Journal Nouvelle interview de Linus Torvalds

Posté par (page perso) .
Tags :
13
2
fév.
2009
Cette semaine le site Distrowatch propose une interview de Linus réalisée lors de la dernière conférence en Australie.

Après la très médiatisée annonce de son basculement vers GNOME on aurait pu s'attendre à une nouvelle ère de paix, d'amour et de compréhension entre Linus et les développeurs de GNOME.
C'est bien mal connaître le gaillard !

Extrait choisis (à propos d'un patch envoyé par Linus pour améliorer le paramétrage du clic milieu) :

"J'ai écrit le patch (incluant la gestion de la configuration graphique), je l'ai envoyé, et il a été rejeté comme "trop compliqué pour les utilisateurs". Putains d'idiots (et je ne parle pas des utilisateurs)".

"Je suis bien connu pour ne pas aimer GNOME mais ce n'est pas tellement le coté "utilisation" que je n'aime pas, mais plutôt la mentalité apparente des gens de GNOME qui pensent que tous les utilisateurs sont des idiots et qui limitent donc ce que je peux faire pour cette raison".

Il est à prévoir que les commentaires vont se focaliser sur les déclarations incendiaires de Linus (cf ce journal ;-) au lieu de relever les parties plus intéressantes de l'interview. Je pense notamment aux déclarations sur l'importance de GCC dans le choix de la licence GPL pour Linux.
  • # Et vous ?

    Posté par . Évalué à 9.

    "Il est à prévoir que les commentaires vont se focaliser sur les déclarations incendiaires de Linus (cf ce journal ;-) au lieu de relever les parties plus intéressantes de l'interview"

    N'est-ce pas exactement ce que vous faites par ce journal, chers patrick_g ?
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 7.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Et vous ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Si, d'ailleurs il le reconnaît dans la phrase que tu as cité.
    • [^] # Re: Et vous ?

      Posté par . Évalué à 10.

      N'est-ce pas exactement ce que vous faites par ce journal, chers patrick_g ?
      Il y a un élevage ?
      • [^] # Re: Et vous ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Faire des news de cette qualité et suivre la lkml tout seul, c'est pas humain, il y a effectivement plusieurs patrick_g.
  • # KDE caÿ mieux

    Posté par . Évalué à 6.

    Bon, après ce titre aguicheur, je m'en vais développer : Déjà, juste pour ceux qui n'auraient pas lu l'interview, le patch en question sert à, je cite Linus : "[the] middle button is what you need for the 'send to back' window action."

    Je vois pas trop en quoi ça perturberait les utilisateurs ? Ceux qui ne veulent/savent pas s'en servir ne l'utiliseront pas. Point. Et les autres y trouveront là une fonctionnalité supplémentaire qui leur conviendra peut-être (ou pas, et dans ce cas, ils rejoindront le premier groupe, tout simplement).
    Bref, je ne comprends pas trop les raisons de ce refus... Les développeurs de Gnome ont-ils l'intention de n'adopter que des fonctionnalités connues, utilisées et appréciées par 100% de leur public ?

    Et pour revenir à mon titre trollesque (ou pas, d'ailleurs) : non seulement cette fonctionnalité existe déjà certainement dans KDE 4 (j'ai un doute d'un coup), mais en plus il y a fort à parier qu'elle aurait été sans problème approuvée et appréciée des développeurs.
    Mais il est vrai que KDE a une réputation d'avoir une chiée + un tas de fonctionnalités (certains le lui reprochent).
    • [^] # Re: KDE caÿ mieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Déjà, juste pour ceux qui n'auraient pas lu l'interview, le patch en question sert à, je cite
      > Linus : "[the] middle button is what you need for the 'send to back' window action."

      Euh, je comprenais pas du tout ce que voulais dire la phrase avant d'aller sur distrowatch. Le problème est plutôt : "you cannot fix the mouse buttons in GNOME".
    • [^] # Re: KDE caÿ mieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je l'ai découverte dans KDE 3.5.? et elle est toujours là dans KDE 4. Et heureusement, parce que je l'utilise tous les jours.
      • [^] # Re: KDE caÿ mieux

        Posté par . Évalué à 2.

        En fait, j'étais plus sûr pour KDE 4, mais je savais qu'elle était dans KDE 3.X
        J'ai cité KDE 4 juste parce que Linus a récemment dit en être parti vers Gnome (sous-entendu, "s'il était resté il aurait eu sa fonctionnalité sans même avoir à la coder")
    • [^] # Re: KDE caÿ mieux

      Posté par . Évalué à 3.

      Les développeurs de Gnome ont-ils l'intention de n'adopter que des fonctionnalités connues, utilisées et appréciées par 100% de leur public ?
      Bah, il me semble que c'est ce qu'ils font depuis un moment, non ?
      Moi, ce refus de patch je le trouve tout à fait cohérant avec la politique de Gnome (je suis un utilisateur de Gnome par ailleurs). Après, que l'on trouve cette fonction utile ou non, ça se discute, mais je ne comprend pas pourquoi il gueule sur la non-acceptation de son patch si par ailleurs il approuve aujourd'hui la politique de ce desktop (il a changé d'avis sur "les nazis" ?)
      • [^] # Re: KDE caÿ mieux

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne sais pas où il aurait dit qu'il approuve la politique de gnome. Il a dit qu'il est passé à gnome parce que le KDE 4.0 livré par sa fedora était pas prêt pour lui (en gros). Mais franchement, hein, entre nous, qu'est-ce qu'on en a à battre de son environnement de bureau ?
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Qualité ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >>> Soit le code est devenu spaghetti au fil du temps.

      Je crois que c'est ça. Il faut voir que la remarque de Linus ne s'applique qu'aux outils GNU de l'époque qui étaient peut-être excellents par rapport à la concurrence.
      De nos jours Linus ne se prive pas pour critiquer vertement GCC et ses développeurs.
    • [^] # Re: Qualité ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je dirais un peu de 2 et beaucoup de 3. Je suis plutôt d'accord avec ton analyse.
      Mais quoi qu'on dise du libre, GCC et les libs "de base" sont des chosent qui essayent de garder un max de rétrocompatibilité (attention, je sens que je vais m'en prendre plein la tronche : je ne parle pas du C géré par gcc, i.e. le code qu'on lui envoi à compiler, mais du code de GCC lui-même) et cela veut souvent dire ajouter des choses sans jamais retirer les anciennes, et mettre tout ça en forme pour que ça fonctionne toujours.

      C'est vrai que c'est chiant, ce n'est pas le genre de code dans lequel j'aime me plonger (d'ailleurs je ne le fais pas), mais c'est un avantage pour pas mal de monde.
    • [^] # Re: Qualité ?

      Posté par . Évalué à 3.

      "Pour ce qui est des librairies, tous qui y ont du aller rechercher simplement une définition savent combien de #include #ifdef #define, il faut subir avant de trouver quelque chose. Cet emploi intensif du macro proccesseur est très rebutant."

      Au boulot je bosse une une "vieille" appli porté de C vers C++ et qui comporte dans ses quelques millions de ligne de code une quantité impressionnante de macro/definition de préprocesseur.

      et puis j'ai découvers kdevelop4, la souris sur l'utilisation et il te trouve la définition qui va bien et te l'affiche dans un tooltip avec un lien qui t'ouvre le fichier en question sur la bonne ligne si ça ne te suffit pas.

      un chef d'oeuvre cette reconnaissance du code, c'est mon arme absolue maintenant !
      • [^] # Re: Qualité ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Loin de moi l'idée de dénigrer le travail fait sur KDevelop 4, car j'en entends/lis beaucoup de bien.
        Cependant, cette fonctionnalité dont tu parles me surprend : en quoi est-ce une nouveauté ? Je veux dire : cela n'existait pas déjà avant ?
        Je vais comparer avec ce que je fais : du Java avec Eclipse, et la possibilité d'afficher la définition d'une méthode/classe au survol fait partie du B-A BA.

        Alors, soit j'ai mal compris de quoi tu parles (pas impossible du tout), soit je surpris que cela n'apparaisse que maintenant.
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Qualité ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Si un jour tu fais du C++ tu verras qu'aucun IDE C++ (a ma connaissance) n'est capable d'autant d'autocomplétion que Eclipse/NetBeans+Java, VS+C#...

          J'aime le C++/Qt, mais rien que pour ce manque d'autocompletion, parfois faire du C++ ça me saoule. Peut-être que KDevelop4 changera la donne de ce point de vue là ^^ (je l'espère).
          • [^] # Re: Qualité ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bon, quand je parle d'autocompletion, ça ne se limite pas qu'a ça en fait...

            Je parle aussi de l'outil "refactor" de Java, surligné les occurences d'une variable sur lequel on a cliqué (et afficher un marqueur dans l'ascenceur) etc etc...

            Bref, plein de petits trucs qui nous simplifie la vie de tous les jours, mais que je n'ai jamais vu en C++ (pourtant j'en fais bien plus que du Java).
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Qualité ?

          Posté par . Évalué à 0.

          voila un exemple à 2 sous que j'ai écrit pour la peine :
          "
          #include <ctype.h>

          #define fa(x) fb(x)

          #define USE_FC

          #ifdef USE_FC
          #define fb(x) fc(x)
          #else
          #define fb(x) isalnum(x)
          #endif

          #define fc(x) isnum(x)

          int f();

          int f(char c)
          {
          return fa(c);
          }
          "

          selon que USE_FC est definit ou pas, placer le curseur de la souris sur fa(c) me dit que la macro est résolue en isalnum ou en isnum.
          C'est ce que tu voulais savoir ? sinon pourquoi ne pas tester toi même ;) il faut juste un peu de patiente et quelques connaissance en compilation (pas enorme non plus, y'a pas mal d'exemples sur comment compiler un programme kde4)
  • # Mais c'est quoi ce truc ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Quelqu'un peut expliquer ce qu'est ce truc là ? le "send to back" ?
    • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Mettre une fenêtre en arrière plan j'imagine.
      • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Je suis sous Gnome et si tu cliques sur la molette dans la barre d'une fenêtre, elle se met en arrière plan.

        Est-ce vraiment ça ce que Linus a codé ?
    • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Sous kde, un clic milieu sur la barre de fenètre fait passer la fenètre en arrière plan. C'est vrai que c'est super pratique, et qu'en l'occurence il regrette l'absence de cette fonction sous gnome.
      • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Je viens de tester, et ça marche sous gnome ton truc on dirait ...
        • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Ouais, et si j'ai bien compris , son bouton du milieu est nul (laptop à 2 boutons seulement). Donc, il a voulu assigner cette fonction au bouton droit (kde roulaize pour ce genre de réglage). Mais, gnome oblige, il n'a pas pu réassigner son bouton, et a donc du faire un patch.
          D'ou Linus pas content, alors linux cracher sur gnome, kde.... CQFD.
          • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            hmmm je viens d'essayer sur mon portable (qui n'a pas de souris) :
            - le clic du milieu est "émulé" classiquement par l'appui sur les deux boutons en simultané => ça envoie la fenêtre vers l'arrière
            - le clic du milieu est obtenu sur le touchpad en "cliquant" à deux doigts => ça envoie la fenêtre vers l'arrière aussi
            C'est bien, ça m'aura fait découvrir une nième fonctionnalité "intuitive" de Gnome (vi j'ai tendance à les découvrir en essayant, "tiens ce serait bien que... ah bah vi, quelqu'un y a pensé et l'a fait comme je l'aurais souhaité" suivi généralement d'un "rha mais c'est documenté ?").
          • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Linus devrait utiliser un autre WM plutôt que de troller sur GNOME (au hasard openbox, fait ça très bien)

            Mais quel clampin ce Linus ...
            • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Sans aller jusqu'à le traiter de clampin, il est vrai qu'il râle juste pour le plaisir de râler. Pour quelqu'un qui se présente comme pragmatique, il a mis plus de temps à aller chercher le code de metacity, le modifier et l'envoyer aux devs gnome qu'il n'en aurait mis à changer de wm.
              • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Sauf que Gnome et KDE ont globalement un look & feel, et des fonctionnalités "de base" proches (on a juste un problème de fonctionnalités -- ou plutôt d'absence de fonctionnalité, dans le cas de Gnome), alors que d'autres WM ont tendance à se vouloir plus minimalistes, ou bien avoir des comportements qui s'éloignent de ceux auxquels Gnome/KDE nous ont habitués.

                Sans parler du fait que quelque part Linus a dû trouver ça marrant d'aller voir dans le code et passer quelques dizaines de minutes à faire son patch.
                • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je ne parlais pas de se passer de gnome, mais de changer son wm : remplacer metacity par un autre, ça se fait en 2 coups de cuillères à pot et tu ne perds rien dans le look & feel global. C'est juste le comportement du système de fenêtrage qui sera un poil différent et plus customisable.

                  Y'a plein de gens qui utilisent des combos du genre gnome + openbox, gnome + enlightenment, etc...
              • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Sans aller jusqu'à le traiter de clampin

                Humour hein ...
      • [^] # Re: Mais c'est quoi ce truc ?

        Posté par . Évalué à 3.

        ah merci bien ! je viens de découvrir le truc – sous xfce – et ça a l'air sympa comme tout :)
  • # Utilisateurs idiots

    Posté par . Évalué à -9.

    Linus a la chance que tous les utilisateurs de Linux connaissent, et utilisent, sur le bout des doigts les options de compilation (et évidemment la compilation) de Linux. Ils connaissent parfaitement tous les paramètres dans /proc et les subtilités de modprobe.
    Quel chance il a. Les développeurs Gnome doivent en être jaloux.
    • [^] # Re: Utilisateurs idiots

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Putains d'idiots (et je ne parle pas des utilisateurs)".
      • [^] # Re: Utilisateurs idiots

        Posté par . Évalué à 1.

        Cela-dit, j'imagine que les developpeurs gnome n'utilisent pas kde4 et en sont certainement les utilisateurs les plus fervents de leur bureau.
        • [^] # Re: Utilisateurs idiots

          Posté par . Évalué à 4.

          "j'imagine que les developpeurs gnome n'utilisent pas kde4"
          Et pourquoi pas ? :-)
          Après tout, même les dév. de chez MS utilisaient (utilisent ?) plus Fx qu'IE6, parce que ce dernier est une bouze (pléonasme doublé d'un euphémisme).
      • [^] # Re: Utilisateurs idiots

        Posté par . Évalué à -6.

        +10 pour ce commentaire de merde... M'enfin, il est rigolo.

        Qui sont les utilisateurs Linux. Plus précisément, qui sont les utilisateurs de Linux que côtoie Linus ?
        Des développeurs, des pointures. Ceux qui utilisent l'interface Linux (le noyau) le font via programme.
        Qui sont les utilisateurs de Gnome que côtoie les développeurs Gnome ?
        Des tas de gens qui en ont rien à foutre d'optimiser au petits oignons leur poste de travail car ils ont autre chose à faire.
        Ces derniers ne sont pas plus stupides que les utilisateurs de Linux (le noyau), mais ils ont simplement autre chose à foutre.
        • [^] # Re: Utilisateurs idiots

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ai l'impression que tu n'as pas compris :

          Pour Linus, les idiots se sont les développeurs de GNOME (qui refusent sont patch).
          • [^] # Re: Utilisateurs idiots

            Posté par . Évalué à -6.

            Je crois que tu es un abruti fini.
            Les dev GNOME ne peuvent accèpter n'importe quoi à cause des utilisateurs Gnome qui n'ont rien à voir avec les utilisateurs Linux (le noyau).
            Le développeur Gnome n'ont pas à accèpter tout même si techniquement c'est nickel. Pour Linux, le (seul) critère est seulement la qualité technique. C'est beaucoup plus compliqué pour Gnome.

            On peut aussi s'amuser de remarquer que Linus trouve SeLinux trop compliqué...
            Que Linus prend un distribution qui se veut simple à utiliser (il a une Fedora et ne veut pas une distribution de "geek").
            Etc.

            Bref, il est dans le "faite ce que je dis mais pas ce que je fais".
            • [^] # Re: Utilisateurs idiots

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Je crois que tu es un abruti fini.
              Je crois que le reste de ton post n'a même plus d'intérêt quand tu utilises ce genre d'introduction...
              • [^] # Re: Utilisateurs idiots

                Posté par . Évalué à 0.

                T'as raison. Mais avec les "putains d'idiots" et autres de ce thread, il fallait que je reste dans le ton.
  • # Vieille histoire

    Posté par . Évalué à 5.

    Celà fait déjà 2 ans que Linus a envoyé ses patchs...une partis ont été committés, les autres se sont retrouvé au milieu d'un flammewar sur configurabilité vs usabilité qui n'a pas abouti.

    En fait linus n'a même pas investi de son temps pour faire accepter ses patch. Il a délégué a quelqu'un l'envois des patch sur le bug tracker et lancé le trolls puis n'est plus revenu.
    Si un développeur du noyau s'y était pris de la même manière pour soumettre ses patch dans le noyau, ils auraient certainement subit la même fin de non recevoir.

    dommage.
  • # humain

    Posté par . Évalué à 9.

    bah désolé de parler de ça.

    Mais au lieu de se focaliser sur le contenu, je me focalise sur le contenant. Et ça me rassure... Car je vois simplement un Linus Torvalds qui est reste un être humain, un vrai, pas un pantin fait de "oui oui" et de "attention je suis lu".

    Il ne cherche pas à se mettre sur un piedestal, pas plus qu' à faie attention à la moindre virgule, même si ces écrits sont loggués pour l' éternité. Il ne cherche pas le consensuel, pas plus que le "aimez moi".

    C' est vraiment un chouette type. Qu' on soit d' accord ou pas avec ses propos.

    J' irai même jusqu' à penser qu' il trouve un malin plaisir à sortir ce genre de truc : en ayant conscience des relais (et donc forcément d' une éventulle mauvaise image pour lui) : il s' en moque. Il reste lui même.

    Chapeau.
    Et merci.
    • [^] # Re: humain

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      >>> J' irai même jusqu' à penser qu' il trouve un malin plaisir à sortir ce genre de truc : en ayant conscience des relais (et donc forcément d' une éventulle mauvaise image pour lui) : il s' en moque. Il reste lui même.

      C'est surtout que les gens sains d'esprit se foutent éperdument du choix de bureau que fait Linus.
      En quoi cela devrait nous influencer ? Et si il utilise juste Emacs sans session graphique tout le monde doit faire pareil ?
      Je suis certain qu'il se marre quand il voit tout le tintamarre sur /. suite à sa déclaration de switch vers GNOME alors que les reste de l'interview était vraiment intéressant.
      • [^] # Re: humain

        Posté par . Évalué à 5.

        :)))




        /humour
        Quoi ? utiliser emacs de cette manière ? et pourquoi certains se décarcassent ils à faire SXemacs ? :p

        http://www.sxemacs.org

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.