Journal Les artistes de gauche pour la loi HADOPI

Posté par (page perso) .
Tags :
26
4
mai
2009
Plusieurs artistes dont l'engagement à gauche est connu viennent de publier une lettre ouverte au PS afin de soutenir la loi HADOPI et critiquer la position du PS qui combat cette loi.

Un article du Monde permet de lire cette lettre ouverte : http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-823448,5(...)

Les signataires de cette lettre sont Juliette Gréco, Pierre Arditi, Maxime Le Forestier et Michel Piccoli.
Pour résumer leur argumentation se déroule comme ça :
Le droit d'auteur est un droit de l'homme. Pour protéger ce droit de l'homme contre les marchands cupides que sont les fournisseurs d'accès internet il faut absolument que la loi HADOPI passe. En résumé HADOPI c'est la défense des petits contre les gros et la résistance contre le capitalisme "sauvagement prédateur".

Evidemment cette argumentaire peut surprendre. Après tout il semble que la loi HADOPI va surtout profiter aux multinationales du disque et du cinéma au détriment des simples citoyens. Mais ça c'est un fait gênant pour la pensée "de gauche" alors il fallait trouver un autre angle d'attaque.
L'idée est donc de stigmatiser les horribles "opérateurs de télécommunications" qui veulent spolier les honnêtes artistes des fruits de leur travail: "Ce n'est pas parce que les PDG des nouvelles multinationales portent des jeans et des tee-shirts que leur âpreté et leur cupidité est moindre".

Ainsi on évite de parler de ce qui gêne, on n'accuse pas non plus les utilisateurs des réseaux de p2p. Tout est de la faute des FAI !
C'est particulièrement clair dans la courte description de la loi HADOPI qui est faite dans la lettre ouverte. Nulle mention du mouchard qui devra être installé sur les ordinateurs des particuliers. Nulle mention des sanctions décidées par une autorité non judiciaire. Rien de tout cela.
Pour ces artistes de gauche la loi HADOPI c'est: "des règles (qui) s'imposent aux opérateurs télécommunications (comme vous les aviez imposées naguère aux opérateurs de télévision et de radio) pour qu'ils cessent de piller la création".

Bien entendu on finit sur une phrase ronflante et grandiloquente comme il est de mise quand on est un artiste engagé à gauche:
"Vous avez perdu notre soutien - peut-être n'est-ce pas si grave après tout ? Mais il nous semble aussi, et cela est plus fâcheux, que vous avez également perdu votre âme.
Quant à nous, nous restons de gauche, comme ça, quand vous le redeviendrez, vous saurez où nous trouver.
".

Ah c'est beau la bonne conscience !
  • # La peur

    Posté par . Évalué à 10.

    Ils sont pourtant loin d'être sur la paille.

    Ils n'ont pas appris à l'école que "la fin ne justifie pas les moyens" ? Le risque est de se perdre. Je pourrais placer aussi "L'enfer est pavé de bonne intention".

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: La peur

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      "C'était vrai, en particulier, des dispositions prises sous François Mitterrand. Ceux de nos voisins qui n'ont pas fait ce choix-là n'ont plus de cinéma ni de musique."

      J'aimerais savoir à qui ils pensent. À priori, les voisins de la France sont la Grande-Bretagne (extrêmement riche en cinéma et en musique), l'Espagne (idem), la Belgique (qui est très forte aussi en regard de sa petite taille), l'Allemagne (dont le cinéma est de plus en plus présent et la musique l'a toujours été).

      Je me pose la question : à qui pensent-ils donc ?

      Au Luxembourg ?


      En fait, la lettre devrait commencer par :

      "Depuis toujours nous avons soutenu la gauche. Chaque fois que vous avez fait appel à nous, nous avons répondu présent. Pas par devoir. Moins encore par intérêt. Tout simplement parce que nous refusons d'admettre qu'en vieillissant et en nous enrichissant nos opinions et nos intérêts ne sont plus les mêmes que nos idées pseudo-révolutionnaires d'il y'a 40 ans et que notre public est comme nous. En soutenant la gauche, nous pouvons tenir les positions les plus conservatrices, les plus réactionnaires tout en gardant bonne conscience car, sans justification, nous affirmons qu'ils s'agit des idéaux de gauche."

      D'ailleurs, cette phrase s'applique à une bonne part des gens dits "de gauche" qui ont plus de 40 ans.
  • # On n'est pas au bistro messieurs les "artistes"

    Posté par . Évalué à 10.

    Ceci prouve une chose, ces artistes n'ont rien suivit des débats et continuent la politique avec des arguments de bistrot semblables à l'UMP.

    Le PS et la gauche en général ne s'est jamais opposé à la protection des artistes. Ils ne comprennent rien à rien ces bobos dans cette lettre. L'HADOPI n'apporte rien et est nuisible aux artistes, donc c'est un devoirs commun de s'y opposer et de débattre de solutions alternatives et profitables à tout le monde.

    Tout ceci montre simplement qu'ils ne regardent pas plus loin que le bout de leur portefeuille.
  • # Boycott

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ces lettres ouvertes sont très utiles. Elles permettent de savoir qui boycotter. J'ai ma petite liste de personnes déclarées ouvertement pro-hadopi auxquelles je n'achèterai plus de biens culturels.

    Déjà quand je peux éviter de donner de l'argent aux majors, je suis heureux, mais alors si je peux éviter de donner de l'argent à quelqu'un qui se déclare pour Hadopi, je ne vais pas m'en priver.
    • [^] # Re: Boycott

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je t'invite à remplir à cet effet le site http://vendus.kd2.org/ qui devrait s'avérer utile.

      Il permet de référencer les gens opposés au projet de loi, mais aussi vendu à d'autres sujets (y'a notamment ceux qui soutenaient Sarkozy pour son élection, ou ceux qui étaient contre la licence globale pendant DADVSI).

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Boycott

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Dommage que ce site mélange un peu tout.
        On peut être contre la licence globale sans être pourtant un "vendu", non ?
        Pfffff
        • [^] # Re: Boycott

          Posté par . Évalué à 1.

          Ou on peut être simplement "égaré" et soutenir l'omniprésident
        • [^] # Re: Boycott

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est de l'humour... J'aurais ptet du mettre traître à la patrie pour que ça soit plus clair...

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

          • [^] # Re: Boycott

            Posté par . Évalué à 2.

            ben MAM l'est et ça a rien de drôle.
      • [^] # Girlcott ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Existerait-il un équivalent des artistes ayant fait des déclarations à l'encontre de cette loi ?

        En effet, une telle liste (me) pousserait volontiers à découvrir de nouveaux artistes engagés ...

        Si vous n'aimez pas ce commentaire c'est qu'il est ironique.

        • [^] # Re: Girlcott ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Tu peux commencer par jamendo.com...
          Encourager des artistes qui déclarent, c'est bien.
          Encourager des artistes qui font, c'est mieux.
        • [^] # Re: Girlcott ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Y'a la lettre ouverte des auteurs de SF : http://generationscience-fiction.hautetfort.com/archive/2009(...)
        • [^] # Re: Girlcott ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il y a aussi CD1D, une fédération professionnelle de labels indépendants, qui a une point de vue médian.
          Pour eux, le disque n'est pas un support dépassé, et mais gros labels sont responsables de la perte de valeur de la musque et les FAIs sont responsables du téléchargement illégal. Il sont contre HADOPI (même si ce n'est pas vraiment clair de prime abord) qui, selon eux, ne répond pas aux vrais problèmes.

          http://www.cd1d.com/newsdesk_info.php?newsdesk_id=72
          • [^] # Re: Girlcott ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Désolé pour la très mauvaise construction de mes phrases. J'ai charcuté mon texte après coup pour une meilleure clarté, et le résultat est pire encore. Vivement que l'on puisse éditer ses posts après envoi.

            P.S: très sympa la petite BD sur l'auto-commentaire :p
          • [^] # Re: Girlcott ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            les FAIs sont responsables du téléchargement illégal.

            Et ils pensent aussi que le téléphone mobile est responsable du posage de bombe? (ben oui, les terroristes utilisent les tel portable pour communiquer...)

            C'est peu-être médian car ils sont contre HADOPI, mais à la base il reste un problème : celui d'accuser n'importe qui.

            les FAI fournissent un tuyau, point. Le reste, c'est le client qui décide.
            • [^] # Re: Girlcott ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je suis d'accord. Cela montre d'ailleurs que dans cette histoire, tout le monde tire la couverture vers soi.
              Beaucoup de secteurs s'expriment sur le sujet, et chaque secteur à ses solutions pour ses propres problèmes. Les majors, par leur lobbyisme, ont réussi à forcer l'Etat à légiférer, et ils ont dans le même temps réussi à mettre une pagaille monstre chez tous les acteurs et "consommateurs" de la culture au sens large.

              Est-ce diviser pour mieux régner ?
            • [^] # Re: Girlcott ?

              Posté par . Évalué à 2.

              En effet, les FAI ne sont pas responsables du piratage. Comme tu le dis si bien, ils "fournissent un tuyau".

              Cependant, je n'ai jamais compris pourquoi, à l'epoque où l'offre de téléchargement légale n'existait pas du tout, on a laissé les FAI communiquer dans leur pub sur "grace à [ajouter le nom de votre FAI preferé ici], vous pouvez télécharger de la musique".
              N'est-ce pas de l'incitation à la contrebande ou, au minimum, de la publicité mensongère ?
              • [^] # Re: Girlcott ?

                Posté par . Évalué à 4.

                Les licences CC n'existaient pas ?
                • [^] # Re: Girlcott ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Il disaient des trucs du genre « vos musiques/films préférés ». Donc même si c'est possible que certaines personnes les trouvent légalement, faut être sacrément hypocrite de faire croire qu'ils parlaient des licences CC où autres maigres catalogues des majors disponibles légalement en ligne à l'époque.

                  Mais ce n'est pas pour autant que les FAI sont responsables de la ringardisation technologique et économique des grands groupes de divertissement de masse.
        • [^] # Re: Girlcott ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'en ai quelques uns en tête: Zebda, Dominique A, Massillia Sound System, Gilbert Montagné. Une liste des opposants aux poursuites contre les téléchargeurs avait circulé à un moment.

          PS: J'aime vraiment bien le nom girlcott ...
        • [^] # Re: Girlcott ?

          Posté par . Évalué à 1.

          voici un liste de gens contre cette loi....

          http://pourlecinema.over-blog.fr


          Victoria Abril (actrice)
          Chantal Akerman (réalisatrice)
          Agathe Berman (productrice)
          Paulo Branco (producteur)
          Catherine Deneuve (actrice)
          Louis Garrel (acteur)
          Yann Gonzalez (comédien)
          Clotilde Hesme (actrice)
          Christophe Honoré (réalisateur)
          Jean-Pierre Limosin (acteur)
          Chiara Mastroianni (actrice)
          Zina Modiano (réalisatrice)
          Gael Morel (réalisateur)
          Jeanne Balibar (actrice)
          Eva Truffaut (artiste cinéaste, ayant-droit de François Truffaut)
          Brigitte Rouan (réalisateur)
          Jean Douchet (réalisateur, critique)
          Laurence Ferreira Barbosa (réalisateur)
          Santiago Amigorena (réalisateur)
          Luc Wouters (réalisateur)
          Françoise Romand (réalisateur)
          Gisčle Rapp-Meichler (réalisateur)
          Aliette Guibert-Certhoux (réalisateur)
          Robin Hunzinger (réalisateur)
          Fabrice Ziolkowski (réalisateur)
          Jacquie Bablet (réalisateur)
          Mario Barroso (réalisateur)
          Nadia El Fani (réalisateur)
          Olivier Seror (réalisateur)
          Cyril Sauvenay (réalisateur)
          Pierre Léon (réalisateur)
          Fabrice Ziolkowski (réalisateur, producteur, scénariste)
          Sylvain Monod (producteur, réalisateur)
          Jean Sainati (ex délégué de l'ALPA général de 88 à 2002)
          Pierre Cattan (producteur)
          Gilles Sandoz (producteur
          Pascal Verroust (producteur)
          Jean des Forêts (producteur)
          Ivonne Cotorruelo (producteur)
          Nathalie Chéron (producteur)
          Timothy Duquesne (auteur)
          Agnès de Cayeux (auteur)
          Antoine Moreau (auteur)
          Richard Rousseau (directeur de casting)
      • [^] # Re: Boycott

        Posté par . Évalué à 2.

        Je viens d'aller voir ce site.
        Il y a un petit problème : Il n'y a rien de prévu pour pouvoir corriger les erreurs.

        Par exemple, dans la liste des derniers «vendus» ajoutés apparait Mademoiselle K. Je me souviens avoir lu récemment sur la liste des 10000 de la Quadrature du Net qu'elle a indiqué n'avoir jamais soutenu l'HADOPI.
        C'est ce que semble confirmer son blog [http://blog.mademoisellek.fr/?p=116] et le fait qu'elle est en contrat avec un label indépendant et pas une «major». [http://www.nomajormusik.com/mademoisellek].

        Je n'ai rien contre ce genre de liste, au contraire il en faut pour soutenir nos mémoires défaillantes, mais un droit de réponse ou un droit à rectification serait le bienvenu.
        En plus ça ferait certainement plaisir à la CNIL :-)

        D'un autre côté, un petit boycott des artistes ayant soutenu l'HADOPI et des majors, ça pourrait rendre l'après HADOPI assez intéressant : Et si, à la fin de l'année, il n'y avait plus de majors pour payer la surveillance du NET, peut-être qu'on redécouvrirait le véritable sens du mot culture ;-).
    • [^] # Re: Boycott

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'ai toujours exclut le critère politique dans mes choix musicaux. Bien sûr, j'ai plus de facilitées à découvrir des artistes qui ont des idées politiques qui me conviennent et je suis généralement plus réceptif à leurs textes, mais ce n'est pas parce qu'un artiste à des idées différentes des miennes que je n'écouterait pas sa mausique si elle me plait ou que je n'acheterait pas son CD.
      Sinon, je crois que le nombre de produits que je pourrais acheter serait bien limité...

      De plus, ce genre de listes est à prendre avec des pincettes. Quand j'ai apris que Trÿo, un groupe que j'aprécie, faisait parti des 10000 signataire soutenant Hapoepi, je suis aller faire un tour sur leur forum.
      Ils sont de ces artistes qui communiquent bien avec leur publique, en ce moment par l'intermédiaire de leur producteur car ils sont en tournée et en studio. L'avantage ces de pouvoir discuter aec quelqu'un qui les connait bien et qui connait bien leur position, et qui en plus est lui même un petit producteur indépendant.
      Sur leur forum, il explique que, en effet Trÿo à signer la liste, sans que ce soit un engagement profond et explique leur raisons qui sont tout à fait valable mais qui montre que leur compréhension de la loi est fortement biaisée par la manière dont elle leur a étée présenté. Il s'en suit une longue discution sur beaucoup de page, ou des gens leur expliquent les inconvéninent de la loi.
      C'est un échange très intéressant et qui montre que ce n'est pas parce qu'un artiste soutient l'hadoepi qu'il a des idées différentes des notres.

      Trÿo est contre le piratage et la licence globale, comme beaucoup ici.
      Trÿo est contre la répréssion et les monstrueuse amende ou les procès, comme beaucoup ici.
      Trÿo voit dans l'Hadoepi une loi qui va permettre de faire de l'information : Faire comprendre au gens que le téléchargement n'est pas légal.

      Le problème c'est que beaucoup d'artistes sont de bonne foi (je ne parle pas de ceux qui obéissent à leur major de la même manière que les députés UMP obéissent à notre président...)
      Et ils n'ont pas tord, cete loi fera surement comprendre à beaucoup de gens que en effet le téléchargement est illégal.

      Ce qui est difficile c'est de leur faire comprendre tous les autres points de la loi :
      - le fait qu'elle n'empeche pas une attaque classique -> on leur a promis le contraire ;
      - le fait qu'elle soit liberticide -> quand on n'est pas du millieu ça fait quand même théorie du complot ;
      - le fait que l'on ai aucun moyen de défence -> les défenceur ne cesse de répéter le contraire.

      Ce qu'il faudrait c'est un document simple e clair, mais bien étayer avec des preuve des dangers de chacun des points. Quelque chose qui soit vraiment concret à présenter au artistes pour leur dire : « Vous avez raison, cette loi à des avantages, mais le problème c'est qu'elle à étée faite avec les pieds et qu'elle à 100 fois plus d'inconvénients, regarder ici [http://...] vous y trouver un document avec tout ce qu'il faut pour comprendre. »
      • [^] # Re: Boycott

        Posté par . Évalué à 4.

        > Trÿo voit dans l'Hadoepi une loi qui va permettre de faire de l'information : Faire comprendre au gens que le téléchargement n'est pas légal.

        > Et ils n'ont pas tord, cete loi fera surement comprendre à beaucoup de gens que en effet le téléchargement est illégal.

        ils le savent déjà, que c'est illégal...

        c'est comme dépasser une limite de vitesse, se garer là où il faut pas : c'est fait en parfaite connaissance de cause.
        • [^] # Re: Boycott

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          A en entendre certains je n'en susi pas aussi sûr que toi. Pour beaucoup, c'est tellement simple et naturel que ça ne peut être que légal. De même, certains parents sont complètement dépassés par Internet et ne savent pas que lorsque leurs enfant téléchargent de la musique sur emule ou autre c'est illégal. (sauf pour la musique libre et autres exception bien sûr...)

          De même, le fait que, pour tout le monde, il semble que personne ne fait rien pour empêcher le téléchargement illégal. Il est extrèmement simple de télécharger, il n'y a aucune barrière, même le dieu google référence plein de liens pour es films et musiques. Tout cela donne l'impréssion au gens que télécharger est légal, ou au minimum toléré. Il n'y a que les fadas comme nous pour être au courrant des quelques procès qu'il y a de temps en temps.

          Trÿo est bien conscient de ce problème et voit dans l'Hadoepi un moyen de prévenir les gens de manière officielle que ce qu'ils font n'est pas légal. Ils recevront un mail leur disant « Attention : ce que vous faites est illégal, cette fois ci on vous préviens gentillement car on est bien conscient que la situation ne semble pas clair pour tout le mode, maintenant vous êtes au courrant. »

          Je ne dit pas qu'ils ont raison de soutenir l'hadoepi, mais je pense que leur point de vue est très pertinent. Beaucoup de gens n'ont pas réellement conscience de ce qu'ils font et si un couillons comme moi leur explique ça ne changera rien, par contre si l'explication à un caractère officiel, là ils vont réaggir.

          Ce que je voulais souligner, c'est que l'angle d'attaque vis-à-vis des artistes tels que Trÿo n'est pas de dire «l'hadoepi c'est de la merde » mais « attention, en effet l'Hadoepi va faire ce que vous pensez, mais elle fera bien plus et des chose très dangeureuse. Le prix à payer n'en vaut pas le coup. Aidez nous à la rejeter, et discutons pour mettre au point une bonne solution. »
  • # De gauche?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Plusieurs artistes dont l'engagement à gauche

    Non, non, et non : ils ne sont pas de gauche (idée de protection sociale, vivre ensemble, répartition des richesses etc...), ils font juste le nécessaire pour que les clients (avec leur thune) leur donne de la thune, rien de plus. "Être de gauche" se vend mieux que "être de droite" pour certains types de musique, donc ils se vendent comme tel.

    Et il y a une preuve dans cette lettre : ils n'accusent pas celui qui peut filer sa thune mais qui peut aussi décider de ne pas la donner, mais celui qui est solvable et qui n'aura pas le choix de la donner si on le force un peu. Ils s'en foutent complètement que l'accusé soit coupable ou pas (avant, on envoyait des cassettes/disquettes par la poste, a-t-on idée d'accuser la poste de piratage? A-t-on accusé les pilonnes de radio-diffusion de piratage ou a-t-on accuser les gens qui diffusait illégalement? Pourquoi ne pas accuser l'état directement, en effet c'est lui qui construit les routes, et des millions de CD pirates se baladent impunément dans des boitiers 500 CD gavés de musique...)

    Le truc con pour eux est que le monde change : ce sont bien leur clients qui diffusent, non pas les FAI ou tout autre bouc émissaire, il faudra qu'ils s'y fassent et s'adapte en conséquence.
    (et aussi prenne un cours d'informatique et de logique pour comprendre que cette loi ne leur apportera pas un seul Euro de plus)
    • [^] # Re: De gauche?

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu sais la gôche ce n'est pas le bien et la droite, le mal.

      Ca peut arriver de s'égarer ou de ne pas connaitre à fond tous les sujets.

      Ca me rappelle tes prises de position face à Noir Désir.

      Etrange, de la part de quelqu'un qui dénonce le manichéisme en géneral sur d'autres sujets comme les OGMs par exemple.
      • [^] # Re: De gauche?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Etrange, de la part de quelqu'un qui dénonce le manichéisme en géneral sur d'autres sujets comme les OGMs par exemple.

        Je n'ai pas dit que moi je pensais de cette façon, j'ai parlé de la position "généralement admise" : ça fait "bien" pour être un artiste de dire qu'il est "de gauche".

        ou de ne pas connaitre à fond tous les sujets

        Quand on ne connait pas, on ne prend pas position. Ils ont pris position, donc sont sensés savoir de quoi ils parlent non?

        Ca me rappelle tes prises de position face à Noir Désir.

        Je ne vais pas changer du jour au lendemain ;-)
    • [^] # Re: De gauche?

      Posté par . Évalué à 10.

      Mais bien sûr que si, ils sont de gauche, vous voyez pas?

      - D'abord l'espionnage des internautes
      - Ensuite une coupure
      - Finalement un filtrage en règle d'Internet
      - On finira bien par arrêter les multi-récidivistes

      Comme la Chine communiste!
      Si c'est pas être de gauche ça!
  • # Ils se trompent...

    Posté par . Évalué à 10.

    Lire autant de tromperies, ça fait mal quand même venant de la part de gens qui citent Héraclite pour paraître supérieur...

    "La gauche - notre famille - c'était le refus d'un ordre purement marchand."

    Il faudrait leur dire que cette loi sert justement à empêcher les échanges non-marchands et qu'en l'approuvant, ils approuvent le fait que la culture est une marchandise comme les autres. Cette loi n'encourage en rien la diffusion des oeuvres sous forme numérique (alors qu'on nous avait dit avec DADVSI que les offres légales allaient tout régler, on les attends encore).

    "des règles s'imposent aux opérateurs télécommunications [...] pour qu'ils cessent de piller la création"

    Il faudrait leur dire que cette loi n'impose aucune règle aux opérateurs de télécoms mais aux Internautes eux-mêmes avec la création d'un nouveau délit (non-sécurisation de la connexion). S'ils avaient suivi les débats, ils auraient vu la contre-proposition de la gauche, semblable à celle qui fut "imposées naguère aux opérateurs de télévision et de radio" : une licence légale (peu importe son nom, seul le principe compte).

    "le droit d'auteur est un droit de l'homme"

    Celle là, c'est la meilleure. Le droit d'auteur est un droit, certes mais de là à l'appeler un droit de l'homme, restons sérieux. J'adore surtout la suite qui parlent des PDG en t-shirt. Bel amalgame, il faudrait leur rappeler que le droit d'auteur, ce n'est pas un droit à gagner de l'argent. Ils ont la chance de pouvoir en vivre, ce n'est pas le cas de milliers d'artiste et d'auteur. Je suis moi-même protégé par ce même droit d'auteur quand j'écris ce commentaire.

    "Quant à nous, nous restons de gauche, comme ça, quand vous le redeviendrez, vous saurez où nous trouver."

    Il faudrait leur dire que la gauche a toujours défendu la redistribution des richesses et a donc toujours combattu les rentiers. Or, la vision qui nous est donné par ces artistes "de gauche" est bien celle de rentiers. Et même de rentiers réactionnaires puisqu'incapable de profiter de la révolution numérique pour créer un nouveau lien avec leur public. Bref, bien loin de la gauche.
    • [^] # Re: Ils se trompent...

      Posté par . Évalué à 8.

      Ca m'a toujours fait mal au cul de voir tous ces Artistes se dire de gauche et accepter de vivre d'une rente perçu grace à un unique tube..

      M'enfin, je crois que la nature humaine est ainsi faite, il est toujours mieux de s'associer à la - bonne pensée - même si dans les actes on est loin du compte...
      • [^] # Re: Ils se trompent...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il semblerait qu'un prérequis pour être vraiment de gauche soit d'être pauvre. À confirmer.
        • [^] # Re: Ils se trompent...

          Posté par . Évalué à 10.

          Il semblerait qu'un prérequis pour être vraiment Belge soit d'être idiot. À confirmer.
      • [^] # Re: Ils se trompent...

        Posté par . Évalué à 10.

        Ben oui, mais un artiste qui se revendique de droite, il va avoir l'air moins sympathique et en plus on va faire particulièrement attention à ses revenus.

        Etre de gauche, quand on est un artiste connu à succès, c'est d'abord une question de business!

        ------------> [ ]
    • [^] # Re: Ils se trompent...

      Posté par . Évalué à 4.

      "le droit d'auteur est un droit de l'homme"

      Celle là, c'est la meilleure.


      Ah bon?

      Declaration universelle des droits de l'homme, article 27:
      Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
      Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.
      • [^] # Re: Ils se trompent...

        Posté par . Évalué à 10.

        La déclaration universelle des droits de l'homme (celle qui vient de l'ONU et à laquelle tu fais référence) est un texte sans valeur juridique en France (et ailleurs), juste une déclaration de bonnes intentions.

        En revanche, la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 a la même valeur que la Constitution en France. Et il n'est nullement dit que le droit d'auteur est un droit de l'homme (et pour cause, il n'existait pas à l'époque).

        Même la Convention européenne des droits de l'homme ne reconnaît pas le droit d'auteur comme un droit de l'homme.

        Donc je maintiens, ce n'est pas un droit de l'homme.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Déclaration_des_droits_de_l'homme_et_du_citoyen_de_1789
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Déclaration_universelle_des_droits_de_l'homme
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_européenne_des_droits_de_l'homme
        • [^] # Re: Ils se trompent...

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          paye ta mauvaise foi
        • [^] # Re: Ils se trompent...

          Posté par . Évalué à -2.

          Certes, mais au moins il existe ce droit dans cette declaration. Qu'elle n'ai pas de valeur en France, compte tenu de la qualite globale de leur argumentaire, c'est un detail mineur!
  • # Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

    Posté par . Évalué à 1.

    ...Mais simplement à coté de la plaque !
    Didier Mathus

    Plus sérieusement on peut se poser la question de l'ancrage à gauche de gens qui
    -Soutienne HADOPI en pensant à leurs interet particulier plutot qu'à l'interet général (Alors que la gauche privilégie l'interet général à l'interet particulier)
    -Soutienne un texte qui privatise l'autorité judiciaire (Alors que la gauche est contre les privatisation)
    -Veulent du filtrage c'est à dire de la censure (ah pardon il parrait que Staline était de gauche ?)
    -Sont tourné vers le passé (alors que la gauche est tournée vers le futur)

    Si on peut considerer qu'il soit légitime de vouloir lutter contre le téléchargement illégal, La méthode proposée par HADOPI pose problème (Encore une fois des gendarmes qui mettrait des PV aux gens qui partagent sur le p2p et des poursuites contre les proprio de site de streaming seraient plus logique que des vigile de supermarché qui coupent l'internet)

    Sinon j'ai une question bête
    -Le streaming je peux supposer que le propriétaire du site paye les droits et donc c'est légal pour moi non ?
    -Et Rapidshare ? Comment ils vont trouver mon IP si je vais sur rapidshare ? D'ailleurs peut on me reproché quelque chose car c'est du simple download et non de l'upload (qui est utilisé pour condamné les utilisateurs de p2p)
    -Sinon en quoi couper l'acces au net empêche de télécharger ont ils oublié les échanges de CD gravé via la poste et les trafic de DD externe dans la cours de recré ?

    Bref qui utilise encore du p2p ?
    Il va de soit que je suis un honnete citoyen et que je n'utilise pas ces technologie...
    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Et Rapidshare ? Comment ils vont trouver mon IP si je vais sur rapidshare ? D'ailleurs peut on me reproché quelque chose car c'est du simple download et non de l'upload (qui est utilisé pour condamné les utilisateurs de p2p)

      Franchement je ne donne pas cher des sites comme rapidshare le jour où il y a une vrai volonté politique de lutter contre. Autant pirate bay ne stocke pas des fichiers , autant rapidshare le fait, et en plus ils font payer. Et maintenant ils donnent les IP des uploaders à la justice, on peut donc se dire que c'est déjà le début de la fin.
    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Au contraire, ils sont tout à fait de gauche : ils veulent de l'argent sans avoir à travailler (vendre des CD, quoi). Ce seront les premiers à demander une taxation des FAI qui évidemment profitera aux plus gros ou plus malins, tout en permettant un contrôle politique de l'art encore plus renforcé.

      (Vous aurez compris que je n'aime pas les gens de gauche, ce qui ne veut pas dire pour autant que j'aime les gens de droite.)

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

      Posté par . Évalué à 3.

      Sinon j'ai une question bête

      La réponse à ces questions bêtes est également bête : ne pas prendre la Justice pour plus stupide qu'elle n'est. Ce sont des êtres humains, qui jugent, pas des robots qui applique la loi à la lettre (enfin si, mais la loi est justement prévue pour permettre une certaine latitude dans le verdict).

      Les défenses qui tentent de jouer la carte de l'incompétence de la justice peuvent fonctionner une fois, mais pas deux. Et au bout d'un moment, prendre les gens pour des cons, ça leur donner envie de taper plus fort.

      Donc non, je n'encouragerais pas franchement les approches du style :
      - mais je ne faisais que downloader, monsieur le juge!
      - vous voulez dire que ludicrous-tons-of-free-legal-streamingz.ru ne payait pas les droits? alors là je tombe des nues!
      - m'en fous, si vous me coupez internet je graverais des CDs, na!
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        « la loi est justement prévue pour permettre une certaine latitude dans le verdict »

        Pas toute la loi. Le droit pénal est d'interprétation stricte, en fait plus précisément « les lois ou règlements comportant une sanction pénale doivent être strictement interprétés ».

        http://fr.jurispedia.org/index.php/Interprétation_de_la_règle_pénale_(fr)

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 7.

        c'est pas toujours évident; par exemple rapidshare, mégaupload ont l'aire de fonctionner par abonnement, et il ne sont pas si différend de deezer.
        Tu peux très bien avoir un site proposant des lien rapidshare en étant tout à fait légal.

        Et encore plus tangent : allofmp3, un site payant, en russie je crois, qui fut fermé. Là le site disait même rétribuer les auteurs (j'ai pas suivit au delà)

        Sur le net il y a tellement de chose "gratuite" qu'il est pas toujours évident de savoir si c'est légal où non. Un autre exemple: google doc qui fournit un traitement de texte/tableur/... gratuitement! Ou un site qui propose openOffice...
        Si je te file un lien free0$Office, comment tu sais si c'est pas MSOffice cracké ou OOffice. Pendant un moment aussi y a eu transgaming qui a fournit des clés de licence gratuite pour cedego, comment on sait si c'est légal ?
        Enfin bref, tout ça pour dire que ce n'est forcement évident de dire "non c'est pas légal", surtout que les gens ont du mal à voir la différence avec la télé, qui elle est gratuite.

        Ah pour finir, j'ai un site pour regarder les Fullmetal Alchemist Brotherhood en VO st FR une semaine après leur diffusion au japon... Légal ou pas ?

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à 3.

          Là le site disait même rétribuer les auteurs (j'ai pas suivit au delà)

          Il payait la sacem russe mais la sacem française avait attaqué disant que la sacem russe n'avait pas de droit, ici.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu peux très bien avoir un site proposant des lien rapidshare en étant tout à fait légal.

          Si ce qui est lié n'est pas légal, je doute que le site soit légal.

          Et encore plus tangent : allofmp3, un site payant, en russie je crois, qui fut fermé. Là le site disait même rétribuer les auteurs (j'ai pas suivit au delà)

          Je me souviens très bien d'eux. Si j'ai tout compris, leur astuce consistait à s'appuyer sur les accords qui existent entre la SACEM russe et ses homologues à l'étranger. Lesquels homologues ont réagi dès qu'ils ont compris, et ont modifié leurs accords, rendant l'activité de AllOfMP3 illicite. Ce qui ne les a pas empêché de rouvrir la même chose sous un autre nom. Pas vraiment des méthodes d'honnête homme (même s'il faut admettre qu'ils ont certainement contribué au passage des sites "légaux" en non-DRMisé).

          Sur le net il y a tellement de chose "gratuite" qu'il est pas toujours évident de savoir si c'est légal où non.

          Faut pas se moquer non plus. Effectivement, on trouvera toujours des cas tangents. Mais la justice n'est pas complètement stupide, et jouer l'ahuri complet peut s'avérer contre-productif, voir dangereux. Tout particulièrement si ton cœur de métier touche de plus ou moins près à l'informatique.

          Si je te file un lien free0$Office, comment tu sais si c'est pas MSOffice cracké ou OOffice.

          Ici, c'est le côté "je sais pas si j'ai le droit, alors dans le doute je le fais quand même" qui pourrait jouer contre toi.

          Pendant un moment aussi y a eu transgaming qui a fournit des clés de licence gratuite pour cedego, comment on sait si c'est légal ?

          Transgaming peut le savoir, non?

          Enfin bref, tout ça pour dire que ce n'est forcement évident de dire "non c'est pas légal", surtout que les gens ont du mal à voir la différence avec la télé, qui elle est gratuite.

          C'est surtout que pour la télé, on tolère des comportements "limite" (enregistrement de films) qui sont depuis passés dans les mœurs.

          Ah pour finir, j'ai un site pour regarder les Fullmetal Alchemist Brotherhood en VO st FR une semaine après leur diffusion au japon... Légal ou pas ?

          Clairement illégal. Tu peux te voiler la face autant que tu veux, mais ce n'est pas parce qu'il existe un "vide" au niveau de la distribution légale d'un produit en France que toute distribution "sauvage" devient subitement légale. C'est bien pratique, ok. C'est toléré, pourquoi pas. Mais ça n'est pas légal.

          Et le sous-titrage "sauvage" est probablement une circonstance aggravante (ça équivaut à modifier une œuvre sans l'autorisation de son créateur). Je trouve dingue que des partisans du logiciel libre, généralement rompus aux subtilités des licences quand il s'agit de leur domaine, soient capables de mettre la tête aussi profondément dans le sable dès qu'on sort de leur pré-carré.
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 4.

            Pour Fullmetal Alchemist Brotherhood c'est tout a fait légal, c'est fait par dibex qui possède les droits : [http://www.dybex.com/actualite.cfm?idnews=151].
            • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

              Posté par . Évalué à 2.

              D'accord, au temps pour moi.

              La question ne se pose donc quand même pas. Et un mec qui pompe la série sans avoir eu cette information, on peut décider ce qu'on veut, mais il ne pouvait pas "ne pas savoir que c'était illégal". Soit tu sais que c'est légal, et effectivement ça l'est, pas de souci. Soit tu ne sais pas, et l'argument "comme je ne savais pas si j'avais le droit, j'ai fait quand même" est terriblement spécieux.
              • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Ton discours est exactement ce que la propagande des majors veut nous inculquer : "à priori, c'est illégal. Dans le doute, abstiens-toi".

                Hors, au contraire, ce n'est pas si évident que ça, même pour les juristes. De plus, il existe une multitude de contenus légaux (jamendo, magnatune ou, bêtement, le CD de radiohead diffusé sur internet).

                Rajoute à cela que les gens sont vraiment paumés face à leur ordinateur. Les gens sont *vraiment* paumés. D'ailleurs, regarde toi : tu fais le mec sûr de toi, tu contres les exemples et, paf, en fait un des exemples est tout à fait légal. Comment tu peux honnêtement dire que ton fils de 15 ans n'a pas téléchargé un truc illégal avec ta connexion ?

                D'ailleurs, tu devrais arrêter de surfer sur le web : il y a de grandes chances que tu tombes sur des sites reprenant illégament des images sans respecter la licence !

                Et quand bien même tu télécharges un truc illégal (je dis bien "un") : la gravité de ton infraction est extrêmement minime. C'est un peu comme rouler à 55km/h parce que tu n'es pas sûr si tu es dans une zone 50 ou 70. Ok, c'est une faute. Tu vas pas faire de la prison pour ça.

                Le problème c'est que les majors font du bourrage de crâne sur :

                1) La propriété intellectuelle (un concept inexistant il y a quelques années, je le rappelle)
                2) L'importance fondamentale du droit d'auteur (au point d'être considéré comme un droit de l'homme alors qu'au départ il s'agit juste d'un privilège accordé aux créateurs)
                3) La gravité du téléchargement (avec des amendes en millions d'euros et des peines dépassant l'agression physique)

                Je comprends que les majors agissent comme cela car dans l'intérêt de leur préservation mais ce n'est pas une raison pour leur accorder quoi que ce soit.
                • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Ton discours est exactement ce que la propagande des majors veut nous inculquer : "à priori, c'est illégal. Dans le doute, abstiens-toi".

                  Rien à voir. La loi, c'est la loi. Si pour éviter à HADOPI de passer, on en est à vouloir abolir le principe même de loi, je ne suis pas certain d'être d'accord. J'aime autant cesser d'utiliser internet dès maintenant (et ça m'en coutera, pourtant).

                  Que les majors pratiquent le FUD est une évidence, ils ne sont pas à une bassesse près. Mais FUD ou pas, on ne peut _pas_ considérer que "si on sait pas, c'est que c'est permis". C'est totalement contraire au principe fondateur (et appliqué avec une certaine souplesse, sinon ça serait ingérable) : "nul n'est censé ignorer la loi".

                  Hors, au contraire, ce n'est pas si évident que ça, même pour les juristes. De plus, il existe une multitude de contenus légaux (jamendo, magnatune ou, bêtement, le CD de radiohead diffusé sur internet).

                  Je n'ai pas prétendu le contraire. Ce qui me hérisse, c'est cette approche à la limite de la mahonneteté intellectuelle qui consiste à se trouver des tas d'excuses pour rendre ses actes "légaux". "Je ne fais pas que télécharger, je n'uploade pas", "Ce sont des contenus qu'on ne trouve pas en France", etc. Assumez bordel. Récupérer une série en avant-première via BitTorrent, sauf cas particulier (et clairement identifiable), ce n'est pas légal. Plein de gens le font, c'est entendu. Les foutre tous en prisons est illusoire, c'est entendu. Mais ça reste illégal. On peut y trouver toutes les justifications morales que l'on veut, ça n'y changera rien.

                  Très franchement, ça n'aide pas le débat de jouer les innocents qui ne savaient même pas qu'ils contrevenaient. L'enjeu, ce n'est pas de faire basculer des comportements "en zone grise" vers la monde merveilleux des choses légales et autorisées. L'enjeu, c'est (si on est de ce combat-là) de faire comprendre que la lutte contre un comportement clairement illégal prend une tournure clairement disproportionnée par rapport au préjudice subi. Voire de rendre légal le-dit comportement. Mais pour ça, il faut commencer par bien réaliser l'ampleur du problème, et ne pas se voiler la face derrière un "mais si, c'est souvent légal!".
                  • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Je peux te citer une multitude de connaissances qui n'y comprennent rien à l'informatique mais à qui "le-copain-qui-connait-et-mets-à-jour-l'antivirus" a installé des logiciels piratés, une mule et comment s'en servir pour chercher des films. Et ces gens, de toutes bonne foi, sont tombés des nues quand j'ai dit que c'était illégal.

                    J'avoue, c'était il y a quelques années. Maintenant, avec la propagande, c'est un peu le contraire : quand je montre Jamendo, on m'accuse de "télécharger de la musique".
                    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je peux te citer une multitude de connaissances qui n'y comprennent rien à l'informatique mais à qui "le-copain-qui-connait-et-mets-à-jour-l'antivirus" a installé des logiciels piratés, une mule et comment s'en servir pour chercher des films. Et ces gens, de toutes bonne foi, sont tombés des nues quand j'ai dit que c'était illégal.

                      Ce qui est un souci, on est bien d'accord?

                      J'avoue, c'était il y a quelques années. Maintenant, avec la propagande, c'est un peu le contraire : quand je montre Jamendo, on m'accuse de "télécharger de la musique".

                      Et pour cause : depuis dix ans, on télécharge de la musique illégalement à tout va. Il est logique de considérer, sans précision contraire, que Jamendo est illégal. C'est triste, mais c'est normal. Et avoir réussi à faire prendre conscience que télécharger n'importe quoi à tout va n'est pas forcément anodin, ça me semble une bonne chose, et non de la simple "propagande".
                  • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    >et ne pas se voiler la face derrière un "mais si, c'est souvent légal!".
                    Actuellement c'est encore l'exception, mais ça le sera encore combien de temps ? Tu as déjà cité RadioHead, je rajoute Nine Inch Nails.

                    Pour les séries, si il y a encore bittorrent, les streaming prend le dessus, et est même proposé par la BBC ou CBS, le lendemain de leur diffusion, ce n'est pas une avant première.
                    Là dessus on peut féliciter TF1 qui à proposé lui aussi en VOD dans un délai très court la série heroes (malheureusement trop cher pour mon budget, j'ai du attendre, là où je voulais regardé j'avais pas de windows).

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      les streaming prend le dessus, et est même proposé par la BBC ou CBS, le lendemain de leur diffusion

                      Il me semble, enfin au moins dans le cas de CBS ou ABC, que ce service est soumis à des conditions géographiques, du genre vivre aux États-Unis.
                    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Actuellement c'est encore l'exception, mais ça le sera encore combien de temps ? Tu as déjà cité RadioHead, je rajoute Nine Inch Nails.

                      Quand ce sera la norme, on en reparlera, et je suis prêt à revoir mes arguments. Pour l'instant, c'est très clairement l'exception, et espérer sortir indemne d'un tribunal en feignant l'ignorance me paraît à la fois dangereux et hypocrite.

                      Pour les séries, si il y a encore bittorrent, les streaming prend le dessus, et est même proposé par la BBC ou CBS, le lendemain de leur diffusion, ce n'est pas une avant première.

                      Certes, mais si tu ne sais pas faire la différence entre le site de CBS et un annuaire de liens Youtube monté à l'arrache sur Blogger, c'est gênant. Personne ne croira un truc pareil, particulièrement pas un juge, et particulièrement pas si tu es informaticien de profession.

                      Là dessus on peut féliciter TF1 qui à proposé lui aussi en VOD dans un délai très court la série heroes (malheureusement trop cher pour mon budget, j'ai du attendre, là où je voulais regardé j'avais pas de windows).

                      Il faut bien admettre que les offres légales s'améliorent de jour en jour. Entre les boîtes ADSL qui - malgré leurs nombreux défauts - permettent d'accéder à de la VOD indépendante de l'installation informatique et les vendeurs de musique en ligne qui commence à arrêter les DRMs, c'est encourageant. Espérons que ça dure.
                      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        >Pour l'instant, c'est très clairement l'exception,

                        allons fermer jamendo alors :P, condamnons kamini, bah oui il a posté un clip sur youtube :P


                        >Certes, mais si tu ne sais pas faire la différence entre le site de CBS et un annuaire de liens Youtube monté à l'arrache sur Blogger, c'est gênant. Personne ne croira un truc pareil, particulièrement pas un juge, et particulièrement pas si tu es informaticien de profession.

                        Merde, les FMA Brotherhood sont sur dailymotion, tu crois que le site de dibex est un fake? pire, le site donnant les liens est exclusivement dédié à FMA...
                        Si dibex le fait, pourquoi d'autre vendeur dans d'autre pays ne le feraient ils pas? Pourquoi il n'y aurait pas de site communautaire regroupant les liens intéressant sur ces plateformes.
                        Quand je clique sur un lien, j'ai pas envie d'avoir à vérifier chaque fois si c'est légal; Récemment il y a un groupe qui à fait un film de grande qualité de 40 minutes sur Golum de Tolkien, la boite gérant les droits à annoncé que tant qu'il n'y avait pas d'exploitation commerciale ça ne lui posait pas de soucis. Est -ce que chaque fois que je poste le lien, je dois aussi poster le lien disant qu'il n'y a pas de soucis?

                        Alors oui si le site est monté à l'arrache sur blogger c'est douteux et ça peut amener à une vérification plus poussé, mais entre certains site de diffuseurs et certains site proposant du streaming, la différence est pas si visible.

                        Mon propos, est que déjà en France c'est difficile de savoir si c'est légal, mais si en plus on étend la couverture sur le monde, (chaines internet/satellite) ça devient quasiment impossible.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                          Posté par . Évalué à 5.

                          allons fermer jamendo alors :P, condamnons kamini, bah oui il a posté un clip sur youtube :P

                          Merci pour la caricature. La question n'était pas de savoir si la légalité devait être la même pour tout. Mais plutôt de savoir si on pouvait légitimement considérer que "dans le doute", c'était légal. Ca ne l'est pas. Kamini a diffusé quelque-chose dont il avait les droits. Jamendo ne travaille qu'avec des artistes qui autorisent la diffusion. Que ce soit des exceptions n'ôte rien à leur légalité.

                          Merde, les FMA Brotherhood sont sur dailymotion, tu crois que le site de dibex est un fake? pire, le site donnant les liens est exclusivement dédié à FMA...
                          Si dibex le fait, pourquoi d'autre vendeur dans d'autre pays ne le feraient ils pas? Pourquoi il n'y aurait pas de site communautaire regroupant les liens intéressant sur ces plateformes.


                          C'est précisément ça, que je critique. Cette manière de faire d'un exception isolée (et le fait est qu'on me l'a déjà cité trois fois depuis hier) une généralité. Pour forcer un peu le trait, ça reviendrait à prétendre qu'on ne savait pas que Michel Sardou ne voulait pas qu'on copie ses chansons, puisque Radiohead l'autorise.

                          Je serais le premier heureux le jour où ce ne sera plus une exception, et ou effectivement il deviendra difficile de savoir si un fichier musical quelconque est légalement téléchargeable ou pas. Aujourd'hui ce n'est pas le cas : l'immense majorité est illégale, et les exceptions sont généralement bien mises en évidence. Prétendre pouvoir se tromper est à mon avis hypocrite.

                          Alors oui si le site est monté à l'arrache sur blogger c'est douteux et ça peut amener à une vérification plus poussé, mais entre certains site de diffuseurs et certains site proposant du streaming, la différence est pas si visible.

                          Si on part du principe que les ayant-droits se décoincent par étape, et qu'ils commenceront par autoriser les gens à écouter librement leurs créations avant de les autoriser à la re-diffuser (fut-ce à l'identique), on peut assez facilement deviner que si ça n'est pas le site du créateur, on se méfie et on creuse un peu.

                          Mon propos, est que déjà en France c'est difficile de savoir si c'est légal, mais si en plus on étend la couverture sur le monde, (chaines internet/satellite) ça devient quasiment impossible.

                          Comme c'est pratique. Mon propos, c'est justement de trouver ton propos terriblement malhonnête, avec tout le respect que je te dois. Dans la plupart des pays, diffuser un contenu dont on n'est pas ayant-droit est un délit. Point. Après, on est tous pareils, et on fait parfois des choses qu'on sait illégales. Tant pis. Mais prétendre ne pas voir qu'elles le sont et se cacher derrière des raisonnements foireux pour épargner sa conscience, je trouve ça plutôt pire.
                          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                            Posté par . Évalué à 2.

                            >Dans la plupart des pays, diffuser un contenu dont on n'est pas ayant-droit est un délit.
                            Là dessus je suis totalement en désaccord avec toi. C'est diffuser sans l'accord de l'ayant droit qui est un délit. Toute la difficulté lorsque l'on obtient un lien est de savoir si c'est en accord avec les ayant droit ou non.

                            Si le comportement par défaut de "je ne sais pas" est "c'est illégal" tu empêche la découverte de nouveau talent, comme Kamini par exemple. Je pourrais aussi te citer la BD/Comics Girls Genius disponible sur le Web mais aussi en album, et les saga MP3 tels que naheulbeuk ou le sublissime reflet d'acide, ou le survivore; et je suis certain que pleins d'autre utilisateurs de ce sites ont aussi leur propre agenda.

                            J'ajouterai qu'a partir de là les industries de la culture auront réussi à limiter la culture à leur seule production.

                            C'est pour ça que je refuse, assimiler automatiquement a de l'illégal quelque chose qui peut être tout à fait légal.

                            > Mais prétendre ne pas voir qu'elles le sont et se cacher derrière des raisonnements foireux pour épargner sa conscience, je trouve ça plutôt pire.

                            Ah pardon, je suis en parfait accord avec ma conscience, je n'ai pas besoin de justifier mon comportement;
                            Je sais très bien que télécharger une série américaine sur bittorrent n'est pas légal, il y a pleins de fois où la réponse est évidente, ne serai-ce que par la position qu'ont les artiste vis à vis du téléchargement.

                            J'ai aussi une collection d'exemple de choses légales regardable et/ou téléchargeable par le passé, et qui pourtant pourrait être classé comme illégal par ton filtre automatique, les plus récents qui me viennent à l'esprit.
                            Les Monthy Pyton sur youtube
                            Les south park il y a quelques temps...
                            Le Dr Horrible
                            Time of Eve

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                            • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Là dessus je suis totalement en désaccord avec toi. C'est diffuser sans l'accord de l'ayant droit qui est un délit.

                              Soit, j'ai été un peu vite. Toutes mes confuses.

                              Toute la difficulté lorsque l'on obtient un lien est de savoir si c'est en accord avec les ayant droit ou non.

                              Si on n'a pas d'accord, on n'a pas d'accord. Un accord dont on n'est pas au courant, c'est comme une absence d'accord. Sinon, je suis virtuellement intouchable : il me suffit de n'être pas au courant. C'est d'ailleurs précisément pour ça qu'est institué le "nul n'est censé ignorer la loi".

                              Si le comportement par défaut de "je ne sais pas" est "c'est illégal" tu empêche la découverte de nouveau talent, comme Kamini par exemple. Je pourrais aussi te citer la BD/Comics Girls Genius disponible sur le Web mais aussi en album, et les saga MP3 tels que naheulbeuk ou le sublissime reflet d'acide, ou le survivore; et je suis certain que pleins d'autre utilisateurs de ce sites ont aussi leur propre agenda.

                              Tu peux me citer tous ces exemples. J'ai connu Kamini et Naheulbeuk par internet, et je ne le regrette pas. Reste que si l'un de ces contenus avait été diffusé sans autorisation, je n'aurais pas pu faire valoir mon ignorance comme défense.

                              J'ajouterai qu'a partir de là les industries de la culture auront réussi à limiter la culture à leur seule production.

                              Ces industries, j'ai l'impression qu'elles sont plus habituées aux échecs qu'à la réussite, ces dernières années. Et que ça risque de s'accentuer.

                              C'est pour ça que je refuse, assimiler automatiquement a de l'illégal quelque chose qui peut être tout à fait légal.

                              Tout est dans la définition du "peut tout à fait". Je ne suis pas non plus pour considérer que tout ce qui n'est pas autorisé explicitement est interdit. Mais sur des sujets comme l'échange de contenus multimedia par internet et ses implications au niveau du droit d'auteur (que celui-ci soit légitime ou non, il reste inscrit dans la loi), il est raisonnable de considérer que - effectivement - si c'est pas oui, c'est non.

                              Et le risque est gros (même si, comme tout risque, pas certain) qu'un juge remette en question ta responsabilité face à cette incertitude.

                              Ah pardon, je suis en parfait accord avec ma conscience, je n'ai pas besoin de justifier mon comportement;

                              Toi, je sais pas, on n'a pas l'honneur de se connaître. Mais j'ai trop vu d'adolescents (moi compris, à une époque) expliquer avec la fougue de la jeunesse que "le fansub c'est tout à fait légal", ou autre aberration du style. Non, ça ne l'est pas, même s'il existe des contre-exemples (le FMA qui m'est cité tous les trois messages depuis le début du fil).

                              Je sais très bien que télécharger une série américaine sur bittorrent n'est pas légal, il y a pleins de fois où la réponse est évidente, ne serai-ce que par la position qu'ont les artiste vis à vis du téléchargement.

                              Voilà. Donc rien à redire. Et à la limite, je ne te reprocherais même pas de télécharger des séries américaines : c'est ton problème, et d'un point de vue moral je peux tout à fait concevoir qu'on se trouve dans une zone grise (incapacité d'obtenir les contenus sous un format correct, massacre systématique par les équipes de doublage, etc.). Mais légalement, le doute n'est pas permis : c'est interdit.

                              J'ai aussi une collection d'exemple de choses légales regardable et/ou téléchargeable par le passé, et qui pourtant pourrait être classé comme illégal par ton filtre automatique, les plus récents qui me viennent à l'esprit.

                              Pas besoin de chercher si loin, il y a tous les contenus qui sont tombés dans le domaine public, c'est vrai. Pour autant, je te vois mal expliquer à la justice que tu ne savais pas qu'il était interdit de télécharger Benny Hill.
                      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Entre les boîtes ADSL qui - malgré leurs nombreux défauts - permettent d'accéder à de la VOD indépendante de l'installation informatique

                        Bof, on reste dépendant de la box, et on doit avoir une télé pour que ça marche (pas moyen de les regarder sur son PC, sur un PMP, etc...).
                        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Bah oui. C'est pas parfait. Mais à choisir, je préfère avoir une télé que de devoir conserver un système qui ne me plaît pas.

                          (enfin quand je dis "télé", n'importe quel moniteur avec des entrées compatibles fait l'affaire)
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 3.

            >Ici, c'est le côté "je sais pas si j'ai le droit, alors dans le doute je le fais quand même" qui pourrait jouer contre toi.
            Si tu savais le nombre de personne refusant d'essayer linux parce que c'est peut être un système piraté... Ben oui ils ont rien payé...

            >Transgaming peut le savoir, non?
            Pour ce cas là oui, mais ça aurait pu être un accord avec une régie publicitaire, ou un pari avec une autre boite :P, et dans ce cas ceux qui proposeraient les liens en nombre limités ne seraient pas transgaming

            >Clairement illégal. Tu peux te voiler la face autant que tu veux, mais ce n'est pas parce qu'il existe un "vide" au niveau de la distribution légale d'un produit en France que toute distribution "sauvage" devient subitement légale. C'est bien pratique, ok. C'est toléré, pourquoi pas. Mais ça n'est pas légal.

            Raté !
            C'est Dybex lui même qui fournit les liens et fait héberger les vidéos sur dailymotion.
            Mais pour toi c'est clairement illégal :D

            Tu vois c'est quand même plus compliqué de classer légal/illégal sur le net; J'aurais pu pousser le vice en postant le lien vers la vidéo de l'épisode 1,2 ou 3. Le net n'a pas de frontière, comment savoir si le film proposé en streaming est légal ou non? Tu ne peux pas savoir si le distributeur à payé les droits ou non. Là c'est dybex; mais si demain j'envoie un Ivoirien sur GameOne saura t'il que c'est une chaine française et qu'elle peut proposer ses épisode en français?

            Bon je passerai sur le dernier paragraphe, et je ne me prononcerai pas sur la violation des droits d'auteur que constitue le fansub, ce n'est pas mon propos :D Je noterai juste une petite phrase «(ça équivaut à modifier une œuvre sans l'autorisation de son créateur).»
            Que dire alors des doubleurs qui changent les sens des phrases, qui découpent des épisode, et les voyant trop court repassent des séquences précédentes pour combler le vide? C'est a mes yeux bien plus grave que rajouter des sous titres (qui ne sont même plus incrusté dans l'images depuis les ogm ou mkv ) Parce que coté animation japonaise, le doublage français est vraiment nul.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est surtout que pour la télé, on tolère des comportements "limite" (enregistrement de films) qui sont depuis passés dans les mœurs.

            Ce n'est vraiment pas limite mais complètement légal. L'exception pour la copie privée t'autorise de copier les films passant à la télévision. D'ailleurs les cassettes vidéos sont taxées pour cela.
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 2.

        - vous voulez dire que ludicrous-tons-of-free-legal-streamingz.ru ne payait pas les droits? alors là je tombe des nues!
        Pourtant la défense de la présidente du medef depuis le début de la crise, et apparement les gens ont l'air de gober.
    • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

      Posté par . Évalué à -7.

      "Plus sérieusement on peut se poser la question de l'ancrage à gauche de gens qui "

      Ah, enfin une définition description de cette gauche, dont on parle tant, mais qui depuis la mort du socialisme en 92 semble être en coma dépassé.


      "-Soutienne HADOPI en pensant à leurs interet particulier plutot qu'à l'interet général (Alors que la gauche privilégie l'interet général à l'interet particulier)"

      Non, la droite aussi soutient l'intérêt général, donc Hadopi.
      L'intérêt général, c'est ce que déclare tel le gouvernement, rien d'autre.
      Et en l'occurrence, ces artistes comme tout ceux qui sont contre Hadopi ne font par définition que défendre un intérêt PARTICULIER. Bien sur, les groupes de pression (lobby) sont une chose normal en démocratie, je ne dis pas le contraire, mais c'est TOUJOURS pour des intérêts PARTICULIERS qu'ils existent.



      "-Soutienne un texte qui privatise l'autorité judiciaire (Alors que la gauche est contre les privatisation)"

      Les fonctionnaires des autorités administratives, AMF, CNIL, HADOPI, HALDE, ART, etc, etc, vont être heureux d'apprendre qu'ils travaillent pour le privé !
      Au fait, tu sais qu'au conseil d'Etat, il n'y a pas de juge mais uniquement des fonctionnaires ?

      Quand au privatisation, le record en revient à Jospin. La gauche n'est pas "contre les privatisations". Dés les années 50, Aron avait expliqué que nationaliser ne servait à rien. Car soit l'entité se comporte comme une entité privé, et donc ca ne change rien et c'est inutile de nationaliser, l'Etat n'étant pas un fond de pension, soit ses salariés "en profitent", l'entité perds de l'argent, et donc le peuple se fait baiser. (Ca semble évident maintenant, mais pour avoir dit ca à l'époque, ses collègues universitaire ne lui ont plus adressé la parole pendant prés de 18 ans.. Détruire la superstition et éclairer les Hommes, ce fut des plus risqué au XXéme siècle.)



      "-Veulent du filtrage c'est à dire de la censure (ah pardon il parrait que Staline était de gauche ?) "

      Filtrage n'est pas censure, et par ailleurs, les écoutes de l'Elysée, c'est la gauche..
      Oui, Lénine, Hitler, Laval, Staline et autres psychopathes sanguinaires étaient socialistes, donc, d'un point de vu français, de gauche (car d'un point de vu US, par exemple, ils ne seraient pas de gauche, pas "Démocrate").



      "-Sont tourné vers le passé (alors que la gauche est tournée vers le futur)"

      Non, la gauche est tournée vers le passé. Historiquement, c'est l'idéologie de paysans arrivés en ville et qui veulent reconstituer une solidarité paysanne idéalisé, évidement totalement décalé par rapport au monde moderne (c'est pour ca que ca échoue). D'où leur difficulté par exemple à comprendre le concept de propriété, puisque dans leur campagne, ils marchaient dans les champs du voisin, dans la nature, sans difficulté. Dans une ville, si ils font ca, ils leur arrivet des problème, d'ou leur sentiment d'injustice et leur révolte si on ne les matent pas. Si l'on compare avec les paysans anglais, qui ont été viré de la terre de leur seigneur à partir du XVIIéme siècle, contrairement aux paysans français donc, et bien ils ont eu largement le temps d'être éduqués. C'est pour cela que l'idéologie socialiste n'est pas né en Angleterre et n'a pas eu de succé, mais qu'au contraire y est né la réalité capitaliste, qui depuis s'est imposé dans le monde entier.



      "-Le streaming je peux supposer que le propriétaire du site paye les droits et donc c'est légal pour moi non ? "

      Bonne argument. De toute façon, il faudrait instituer une redevance sur les ordinateurs, car il n'est pas normal que ceux qui ont un téléviseur payent pour les autres.


      "Et Rapidshare ? Comment ils vont trouver mon IP si je vais sur rapidshare ? D'ailleurs peut on me reproché quelque chose car c'est du simple download et non de l'upload (qui est utilisé pour condamné les utilisateurs de p2p) "


      Bein, toutes tes connections sont logués et stocké pendant un ans chez ton FAI.



      "-Sinon en quoi couper l'acces au net empêche de télécharger ont ils oublié les échanges de CD gravé via la poste et les trafic de DD externe dans la cours de recré ? "

      Et ? Parce qu'il y a des acte anti sémites, il faut supprimer les textes qui luttent contre ?
      Ou est la logique ?
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 7.

        Non, la gauche est tournée vers le passé. Historiquement, c'est l'idéologie de paysans arrivés en ville et qui veulent reconstituer une solidarité paysanne idéalisé, évidement totalement décalé par rapport au monde moderne (c'est pour ca que ca échoue). D'où leur difficulté par exemple à comprendre le concept de propriété, puisque dans leur campagne, ils marchaient dans les champs du voisin, dans la nature, sans difficulté. Dans une ville, si ils font ca, ils leur arrivet des problème, d'ou leur sentiment d'injustice et leur révolte si on ne les matent pas. Si l'on compare avec les paysans anglais, qui ont été viré de la terre de leur seigneur à partir du XVIIéme siècle, contrairement aux paysans français donc, et bien ils ont eu largement le temps d'être éduqués. C'est pour cela que l'idéologie socialiste n'est pas né en Angleterre et n'a pas eu de succé, mais qu'au contraire y est né la réalité capitaliste, qui depuis s'est imposé dans le monde entier.


        Marrant. J'avais souvenir que les idées de gauche, au moins en France, étaient très largement ancrées dans le souvenir de la Révolution. Laquelle fut largement plus bourgeoise et citadine (voire parisienne) que paysanne.
        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à -7.

          "J'avais souvenir que les idées de gauche, au moins en France, étaient très largement ancrées dans le souvenir de la Révolution. Laquelle fut largement plus bourgeoise et citadine (voire parisienne) que paysanne."

          Oui, mais justement, tes sans culottes viennent de la campagne.
          Par ailleurs, non la Révolution ne fut pas bourgeoise, mais aristocratique (il suffisait de compter les nobles, mais pour les historiens français de la révolution, tous coco, c'était trop en demander..).
          Sinon, oui, le socialisme né sous la Révolution (Gracus Baboeuf), et est clairement formulé sous napoléon (St Simon). 40 ans avant que n'arrive en France le capitalisme..


          Cependant, il faut bien voir que si la gauche veut se rattacher à la révolution, c'est assez de la captation d'héritage, car la révolution, c'est clairement une lutte entre faction de droite. Il faut vraiment attendre que le socialisme soit formulé pour qu'il devienne une réalité comme force politique. Les sans culottes comme le reste de la populace, pensaient simplement voler les riches, rien de plus. Quand ils ont compris que la "Révolution ne pouvait rien pour eux" bien, la révolution s'est terminée. Et donc on les envoyé de faire trucider en russie.

          Bien sur, la gauche peut se rattacher à tous ce qu'elle veut. J'ai ainsi vu que Joffrin voulait faire de Voltaire un type de gauche ! Ah HA AH !

          Enfin ca consiste simplement à distribuer des bons et des mauvais points en fonction des mots d'ordre à la mode, eux même dû à des stratégie politique pour arriver et se maintenir au pouvoir, et bref, c'est tout de même particulièrement puéril amha.
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 3.


            Bien sur, la gauche peut se rattacher à tous ce qu'elle veut. J'ai ainsi vu que Joffrin voulait faire de Voltaire un type de gauche ! Ah HA AH !

            En même temps, Sarkozy se réclamant de Jaurès, y'a pas de quoi s'esclaffer
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 3.

            Oui, mais justement, tes sans culottes viennent de la campagne.

            Si tu considères que les villes se sont largement peuplées dans les deux siècles qui ont précédé la révolution, effectivement : tout le monde venait de la campagne. Ce n'est significatif de rien.

            Par ailleurs, non la Révolution ne fut pas bourgeoise, mais aristocratique

            Mouarf. La Révolution a été largement dirigée contre l'aristocratie (tant le système - largement désuet depuis Louis XIV - que les gens qui s'en réclamaient), et le mouvement s'est encore radicalisé à partir de 91/92.

            Qu'il y ait eu des nobles dans les rangs des révolutionnaires, c'est évident (ne serait-ce que parce que pendant la Terreur, ne pas être révolutionnaire pouvait s'avérer funeste).

            Après, on aimerait voir des inspirations révolutionnaires à certaines prises de positions d'aristocrates (duc d'Orléans en faveur de la mort du roi), alors que ce n'était que luttes de pouvoir et d'influence (qui ont payé, puisque Louis-Philippe d'Orléans, son fils, à fini sur le trône).

            40 ans avant que n'arrive en France le capitalisme..

            Ben voyons. La bourse de Paris est antérieure d'une soixantaine d'années à la Révolution. Revois tes pendules.

            Quand ils ont compris que la "Révolution ne pouvait rien pour eux" bien, la révolution s'est terminée.

            La Révolution s'est surtout terminée quand tout le monde - révolutionnaires compris - en ont eu assez de craindre pour leur tête en permanence.

            Et donc on les envoyé de faire trucider en russie.

            Le lien causal est assez spécieux, surtout vu le temps qui s'est écoulé entre le début de la Révolution et les guerres napoléoniennes (soit plus de dix ans).

            Cependant, il faut bien voir que si la gauche veut se rattacher à la révolution, c'est assez de la captation d'héritage, car la révolution, c'est clairement une lutte entre faction de droite.

            J'aimerais bien que tu développes en quoi les idées des divers courants révolutionnaires se rattachent aux idéologies de droite. Juste pour rire.

            Voltaire un type de gauche

            Pour plein de choses, et à l'aune des idées de l'époque, oui. Maintenant, certaines de ses positions (sur l'esclavage, sur un certain mépris des couches basses de la population, et j'en passe) il ne rentre plus dans aucune case de l'échiquier politique actuelle (même l'extrême-droite n'envisagerait pas de soutenir un système qui dépend de l'esclavage pour fonctionner).
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 4.


        L'intérêt général, c'est ce que déclare tel le gouvernement, rien d'autre.

        Tu confonds pas avec l'intérêt de Général ?
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 2.

        "la mort du socialisme en 92"

        Tu m'explique ? Jospin c'etait avant 92 ?

        "Lenine, Hitler, Laval, Staline (...) étaient socialistes"

        Quand t'en auras marre d'enoncer des conneries plus grosses les unes que les autres, tu me feras signe !
        Et ne me sors pas que hitler c'etait du national-socialisme (le vrai nom du nazisme), il n'y a là-dedans de socialisme que le nom (ce que tu devrais savoir).

        "la gauche est tournée vers le passé"
        C'est bien connu, la gauche est conservatrice et la droite progressiste...

        "D'où leur (les paysans) difficulté par exemple à comprendre le concept de propriété, puisque dans leur campagne, ils marchaient dans les champs du voisin".

        Cette pseudo-explication historique reliant l'exode rural et le socialisme est, au minimum simpliste, voire carrément fausse.
        De plus, on voit que tu ne connais pas le monde paysan, parce que je peux t'assurer que la notion de propriété y est autant, voire plus, développée qu'ailleurs : un paysan qui emmene ces bètes batifoler sur les terres d'un autre, ca donne lieux à 20 ans de vendetta
        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à -4.

          "L'intérêt général, c'est ce que déclare tel le gouvernement, rien d'autre.

          Voilà une étrange définition de l'intérêt général... Pas étonnant que tu sois de droite ;)"

          Je ne vois pas ce qu'elle aurait d'étrange, au contraire c'est banal. (?)
          Et logique, car sinon, pourquoi avoir des élections pour désigner des représentants ?


          "Tu m'explique ? Jospin c'etait avant 92 ?"

          Avec la mort de l'URSS, c'est le socialisme qui meurt, c'est à dire, plus précisément, que la "Révolution française" (comme concept et comme concept explicatif du monde de la société, de son organisation, et de l'action politique qu'elle à fournie) passe à la poubelle de l'Histoire.
          Clairement, on ne peut plus croire aux délires de gauche après l'URSS : leur dieu est mort.
          (Je parle de croyances, parce que bien sur rationellement, le socialisme était mort bien avant, mais il faut du temps pour que les gens changent). On ne peut plus croire, on ne comprend plus, on ne comprend "même plus pourquoi nous avons nationalisé", comme dit Cresson. Il est vrai que ca semble surréaliste.

          Bref, le commun des mortel, ne peut plus croire au socialisme. Il va falloir qu'il trouve une autre religion, sans doute l'Islam, puisqu'il semble que des anciens socialistes convaincu se convertissent (beaucoup ?? Sans doute pas, mais c'est un signe. Après l'échec de la révolution de 89, il y eu aussi des "conversions" assez massive au catholicisme d'anciens excités. L'histoire est un éternel recommencement, c'est pour ca qu'il n'y a pas de progrès).

          Socialisme mort aussi pour les dirigeants socialistes. S'ils ont jamais cru à toute cette mythologie -car des témoignages prouve que Mitteu savait parfaitement que ce n'était qu'un ramassis de connerie-, en tous cas "maintenant" ils font carrière. Jospin aussi. On ne peut pas lui en vouloir. A droite aussi il font carrière bien sur, mais à droite c'est plus normal, puisque la droite, par définition, refuse l'idéologie (même s'il reste des gaulliste, qui du reste trahissent franchement la pensée de De Gaulle..).

          Je trouve sains que les hommes politique fassent carrière. C'est la marque d'une démocratie apaisé. Du moment qu'il ne trahissent pas leur électeur après le vote, ça ne me pose pas de problème. Evidement, ca fait bizarre tout ces gens de gauche au gouvernement de Sarkozy/Fillon, mais bon, ne soyons pas sectaire. Même dans notre parti socialiste national, il y a des gens intelligents. Et sans doute la France à besoin de tous le monde pour espérer se redresser. On parle de DSK premier ministre (?).



          Certains n'hésite pas à dire que la chute du socialisme c'est le plus grand événement depuis la découverte de l'Amérique. C'est la fin de l'idéologie, ce truc inventé par les révolutionnaires comme substitut au catholicisme et qui permet de justifier n'importe quoi en toute bonne foi.

          En tous cas, cette grande victoire de la liberté et des droits de l'homme est aussi, paradoxalement, un recul de l'occident dans le monde. Les gens passe de Marx à Allah (de tout façon, ce n'est pas plus compliqué)..

          Et là, c'est moins bien.
          Les français vont donc s'en prendre plein la gueule dans les années à venir; Les pauvres, ils ne le savent pas encore !



          "Et ne me sors pas que hitler c'etait du national-socialisme (le vrai nom du nazisme), il n'y a là-dedans de socialisme que le nom (ce que tu devrais savoir)."

          Hitler était socialiste. Son programme l'était clairement, son régime était vers la fin à 80/90% semblable à celui de l'URSS, et si tu veux des renseignement sur sa politique socialiste il faut lire "Comment Hitler à acheté les Allemands" (doublement des congé payé, meilleur sécu, moins d'expulsion, services publiques généreux, allocations massives pour toutes sortes de raison, impôts sur les riches à toute blinde, etc.. Quand on dit que la seconde guerre mondiale est la guerre la plus cher de l'histoire, ce n'est pas qu'un mot : la famille allemande coûte une fortune au Reich). Du reste, les communistes ont voté pour lui après qu'il eut interdit leur parti, ce qui montre tout de même la proximité idéologique. "J'ai beaucoup appris du Marxisme, et je ne m'en cache pas."


          Au fait, l'allemand, c'est comme l'anglais, donc c'est par "Socialiste national" qu'il faut traduire. Parti socialiste national des travailleurs Allemands. NSDAP.




          ""la gauche est tournée vers le passé"
          C'est bien connu, la gauche est conservatrice et la droite progressiste..."

          Je ne vois pas "ce qui est connu". Ce n'est pas parce qu'on radote sur le fait qu'on soi "progressiste" qu'on l'est. En l'occurrence, en ce moment, la gauche freine des quatre fers tout progrès vers le libéralisme, qui est pourtant la seule issue crédible pour la France, et donc la gauche est conservatrice. Mais on espère tous que la gauche progresse ;-)




          "Cette pseudo-explication historique reliant l'exode rural et le socialisme est, au minimum simpliste, voire carrément fausse."

          Je lirai ton livre d'Historien avec le plus grand intérêt.


          "De plus, on voit que tu ne connais pas le monde paysan, parce que je peux t'assurer que la notion de propriété y est autant, voire plus, développée qu'ailleurs : un paysan qui emmene ces bètes batifoler sur les terres d'un autre, ca donne lieux à 20 ans de vendetta"

          Je n'ai pas à connaître, je me contente d'apprendre, car ce n'est pas ma théorie.
          Pourquoi vouloir toujours tout personnaliser ? Tu t'imagines que ton opinion ou la mienne, c'est si important que cela ?
          En tous cas, les témoignages montre assez les comportement aberrant pour nous des premier "ouvriers".

          Du reste, à la campagne il y avait des terre communal fourni gratuitement par le seigneur à tous les paysans. Sans doute que, dans la campagne, le nombre de terre est limité, donc la richesse disponible aussi. D'ou l'espionnage constant du voisin pour voir s'il a 3 francs 6 sous de plus que moi, et s'il l'a c'est qu'il à sûrement volé, et tata ti. C'est assez l'esprit du socialisme tout de même.
          Ceux ci regrettaient leur petit village, leur potes avec lesquels on était "solidaire", et ne comprenant pas que la richesse puisse augmenter sans vole, étaient donc jaloux et furieux. Ca m'a l'air d'être une bonne explication.
          Après évidement, l'histoire est un vaste terrain de fouille..
          C'est donc toujours perfectible.
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 2.

            "L'intérêt général, c'est ce que déclare tel le gouvernement, rien d'autre.

            Voilà une étrange définition de l'intérêt général... Pas étonnant que tu sois de droite ;)"

            Je ne vois pas ce qu'elle aurait d'étrange, au contraire c'est banal. (?)
            Et logique, car sinon, pourquoi avoir des élections pour désigner des représentants ?


            Bizarre. Moi je dirais plutot que c'est l'interet général qui devrait nommer les representants (elections), pas les representants qui définit l'interet général... M'enfin je peux me tromper.

            Avec la mort de l'URSS, c'est le socialisme qui meurt, c'est à dire, plus précisément, que la "Révolution française" (comme concept et comme concept explicatif du monde de la société, de son organisation, et de l'action politique qu'elle à fournie) passe à la poubelle de l'Histoire.

            Tiens ? donc le socialisme est lié aux idées de la révolution francaise ? c'est plus le coup du pov'paysans qui est tout perdu en ville et qui ne comprends pas le concept de propriété ?

            Clairement, on ne peut plus croire aux délires de gauche après l'URSS : leur dieu est mort.
            Je sais bien que dans URSS, le deuxième S signifie Socialiste, mais franchement, qu'y avait-il de socialiste la-dedans ? J'ai pas tellement l'impression que l'ex-URSS etait une société égalitaire, sans classe, combattant l'exploitation de l'homme par l'homme.
            Il me semble pas que le PS francais se réclame de l'heritage de l'URSS (ou alors si tu as des sources qui vont dans ce sens ca m'interesse)

            Bref, le commun des mortel, ne peut plus croire au socialisme.
            Encore une fois, une phrase qui présente une opinion comme une vérité absolue, incontestable et qui, sans contenir la moindre insulte, me semble très insultante pour ceux qui y croient : 'si vous croyez ca c'est vraiment que vous êtes en dessous du commun des mortels, de vrais neuneus.'

            Il va falloir qu'il trouve une autre religion, sans doute l'Islam, puisqu'il semble que des anciens socialistes convaincu se convertissent (beaucoup ?? Sans doute pas, mais c'est un signe.

            Enorme. Tout simplement enorme ! Relis toi, tu verras à quel point ce passage est stupide (enfin je l'espère pour toi)

            Je trouve sains que

            Ah que ca fait du bien ! Enfin une opinion présentée comme telle, pas comme une vérité absolue... Tu progresses !
            Pas en orthographe cependant, mais ça, je ne peux pas t'en vouloir.

            Hitler était socialiste. Son programme l'était clairement, son régime était vers la fin à 80/90% semblable à celui de l'URSS, et si tu veux des renseignement sur sa politique socialiste il faut lire "Comment Hitler à acheté les Allemands" (doublement des congé payé, meilleur sécu, moins d'expulsion, services publiques généreux, allocations massives pour toutes sortes de raison, impôts sur les riches à toute blinde, etc.. Quand on dit que la seconde guerre mondiale est la guerre la plus cher de l'histoire, ce n'est pas qu'un mot : la famille allemande coûte une fortune au Reich). Du reste, les communistes ont voté pour lui après qu'il eut interdit leur parti, ce qui montre tout de même la proximité idéologique. "J'ai beaucoup appris du Marxisme, et je ne m'en cache pas."

            Au fait, l'allemand, c'est comme l'anglais, donc c'est par "Socialiste national" qu'il faut traduire. Parti socialiste national des travailleurs Allemands. NSDAP.


            Erreur : ce n'est pas socialiste national, c'est nationaliste-et-socialiste.
            Effectivement, le régime nazi etait extremement proche de celui de l'URSS de Staline (régime totalitaire). Je ne vois pas en quoi cela montre qu'il était socialiste...
            A moins que l'égalité sociale ne concerne que les blonds aux yeux bleus de plus d'1m80 inscrits au parti et hétérosexuels, mais dans ce cas ce n'est plus de l'égalité sociale.

            Je ne vois pas "ce qui est connu". Ce n'est pas parce qu'on radote sur le fait qu'on soi "progressiste" qu'on l'est.
            Certes, je suis d'accord. De même, ce n'est pas parce que l'URSS s'est présentée comme socialiste que c'est vrai.

            En l'occurrence, en ce moment, la gauche freine des quatre fers tout progrès vers le libéralisme, qui est pourtant la seule issue crédible pour la France, et donc la gauche est conservatrice.
            Qui a décrété que la seule issue crédible est le libéralisme ?
            Qui a décrété que toute avancée vers le libéralisme est un progrès ?
            Perso je ne pense pas que de reculer sur des acquis sociaux soit un progrès.

            Je lirai ton livre d'Historien avec le plus grand intérêt.
            Tu peux attendre...

            "De plus, on voit que tu ne connais pas le monde paysan, parce que je peux t'assurer que la notion de propriété y est autant, voire plus, développée qu'ailleurs : un paysan qui emmene ces bètes batifoler sur les terres d'un autre, ca donne lieux à 20 ans de vendetta"

            Je n'ai pas à connaître, je me contente d'apprendre, car ce n'est pas ma théorie.
            Pourquoi vouloir toujours tout personnaliser ? Tu t'imagines que ton opinion ou la mienne, c'est si important que cela ?


            Où ai-je affirmé que ton opinion était importante ? Pour la mienne, bien sur qu'elle est importante, allons ! ^^

            Trève de plaisanteries. Pour ma part, je préfère comprendre qu'apprendre. En plus, si tu te contente d'apprendre, pour ne pas connaitre, je ne vois pas tellement ce que tu as appris.

            Du reste, à la campagne il y avait des terre communal fourni gratuitement par le seigneur à tous les paysans.
            C'est possible, mais j'en ai jamais entendu parler. Des sources ?

            Sans doute que, dans la campagne, le nombre de terre est limité, donc la richesse disponible aussi.
            Alors qu'à la ville la richesse disponible est illimitée...

            D'ou l'espionnage constant du voisin pour voir s'il a 3 francs 6 sous de plus que moi, et s'il l'a c'est qu'il à sûrement volé, et tata ti. C'est assez l'esprit du socialisme tout de même.

            ... Tu es pitoyable...

            Ceux ci regrettaient leur petit village, leur potes avec lesquels on était "solidaire", et ne comprenant pas que la richesse puisse augmenter sans vole, étaient donc jaloux et furieux. Ca m'a l'air d'être une bonne explication.

            C'est effectivement une bonne explication, si tu pars du principe qu'à la campagne tout le monde était stupide au point de ne pas comprendre que la richesse puisse augmenter sans vol (sans e).
            Tu as encore une fois démontré ton mépris des gens et ta propre betise.
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 3.

        L'intérêt général, c'est ce que déclare tel le gouvernement, rien d'autre.

        Voilà une étrange définition de l'intérêt général... Pas étonnant que tu sois de droite ;)
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 3.

        Non, la droite aussi soutient l'intérêt général, donc Hadopi.
        Non, la droite ne soutient PAS HADOPI, contrairement à ce que tu veux faire croire.

        Si c'était le cas il n'y aurait aucun besoin de ppusser les députés à être présent et à faire les godillots.

        Les fonctionnaires des autorités administratives, AMF, CNIL, HADOPI, HALDE, ART, etc, etc, vont être heureux d'apprendre qu'ils travaillent pour le privé !

        HADOPI n'est constitué QUE de représentants des industries "culturelles". Tu ne peux pasettre HADOPI et CNIL ou AMF sur le même plan.

        Filtrage n'est pas censure, et par ailleurs, les écoutes de l'Elysée, c'est la gauche..
        Ah, le filtrage n'est pas une forme de censure ?

        Je ne continue pas, tu nous as assez montré ta mauvaise foi depuis que tu postes ici.
        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à 2.


          Ah, le filtrage n'est pas une forme de censure ?

          Non, par contre si on s'en tient à son message, l'espionnage en est.
          Comme d'hab, c'est du troll de compet.
        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à -4.

          "Non, la droite ne soutient PAS HADOPI, contrairement à ce que tu veux faire croire.

          Si c'était le cas il n'y aurait aucun besoin de ppusser les députés à être présent et à faire les godillots."

          Pff, les députés ne sont là que pour soutenir le gouv, on les à élus pour ca : s'ils ne sont pas d'accord, qu'ils dégagent.



          "HADOPI n'est constitué QUE de représentants des industries "culturelles". Tu ne peux pasettre HADOPI et CNIL ou AMF sur le même plan. "

          Hum, on a dû t'enduire avec de l'erreur :


          "« Art. L. 331-15. – Le collège de la Haute Autorité est composé de neuf membres, dont le président, nommés pour une durée de six ans par décret :

          « 1° Un membre en activité du Conseil d’État désigné par le vice-président du Conseil d’État ;

          « 2° Un membre en activité de la Cour de cassation désigné par le premier président de la Cour de cassation ;

          « 3° Un membre en activité de la Cour des comptes désigné par le premier président de la Cour des comptes ;

          « 4° Un membre désigné par le président de l’Académie des technologies, en raison de ses compétences en matière de technologies de l’information ;

          « 5° Un membre du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique désigné par le président du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique ;

          « 6° Deux personnalités qualifiées, désignées sur proposition conjointe des ministres chargés des communications électroniques, de la consommation et de la culture ;

          « 7° (nouveau) Deux personnalités qualifiées, désignées respectivement par le Président de l’Assemblée nationale et par le Président du Sénat. "


          "Que", donc ?? Arf !


          " Les fonctions de membre et de secrétaire général de la Haute Autorité sont incompatibles avec le fait d’exercer ou d’avoir exercé, au cours des trois dernières années :

          « 1° Les fonctions de dirigeant, de salarié ou de conseiller d’une société régie par le titre II du présent livre ;

          « 2° Les fonctions de dirigeant, de salarié ou de conseiller d’une entreprise exerçant une activité de production de phonogrammes ou de vidéogrammes ou d’édition d’œuvres protégées par un droit d’auteur ou des droits voisins ;

          « 3° Les fonctions de dirigeant, de salarié ou de conseiller d’une entreprise de communication audiovisuelle ;

          « 4° Les fonctions de dirigeant, de salarié ou de conseiller d’une entreprise offrant des services de mise à disposition d’œuvres ou d’objets protégés par un droit d’auteur ou des droits voisins ;

          « 5° Les fonctions de dirigeant, de salarié ou de conseiller d’une entreprise dont l’activité est d’offrir un accès à des services de communication au public en ligne."


          Donc, tu débloques à donf.
          Tu m'étonnes qu'après vous passiez pour des guignols auprès de la Droite !


          "Ah, le filtrage n'est pas une forme de censure ? "

          Non. On se fou de savoir si tu télécharge Meine Kampf, ou Jonny-susse-ma-bite du moment que tu ne le pirate pas.
          Par ailleurs tu ne dois pas être pour le négativisme et autres, donc tu es pour la censure, et la censure ce n'est pas forcément méchant, hein..



          Je ne continue pas, tu nous as assez montré ta mauvaise foi et ton ignorance depuis que tu postes ici..
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 3.

            Et ou sont les représentants des internautes ? Et ou est la CNIL dedans ?

            Par ailleurs tu ne dois pas être pour le négativisme et autres, donc tu es pour la censure, et la censure ce n'est pas forcément méchant, hein..

            N'importe quoi ... Ce n'est pas parce que je suis contre certains type de propos que ces propos doivent être censurés .... Je suis contre les propos stupides et de mauvaise foi que tu sors sans arrêt ici, est-ce à dire que je suis pour te censurer ? Certainement pas.
            • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

              Posté par . Évalué à -2.

              "Et ou sont les représentants des internautes ? Et ou est la CNIL dedans ? "

              Je ne sais pas ce qu'est un "représentant des internautes".. Il s'agit de condamner des pirates, pas de faire des ronds de jambes. Un internaute, c'est QUOI légalement ??



              "Et ou est la CNIL dedans ? "

              La CNIL est une AAI, elle n'a rien à faire dans une autre AAI, sauf à changer le I de AAI..



              "Ce n'est pas parce que je suis contre certains type de propos que ces propos doivent être censurés .... Je suis contre les propos stupides et de mauvaise foi que tu sors sans arrêt ici, est-ce à dire que je suis pour te censurer ? Certainement pas."

              Bien. Tu es une minorité. Moi non plus je ne censure pas, et moi aussi je trouve tes propos de mauvaise foi. Je pense très sérieusement que ceux qui sont contre l'hadopi sont tous des putains de pirates qui se foute de ma gueule avec des argument purement logique, donc sans valeur. Du reste, je l'ai déja dit, au début, j'était plutôt contre hadopi, mais suite aux "arguments" de ceux qui était comme moi contre, je me suis dit que, vraiment, c'était pas possible de suivre ces rigolos, et maintenant je suis plutôt pour l'hadopi.


              "L'aret et la manère de retourner sa propre incompétence et sa propre mauvaise foi ..."

              Ou ca "mauvaise foi" ? Tu m'affirmes qu'il n'y a que des patron de major dans l'hadopi, le texte PROUVE le contraire. Après, je ne t'accuse pas vraiment, hein, tu as pu être désinformé, on ne peut pas tout lire pas faute de temps, et pour moi c'est du reste un point interressant car effectivement, avoir des boss de major à l'hadopi, je trouverais ca franchement louche comme indépendance (I)..


              "Ce sont des gens cmme toi qui font que de nombreuses personnes en viennent à detester la droite."

              Détester l'intelligence, ce n'est pourtant pas digne d'un être véritablement humain.
              J'imagine que ta langue à fourché.


              "ce qui me gène dans ce projet, c'est que, même si je ne télécharge pas, je risque de me retrouver pris dans une procédure par erreur sas recours possble"

              Que veux tu qu'il t'arrive ? Ta connexion est secure, non ?
              Et puis il y a un recours possible, c'est juste qu'il va prendre du temps.
              Je crois qu'il ne faut tout de même pas exagérer. Evidement, les erreurs judiciaire arrivent. Mais enfin, ce n'est pas par millions, hein ! Et ces le risque de vivre en société, que chaques citoyens doit assumer. On risque plus de finir broyer par un camion ou trucidé violé autant qu'on peut l'être dans un parking, franchement.


              "je me retrouve surveillé pour les braux yeux d'une poignée de gus qui ne rêvent qe de sortir un titre et de vivre toute leur vie en rentier."

              Ce rêve est licite & morale et de toute façon, pirater c'est MAL.
              • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

                Posté par . Évalué à 2.

                Que veux tu qu'il t'arrive ? Ta connexion est secure, non ?

                1/ Même si c'est le cas aujourd'hui je ne suis pas à l'abri d'une faille dans les softs que j'utilise.
                2/ Il a été démontré que l'on peut facilement générer de fausses IP (je ne reviendrai pas dessus, ça a déjà été débattu maintes fois).

                Et puis il y a un recours possible, c'est juste qu'il va prendre du temps.
                Et en attendant je fais quoi ? J'ai besoin de ma connection internet pour bosser. Et de plus il est hors de question d'autoriser la surveillance de la correspondance privée, ce que vous tentez de mettre en place. Ce n'est pas à moi de prover que je suis innocent, mais aux plaignants de prouver que je suis coupable. Quel sera le dédomagement pour procédure abusive ? Combien ça va me couter pour moi prouver que je suis innocent ? Le problème c'est que pour beaucoup ça leur coutera trop cher et ils laisseront passer.

                Je crois qu'il ne faut tout de même pas exagérer.
                Il n'y a aucune exagération.
                Evidement, les erreurs judiciaire arrivent. Mais enfin, ce n'est pas par millions, hein ! Et ces le risque de vivre en société, que chaques citoyens doit assumer. On risque plus de finir broyer par un camion ou trucidé violé autant qu'on peut l'être dans un parking, franchement.

                Va dire ça aux personnes victimes d'erreurs judiciaires (outreau, tout ça ...). C'est vrai qu'il ne faut pas exagérer .....

                Personnellement sans internet je peux pas bosser, point barre. Et je ne suis pas le seul .... Maintenant si tu n'es pas capable de comprendre qu'internet c'est pas seulement Internet Explorer et emule/bittorrent, je ne peux plus rien pour toi. Et si tu n'es pas capable de comprendre qu'une IP c'est pas une preuve infaillible je n'y peux rien non plus ...


                Puis au final, vu le peu de moyens accordés à la justice, je suis convaincu qu'il y a beaucoup plus d'erreurs jduiciaires que ce que tu crois.

                e pense très sérieusement que ceux qui sont contre l'hadopi sont tous des putains de pirates qui se foute de ma gueule avec des argument purement logique, donc sans valeur.

                Mais c'est là ou tu te trompes ... Sur ce site je pense que tu as affaire à de nombreuses personnes qui sont atttachées aux droits d'auteurs. Pour ma part, je suis totalement favorable à une répression vis à vis des horsè-la loi. Seulement ce que veut faire passer le gouvernement est inacceptable quand on consdère les conséquences d'une telle loi. Il aurait suffit d'écouter et d'accepter certains amendements proposés et soutenus tant par les députés UMP que par l'opposition pour que cette loi soit certes imparfaite, mais moins tragique que ce qu'elle est actuellement.

                Du reste, je l'ai déja dit, au début, j'était plutôt contre hadopi, mais suite aux "arguments" de ceux qui était comme moi contre, je me suis dit que, vraiment, c'était pas possible de suivre ces rigolos, et maintenant je suis plutôt pour l'hadopi.

                Tiens je me suis dit la même chose mais dans l'autre sens ... L'absence d'arguments crédibles de la part des pro-HADOPI, l'utilisation de faux documents (soit-disant pétition des artistes), ainsi que la façon de botter en touche tut ce qui ne colle pas avec le dogme m'ont bien fait rire (jaune). Et pourtant comme dit plus haut je n'ai pas d'a priori droite/gauche (enfin au début).
          • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

            Posté par . Évalué à 3.

            Je pense que tu as de l'avenir en politique toi ....

            L'aret et la manère de retourner sa propre incompétence et sa propre mauvaise foi ....

            Ce sont des gens cmme toi qui font que de nombreuses personnes en viennent à detester la droite.

            Pour ma part et pour information je suis ni de droite ni de gauche ni au centre et ce genre de combat gauche/droite je m'en cogne. Par contre, ce qui me gène dans ce projet, c'est que, même si je ne télécharge pas, je risque de me retrouver pris dans une procédure par erreur sas recours possble, et que je me retrouve surveillé pour les braux yeux d'une poignée de gus qui ne rêvent qe de sortir un titre et de vivre toute leur vie en rentier.
      • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

        Posté par . Évalué à 6.

        Mais tu sors d'où toi ?

        Ils ont un élevage de troll de compet dans les jeunesses ump ?
        • [^] # Re: Hadopi n'est ni de droite ni de gauche...

          Posté par . Évalué à 3.

          Je me méfie quand même :
          - soit c'est un UMP vrai de vrai et dans ce cas tout ce qu'il racconte a propos du fait qu'au début il était contre HADOPI, etc ... c'est du bidon
          - soit c'est quelqu'un qui tente de discréditer l'UMP.

          Dans les deux cas ses propos me semblent trop gros pour être sincères.
  • # Flashback

    Posté par . Évalué à 2.

    Ca m'amuse de voir les même assimiler les artiste de gauche à des rentiers qui hier crachaient sur les elus de gauche
    Du moment qu'ils sont de gauche, ils sont hypocrites par définition.

    Un petit flashback pour se rémorer tout ça.
    http://linuxfr.org/~Zorro/28081.html#1021369


    Faudrait pas que ces mêmes personnes aillent jusqu'à les congratuler de prendre position et de se mettre les artistes de gôche à dos
    • [^] # Re: Flashback

      Posté par . Évalué à 3.

      c'est plutot un "ah au fait on est de gauche donc on est forcément intègre irréprochable inattaquable etc on a forcément raison on a la science infuse on EST la science infuse tout ça etc penser le contraire est évidement tabou !"

      tactique efficace, utilisée par plein d'autres mais toujours parfaitement méprisable
  • # de gauche forcement ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est l'oeil de moscou qui leur manque, nostalgie de la bonne époque, tout ça ...
  • # puisqu'on en parle

    Posté par . Évalué à 1.

    je trouve etonnant que l'affaire magnafilm ne fasse pas plus de bruit, il s'agit simplement d'une société de production de film qui est parti en justice pour attaquer les personnes qui telechargé illegalement leurs productions.

    petit resumé:
    -premiere fois la cnil a dit que leur methode de collecte n'etais pas bien
    -magnafilm a demandé comment faire la collecte correctement
    -puis a repris la procedure depuis le debut

    finalement ils ont reussi a choper un certain nombre de personne (chiffre inconnu a l'heure actuelle) a qui ils ont proposé une transaction financiere avant attaque pour contrefacon au penal.

    300 euros de compensation. je pense que au vue de leur production il y a du avoir plus d'une centaine d'utilisateur en contrefacon.

    donc c'est efficace la lutte contre la contrefacon sur internet. sauf que bien sur il faut payer un avocat.

    a ce jour apparement les utilisatateurs de contrefacon magnafilm on préféré payer la transaction, surtout vue que leur entretien auprés d'un avocat pour avoir un conseil a été facturé 100 euros :)
    • [^] # Re: puisqu'on en parle

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Après recherche sur google c'est plutot magmafilm non ?
      Le fait que ce soit un producteur de film porno a peut-être pesé dans la décision des téléchargeurs. Ils ont peut-être transigé pour éviter que leur nom soit jeté en pâture ?
  • # Les artistes de gauche?

    Posté par . Évalué à 1.

    ou des artistes de gauche....
    ou 6 artistes de gauche...
    ou 6 "artistes" de gauche...
    ou 6 "artistes" de "gauche"...

    > Ah c'est beau la bonne conscience !

    Et c'est beau de les attaquer (implicitement) sur le fait qu'ils se disent de gauche alors que c'est bien principalement la gauche qui lutte contre Hadopi à l'Assemblée. Et en fait d'attaquer la gauche avec l'argument antique de la "bonne conscience". L'argument de ton journal (bien caché) est tout aussi fallacieux que les leurs (bien cachés aussi).

    Bon, pas taper sur patrick_g, ce message sera auto-détruit dans 10 secondes :) (imaginez là musique Mission Impossible derrière -- enfin si vous avez les droits bien sûr).
    • [^] # Re: Les artistes de gauche?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et c'est beau de les attaquer (implicitement) sur le fait qu'ils se disent de gauche alors que c'est bien principalement la gauche qui lutte contre Hadopi à l'Assemblée.

      Bah justement, c'est la contradiction...

      Et en fait d'attaquer la gauche avec l'argument antique de la «bonne conscience».

      Non, c'est eux qui sont accusés de se donner bonne conscience (et pas l«a gauche»), car même en étant en désaccord (contradiction), ils se revendiquent socialistes.
      • [^] # Re: Les artistes de gauche?

        Posté par . Évalué à 6.

        Le plus cocasse, c'est que se revendiquer de gauche et socialiste est légèrement contradictoire de nos jours.
        • [^] # Re: Les artistes de gauche?

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui, enfin c'est logique, ils sont toujours socialistes, vu que Sarkozy fait du social ;). Et il a des ministres de "gauche" donc il doit aussi l'être un peu. Il a pleuré en lisant la lettre de Guy Môquet après-tout!
      • [^] # Re: Les artistes de gauche?

        Posté par . Évalué à -1.

        Le problème vient peut-être de mon interprétation (j'en doute en considérant l'historique de ses messages à contenu politique), mais il me semble que patrick_g tape plus sur "la gauche" (sans vraiment définir ce qu'il entend) que sur les artistes en question. D'où le jeu sur la tournure du titre de son journal en dit long. J'ai lu l'article, et c'est pas parce qu'ils disent des conneries qu'il faut en faire autant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.