Journal Un internet complètement décentralisé

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
13
10
fév.
2012

Une petite réflexion que je viens d'avoir suite au journal sur Tribler[1].

Ceux qui me suivent savent que je suis un maniaque de la décentralisation (je vous invite à jeter un œil à mes journaux précédents ou à certains articles de mon blog[2]).

Si internet est censé être décentralisé, il repose néanmoins essentiellement sur des composants centralisés.

A) Les fournisseurs d'accès.
B) Le système de DNS
C) Les sites webs et les serveurs. Un site web est une entité centralisée facile à couper, même si il peut y avoir des miroirs.
D) Les systèmes de paiement (partons du postulat qu'ils sont nécessaires même si c'est discutable).

Jusqu'à présent, la quête pour la décentralisation passe surtout par tenter de créer des équivalents décentralisés. XMPP remplace ICQ ou MSN, Status.net pour Twitter, Diaspora pour Facebook, etc…

Pour le système de DNS, il existe ainsi des système se basant sur la même idée générale (associer un nom à une IP en devenant « propriétaire » dudit nom) comme Namecoin[3]. Pour ce qui est des fournisseurs d'accès, on parle souvent de réseaux de Wifi, de fournisseurs auto-gérés. Même pour le paiement en ligne, des alternatives se développent (Je vous ai pas mal parlé de bitcoin mais pour une tentative plus générale, je vous renvoie à [4]).

Mais, malgré tout, nous restons dans le paradigme traditionnel client-serveur. Tout le monde n'a pas les moyens ni la connaissance de mettre en place ou d'acheter un espace sur un serveur.

Or, avec des solutions comme tribler, tout, entièrement tout peut être décentralisé: plus de limite de taille, plus de limite de respect des lois de l'endroit où le serveur est géographiquement situé, même plus de possibilité de stopper une information voire même impossibilité d'en trouver l'origine !

Pensez-vous que c'est le futur d'internet ? Que HTTP va graduellement être remplacé par du bittorrent ? Comment sera le linuxfr du futur ? Et quel avenir pour la communication ? XMPP ?

[1] https://linuxfr.org/users/mattboll/journaux/tribler-ou-le-bittorrent-en-full-p2p
[2] http://ploum.net/tag/decentralisation
[3] http://www.bluishcoder.co.nz/2011/05/12/namecoin-a-dns-alternative-based-on-bitcoin.html
[4] http://ploum.net/post/bitcoin-banking

  • # Il faudrait aussi remplacer IP

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et tu ne trouve pas que IP est assez centralisé aussi ?
    Les adresses sont assignées par une autorité, et il faut établir des tables de routages.

    Des réseaux style "mesh network" semblent répondre à ce problème, mas uniquement localement.
    (Par exemple, B.A.T.M.A.N. http://www.open-mesh.org/ )

    Sinon, pour du "Web" décentralisé, il y a freenet.

  • # C'est plutôt un problème de motivation

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 10/02/12 à 12:46.

    Je pense que de l'internet "décentralisé" c'est un joli oxymore. Au final, il y aura toujours un câble où les connexions de plusieurs utilisateurs passeront. (et les ondes ne sont qu'un remplacement à petite échelle)

    Par contre, pour les services qui y sont présents, je pense que ça dépendra plutôt de l'effort de contrôle qui est ou sera fait par les gouvernements pour les contrôler.

    Cela coûte cher de développer quelque chose de décentralisé et "difficile à cibler". De plus, cela demande de la recherche, et donc il faut qu'il y ait une "carotte" qui motive ce développement.

  • # Ça existe déja...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et quel avenir pour la communication ?

    ... et ça marche depuis trente ans, ça s'appelle Usenet.

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # décentralisation n'est pas la panacée

    Posté par . Évalué à 2.

    "Or, avec des solutions comme tribler, tout, entièrement tout peut être décentralisé: plus de limite de taille, plus de limite de respect des lois de l'endroit où le serveur est géographiquement situé, même plus de possibilité de stopper une information voire même impossibilité d'en trouver l'origine !"

    Ok, l'annuaire est décentralisé. Je n'ai pas regardé, mais généralement, ça a du mal a passer à l'échelle. On verra à l'usage, et on verra le ratio d'utilisation de la bande passante "données" par rapport à la BP "auto-gestion du réseau". Ca fait 5 ans que ça tourne, si j'ai bien lu, donc ils ont du penser au problème :)
    Ensuite, ça n'est que du bittorent. Donc on aura des gentils FAI qui obéiront aux gentils ayants droits et qui filtreront/shaperont le bittorent à un point ou ça deviendra intolérable de lenteur, avec une lettre du gentil monsieur hadopi en prime parceque tu as eu le malheur de vouloir enregistrer un mp3 d'un artiste mort depuis 69 ans et 11 mois (et on te traitera de méchant garçon en prime).

    • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour empêcher le téléchargement illégal, il y a trois points d'attaques:

      1) Fermer le serveur (exemple: MegaUpload)
      2) Bloquer le DNS (exemple: thepiratebay, bloqué en belgique)
      3) Intervenir au cas par cas auprès du FAI (exemple: hadopi)

      Que constate-t'on ? La solution proposée résout déjà 1) et 2). C'est déjà pas mal non ? Un fameux pas en avant !

      Bon, il reste 3) ;-)

      • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

        Posté par . Évalué à 4.

        Que constate t'on? Que c'est la solution 3 qui est utilisée, déjà avant que tribler existe.
        Les fermetures serveurs, mouais bof. Il y en a eu quoi, une?
        Les blocages DNS. C'est tellement risible que je pense qu'a peu près tout le monde sait comment le contourner. Entre google DNS et openDNS, il y a quand même moyen de s'en sortir facilement.

        • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          La solution 3) n'est pas utilisée partout. Il n'y a qu'en France à ma connaissance. Pour plusieurs raisons:

          • Cela nécessite une loi dans chaque pays
          • C'est cher, car il faut poursuivre chaque internaute individuellement.

          L'attaque des serveurs et des DNS peut se faire une seule fois pour affecter le monde entier. Et non, je ne pense pas que la majorité des utilisateurs sachent contourner un blocage DNS.

          Par exemple, en Belgique il n'y a pas de point 3) car il n'y aucune base légale pour cela. Le point 3) peut donc être combattu par une action politique (contrairement aux point 1) et 2) ).

      • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

        Posté par . Évalué à 7.

        4/ faire du filtrage DPI

        • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

          Posté par . Évalué à 3.

          Il y a bloquer les adresses IP aussi, pourquoi c'est pas dans la liste?

        • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oui, enfin si ce qui transite est chiffré, tu auras beau voir les paquets, si tu ne peux pas les déchiffrer, tu seras pas plus avancé. ;)

          There is no spoon...

          • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

            Posté par . Évalué à 1.

            si ce qui transite est chiffré

            Il suffira de faire une loi interdisant le chiffrement.

            • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

              Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 11/02/12 à 18:04.

              Ça risque d'être difficile dans la mesure où le chiffrement est présent à peu près partout : transactions bancaires, services publics, communications, télémaintenance, infogérance...

              Imagine une entreprise qui aurait des sites distants géographiquement (redondants), nécessitant une synchro des données régulière (voir permanente) et qui serait forcée de faire tout transiter en clair.

              Une telle loi me paraît difficilement concevable.

              There is no spoon...

              • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                Posté par . Évalué à 5.

                Une telle loi me paraît difficilement concevable.

                Il est tout-à-fait envisageable de tolérer ou interdire l'usage du chiffrement selon le statut juridique du titulaire de la ligne ou selon l'identité des pairs.

                Ainsi les communications chiffrées seraient interdites aux particuliers. Pour ne pas flinguer l'économie, une liste blanche de sites de transactions en ligne serait établie.

                Ce scénario est tout-à-fait probable et s'il venait à être mis en place par nos amis se réclamant populaires, il faudrait alors s'intéresser au codage des communications.

                • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Je pertinente le commentaire.
                  C'est relativement effrayant, mais c'est complètement plausible.
                  Tu es une banque, tu déposes deux IP, et tu as le droit de chiffrer avec celles-ci.

                  Si tu es un particulier, alors tu ne peux que chiffrer vers cette IP.
                  Et le reste, en clair, "pour ton bien".

                • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                  Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 12/02/12 à 23:34.

                  Il est tout-à-fait envisageable de tolérer ou interdire l'usage du chiffrement selon le statut juridique du titulaire de la ligne ou selon l'identité des pairs.

                  Non mais sans déconner ? Interdire l'usage du chiffrement ? Donc si on peut prouver que j'ai utilisé un utilitaire permettant un chiffrement je serai tout de suite coupable, ne serait-ce que de dissimulation potentielle ?

                  À moins d'avoir une preuve matérielle, genre la clé de déchiffrement (permettant le déchiffrement d'un message bien confondant) écrite sur un papier dans le tiroir de ta table de nuit, tu es à peu prêt tranquille, personne ne pourra prouver que c'est toi qui a chiffré ces données...

                  • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Non mais sans déconner ? Interdire l'usage du chiffrement ? Donc si on peut prouver que j'ai utilisé un utilitaire permettant un chiffrement je serai tout de suite coupable, ne serait-ce que de dissimulation potentielle ?

                    Pourquoi pas ?

                    À moins d'avoir une preuve matérielle, genre la clé de déchiffrement (permettant le déchiffrement d'un message bien confondant) écrite sur un papier dans le tiroir de ta table de nuit, tu es à peu prêt tranquille, personne ne pourra prouver que c'est toi qui a chiffré ces données...

                    1. Avoir la clé de déchiffrement ne signifie pas que tu sois l'auteur du chiffrement
                    2. En France, le simple fait d'ouvrir ton wi-fi ou de distribuer des clés, si ton réseau est connecté au net, fait de toi un FAI. Tu es alors t'obligé de garder l'historique des connexions pendant 1 an et collecter l'identité des usagers
                    3. Hadopi rend le titulaire de la ligne responsable des données qui y circulent, ce qui me semble être contradictoire avec le point 2. Faire de toi le responsable des données se trouvant sur ton ordi serait dans la même logique.
                    • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                      Posté par . Évalué à 2.

                      En France, le simple fait d'ouvrir ton wi-fi ou de distribuer des clés, si ton réseau est connecté au net, fait de toi un FAI.

                      En France, le simple fait d'ouvrir ton wi-fi de ne pas fermer ton wi-fi, ou de distribuer des clés, si ton réseau est connecté au net, fait de toi un FAI.

                      Quand on voit le réglage par défaut des boxes, WEP et hotspot activés. Bin oui, sinon la Wii elle marche pas et le hotspot on le vends aux clients... Le hotspot n'est d'ailleurs pas en soi une mauvaise idée, on est quand sensé même être authentifié chez le FAI concerné pour y accéder. C'est une connexion de secours qui peut même sauver des vies dans certains cas. (Non je ne pense pas à un exemple en particulier)

                      • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Bin oui, sinon la Wii elle marche pas

                        Non la Wii marche avec du WPA, tu confonds avec la Nintendo DS(Lite) qui ne fait que du WEP.

                        • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/02/12 à 21:16.

                          Et bien c'est nouveau. À l'époque à laquelle j'ai acheté la mienne ce n'était pas le cas. J'avais acheté l'adaptateur USB/Ethernet que j'utilise toujours. Il faudra que je re-test.

              • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Une telle loi me paraît difficilement concevable.

                L'Iran vient bien de bloquer les flux HTTPS.

                Ne venez pas me dire que c'est une dictature et que chez nous (où que vous soyez) personne ne ferait jamais ça... Rappelez-vous quand certains disaient de la future Hadopi « ils le font bien en Chine » (Kyo). Ou les écoutes illégales, dans plein de démocratie. Ou le verrouillage juridique des menottes numériques avec DADVSI. Ou les chevaux de Troie gouvernementaux. Ou...

      • [^] # Re: décentralisation n'est pas la panacée

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        4) cesser d'interdire le libre échange des informations

        Avec ça c'est sûr plus personne ne téléchargerais illégalement.

  • # HTTP meurt

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Moi j'en pense que HTTP nous a bien nivelé Internet et l'informatique part le bas. On avait tout pour faire des applications décentralisées, natives, donc efficaces. Et HTTP a lancé un mouvement où tout est centralisé, utilise un protocole stateless, impose l'utilisation d'un browser pour développer et utiliser des applications, avec des protocoles et standards qui sont juste fait pour afficher des données...
    Tout Internet passe maintenant les ports 80 et 443 et presque uniquement via un browser, et tout le monde ou presque s'en réjouis c'est dingue.

    C'est bien sur dans l'intérêt d'entreprises comme Google mais en aucun cas celui du Libre. Mais tant que les dev du libre pensent automatiquement web lorsqu'ils veulent faire des softs il faudra pas pleurer. Ca me rappeler la conf d'un dev de movim qui laissait entendre avoir galéré pour utiliser XMPP en PHP.. tu m'étonnes !!!! Paye ton Bosh ,ton JS des bois et compagnie !

    Moi sur mon projet perso, je fais tout en natif, Qt/C++ serveur et client lourd et je peux imaginer des features de malades sans problème, ce qui ne m'empèche pas d'utiliser le web pour afficher de la datas, il est fait pour ça.
    Bref, évidement que XMPP, bittorrent, and co sont de bonnes technos pour le Libre qui se veut décentralisé, mais arrêtons de penser app web et laissons la mozilla fondation se palucher là dessus.

    • [^] # Re: HTTP meurt

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est surtout que les firewalls ont vus le jour et qu'ils ont tout bloqué sauf le HTTP. Alors qu'ont fait les applis qui voulait communiquer sur le ternet?

      Donc si tu veux une appli, tu la colles sur du HTTP, et hop. Ce qui fait que dans ce pauvre protocole, on voit tout passer. Si on regarde facebook, on a du data, des mails, du chat, des jeux etc... Avec quelques ports, ça serait propre, mais non, tout dans un port.

      Et en parallèle, puisque HTTP est utilisé les browsers ont vus leur possibilité augmenter.
      Et donc HTTP est utilisé, etc, boucle sans fin.

      • [^] # Re: HTTP meurt

        Posté par . Évalué à 7.

        C'est vrai que c'est marrant de voir les port ftp bloqué pour éviter les fuites de données dans les entreprises.

        "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: HTTP meurt

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Oui c'est un ensemble de fausses bonnes raisons dont le firewall, mais aussi les déploiements automatique, cross-OS, etc ...
        Mais bon le libre pourrait tenter de revenir aux bases d'Internet, en tout cas je m'y essaye de mon coté.

    • [^] # Re: HTTP meurt

      Posté par . Évalué à 5.

      Tout Internet passe maintenant les ports 80 et 443

      Bientôt que par le port 80: l'Iran a bloqué le HTTPS, je me demande combien de temps il va falloir pour que des gens fassent du HTTPS encapsulé dans l'HTTP?
      Le décompte est lancé !

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 8.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Nawak

      Posté par . Évalué à 2.

      La gestion des noms DNS est centralisé, même si les serveurs ne le sont pas complètement.

      Coté paiement en dehors de VISA/Mastercard/paypal, tu connais quoi ? (wikileaks risque d'être intéressé)

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Nawak

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Coté paiement en dehors de VISA/Mastercard/paypal, tu connais quoi ? (wikileaks risque d'être intéressé)

        Bitcoin est beaucoup critiqué sur la façon dont il gère la masse monétaire, mais il est assez populaire, notamment chez les activistes.
        Wikileaks, La Quadrature du Net, ou encore Vodo utilisent Bitcoin.

        Sinon, il y a OpenUDC, qui semble un peu plus sérieux (le but est de repenser la création monétaire, alors que le but de Bitcoin est de proposer un système de transaction décentralisé plus ou moins anonyme).

        • [^] # Re: Nawak

          Posté par . Évalué à 2.

          on parle de système de paiement avec des euros...

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ben l'idée que je propose ici http://ploum.net/post/bitcoin-banking permet à deux personnes de s'échanger des euros de manières transparentes en passant par bitcoin (ou n'importe quel équivalent).

            Bien entendu, ce n'est que de la théorie pour le moment. Mais, techniquement, c'est possible.

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pourquoi se limiter à l'euro ? (ceci est une vraie question)

        • [^] # Re: Nawak

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Open UDC il y a un soft qui l'implémente ? Ca me fait marrer ces gens qui critique le soft bitcoin parce que leur idée est soit-disant meilleurs.

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Open UDC il y a un soft qui l'implémente ? Ca me fait marrer ces gens qui critique le soft bitcoin parce que leur idée est soit-disant meilleurs.

            Pas à ma connaissance. Pour l'instant ils sont à la recherche de contributeurs, d'après ce que j'ai cru comprendre.
            Mais je ne pense pas qu'OpenUDC soit une alternative à Bitcoin : l'objectif des deux projets n'est pas le même.

            • [^] # Re: Nawak

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Bon, OpenUDC : c'est mon bébé.

              On est pas nombreux (actuellement 2 à coder), et on est pas spécialement pressé (je suis un disciple du "coder là ou ça gratte") , mais on avance sûrement et indéniablement. A coté de cela notre salon xmpp est plus actif, si vous voulez y traîner vous y serez les bienvenus.

              C'est un peu prématuré car nous avons toujours pas finalisé la solution globale (que l'on développent/approfondie tout en codant des morceaux : "c'est au pied du mur qu'on le voit le mieux"), et donc toujours pas sorti de beta à tester.

              En tant que moyen de paiement décentralisé (et donc de l'absence de tiers/monopole qui se sucrent comme ils veulent au passage), si : OpenUDC sera une alternative à bitcoin.

              En tant que monnaie, par contre c'est totalement innovant puisque la création Monétaire est à la fois décentralisé (comme les bitcoins) mais est surtout basé sur les individus qui veulent échanger dans une monnaie utilisant le standard (et les logiciels qui le respectent) : les individus sont authentifié en exploitant les toiles de confiances (OpenPGP) et les individus qui ne sont sont pas authentifié par une communauté autour d'une monnaie (toile de confiance) ne reçoivent pas leur part de création monétaire et ne peuvent échanger dans cette monnaie.

              Ça c'est ce qu'OpenUDC permet, tout comme il permet d'appliquer la TRM (création monétaire symétrique par rapport aux individus et dans le temps).

              Mais on pourra toujours utiliser OpenUDC pour créer et échanger des monnaies à la con : à création centralisé et assymétrique (genre l'euro), mais comptez pas sur moi pour y prêter de la valeur face à d'autres monnaies qui mettraient tous les hommes (et les femmes et les enfants, j’entends) à égalité face à la création monétaire...

              NB: l'anonymat n'est pas un priorité, de toute façon c'est pas qqch de binaire (cf. bitcoin, TOR). Nous partons sur qqch de très faible de ce point de vue, mais on a déjà prévu comment le monter à un niveau qui me satisfait.

              Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Nawak

          Posté par . Évalué à 2.

          maestro fonctionne dans 8 pays et pas la France : http://www.maestrocard.com/gateway/index.html

          Le cash/chèque ne fonctionnent qu'en France et ne sont pas électronique.

          Il reste les virements, et encore, c'est souvent chiant de payer avec.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 5.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu peux payer en "Linden Dollars" mais c'est très 2007.

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par . Évalué à 3.

            Je m'interroge sur ton décompte des pays. Lequel as-tu oublié ? As-tu compté "un" pour le béné (sans le lux) ? Pour l'Anschluss ? Pour les deux anciens pays de la Yougoslavie ? Sinon je compte 9.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par . Évalué à 3.

            Moi je trouve ça plutôt pratique de payer par virement.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Nawak

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ton argument c'est un peu comme dire: les réseaux sociaux, c'est décentralisé par essence car tu as l'embarras du choix entre Facebook, G+, Twitter.

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 3.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Nawak

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tu fais comment pour envoyer un message à un ami qui est uniquement sur Twitter en utilisant uniquement Facebook ?

            • [^] # Re: Nawak

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Tu fais comment pour payer avec VISA chez un marchand qui accepte uniquement AmericanExpress ?

              • [^] # Re: Nawak

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu passes par un distributeur de billets.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Nawak

      Posté par . Évalué à 9.

      +1, sur tout ces points, j'ajouterais que la décentralisation est au final surtout une décision politique :

      – FAI : on pourrait tout à fait avantager les petits FAI par rapport aux gros, mais non ;
      – DNS : la racine DNS pourrait être une organisation neutre, auto-gérée par les possesseurs des racines (.fr, .com, etc.), mais non ;
      – web : au lieu de favoriser les gros sites du type megaupload, google et autre, on pourrait tout à fait avoir des box pour s'auto-héberger, d'administration facile.

      Pour que ça change, il y a bien une solution : s'investir, contribuer pour que ça avance dans la bonne direction…

  • # XMPP

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    XMPP remplace ICQ ou MSN, Status.net pour Twitter, Diaspora pour Facebook, etc…

    XMPP remplace ICQ, MSN, Twitter, Facebook, etc...

    Faut arrêter de n'associer XMPP qu'à la messagerie instantanée...

    bon maintenant je vais lire la suite :)

    • [^] # Re: XMPP

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En même temps, la messagerie de Facebook c'est du XMPP
      MSN aussi, non ?

      Faut arrêter de n'associer XMPP qu'à la messagerie instantanée...

      Ben en même temps, c'est un peu la seule chose qu'on en voit, non ? (et encore, serais-je tenté de dire...)

      • [^] # Re: XMPP

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En même temps, la messagerie de Facebook c'est du XMPP
        MSN aussi, non ?

        Je n'ai pas dit que ça ne faisait pas de messagerie instantanée, j'ai dit que c'était loin de ne faire que ça.

        Ben en même temps, c'est un peu la seule chose qu'on en voit, non ? (et encore, serais-je tenté de dire...)

        Euh non. Je ne parle même pas des éventuels projets multi-frontends qu'on peut voir, mais c'est déjà utilisé pour du microblogage, du partage de fichier, des sites de gestion de transport, de la vidéo conf, de l'envoi de sortie de pipe ( :p ), des moteurs de recherche temps réel, synchroniser des favoris, etc. Au FOSDEM par exemple on a pu voir des démonstrations de plusieurs des cas que je viens de citer.

        • [^] # Re: XMPP

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je comprends bien.
          Le problème c'est pour le moment, on ne voit pas grand chose (enfin des parties de, des démos, mais c'est tout)
          Et faut dire aussi que XMPP souffre d'autres maux : mais pourquoi avoir abandonné Jabber, au moins c'était un nom sympa... Mais aussi la galère pour avoir de l'audio / vidéo. Ca plus le côté xml ça n'aide pas à avoir une bonne image.

          Après, pour le côté "microblogage" on va quand même dire que c'est presque de la messagerie, on ne communique pas directement mais à part ça...

          Si je ne me trompe, y'a pas aussi un soft pour de la supervision de machines virtuelles basé sur XMPP ?

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Le problème c'est pour le moment, on ne voit pas grand chose (enfin des parties de, des démos, mais c'est tout)

            Si je ne me trompe pas, le site de transport présenté au FOSDEM dont j'ai parlé était en production. C'est aussi très utilisé dans le monde professionnel, ou dans le moteurs de certains sites, mais on ne le voit pas forcément.

            Le nom ça a déjà été débattu par ailleurs (XMPP se rapproche de HTTP, jabber c'est plus le réseau global, enfin tout le monde n'est pas d'accord dessus,et perso ça me passe un peu au dessus de la tête). Pour l'audio/vidéo tu as essayé jitsi ? Perso j'ai eu quelques soucis avec, mais sinon c'est le plus prometteur actuellement
            Le côté xml, c'est de la guerre de religion du même type que quand on parle de java ou emacs, et pareil ça me passe au dessus de la tête.

            Après, pour le côté "microblogage" on va quand même dire que c'est presque de la messagerie, on ne communique pas directement mais à part ça...

            À part ça il y a d'autres choses à faire, partage de fichiers par exemple, jeux, tout ce qui fait de la publication/souscription, streaming, etc. Le côté extensible permet d'ajouter n'importe quoi.

            Si je ne me trompe, y'a pas aussi un soft pour de la supervision de machines virtuelles basé sur XMPP ?

            Oui quelqu'un m'avait parlé d'un truc comme ça aux JDLL, et il y a eu un journal ou une dépêche ici même, là j'ai pas trop le temps de chercher, mais ça doit pas être dur à retrouver.

            • [^] # Re: XMPP

              Posté par . Évalué à 1.

              Il y a aussi Yureku Call, une appli pour la réception des message d'avertissement en cas de tremblement de terre au Japon (earthquake early warning).
              On voit bien l'efficacité de XMPP avec cette appli.

              D'ailleurs, il faudra que je snif tout ça à l'occaz, l'éditeur ne fournissant pas d'info sur la manière de se connecter sur leur flux (ou alors j'ai pas trouvé, ce qui est fort probable vu mon niveau de Japonais :)) ...

      • [^] # Re: XMPP

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ajoutons que XMPP a bien été créé au départ pour construire un ICQ décentralisé. Le chat était la motivaiton première

        • [^] # Re: XMPP

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui enfin ce que c'était au départ n'est pas vraiment le problème. C'est le extensible qui est important. Et ça coûte cher à XMPP que les gens pensent que ça ne fait que de la messagerie instantanée (exemple: Diaspora veut l'utiliser uniquement pour la messagerie, alors que ça pourrait être entièrement basé dessus).

          • [^] # Re: XMPP

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tu ne peux pas m'accuser de ne pas promouvoir XMPP pour les réseaux sociaux (j'ai même un pull XMPP ;-) )

            • [^] # Re: XMPP

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ah mais non ne prends pas ça comme une attaque perso, c'est juste une remarque générale (surtout que j'ai déjà lu des articles de toi qui expliquaient que XMPP pouvaient être utilisé pour d'autre choses).
              Mais XMPP est quasi systématiquement associé uniquement à messagerie instantanée, ce qui est fort dommage, c'est vraiment ne voir que la partie émergée de l'icerberg: le potentiel est encore très largement sous exploité. J'ai l'impression que c'est même le cas chez pas mal de dévs de la communauté XMPP elle même.

              De la même manière, c'est dommage de ne toujours voir que Diaspora comme alternative à facebook, il y en a d'autres plus ou moins avancé, basée sur XMPP ou non, clone de FB et différentes, etc.
              quelques ex.: MOVIM, Friendika, Newebe, Lorea, Retroshare, Jappix, etc.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.