui digressent hors du strict cadre du libre et de Linux. Tant mieux : on est tous libres !

      Yth, pour les news cinéma, nan mais...
    • [^] # Re: J'ai pas saisi

      Posté par . Évalué à 9.

      C'est pénible, hein!

      Les journaux sont destinés à des informations qui ne sont pas suffisamment intéressantes pour être validées en dépêche (sinon n'hésitez pas à proposer votre information en dépêche), qui sont sans rapport avec Linux ou le libre, ou simplement pour donner votre avis.
      • [^] # Re: J'ai pas saisi

        Posté par . Évalué à 7.

        En même temps, il ne fait que se conformer à la tradition qui veut qu'un journal n'ayant pas de rapport direct avec Linux ou le Logiciel Libre ait droit à ce genre de commentaire.
    • [^] # Re: J'ai pas saisi

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ce journal, c'est un partenariat avec Agoravox ? Parce comme source, on a vu plus officiel.

      Vivement la labélisation des sites d'information par le gouvernement pour avoir enfin de la véritable information.
  • # Le drame

    Posté par . Évalué à 10.

    Le drame, c'est pas qu'il n'y ait que peu d'inscrits, mais comment on peut dépenser pour autant d'argent pour un site. ça me dépasse.

    D'ailleurs, le chiffre de 500 000, il compte pour quoi ? C'est un budget agrégé avec plein de trucs dedans qui est ressorti pour s'horrifier dans la presse (genre la douche à chais plus combien), ou bien il y a le détail quelque part et on peut réellement dire que le site à coûté 1/2 million (avec les prestataires qui facturent ça) ?

    Parce que les sous de l'ump, c'est ptet les adhérents en gros assez aisés, mais c'est aussi des subventions publiques, et que des gens qui valident des budgets pareils se font enfler et ils risquent un jours de se retrouver aux responsabilités...


    (oui, je sais, de tout temps on trouve des trucs ahurissants dans le canards sur des fastes et des gabegies. C'est pas nouveau et ils sont pas prêt d'avoir du plomb dans la tête. Mais à chaque fois ça m'écoeure...)
    • [^] # Re: Le drame

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      des gens qui valident des budgets pareils se font enfler et ils risquent un jours de se retrouver aux responsabilités...

      Sauf erreur de ma part, cela fait déjà quelques années que ces gens ont quelques responsabilités à leur charge... comme de gérer la France par exemple.
      • [^] # Re: Le drame

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        :-)

        Le vrai problème est que "ceux d'en face" sont aussi incompétents.

        - On te coupe la jambe droite ou la jambe gauche ?
        - heu.... nan, merci.
        - ah ah je vois, refus de suivre les moutons ?!
        - voilà, c'est ça. Avec un peu de chance, une grosse majorité de la population descends dans la rue. Ca se nomme une révolution. La dernière a eu lieu il y a un peu trop longtemps (et un peu trop récupérée aussi) (note: je ne parle pas de mai 68).
        • [^] # Re: Le drame

          Posté par . Évalué à 4.

          Avec un peu de chance, une grosse majorité de la population descends dans la rue. Ca se nomme une révolution. La dernière a eu lieu il y a un peu trop longtemps (et un peu trop récupérée aussi) (note: je ne parle pas de mai 68).

          Une minorité suffit largement, cf. les révolutions passées. (La majorité reste toujours silencieuse.) Et je ne connais pas vraiment de révolution qui n’ait pas été récupérée ou directement menée par une minorité pour son seul intérêt.

          1789 : menée par les bourgeois, pour les bourgeois (et pas par les paysans qui formaient 90% de la population).
          1830 : récupérée par les bourgeois (même les historiens ne sont pas d’accord sur la réelle participation de « vrais pauvres »). Et puis en trois (« glorieux ») jours, c’est resté très parisien.
          1848 : encore seulement les Parisiens. Deuxième République pendant 4 ans quand même.
          1871 : hum, vu comment ça a fini…

          (1968 n’est pas une révolution.)

          La révolution menée par la population, c’est un mythe.

          Et si tu entends « récupérée » dans le sens où tout le monde s’en réclame, il est habituel de généraliser des principes, de confondre (dans le sens de fusionner, pas celui de se tromper) le mouvement avec ces principes, puis de s’en réclamer. Et l’éloignement dans le temps facilite tout cela…
          • [^] # Re: Le drame

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            1789 : menée par les bourgeois, pour les bourgeois (et pas par les paysans qui formaient 90% de la population).
            menée peut-être, mais réalisée par le peuple, qui avaient à cette époque un certain nombre d'intérêts communs : supprimer la mainmise sur l'économie et les privilèges de l'aristocratie, et se débarrasser du parasitisme du clergé. Les "sans-culottes" n'étaient pas exactement des bourgeois, et c'est parce qu'il a décidé qu'il n'avait plus besoin de leur soutien que Robespierre a fini sur la guillotine.

            Et je ne connais pas vraiment de révolution qui n’ait pas été [...] directement menée par une minorité pour son seul intérêt.
            bin, heu ... octobre 1917 ? bon, question récupération ça s'est certes un peu mal passé, mais ça a quand même été mené par la classe ouvrière russe, avec le soutien de la paysannerie, et à l'échelle d'un pays de la taille d'un continent.

            Ceux qui voudraient voir cette révolution récupérée avant qu'elle ait eu réellement lieu n'ont surtout pas digéré qu'elle ait pu être victorieuse et menée par les exploités eux-mêmes.
            • [^] # Re: Le drame

              Posté par . Évalué à 4.

              Hum... oui, ce sont les paysans et les ouvriers qui versent leur sang, mais ceux qui décident vraiment, c'est en général une minorité intellectuel. Dans les deux cas que tu cite, c'est effectivement le cas.
              Croire que ce sont bien les paysans et les ouvrier qui décident par eux même, c'est de la naïveté : ce sont toujours des gens avec une certaine éducation qui poussent les masses à se rebeller, mais au final, la révolution quelle quelle soit fini toujours par remplacer une dictature par une autre.
              Avant, c'était les nobles qui régnaient par la volonté du rois qui lui même régnais par la volonté divine (la loi du plus fort en réalité...). Maintenant, ce sont les bourgeois qui règne par la volonté du peuple (a grand coup de manipulations financées par les fortunes colossales prise a ce dernier protagoniste...).

              Nous arrivons à un stade critique car la multiplication des manipulation des divers entités financières qui gouvernent réellement finissent par se contredire et donc, se discréditer. De plus, depuis le temps, la populasse est de plus en plus éduqué (du moins, dans nos pays "riches") et s'aperçoit de plus en plus de ces mensonges. Ajoute a cela qu'avec le temps, ces pouvoirs se cachent de moins en moins...

              La grande question, est quel sera le prochain pouvoir qui manipulera les foules pour se révolter? Je pencherai pour une dictature des informaticiens ;))
              • [^] # Re: Le drame

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Croire que ce sont bien les paysans et les ouvrier qui décident par eux même, c'est de la naïveté : ce sont toujours des gens avec une certaine éducation qui poussent les masses à se rebeller
                En 1789 : la levée des masses est générale, suite aux prises de conscience suscitées par la convocation des états généraux et la rédaction de cahiers de doléances qui ressemblaient bien plus à des cahiers de revendications. La colère monte, suscitée entre autres par la disette et une exaspération qui dire depuis trop longtemps. Les écrits des Lumières n'y sont pas non plus pour rien. Les bourgeois se retrouvent à la tête du mouvement parce que ce sont eux qui détiennent les bases de la nouvelle société, et parce que les masses n'ont tout simplement pas de programme politique.

                En 1917 : la guerre mondiale n'en finit pas, la Russie a des pertes humaines énormes au front et la famine ronge la population. Les soldats sont pour la plupart des ouvriers ou des paysans mobilisés, et ils doivent à la fois subir la dureté de la guerre et le mépris des officiers. De plus le coup d'état militaire du général tsariste Kornilov contre le gouvernement provisoire, déjoué de peu en septembre, montre l'urgence de la prise du pouvoir par les comités d'ouvriers et de soldats. Certes le parti Bolchevik a joué un rôle majeur dans les orientations politiques des comités ouvriers, soldats et paysans, mais surtout l'actualité de la guerre et la prise de conscience du danger contre-révolutionnaire a fini de convaincre une population. On ne peut pas vraiment dire que le parti bolchevik a poussé le peuple à la révolution, c'est plutôt l'actualité qui lui a donné raison.

                En 1871 : les bourgeois fuient un Paris sur le point d'être assiégé par les Prussiens. Le peuple Parisien se défend tout seul, et termine victorieux. Il se retrouve à la tête de la ville, sans que personne n'appelle à l'insurrection. Plus tard, l'armée tente de récupérer les canons qui servent à la défense de la ville. L'alerte est donnée, le peuple est dans la rue pour les en empêcher, et les soldats refusent de tirer sur la foule, et arrêtent leurs officiers. Aucune élite intellectuelle, là non plus n'a appelé à la révolte.

                Bref, une révolution ne se décrète pas, ça se fait.

                mais au final, la révolution quelle quelle soit fini toujours par remplacer une dictature par une autre.

                Est-ce la révolution de 1789 qui a mis Bonaparte au pouvoir ? C'est plutôt après l'abandon du peuple et son désarmement par la bourgeoisie.

                Est-ce que la Commune est responsable de sa propre répression ? Par naïveté et manque de clairvoyance politique peut-être, car c'était la première fois que la classe ouvrière prenait le pouvoir, mais pas de manière directe.

                Est-ce que la montée du stalinisme est la conséquence de la révolution de 1917 ? Ne serait-ce pas plutôt la faute au délabrement du pays suite à la guerre, à la mort de la plupart des militants de valeur pendant la guerre civile qui a suivi contre toutes les armées européennes coalisées, ou encore plus la famine qui forçait le peuple à travailler à sa survie immédiate plutôt qu'à la survie de la révolution, transformant l'état en un organe bureaucratique où le profit personnel finit par devenir la règle ?
                • [^] # Re: Le drame

                  Posté par . Évalué à 6.

                  En 1789, un paysan qui savait lire et écrire... Je suis d'accord qu'ils étaient en colère, mais si la bourgeoisie n'avait pas gentiment orienté tout ça, on aurait toujours un rois (je dit pas que ce serai une bonne chose non plus!). Les masses n'ont pas de programme politique, ni d'objectifs bien définis, alors comment la révolution Française a t'elle porté ses fruits?
                  Pour la révolution russe de 1917, je sait pas si t'es au courant, mais ils ont suivi des leader qui n'avait rien d'enfant de cœurs issues de la pauvreté et sans éducation : http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9nine, et va croire que c'était tout rose non plus juste après la révolution...

                  Concernant les dictatures, la révolutions Française a donnés naissance a plusieurs petits dictateurs, qui se guillotinais joyeusement les un les autres. Bonaparte a juste profité de la guerre entre bourgeois pour le pouvoir. Effectivement,le peuple s'est lassé et surtout, il avait peur de la guillotine.

                  Pour le reste, je t'avouerais que je ne sait pas. Une chose est clair pour moi, il y'a certe des exaltés avec de grandes idées qui arrivent à galvaniser les foules, mais si tu n'a pas un pouvoir derrière lui pour l'orienter et lui donner des cibles, ça ne marchera pas, surtout de nos jours.

                  Le pouvoir n'est pas une affaire d'idéologie, c'est a celui qui saura le mieux éliminer ses adversaires et manipuler les foules. Il ne faut pas croire tout ce qu'on te dit sur les belle valeurs des révolutions.
                • [^] # Re: Le drame

                  Posté par . Évalué à 3.

                  "mais au final, la révolution quelle quelle soit fini toujours par remplacer une dictature par une autre.

                  Est-ce la révolution de 1789 qui a mis Bonaparte au pouvoir ?"

                  Non, mais la révolution de 1789 a instauré la Terreur


                  "Est-ce que la Commune est responsable de sa propre répression ? "

                  La Commune n'est pas une révolution victorieuse. Elle n'a donc pas pu remplacer une dictature par une autre. Exemple mal choisi
          • [^] # Re: Le drame

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Et je ne connais pas vraiment de révolution qui n’ait pas été récupérée ou directement menée par une minorité pour son seul intérêt.

            Je dirais ~1291 (la première bataille a eu lieu plus tard, ça c'était juste une alliance) a été une révolte paysanne et bourgeoise qui a mené à la création de la Confédération des 3 cantons, origine de la Suisse. Les Habsbourgs imposaient trop de taxes, les paysans n'avaient plus rien, la bourgeoisie aussi, tout partait dans l'empire romain germanique.

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Le drame

          Posté par . Évalué à 7.

          "Jambe droite, jambe gauche" ...
          Finalement, Bayrou est bien placé
          ...
          • [^] # Re: Le drame

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu veux dire que tu préfère qu'on te coupe ce qu'il y a entre la jambe droite et la jambe gauche ?
            • [^] # Re: Le drame

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, c'est exactement ce qu'il voulait dire, sinon il n'aurait rien dit, ce qui rend ton commentaire (et le mien) totalement inutile.
          • [^] # Re: Le drame

            Posté par . Évalué à 2.

            J'ai du mal à interpréter ce commentaire, c'est qu'il y a l'embarras du choix entre les deux jambes.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: Le drame

          Posté par . Évalué à 1.

          et si « ceux d'en face » c'était nous ?

          pour les histoires de choix quant à la jambe à couper je ne peux que recommander ce chef-d'œuvre de l'absurde qu'est Ouah! Ouah! Ou qui a tué Richard Wagner (1), qui met (entre autres) en scène un éminent professeur qui redoute d'être condamné à avoir bras droit et jambe gauche coupés

          (1) [http://books.google.com/books?id=dEaJvdfCvjQC&lpg=PA1&am(...)]

          *****spoiler*****
          il s'en sortira plutôt bien en étant condamné à avoir bras gauche et jambe droite coupés (à moins que ce ne soit l'inverse).
          ***************
        • [^] # Re: Le drame

          Posté par . Évalué à 5.

          Ca se nomme une révolution. La dernière a eu lieu il y a un peu trop longtemps (et un peu trop récupérée aussi)

          "On n'etablit pas une dictature pour preserver une révolution, on fait une révolution pour établir une dictature" - George Orwell
  • # AgoraVox, les spécialistes d'Internet

    Posté par . Évalué à 10.

    «Un mensonge abyssal quand on connaît un tant soit peu les us et coutumes du net, avec des messages qui se terminent toujours par l’acronyme « lol », pour signifier à son ou ses interlocuteurs qu’on s’amuse, qu’on rigole. Lol c’est « Lout of lauthing » (rire à voix haute, rire à gorge déployée). »

    Lout of lauthing... et après on se moque des autres.
  • # Le face book de Darth Vader

    Posté par . Évalué à 10.

    Ils auraient dû prendre exemple sur le facebook de Darth Vader, qui rencontre un très grand succès :

    http://www.mauvaisoeil.com/extras/darth/france/index.html
  • # Et sinon

    Posté par . Évalué à 4.

    Dans la série des sites de l'UMP, c'est celui des Jeunes Sarkozystes qui est très drôle :

    http://www.lepost.fr/article/2010/02/18/1948213_le-site-des-(...)
    • [^] # Re: Et sinon

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Mais euh, à chaque fois que je lis le nom du site, je vois marqué "Jeunesses Sarkozystes" ! :(

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Et sinon

      Posté par . Évalué à 3.

      Trop gros! Ça doit être un canular.

      Maintenant, ils ont bien mis Gilbert Montagné au volant d'une voiture. Ce qui vérifie l'adage : "Les sarkozystes ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
  • # inquietant

    Posté par . Évalué à 9.

    C'est inquiétant cette montée actuelle de l'importance de la communication, vous ne trouvez pas ?
    Que l'on moque un site web sur un site de spécialistes est bien naturel. Mais que les médias fassent choux gras d'aussi peu, c'est à double tranchant : restreindre le débat au discours, et renforcer l'impact l'importance des dits médias.
    Leur traitement de l'information est problématique, me semble t il.
    Le responsable ump des jeunes pop se retrouve placardisé, ok ses choix n'ont pas amenés le résultat escompté, mais au final on cause beaucoup du site et du lipdub, mais pas du fond.
    Avec Freches c'est le niveau au dessus : on flingue quelqu'un pour qq conneries de dites, et on enterre au passage 30 ans de boulots ?
    Je n'aime ni l'un ni l'autre, mais tout ceci me semble bien disproportionné.

    Continuez, chers médias, à nous montrer les rolex, cela vous évite de nous montrer les retraités obligés de faire les poubelles, et de se demander pourquoi.

    Désolé

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.