Journal La blague

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
27
15
mar.
2015

C'est l'histoire d'un mec qui passe un test pour entrer dans une école d'ingénieur par alternance. L'épreuve se passe sur internet. Il faut son login et son mot de passe, mais comme les candidats n'ont pas été prévenus, plusieurs ne les ont pas. Une gentille assistante va les chercher. Une fois logués, certains voient le message apparaître comme quoi ils se sont trompés de jour, pourtant ils ont bien été convoqué pour ce jour-là… Puis commence l'épreuve. Surtout ne pas oublier de sauvegarder de temps en temps, sinon, il faut tout recommencer. Passons sur le fait que les autres peuvent voir les réponses que l'on met à l'écran, détail tout cela. Pour finir, les épreuves se passent sur des PC sous Windows or sur l'un des postes, une mise à jour de Windows s'est déclenchée éteignant l'ordinateur. Bref, une salle journée…

  • # Ah les MàJ de Windows.

    Posté par . Évalué à 10.

    • Démarrez les ordinateurs, on commences dans 5 minutes

    Les ordinateurs :

    Configurations des services en cours
             (32% effectué)...
      N’éteignez pas votre ordinateur
    
  • # Enfin une école proche de l'entreprise

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Enfin une école proche de l'entreprise : des fois on ne te donne pas les infos dont tu as besoin, des fois on ne te les donne pas à temps, des fois les infos données sont fausses, des fois tu travailles pour rien, des fois d'autres se contentent de mettre leur nom sur ton travail, des fois tu es sous Windows, des fois l'informatique plante et des fois c'est une salle journée. La vie professionnelle est donc une blague.

    • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      enfin, on peut le voir également comme la projection de la qualité de l'enseignement. Il ne suffit pas de se dire école d'ingénieur pour former des vrais ingénieurs sinon en titre.

      Lorsque tu vois des masters faire 5 fautes par lignes, lorsque tu vois des diplômés méconnaitre des classiques de la culture du pays, lorsque tu vois ce que sortent certains ingénieurs, tu te demandes vraiment si ce n'est pas juste un rideau de fumée, une autorisation de former gagné il y a des lustres avec les compétences qui étaient présentes à cette époque qui ce sont lentement dissoutes et/ou la difficulté de trouver des bons candidats font compléter les sessions avec des personnes pas franchement au vrai niveau, ce qui impacte de facto le niveau général.

      La formation initiale est devenu aussi une vraie blaque.

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par . Évalué à 10.

        Lorsque tu vois des masters faire 5 fautes par lignes, lorsque tu vois des diplômés méconna î tre des classiques de la culture du pays, lorsque tu vois ce que sortent certains ingénieurs, tu te demandes vraiment si ce n'est pas juste un rideau de fumée, une autorisation de former gagn ée il y a des lustres avec les compétences qui étaient présentes à cette époque qui s e sont lentement dissoutes et/ou la difficulté de trouver des bons candidats font compléter les sessions avec des personnes pas franchement au vrai niveau, ce qui impacte de facto le niveau général.

        La formation initiale est devenu e aussi une vraie bla g ue.

        Et tu es en master ? Hé ben bravo. :o

        splash!

        • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

          Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 15/03/15 à 12:49.

          non, je ne suis pas en master et je fais parti de ceux qui ont connu les joies de la réforme Haby, pondue par des intellos à 2 balles et qui ont massacré une génération entière.

          quitte à faire la pute : Hé ben => Eh ben

          • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

            Posté par . Évalué à 9.

            quitte à faire la pute : Hé ben => Eh ben

            Vous écrivez comme des paysans : Et bien

            • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est quoi ce préjugé sur les paysans ?

              • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

                Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 16/03/15 à 08:33.

                Bah, un préjugé :) J'étais sûr que quelqu'un allait me sortir ça. Historiquement les paysans, ceux qui travaillent la terre, ne sont pas ceux qui lisent et écrivent le plus, contrairement à ceux qui vivent en ville, les urbains : commerçants, notaires, etc…

                Évidemment de nos jours un paysan il a un compte Facebook et un GPS dans son tracteur…

                J'aurais du soit écrire "des paysans bretons" pour y aller à fond dans le troll, ou bien "des illettrés" pour rester consensuel, ce que je sais, d'habitude, si bien faire :)

            • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

              Posté par . Évalué à 6.

              Vous écrivez comme des paysans : Et bien

              "Eh bien" est la forme correcte.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

            Posté par . Évalué à 10.

            non, je ne suis pas en master et je fais parti de ceux qui ont connu les joies de la réforme Haby, pondue par des intellos à 2 balles et qui ont massacré une génération entière.

            On aura tout lu pour justifier les fautes d'orthographe qu'une simple relecture aurait pourtant suffi à trouver.

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par . Évalué à 8.

        L’orthographe et l'Histoire c'est pas trop le boulot de l'école d’ingénieur aussi.

        C'est pas à ces écoles de rattraper les lacunes du primaire et du secondaire, à partir d'un moment il faut spécialiser l’apprentissage ce qui implique de pré-supposer de l’acquit.

        Sinon les cours commencerait pour chaque année par : "qu'est-ce qu'un ordinateur".

        • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

          Posté par . Évalué à 6.

          Sanctionner les manques élémentaires n'implique pas de faire des cours de français.
          Accessoirement, le français est, dans la vraie vie, une compétence très utile dans le monde de l'entreprise. Je ne parle pas des dissertations hein, mais bien des bases de la langue.

          Que ce soit pour lire un contrat ou un cahier des charges, pour communiquer avec le client et les chefs, ou pour rédiger les spec, le français est important, et celui qui pond 3 fautes par ligne risque fortement de passer pour plus bête qu'il ne l'est. Voire pire.

          • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

            Posté par . Évalué à 8.

            celui qui pond 3 fautes par ligne risque fortement de passer pour plus bête qu'il ne l'est. Voire pire.

            Oui, chez nous, il passait chef.

          • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

            Posté par . Évalué à -3.

            Accessoirement, le français est, dans la vraie vie, une compétence très utile dans le monde de l'entreprise. Je ne parle pas des dissertations hein, mais bien des bases de la langue.

            C'est étrange, parce que dans mon entreprise, c'est pas si utile que ça. Si je maîtrisais le suédois, ça me serait plus utile, parce qu'il doit y avoir 70 à 80% de gens qui le maîtrisent, contre seulement 10 à 15% de gens qui parlent le français.
            Après peut-être que je ne suis pas dans la vraie vie.

            Que ce soit pour lire un contrat ou un cahier des charges, pour communiquer avec le client et les chefs, ou pour rédiger les spec, le français est important, et celui qui pond 3 fautes par ligne risque fortement de passer pour plus bête qu'il ne l'est. Voire pire.

            Le premier truc que tu cites est toujours en anglais, le second aussi, tout comme le troisième, le quatrième et le cinquième.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

              Posté par . Évalué à 7.

              Oh bon sang. J'aurai du préciser: en France. Bah, vu que tu as techniquement raison, dans le cadre ou tout le monde ne bosse pas dans un environnement national… je vais pas moinsser, mais franchement tu cherches la petite bête.

              Mais bon… Il faut aussi que je te révèle quelque chose: y'a pas que les nouvelles technologies dans la vie. Mon père est une quiche en anglais, pourtant il gère un service technique d'une ville moyenne de province, je pourrais plus te dire combien il claque de thune par an, mais ça dépasse le budget de pas mal de PME.
              Je t'assure: il n'y a aucun papier en anglais dans son bureau et pourtant, des cahier des charges, specs & co, il en brasse. Mais, dans l'absolu, ça reste très centré sur la France, oui.

              Pour faire un discours vraiment généraliste, applicable à probablement l'échelle du monde alors: la maîtrise de langue native du pays dans lequel on vit et travaille est une compétence importante dans la vraie vie. Ça te va mieux? Pauvres mouches.

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par . Évalué à 8.

        Lorsque tu vois des masters faire 5 fautes par lignes

        Tu sais que si tu fais une licence dans une fac de lettre, tu auras droit à un remise à niveau en grammaire et en conjugaison ? Et d'après quelqu'un qui a "enseigné" ça, à des étudiants bien éduqués et titulaires d'un bac littéraire, c'est affligeant.

        Ça n'excuse rien, mais ça permet de relativiser un peu, surtout vis à vis d'étudiants en info qui sont amenés à travailler essentiellement en anglais. Personnellement, je suis pour la mise en place de ces remises à niveau dans les écoles d'ingé, en particulier les écoles d'informatique.

        Quant à l'aptitude des écoles d'ingé à délivrer un vrai diplôme d'ingé, cela est évalué régulièrement, au minimum tous les 6 ans, 3 si ta formation présente quelques lacunes (il me semble même que cela peut-être évalué encore plus régulièrement). Et oui, la Commission des titres d'Ingénieurs peut enlever le droit à une école de délivrer un diplôme d'ingé.

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par . Évalué à 5.

        lorsque tu vois des diplômés méconnaitre des classiques de la culture du pays

        C'est vrai, c'est un scandale ces écoles qui prétendent former des ingénieurs sans leur faire étudier Voltaire, Baudelaire, Molière (je chèrche d'autres noms en "ère"). C'est comme ces formations littéraires qui oublient d'expliquer ce qu'est une transformée de Fourrier, c'est un scandale !

    • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

      Posté par . Évalué à 10.

      une salle journée

      une réunion ?

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'ai entendu cette excuse à de multiples reprises pendant mes études (c'est fait exprès pour vous préparer à la vie professionnelle). À force de préparer les étudiants aux trucs qui ne marchent pas, j'ai l'impression qu'on oublie de leur montrer que quand tout est bien préparé, ça marche. Au final, on leur montre que quoi qu'ils fassent, ça ratera quelque part, donc, pourquoi se fouler à faire des trucs bien fait.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ai-je besoin de préciser que j'étais ironique ?

        Par contre il est clair que le geek perfectionniste va se heurter à la réalité professionnelle de l'à-peu-près et des contraintes délais/coûts/personnel disponible, assez éloignées du beau projet libre parfait fait sur son temps libre où il peut passer un temps fou à tester 4 solutions possibles, où il peut retoquer les contributions de mauvaise qualité, où il peut utiliser toujours les dernières versions des composants/outils et passer plein de temps à gérer les 93 architectures qui représentent 2% des clients pour mieux préserver l'avenir long-terme en axant sur l'interopérabilité et les bugs tordus que il va ainsi découvrir.

        Faire de beaux projets avec temps infini, ressources illimitées et personnel motivé et expert du domaine, c'est plus facile. La réalité professionnelle tient du compromis économique parmi ce qui est techniquement possible de faire, et des fois ça peut décevoir le geek perfectionniste.

        Et en plus y a moins de soirées mousse en entreprise.

        • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ai-je besoin de préciser que j'étais ironique ?

          Bien sûr que non, j'en profitais juste pour rebondir.

          Faire de beaux projets avec temps infini, ressources illimitées et personnel motivé et expert du domaine, c'est plus facile. La réalité professionnelle tient du compromis économique parmi ce qui est techniquement possible de faire, et des fois ça peut décevoir le geek perfectionniste.

          Un temps infini, des gens motivés et experts, ça ne me rappelle pas vraiment mes études.

          Et en plus y a moins de soirées mousse en entreprise.

          Mauvaise boîte, changer de boîte.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par . Évalué à 3.

        En effet, on s'en fout… L'important c'est que les résultats financiers de l'entreprise soient à la hauteur de ce que les analystes financiers ont supputés. Et que donc les actionnaires reçoivent de juteux dividendes.

      • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

        Posté par . Évalué à 4.

        J'ai entendu cette excuse à de multiples reprises pendant mes études (c'est fait exprès pour vous préparer à la vie professionnelle).
        C'est une blague ? Qu'est-ce que c'est que cette école ? Même si les étudiants ne sont pas des clients au sens financier du terme, ils sont quand même les clients de l'organisme de formation (au sens 'logique client', qui est courante entre services au sein d'une même entreprise), et la moindre des choses quand il y a des dysfonctionnements c'est soit de présenter des excuses, soit que ça corresponde vraiment à un but pédagogique.

    • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

      Posté par . Évalué à 2.

      La vie professionnelle est donc une blague.

      Comme quoi on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui :-D

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Ouaip

    Posté par . Évalué à 1.

    Sale journée !

  • # Windows

    Posté par . Évalué à 6.

    Pour finir, les épreuves se passent sur des PC sous Windows or sur l'un des postes, une mise à jour de Windows s'est déclenchée éteignant l'ordinateur.

    J'ai dû avoir beaucoup de chance jusqu'à maintenant parce que sous Windows lorsqu'il faut appliquer des mises à jour Windows me demande gentiment d'éteindre l'ordinateur mais se garde bien de le faire de lui même. Il me semble que c'est le comportement par défaut. Donc si dans ton école d'ingénieurs ils l'ont configuré autrement, soit il y a une très bonne raison, soit c'est des branques de première :)

    Au passage j'ai jamais compris pourquoi il y a le choix "Appliquer les MàJ et éteindre" et pas aussi le choix "Appliquer les MàJ et redémarrer"…

    • [^] # Re: Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      La dernière fois (bon ça remonte à au moins plusieurs mois) que des mises à jour à jour se sont appliquées de manière automatique (ce qui est le défaut il me semble), j'ai eu une pop "l'ordinateur va redémarrer automatiquement dans x temps". Si le type a pris l'ordinateur après ce message, il est possible qu'il ne l'ait pas vu.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Au passage j'ai jamais compris pourquoi il y a le choix "Appliquer les MàJ et éteindre" et pas aussi le choix "Appliquer les MàJ et redémarrer"…

      Ça se tient: une mise à jour peut prendre un certain temps, et la plupart des gens qui veulent redémarrer veulent reprendre la main le plus vite possible. Alors que si l'on avait l'intention d'éteindre, et donc ne pas revenir à sa machine pendant un moment, qu'elle mette 15 minutes de plus n'est pas très important.

      Alors après, si l'on veut redémarrer justement pour appliquer les mises à jour, ça n'est pas ergonomique, mais nos amis de chez Microsoft ont du penser qu'il s'agissait du cas minoritaire.

      • [^] # Re: Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai déjà vu Windows me demander si je voulais appliquer les mises à jour avant de redémarrer.

      • [^] # Re: Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ça se tient: une mise à jour peut prendre un certain temps, et la plupart des gens qui veulent redémarrer veulent reprendre la main le plus vite possible.

        Alors juste pour te donner mon expérience Windows 8, il fallait que je redémarre le pc d’un particulier, et je ne pouvais pas éteindre la machine ni la redémarrer sans installer les mises à jour, mais c’était pas le moment pour ces mises à jour. J’ai exceptionnellement fait un cold reboot parce que vraiment il n’y avait pas le temps. Au démarrage, Windows a fait les mises à jour tout de même, sans permettre de les reporter à plus tard. Pour l’annecdote, la mise à jour a échoué et a recommencé plusieurs fois, à chaque tentative, un reboot faisait partie de la procédure de mise à jour.

        Une heure après et 4 ou 5 reboot plus tard, l’ordinateur était à nouveau disponible.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Windows

      Posté par . Évalué à 8.

      "Appliquer les mises à jour et me foutre une paix royale jusqu'à ce que j'aie fini de bosser!

      -Aaah ben en voilà une option pensée pour nous! Clique Ok!

      "Votre ordinateur va maintenant entrer en veille pendant 12h non interruptibles. Nous ne vous dérangerons plus. Le stylo et le papier sont aux emplacement prévus à cet effet sur votre bureau."

    • [^] # Re: Windows

      Posté par . Évalué à 6.

      Cela a changé depuis windows 8 de mémoire. Il y a des mises qui forcent le reboot et qui t'indiquent que le PC va redémarrer dans 15min. Il n'y pas d'alternatives si ce n'est changer une clef dans la base de registre.

      • [^] # Re: Windows

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah OK merci pour l'info. Pour l'instant je touche du bois j'ai jamais eu à utiliser Windows 8 (on est passé au 7 au boulot il y a un an ou deux).

      • [^] # Re: Windows

        Posté par . Évalué à 2.

        Même shutdown -a ne marche plus?

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 5.

          je dirai bien que quand on est sous windows, c'est justement pour ne pas à avoir à taper des lignes de commandes, mais l'interface étant limité (un peu comme gnome), on se retrouve à utiliser regedit (gconf), fouiller dans les menus/sous menus/sousn menus afin de se résigner à une ligne de commande pour planifier des tâches simples.

          L'autre solution étant de râler ici du manque de fonctionnalité de windows, pour avoir rapidement une réponse de pbpg, qui donne la solution que même google à du mal à trouver ;)

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Windows

            Posté par . Évalué à 2.

            je dirai bien que quand on est sous windows, c'est justement pour ne pas à avoir à taper des lignes de commandes

            Désolé, c'est un réflexe acquis… il y à longtemps, avec un système originaire de Redmond. J'ai toujours tapé des commandes: que ce soit sous MS-DOS (pour lancer le dosshell, à l'époque, ainsi que duke nukem ou d'autres jeux), sous windows 9x quand il fallait réparer le système ou lancer un truc (autoexec.bat et config.sys), sous XP pour contourner diverses sources d'emmerdes, sous linux parce que les émulateurs de terminaux linux, ils déchirent!

            À noter que, ce qui fait que je suis encore capable de me servir de windows 8, c'est ma maître des raccourcis clavier, même si j'en ai oublié plus d'un depuis ma fuite vers Linux.

            une réponse de pbpg

            Ça veut dire quoi pbpg?

    • [^] # Re: Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      me demande gentiment d'éteindre l'ordinateur mais se garde bien de le faire de lui même

      Même avec ça les gens ont du mal.

      Mes collègues ont le popup qui proposer de redémarrer maintenant ou de reporter, ils râlent mais cliquent sur redémarrer…
      Alors que c'est pas compliqué de reporter jusqu'au soir et ça se fait a l'extinction et au redémarrage

      D'après ce je lis plus bas, c'est pire pour windows 8 :( j'espère que les informaticiens sauront contourné ça, car revenir de la pause de midi et avoir perdu ce qu'on était en train de faire, ça va gueuler

      • [^] # Re: Windows

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 17/03/15 à 02:32.

        CTRL+s?

        • [^] # Re: Windows

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Pourquoi geler le terminal ?

        • [^] # Re: Windows

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          c'est pas possible pour tout, chez nous on bosse en grande partie dans une appli web

          J'ai déjà eut le cas d'un informaticien qui se connecte sur mon pc, change un réglage et fait un redémarrage pour l'appliquer. Sans demander mon avis bien entendu…

      • [^] # Re: Windows

        Posté par . Évalué à 3.

        Mouais ça ça marche si tes applis ne sont pas plein écran ; typiquement, un film, un jeu (le must étant la déco + maj + reboot juste au début de la bataille du boss final d'une instance avec 32 joueur);

        Ca veut aussi dire qu'il va pas manger loin, car le popup repop de temps en temps

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 2.

          La dernière fois que j'ai installé windows, il m'a demandé si j'acceptais que les MaJ se fassent automatiquement. Ça à changé depuis?

          • [^] # Re: Windows

            Posté par . Évalué à 3.

            La dernière fois que j'ai installé windows, il m'a demandé si j'acceptais que les MaJ se fassent automatiquement. Ça à changé depuis?

            Peut être, m'en souvient pas, mais la majorité des gens ayant windows ont une machine pré installé (que ce soit pour la maison ou le travail) ; et pour ceux là c'est configuré en mise à jour automatique (et encore heureux, sinon ils ne seraient jamais à jour )

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Windows

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 18/03/15 à 15:25.

              Pas faux, mais peut-on accuser le système du manque de compétence de ses administrateurs?
              Dans le cas du particulier, l'admin c'est le particulier lui-même, bien que ne l'assume pas vraiment. On peut à la rigueur comprendre qu'il y ait ce genre de galères.
              Dans le cas d'une entreprise, c'est juste pas logique qu'il n'y ait pas un vrai admin (interne ou presta) si l'entreprise tiens à son SI.

              Toujours est-il que ce n'est pas la faute à windows, qui viens avec une politique de sécurité un minimum saine: je préfère perdre 30min de travail (pas à refaire, mais parce que ça mets 3 longues plombes à faire ces foutues MaJ) à cause d'une MaJ qui se fait, que une semaine (qui est à refaire, ce qui fait donc 2 semaines, avec le risque d'erreur en plus ainsi que la probabilité de passer pour un guignol qui maîtrise pas son SI devant les clients ou fournisseurs) parce que ma machine s'est faite pourrir.

              Je ne suis pas particulièrement pro-windows, mais le coup du reproche du reboot pour les MaJ, je trouve ça un peu limite, surtout que l'administrateur à le choix. À la rigueur on aurait parlé de MaJ qui prennent des plombes, ça, oui, ok. Mais la notion de perdre des données parce qu'on à pas validé le boulot avant de rebooter… hum… ouai, mais non.

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à 2.

                En entreprise, c'est souvent un service achat qui mène la danse, (ie prendre le presta le moins cher), ce qui implique peu ou pas d'expérience en administration, et pas de gens très compétent (les gens compétents coûtent généralement cher)

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/03/15 à 11:16.

                  Encore une fois, pas la faute de windows.

                  Si on veut pas payer de compétence, on peut pas être surpris quand il arrive des merdes. Mais bon, pas comme si j'avais jamais vu des «informaticiens» de quartier se mêler de réseau d'associations ou d'entreprises, et ne même pas savoir comment faire fonctionner une sauvegarde sur bande. J'avais été choqué de voir que j'étais plus calé en administration système que le… hum… professionnel… alors que j'étais juste un dev sans expérience! (j'ai eu d'autres preuves par la suite que la boîte à laquelle je pense n'avait quasi aucune… pour être gentil… compétence en informatique)

      • [^] # Re: Windows

        Posté par . Évalué à 3.

        D'un autre côté, dans le monde de l'entreprise, il me paraît étrange de ne pas désactiver les MaJ individuelles des PCs et de ne pas les piloter via des règles. Active Directory est capable de faire ce genre de choses, si je ne m'abuse.

        Si tu as une boîte ou les MaJ se font automatiquement, comment dire… va sûrement falloir penser à mettre en place des gens pour s'occuper du SI, ou à en changer.
        En plus, la catastrophe si tout le monde se mets à DL les MaJ en même temps et de manière pas centralisée: bande passante fusillée, merci bien! Je ne parle même pas des applis métier qui pourraient être incompatibles avec certaines MaJ, car ça, ça me paraît réservé aux grosses boîtes, je doute que les petites aient souvent ce type de problématique.

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 3.

          WSUX… heu WSUS. Cela permet de centraliser et de gérer les mises-à-jours qui vont être déployées sur le parc Windows. Il n'y a pas obligatoirement besoin d'un serveur AD.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # Et pour couronner le tout...

    Posté par . Évalué à 1.

    J'imagine que le test était sous une plateforme aussi "avancée" que Moodle ?

    • [^] # Re: Et pour couronner le tout...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne sais pas.

    • [^] # Re: Et pour couronner le tout...

      Posté par . Évalué à 1.

      Nous avons également Moodle à l'Université et je trouve la plateforme plutôt bien réalisée. Le seul point négatif est surtout lié à la création d'un QCM qui est vraiment long mais pour l'utilisation je trouve qu'il est bien réalisé. D'un autre côté je n'ai pas de points de comparaison par rapports à d'autres plateformes…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.