Journal Sale temps pour les informaticiens lanceurs d'alerte

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
51
11
mar.
2016

Il n'y a toujours aucune loi dans aucun pays qui protège les lanceurs d'alerte, informaticiens ou non. Ernest BACKES (Clearstream), Edward SNOWDEN, Bradley MANNING, Serge HUMPICH, Hervé FALCIANI (HSBC), Sylvain PASSEMAR (Société Générale), Antoine DELTOUR (affaire Luxleaks)… ont tous bien morflé.
Dernier dommage collatéral en date à l'UNEDIC : http://www.silicon.fr/unedic-dsi-fraudeur-assurance-chomage-141238.html

  • # Hôpital … charité

    Posté par . Évalué à 10.

    Le patron fautif est remercié avec 160 000€ d'indemnité via rupture conventionnel, le lanceur d'alerte comme un mal propre… 2 poids 2 mesures :-(

    • [^] # Re: Hôpital … charité

      Posté par . Évalué à 7.

      L'affaire va faire du bruit, j'espère que le lanceur d'alerte viré sans sortira pas trop mal au prud'homme.

      • [^] # Re: Hôpital … charité

        Posté par . Évalué à 10.

        L'affaire ne va faire aucun bruit, au pire, un pet de mouche je te l'assure.

        Ça fait 20 ans que je travaille dans l'informatique de grands groupes industriels, des grosses structures de santé. Je peux te dire que des magouilles, j'en ai vu de mes propres yeux (détournement d'argent publique, corruption, népotisme). Tout le monde est de mèche, les commissaires aux comptes, les politiques, les managers, les patrons car chacun, à son niveau, a un intérêt à ce que cela dur.

        Rien ne changera et les seules personnes que j'ai vues en parler ont été réduites à néant dans le milieu professionnel et parfois ça les a poursuivi même dans leur vie personnelle.

        Alors un conseil, fermez vos gueules sinon vous aurez des ennuis. Vous me direz que peut-on faire ? Du coulage et du sabotage de l'intérieur, c'est plus intelligent et ça a plus d'impact et c'est assez jouissif de voir des projets se casser la gueule grâce à vous.

        Tous les systèmes politiques, économiques, médiatiques, juridiques, monétaires sont corrompus, dire le contraire est se mentir à soi-même.

        Combattons le système de l'intérieur !

        • [^] # Re: Hôpital … charité

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est néanmoins assez cocasse de voir un tel constat encourager à… reproduire le problème (coulage/sabotage/sabordage), à une autre échelle certes, plutôt qu'à tâcher de le contourner/mettre en lumière.

          Grosse fatigue ?

        • [^] # Re: Hôpital … charité

          Posté par . Évalué à 8.

          Vous me direz que peut-on faire ? Du coulage et du sabotage de l'intérieur, c'est plus intelligent et ça a plus d'impact et c'est assez jouissif de voir des projets se casser la gueule grâce à vous.

          c'est une forme de lutte super individuelle. J'entends bien que ça soit jouissif, mais comment est-ce que ça peut entraîner du changement ? Perso, je ne vois pas trop. As-tu déjà observé des effets positifs sur les structures suite à ce genre de stratégie ?

          • [^] # Re: Hôpital … charité

            Posté par . Évalué à 10.

            Oui par exemple j'ai déjà empêché l'arrivée d'infogérants (et donc favoriser des embauches en CDI), tuer des projets de développements donnés à des boîtes suite à du copinage ou de la manipulation de devis ou marchés publics, amener d'autres cadres sur des sujets de lutte salariale. C'est assez efficace mais il faut être patient, compétent techniquement pour démonter les projets et déterminé. Il ne faut pas jouer sur plusieurs tableaux, rester efficace mais être fidèle à ses idées et rester sur ses objectifs. Il faut utiliser les suiveurs et les neuneus à son avantage, ils sont facilement manipulables.

            Je n'aime pas les gens qui me disent : "je le fais parce-que je n'ai pas le choix". On a toujours le choix, mais on a pas toujours la paire de couilles qui va avec.

            • [^] # Re: Hôpital … charité

              Posté par . Évalué à 7.

              +1 pour ta dernière phrase, je l'imprime et l'encadre.

            • [^] # Re: Hôpital … charité

              Posté par . Évalué à -3.

              On a toujours le choix, mais on a pas toujours la paire de couilles qui va avec.

              Le courage est-il un attribut qui n'est caractéristique que des personnes possédant une paire de couilles ? Le courage serait-il un attribut exclusivement masculin ? La phrase aurait eu le même sens, et la même portée en la formulant : « On a toujours le choix, mais on n'a pas toujours le courage qui va avec ! » (j'y ai simplement substitué ton expression, quelque peu phallocrate, par un point d'exclamation — je suppose qu'elle avait pour but de souligner la détermination inébranlable que nécessite le courage).

              Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

              • [^] # Re: Hôpital … charité

                Posté par . Évalué à 10.

                C'est intéressant que tu soulèves la question, parce que ça se ramène en fait à définir le terme "courage".

                Les testicules fabriquent des spermatozoïdes, certes, mais ils ont aussi une fonction endocrine (hormonale). Un des produits synthétisés par le testicule est la testostérone. Outre son impact sur le plan physique (augmentation de la masse musculaire, pousse des poils, chute des cheveux, stimulation de la production de spermatozoïdes, stimulation du catabolisme et donc thermogénèse), la testostérone a un impact assez important sur le plan psy. Les hommes en insuffisance testiculaire souffrent notamment de fatigue et de dépression. À l'inverse, l'excès de testostérone est associé à une plus grande agressivité et à une augmentation des prises de risque (plus, bien évidemment, tout ce qui est comportements sexuels, de la drague appuyée aux excès en tout genre).

                Donc, pour faire court : il y a bien un lien entre paire de couilles, confiance en soi et prise de risque.

                Bien sûr, ça n'implique pas que seuls les hommes sont capables de faire preuve de courage, ni que c'est nécessairement une vertu (et le courage ne saurait se ramener à la prise de risque). Les gens avec un excès de confiance en eux ont tendance à faire un gros paquet de trucs très cons (comme poster un commentaire totalement hors-sujet en réponse à une personne qui exprimait juste sa désapprobation face à une expression perçue comme sexiste) par sous-estimation du risque et surestimation de leurs propres capacités. Mais en l'occurrence, la biologie colle assez bien à l'expression ;).

                Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

                • [^] # Re: Hôpital … charité

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Il suffit de remplacer la paire de couilles par une paire de gonades, et on supprime tout sexisme ! Et en plus de la testostérone est aussi produite par les ovaires.

                  • [^] # Re: Hôpital … charité

                    Posté par . Évalué à 9.

                    De la testostérone est effectivement produite par les ovaires, de même qu'un peu de progestérone est produit dans le testicule, mais ça n'est pas pour autant leur fonction principale.
                    Toutes ces hormones sont produites à partir du cholestérol, et modifiées par action enzymatique. La testostérone est un intermédiaire de la chaîne de synthèse de l'œstradiol. Elle est donc bien produite par l'ovaire, mais c'est pour être immédiatement convertie en œstradiol. Des quantités minimes de testostérone sortent de la cellule ovarienne.

                    Dans certaines situations pathologiques, l'enzyme qui réalise la conversion de la testostérone en œstradiolest peu ou pas efficace. Conséquence : la testostérone a le temps de sortir de la cellule (étant des hormones lipidiques, elles diffusent très facilement dans les parois cellulaires, qui sont aussi constituées de lipides) et l'œstradiol est synthétisé en quantité moins importante, voire pas synthétisé du tout.

                    On a un problème similaire chez l'homme qui présente un blocage enzymatique en amont de la testostérone : en effet, le cycle de synthèse est : progestérone - testostérone - œstradiol. Si le blocage se situe entre progestérone et testostérone, l'homme manquera de testostérone et sera en excès de progestérone. Les conséquences sont principalement prise de poids, dépression, et l'absence de pilosité peut orienter le diagnostic mais n'est pas un problème en soi.

                    L'œstradiol et la progestérone ont des effets sur l'humeur, mais ils ne favorisent pas la prise de risque. C'est pourquoi ça n'aurait pas grand sens de parler d'avoir des gonades. Ça serait moins sexiste, c'est sûr. Ça serait aussi moins juste. Je pense surtout que le problème est qu'on n'a pas à valoriser la prise de risque inutile. Avoir des couilles, c'est avoir tendance à prendre des risques. Le problème avec les risques, c'est qu'ils ont tendance à se réaliser et c'est pas toujours positif ;)

                    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

                    • [^] # Re: Hôpital … charité

                      Posté par . Évalué à 5.

                      pour revenir sur le sujet, prendre des risques de façon inconsidéré, ce n'est pas du courage, mais de l'imprudence ou de la témérité.

                      Et je ne crois pas que la testostérone augmente les capacités intellectuelles et de réflexions en même temps qu'elle augmente la prise de risque :)

                • [^] # Re: Hôpital … charité

                  Posté par . Évalué à 2.

                  les comportements à risque sont aussi causés par certaines bactéries…. et là-dessus nous sommes à peu près égaux entre hommes et femmes…

                  http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/sante-toxoplasmose-modifie-profondeur-jeu-chat-souris-49074/

              • [^] # Re: Hôpital … charité

                Posté par . Évalué à 10.

                Bof, ta remarque me paraîtrait pertinente si je n'entendais pas régulièrement des femmes employer l'expression "Je m'en bats les couilles" ou "tu me casses les couilles" …

              • [^] # Re: Hôpital … charité

                Posté par . Évalué à -9.

                Ok Caroline Fourest c'est noté.

              • [^] # Re: Hôpital … charité

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Le courage est-il un attribut qui n'est caractéristique que des personnes possédant une paire de couilles ?

                Absolument pas, c’est une expression. Les chauves aussi peuvent s’arracher les cheveux sur un problème.

                C’est Diam’s qui disait :

                J'ai tellement fait de featurings que t'as des rides putain d'MC!
                Tu cherches tes couilles, mais elles sont cachées dans mon string!

            • [^] # Re: Hôpital … charité

              Posté par . Évalué à 9.

              Ton premier message pouvait laisser penser que tu sabotes absolument tout ce que tu peux saboter. Si je te lis bien, ça ne semble pas être le cas. Tu as donc des critères et des objectifs pour guider ton action. Comment les as-tu déterminé ? Et éventuellement, quels sont-ils ?
              Et, ce que je trouve vraiment problématique, c'est que, tel que tu le présentes, il s'agit d'une action purement individuelle. Se pose donc aussi la question de ta légitimité.

              deux trucs annexes en passant :
              N'en connaissant pas les détails, je ne porte pas de jugement sur tes actions.
              Je ne te demande pas de rentrer plus que de raisons dans les détails. Je pense que tu es conscient que des détails trop précis pourraient permettre de t'identifier, ce qui n'est pas mon objectif (et qui pourrait te poser des problèmes).

              Je n'aime pas les gens qui me disent : "je le fais parce-que je n'ai pas le choix". On a toujours le choix,

              En théorie oui, en pratique, c'est pas toujours si clair que ça. Les choix s'expriment rarement sous la forme "fais ou ne fais pas tel truc" ou "fais A ou B". C'est souvent un ensemble de choix qui s'entremêlent dans un ensemble de conséquences, au point parfois que si on ne prend pas un peu de recul, on peut même ne pas se rendre compte qu'il y a des choix.

              mais on a pas toujours la paire de couilles qui va avec.

              Parlons plutôt de conscience politique, de détermination, de force de caractère et de conditions matérielles (c'est plus facile d'assumer quand t'es un homme célibataire bien payé que quand t'es seul(e) à élever tes trois enfants avec ton demi-smic). D'une part, ça me parait plus pertinent que les gonades masculines, et d'autre part, ce sont des choses qui peuvent se construire dans le temps (contrairement aux couilles).

              • [^] # Re: Hôpital … charité

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 11/03/16 à 16:47.

                Tu as donc des critères et des objectifs pour guider ton action

                Exactement, j'ai mes propres critères : justice, égalité en droit, honnêteté, loyauté, souveraineté, fidélité, pragmatisme, logique, honneur, fierté.

                N'étant pas un adepte du concept de démocratie, je n'agis pas en fonction de ce qui est interdit ou pas, mais en fonction de mes critères moraux (le bien / le mal).

                il s'agit d'une action purement individuelle

                Cela ne peut se faire que comme cela dans le monde professionnel où il est facile de corrompre des individus. En étant seul, j'écarte le fait de pouvoir être identifié. Attention, je parle de coulage, pas de sabotage, la nuance est importante. Tout ce que je fais est légal. Je ne fais que diriger le sens du vent et prendre le pas sur les individus les plus faibles (ceux qui adhèrent au système et qui en sont esclaves, donc faibles).

                Je pense que tu es conscient que des détails trop précis pourraient permettre de t'identifier

                Au pire, je m'en fiche, si je suis identifié, je quitte le poste. Je suis libre, sans moyen de pression sur moi, sans aucun crédit bancaire. Je n'ai aucun moyen de communication rattaché à mon nom (abonnement internet, smartphone…).

                En théorie oui, en pratique, c'est pas toujours si clair que ça.

                Je te l'accorde, mais en "pratique", c'est une excuse pour se donner bonne conscience. Les choix impliquent des conséquences. La question est donc : est-on assez fort pour assumer les conséquences ? Je n'ai pas de réponse tranchée, je pense que cela dépend de chaque individu. Je peux concevoir que certaines personnes ne sont pas assez fortes, très bien, mais je ne veux pas les entendre se faire passer pour fortes (arrogance, mépris, cynisme).

                Parlons plutôt de conscience politique, de détermination, de force de caractère et de conditions matérielles

                Je n'adhère pas au discours féministe. Le féminisme, SOS racisme, les mouvements LGBT et toute la merde du même acabit n'ont pour unique raison d'être : l'abandon de la classe ouvrière par le parti socialiste au sens large.

                On a jamais autant sali les femmes que depuis l'avènement des mouvements féministes :

                • remise en cause du droit à l'avortement,
                • TVA augmentée sur les produits d'hygiène féminine,
                • prostitution médiatique à peine dissimulée,
                • prostitution commerciale (allégorie du sperme pour des yaourts sur un corps de femme),
                • lapidation dans certains pays,
                • inégalité salariale,
                • en plus de la vie familiale, les femmes assument une vie professionnelle (double tâche).

                Les féministes sont les nouveaux esclavagistes capitalistes, ne trouvant plus d'immigrés, ils utilisent les femmes à moindre coût. C'est cru, direct, mais c'est ce que je pense.

                • [^] # Re: Hôpital … charité

                  Posté par . Évalué à 8.

                  N'étant pas un adepte du concept de démocratie

                  Si tu appelles démocratie le type d'organisation dans lequel nous vivons en France (la Ve République), je ne suis pas fan non plus. Par contre, je pense qu'il y a beaucoup à explorer sur la démocratie comme mode de prise de décision en commun, et sur comment ça peut se mettre en oeuvre à différentes échelles (locale, régionale, nationale, …)

                  Exactement, j'ai mes propres critères : justice, égalité en droit, honnêteté, loyauté, souveraineté, fidélité, pragmatisme, logique, honneur, fierté.

                  il faut préciser quelques trucs là :
                  loyauté/fidélité : envers qui/quoi ? (manifestement pas envers les couches hiérarchiques de ton employeur)
                  souveraineté : de qui ? sur quoi ? (et comment tu inscris des actions d'inspiration purement individuelle là dedans. Souveraineté => souverain => règles à respecter)

                  A mon avis, il y a plusieurs formes d'honnêteté, les faciles (sur le plan matériel ou intellectuel), et les plus difficiles (envers soi-même et envers les autres). Comment tu définirais ta notion de l'honnêteté ?
                  Question subsidiaire : quand tu interviens sur un projet en masquant que ton objectif réel est de le faire capoter, est-ce que c'est honnête ?

                  Est-il juste de "prendre le pas sur des individus plus faibles", éventuellement contre leur intérêt ou leur volonté mal affirmée, pour atteindre tes objectifs ?

                  honneur, fierté

                  Ça, je laisse. Ce sont des choses très subjectives. Chacun définit ce qui fait sa fierté et son honneur.

                  pragmatisme, logique

                  Là, on peut se retrouver.

                  je parle de coulage, pas de sabotage

                  Ok. Tu n'aurais pas dû le mettre dans le commentaire auquel je répondais au départ. Et je n'aurais pas dû l'isoler ("coulage/sabotage/sabordage").

                  Je te l'accorde, mais en "pratique", c'est une excuse pour se donner bonne conscience.

                  Certes, se dire qu'on n'a pas le choix, ça peut parfois être une solution pour ne pas avoir à faire face à sa propre impuissance, mais je ne suis pas sûr que ça soit toujours le cas. Le fait de choisir de se faire maltraiter au travail pour assurer le bien-être de sa famille, est-ce que ça donne vraiment bonne conscience ? et est-ce que c'est vraiment toujours un signe de faiblesse ?

                  Les choix impliquent des conséquences. La question est donc : est-on assez fort pour assumer les conséquences ? Je n'ai pas de réponse tranchée, je pense que cela dépend de chaque individu.

                  Je ne pense pas que la question du choix se résume à une question de force. Pour prendre un exemple très personnel, j'ai démissionné il y a quelque temps en ayant de très sérieux doutes sur ma capacité à rebondir, pour tout un tas de raisons. Doutes qui se sont révélés justifiés, vu que je suis encore dans l'impasse. Je n'ai pas l'intention de rentrer plus dans les détails, mais je pense qu'il y aurait de quoi dire que j'ai fait un choix dont je n'avais pas la force d'assumer les conséquences, et pourtant …

                  Je peux concevoir que certaines personnes ne sont pas assez fortes, très bien, mais je ne veux pas les entendre se faire passer pour fortes (arrogance, mépris, cynisme).

                  ouais, ok, mais bon, c'est pas la majorité, si ?

                  Alors un conseil, fermez vos gueules sinon vous aurez des ennuis.

                  Comment tu le vois ça ? c'est un conseil de fort ? de faible ? pour des forts ? pour des faibles ?
                  J'ai l'impression que tu te classes dans la catégorie des forts, et pourtant, je trouve que ce conseil ne cadre pas. Alors je ne suis pas en train de t'accuser d'être faible. C'est plutôt que ça me conforte dans l'opinion qu'évaluer les prises de décision sur le seul critère force/faiblesse est insuffisant.

                  Je n'adhère pas au discours féministe.

                  Ce n'était pas mon propos. je voulais re-politiser la question du choix, plutôt que de la laisser une simple question de qualités individuelles.

                  Puisque tu en parles, je ne pense pas qu'il y a un seul discours féministe. Il y a plusieurs courants féministes avec des discours différents. À titre personnel, je me perçois comme féministe, dans le sens ou je ne pense pas qu'un homme soit supérieur à une femme par essence, je pense que notre société est patriarcale et oppresse les femmes (je ne dis pas que seules les femmes sont oppressées, mais qu'elles sont un peu plus oppressées que les hommes) et je préférerais que ce ne soit pas le cas. Par contre, à moins que tu y tiennes, je n'ai aucune intention de rentrer dans le débat pour trier entre le bon et le mauvais féminisme.

                  Les féministes sont les nouveaux esclavagistes capitalistes, ne trouvant plus d'immigrés, ils utilisent les femmes à moindre coût. C'est cru, direct, mais c'est ce que je pense.

                  Tu as le droit de le penser. C'est cru, c'est direct, mais sans étayer un minimum, c'est aussi pas très convaincant.

                  • [^] # Re: Hôpital … charité

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Par contre, à moins que tu y tiennes, je n'ai aucune intention de rentrer dans le débat pour trier entre le bon et le mauvais féminisme.

                    A quoi reconnait-on un bon féminisme et un mauvais féminisme ?

                    • [^] # Re: Hôpital … charité

                      Posté par . Évalué à 4.

                      de la même façon que les chasseurs

                    • [^] # Re: Hôpital … charité

                      Posté par . Évalué à 3.

                      A quoi reconnait-on un bon féminisme et un mauvais féminisme ?

                      Et bien je ne sais pas :-)

                      Dans un contexte ou l'affirmation "Les féministes sont les nouveaux esclavagistes capitalistes" serait étayée, la question aurait pu être pertinente (note bien le conditionnel).

                      Sinon, le fait est que j'ai quelques réserves sur certains aspects de certains discours féministes. Statistiquement, il n'y a aucune raison pour que toutes les féministes disent des trucs vrais tout le temps. Pour autant, les trucs qui me chagrinent portent sur des aspects secondaires de ces discours. Et en continuant à réfléchir sur la question et à lire des trucs, il se pourrait que je change d'avis (ça m'est déjà arrivé, notamment sur la pertinence de l'organisation d'événements non mixtes). Du coup, pour le moment, je garde ça pour moi.

                      • [^] # Re: Hôpital … charité

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Il y a un point commun sous-jacent dans vos discours, que ce soit pour le discours "féministe" , l'orientation discrète de chacun au niveau de chacun des politiques salariales et fonctionnement des projets, etc…

                        Celui d'avoir ses propres valeurs, et ne pas considérer qu'elles sont modifiables/oubliables/… au plus offrant ou suivant les conditions (pas forcément être complètement rigide, mais pas faire comme le gouvernement "les droits de l'homme ? On s'en fout")

                        De facto, on est sur un site où il y a un biais plus fort sur ce point, vu que le principe de valeur morale est une des bases du libre.
                        Malheureusement, de mon point de vue, cette position n'est pas forcément partagée dans la société.
                        Combien de personnes IRL suivent le coté émotionnel des choses sans guère de recul , réflexion ?
                        Combien de personnes sont près à oublier des valeurs sous des prétextes fallacieux? (sécurité, liberté toussa. Egalité,respect vs "discrimination positive", …)

                        Il faut bien entendu différencier le discours, parfois provoquant, des pensées réelles, mais amha, c'est une des principales différences entre ce que ketchupenz appelle les "forts" et les "faibles".

        • [^] # Re: Hôpital … charité

          Posté par . Évalué à 10.

          Combattons le système de l'intérieur !

          C'est ce que disent tous ceux qui se sont laissés pourrir par lui.

        • [^] # Re: Hôpital … charité

          Posté par . Évalué à 3.

          Alors un conseil, fermez vos gueules sinon vous aurez des ennuis. Vous me direz que peut-on faire ? Du coulage et du sabotage de l'intérieur, c'est plus intelligent et ça a plus d'impact et c'est assez jouissif de voir des projets se casser la gueule grâce à vous.

          Jouissif mais a un niveau tout juste local. Rendre ça public a bien plus d'effet sur la personne et fera surement réfléchir ses copains. Pour ta solution il fait déjà avoir une place de «décideur» pour avoir un réel poids dans ce genre de décision.
          Le système de l'omerta n'est jamais bon.

    • [^] # Re: Hôpital … charité

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/03/16 à 12:41.

      En Belgique c'et co pire, les lanceurs d'alertes sont illégaux (c'est illégal de nuire a l'image de la société pour qui on travail).

      Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

      • [^] # Re: Hôpital … charité

        Posté par . Évalué à 3.

        En France aussi, tu as une obligation de loyauté vis-à-vis de ton employeur, mais ça ne va que jusqu'au licenciement, d'une part, et d'autre part, ça ne s'étend pas jusqu'à interdire de signaler des pratiques illégales.

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Hôpital … charité

          Posté par . Évalué à -1.

          mais ça ne va que jusqu'au licenciement,

          Si, ça peut. Y a des gens qui se sont fait lourder pour avoir dit du mal sur leur employeur de façon publique (de mémoire, via Facebook, les likes étant visibles des amis des amis).

          • [^] # Re: Hôpital … charité

            Posté par . Évalué à 6.

            Oui, c'est précisément ce que j'ai dit ;).

            J'ai dit :

            mais ça ne va que jusqu'au licenciement

            Et non pas :

            mais ça ne va pas jusqu'au licenciement

            Sous-entendu : tu peux te faire virer, certes, mais tu ne risques pas de prison ou d'amende (contrairement à ce qui semble être prévu en Belgique, d'après le message auquel je répondais, puisque pour moi, "c'est illégal" signifie "Tu vas avoir une amende et/ou de la taule).

            Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Hôpital … charité

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Lorsque la loi n'est pas respectée, il faut le dénoncer et c'est anormal d'être puni (licencié) pour cela. Même un militaire ou un policier doit désobéir à un ordre illégal, c'est son devoir.

          • [^] # Re: Hôpital … charité

            Posté par . Évalué à 10.

            Personne ne dit le contraire, tout le monde dit juste qu'après il faudra assumer seul contre tous d'être le gentil.

            Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

          • [^] # Re: Hôpital … charité

            Posté par . Évalué à 6.

            doit désobéir à un ordre illégal, c'est son devoir.
            À un ordre manifestement illégal… D'où toute la subtilité de la façon dont les ordres suggestions discrètes et non écrites sur l'étouffement de tel ou tel aspect du travail sont envoyées !

  • # Que les larbins se taisent…

    Posté par . Évalué à 8.

    Pourquoi ceux qui détiennent le pouvoir donneraient-ils à d’autres la possibilité saper leur pouvoir ? Pourquoi voudraient-ils accorder un droit de regard sur leurs actions ?

    Non. Il n’y a pas de pardon pour ces gens-là. Il n’y en aura pas. Il ne faudrait pas donner de mauvaises idées à d’autres.

    • [^] # Re: Que les larbins se taisent…

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est bien pour cela qu'on a le droit à la désobéissance civile uniquement si on nous demande de faire quelque-chose d'illégal ET qui met en danger la vie d'autrui.

      • [^] # Re: Que les larbins se taisent…

        Posté par . Évalué à 10.

        "la désobéissance civile" en France en 2016 c'est :

        • l'arrivée du RAID ou de la BRI à 06 H 00 du matin devant tes enfants,
        • 4 jours de garde à vue,
        • une assignation à résidence (tu perds ton emploi),
        • une fiche S à la DGSI,
        • éventuellement de la prison ou une pression financière.

        Alors qui se lance ?

        • [^] # Re: Que les larbins se taisent…

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Non, depuis les attentats, ils ont le droit de venir quand ça leur chante.

        • [^] # Re: Que les larbins se taisent…

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          l'arrivée du RAID ou de la BRI à 06 H 00 du matin devant tes enfants,
          4 jours de garde à vue.

          Ca c'était avant l'état d'urgence imposé par le parti des salopards.

          Maintenant

          • l'arrivée du RAID ou de la BRI à toutes heures devant tes enfants,
          • Garde à vue sans limite ( vite un petit coran trouvé sur ta table de nuit)

          Tout le monde a un cerveau. Mais peu de gens le savent.

  • # en france, protection des sources d'un journaliste

    Posté par . Évalué à 2.

    Il n'y a toujours aucune loi dans aucun pays qui protège les lanceurs d'alerte, informaticiens ou non

    en france il y a la protection des sources quand un journaliste publie des données.

    • [^] # Re: en france, protection des sources d'un journaliste

      Posté par . Évalué à 8.

      Ce n'est pas exactement la même chose.

      La protection des sources, c'est le droit, pour un journaliste, de refuser de divulguer le moyen par lequel il a obtenu une information. Par contre, une fois ce moyen identifié, les personnes impliquées sont accessibles à une sanction.

      La protection des lanceurs d'alertes, c'est le droit, pour un citoyen, de signaler une pratique illégale et/ou contraire à l'intérêt public, sans être accessible à une sanction, même après une éventuelle rupture de l'anonymat (si anonymat il y a).

      Quand une information est publiée, les méta-données sont tout aussi importantes que l'information en elle-même. Si mon concierge me révèle que François Hollande œuvre en secret pour prendre le pouvoir et transformer la France en junte, avec l'appui de l'armée, ça a moins de poids que si c'est le chef de l'état-major de l'armée de terre qui dit la même chose. D'où l'importance de protéger les lanceurs d'alerte. Snowden a eu autant de poids parce qu'il témoignait à visage découvert, et qu'il connaissait la NSA puisqu'il y travaillait. S'il avait été anonyme, ça aurait fini dans les oubliettes du web comme tout ce qui se disait auparavant sur la NSA.

      Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: en france, protection des sources d'un journaliste

        Posté par . Évalué à 6.

        Snowden a eu autant de poids parce qu'il témoignait à visage découvert, et qu'il connaissait la NSA puisqu'il y travaillait. S'il avait été anonyme, ça aurait fini dans les oubliettes du web comme tout ce qui se disait auparavant sur la NSA.

        C'est pas si évident : il avait quand même une bonne tripotée de documents prouvant ses dires. Ça aurait pu suffire. Peut-être.

        Mais c'est sûr que la personnification à outrance (son nom, ses interviews, sa copine, etc.) ont du décupler l'intérêt médiatique.

    • [^] # Re: en france, protection des sources d'un journaliste

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ça vient de sauter aussi ça. Ça a été remplacé par la protection du journaliste (et plus des sources).

  • # Lanceur d'alerte ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Sans dénigrer aucunement ce que ces gens font, peut-on vraiment parler de "lanceur d'alerte" ?
    Si je prend le dernier cas, celui du lien, il y a là une personne qui dénonce la fraude d'une autre personne officiant dans la même structure. Ok. Mais est-ce vraiment un lanceur d'alerte ?
    Si je prend la définition wikipedia de lanceur d'alerte :

    le lanceur d'alerte désigne une personne ou un groupe qui estime avoir découvert des éléments qu'il considère comme menaçants pour l'homme, la société, l'économie ou l'environnement

    Que cette personne soit un dénonciateur (et donc sincère, sans mauvaises intentions au contraire d'un délateur) oui. Mais je ne vois pas en quoi c'est un lanceur d'alerte.

    • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est un lanceur d'alerte (pour moi) parce qu'il dénonce la corruption qui est un sport national en France. La seul et unique raison de sa puissance économique. Une fois qu'on connait le niveau très faible de notre industrie qui nomme innovation la trouvaille qui nous fera dépenser 10 centimes de plus pour du PQ. Une fois qu'on connait le classement de la France parmi les pays les pays les plus corrompues de la planète. On sait que la corruption est un problème et qu'il mérite qu'on lance l'alerte.

      • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Que les industriels français soient infoutus d'innover, c'est tout à fait exact sauf dans certains domaines assez spécifiques, assez lourds et assez anciens (le TGV, le nucléaire). Mais j'ai du mal avec

        La seule et unique raison de sa puissance économique

        Pour moi, la corruption aurait plutôt tendance à faire baisser la puissance économique d'un pays, parce qu'elle permet de distordre les mécaniques de concurrence, qui encouragent généralement l'amélioration. tu peux développer ?

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Évidement il y a des gens qui travaillent derrière (un tout petit peu) mais sans marché extérieur la France n'aurait pas de marché intérieur, pas beaucoup de routes, d'aéroports, d'or ni de diamants… Et sans corruption il n'y aurait pas de marché extérieur. Donc peut être pas la seule et unique mais au moins la plus importante, une condition sans laquelle il n'y aurait pas de marché donc pas de travail à fournir si sérieux soit-il.

          Voilà ce qu'en dit dans une interview de libération Daniel Lebègue président de l’ONG de lutte contre la corruption « Transparency International France » :

          « Cela fait des années que nous essayons de convaincre le gouvernement et les parlementaires de modifier un système français d’enquête et de sanction inefficace. Une preuve ? Depuis quinze ans que la France a signé la convention de l’OCDE, la justice française n’a pas condamné une seule entreprise pour des faits de corruption. »
          http://www.liberation.fr/france/2016/02/17/transparency-contre-la-corruption-des-progres-de-grande-ampleur-sous-hollande_1433813

          Bon il est sacrément optimiste dans le reste de l'interview mais je pense qu'en privé il dirait pas exactement la même chose et puis ça lui passera.

      • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Une fois qu'on connait le classement de la France parmi les pays les pays les plus corrompues de la planète.

        Aurais-tu une source pour ça ? Que le situation ne soit pas parfaite, soit, mais qu'elle soit pire qu'ailleurs. Si je prends le classement de transparency (qui est tout à fait critiquable, comme nombre de classement), la France est dans la moyenne européenne (26e sur 175 au niveau mondial), et l'Europe globalement peu corrompue.

        La corruption est problématique en France, mais je dirai plutôt qu'elle l'est malgré son niveau modéré.

        • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

          Posté par . Évalué à -2.

          Au vu des PIB respectifs des pays du classement en valeur ajouté j'ai peur que la France soit en effet bien dans les premiers. Pour être corrompue il faut être deux, un qui donne et un qui reçoit.

      • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il dénonce la corruption au sens large (mais il manque un peu de données pour ça, non ?) ou une corruption ?
        Ce n'est pas vraiment la même chose.

        • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 11/03/16 à 22:40.

          Dans ce cas, je dirais qu'il a dénoncé UNE corruption.
          Mais le résultat final indique que c'est LA corruption générale (sinon il n'aurait pas été viré, et le chef n'aurait pas être remercié financièrement au premier sens du terme).

    • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La fraude à l'assurance-chômage n'est-elle pas menaçante pour l'économie ?

      • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

        Posté par . Évalué à -4.

      • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Là n'est pas la question en fait.

        Son action vise-t-elle à mettre au grand jour une fraude à l'assurance-chômage plus ou moins massive/organisée ou c'est juste quelqu'un qui a révélé que quelqu'un plus haut que lui fraudait ?
        Si c'est le premier cas alors je veux bien entendre le terme de lanceur d'alerte. Si c'est le deuxième non, ce n'en est pas un.

        Encore une fois, histoire que les propos ne soient pas mal interprétés, je ne juge absolument pas l'intérêt d'avoir dénoncé cette situation, c'est juste une histoire de terme. Je trouve qu'il manque un poil de vision global pour passer dans le cadre de lanceur d'alerte. Le problème c'est que sinon ça va faire comme beaucoup d'autres choses, ça va juste devenir un terme fourre-tout qui ne voudra plus rien dire.

      • [^] # Re: Lanceur d'alerte ?

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 12/03/16 à 12:29.

        Ceci n'est-il pas un argument (un de plus) en faveur de la liberté de choisir son assurance chômage ?

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 14/03/16 à 09:01.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 11/03/16 à 14:26.

      C'est bien, c'est fait pour foutre la trouille à ceux qui ont encore du boulot…

      La pauvreté, le nouveau fouet du Père Fouettard.

    • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Inutile, méchant, raciste et complètement hors sujet.
      Un admin ici pour bannir ?

      • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

        Posté par . Évalué à -10.

        Inutile, méchant, raciste et complètement hors sujet.

        Il n'y a rien de raciste dans ma remarque ni de méchant (je suis factuel), et c'est totalement dans le sujet qui est la persécution des lanceurs d'alerte. La France se serait honoré par exemple d'avoir accordé le droit d'asile à Edward Snowden plutôt que d'accueillir un des terroristes qui ont massacré des Français au Bataclan et de construire des bidonvilles. Mais c'est la Russie l'a fait. Changement d'époque.

        En revanche ta réaction est volontairement méchante et intolérante, en un mot "fasciste", comme tu dirais.

      • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

        Posté par . Évalué à 4.

        dénonciation calomnieuse ?
        A moins que le commentaire ait été modifié entre temps, il n'y a aucun rappel à une race, ni aucune discrimination, comparaison, ou méchancetée.
        Il fait état de son opinion et se réfère à des faits (la jungle de calais etc… sont beaucoup plus proche d'un bidonville qu'autre chose).

        Le seul point qui pourrait être litigieux, c'est le choix du mot "hordes", mais cela reste bien loin du niveau ton commentaire et de ton appel à la vindicte administrative…

        œil , paille poutre …

    • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Tiens, il y a des adeptes de l'extrême-droite antisémite qui traînent sur LinuxFR ? Page perso : http://www.egaliteetreconciliation.fr

      • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

        Posté par . Évalué à 10.

        T'es nouveau ici?

        Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

        Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 11/03/16 à 14:50.

        On dirait aussi qu'il y a des adeptes de France 2 ;) et de Valls.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 14/03/16 à 09:02.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 12/03/16 à 21:37.

        E&R tiennent moins de l'extrême droite que des ânes extrêmes. Et c'est méchant pour les ânes.

        • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

          Posté par . Évalué à -10.

          E&R tiennent moins de l'extrême droite que des ânes extrêmes. Et c'est méchant pour les ânes.

          On voit que tu ne sais pas de quoi tu parles parce que tu es incapable d'avancer le moindre argument. Tu n'as probablement jamais lu aucun livre d'Alain Soral, ce qui t'autorise à en parler.

          • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

            Posté par . Évalué à 2.

            Je sais tellement peu de quoi je parle que j'édite des brochures sur le sujet.

            • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Argument d'autorité, c'est un indice d'incompétence.

              • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

                Posté par . Évalué à 6.

                C'est pas faux. En même temps, j'ai autre chose à faire que perdre du temps à faire l'éducation d'un soralien. Je suis parfaitement pour qu'on laisse parler ces gens : ils sont les meilleurs outils de leur propre discrédit.

                Et puis de temps en temps, on peut sortir une compilation, c'est rigolo. Deux fois. Une fois quand on sort la blague, et une seconde quand on se dit que certains les prennent au sérieux.

                Les blancs prennent les blacks pour des putes (ce qu’elles sont le plus souvent).

                Dans 10 ans ton corps sera tout sec, et avec ton gros pif sémite, tu ressembleras à un vieux chef indien ! Sur le marché du travail tu ne vaudras plus rien…

                Les Maghrébins, vous parlez fort et vous êtes d’une lâcheté, sur le terrain, inouïe

                Nous, on se met pas à hurler, à pleurnicher, y’a pas de youyous, etc. C’est deux cultures.

                Putes ukrainiennes, c’est un pléonasme

                On a un afflux massif, je dirais, de la pire racaille que l’humanité ait porté, c’est-à-dire les Rroms de l’Est, albano-roumano-etc.

                On a vu le petit Elkabbach – là, c’est mon analyse un peu plus racialo-communautaire –, qui est le petit sémite séfarade, se soumettre finalement comme une femme à quelqu’un [Poutine] qui représente encore, je dirais, la virilité aryenne, d’une certaine manière - même si elle est slave. Et ça, c’est la juste hiérarchie traditionnelle, vous voyez. Quand Poutine ouvre sa gueule, un Elkabbach la ferme. Et c’est comme ça que doit se concevoir un monde qui fonctionne bien.

                Pleurer face à la caméra pour tirer les larmes du goy et lui faire les poches. C’est une évidence, on le voit.

                Mon monde à moi, qui est le monde de la pudeur du Nord, de la pudeur héléno-chrétienne, de la retenue, de l’émotion subtile, etc., a été dévasté par la vulgarité séfarade, il faut le dire, judéo-méditerranéenne.

                Plus vous entrez sèchement, plus votre sentiment de la pénétrer sera fort

                La femme est profondément inapte à cette activité sérieuse et exigeante qu’est la pensée

                l’ensemble des efféminés du tertiaire dont la conscience politique se limite au droit de se faire enculer

                D’abord un doigt de femme pour finir par une bite d’immigré

                Moi, E&R, c’est trois à quatre heures de travail par jour. Produire ce que je suis en train de produire là, y compris les risques, c’est des milliers d’heures de lecture, c’est un cerveau qui représente en terme de valeur ajoutée beaucoup, beaucoup d’argent, c’est des années et des années de lecture, d’analyse, de combat, de prises de risques, etc… Tout ça, ça vaut cher. Mais évidemment, nous ne sommes pas dans le monde du commerce, donc nous n’avons pas l’obscénité de vous dire combien ça vaut, combien ça vaut normalement de consommer une vidéo de Soral comme la mienne […] en terme de valeur pédagogique.

                Bref…

              • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

                Posté par . Évalué à 4.

                Ce n'est pas un argument d'autorité, juste une réponse directe à "On voit que tu ne sais pas de quoi tu parles", qui me semble dans ce contexte largement valide.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Merci de rester courtois dans les échanges conformément aux règles de modération.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

      Posté par . Évalué à 4.

      Si Edward Snowden était venu illégalement en France pour y demander l'asile, il ferait partie de ce que tu appelles "hordes d'immigrés clandestins".

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

        Posté par . Évalué à -10.

        Oui, mais, pour son malheur, il n'en faisait pas partie. Tout le monde n'a pas la chance d'être un délinquant.

        Rappel : pénétrer illégalement dans un pays est un délit, et celui qui se rend coupable d'un délit est appelé un délinquant.

        • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

          Posté par . Évalué à 5.

          Tout le monde n'a pas la chance d'être un délinquant.

          Il me semble que le DoJ a une opinion differente sur le faite que ca soit pas un delinquant. 'fin j'dis ca, j'dis rien, hein.
          Apparement, les espions et voleurs (si j'en croit les charges du doj) sont plus respectables que des peres de familles luttant pour leur vie.

          Ca me parait pas tres coherent avec la ligne de ton parti. Quoique, yen a un qui est blanc, et l'autre pas. Au final, ca parait coherent.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

            Posté par . Évalué à 4.

            Y'a aussi un truc qui s’appelle la juridiction dans le droit…

            Est ce qu'une femme adultère est une criminelle qui mérite le fouet ou la lapidation ?
            Perso je ne pense pas.
            En france non.
            Chez cerains de nos "amis" (UAE) si tout à fait.

            Et là c'est pour le même fait qui se produit en deux pays.

            Pour un espion/… on a deux faits suivant dans quel pays on se place.
            C'est à dire le "dangereux criminel à éliminer" pour un pays peut être un "héros qui a évité le massacre d'innocents en prévenant d'une attaque ou de manoeuvres".

            De plus j'ai beaucoup aimé le petit coté émotionnel de ton commentaire "c'est des père de famille luttant pour leur vie" … ou alors des célibataire essayant de récupérer des sous ou …
            Qu'il y ait une population ne veut pas dire qu'il n'y en a pas d'autres.
            (et puis lutter pour leur vie , tu as ce qu'on appelle la demande d'asile politique, et donc tu n'es plus clandestin quand tu es en demandes d'asile politique \o/ (et une fois qu'elle est accepté, non plus. C'est si elle est refusé en appel que tu deviens clandestin. Ca te fait en moyenne 5 ans sur le territoire national de mémoire … )

            • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

              Posté par . Évalué à 3.

              Y'a aussi un truc qui s’appelle la juridiction dans le droit…

              Sans deconner! J'aurais jamais cru.
              Pas coupable en france, certes, mais on l'aurait tres probablement renvoye aux us s'il etait venu chez nous.
              Si la France etait si convaincu qu'il n'etait pas un delinquant, je pense que snowden aurait prefere venir chez nous qu'en russie.

              De plus j'ai beaucoup aimé le petit coté émotionnel de ton commentaire

              Tentative de contre balancer un commentaire a peu pres aussi emotionnel (juste pas la meme emotion) ;-)

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

              Posté par . Évalué à 1.

              Code pénal de 1810.Code pénal de 1810

          • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

            Posté par . Évalué à -10.

            Snowden n'est pas un délinquant au regard de la France car il n'a pas commis de délit en France.

            Les pères de famille qui abandonnent leur famille et leur pays aux mains de terroristes… Belle vision du rôle de chef de famille et de la virilité en général.

            Je ne suis dans aucun parti politique.

            • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu paries combien qu'on l'aurait extradé (et donc considéré comme un delinquant) s'il avait posé un pied sur le sol francais?
              S'il est pas venu demander l'asile chez nous, ya une bonne raison.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

          Posté par . Évalué à 2.

          En fait, non, ce n'est pas un délit depuis que la France a signé et ratifié la convention de 1951 sur la convention des réfugiés, cf article 31. (sous réserve que la personne demande l'asile)

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

            Posté par . Évalué à 2.

            si il demande l'asile, il n'est pas clandestin …

            • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce n'est pas moi qui les qualifie de clandestins. Regarde les guillemets.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

                Posté par . Évalué à 5.

                Je ne fais que constater de faits.
                PhiX non pas non plus n'a pas fait cet amalgamme.

                C'est par contre toi qui a introduit cette idée, même si tu as utilisé le conditionnel pour éviter qu'on puisse t'en tenir rigueur.

                Je trouve juste dommage qu'on ne soit pas capable de discuter sereinement sans utiliser des arguments fallacieux (ad hominem, appel au ban, homme de paille, …) sous prétexte que quelqu'un à une idée qui nous plait pas, et qui pour une fois, à le mérite de ne pas être agressif outre mesure.

                Perso, je me retrouve dans certains arguments de Phix. Je ne dis pas que je suis forcément d'accord avec tout, que je n'ai pas d'autres nuances. Mais dit vulgairement, je pense qu'il ne dit pas "que des conneries".

                Et je trouve dommage que sur linuxfr, les mentalitées n'aient pas changé en plus de 10 ans. Quand une opinion ne convient pas à la pensée "principale", il y a une sortie de "lynchage".

                Je me rappelle un journal sur le WAF où c'était flagrant d'ailleurs .

                • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

                  Posté par . Évalué à 2.

                  PhiX non pas non plus n'a pas fait cet amalgamme.

                  Bien sûr, quand il a parlé d'invasion par des hordes de délinquants illégaux, il n'a pas dit qu'il parlait de délinquants. Ça semble logique.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

            Posté par . Évalué à -10.

            Les immigrés de Calais sont entrés clandestinement en France et ne demandent pas l'asile en France puisqu'ils veulent aller en Angleterre. Ce sont donc des délinquants. De plus, ils se rendent quotidiennement coupables d'agressions verbales et physiques, de vols, et de mise en danger de la vie d'autrui quand ils déferlent sur la route et assaillent des camions en les obligeant à s'arrêter en mettant des pneus sur la route par exemple.

    • [^] # Re: Pas de droit d'asile pour les lanceurs d'alerte

      Posté par . Évalué à 8.

      Mais en fait, si on les accueille, c'est plus illegal, donc c'est plus vraiment des hordes d'immgres clandestins?

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

  • # Le code du travail est pourant trés clair , enfin avant sa ré-écriture...

    Posté par . Évalué à 10.

    La loi n°2013-1117 du 6 décembre 2013 a introduit l’article L. 1132-3-3 du Code du travail qui prévoit qu’

    « aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, au sens de l’article L. 3221-3, de mesures d’intéressement ou de distribution d’actions, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat, pour avoir relaté ou témoigné, de bonne foi, de faits constitutifs d’un délit ou d’un crime dont il aurait eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions. »

    Désormais, tout salarié du secteur privé ou public, qui relate un fait constitutif d’un délit ou d’un crime dont il aurait connaissance lors de l’exercice de ses fonctions ne pourra donc pas faire l’objet de sanctions de la part de son employeur. Ainsi, toute mesure prise à l’encontre du lanceur d’alerte sera nulle (article L.1132-4 du Code du travail).

    Le «faux et usage de faux » est un délit :

    Article 441-1 En savoir plus sur cet article…
    Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
    Constitue un faux toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d'expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d'établir la preuve d'un droit ou d'un fait ayant des conséquences juridiques.
    Le faux et l'usage de faux sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

    Article 441-2 En savoir plus sur cet article…
    Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
    Le faux commis dans un document délivré par une administration publique aux fins de constater un droit, une identité ou une qualité ou d'accorder une autorisation est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.
    L'usage du faux mentionné à l'alinéa précédent est puni des mêmes peines.
    Les peines sont portées à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 euros d'amende lorsque le faux ou l'usage de faux est commis :
    1° Soit par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public agissant dans l'exercice de ses fonctions ;
    2° Soit de manière habituelle ;
    3° Soit dans le dessein de faciliter la commission d'un crime ou de procurer l'impunité à son auteur.

    Le problème ce n'est pas la loi, le problème c'est de la faire respecter.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -7. Dernière modification le 11/03/16 à 16:48.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -6. Dernière modification le 11/03/16 à 16:49.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Poids de l'histoire

    Posté par . Évalué à 3.

    En France, on n'aime pas les dénonciateurs, depuis la Libération au moins. Et puis parce que la mentalité française cherchant souvent à abuser de la permissivité des lois, il y aurait vite fait des abus énormes. Du coup, on fait des systèmes physiques et juridiques très complexes pour éviter la fraude tout en en laissant exclusivement la recherche et la répression au système policier et judiciaire. Les seuls cas, en France, sont l'obligation de dénoncer les crimes (sauf pour les membres de la famille proche du criminel, de mémoire) et, pour les agents publics, de dénoncer les délits dont ils ont connaissance dans l'exercice de leurs fonctions.

    Dans d'autres pays, dénoncer les incivilités, délits (et bien sûr crimes) est presque un devoir civique. En Finlande par exemple, n'importe qui peut acheter des jumelles radar et dénoncer les excès de vitesse, et même recevoir un pourcentage de l'amende pour avoir contribué au bon fonctionnement de la société ! Des dénonciations calomnieuses seraient impensables et certainement très lourdement sanctionnées.

    En France, on a des portiques incroyables pour entrer dans le métro parisien, et nombreux sont ceux qui tiennent même la porte au fraudeur qui passe juste derrière eux. Dans bon nombre d'autres pays, passer sans payer impliquerait a minima une remarque polie mais ferme du genre "Vous avez besoin d'aide/vous n'avez pas compris comment ça marche ? Il faut acheter un ticket, les guichets sont ici".

    • [^] # Re: Poids de l'histoire

      Posté par . Évalué à 2.

      Je souhaiterai simplement relativiser ceci :

      En France, on a des portiques incroyables pour entrer dans le métro parisien, et nombreux sont ceux qui tiennent même la porte au fraudeur qui passe juste derrière eux.

      Ces portiques sont nulles. Je me suis déjà retrouvé bloqué entre le portique et le tourniquet alors que je voyage parfaitement en règle (si le portique se referme après avoir validé, il lui arrive de se bloquer). Donc, par civisme, afin que ça n'arrive par à d'autres, je tiens le portique pour les gens qui passent après moi. D'ailleurs, je tiens aussi les portes. Par politesse et civisme : ne pas voir le mal partout. :)

    • [^] # Re: Poids de l'histoire

      Posté par . Évalué à 1.

      Les exemples sur la Finlande, c'est surtout des "on dit" écrits par des gens qui n'y ont jamais mis les pieds. Il suffit de prendre l'autoroute entre Helsinki et Tampere, la deuxième agglomération, pour voir que les excès de vitesse sont légions. Pas de radars en vue, ni de la police et encore moins de particuliers.

      Par exemple le mot korruptio (emprunté) ne couvre que les pots de vin personnels et en liquide : les "dons" en nature ou à un parti politique n'entrent pas dans la définition de korruptio, d'où un indice de perception de la corruption très bas. Cf. http://rayhablogi.blogspot.fi/2016/02/whats-wrong-finland-our-thing.html où le peu de respect des lois quand ça arrange confirme mon expérience.

      Cette signature est publiée sous licence WTFPL

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.