Journal Franck Riester : "L’interopérabilité n’est pas nécessaire pour les consommateurs"

Posté par .
Tags : aucun
30
19
fév.
2009
On le savait, on l'attendait, on le supputait. C'est arrivé : Le spyware gouvernemental ne sera pas interopérable.

C'est en tout cas ce qu'à annoncé le rapporteur du projet de loi création et Internet à l'Assemblée Nationale, Franck Riester pour quoi l'interopérabilité n'est pas une priorité et même une « contrainte pour les éditeurs logiciels ».

Je me demande si les personnes qui étaient outrées que Chtinux soutienne la Quadrature du Net, pensent encore aujourd'hui que ce n'est pas une bonne idée de le faire.


Non seulement ce sera non interopérable, mais aussi... payant !

Les pauvres en taule, non mais.


Bienvenue dans la France d'après.

La suite (dont la réaction de l'April) ici : http://www.pcinpact.com/actu/news/49218-hadopi-interoperabil(...)
  • # Mais

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'imagine que si un tel dispositif était mis en place il serait directement inclus dans le boîtier internet. Car sinon, qu'est-ce qui empêche de télécharger avec un autre ordinateur connecté et sans la fameuse protection ?
    • [^] # Re: Mais

      Posté par . Évalué à 9.

      De plus comment arriver à prouver qu'à l'instant t tel ordinateur disposait d'un tel logiciel de "sécurisation" certifié par l'Hadopi ? Je suppose que le logiciel en question va devoir envoyer un message signé régulièrement vers un serveur pour signaler sa présence : au passage cela va permettre au mieux de réaliser des statistiques sur le temps de présence en ligne de l'ordinateur au pire les paquets envoyés, en plus d'être signés seront chiffrés et contiendront d'autres informations (adresses IP des serveurs contactés, URLs de pages web consultées et pourquoi pas les frappes clavier). Et évidemment la clé privée de signature des messages sera bien dissimulée dans le binaire du logiciel... il ne restera plus qu'à attendre que quelques hackers fassent un peu de rétroingénierie pour la récupérer et coder un client usurpateur. Évidemment si le logiciel était libre, il serait bien trop facile de coder un tel client. Quant à l'intéropérabilité, elle est pratiquement impossible à réaliser vu que le filtrage de paquets IP est très dépendant de couches réseau basses de l'OS. Finalement les seules solutions sérieuses sont l'implantation plus en amont d'un firewall dans la box du FAI ou sur le réseau du FAI lui-même.
      • [^] # Re: Mais

        Posté par . Évalué à 9.

        > Finalement les seules solutions sérieuses sont l'implantation plus en amont d'un firewall dans la box du FAI

        Ce qui obligerait à la prendre (ce que je n'ai nullement l'intention de faire, les boxes étant plus foireuses que mon propre routeur couplé à un modem ethernet qui ne fait que ça)...

        ... ce qui commence à faire du cumul de vente forcée, par exemple, avec la livebox, en sus du mouchard payant.

        Si ceux qui téléchargent sans but lucratif étaient des "voleurs", que dire de ceux qui veulent s'en foutre plein les fouilles en arnaquant des millions de personnes de la sorte ?
        • [^] # Re: Mais

          Posté par . Évalué à 10.

          Si ceux qui téléchargent sans but lucratif étaient des "voleurs", que dire de ceux qui veulent s'en foutre plein les fouilles en arnaquant des millions de personnes de la sorte ?

          Ce sont des commerciaux. Et là, c'est légal.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Mais

            Posté par . Évalué à 9.

            ou des hommes politiques. Et là, on a même élu un certain nombre d'entre eux \o/
            • [^] # Re: Mais

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Je crois que c'est dans une émission de «c'est dans l'air» que j'ai entendu l'un des invités approximativement dire (on parlais alors de la bande de Gaza) :
              «Ce qui rends une élection légitime, ce n'est pas le fait unique qu'elle soit démocratique; rappelons-nous que Hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement».

              Loin de moi l'idée du Godwin ici, mais le propos m'a paru pertinent.

              Après tout la démocratie, ce n'est jamais que la dictature de la majorité. Et si la majorité est plongée dans un climat de crainte propice à l'adulation d'un dangereux démagogue eugéniste, on peu difficilement se satisfaire de la décision assez évidente qu'elle prendra.
              • [^] # Re: Mais

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Après tout la démocratie, ce n'est jamais que la dictature de la majorité

                Arghhh... Efface ça tout de suite, Démocratie != dictature de la majorité!!!

                La démocratie (cf Wikipedia), c'est :
                * le principe d'une liberté, comme celle d'expression, de pensée, de rassemblement, de religion, etc. (même si elle est règlementée),
                * le principe d'égalité, en particulier l'égalité politique des citoyens, mais ce régime fonctionne mieux lorsque ses citoyens, par le biais de l'instruction, acquièrent également les connaissances de base nécessaires à l'accomplissement de leurs devoirs civiques.
                Ces deux principes ne peuvent en aucun cas s'exclure l'un l'autre, il faut qu'ils soient tous deux présents.


                -> La dictature de la majorité de la majorité, si elle était appliquée, renierait ces deux principes (les hommes aiment virer la liberté et n'aiment pas l'égalité :) ).

                Hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement, oui, mais il a ensuite instauré une dictature.
                Ca n'enlève pas la légitimité d'une élection, ce qu'à dit le journaliste est faux : ce n'est pas parce que le peuple a voté pour une dictature que l'élection est illégitime, c'est bien le choix du peuple que d'avoir une dictature (comme ce fut le choix des allemand d'avoir Hitler au pouvoir à un moment donné, ce qui lui a laissé le temps de changer les lois pour ne plus en bouger)
                • [^] # Re: Mais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  c'est bien le choix du peuple que d'avoir une dictature

                  Bah non, c'est juste le choix d'une partie du peuple. Ce n'est pas parce qu'on ne sait pas comment s'aprocher plus de la démocratie que le scrutin majoritaire que cela signifie que le scrution majoritaire soit démocratique. Ce n'est que la dictature de la majorité...
                  • [^] # Re: Mais

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    La, tu soulèves la facilité prise quand on parle d'élection démocratiques : la démocratie, c'est un mode de pensée (liberté, égalité), qui ne s'applique que peu à une élection, sauf à dire qu'il y a eu liberté et égalité lors de l'élection.

                    Et la, le bât blesse : le vote qui a amené la suite des événement laissait bien la liberté et l'égalité. L'élection a été démocratique (pas de triche, pas de partis interdits etc...).
                    Ensuite, les représentants peuple démocratiquement élus ont eux choisit d'arrêter la démocratie...

                    Je rejette toujours l'idée qu'Hitler n'a pas été élu démocratiquement, car sa montée au pouvoir a été faite en utilisant justement la démocratie (la liberté des pensées et l'égalité des votes) pour le retourner contre elle.
                • [^] # Re: Mais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  D'abord, rappelons le, les articles wikipédia ne font pas forcément autorité.

                  Ensuite, comme l'article le précise, la démocratie n'a pas de définition précise et arrêté.

                  J'aimerais connaître le pays où est respecter «le principe d'égalité, en particulier l'égalité politique des citoyens», en tout cas certainement pas en France.

                  Si dire que la démocratie est une dictature de la majorité contredit les principes de la démocratie, alors la démocratie est absurde (c'est à dire dont les axiomes se contredisent).

                  Pour ce qui est de la légitimité de l'élection, c'est comme pour n'importe quelle décision. Si tu es sous un état de forte pression ton jugement est complètement altéré et est canalisé par le facteur de pression.

                  Si on kidnape ton enfant et qu'on te demande une rançon de 50.000€, tu seras plus enclin à te séparer de cet argent que si on te les demande normalement dans la rue.

                  Au niveau politique, c'est certainement plus complexe à mettre en œuvre, mais le principe reste le même : mettre sous pression pour rendre ta cible encline à agir comme tu le veux.
                  • [^] # Re: Mais

                    Posté par . Évalué à 3.

                    J'aimerais connaître le pays où est respecter «le principe d'égalité, en particulier l'égalité politique des citoyens», en tout cas certainement pas en France.

                    Autant pour la conjugaison.
                  • [^] # Re: Mais

                    Posté par . Évalué à -2.

                    "J'aimerais connaître le pays où est respecter «le principe d'égalité, en particulier l'égalité politique des citoyens», en tout cas certainement pas en France."

                    ???
                    Un Citoyen, une voix, ca me semble bien respecté en France !



                    "Si dire que la démocratie est une dictature de la majorité contredit les principes de la démocratie, alors la démocratie est absurde (c'est à dire dont les axiomes se contredisent).
                    "

                    Peut être, mais on ne va tout de même pas donner le pouvoir au peuple, ca serait extrémement dangereux, étant donné son niveau. De tout façon on s'en fiche, vu que nous sommes en REPUBLIQUE et pas en démocratie (et heureusement, vu les précédent historique ! ). Le peuple à une fonction de control, à l'issu du mandat, et c'est une bonne chose. Une République, ce sont des compromis entre les organes, et le peuple doit en faire comme les autres.




                    "Pour ce qui est de la légitimité de l'élection, c'est comme pour n'importe quelle décision. Si tu es sous un état de forte pression ton jugement est complètement altéré et est canalisé par le facteur de pression."

                    Ou à l'inverse, il devient plus affiné.


                    "i on kidnape ton enfant et qu'on te demande une rançon de 50.000€, tu seras plus enclin à te séparer de cet argent que si on te les demande normalement dans la rue."
                    Au niveau politique, c'est certainement plus complexe à mettre en œuvre, mais le principe reste le même : mettre sous pression pour rendre ta cible encline à agir comme tu le veux."


                    Sauf qu'au niveau politique, tu ne paye qu'avec un bulletin, qui ne te coute RIEN, et que de toute façon, un Citoyen ne vote pas par définition pour son propre interet.
                    Donc, ta "mise sous pression" ne peut pas fonctionner..
                    Par contre, c'est vrai que les candidats racontent n'importe quoi. J'imagine que c'est pour se mettre au niveau ?).
                    • [^] # Re: Mais

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Un Citoyen, une voix, ca me semble bien respecté en France !

                      Si le seul usage que tu fais de ta liberté et du fait d'être l'égal de ton prochain se résume à jeter un papier dans une urne cliquer sur le bouton de la machine à vote, oui c'est sûr.

                      Peut être, mais on ne va tout de même pas donner le pouvoir au peuple, ca serait extrémement dangereux, étant donné son niveau.

                      Rassure moi, c'est du mauvais humour, non ? D'autant que si tu lis un peu le journal, tu constateras comme les «hautes sphères» sont indubitablement plus raisonnables, c'est sûr.

                      De tout façon on s'en fiche, vu que nous sommes en REPUBLIQUE et pas en démocratie

                      Tu sais que l'un n'empêche pas l'autre quand même ?


                      Sauf qu'au niveau politique, tu ne paye qu'avec un bulletin, qui ne te coute RIEN, et que de toute façon, un Citoyen ne vote pas par définition pour son propre interet.
                      Donc, ta "mise sous pression" ne peut pas fonctionner..


                      Personnellement je pense que payer de sa liberté, on trouve difficilement plus chers (à coté de quoi les impôts pour payer le papier est bien négligeable). Mais tu as raison, les personnes qui ont peur de ce qu'elles voient à la télé et vote pour plus de répression, je les fabule.


                      Par contre, c'est vrai que les candidats racontent n'importe quoi. J'imagine que c'est pour se mettre au niveau ?).


                      En te lisant je me dis que finalement, ils ont encore de la marge avant d'y être.
                      • [^] # Re: Mais

                        Posté par . Évalué à -4.

                        "Peut être, mais on ne va tout de même pas donner le pouvoir au peuple, ca serait extrémement dangereux, étant donné son niveau.

                        Rassure moi, c'est du mauvais humour, non ? D'autant que si tu lis un peu le journal, tu constateras comme les «hautes sphères» sont indubitablement plus raisonnables, c'est sûr."


                        Si tu penses cela, c'est uniquement parce que tu n'as pas le niveau.
                        Gérer l'Etat est extrémement complexe et compliqué, et il n'y a pas de place au yaka fokon jveu..



                        "De tout façon on s'en fiche, vu que nous sommes en REPUBLIQUE et pas en démocratie

                        Tu sais que l'un n'empêche pas l'autre quand même ?"

                        Si si. La démocratie c'est la forme dégénéré de la République, sa phase terminale.

                        Athénes contre Rome.
                        Il n'y a pas photo pour savoir lequel des deux régimes est le plus stable, et le meilleur pour un peuple. C'était d'ailleurs l'exemple suivi par les révolutionnaires..




                        "Personnellement je pense que payer de sa liberté, on trouve difficilement plus chers (à coté de quoi les impôts pour payer le papier est bien négligeable). Mais tu as raison, les personnes qui ont peur de ce qu'elles voient à la télé et vote pour plus de répression, je les fabule."

                        Ce n'est pas parce que toi tu vis dans une endroit pénard que c'est le cas de tout tes concitoyens. Je te trouve un peu égoiste, là. Tous les chiffres montre une explosion de la délinquance et criminalité. Or, ou est la liberté, lorsque tu vis dans la trouille ?

                        Par ailleurs la repression est la sanction d'un usage interdit d'une liberté, c'est bien mieux que la prévention, qui est purement et simplement la fin de cette liberté.
                        Tous le monde considére que la repression doit être la forme normal d'un pays respectueux des libertés.

                        La dessus bien sur, on peut nuancer. Par ex, aux USA, les armes à feu sont sous un régime repressif (droit aux armes, pas de tuer sans raison un passant), alors qu'en France, c'est préventif (interdiction pur et simple des armes dans la rue).



                        "Par contre, c'est vrai que les candidats racontent n'importe quoi. J'imagine que c'est pour se mettre au niveau ?).


                        En te lisant je me dis que finalement, ils ont encore de la marge avant d'y être."


                        C'est dommage d'insulter les gens, car ca ne fait rien avancer. Qu'est-ce que tu veux que je te réponde ? Tu as le droit de ne pas être d'accord avec moi.
                        • [^] # Re: Mais

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          C'est dommage d'insulter les gens

                          Tu as bien commencé, en insultant notre intelligence (enferment dans un modèle de pensée dépassé, refus de voir les arguments avancés, etc...). Tu parle de d'accord/pas d'accord, il y en a plein des discussion comme ça. La, ce n'est pas ça : tu parles de choses qui ne font pas débat tellement l'argumentation est faible, et qu'on peut te démontrer le contraire (seuls les peureux croient que le piratage fait baisser les ventes, cf la multitudes d'études non financées par eux, ben oui, sinon l'étude dit juste ce qu'ils veulent entendre...)

                          Bon vent, d'ici demain tu ne devrais plus pouvoir polluer (faudra ouvrir un nouveau compte), ça ne nous manquera pas, et les business models évolueront sans toi (et sans les retardataires occupés à faire des lois débiles non utilisables comme DADVSI, qui mourront comme les dinosaures)
                          • [^] # Re: Mais

                            Posté par . Évalué à -4.

                            "Tu as bien commencé, en insultant notre intelligence "


                            Si je suis bien ce que tu me dis, il y a plein d'études qui prouvent que les éditeurs gagnent/vont gagner plein de fric grâce au piratage, mais eux refusent cette argent, depuis l'arrivé de l'internet en France, sans doute parce qu'ils sont complétement cons, voir même ne connaissent rien à leur boulot, c'est bien ca ?
                            Par contre toi, tu connais.
                            Bon, et bien, sans ironie, tu devrais te lancer, car il y a un paquet de fric à gagner !




                            "J'aimerais bien savoir, tu t'es déjà fait agresser dans la rue ? Moi oui. C'est pas pour ça que je suis prêt à sacrifier mes libertés."

                            Si tu te fais agresser dans la rue, c'est que tu n'as plus de liberté, donc tu ne "sacrifis" rien.
                            C'est quoi cette relation hystérico-paranoiaque avec la République ? Etrange..
                            • [^] # Re: Mais

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              Justement, avec de la vente direct et plus de transparence, y a moins de fric à se faire, ce qui ne plaît pas aux majors. Ça veut pas dire qu'une économie viable pour les auteurs n'est pas possible ainsi, mais que ça ne permet pas forcément de gagner de quoi s'acheter une nouvelle maison et un député toutes les semaines.
                        • [^] # Re: Mais

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.


                          Ce n'est pas parce que toi tu vis dans une endroit pénard que c'est le cas de tout tes concitoyens. Je te trouve un peu égoiste, là. Tous les chiffres montre une explosion de la délinquance et criminalité. Or, ou est la liberté, lorsque tu vis dans la trouille ?


                          J'aimerais bien savoir, tu t'es déjà fait agresser dans la rue ? Moi oui. C'est pas pour ça que je suis prêt à sacrifier mes libertés.
                        • [^] # Re: Mais

                          Posté par . Évalué à 9.

                          >Tous les chiffres montre une explosion de la délinquance et criminalité. Or, ou est la liberté, lorsque tu vis dans la trouille ?
                          En même temps c'est pas en créant de nouveaux délits qu'on va les faire baisser :D
                          Au fait depuis la loi DADVSI tu es tenu de sécuriser ta connexion internet afin qu'elle ne soit pas utilisé à des fins illégales, l'as tu fait ?

                          Ensuite ces chiffres sont facilement truqués dans certains commissariat à Montpellier tu ne peux pas déclarer une perte de carte d'identité, mais uniquement un vol. Un sans papier arrêté et hop un délinquant, un gars un excès de vitesse, idem, et je ne parle pas des stationnement dont l'horodateur fait 2H maxi... Une réunion en bas des escalier (à partir de cinq je crois) hop 5 délinquant de plus, et l'un de mes préféré : Le racolage passif...

                          Personnellement j'ai plus peur de me prendre un contrôle d'identité un peu poussé et de me choper un outrage à agent que de me faire agresser dans la rue.

                          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                          • [^] # Re: Mais

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Au sujet de l'augmentation des crimes et tout le brouhaha qui va avec, j'ai lu ce matin une interview [1], chez Agoravox, de la réalisatrice d'un documentaire sur le commissariat du 12ème arrondissement de Paris. On ne remerciera jamais assez notre cher président d'avoir été ministre de l'intérieur en 2002 et d'abord perverti la fonction du policier.

                            En gros les chiffres actuels de la criminalité ne sont pas représentatif de la situation parce que les primes de rendement les faussent.

                            [1] http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=51746
                • [^] # Re: Mais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  > > Après tout la démocratie, ce n'est jamais que la dictature de la majorité
                  > Arghhh... Efface ça tout de suite, Démocratie != dictature de la majorité!!!

                  C'est effectivement archi faux.

                  Dans notre système, que ce soit pour l'élection présidentielle, l'assemblée nationale ou le sénat, la dictature est celle de la plus grosse minorité (qui très très rarement représente réellement une majorité). C'est nettement différent (et pire).
              • [^] # Re: Mais

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                >>> Ce qui rends une élection légitime, ce n'est pas le fait unique qu'elle soit démocratique; rappelons-nous que Hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement

                Y'en a un peu marre de voir cette légende colportée partout. Faudrait que les gens ouvrent des livres d'histoire avant de répéter des âneries.
                Hitler n'est pas arrivé au pouvoir démocratiquement !

                Le pic électoral du NSDAP c'est en juillet 1932 avec seulement 37% de voix (ce qui entre parenthèse signifie qu'au plus fort de la vague électorale nazie il y avait 63% d'allemands à ne pas voter pour eux).
                Hindenburg n'a pas confié le pouvoir aux nazis après cette élection et von Papen est resté Chancelier.
                Dès les élections suivantes, en novembre, le NSDAP ne fait plus que 33% (ce sont les dernières élections libres de la République de Weimar) et c'est von Schleicher qui est nommé chancelier.

                Hitler n'arrivera au pouvoir que sur la décision de Hindenburg et il faudra le décret de suspension des droits fondamentaux, l'incendie du Reichstag et l'abolition des droits constitutionnels pour que les nazis gagnent enfin une élection en mars 1933. Évidement après ces décrets l'Allemagne n'est plus un pays libre et les élections ne sont donc pas du tout démocratique.

                Il est complètement faux de dire qu'hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement.
                • [^] # Re: Mais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Il est complètement faux de dire qu'hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement.

                  Tout ce que tu racontes est démocratique : 37% pour un parti, c'est énorme (ou alors, tu considère que l'élection de N. Sarkozy est anti-démocratique aussi car il n'a eu que 31% des voix du peuple français quand il avait le choix sur plus de 2 candidats!!!)
                  Le système allemand fait qu'il n'y a pas de 2ème tour à la Française, ça n'enlève pas la démocratie : le NSDAP avait démocratiquement beaucoup de poids, et l'homme fort était Hitler.
                  Renier la démocratie de cette élection, c'est renier le pouvoir actuel d'A. Merkel qui n'a pas eu non plus plus de 37% des voix aux dernières élection, c'est renier la démocratie en France car Nicolas n'a pas eu 37% etc...

                  Je te propose de regarder de nouveau Starwars pour voir en quelques films comment une démocratie peut voter le passage en dictature de manière 100% démocratique : sans n'enlève absolument pas le côté démocratique de la décision, ce sont bien les peuples, par leur votes et donc leur représentants, qui décident, que ce soit pour l'empire de Starwars ou l'Allemagne...
                  • [^] # Re: Mais

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    >>> le NSDAP avait démocratiquement beaucoup de poids, et l'homme fort était Hitler.

                    Oui...mais ce n'était pas ça la question. La question était "est-ce que Hitler est arrivé démocratiquement au pouvoir" et la réponse est non.
                    Le score du NSDAP, 37% au plus haut, ne lui a pas permis d'être porté au pouvoir. La question n'est pas de comparer avec Sarkozy ou Merkel puisque la question n'est pas le score brut.
                    Sarkozy est élu avec plus de 50% des voix au second tour (dont il est un président légitime car démocratiquement élu).
                    Merkel fait une coalition de partis après l'élection et elle obtient le soutien de la majorité des députés élus (donc elle est une chancelière légitme car démocratiquement élue).

                    Hitler n'a pas fait de coalition de partis et n'a pas obtenu le soutien d'une majorité de députés. Il n'a donc pas été porté au pouvoir démocratiquement.

                    Quand aux allusions à Starwars en tant que démonstration historique probante...hum comment dire....
                    • [^] # Re: Mais

                      Posté par . Évalué à 9.

                      Sarközy n'a obtenu 31,18% au premier tour.
                      Le second tour consacre plus la défaite de Ségolène Royal que la victoire de Sarközy.

                      > Le score du NSDAP, 37% au plus haut, ne lui a pas permis d'être porté au pouvoir
                      Il était LA première force politique de l'Allemagne, la seule façon de l'évincer du pouvoir, c'était l'union sacrée de TOUTES les autres forces politiques, elles ne l'ont pas fait. Tu oublies également qu'après la dissolution du Reichtag, le NSDAP a rafflé 44% des sièges.
                      Même si Hitler ne disposait pas de la majorité absolue, celle-ci étant impossible, il était bel et bien le chancelier "légitime" car disposant d'une majorité relative. Tu oublies également que le NSDAP a formé une coalition avec les conservateurs du DNVP qui leur a apporté une courte majorité après la dissolution du Reichtag.
                      Là, où ça a commencé à devenir vraiment douteux, c'est quand Hitler a obtenu les pleins pouvoirs ce qui requiert l'accord de 2/3 du Reichtag ce qui était hors de portée de la courte majorité NSDAP/DNVP et de leurs alliés de circonstances de la droite et du centre fatigués de l'instabilité de la république de Weimar. Hitler a tout simplement "écarté" les députés socialistes et communistes par les moyens que l'on sait (internement, exil, pressions) pour qu'en leur absence "injustifié", le quorum des 2/3 soit atteint.

                      ça me rappelle les pratiques de certains gouvernements de droite qui depuis 2002 font voter des lois importantes en pleine période de vacances ou lors de séances nocturnes. C'est certes moins extrêmes que les pratiques hitlériennes mais tout autant un déni de démocratie.

                      Hitler est bel et bien arrivé démocratiquement au pouvoir, dans des conditions troublés, par la suite, il a bénéficié du soutien d'une majorité de la population allemande.
                      La théorié avancé par certains historiens qu'Hitler n'est pas arrivé démocratiquement au pouvoir sert surtout à dédouanner l'Allemagne d'une période de son histoire la plus monstrueuse qui soit et à la réintégrer au plus vite dans le concert des nations dans un contexte de guerre froide.
                      Le Général MacArthur a usé de la même technique au Japon en soutenant l'idée d'un empereur HiroHito faible et s'opposant à la clique militariste et écartant systématiquement tout témoignage s'opposant à cette image d'épinal. C'est certain, c'est plus facile de soumettre un pays en agitant la marionnette d'un empereur considéré comme un dieu vivant soit-disant prisonnier de méchants militaristes plutôt que de le juger comme le principal responsable qu'il était des exactions japonaises en Asie.

                      Le parrallèle Hitler/Sarközy dans leur ascension politique n'est pas totalement incongru. Ils représentent tout deux des lobbys industriels et financiers, ils ont fondés leur ascension vers la magistrature suprême sur un sentiment d'insécurité et un fond de crise financière, un semblant de culte de la personnalité, une main-mise forte sur leur parti (l'UMP n'a aucune indépendance vis à vis de l'omni-président). Sans oublier des adversaires politiques divisés, ridiculisés.
                      • [^] # Re: Mais

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Bouhh !

                        Le lèche botte de service (pour ne pas dire autre chose) Duhamel s'est risqué à comparer l'omni président à Napoléon tout en s'efforcant de ne pas l'écorner mais le comparer à ce cher Adolf. Chapeau bas !

                        Le pire c'est que tu restes crédible.
                    • [^] # Re: Mais

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Oui...mais ce n'était pas ça la question. La question était "est-ce que Hitler est arrivé démocratiquement au pouvoir" et la réponse est non.

                      Non, la question c'était plutôt, «est-ce qu'une élection démocratique est systématiquement légitime ?»

                      Je n'aurais peut être pas du parler de Hitler , car – sujet sensible oblige – on arrive vite à des dérives.

                      Je ne pense pas qu'en te citant Star Wars on cherchais à te faire une démonstration historique probante du basculement démocratie/dictature. Je pense que tu es largement assez intelligent pour t'en rendre compte et tu aurais pu te passer de cette attaque ad hominem. Quoi qu'on pense des films de George Lucas, il ne fait aucun doute qu'il a cherché à illustrer ce genre de basculement dans ses œuvres.

                      Pour le fin mot de l'Histoire, je n'en suis pas un érudit, aussi tu m'excuseras si j'ai pu colporter des événements qui n'eurent pas lieux, mais c'est surtout le fond de la réflexion qui m'importait.
                      • [^] # Re: Mais

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Citer une oeuvre non-libre à des fins d'argumentation.
                        Moi qui croyais que tu ne t'abreuvais que de culture libre. Je suis déçu.

                        PS: Ceci est une attaque ad-hominem contrairement à ce que tu as cru déceler dans le post précédent
                        • [^] # Re: Mais

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Pour être exact ce n'est pas moi qui est cité Star Wars, mais j'ai quand même vu ces films au cinéma. :)

                          Puis plutôt que de faire l'huître et de faire abstinence de ce qui n'est pas encore libre, je préfères agir pour en accélérer la libération.
                      • [^] # Re: Mais

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        >>> tu aurais pu te passer de cette attaque ad hominem

                        Je ne vois pas trop ou j'ai fait une attaque ad hominem mais si cela a été interprété comme ça je te prie de m'en excuser car ce n'était pas mon intention.
                        L'exemple de Starwars est absurde mais il n'est pas absurde parce que c'est un film de fiction. Après tout, comme tu le dis, il veut chercher à illustrer le fait qu'une démocratie peut basculer librement dans la dictature lors d'un vote...et je n'ai rien à redire à ça.
                        Non pour moi la mention de Starwars est absurde car la question que je soulevais concernait l'arrivée démocratique ou pas de Hitler au pouvoir.
                        Je n'ai jamais rien dit sur la question générale de savoir si un vote démocratique peut mener au pouvoir un dictateur. J'ai juste dit que, pour Hitler, cela n'a pas été le cas.
                        Essayer de me répondre en citant Starwars est donc absurde puisque moi je ne parle que du cas particulier de Hitler et pas du cas général.
                        • [^] # Re: Mais

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Bah c'est pas la peine de t'excuser à moi, vu que c'était même pas mon message… :)

                          Le passage que je jugeais ad homiem c'est «Quand aux allusions à Starwars en tant que démonstration historique probante...hum comment dire.... ». Mais bon réflexion faite c'est très ambiguë avec tout ces point de suspension.

                          Après je ne peut pas parler pour Zenitram, mais je n'ai pas eu l'impression qu'il citait StarWars pour le cas spécifique de l'arrivée au pouvoir de Hitler, mais bien dans le cas général, qui est la question soulevée en amont. D'ailleurs c'est assez bien marqué au niveau des paragraphes je trouve.
                          • [^] # Re: Mais

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Après je ne peut pas parler pour Zenitram, mais je n'ai pas eu l'impression qu'il citait StarWars pour le cas spécifique de l'arrivée au pouvoir de Hitler, mais bien dans le cas général, qui est la question soulevée en amont. D'ailleurs c'est assez bien marqué au niveau des paragraphes je trouve.

                            Il y avait un peu des deux : global et spécifique. Dans le cas de Starwars comme dans le cas de Hitler, le Chancelier (vous remarquerez que c'est le même terme utilisé en Allemagne et dans Wtarwars, vous êtes sûrs de la coincidence?) pousse un peu de manière anti-démocratique pour passer empereur. N'oubliez pas les origines du réalisateur... Starwars n'est pas qu'un film à grand spectacle, la Trilogie 1-3 est bien plus politique (lobbies, bureaucratie...)

                            Dédouanner les allemands (rappels pour ceux qui n'ont pas suivi : je vis en bonne partie dans ce pays ;-) ) de leur vote parce qu'Hitler a eu besoin d'1% de non démocratie pour passer à la dictature, en oubliant les 99 autres % qui ont été démocratique, c'est un peu facile. Même la majorité des allemands ne le prennent pas comme ça, et font tout pour éviter que ça se reproduise (multiples votes régionaux --> Pas de suffrage direct pour éviter la personnification du poste contrairement à la France, peu de pouvoir dans les mains d'un seul homme etc...)

                            Pour faire plaisir, on peut dire que Hitler est arrivé au pouvoir à 99% de manière démocratique et 1% non démocratique. J'en reste en moyenne que ça a été bien démocratique.
            • [^] # Re: Mais

              Posté par . Évalué à 4.

              Une de mes instit' me disait toujours :"'on', c'est un con !".
              Elle était avant-gardiste, cette vieille peau..
    • [^] # Re: Mais

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      il serait directement inclus dans le boîtier internet

      Et pour les personnes n'étant pas connectés par un boîter [Free|Neuf|pouet]box mais avec un modem ADSL classique, parce que le FAI le permet, je serais curieux de savoir ce qui sera proposé...

      Un nouveau modem ADSL 'HADOPI-compatible' ? Une boîte noire à greffer au modem existant ?

      Mais au vu du souci d'interopérabilité, je pense que la solution sera plutôt 'rien' (déjà que ce sera pour un linuxien crypto-communiste, alors si en plus il n'est pas abonné chez un FAI grand public...).
      • [^] # Re: Mais

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        alors si en plus il n'est pas abonné chez un FAI grand public

        Pas besoin de ne pas être chez un FAI grand public pour ne pas utiliser de *box....
    • [^] # Re: Mais

      Posté par . Évalué à 3.

      il serait directement inclus dans le boîtier internet
      Donc sous linux ;-)
  • # Il est con.

    Posté par . Évalué à 10.

    Oui, je ne vois pas d'autre mot.

    [L'interopérabilité], Je n’y suis pas favorable, il faut laisser au consommateur sa totale liberté de choix en fonction de son système d’exploitation.

    Comment laisser le choix au consommateur s'il n'y a pas d'interropérabilité ? Il parle avec des mots qu'il ne comprend pas. Désolé de la dureté du mot mais là, c'est indiscutable.

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Il est con.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      +1
      ça devient vraiment du grand n'importe quoi
      faudrait qu'ils laissent la place à des personnes compétentes .
      • [^] # Re: Il est con.

        Posté par . Évalué à 5.

        en fait, oui et non

        grace a eux, je comprend pourquoi on traine un deficit budgetaire chronique, que tout les ministeres vont plutot mal, que chaque 'bonne' idée finalement est a chier et ne va pas fonctionner. (securité social etc...)

        bref si tous vas mal c'est normal. merci a eux. notez que les 10 deputés, et 5 hommes politique d'un niveau intellectuel pas trop mauvais sont négligeables dans la masse.

        tiens je me demande si Albanel ne compterait pas double.
        • [^] # Re: Il est con.

          Posté par . Évalué à 3.

          si tu regardes bien, y'a "ane" dedans.
        • [^] # Re: Il est con.

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Tu noteras tout de même que certains d'entre eux savent se battre pour des causes justes. Grâce à eux tu auras obligation de mettre un numéro de département et le logo de région correspondant sur ta voiture. Par contre tu pourras choisir ce département.

          Ah ! Heureusement que les députés sont là sinon nos enfants ne pourraient plus jouer à "C'est moi le premier qui trouveras la première plaque en 75".

          L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: Il est con.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Par contre tu pourras choisir ce département.

            Pour faire un bras d'honneur à ces députés (ils le méritent : je comprend tout à fait qu'on donne le droit à ceux qui tiennent à leur département de garder ce département sur leur plaque si ça leur fait plaisir, mais je n'accepte pas qu'on m'impose une chose inutile juste par volonté de m'imposer une idée), choisissez tous les Terres australes et antarctiques françaises!
            (d'après http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=51701 , ce serait possible).

            PS : je vois la même chose en Allemagne, un macaron autocollant avec les armes de la ville (l'autre macaron a son utilité, c'est la date du contrôle technique), inutile puisque la plaque contient déjà la/les lettre(s) de la ville, j'hésite à l'enlever sur mon véhicule... Mais me défendre contre un policier en Allemand n'est pas encore à mon niveau et ce ne sont pas des marrants sur les principes, dilemme!
        • [^] # Re: Il est con.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ça fait 7 ans (oui SEPT ans) qu'on se tape la même famille d'incapables avérés. Mais pas d'inquiétude, papi et mami en redemandent, même si tout empire avec cette équipe de vainqueurs /o\
      • [^] # Re: Il est con.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.


        faudrait qu'ils laissent la place à des personnes compétentes .


        Sauf que les personnes compétentes ne veulent pas nécessairement faire de la politique.
        Malheureusement!

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

        • [^] # Re: Il est con.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En même temps, tu en connais des personnes compétente pour prendre des décisions à la place millions de personnes ?

          Mon humble avis c'est que centraliser le pouvoir décisionnel en voulant construire un système politique où chacun soi libre est égal, c'est un peu comme vouloir battre le record mondial du 100m haies et commencer par se tirer un coups de fusil à pompe dans chaque jambe : t'as intérêt de ramper très vite.
      • [^] # Re: Il est con.

        Posté par . Évalué à 3.

        S'ils se mettent à louffer en plus d'être con, ca va vite devenir intenable.
      • [^] # Re: Il est con.

        Posté par . Évalué à 3.

        faudrait qu'ils laissent la place à des personnes compétentes .

        A mon avis ce n'est pas qu'un simple problème d'incompetence, malheureusement. Ces gens veulent pouvoir mettre en place de la censure car la libre expression sur internet les gene.

        La phrase parait completement débile quand on connait le sujet, mais je ne suis pas sur que ca soit une erreur. Si comme beaucoup de gens tu ne connais pas vraiment le sens d'interoperabilité, tu lis "il faut laisser au consommateur sa totale liberté de choix" et ensuite tu te dis "il a raison, l'interoperabilité c'est mal, ces gens qui mettent en place cette nouvelle loi pour proteger les artistes et laisser la liberté de choix font vraiment une bonne chose".
  • # concurrence

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne voudrais pas dire de connerie, mais est ce que c'est bien légal puisqu'il y a entrave à la concurrence... Je me demande si ça tiendrait devant un tribunal ?
    • [^] # Re: concurrence

      Posté par . Évalué à 3.

      ... ou vente forcée, sinon...
    • [^] # Re: concurrence

      Posté par . Évalué à 3.

      le problème c'est que c'est (ça sera plutôt) la loi, c'est donc légal par définition.

      Et un tribunal (classique) ne pourra rien faire contre une loi. Il faudrait qu'elle passe au conseil constitutionnel (si c'est contre la constitution) ou autre (je connais pas très bien tous les "conseils" administratif en france).
      • [^] # Re: concurrence

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne pensais pas forcément à un tribunal français mais peut être européen, en outre il est peut être possible, j'y pense maintenant, que ce soit retoqué par le Conseil Constitutionnel.
        Sinon, dans les réactions d'internautes, j'ai trouvé ça (c'est pas le top mais ça m'a faitrire et en ce moment ça fait du bien...)
        "Heu sinon, une solution : acheter la sarkoalbano box : protection 100 % efficace : filtrage de tous les ports du 0 au 65536, en in comme en out. Configuration fixe, impossible de la changer
        on vous fournira l'abonnement à UMPnet, réseau 100% sécurisé, pour 299,9€ /mois (hors frais de dossier et de branchement)
        un technicien Hadopi se déplacera même pour configurer votre ordinateur....
        (engagement minimum jusqu'en 2012)"
        • [^] # Re: concurrence

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Mince ! Moi qui voulait juster proposer de migrer internet en 2.1 en utilisant exclusivement le port 65536 /o\
          • [^] # Re: concurrence

            Posté par . Évalué à 4.

            il nous reste les ports imaginaires purs. et quand ils y viendront, je pense prendre ma retraite dans les parages de (5+2i)!
  • # Sans commentaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    (mince, faut quand même entrer un commentaire...)
  • # Ils cherchent la guerre !?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    « Payer cher pour votre liberté, ou payer pour votre sécurité... »

    N'est-ce pas une escroquerie ? Cher otages, Bienvenu chez Sarkoland.
  • # Quelques pépites supplémentaires...

    Posté par . Évalué à 4.

    Même page. Au sujet de la cohérence de la loi en discussion avec la LCEN, rappel du principe de subsidiarité (viser d'abord l'hébergeur, puis les FAI)
    M le rapporteur "Je suis défavorable à cet amendement car il entraînerait une irresponsabilité juridique des FAI."
    qui est pourtant statué par les directives européennes dont on parle plus haut, dans la discussion, et rappelé par la LCEN, etc. Comme le dit J Dionis du Séjour juste après, "Il s'agit d'un principe fondamental ! "

    Sinon, dans la même veine que le sujet du journal (au moins c'est cohérent !)
    Elle rejette ensuite un amendement de M. Jean Dionis du Séjour visant à exempter de responsabilité le titulaire de l’accès à Internet lorsque aucun moyen de sécurisation n’est disponible pour sa configuration.

    Enfin bref. L'ensemble de la discussion est très instructive pour qui ne connaît pas les arcanes de la politique, là où les lois se discutent...
  • # Plus c*n que l'UE

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le Parlement Européen lui au moins vient de rejeter un texte stupide sur le copyright, le Medina Report :
    http://www.laquadrature.net/en/copyright-dogmatism-temporari(...)
    J'adore le logo 8o)
  • # Serveur russe?

    Posté par . Évalué à 5.

    Personne n'a une adresse pour louer un serveur type "RPS" dans un pays moins fliqueur?
    Comme ça on pourra faire un proxy socks sur SSH, à moins qu'ils demandent au FAI de ne plus avoir de connexion avec les pays qui ne sont pas de confiance...
    • [^] # Re: Serveur russe?

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu as pas mal de boîtes qui vendent des tunnels chiffrés vers une IP d'un pays comme la Suède, où, pour demander ton identité, il faut que ce que tu es suspecté d'avoir fait de la connexion soit au moins passible de deux ans de tôle...

      ... relakks, par exemple.
      • [^] # Re: Serveur russe?

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour l'info, et niveau débit quelqu'un a des retours d'expériences?
  • # Une réponse à ta question

    Posté par . Évalué à -1.

    "Je me demande si les personnes qui étaient outrées que Chtinux soutienne la Quadrature du Net, pensent encore aujourd'hui que ce n'est pas une bonne idée de le faire."

    Tu ne seras pas surpris, je pense, que je me sente concerné :

    Voici ma réponse : ce que je fais à titre personnel est une chose : mais les prises de position politiques que prennent des associations revendiquant l'étendard de Linux et des logiciels libres en est une autre.

    Et pour ma part, je ne crois pas que les associations affichant pour objectif la promotion du libre aient à s'afficher aux côtés de ceux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse.

    Après, l'affaire regarde chacun. Mais sans doute faut-il l'écrire : non, les developpeurs de logiciels libres dans leur ensemble ne soutiennent pas les consommateurs de produits culturels dans leurs différents avec leurs fournisseurs.
    • [^] # Re: Une réponse à ta question

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout à fait d'accord. Par ailleurs, les personnes sensibles aux arguments du logiciel libre sont en général très chatouilleuses en ce qui concerne le respect des licences.

      Or, la production culturelle de masse est elle aussi régie par des licences, non-libres dans la plupart des cas.

      Je te rejoins donc quand tu dis que tu "ne crois pas que les associations affichant pour objectif la promotion du libre aient à s'afficher aux côtés de ceux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse" : cela desservirait l'image des promoteurs du libre, en facilitant l'amalgame dans les médias -et donc dans le public- entre (osons les clichés) "les barbus du libre" et "les méchants pirates".
      • [^] # Re: Une réponse à ta question

        Posté par . Évalué à 10.

        Désolé mais je ne vois pas le rapport (oui, je suis membre de Chtinux).
        Chtinux est une personne morale, qui donne son opinion, laquelle n'est pas en porte à faux avec ses statuts. Rien de choquant.

        Le rapport avec les logiciels libres n'est pas direct, mais c'est un sujet voisin. La partie importante, ce n'est pas la fin (lutter contre le piratage), mais les moyens (flicage, censure, imposition d'un outil (finalement, c'est l'outil ou l'amende)). Le problème, ce sont les dérives qui risquent de suivre : obligation d'utiliser l'outil estampillé Hadopi (windows-only, d'où obligation d'utiliser windows sinon ben c'est que t'es un pirate), pourquoi pas faire bloquer arbitrairement tous les ports et protocoles par les FAI, sauf ceux approuvés (http/pop/smtp par exemple), pourquoi ne pas limiter l'internet français à une grande liste de sites web et services approuvés par l'Etat ? On n'en est pas là, mais la dérive est amorcée.

        Ce qui vous étonne peut-être, c'est que Chtinux fasse autre chose que des install parties Hurd sur machines ARM. Chtinux s'implique pas mal sur des sujets liés à la société de l'information qui débordent un peu de la stricte promotion des logiciels libres : économie sociale et solidaire ([http://www.chtinux.org/node/114]) , développement durable et consommaton responsable (si tout va bien conférence à venir sur ce sujet le 7 avril lors de la semaine du développement durable), parentalité à l'ère du numérique (argh, je vais me faire assassiner pour l'avoir mentionné, celui-là), etc.

        C'est à ce prix-là que l'on fait comprendre que le libre, les formats ouverts et l'interopérabilité ne sont pas que des préoccupations de geeks barbus, mais qu'elles concernent tout le monde au travers de "vraies" problèmatiques.

        Sinon, on mange des frites et on boit de la bière (et des jus de fruits). Aucun rapport avec le libre. Mais c'est notre position et on l'assume bien :o)
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par . Évalué à 1.

          "Le rapport avec les logiciels libres n'est pas direct, mais c'est un sujet voisin."

          Non. Comme le dit le commentaire précédent, le respect de l'esprit et de la lettre du droit d'auteur est fondateur du logiciel libre.
          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par . Évalué à 5.

            Ca n'a *rien à voir* avec un problème de droits d'auteur. Comme j'ai dit le problème n'est pas sur la fin mais sur les moyens.

            Exemple (100% fictif, quoique*) : tout le monde est d'accord pour déplorer les agissements des pédophiles et autres violeurs. Mais si le gouvernement décidait de mettre en oeuvre une castration préventive de la population, je pense qu'il y aurait des protestations...



            (*je dis "quoique", parce que la chasse au pédophiles c'est aussi devenu une bonne justification pour passer des lois liberticides concernant internet. Pendant ce temps-là les vrais pédophiles courent toujours)
    • [^] # Re: Une réponse à ta question

      Posté par . Évalué à 4.

      "Et pour ma part, je ne crois pas que les associations affichant pour objectif la promotion du libre aient à s'afficher aux côtés de ceux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse."

      Peut être aussi qu'une associations de promotion du logiciel libre peut les défendre en s'affichant contre le refus des blobs binaires obligatoire et généralisé que l'on essaye de nous fourguer régulièrement, d'abord optionnel puis optionnel mais si tu le prends pas tu es coupable forcement puis obligatoire.

      Enfin moi je dis ça, j'dis rien
    • [^] # Re: Une réponse à ta question

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et pour ma part, je ne crois pas que les associations affichant pour objectif la promotion du libre aient à s'afficher aux côtés de ceux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse.

      Tu parles de qui concrètement? Si tu parles de la Quadrature du Net, je pense que tu as mal compris les problèmes que soulèvent la Quadrature du Net.

      Peut-etre que certains veulent "profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse" mais en ne disant pas clairement de qui tu parles, ça fait un peu "argument FUD" ton discours.
      • [^] # Re: Une réponse à ta question

        Posté par . Évalué à 2.

        Les associations sont toujours composées de personnes et souvent, d'un très petit nombre de personnes.

        Tiens, quelqu'un a-t-il des nouvelles de Christophe Espern ?
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui.

          Il n'officie plus pour la Quadrature du Net. Il n'est plus non plus conseiller bénévole de l'April.

          Il a trouvé un boulot mieux payé, certainement moins fatiguant et stressant que de se battre contre des lobbies tout en se faisant caricaturer comme étant un fans de lorie en puissance qui veut avoir de la musique et des films de façon gratuite par des personnes supposées être de son côté. (Avec de tels amis plus besoin d'ennemis disait quelqu'un).
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Les associations sont toujours composées de personnes et souvent, d'un très petit nombre de personnes.

          Tu ne réponds pas à la question. Je ne sais toujours pas de quelle association tu parles, ou si c'est juste du FUD.
    • [^] # Re: Une réponse à ta question

      Posté par . Évalué à 10.

      Et pour ma part, je ne crois pas que les associations affichant pour objectif la promotion du libre aient à s'afficher aux côtés de ceux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse.

      Qu'est ce que tu appelles "associations affichant pour objectif la promotion du libre" ? Tu veux dire ces associations de rebelles qui crachent sur MS et qui préfèrent utiliser un sous produit juste pour rester marginaux et ne pas utiliser Windows. Enfin quand je dis "ne pas utiliser Windows", je le dis sans conviction car je sais bien que la plupart des actions de ces associations, comme le fait de se faire rembourser le système d'exploitation ou de demander une machine nue, n'ont pour but que d'avoir un Windows "piraté" moins cher. C'est ironique des geeks qui sont prêts à mettre des centaines d'euros dans une carte graphique, mais qui refusent de payer Windows nécessaire à toute machine.

      Ça te semble un jugement injuste ? Si c'est le cas, je pense que tu devrais prendre un peu de recul et considérer les gens qui défendent leurs libertés avec un peu plus de respect, de la même manière que tu n'aimerais pas, j'imagine, être méprisé par des personnes qui ne comprennent pas qu'on peut défendre le logiciel libre.



      Maintenant sur le fond :

      1/ Tu parles maintenant de produits culturels. C'est marrant ce glissement sémantique. Précédemment tu parlais de Lorie. J'ai l'impression que tu as déjà un avis bien tranché sur la question. Pour les consommateurs, tu va chercher le stéréotype de la chanteuse aseptisé qui produit un contenu générique pour la consommation de masse. Par contre quand il s'agit des industries qui produisent ces mêmes contenus que tu dénigres, ça devient subitement des industries «culturelles». Bref les gentils producteurs vs les vilains pirates. Un peu caricatural non ?

      2/ Qui t'a dit qu'il s'agissait de différents entre les consommateurs de produits culturels et leurs fournisseurs ? À partir du moment où la présomption de culpabilité est établie, à partir du moment où un autorité administrative peut demander une (ou plusieurs sanctions cumulatives) sans passer par l'autorité judiciaire et sans preuves, à partir du moment où il faut utiliser Windows pour pouvoir "prouver" son innocence, à partir du moment où le droit à la défense est bafoué[1], à partir du moment où une connexion peut être suspendue sans que son propriétaire, à partir du moment où une sanction a un rayon d'action vaste (typiquement une famille, même si aucun n'a rien téléchargé, même si une personne de la famille est en télétravail, même si...), à partir du moment où le gouvernement décide qu'il va falloir limiter la liste des sites consultables via wifi ouvert à la liste blanche qu'il aura pré établit, à partir du moment où le gouvernement veut mettre en place un lebel qualité pour les sites qui sont "de confiance" .... alors à partir de ce moment là, ça me semble plus être un combat des libertés contre celui des censeurs et des arbitraires.

      3/ "eux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse.". Mon dieu, j'espère que certaines personnes de la Quadrature ne verrons jamais ça. Je pense au coordinateur notamment, qui se consacre à ça à plein temps à la Quadrature avec un salaire dérisoire grâce à certains mécène heureusement plus impliquées que des personnes comme toi. Une autre personne a été salariée pendant un moment, mais la Quadrature na pas les ressources pour financer deux personnes à plein temps. Ça plus les allers retour à Bruxelles pour aller voir les parlementaires européens et tout un tas de dépenses annexes que je ne vais pas détailler ici... tout ça ce serait pour payer une galette de plastique moins cher ? Je vais te confier quelque chose, il serait bien plus rentable de se faire embaucher avec un vrai salaire des horaires confortables (et pas bosser 15 heures par jours entre les rencontres de députés européens le jour, la rédaction de CP et d'argumentaires la nuit, le tout pendant toutes les périodes de temps fort législatif). Je pense aussi à un analyse de la Quadrature du Net, qui bosse aux 4/5. Un jour de paye en moins chaque semaine de l'année, uniquement pour se battre contre ces lois débile. Pendant un certain temps, il faisait la même chose contre les brevets logiciel. Mais tout ça c'est uniquement pour écouter du lorie moins cher. Non vraiment, j'espère sincèrement qu'il ne liront pas ça, les pauvres.

      4/ Tu as raison de t'en foutre. Le logiciel libre n'a pas à s'occuper de ce genre de chose...
      Sauf que à l'époque de DADVSI la SACEM a déclaré "changer vos licences", et il était question de pénaliser les logiciels "manifestement" destinés au partage (ktorrent, emule, apache, proftpd, netcat, ...). Sauf que à l'époque d'HADOPI, il est question de faire un spyware gouvernemental non interopérable. Sauf que depuis un bout de temps, les industries du divertissement ont produit des DRM et saches qu'un DRM libre ça n'existe pas. Tu as donc le choix entre utiliser du propriétaire ou ne pas avoir accès à la culture du tout. Ça te semble toujours être la lutte stéréotypée pirate vs gentils créateurs qui se meurent ? Continue à t'en foutre de ces débats. Eux continuerons à ne pas s'en foutre de toi et des logiciels libres. Juste... essaye de ne pas faire passer ton renoncement pour du courage ou pour de l'éthique.
      Au passage, heureusement que des personnes ne pensent pas comme toi. D'autres personnes se sont saisies du dossier à l'époque, ça a donné un recours en conseil d'État[2], ça a donné une action au sein de l'assemblée nationale, ce qui a aboutit à ce qu'on parle d'interopérabilité et de logiciel libre pour la première fois dans l'hémicycle. Ça a aussi aboutit au fait que les députés sont passés sous Ubuntu. Tout ça pendant que toi tu étais dans ton coin en train de fustiger lorie. Pas mal non ?

      5/ À titre personnel, je ne consomme plus de produits du divertissement (désolé, même en faisant des efforts, je n'arrive pas à dire que ce sont des produits culturels). Tu as beau m'accuser de vouloir consommer à bas pris, tu ne sais rien de moi et ta technique, ça s'appelle l'homme de paille (couplé à un argument d'autorité) : tu te construit un ennemi stéréotypé avec plein de défauts, tu le combat et tu sors vainqueur. Quel victoire pleine de panache ! J'imagine que tu es très fier de toi, tu t'es bien battu.

      6/ Il n'y a pas que le logiciel de libre, il y a la culture libre aussi. Pour ne citer que quelques exemples, il est possible de trouver des livres libres sur in libro veritas, des films libre sur kassandre.org[3], de la musique libre sur dogmazic. Les industries du divertissement nuisent à ces créateurs, car elles souhaitent continuer à contrôler la distribution de façon monopolistique. Nine Inch Nails l'a prouvé[4]. Le problème n'est pas le partage. Les fans sont prêts à payer pour ce qu'ils aiment. Le problème est qu'Internet rend le support "galette de plastique", qui coute cher et qui pollue, obsolète. C'est bien ce qui ennuie ces industries qui souhaitent pouvoir contrôler la distribution sur Internet aussi. Oui mais voilà, elles sont obsolètes. Il n'est plus nécessaire d'avoir recours à elles pour se faire connaitre et encore moins pour se faire distribuer. Avec les technologies d'aujourd'hui, il est facile de distribuer plusieurs centaines de milliers d'albums (voire plusieurs millions) en quelques jours. Ce qui correspond, suivant les pays, à plusieurs disque de platine ou à des disques de diamant.

      [1] Pas de procédure contradictoire + impossibilité de savoir ce qui est reproché (pas de liste des fichiers supposés avoir été téléchargés).
      [2] http://www.april.org/articles/communiques/pr-20070221.html
      http://www.april.org/articles/communiques/pr-20080730.html
      [3] À ce sujet tu devrais peut être prendre connaissance de la nuisance de ces industries à la culture libre :
      http://kassandre.org/?Quand-Luc-Besson-s-en-prend-a
      http://kassandre.org/?Sinistre-Sarkozy-triste-loi-Hadopi
      [4] http://www.ecrans.fr/Nine-Inch-Nails-gratuit-et-best,6052.ht(...)
      • [^] # Re: Une réponse à ta question

        Posté par . Évalué à -3.

        " Le problème n'est pas le partage. Les fans sont prêts à payer pour ce qu'ils aiment. Le problème est qu'Internet rend le support "galette de plastique", qui coute cher et qui pollue, obsolète. C'est bien ce qui ennuie ces industries qui souhaitent pouvoir contrôler la distribution sur Internet aussi. Oui mais voilà, elles sont obsolètes. Il n'est plus nécessaire d'avoir recours à elles pour se faire connaitre et encore moins pour se faire distribuer."


        Je pense que les industrielles veulent bien vendre sur le net, mais le probléme, c'est évidement le piratage, car comment empécher celui qui achéte un simple droit d'écoute de le refiler à 100,000 autres ?
        Ce n'est pas un probléme de marketing ou tous ce qu'on veut, mais bien de faire respecter le droit de propriété des éditeurs. (Evidement, s'il n'y a pas d'éditeur, et si l'artiste ne veut pas être payé, le probléme n'existe pas, c'est vrai. Mais alors, la création risque de se tarir, car l'homme ne pense évidement qu'au fric -même et surtout les hypocrites).

        Et je ne comprend pas qu'elles sont les propositions concretes alternative de lutte contre le piratages ? Même un artiste sans éditeur, qui enregistre dans sa cuisine, à besoin de ne pas être piraté, non .


        Sinon, 4 tones de pétrole minimum pour écouter des chansons MP3, ce n'est pas vraiment écolo !
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par . Évalué à 2.

          Et je ne comprend pas qu'elles sont les propositions concretes alternative de lutte contre le piratages ? Même un artiste sans éditeur, qui enregistre dans sa cuisine, à besoin de ne pas être piraté, non .

          http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre20460.html

          http://www.ecrans.fr/Nine-Inch-Nails-gratuit-et-best,6052.ht(...)
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je pense que les industrielles veulent bien vendre sur le net, mais le probléme, c'est évidement le piratage, car comment empécher celui qui achéte un simple droit d'écoute de le refiler à 100,000 autres ?

          Tu es bien formaté pour dire autant de conneries.
          Alors, essayons d'être logique :
          - Je ne vend pas sur le net --> Je suis piraté avec aucun bénéf
          - Je vend sur le net --> Je suis piraté avec des bénéf' pour ce que je vends.

          La question du piratage n'est qu'une excuse bidon, car elle ne change rien au business model de la vente par Internet : que tu vende ou pas, tu es piraté, tout scientifique ou économiste sain d'esprit virerait cette constante car sinon on peut aussi rajouter "Paris est grand" comme raison (c'est une constante, avec autant d'impact que "je suis piraté" pour la vente par Internet).
          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par . Évalué à -5.

            "- Je ne vend pas sur le net --> Je suis piraté avec aucun bénéf"
            - Je vend sur le net --> Je suis piraté avec des bénéf' pour ce que je vends."



            Personne ne va payer pour ce qu'il peut sans risque pirater ! Soyons sérieux !
            Sans compter la facilité d'utilisation, piratage en un clic. Surtout les français, peuple extremement indiscipliné -et qui à donc besoin de plus de Lois repressives que les autres peuples.





            "La question du piratage n'est qu'une excuse bidon, car elle ne change rien au business model de la vente par Internet : que tu vende ou pas, tu es piraté"


            Le droit de propriété est la base des droit de l'Homme. Le laxisme dans ce domaine n'est pas tolérable. C'est comme si tu m'expliquais que, que tu travail ou pas, tu n'aura pas d'argent, car "c'est comme ca". Qui voudrait travailler ? Si cela t'arrivait, que dirais-tu ? C'est une agression pur et simple, pas une "excuse" (de quoi, du reste ?)

            Je ne suis pas trop étatiste, mais c'est tout de même normal que l'Etat fasse des Lois et les fasse respecter dans des cas comme ca. Sinon quoi ? C'est la Loi des plus nombreux ! Beurk !



            "on peut aussi rajouter "Paris est grand" comme raison (c'est une constante, avec autant d'impact que "je suis piraté" pour la vente par Internet)."


            Plutôt "Il y a des braqueurs", pour expliquer les attaques de fourgon blindés. Certes, mais justement, ces gens là doivent être mis à la raison par la force. Ce qui ne veut pas dire, je suis d'accord, qu'une adaptation n'est pas necessaire de la part des uns et des autres.
            Il y aura toujours des pirates, (et des braqueurs), mais il faut reduire leur nombre autant que possible.
            • [^] # Re: Une réponse à ta question

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              mais c'est tout de même normal que l'Etat fasse des Lois et les fasse respecter dans des cas comme ca.

              Pour ton information, je viole la loi DADVSI depuis maintenant 3 ans http://stopdrm.mediaarea.net , tu verras sur le site que l'état est au courant, et l'état ne fait absolument rien après avoir autant bataillé pour faire passer la loi.
              La loi a coûté de l'argent au contribuable (des parlementaires, ça coûte cher!), mais l'état n'ose pas l'appliquer, alors bon, tu me fais rire...

              Personne ne va payer pour ce qu'il peut sans risque pirater

              Ah? Mais c'est le cas aujourd'hui, et ça marche! Ben oui, tout est piraté, la loi n'est pas encore la donc aucun risque, mais des gens achètent quand même.
              Sort de ton enfermement, regarde la vraie vie... Et tu verras que c'est par leur entêtement à ne pas proposer ce que le client veut qu'il y a piratage, et non l'inverse.
              La faute du piratage est 100% du côté des vendeurs, il a été maintes fois prouvé que si le vendeur vend ce que le client demande (qualité, coût), le piratage est quasi-nul.

              Le piratage existe car l'offre est inadaptée, faut pas chercher plus loin sauf à vouloir plus que ce que vaut la chose (ce qui est le cas aujourd'hui)
              • [^] # Re: Une réponse à ta question

                Posté par . Évalué à -4.

                "Ben oui, tout est piraté, la loi n'est pas encore la donc aucun risque, mais des gens achètent quand même.
                Sort de ton enfermement, regarde la vraie vie... "

                Tu as vu la courbe de vente des cd ? Dis, c'est tout de même bien le piratage, ca !



                "Et tu verras que c'est par leur entêtement à ne pas proposer ce que le client veut qu'il y a piratage, et non l'inverse.
                La faute du piratage est 100% du côté des vendeurs, il a été maintes fois prouvé que si le vendeur vend ce que le client demande (qualité, coût), le piratage est quasi-nul."


                Personne de censé ne va payer ce qu'il peut avoir gratuit, on le voit bien tous les jours (par ex, avec les restauts du coeur, qui distribuent plus chaques années, évidement, car pourquoi les gens se priveraient ?). C'est comme pour les excés de vitesse en fait : ca ne marche qu'avec la peur du gendarme.


                "Pour ton information, je viole la loi DADVSI depuis maintenant 3 ans http://stopdrm.mediaarea.net , tu verras sur le site que l'état est au courant, et l'état ne fait absolument rien après avoir autant bataillé pour faire passer la loi.
                La loi a coûté de l'argent au contribuable (des parlementaires, ça coûte cher!), mais l'état n'ose pas l'appliquer, alors bon, tu me fais rire..."

                Il ne l'applique pas maintenant ? Et ? A part qu'il risque une condamnation de l'Europe avec D&I copieux , il a tout son temps pour réprimer.




                "Si tu lisais les réponses à tes commentaires avant de poster ?
                http://www.ecrans.fr/Nine-Inch-Nails-gratuit-et-best,6052.ht(...)

                Oui, donc un groupe à rapporté un million d'euro.
                Bon, ca ne prouve rien, car ce n'est qu'un groupe, et surtout, un million d'euro, est-ce normal dans ce business ? Pour toute la planéte ?Ca serait pas des pirates cherchant à "prouver" leur "théories" ? Enfin, c'est bien, je reconnais, apres plus de 10 ans d'internet. Mais ca n'empéche pas de lutter contre le piratage, de toute façon. (c'est comme les drogues, certaines sont en vente légalement, d'autre non, ce n'est pas une raison pour ne pas lutter contre ces dernieres).


                "Tu confonds droit de propriété et droit d'auteur. "

                ?? Qui est propriétaire du droit d'auteur ? L'auteur, non ?



                "Non moi je préfère la loi de la minorité, c'est tellement plus sexy."

                L'Etat est là pour défendre les minorités.
                C'est évident que si tu fais un referundum où la majorité peut voler sans risque du fric à "la" (une) minorité, elle ne va pas se géner !




                "La solution qui permet de réduire à 0 le nombre de "pirates" c'est d'instaurer une licence globale."

                Non, car je ne vois pas pourquoi je payerais des chansons débiles et autres films pornos pour d'autres. (Du reste, les méthode de lutte contre le piratage sont les même que pour lutter contre pédophilie, nazisme, négationisme, etc.. Alors autant tous faire d'un coup.)
                J'imagine le gueule de ceux qui déja braillent contre les taxes sur HD, dvd, et CD et les importent pour fauder !
                Sans compter le bordel digne de l'URSS pour répartir le fric sur tous les pays et éditeur..



                "Tu as oublié aussi les italiens qui sont des voleurs, les grecs qui sont homos"

                Bein, oui, chaques peuple à son identité. Je ne vois pas en quoi qualifier une ethnie d'être plutôt ceci que cela serait idiot. A moins de nier justement les ethnies, mais là ca devient idéologique ? Relativisme absolu, voir nihilisme ? Hu ?
                • [^] # Re: Une réponse à ta question

                  Posté par . Évalué à 4.

                  "Si tu lisais les réponses à tes commentaires avant de poster ?
                  http://www.ecrans.fr/Nine-Inch-Nails-gratuit-et-best,6052.ht(...)

                  Oui, donc un groupe à rapporté un million d'euro.
                  Bon, ca ne prouve rien,
                  Ça prouve que ce que tu dis plus haut "personne ne paye quand c'est gratuit ailleurs" est faux.
                • [^] # Re: Une réponse à ta question

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Hou y a du bon poilu là
                  > Tu as vu la courbe de vente des cd ? Dis, c'est tout de même bien le piratage, ca !
                  Du même niveau que la corrélation entre le nombre de cabine téléphonique par habitant et la proportion de mariage :) (ie plus il y a de cabine plus il y a de mariage :D) pouvez aller vérifier ;)

                  >Non, car je ne vois pas pourquoi je payerais des chansons débiles et autres films pornos pour d'autres. (Du reste, les méthode de lutte contre le piratage sont les même que pour lutter contre pédophilie, nazisme, négationisme, etc.. Alors autant tous faire d'un coup.)
                  Ben parfait, ne ferme plus ta porte a clé, j'ai envie de venir fouiller, pareil pour ta boite aux lettres, hein après tout tu à peut être piraté mon code...
                  Déjà mettre le négationnisme au même rang que le terrorisme et la pédophilie (y a personne de blessé ni tué) me gêne énormément, si en plus le téléchargement va au même point... Le principe de proportionnalité tu en as entendu parler ? Respect de la vie privée ?

                  > Oui, donc un groupe à rapporté un million d'euro.
                  Tu as aussi radio head, ça en fait au moins deux :D

                  >J'imagine le gueule de ceux qui déja braillent contre les taxes sur HD, dvd, et CD et les importent pour fauder !
                  C'est sur qu'il est légitime de payer une taxe pour graver une iso linux, ou mes sauvegarde de photo (oui 1 CD / semaine de vacance, et plus si j'ai pris la caméra)

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: Une réponse à ta question

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    > Oui, donc un groupe à rapporté un million d'euro.
                    Tu as aussi radio head, ça en fait au moins deux :D


                    Tu peux aussi compter Koxie et Kamini qui se sont fait connaître grâce à internet en laissant leur clip en visionnage gratuit.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Une réponse à ta question

              Posté par . Évalué à 3.

              Personne ne va payer pour ce qu'il peut sans risque pirater ! Soyons sérieux !

              "La question du piratage n'est qu'une excuse bidon, car elle ne change rien au business model de la vente par Internet : que tu vende ou pas, tu es piraté"

              Si tu lisais les réponses à tes commentaires avant de poster ?
              http://www.ecrans.fr/Nine-Inch-Nails-gratuit-et-best,6052.ht(...)

              Sans compter la facilité d'utilisation, piratage en un clic. Surtout les français, peuple extremement indiscipliné -et qui à donc besoin de plus de Lois repressives que les autres peuples. Luc Besson sors de ce corps !

              Tu as oublié aussi les italiens qui sont des voleurs, les grecs qui sont homos, les pays de l'est qui sont replis de putes et de mafieux, les musulmans qui sont des poseurs de bombes, les américains qui sont décidément tous des cons etc.

              Tu as le droit de troller vendredi, mais il faut y aller à fond et pas se retenir.

              Le droit de propriété est la base des droit de l'Homme. Tu confonds droit de propriété et droit d'auteur. Tu confond également droit d'auteur et domaine public. Mais on n'est plus à ça près.

              Je ne suis pas trop étatiste, mais c'est tout de même normal que l'Etat fasse des Lois et les fasse respecter dans des cas comme ca. Sinon quoi ? C'est la Loi des plus nombreux ! Beurk ! Non moi je préfère la loi de la minorité, c'est tellement plus sexy.


              Il y aura toujours des pirates, (et des braqueurs), mais il faut reduire leur nombre autant que possible. La solution qui permet de réduire à 0 le nombre de "pirates" c'est d'instaurer une licence globale.

              Ah zut ce n'est pas ce que tu voulais dire. Ben tant pis tu l'as dit quand même.
            • [^] # Re: Une réponse à ta question

              Posté par . Évalué à 7.

              Personne ne va payer pour ce qu'il peut sans risque pirater ! Soyons sérieux !
              Tu sait quoi ? moi quand j'ouvre mon robinet j'ai de l'eau pour un prix ridicule. Certains jours il en tombe même du ciel !
              Eh bien pourtant il y a des sociétés comme Danone qui s'entêtent a essayer de vendre de l'eau 100x plus cher en moyenne et en plus il faut porter de lourds packs de bouteille jusqu'a chez soit.

              Sont vraiment fadas ces multinationales !
          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par . Évalué à 4.

            Il n'est pas formaté ... C'est un sbire à la solde de l'UMP payé pour pouvoir pousser la propagande du "parti" ici même ....

            J'aurais bienà son égard quelques mots inspirés par notre cher Président il y a un an au Salon de l'Agriculture mais je risque de me retrouver en taule pour outrage ...
      • [^] # Re: Une réponse à ta question

        Posté par . Évalué à 2.

        Juste une remarque à ta (longue) réponse : les agents assermentés iront chercher ceux qui partagent les oeuvres *que leurs propriétaires veulent voir échapper à la contrefaçon massive*.

        C'est à dire, les grosses productions préformatées pour public de masse.

        Alors, j'en conviens, j'ai mis du lubrifiant dans mon discours, mais je maintiens : n'ont de raison de craindre HADOPI que les fans de Besson, Lorie, et autres grosses productions industrielles préformatées.

        Alors, ok, j'ai peut-être eu tort de ne pas exprimer clairement ce mépris que je ne dissimule dès lors plus.

        C'est plus clair comme ça ?
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Alors, j'en conviens, j'ai mis du lubrifiant dans mon discours, mais je maintiens : n'ont de raison de craindre HADOPI que les fans de Besson, Lorie, et autres grosses productions industrielles préformatées.

          Et tout ceux dont l'adresse IP peut être mise sur n'importe quel tracker de torrent (ce qui fait un plus gros pourcentage d'internaute à mon avis).

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Une réponse à ta question

      Posté par . Évalué à -2.

      Et pour ma part, je ne crois pas que les associations affichant pour objectif la promotion du libre aient à s'afficher aux côtés de ceux dont les intentions trop évidentes de profiter au plus bas prix possible de la production culturelle de masse.



      Tout à fait d'accord !

      On voit des gens qui ont beau jeu de défendre le piratage ici. Mais est ce que vous voleriez un CD dans une enseigne ?

      Il y a une barrière psychologique importante ici. Ce que personne ne s'autorise en vrai, il faudrait le tolérer parce que c'est sur Internet ?


      N'importe quoi...
      • [^] # Re: Une réponse à ta question

        Posté par . Évalué à 7.

        J'aime pas ce terme de "voler" quand il sagit du piratage. Il n'y pas de perte d'un bien physique et donc couteu, il y a reproduction. Ce n'est pas une perte d'argent, mais un manque à gagner. Du coup AMHA on devrait plus parler de contrefaçon.
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par . Évalué à -6.

          Si les chinois copient le dernier airbus, il n'y pas de perte d'un bien physique et donc couteu, il y a reproduction. Ce n'est pas une perte d'argent, mais un manque à gagner ?

          Bein non, il y a perte d'argent, puisque l'investissement est perdu !


          (Certes, légalement, tu as raison, d'ailleurs le vole n'est que de 3 ans, et la contre façon, c'est plus grave, donc c'est 5 ans ferme. Je parlai économiquement)
          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Sur le principe, tu as raison : il y a investissement, donc perte quand l'oeuvre est contrefaite alors qu'elle aurait été achetée.

            Mais la où on voit ton acharnement débile sur la défense des diffuseurs est :
            1/ Une œuvre contrefaite != une œuvre qui aurait été achetée sans contrefaçon
            2/ Pas d'offre = pas de retour sur investissement possible. Actuellement, je ne peux pas acheter d'œuvre car je n'ai pas de lecteur compatible. C'est bien la faute des vendeurs si l'offre pirate correspond à mon besoin, et pas leur offre DRMisée. Retour au 1/

            ton discours serait pertinent si il ne se mélangeait pas aux rapaces qui veulent faire payer tout (marre de payer l'oeuvre 1 fois en K7, puis en CD, maitenant en Bluray, j'ai DEJA payé l'œuvre!) avec un investissement minimum (à quand un téléchargement possible? Streaming? Ca arrive doucement... Par ceux qui ont compris, les autres font des lois inapplicables).
            • [^] # Re: Une réponse à ta question

              Posté par . Évalué à -2.

              "1/ Une œuvre contrefaite != une œuvre qui aurait été achetée sans contrefaçon"

              Le gens ne peuvent contrefaire une voiture, un ordi, un vélo, et ils sont donc bien obligé de payer pour l'utiliser.
              Apres, que ce ne soit pas 100% des ex contre facteur, c'est une hypothése tres raisonable, car une voiture coute chere.

              Moins une chanson de 3 mm, tout de même.

              Bref, tu n'as pas tort, mais ca ne peut qu'encourager la lutte contre le piratage.



              "2/ Pas d'offre = pas de retour sur investissement possible."

              On peut toujours investir ailleurs (comme Monsento, de la chimi à la biologie)
              ou
              ne pas investir du tout, et claquer l'argent, façon Baudelaire.


              Apres tout, qui irait investir dans une entreprise de vente de film super 8 à l'heure des caméra numérique ? Personne.


              "Actuellement, je ne peux pas acheter d'œuvre car je n'ai pas de lecteur compatible. C'est bien la faute des vendeurs si l'offre pirate correspond à mon besoin, et pas leur offre DRMisée."


              Hum, et comme tu pirate, tu acheteras ton lecteur "demain", pas vrai ? ;-)




              "(marre de payer l'oeuvre 1 fois en K7, puis en CD, maitenant en Bluray, j'ai DEJA payé l'œuvre!) avec un investissement minimum (à quand un téléchargement possible? Streaming? Ca arrive doucement"

              Bein, on paye pour UNE licence, sur UN support.
              Oui, l'avenir semble être l'internet. On dit que c'est d'ailleurs pour ca que le Blue Ray est arrivé plus vite que prévu, car les industriels ont peur de se faire doubler par Crosoft et autres diffuseurs de film en ligne.

              En tous cas, moi je ne renouvelle pas mes dvd en Blue Ray. Parce que certains de mes DVD s'effacent (!). Alors, cette fois ci, ca sera sans moi.. Au pire je louerai. De toute façon, l'image n'est pas super plus génial qu'avec un dvd, je trouve.
              • [^] # Re: Une réponse à ta question

                Posté par . Évalué à 8.


                Le gens ne peuvent contrefaire une voiture, un ordi, un vélo, et ils sont donc bien obligé de payer pour l'utiliser.
                Apres, que ce ne soit pas 100% des ex contre facteur, c'est une hypothése tres raisonable, car une voiture coute chere.

                Tu raisonnes à l'envers.
                Faut t'il organiser artificiellement la rareté pour des entités intrinsèquement duplicables ?
                • [^] # Re: Une réponse à ta question

                  Posté par . Évalué à -3.

                  "Tu raisonnes à l'envers.
                  Faut t'il organiser artificiellement la rareté pour des entités intrinsèquement duplicables ?"


                  La "duplication " est une chose, mais le produit que tu consomme, ce n'est pas la "duplication", c'est l'artiste X. Or, ce dernier est par définition rare.

                  La rareté existe, c'est un fait de base.

                  S'il y a piratage, pourquoi des gens iraient ils travailler pour rien ? A moins d'être des poires, ou pas interessets (je ne dis pas, mais alors ce ne sera pas à plein temps, d'ou forcément une moiuns bonne qualité).

                  Bref, ne pas payer les gens par le vole me semble le meilleur moyen pour que plus personne ne s'engage dans un métier..
                  • [^] # Re: Une réponse à ta question

                    Posté par . Évalué à 2.

                    D'où l'idée qu'il faut pouvoir rémunérer ces auteurs autrement, puisque le modèle actuel est obsolète par essence. (Eh oui la licence globale, la rémunération en fonction du nombre de télechargements, ...)
                    Le pb, c'est qu'un acteur est remis à sa vraie place: le distributeur qui a longtemps abusé des consommateurs mais aussi des auteurs.


                    On peut faire une analogie avec le système de brevets originel et tout ce qui se rapporte à l'immatériel. Historiquement, les brevets servaient aussi à protéger l'innovation en encourageant la diffusion des idées.
                    On voit ce qu'il en est advenu.
                    Les œuvres numériques en sont au même stade concernant la dérive du système. Il périclitera de lui-même.
                    • [^] # Re: Une réponse à ta question

                      Posté par . Évalué à -2.

                      "D'où l'idée qu'il faut pouvoir rémunérer ces auteurs autrement, puisque le modèle actuel est obsolète par essence. ("

                      Ca, c'est toi qui l'a décidé..


                      "Le pb, c'est qu'un acteur est remis à sa vraie place: le distributeur qui a longtemps abusé des consommateurs mais aussi des auteurs."

                      Donc, c'est une vengeance. Effectivement, c'est une bonne base pour discuter sereinement d'une loi...



                      "On peut faire une analogie avec le système de brevets originel et tout ce qui se rapporte à l'immatériel. Historiquement, les brevets servaient aussi à protéger l'innovation en encourageant la diffusion des idées.
                      On voit ce qu'il en est advenu."

                      Celui qui brevet n'en a jamais rien eu a faire diffuser des idées, ils veut juste protéger son investissement. Il ne faut pas embellir le passé.


                      "Les œuvres numériques en sont au même stade concernant la dérive du système. Il périclitera de lui-même."

                      Es tu un dieu ?
                      Un Prophéte ?
                      ;0)
                      • [^] # Re: Une réponse à ta question

                        Posté par . Évalué à 6.

                        DarkMachin, le PasBillPasGates des majors ou du gouvernement ? :)
                        • [^] # Re: Une réponse à ta question

                          Posté par . Évalué à 7.

                          hé n'insulte pas PbPg, lui au moins il lui arrive de sortir des argument qui se tiennent et surtout d'avoir en général une argumentation sensé :D

                          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Une réponse à ta question

                          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                          DarkMachin, le PasBillPasGates des majors ou du gouvernement ? :)

                          Je m'insurge : PbPg a le courage de dire pour qui il travaille, et on peut ne pas aimer son opinion, il argumente quand même à 90% de manière intelligente et à l'aide d'exemple (liens etc...)
                      • [^] # Re: Une réponse à ta question

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Celui qui brevet n'en a jamais rien eu a faire diffuser des idées, ils veut juste protéger son investissement. Il ne faut pas embellir le passé.

                        Le système des brevets consistait originellement à favoriser la diffusion des secrets industriels (et éviter qu'ils meurent) en échange d'une protection limitée.
                  • [^] # Re: Une réponse à ta question

                    Posté par . Évalué à 6.


                    S'il y a piratage, pourquoi des gens iraient ils travailler pour rien ? A moins d'être des poires, ou pas interessets (je ne dis pas, mais alors ce ne sera pas à plein temps, d'ou forcément une moiuns bonne qualité).

                    Tu dois être un fervent protagoniste des LL, toi !
              • [^] # Re: Une réponse à ta question

                Posté par . Évalué à 2.


                Apres tout, qui irait investir dans une entreprise de vente de film super 8 à l'heure des caméra numérique ? Personne.


                Qui irait investir dans une entreprise qui vendrait distribuerait contenu numérique protégé alors qu'on peut parfaitement l'acquérir légalement
                sans protection ?
                Le piratage n'est que le levier qui mettra fin à ce modèle économique obsolète. Ils les oblige(ra) à proposer des offres de diffusion légales et à restreindre l'abondance entretenue par leur modèle oligopolistique.

                Tout le monde s'en rend compte sauf nos gouvernants.
              • [^] # Re: Une réponse à ta question

                Posté par . Évalué à 3.

                Ca y est, je l'ai reconnu à son style. C'est Pascal Negre. Il fait des efforts pour être clair, mais ya des passages ou on comprend rien de ce qu'il dit ...

                Exemple :
                e gens ne peuvent contrefaire une voiture, un ordi, un vélo, et ils sont donc bien obligé de payer pour l'utiliser.
                Apres, que ce ne soit pas 100% des ex contre facteur, c'est une hypothése tres raisonable, car une voiture coute chere.

                Moins une chanson de 3 mm, tout de même.

                Bref, tu n'as pas tort, mais ca ne peut qu'encourager la lutte contre le piratage.
              • [^] # Re: Une réponse à ta question

                Posté par . Évalué à 2.

                «Moins une chanson de 3 mm, tout de même.»

                Je me demande, le mètre , c'est comme l'electron-Volt, on peut s'en servir pour representer une distance, un temps etc... ?

                -->[]
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Foutez-moi tous cas sales voleurs en taule : http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=3403
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'aime pas ce terme de piratage quand il s'agit de partage (illégal) d'information public.

          http://www.culture-libre.org/wiki/Termes_de_propagande_%C3%A(...)
      • [^] # Re: Une réponse à ta question

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        On voit des gens qui ont beau jeu de défendre le piratage ici. Mais est ce que vous voleriez un CD dans une enseigne ?

        En appliquant des raisonnement qui marchent sur les biens rivaux à des biens non-rivaux, on arrive vite à dire n'importe quoi.

        Voler un CD (bien rival: si on le prend, le magasin ne l'a plus) dans une enseigne fait perdre de l'argent. Copier de la musique sur Internet (bien non rival: si on le prend, le partageur l'a toujours) ne fait pas perdre de l'argent à l'artiste car l'artiste n'aurait pas eu d'argent si le téléchargeur s'était abstenu.

        Par contre, l'artiste aurait gagné de l'argent indirectement car en faisant connaitre sa musique, le public l'achète plus, va plus aux concerts, etc. Et ceux qui téléchargent le plus achètent le plus aussi, d'après des études économiques que les intermédiaires ne veulent pas voir.
        • [^] # Re: Une réponse à ta question

          Posté par . Évalué à -4.

          Bref, c'est comme si je te vole tes papiers d'ID : tu as toujours ton nom et les refaire, c'est gratuit.

          Mouais...
          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bordel, tu pourrais au moins essayer de faire un "argumentation" un minimum crédible!

            http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1342.xhtml#(...)
            Si l'ancienne carte nationale d'identité ne peut pas être présentée (perte ou vol) : 25 EUR en timbre fiscal.

            Si pour toi c'est gratuit, n'hésite pas à me les donner.
          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            c'est trop compliqué de faire la différence entre vol et contrefaçon ? on rabache 100 fois la même chose pour des gesn viennent remettre les pieds dans le plat.

            T'as le bonjour de JavaScript !

          • [^] # Re: Une réponse à ta question

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Si on me vole mes papiers d'ID, je ne les ai plus. C'est un vol et ca me coute au moins du temps de les faire remplacer.

            Si on copie de la musique, ca ne coute rien a personne. Meme pas a l'artiste: il a toujours sa musique et ce n'est pas sa bande passante que les fans utilisent mais la leur.

            Si on vole un CD de musique par contre, ca coute au distributeur et finalement a l'artiste.
  • # Les Pays Ennemis de l'Internet

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En 2008, 15 pays ont été déclarés ennemis d'internet

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_et_la_censure#Les_enne(...)

    Pour 2009, on rajoutera la France?
    • [^] # Re: Les Pays Ennemis de l'Internet

      Posté par . Évalué à 5.

      et la France n'y est pas encore ?!? Mais que font Sarko et Albanel !!!
      • [^] # Re: Les Pays Ennemis de l'Internet

        Posté par . Évalué à 3.

        patience, on aura bientot tous une ip fixe.

        et personnelle. taoutée sur le bras.
        • [^] # Re: Les Pays Ennemis de l'Internet

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est con, t n'entre pas dans l'hexadécimal; j'aurai bien aimé avoir une IP du style 1fff:0000:0a88:85a3:0000:0000:0thx:1138

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Et visiblement ...

    Posté par . Évalué à 6.

    ... un cerveau non plus pour les députés contrairement au compte offshore.
    Pour dire des inepties pareilles et se ridiculiser à ce point, il a touché combien ?

    Faudrait peut-être lui expliquer que sans interopérabilité, les éditeurs logiciels peuvent tenir les utilisateurs par les couilles. Pas d'intéropérabilité, ça signifie tout simplement l'annihilation totale de toute possibilité de concurrence que ce soit pour le logiciel libre ou les éditeurs propriétaires. Pour le consommateur, ça veut dire avoir autant de choix que dans un supermarché soviétique à l'époque de la Perestroïka.
    Un exemple suffisamment simple à comprendre même pour un député attardé mental pré-pubère: comment migrer de suite bureautique, si on ne peut garantir l'intéropérabilité des formats de fichiers ? Impossible, on est donc lié à un éditeur qui fait la pluie et le beau temps au niveau des fonctionnalités et des tarifs. Plus vicieux encore, pour pouvoir échanger des documents, on oblige nos correspondants à utiliser la même suite. On glause sur la viralité du code source GPL, mais la viralité Microsoft Office est plus pernicieuse encore !
    Ça revient à priver nos écoles, nos hopitaux et même nos entreprises de réaliser des économies substantielles, de faire travailler l'économie locale et d'avoir le choix.
    Un comble pour un représentant de la Nation sensé défendre les intérêts de la Nation, curieux pour un partisan d'une économie libérale c-a-d au libre échange et à la libre échange.

    Ce qui se trame autour de l'économie numérique est une honte, on pourrait en dire autant pour la politique générale de ce gouvernement et de cette assemblée introuvables sauf que le phénomène est amplifiée par leur crasse ignorance dans ce domaine.
    On freine la libre circulation des idées, de la culture au nom des intérêts d'un petit nombre, au lieu d'essayer concilier l'intérêt de tous, que ce soit le producteur, le consommateur ou la société dans son ensemble.

    C'est vrai pourquoi le consommateur devrait avoir le choix ?
    Autant imposer le soviétisme néo-libéral où les entreprises d'Etat sont remplacés par des grands groupes. Au moins le communisme instaurait l'Homme au centre du système économique, mais le soviétisme néo-libéral en fait la vache à lait et le serf du système.

    Sarközy ou le fascisme néo-libéral.
    • [^] # Re: Et visiblement ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour dire des inepties pareilles et se ridiculiser à ce point, il a touché combien ?

      "N'attribuez jamais à la malveillance ce qui s'explique très bien par l'incompétence."
      Napoléon Bonaparte
      • [^] # Re: Et visiblement ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        N'attribuez jamais à la malveillance ce qui s'explique très bien par l'incompétence.

        En même temps, sur un domaine voisin, on vient d'apprendre que le groupe d'experts sur la protection des données nommé par la commission européenne venait d'être dissout parce qu'ils étaient liés à des intérêts américains...
      • [^] # Re: Et visiblement ...

        Posté par . Évalué à 5.

        Oh, l'un n'empêche pas l'autre...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Et visiblement ...

      Posté par . Évalué à -1.

      "Au moins le communisme instaurait l'Homme au centre du système économique"


      Heu, tu as entendu parler des goulags ?
    • [^] # Re: Et visiblement ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Au moins le communisme instaurait l'Homme au centre du système économique

      L'Homme, c'est celui qui était Membre du Parti?
      • [^] # Re: Et visiblement ...

        Posté par . Évalué à 4.

        Le régime soviétique n'était pas un régime communiste.
        Même les régimes du bloc de l'ex-URSS se désignait comme des "dictatures du prolétariat" ou "en route vers le communisme", voire certains parlaient de capitalisme d'Etat.
        Le régime communiste c'est l'abolition des classes sociales, du salariat et de l'Etat et jusqu'à aujourd'hui, ça n'a jamais été mis en application ou même en bonne voie de l'être.

        Et pour finir, je dirais que si le goulag et autres joyeuseté de ce gence était le propre du communisme, alors Franco, Pinochet et les autres caudillos d'opérettes devaient être plus communistes que Marx.
        • [^] # Re: Et visiblement ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Et donc les partis occidentaux qui soutenaient le régime d'ex-URSS ne pouvaient pas prétendre au titre de "partis communistes", ou bien?

          Et pour finir, je dirais que si le goulag et autres joyeuseté de ce gence était le propre du communisme, alors Franco, Pinochet et les autres caudillos d'opérettes devaient être plus communistes que Marx.

          Tu confonds équivalence et implication. Ce n'est pas parce que le régime d'ex-URSS bafouait les droits de l'homme que tous ceux qui bafouent les droits de l'homme ont la même idéologie que l'ex-URSS.
          • [^] # Re: Et visiblement ...

            Posté par . Évalué à 7.

            > Et donc les partis occidentaux qui soutenaient le régime d'ex-URSS ne pouvaient pas prétendre au titre de "partis communistes", ou bien?

            Je tiens à rappeller que pendant très longtemps, les exactions du régime soviétique n'étaient pas connus du grand public. Beaucoup de communistes convaincus se sont désolidarisés de l'ex URSS à la découverte des exactions soviétiques que ce soit des compagnons de routes comme Gide, Sartre ou Camus ou au sein même du PCF.
            Bien évidemment, il y avait des crétins finis comme Aragon qui chantait les bienfaits du goulag, ou bien l'irréductible Georges Marchais qui a égayé les émissions politiques de ma tendre enfance.

            Une pirouette du même genre: est-ce que les partis occidentaux soutenant les USA peuvent prétendre au titre de partis démocratiques alors que ceux-ci ont soutenus voire aidé à s'installer certaines des dictatures les plus sanguinaires au monde.

            > Tu confonds équivalence et implication. Ce n'est pas parce que le régime d'ex-URSS bafouait les droits de l'homme que tous ceux qui bafouent les droits de l'homme ont la même idéologie que l'ex-URSS.

            Pourtant, j'ai pris un soin malicieux à ne citer que des dictateurs qui avaient une horreur "sainte" du communisme. ;-)
            L'idéologie soviétique n'a de communisme que le nom et de vagues références marxistes.
        • [^] # Re: Et visiblement ...

          Posté par . Évalué à -3.

          Il est peut être temps de réviser ses classiques :

          http://www.canalacademie.com/7-novembre-1917.html?var_recher(...)
  • # RDDV, Albanel, Levebvre... qui sera le suivant ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Après DADVSI et Renaud Donnedieu de Vabres, je pensais qu'on avait atteint le fond. Qu'on pouvait pas trouver pire dans l'incompétence, le dénis, l'autisme et l'ignorance. On tenait vraiment un champion, avec un petit groupe de de députés suiveurs qui n'y comprenaient strictement rien mais étaient là quand même pour voter en faveur du texte. J'ai regardé une partie des débats en streaming et ça m'a vraiment mit hors de moi (des envies de meurtre, bouffé mon clavier, toussa...).

    Quelques mois après, hop, on remet ça : HADOPI. Je pensais pas qu'on pouvait trouver pire que ce qu'on avait vu. Là, vraiment, les bras m'en tombent. Je ne trouve plus les mots pour qualifier la consternation que je ressens quand je lis les news sur le sujet. Il n'y a pas la moindre once de constructivité dans ce projet de loi, seulement de la destruction, du temps perdu (à la fois pour les parlementaires, mais aussi pour les gens qui doivent se battre contre) et du gaspillage d'argent. Franchement, on vraiement rien de mieux à faire dans notre société ?

    Entre Christine Albanel, Frédérique Levebvre, Luc Besson, et maintenant Franck Riester, on atteint des sommets encore jamais explorés dans la niaiserie... Il doit y avoir un concours, c'est pas possible ? Là, non seulement il y a un déballage soutenu d'incompétence sur les sujets abordés, mais en plus (et c'est là le plus triste), au nom du fric des majors, on piétine carrément ouvertement les droits et libertés fondamentales des citoyens. Et on le crie bien fort surtout, avec toute notre fierté hein ! On va filtrer l'Interweb avec des méthodes complètement erronées, violer massivement la vie privée des gens, instaurer un climat d'insécurité totale et tout ça à l'aide de mercenaires privés (probablement payés à l'IP relevée), ça va être trop cool ! On va mettre de l'ordre dans ces choses qu'on ne comprends pas, où on ne va jamais et qui ne nous intéressent même pas ! Et ensuite, dans toute notre modestie, on va se présenter devant le monde entier comme étant le modèle à suivre ! Ahahah !

    Cette année, pour éviter de sombrer dans la folie, je n'essaierai même pas de regarder les débats en directs.

    Je pensais avoir vu le pire avec DADVSI, mais je trouve encore pire avec HADOPI. J'ai encore ce sentiment d'avoir atteint le fond, mais l'expérience me dit qu'on va encore trouver pire d'ici quelques mois... c'est effrayant, car je n'arrive même pas à imaginer ce qu'ils trouveront d'encore plus nul.
    • [^] # Re: RDDV, Albanel, Levebvre... qui sera le suivant ?

      Posté par . Évalué à 8.

      ça te choque quand c'est un domaine que tu connais.
      dis toi que c'est à peu près la même chose dans tous les domaines que tu connais pas (extensivement j'entends).

      La maintenant tu peux commencer à avoir peur.
    • [^] # Re: RDDV, Albanel, Levebvre... qui sera le suivant ?

      Posté par . Évalué à 1.

      T'inquiètes pas trop, quand ils se seront rendus compte que les lois qu'ils votent sont obsolètes avant même d'être votées ou presque, que des députés comprenant mieux les nouvelles technologies apparaitrons, ça s'améliorera ...
      • [^] # Re: RDDV, Albanel, Levebvre... qui sera le suivant ?

        Posté par . Évalué à 2.

        aucune raison que ça s'améliore.
        DADVSI était presque obsolète avant d'être voté, vu que les DRM ne servait à rien.

        Ils ont vu que dadvsi marchait pas, est ce qu'il ont fait de l'introspection ? Non.
        Ils ont écouté les lobyy et voila tout (amendement vivendi universal etc...)

        Le problèmes n'est pas la compréhension des nouvelles technologies, ni le fait que les députés ne sont pas "au gout du jour".
        La CNIL a rendu un avis négatif, l'UMP en a pas tenu compte.
        Etc....

        Bref, le problème a mon sens ne vient pas de la compréhension des députés, mais au lobby des majors. Tant que ce lobby marchera sur les députés (de quel façon, je n'en sais rien), rien ne changera.
        • [^] # Re: RDDV, Albanel, Levebvre... qui sera le suivant ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je suis pas d'accord, l'influence des lobby est aussi très culturelle. Pendant des années ils ont eu le monopole de la diffusion en masse, ou presque.

          Ils restent encore enfermé dans ce schéma. Et les députés qui ont vécus dans le même schéma une bonne partie de leur vie ne comprennent pas les révolutions du net.

          Il n'ont pas encore compris que basiquement les artistes qui le veulent peuvent maintenant autodiffuser leurs créations, que de nouveaux modèles court-circuitant complètement les majors sont en train d'être créés, et vont se développer et évoluer.

          Il n'ont pas compris que techniquement le contrôle de la diffusion sur le net était pour le moins hasardeux.

          Ton débat d'influence est aussi un débat de société sur tout ce qui concerne la culture, sa diffusion, etc., les débats à l'assemblée. Bientôt à l'assemblée ce sera différents, ceux qui y entreront auront utilisé ces modèles, le Net, naturellement. Pour moi on ne peut pas opposer Lobbying d'intérêts puissant mais en déclin avec la mécompréhension de l'évolution technologique, voire de son refus. Les gros bouleversements genre l'utilisation de masse d'Internet ne se sont jamais passés sans hoeurts.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.