Journal Je saute le pas et rompt mon dernier lien quotidien et direct avec google

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
2
4
fév.
2010
Voilà, je m'était déjà débarrassé de mon compte gmail (enfin il continu de relayer les messages mais je ne l'utilise plus en dehors de cela), il ne me restait plus qu'à arrêter d'utiliser le moteur de recherche pour protéger ma vie privé des analyses de l'entreprise.

J'ai donc mis lxquick (tu parles d'un nom à coucher dehors) comme moteur de recherche par défaut[1], car celui-ci – du moins c'est ce que son service de com' prétend – ne stocke pas mon IP (ils ne doivent pas avoir de serveurs en France eux…) pour me profiler.

Vous noterez que j'ai mis en titre lien quotidien et direct, car lxquick est un méta-moteur, qui utilise entre autre le moteur de google, ajoutez à cela que je peux difficilement empêcher mes contacts d'utiliser gmail et autres services google.

Je vous ferez donc dans les prochains temps un petit rapport sur la pertinence des résultats, si personne ne le fait déjà dans les commentaires du présent journal.

À noter que lxquick propose de faire serveur mandataire (proxy) sur tous les résultat qu'il renvoi. Cela étant, sur chaque page chiffré de lxquick j'ai le droit à un « Vous allez accéder à une page chiffrée qui contient des informations non sécurisées ! », peut mieux faire donc. Mais bon, ça peut toujours dépanner les parano quand ils sont pas à la maison surfant confortablement via freenet.

Voilà, mon firefox contiens encore quelque lignes de google dans son about config, dont (c'est con on peut pas faire de copier coller d'une sélection) :
* browser.contentHandlers.type2.uri : http://fusion.google.com/add?feedurl=%s
* browser.safebrowsing.provider.0.* : http://safebrowsing.clients.google.com/
* browser.safebrowsing.malware.reporturl : http://safebrowsing.clients.google.com/safebrowsing/diagnost(...)
* gecko.handlerService.schemes.mailto.1.uriTemplate : https://mail.google.com/mail/?extsrc=mailto&url=%s
* geo.wifi.uri : https://www.google.com/loc/json

Et adsense que je bloque via noscript. Si y des gens qui savent à quoi correspondent les choses ci-dessus, je suis intéressé, même si pour certain cela me semble assez clair.
[1] http://blog.lenezir.fr/frugalware/ixquick-et-la-recherche-se(...)
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: ?

      Posté par . Évalué à 10.

      L'occasion fait le larron.

      Et puis les gens qui vont racheter les actions que les fondateurs de Google s'apprêtent à vendre risquent d'en vouloir pour leur argent (ils vont en débourser beaucoup).


      Mais est-ce que Gmail est si problématique que ça sur la vie privée ?
      Un email c'est une carte postale : n'importe qui peut le lire.
      Gmail rend juste plus facile (et systématique) l'analyse de ta correspondance.

      La seule solution pour protéger sa vie privée est de placer ses mails dans une impénétrable enveloppe de chiffrement. Et là, utiliser Gmail ne poste plus aucun problème.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et puis les gens qui vont racheter les actions que les fondateurs de Google s'apprêtent à vendre risquent d'en vouloir pour leur argent (ils vont en débourser beaucoup).

        Les 2 fondateurs + le président gardent 51% des droits de vote (contre avant plus de 50% pour les 2 fondateurs), et le président est dans la même lignée que les deux fondateurs (les 2 fondateurs l'ont choisit pour).
        Ca ne change donc rien à la politique de l'entreprise entre maintenant et après la vente : les autres actionnaires n'ont rien à dire tant que les les 3 autres sont d'accord sur le futur (et ils le sont).
        C'est très pratique d'être actionnaire majoritaire.

        Donc pas la peine d'inventer des risques qui n'existent pas plus maintenant qu'hier.
        • [^] # Re: ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Et rappelons que leur positionnement est clair sur ce point, hein !

          "

          Si vous souhaitez que personne ne soit au courant de certaines choses que vous faites, peut-être que vous ne devriez tout simplement pas les faire"

          "
          • [^] # Re: ?

            Posté par . Évalué à -4.

            D'un autre coté c'est très logique
      • [^] # Re: ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Un email c'est une carte postale : n'importe qui peut le lire.

        Non. Un email, c'est une correspondance. Ça peut être une carte postale comme une lettre recommandé.

        Certes pour les échanges important, il est possible de signer+chiffrer ses mails. Malheureusement les correspondants capables d'utiliser du GPG sont assez rare. En particulier avec les webmails.

        Entre les deux (la carte postale et la lettre recommandée), il y a un monde. Je n'ai pas spécialement envie que google sache que je fais de la plongée sous marine, que je suis abonné à une mailing list de témoins de jéovah ou que je préfère les œufs de lymphe au caviar (exemples fictifs).

        Et pourtant. Il suffit que j'écrive à une personne qui a gmail ou, pire, que j'écrive à une mailing list quelconque (disons qu'au dessus d'une dizaines d'inscrits tu peux être presque sûr qu'il y aura du gmail dans le tas) pour que google puisse t'analyser.


        Gmail ne poste plus aucun problème.

        Je confirme que si gmail ne poste plus, alors il n'y a plus de problèmes.
        • [^] # Re: ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il me semble que tu as raté la référence à la Nétiquette :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9tiquette

          L'écriture de données confidentielles est aussi à éviter, puisque le courriel peut être sujet à des défaillances ou à des écoutes, tout comme une carte postale ou une discussion dans des transports en commun.
        • [^] # Re: ?

          Posté par . Évalué à 5.

          RFC1855 - Netiquette Guidelines

          - Unless you are using an encryption device (hardware or software),
          you should assume that mail on the Internet is not secure. Never
          put in a mail message anything you would not put on a postcard.

          http://www.faqs.org/rfcs/rfc1855.html
        • [^] # Re: ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Non. Un email, c'est une correspondance. Ça peut être une carte postale comme une lettre recommandé.

          Que tu veuilles que ce soit ça ne change pas la réalité : c'est une carte postale, et c'est tout.

          Après, si sur cette carte postale tu demande que la personne t'envoie une carte postale accusé de réception, c'est ton choix.

          Quand à la lettre recommandée, ça n'existe tout simplement pas sur le net : une lettre recommandée est remise contre signature, et seulement après tu peux lire le contenu, un email avec une demande d'accusé de réception, tu peux le lire avant d'envoyer l'accusé, voire sans fournir l'accusé.

          Bref, non, le mail n'est rien d'autre qu'une carte postale.

          Certes pour les échanges important, il est possible de signer+chiffrer ses mails. Malheureusement les correspondants capables d'utiliser du GPG sont assez rare. En particulier avec les webmails.

          Oui, car les gens ont trouvé suffisant de se transmettre que des cartes postales.
          Après, si tu souhaites autre chose, ben il faut créer le protocole qui va bien et faire adhérer les gens à se protocole, en attendant, si tu veux une confidentialité ben soit tu cryptes (équivalent de l'enveloppe), soit tu fais un lien sur un site web avec acceptation avant de lire par exemple (pour l'équivalent d'un recommandé). En attendant, les gens font avec une boite à carte postale.
        • [^] # Re: ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Et pourtant. Il suffit que j'écrive à une personne qui a gmail ou, pire, que j'écrive à une mailing list quelconque (disons qu'au dessus d'une dizaines d'inscrits tu peux être presque sûr qu'il y aura du gmail dans le tas) pour que google puisse t'analyser.

          Ça alors, il suffit que tu publies une information pour qu'elle soit publique!! C'est dingue ça!

          Après, si tes correspondants utilisent les services d'un tiers pour communiquer avec toi, que ce tiers soit Google, Microsoft, Yahoo ou Tartempion, et que ce tiers te déplait, ce n'est pas la faute du tiers, mais de tes correspondants.

          C'est comme si tu disais que MacDo est méchant parce que tes amis ne veulent te rencontrer qu'autour d'un """bon""" repas à MacDo: c'est à toi d'en parler à tes amis, ou de changer d'amis, si ça te dérange.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          œufs de lymphe

          De lompe j'imagine.
        • [^] # Re: ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Bon google analyse les mails envoyé par et pour gmail soit. Tu crois que c'est le seul ? Orange, Free, Neuf, Hotmail, … ils sont des gentils personnages qui respectent totalement ta vie privée ? Tu leur fait plus confiance ?

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Je me trompe peut être, mais lire une carte postal (ou toute autres correspondance privée) qui ne t'ai pas destiné ou que tu n'ai pas autorisé à lire n'est-il pas interdit (illégal) ?

        Ce n'est pas parce que tu ne protèges pas ta correspondance que tu autorise pour autant n'importe qui a la lire.
        • [^] # Re: ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et le facteur, il fait comment pour la mettre dans ta boiboite ?

          (ça peut être un bon moyen pour la police d'augmenter ses stats, en s'envoyant des cartes et en arrêtant chaque facteur leur délivrant... cf journal ciné+sandwich)
    • [^] # Re: ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Je n'ai pas ici dit que google était méchant. Je n'ai pas dit que je me protège d'agissement relevant de l'abus de monopole.

      En relisant mot à mot, « protéger ma vie privé des analyses de l'entreprise », cela exprime effectivement ce que j'ai voulu dire.

      Google analyse des données rentrant dans le cadre de la vie privée, ce qui personnellement me dérange. Note que je n'ai rien contre le fait que google analyse les données personnelles me concernant quand je les ai volontairement placé dans la sphère public. Par exemple il est facile de faire le lien entre mon pseudonyme et mon nom civil car j'utilise volontairement les deux de manière conjointe dans des sphères public, comme sur linuxfr.

      Ai-je vraiment besoin de te pointer des articles et des preuves sur le fait que google analyse des données privée ? Ce n'est un secret pour personne, et encore moins pour l'auditoire de linuxfr, il me semble.

      La position dominante de google n'est pas vraiment le sujet ici, c'est sa politique en matière de respect de la vie privée qui me conduit à ma démarche, pas ses parts de marché.
      • [^] # Re: ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Personnellement je ne vois pas de moyens actuels pour analyser réellement mes mails. Dans un flux continue de dizaines de millions de mails par jour, à moins d'avoir embauché le tiers de la planète pour lire chaque mail, tu es obligé de traiter les mails de manière automatique. Ils vont chercher quoi de manière automatiques ?

        Ils vont maintenir un dossier sur toi (c'est un «toi» impersonnel) ? Genre lui il a dormis chez bidule l'autre jour, il mange des patates, il fait pleins de fautes d'orthographes et il aime bien la montagne ?

        Si on crains réellement cela il faudrait peut être songer à une attaque de type Jam Echelon Day

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: ?

      Posté par . Évalué à 0.

      J'ai l'impression que depuis la condamnation de MS par la UE, on fait un amalgame dangereux entre position dominante

      C'est pas l'amalgame qui est dangereux, c'est la position dominante.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 9.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          En fait la position dominante est dangereuse (gros facteur de risques de dérives) et l'abus est néfaste (on est plus dans le risque mais dans la réalisation du problème).
  • # Tu aurais pu donner l'adresse de lxquick...

    Posté par . Évalué à 10.

    ...car j'ai dû passer par Google pour le trouver :-)

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Pertinence

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai essayé IxQuick les derniers jours et concernant les résultats la pertinence n'est pas trop mauvaise en général, mais par contre les résultats sont très limités et je trouve rarement ce que je cherche quand même.

    Et concernant l'apparence de la page de résultats c'est tout con mais c'est beaucoup moins clair visuellement que la page de résultats Google, du coup je mettais trop de temps à lire les résultats par rapport à d'habitude. J'ai finit par revenir à Google.

    C'est dommage mais la recherche Google est vraiment un excellent produit sur tous les points, alors difficile de s'en passer.

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Pertinence

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Oui, on va finir par devoir le nationaliser puisque c'est devenu une entreprise de service public ;-)

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Pertinence

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >>> je trouve rarement ce que je cherche quand même.

      Pareil. J'avais entendu parler de ce moteur de recherche il y a quelques jours et j'ai fait une comparaison avec Google.
      Sur chaque recherche (j'en ai fait une vingtaine) je trouve Google meilleur ou plus complet.
      • [^] # Re: Pertinence

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        étrange d'ailleurs, parce qu'en tant que métamoteur il est sensé consulter Google aussi, et pourtant, il ne retourne pas les résultats de Google, ni OpenDirectory ni Gigablast. Si on recherche par exemple "linux" avec ces trois moteurs de recherche cochés uniquement, aucun résultat n'est trouvé.
        Du coup avec Google en moins, ça réduit largement la pertinence.
        Curieux aussi, Yahoo n'est pas consulté...
  • # Voir le mal partout?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Pourquoi "juste" éviter Google?
    Car à ma connaissance, 99.999% des sites webs stockent ton IP, font des stats dessus, bref il font tous de l'utilisation des tes "données personnelles".
    Donc si tu veux rester logique dans ta préservation de ta vie privée, il faudrait en fait... Ne plus utiliser le web du tout. Surtout, que LinuxFr sur lequel tu postes fait aussi des analyses : tu es une IP parmi d'autres sur cette page https://linuxfr.org/stats/
    Ah non, ne plus utiliser Internet du tout même : ton FAI fait aussi des stats sur les flux qui transitent par chez toi.

    Tu va me répondre "oui, mais c'est pas pareil, il ne font pas de commercial" etc... Mouais bof, ca devient vraiment extrême comme réactionisme, il n'est pas prouvé que Google vende ses données à d'autres, ils ne font "que" faire des analyses automatiques dessus.

    A voir le mal partout, on devient à force catalogué comme "anti-tout", "asocial", c'est un choix de vie, pourquoi pas, mais ça n'aidera pas à faire sortir les "geeks" de leur réputation d'asociaux.
    • [^] # Re: Voir le mal partout?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La différence, c'est que Google a une vue bien plus globale.
    • [^] # Re: Voir le mal partout?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Comme dit ci-dessus, la différence tiens aux nombres de données que google récupère sur une personne et à ses compétences dans leur croisement pour dresser des profiles.

      Je n'ai pas dit que je ne voulait rien laisser filtré de ma vie privée.

      Je trouve plutôt étrange que les gens fassent des levés de bouclier fasse à EDVIGE et dans le même temps fournissent allègrement plus d'informations personnelles à des organismes sans doute bien plus compétents dans la récolte et l'exploitation de données. Pour le gouvernement français je ne sais pas, mais pour celui des États-Unis, je ne doute pas que google soit conciliant à filer des profils de dangereux terroristes qui militent pour la paix[1]. On a d'ailleurs déjà vu comment yahoo n'hésitait pas à aider le gouvernement chinois dans sa chasse aux dangereux dissidents[2].

      Pour ma vie sociale je sort et je rencontre des gens, je discute, je participe à l'organisation d'événements avec d'autres personnes. Google propose des outils forts pratiques mais en rien indispensable à l'établissement d'une vie sociale.

      [1] « Le total des dépenses militaires des États-Unis en 2006, plus de 528 milliards de dollars, comptait pour 46 % des dépenses militaires officielles mondiales et était supérieur à la somme des quatorze autres budgets militaires les plus importants combinées. » De quoi motiver des industriels bien portant en connivence avec des hauts gradés à ne pas laisser la paix venir pourrir leur business. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tats_unis#Relations_.C3.A(...)
      [2] http://www.memoclic.com/1105-chine/4992-chine-yahoo-censure.(...)
      • [^] # Re: Voir le mal partout?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La, ça mélange pas mal de choses...

        Tu condamnes Google sur la base de soupçons ("je ne doute pas"). Étrange de condamner sur des soupçons. Étrange aussi de condamner une entreprise parce qu'elle obéi à la loi de son pays.

        Tu condamnes Yahoo parce qu'il a obéi à la loi de l'état dans lequel il était, alors que je ne t'ai pas vu condamner la France qui a fait un procès au même Yahoo car Yahoo vendait des objets nazis (vente parfaitement légale au Etats-Unis). Deux poids deux mesures? D'un côté c'est pas bien qu'un pays fasse appliquer sa loi (alors que ce n'est même pas son pays, de quoi je me mêle?), de l'autre on ne dit rien quand un pays veut faire appliquer sa loi à un autre pays (alors que c'est son pays, bizarre. Quoique, en fait je ne sais pas si tu es en France, mais supposons), hum... Si tu veux t'élever contre ce genre de choses, ça remet en cause pas mal de chose du point de vu relations internationales, sur quelle loi doit respecter une entreprise (celle de son pays d'origine ou celle où est sa filiale).

        Bref, la tu fais "anti", contre les lois de l'état, tu incites les gens à violer la loi dès que quelqu'un trouve que ce n'est pas bien, subjectivement. Désolé, je ne te suis pas du tout sur cette voie.

        Google propose des outils forts pratiques mais en rien indispensable à l'établissement d'une vie sociale.

        Et je n'ai pas dit le contraire : pourquoi pas s'en passer. Mais l'argumentaire, lui, fait bien dans le geek anti-social, c'est ma réaction à ton journal en tous cas.

        je trouve plutôt étrange que les gens fassent des levés de bouclier fasse à EDVIGE et dans le même temps fournissent allègrement plus d'informations personnelles à des organismes sans doute bien plus compétents dans la récolte et l'exploitation de données.

        Il y a une différence de taille : d'un côté la fourniture de données est volontaire, de l'autre elle est involontaire, c'est pour moi une grosse différence qui m'empêche de mettre les deux situations en relation.
        • [^] # Re: Voir le mal partout?

          Posté par . Évalué à 4.

          Il y a une différence de taille : d'un côté la fourniture de données est volontaire, de l'autre elle est involontaire, c'est pour moi une grosse différence qui m'empêche de mettre les deux situations en relation.

          Personnellement, que des données soient exploités à des fins commerciales (Google) ou à des fins sécuritaires (état) ce n'est pas du tout la même chose.
          D'un côté à l'extrême t'es spammé de pub ciblées, de l'autre dès que tu dis un mot de travers tu risque le goulag... non franchement, laisser l'état ficher les gens on a déjà vu ou celà peu mener et c'est pourquoi ce n'est pas tolérable à l'inverse d'une société commerciale aussi riche soit elle qui n'a aucun pouvoir législatif, exécutif, militaire...
          • [^] # Re: Voir le mal partout?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            à l'inverse d'une société commerciale aussi riche soit elle qui n'a aucun pouvoir législatif, exécutif, militaire...

            Tu as dû louper les quelques discrets fourneaux sur DADVSI, HADOPI et autres ACTA.
          • [^] # Re: Voir le mal partout?

            Posté par . Évalué à 4.

            > [...] à l'inverse d'une société commerciale aussi riche soit elle qui n'a aucun pouvoir législatif, exécutif, militaire...

            Quelques exemples pour te contredire tel que l'amendement Vivendi (pour ne pas citer les lois qui découlent du lobbying d'un groupe d'industriels en tendant à privatiser la surveillance et la justice), les sociétés comme Xe (anciennement Blackwater Worldwide, la société de mercenaires, sous-traitant des USA dans certaines opérations) ou Halliburton qui a regroupé en son sein de nombreuses personnes influentes politiquement.

            Des multinationales ont autant de pouvoir financiers que la sommes d'une bonne partie des 195 états reconnus internationalement. Inutile d'insinuer que ces multinationales ont la capacité de faire fléchir le pouvoir en place et d'agir sur sur le législatif et l'exécutif. Ce fléchissement se fait en douceur suivant le niveau accointance entre ses dirigeants et les dirigeants des états.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: Voir le mal partout?

              Posté par . Évalué à 0.

              Ça ne contredit rien du tout.

              Elles peuvent influer sur les gouvernements, ce n'est pas pareil.
              N'importe qui peut faire du lobbying auprès des institutions. Le monde du libre aussi fait du lobbying.

              L'obligation de passer par un juge dans HADOPI est clairement issue issue d'un lobbying anti-HADOPI. Par contre laisser des outils de flicage aux main du pouvoir c'est ça qui est dangereux pour la démocratie.

              Aujourd'hui la loi informatique et liberté protège tout un chacun sur les données agrégées par une société sur ses utilisateurs. Si vous avez fournit sciemment des informations, vous avez un droit d'accès et de répudiation sur celles-ci.

              Si une société rechigne à se conformer à la loi sur ce point, vous pouvez attaquer en justice pour faire valoir vos droits.
              • [^] # Re: Voir le mal partout?

                Posté par . Évalué à 2.

                "Par contre laisser des outils de flicage aux main du pouvoir c'est ça qui est dangereux pour la démocratie."

                De quel pouvoir parles-tu ? Du pouvoir exécutif ?
                Si c'est ça, il a déjà les "outils de flicage" puisqu'en respect des bonnes pratiques de séparation des pouvoirs, la police est sous sa responsabilité.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Voir le mal partout?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                N'importe qui qui a les moyens peut faire du lobbying. C'est précisément le problème puisque les personnes ont les moyens sont celles qui ont déjà monopolisé beaucoup de ressources.

                Les libristes ne font pas de lobbying, ils n'agissent pas dans les couloirs pour défendre des intérêts personnels, mais en vu et su de tous pour défendre l'intérêt général.
        • [^] # Re: Voir le mal partout?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je ne me savait pas investie du pouvoir de condamner des transnationales. Damnation, mes chevilles passeront-elles encore ma porte d'entrée ?

          Je donne simplement mon avis, qui peut tout à fait évolué quand il rencontre des remarques qui me paraissent pertinentes, et qui dans tout les cas peut être critiqué et remis en question dans tous les sens. On est loin de la condamnation, il me semble.

          Et je ne suis pas là entrain d'enjoindre tout le monde à faire comme moi, je lance simplement une conversation sur un sujet. D'ailleurs cela m'a permis de découvrir des projets qui m'intéresse.

          Tu condamnes Yahoo parce qu'il a obéi à la loi de l'état dans lequel il était, alors que je ne t'ai pas vu condamner la France qui a fait un procès au même Yahoo car Yahoo vendait des objets nazis (vente parfaitement légale au Etats-Unis). Deux poids deux mesures?

          Je suis opposé à toute forme de censure, ce qui comprends celles sur le révisionnisme et consort. Ce n'est pas parce que je ne me suis pas exprimé sur un sujet que tu peux en déduire que je suis d'accord avec les lois en vigueur. Si la peine de mort n'était pas encore abolit en France, je ne serait pas d'accord avec son application, même si je n'ai rien dit sur le sujet par ici.

          Ton argumentaire c'est de l'homme de paille : [http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_paille_%28rh%C3%A9tori(...)]

          Je ne dit pas qu'il ne faut pas faire affaire avec des entreprises chinoises, au contraire, les partenariats permettent des tentatives d'influence vers un progrès social. En revanche je trouve inadmissible de consentir à des chasses aux sorcières et autres misères sociales dans le seul but de s'accaparer un marché.

          Il y a une différence de taille : d'un côté la fourniture de données est volontaire, de l'autre elle est involontaire, c'est pour moi une grosse différence qui m'empêche de mettre les deux situations en relation.

          Je te suggère la lecture suivante : http://www.culture-libre.org/wiki/Discours_de_la_servitude_v(...)

          Ce n'est pas parce qu'une majorité s'adonne à la servitude qu'elle la conduit au bonheur et qu'il est bon de la suivre dans sa démarche.
          • [^] # Re: Voir le mal partout?

            Posté par . Évalué à 2.

            perso je suis d'accord avec Mathieu.

            Sans voir le mal partout, prenons par exemple moi même. J'ai eu un compte gmail pendant quelques années.
            Et bien voici en gros les informations extractibles :

            - Nom, prénom, téléphone, adresse.
            - mon RIB et ceux des mes amis qui me l'ont fait parvenir
            - le suivi de mes achats sur internet (mails de confirmation des sites marchands)
            - ou je vais en WE
            - ou je vais en vacances
            - des photos de moi, ma femme, mes gosses.

            Ca c'est du sur.
            Après en extrapolant un peu, ils doivent être capable d'identifier qui sont mes amis, ma famille, ou ils habitent, etc etc ,

            Donc bref oui ils n'en font rien aujourd'hui, mais oui je préfère ne pas leur donner ces infos.
            • [^] # Re: Voir le mal partout?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              C'est comme sur tous les webmail quoi, en quoi le webmail de Google est-il particulier sur ce point ?

              J'ai nettement plus d'infos sensibles chez Free que chez GMail, peut-être même infiniment plus, vu que je n'ai pratiquement rien de personnel chez GMail.

              Et Google a la politesse de me mettre quelques pubs discrètes et certes vaguement ciblées (bons coups de rigolades parfois) à moi, utilisateur du service, et non pas d'injecter dans mes messages des publicités reçues ensuite par tous mes destinataires, comme le font ses concurrents (ce qui m'énerve nettement plus).
    • [^] # Re: Voir le mal partout?

      Posté par . Évalué à 0.

      Encore une fois, j'aimerais te faire remarquer que ta manière "d'argumenter" est tellement gerbante que ça décrédibilise tout point de vue que tu défends.

      Comment peux-tu honnêtement utiliser des arguments si fallacieux, manichéens, de si gros foutages de gueule tout en restant "sérieux" ? Franchement, tu sais très bien que ton argumentaire populiste est fait pour séduire les plus crédules, mais arrêtes rien que pour respect pour ceux qui te lisent et qui ont un peu plus de 2 de QI.
  • # Et seeks alors ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dommage que tu n'utilise pas l'équivalent libre qu'est ... seeks.

    Bon, ok, c'est encore en développement, mais je l'utilise déjà a titre personnel tous les jours (ainsi que mon entourage).

    Tu peux soit utiliser un noeud publique, soit utiliser ton propre serveur (mais il ne faut pas être le seul a l'utiliser ... sinon cela n'a pas vraiment de sens).

    Seeks fait aussi proxy.

    -> la page du projet : http://www.seeks-project.info/
    -> les passerelles publiques recensées : http://www.seeks-project.info/wiki/index.php/List_of_Web_See(...)
    • [^] # Re: Et seeks alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne connaissais pas mais cela m'intéresse beaucoup, un mécanisme de recherche web décentralisé, c'est du bon, si en plus il y a un souci de respect de la vie privée c'est parfait.

      Merci pour l'info, je vais regarder ça. Comme quoi il est pas si inutile ce journal. :)
  • # OpenSearch

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    lxquick ne publie pas d'information OpenSearch (pour l'ajouter à la barre d'adresse d'Iceweasel). Dommage, ça avait l'air bien, mais je ne prend pas de moteurs de recherche si en retard.
  • # Tu peux aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Faire ton propre moteur de recherche avec Nutch : http://www.csquad.org/2010/01/11/nutch/
    Ou bien utiliser Yacy, le moteur de recherche distribué : http://yacy.net/

    Mes 0.02g de google bashing ;-)
  • # Un moteur de recherche neutre ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Les inquiétudes sur la vie privé me semble tout à fait légitime (et je me sens concerné). Mais quand même je me demande si la quête d'un moteur de recherche performant qui ne stocke pas d'information personnelle n'est pas vaine.

    Je m'explique.

    Google est performant, encore qu'il faudrait définir ce terme, ce qui est difficile dans la mesure où Google est devenu le "mètre étalon" en terme moteur de recherche. Google est performant donc parce que l'algorithme de pertinence des résultats produits des résultats effectivement intéressant mais aussi parce que la base de données derrière est énorme.

    Hors, maintenir à jour une base contenant des données aussi changeantes que des pages internet demande des moyens au moins aussi énormes que la base en question. Et des moyens ça coûte cher. Dans la mesure où le seul moyen de rémunération des moteurs de recherche est de vendre soit directement de l'information sur leur utilisateur soit la publicité ciblée grâce à ces informations, je ne vois pas trop comment quelqu'un de normalement riche (i.e qui ne souhaite pas balancer des centaines de millions sans retour sur investissement) pourrai mettre sur pied un moteur de recherche qui n'amasse pas d'informations et qui surtout ne les vend pas sous une forme ou sous une autre.
    • [^] # Re: Un moteur de recherche neutre ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Sauf à mettre en commun les moyens de plein de gens, par exemple une sorte de "WebCrawling@Home". Un peu ce que fait Yacy.
      • [^] # Re: Un moteur de recherche neutre ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ou à payer pour un service rendu (soyons fous!)

        Autrement dit, au lieu d'aller sur Google, de subir de la pub pour le produit Bidule, d'acheter le produit Bidule, de le payer un centime de plus que son "vrai" prix, lequel centime sert à financer la publicité qui nous le fait acheter, donc finance le service Google, pourquoi ne pas payer un centime à Google?

        Ça pourrait fonctionner sous forme d'abonnement :)

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Un moteur de recherche neutre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est pour ça que l'approche système distribué me paraît intéressante. Le coût est directement reporté sur chaque utilisateur, au lieu d'être payé par l'intermédiaire de publicités. En fait ça peut même faire possiblement baisser le coût, puisque tu ne te coltines plus le pompage de ressources à chaque intermédiaire.
      • [^] # Re: Un moteur de recherche neutre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Hello,

        effectivement, l'approche distribuée est séduisante car en plus de la répartition des coûts, elle permet sans doute un peu plus de neutralité: en répartissant les sources, on a statistiquement moins de biais dans la fourniture des réponses.

        Surtout que la recherche sur le Web est quelquechose d'ultrasensible: il n'y a qu'à voir comment le "googlerank" est primordial pour certains (pour tous ?).

        C'est également quelquechose de fondamental pour la neutralité du réseau ! Pas tant sous l'angle technique (des routeurs débiles qui relaient du trafic) mais sous l'approche sémantique: le contenu de cette toile gigantesque qu'est le web avec ses milliards de pages (X)HTML n'est humainement accessible QUE par les grâces d'un moteur de recherche.

        Pour donner un exemple non neutre, imaginez que TF1Bouygues se mette à faire un moteur de recherche Internet et qu'il ait du succès. Il pourrait très bien faire remonter uniquement les sites de mouvements politiques de droite ou ceux qui dénigrent certaines idées positives sur l'immigration et autres. Il pourrait également privilégier les sites de gogos dans les réponses aux recherches et carrément censurer l'accès à ceux qui ne lui plaisent pas (ex: je cherche "projet Tor" et il me retourne tout sauf ce qui parle d'anonymat en ligne). Imaginez un instant que ce service de recherche deviennent dominant (ça serait énorme mais pas impossible) !

        Je me demande comment les fournisseurs de ces services de recherches n'ont jamais été tenté de se monter un système rémunérateur sur ce qu'ils acceptent de référencer. Par exemple, si vous désirez être référencé sur Google ou Bing, il faut vous acquitter d'une participation financière ou bien, votre site doit être d'accord avec certaines idées et ne pas parler de telles autres (c'est déjà le cas mais c'est souvent défini par la Loi d'un pays).

        Si Internet est un bien commun, au même titre que la manière technique dont on s'y connecte, il me semble indispensable que les moyens d'y trouver de l'information soient également un bien commun.

        Jusqu'ici Google a été quasi-exemplaire... mais le risque pour que ça dérive est quand même énorme. Gageons que dans ce cas, la communauté apporte une réponse technique et morale (dans le sens prendre parti pour la neutralité). D'où l'idée au moins expérimentale de travailler sur un moteur de recherche réparti...
  • # mon compte gmail [...] continu de relayer les messages

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    je m'était déjà débarrassé de mon compte gmail (enfin il continu de relayer les messages mais je ne l'utilise plus en dehors de cela)
    Si ton compte Gmail continue de relayer tes mails, ils doivent pouvoir être analysés vu qu'ils passent sur le serveur non ?
  • # Abendidon

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je n'arrive pas à croire qu'il y ai encore des personnes geeks qui utilisent directement Google sans passer par le proxy qu'est Scroogle: pas de pub, pas d'intrusion dans la vie privée et les résultats de Google. Que du bon !
    http://www.scroogle.org

    ps: il y a ce qu'il faut pour l'ajouter à la barre de recherche de Firefox
    http://mycroft.mozdev.org/search-engines.html?name=scroogle
    • [^] # Re: Abendidon

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oula le design du site est un peu rude quand même. On croirait retourner dans les années 90.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.