Journal Du bon partitionnement entre un SSD et un HDD

Posté par . Licence CC by-sa
4
23
mar.
2017

Bonjour cher nal,

Suite à un achat récent (voir précédent post), je me suis fait offrir un laptop pour mes 40 balais , Je reviendra sur le laptop en question dans un dernier post, ce n'est pas l'objectif ici.

Aujourd'hui je me pose la question: comment je vais partitionner cette bête ?
dedans: 1 SSD de 256 Go
1 HD classic de 500 Go
et 16Go de Ram

Bien évidement, j'ai commencé ma réflexion en demandant à l'ami google, jamais avare de réponse (les plus intéressantes selon moi ici, ici ou encore là.

Suite à quoi je vous propose le fruit de ma réflexion:

sachant que je n'utiliserai pas la fonction d'hibernation, et que je considère que la sauvegarde ça ne se fait pas sur un laptop (pas de raid local).

EXT4 à tout les niveaux car cela semble être le seul FS suffisamment mature niveau SSD.

SSD de 256 Go
- /boot : 1Go
- / : 100 Go
- Espace libre : 15 Go
- /usr : 140 Go

Voir cet article sur l'overprovisonning a propos de l'espace disque laissé vaquant.

HDD de 500 Go:
- /tmp: 32 Go (la machine fait 16Go de Ram)
- SWP: 32 Go
- /var: 15 Go
- /home : 421 Go

Les trucs en plus:
Activation du trim (normalement deja activé sur kubutun), et option noatime sur les partitions du disc SSD

SWAP, /tmp et /var sur le HDD classique, car j'ai peur de leur activité en écriture

Pour les quantités allouées au niveau de / et /usr, j'ai fait "à la louche", sachant que le but est d'avoir l'espace vide un peu pret au milieu du disque. J'aimerai bien un retour sur ce point.

Idem pour les quantités allouées au /tmp et au swp. De mémoire je me rappel que pour accélérer l'accès il fallait mettre ces partitions au début du disque.

Enfin une interrogation: sans être développeur, il m'arrive de compiler moi même depuis les sources.
Devrais je créer un répertoire /usr/local/src sur le disque HDD ou puis je le laisse sur le SDD dans la root ?

Voilà cher nal.
Si tu as une critique sur ce partitionnement, une remarque pour faire avancer ma réflexion, n'hésites pas. Si tu n'as rien à me dire, tampis, j'espère que mon post et ces quelques remarques aideront d'autres dans leur démarche.

+++
Snurps

  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 23/03/17 à 13:49.

    Pour les quantités allouées au niveau de / et /usr, j'ai fait "à la louche", sachant que le but est d'avoir l'espace vide un peu pret au milieu du disque. J'aimerai bien un retour sur ce point.

    Le "milieu" d'un SSD n'a pas de sens, l'adressage logique est décorrélé du physique (et même si c'était corrélé, c'est pas un disque ou autre structure avec un déplacement physique à prendre en compte).

  • # Le swap ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-2). Dernière modification le 23/03/17 à 13:53.

    Aujourd'hui j'ai du mal à saisir l'intérêt du swap (sur une machine décente) à part tuer les perfs de la machine. Si tu dépasses régulièrement tes 16Go de RAM, c'est probablement que tes besoins en RAM sont plus importants et par conséquent il serait sans doute plus sage d'investir dans une/des barrettes plutôt que de faire swapper ton HDD.

    Pour le reste, le partitionnement semble bon (bon à part l'espace libre sur le SSD mais tu as sans doute tes raisons). J'espère que tu n'as pas oublié de bien aligner les partitions (blockdev --getalignoff /dev/ doit te retourner 0).

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

    • [^] # Re: Le swap ?

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

      Il reste toujours l'hibernation.

      • [^] # Re: Le swap ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

        J'en conviens, je ne l'utilise pas, quand on boot en quelques secondes sur un SSD je ne vois pas l'intérêt de l'hibernation. Récupérer ses programmes ouverts peut-être éventuellement ?

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

        • [^] # Re: Le swap ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

          je ne pense pas que je dépasse les 16 Go, j'ai mis le swp et le /tmp légèrement au dessus de ce que j'ai en ram sur ce laptop, pensant que c'était l'usage.

          tu me conseillerais quoi (/tmp et swp ? )

          Pour ce qui est de l'hibernation, je suis plutôt de ton avis (j'aurai le laptop entre les mains ce soir, mais apparemment le boot et l'extinction devraient être sous les 10 secondes…)

          • [^] # Re: Le swap ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 23/03/17 à 15:17.

            Aujourd'hui, je conseille généralement ce type de partitionnement :
            - /boot (200-300Mo suffisent) si l'on va utiliser plusieurs OS sur plusieurs supports (sinon inutile)
            - / (20-40Go) selon les softs qu'on va utiliser, j'aime bien mettre 10 à 15% de l'espace disponible, c'est généralement suffisant.
            - /home (tout le reste)

            Le /tmp séparé est pas forcément nécessaire, je l'ai laissé sur mon SSD personnellement (sans le séparer, il est sur /), le taux d'écriture dedans est relativement faible et ne devrait aucunement impacter les performances et la durée de vie de ton SSD.

            Je pense que tu peux te passer du swap dans ton cas également. Je l'ai totalement supprimé chez moi depuis plusieurs années déjà et tout roule nickel.

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: Le swap ?

              Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

              Je suis sur le même genre de config sur mon SSD :

              • /boot - 4Go - ext4
              • swap - 8Go swap (j'ai que 4Go RAM, il est ponctuellement utilisé quand il y a le combo trop d'onglets sur firefox + grosses compilations)
              • LVM Physical Volume
                • / - 50Go - ext4
                • /home - ce qui reste - ext4
              • [^] # Re: Le swap ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                /boot - 4Go - ext4

                T'as vraiment de la place à perdre, un /boot se suffit largement de quelques centaines de Mo.

                « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  Ca sert plus à rien d'avoir un /boot séparé aujourd'hui, et il semble que séparer / et /usr pose problème. un / à 40 Gb est largement suffisant.

                  • [^] # Re: Le swap ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+0/-2).

                    RAID ou LVM, toujours avoir un boot séparé.

                    Si tu as plusieurs distros ou OS c'est toujours bien d'avoir un boot séparé également. Pour une utilisation en mono distrib sans raid et sans LVM c'est inutile effectivement.

                    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                    • [^] # Re: Le swap ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

                      Raid et lvm ne nécessitent pas une partition séparée pour /boot.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Le swap ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

                        C'est vrai avec Grub2, pas avec syslinux/extlinux ;)

                        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                        • [^] # Re: Le swap ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                          Du coup d'un pur point de vue logique comme il y a des cas où il faut séparer et d'autres non, la formulation de Xavier Claude est juste, RAID/LVM ne nécessitent pas (alias, systématiquement) de /boot séparé.

                    • [^] # Re: Le swap ?

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Si tu as plusieurs distros ou OS c'est toujours bien d'avoir un boot séparé également.

                      Tiens, pourquoi ça ?
                      Tu imagines un /boot commun, et chaque distrib vient mettre son kernel dedans, mais le boot loader trouve tout au mêm endroit, ou un /boot par distrib ? Et que intérêt pratique ?

                      Yth, bientôt 18 ans de Linux, et jamais eu un /boot distinct…

                      • [^] # Re: Le swap ?

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                        Tu imagines un /boot commun, et chaque distrib vient mettre son kernel dedans

                        Hum, j'imagine pas le bazar que ça doit être. Et il me semble qu'il y a un post dans le forum qui est passé à ce sujet il y a peu, et qui montre bien que c'est une mauvaise idée d'avoir un /boot partagé entre les distribs.

                      • [^] # Re: Le swap ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

                        idem que toi pour le /boot, et je suis sur linux depuis plus de 20 ans.

                        au début, j allais pas perdre du disque pour une partoche avec quasi rien dedans (minimum 8Mo) quand ton disque en fait 64, t a pas envie. maintenant c est le contraire, m en fou de perdre n fois la taille des kernels (surtout que chaque distrib a les siens)

                        sinon cela fait bien longtemps aussi que j ai mon /tmp en tmpfs, et je te le conseille., ensuite je ne suis pas fan non plus de la partition /home, je préfère un /data, et des liens mais bon c est des habitudes de boulot avec les homes qui change de place suivant les unix :)

                        pour le LVM, j ai aussi toujours trouvé l implémentation pourrie et en cas de pb c est la misère. l intérêt de plus d un LVM dans le cas de 1 seul disque est nul (il ne faut pas mettre ton SSD et ton HDD dans le même lvm). ->je préférais EVMS (paix a son âme)

                        mais j utilise maintenant depuis qq années btrfs, au début pas sur mes machine critique mais plutôt un disque secondaire, ou mes rpi. maintenant toutes mes machines sont sur btrfs, et en particulier mon laptop. pas de pb depuis 2 ans. et aucun problème majeur sauf au tout début, mais
                        c était de la préhistoire.

                        et aussi +1 pour l alignement de ton SSD. et avec 32Go, tu n as pas besoin de swap, car si ta machien a besoin de swapper, et bien reboot la, ou alors c est que tu lances des processus hyper gourmand, comme un hadoop, ou grosse db :)

                        si tu compte faire des backup de ton laptop, regarde du coptes des snap de btrfs et des exports, c est nickel :)

                        /Richard

        • [^] # Re: Le swap ?

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

          Récupérer ses programmes ouverts peut-être éventuellement ?

          « Éventuellement » ? Pour moi c'est absolument indispensable ! J'utilise le suspend-to-ram et l'hibernation à fond, et ces fonctionnalités sont tout bonnement indispensables pour une utilisation correcte de mes machines.

          Regardez comme Apple a même supprimé la modalité « d'alimentation » de sa machine : elles sont toujours allumées, vous ne pouvez même plus vraiment les « éteindre », et vous retrouvez toujours tous vos programmes disponibles sans avoir à les démarrer… C'est vraiment très bien fait !

          • [^] # Re: Le swap ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+1/-3).

            Dans quelles situations est-ce nécessaire pour toi ? C'est une vraie question.

            Oui, les batteries non-amovibles et les laptops qui ne peuvent plus s'éteindre, belle invention pour mieux surveiller leurs propriétaires (voir CIA leaks et NSA leaks pour plus d'informations là-dessus).

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: Le swap ?

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

              Dans quelles situations est-ce nécessaire pour toi ? C'est une vraie question.

              Il y a quand même beaucoup de logiciels qui nécessitent des traitements lourds et ne savent pas forcément stocker leur état actuel sur demande. Par exemple, si tu fais des gros traitements d'image et qu'un calcul te prend 30 minutes, tu lances le truc et tu ne récupèreras la main qu'après 30 minutes. Une batterie qui tombe en rade et pouf, c'est perdu.

              Si tu penses que c'est débile de faire du calcul intensif sur un portable, tu n'as pas dû trainer beaucoup dans les labos de recherche. C'est parfois système D/moyens du bord, et c'est toujours pas mal de pouvoir garder sa session ouverte parce qu'il y a une étape manuelle pour sauvegarder les données après avoir lancé le script…

            • [^] # Re: Le swap ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

              Mais en fait tout le temps.
              Pourquoi éteindre son laptop surtout ?

              Je prend mon laptop, je veux me déplacer, je le ferme, je bouge, je l'ouvre, tout est toujours au même endroit, dans le même état.
              Je ne veux pas avoir un truc qui s'allume, s'éteind, où il faut tout relancer à chaque fois. Mes onglets de navigateurs sont toujours là, la musique aussi, mes tabs, mes éditeurs, bref tout.
              Pourquoi on devrait penser à autre chose que rabattre l'écran et le réouvrir ?

              • [^] # Re: Le swap ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                Il y a quand même beaucoup de logiciels qui nécessitent des traitements lourds et ne savent pas forcément stocker leur état actuel sur demande. Par exemple, si tu fais des gros traitements d'image et qu'un calcul te prend 30 minutes, tu lances le truc et tu ne récupèreras la main qu'après 30 minutes. Une batterie qui tombe en rade et pouf, c'est perdu.
                Si tu penses que c'est débile de faire du calcul intensif sur un portable, tu n'as pas dû trainer beaucoup dans les labos de recherche. C'est parfois système D/moyens du bord, et c'est toujours pas mal de pouvoir garder sa session ouverte parce qu'il y a une étape manuelle pour sauvegarder les données après avoir lancé le script…

                Sans être un rat de laboratoire, je ne trouve pas qu'il soit idiot de faire de lourdes opérations avec un laptop, je comprends que ce soit parfois nécessaire, les seuls gros traitements que je fais sur mon laptop sont un peu de montage audio/vidéo et de la compil' et j'ai toujours mon alim sur moi. Mais vraiment toujours toujours, j'ai retiré la batterie de mon laptop donc c'est nécessaire. Je laisse tourner et point, inutile d'avoir une hibernation pour ma part.

                Mais en fait tout le temps.
                Pourquoi éteindre son laptop surtout ?
                Je prend mon laptop, je veux me déplacer, je le ferme, je bouge, je l'ouvre, tout est toujours au même endroit, dans le même état.
                Je ne veux pas avoir un truc qui s'allume, s'éteind, où il faut tout relancer à chaque fois. Mes onglets de navigateurs sont toujours là, la musique aussi, mes tabs, mes éditeurs, bref tout.
                Pourquoi on devrait penser à autre chose que rabattre l'écran et le réouvrir ?

                Pour vérifier qu'une MAJ n'ai rien cassée, pour vider entièrement la RAM, pour changer d'OS, pour économiser la batterie en déplacement… enfait il y a des dizaines de raisons d'éteindre son ordinateur plutôt que de le mettre en veille.

                Cela dit, j'ai configuré le rabattage d'écran comme étant une extinction de la machine. Pour l'allumage, il me faut encore appuyer sur un bouton mais ça me semble une difficulté surmontable au quotidien.

                Quand j'éteins mon ordinateur, c'est que je n'en ai plus l'utilité, je n'aurai donc pas besoin de retrouver onglets/IDE/musique… J'ai terminé et quand je le rallumerai, je passerai à autre chose. Je t'accorde que je perds en productivité si j'ai besoin de revenir sur un onglets/IDE/musique d'avant l'extinction mais c'est relativement rare (sauf IDE mais la plupart gardent l'état d'avant la fermeture donc c'est ok, ça me prend 2 clics à relancer).

                La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Si quand tu fermes ton portable ça l'éteint et que ça correspond vraiment à ton flux de travail, c'est que tu l'utilises comme un fixe ou au mieux un transportable, pas comme un portable. Tant mieux pour toi, c'est que tu n'es pas souvent dérangé, par des réunions par exemple :-).

                  • [^] # Re: Le swap ?

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Tant mieux pour toi, c'est que tu n'es pas souvent dérangé, par des réunions par exemple :-)

                    Tout le monde n'a pas un emploi fictif ! ;-)

                  • [^] # Re: Le swap ?

                    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Plus sérieusement moi j'ai configuré mon laptop pour uniquement locker l'écran quand je le ferme. Si je unvais à une réunion c'est généralement à moins de 2 minutes de mon bureau, je ne vois pas vraiment l'intérêt de mettre le pc en veille pour si peu, je ferme l'écran, le laptop tourne toujours et comme ça si j'ai des sessions ssh ouvertes elles ne sont pas perdues. Bon de toute manière dans la grosse majorité du temps je vais dans les réunions les mains dans les poches mais ça c'est une autre histoire ;-)

                    La veille je l'utilise mais en utilisant le bouton power quand j'en ai vraiment envie. L'hibernation ? Bof j'en vois pas trop l'intérêt par rapport à une veille simple. Comme j'active les unattended upgrade un reboot au minimum par semaine (week-end) m'assure que j'ai un kernel à jour.

                    Bref chacun a sa petite méthode qui est plus ou moins pertinente selon l'usage et la conf proposée par Apple n'est pas nécessairement la meilleure même si elle est probablement adaptée au plus grand nombre.

                    • [^] # Re: Le swap ?

                      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                      Dans les transports, avec correspondance(s), c'est assez pratique d'avoir l'hibernation lorsqu'on ferme le laptop. Avec un SSD, on retrouve très rapidement son environnement lorsqu'on rallume sa machine.

                      • [^] # Re: Le swap ?

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                        Ouais mais dans ce cas là la mise en veille standard marche toute aussi bien non ? Même mieux vu que ça revient encore plus vite j'aurais tendance à dire (et pas la peine de gaspiller de la place avec du swap).

                        • [^] # Re: Le swap ?

                          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                          dans ce cas là la mise en veille standard marche toute aussi bien non ?

                          Non parce que la mise en veille standard te bouffe de la batterie.

                          • [^] # Re: Le swap ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                            la mise en veille standard te bouffe de la batterie.

                            Un ordinateur de bureau en veille consomme moins de 2 watts (Lenovo Intel Core i5-6400 avec 8 Gio de mémoire = 0,9 watt).
                            Avec un ordinateur portable sans batterie j'ai mesuré une valeur similaire (HP Compaq 6830s d'il y a 10 ans).

                            Pour tenir 12 heures en veille ce n'est pas top car ça va consommer un bon pourcentage de l'énergie. Pour tenir 1 ou 2 heures c'est bien.
                            Idéalement il faudrait comme sous Windows : mise en veille avec pré-hibernation, puis hibernation au bout de 90 minutes (je suppose que ça existe sous Linux, mais je n'utilise pas ces réglages sur mes ordinateurs portables qui me servent seulement ponctuellement).

                            • [^] # Re: Le swap ?

                              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                              Pour tenir 12 heures en veille ce n'est pas top car ça va consommer un bon pourcentage de l'énergie.

                              Exactement : quand j'utilise le portable pour aller au boulot, je peux très bien ne pas pouvoir m'asseoir à la dernière correspondance et de ce fait ma machine reste en veille toute la journée : au soir il ne me reste plus grand chose en batterie. De plus, je préfère largement n'avoir qu'à fermer le portable plutôt que me demander si je dois dans un cas fermer, dans l'autre cas (en fin de trajet) le mettre en hibernation : je risque de me tromper.

                              Idéalement il faudrait comme sous Windows : mise en veille avec pré-hibernation, puis hibernation au bout de 90 minutes (je suppose que ça existe sous Linux, mais je n'utilise pas ces réglages sur mes ordinateurs portables qui me servent seulement ponctuellement).

                              Hélas, je crois que non : certains ont écrit des scripts pour simuler ce comportement), mais rien de natif et officiel (doit dépendre beaucoup du matériel).

                              • [^] # Re: Le swap ?

                                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                                Tel quel, non, mais tu peux faire du s2both (uswsusp) ou hybrid-suspend (systemd). Ça met le laptop en veille et en hibernation quand tu le fermes.
                                Du coup, il reste en veille et se relance rapidement si tu ouvres le capot (quand tu vas en réunion dans la salle d'a côté, ou quand ton collègue te demande un truc alors que tu étais sur le départ) ; mais si la batterie se vide, tu peux le rebrancher sur secteur, sortir d'hibernation et retrouver ton environnement 3 jours après.

                                Seuls problèmes de cette méthode :
                                * la mise en veille est un peu plus longue
                                * il faut prendre l'habitude de le brancher avant d'ouvrir le capot si tu l'as laissé longtemps fermé ; sinon tu risques que la batterie tombe à plat quelques secondes après la sortie de veille…

                                • [^] # Re: Le swap ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

                                  hybrid-suspend (systemd)

                                  C'est ce qu'on a sous Windows depuis 10 ans.
                                  Ça fonctionne très bien, et les avantages sont nombreux. C'est parfait pour les postes fixes. Ils peuvent rester en veille toute la nuit en consommant quasi-rien, et en cas de coupure électrique on ne perd rien.

                                  Sous Windows on a également en natif le hybrid-suspend + mise en hybernation après un délai. Et ça franchement c'est top pour les ordinateurs portable : une fois réglé, aucun besoin de se poser la question.
                                  Si on réouvre le capot 3 minutes après, c'est instantané. Si on réouvre 2 heures après, le délai est de quelques secondes. Hyper confortable.

                                  Je critique, mais je n'ai pas de solution à proposer. En plus je n'ai pas besoin de ça, donc je n'ai jamais cherché.

                    • [^] # Re: Le swap ?

                      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                      comme ça si j'ai des sessions ssh ouvertes elles ne sont pas perdues

                      J'utilise screen sur les machines distantes. En cas de perte de connexion tu retrouve quand même ton environnement (le vim ouvert, le process un peu long qui tourne en arrière plan, …). Certains préfèrent tmux, mais dans tout les cas ces deux programmes sont vraiment super (en plus du fait que ça deviens très facile de démarrer à la demande de nouveaux shell sur une machine distante.

                      bépo powered

                      • [^] # Re: Le swap ?

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 28/03/17 à 22:59.

                        J'utilises aussi tmux mais au bureau je préfère souvent pour des raisons pratiques utiliser tmux en local pour limiter le nombre de terminaux/onglets à ouvrir. Si je bosses depuis l'extérieur avec une connection VPN qui peut être coupée, des changements de réseau entre filaire, wifi, 4g, etc là j'utilise tmux sur les machines distantes.

                        Alors certe on peut utiliser tmux dans tmux en utilisant des raccourcis claviers différents mais bon après mes petits doigts se perdent…

                        • [^] # Re: Le swap ?

                          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                          Alors certe on peut utiliser tmux dans tmux en utilisant des raccourcis claviers différents mais bon après mes petits doigts se perdent…

                          Quand tu utile le tilling de vim dans tmux, dans un terminal multiplexeur dans un tilling manager, ça
                          m'arrives aussi! (et encore je n'ai pas parler de l'émulateur de terminal dans neovim à l'intérieur de tout ça !)

                          bépo powered

          • [^] # Re: Le swap ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Est-ce nouveau ? Mon portable (Apple, avec la dernière version de macOS) permet de l'éteindre complètement (même si c'est rarissime, je n'ai aucune raison de le faire).

            Sinon, je ne comprends pas l'intérêt de partitionner les disques. De toute façon, il vaut mieux partir du principe que le disque peut être perdu (disque mort, ordi perdu ou volé par exemple) et être capable de réinstaller l'ensemble. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un risque peu acceptable de mon point de vue.

            • [^] # Re: Le swap ?

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              mmmh oui et non, c'est un gros avantage d'avoir le /home sur un disque ou une partition séparé

              un mise a jour foireuse d'un noyau, un rm sur /etc, une tentative de mise en place de drivers proprio qui empêche de démarrer, une compilation foireuse d'un noyau etc ….

              dans ce cas, yaka faire une réinstallation/formatage de / (a la windows)et l'ensemble des données de /home reste bien gentiment à leur place, voir testé une distrib en prod directement et gardé ses petit fichier confortablement.

              après /usr /tmp /boot /swap /proc(nan je deconne pour celui la) mmh a chaque fois que je les avais mis sur une partition séparé j'ai été emmerdé par mes mauvais choix de taille. du coup j'ai arrêté

              • [^] # Re: Le swap ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                mais ça arrive vraiment ce genre de cas ? je tiens mes ordis à jour, je n'utilise quasiment que la ligne de commande, et pourtant je n'ai pas souvenir avoir dû récupérer un OS si souvent que ça. Je n'ai jamais essayé avec Linux, mais sous macOS (et Windows, me semble-t-il mais je connais beaucoup moins), c'est assez trivial de réinstaller tout l'OS sans écraser les données utilisateur (au point de se retrouver après la réinstallation avec les derniers documents ouverts d'avant la réinstallation). Je suis surpris qu'on ne puisse pas faire la même chose avec Linux (au moins les grandes distribs).
                Mais bon, comme je l'ai dit, je ne prends aucune mesure pour protéger mon /home lors d'une réinstallation vu qu'une reconfiguration ne me coûte presque rien.

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                  mais ça arrive vraiment ce genre de cas ?

                  Ca n'arrive pas forcément souvent, mais ça arrive toujours au plus mauvais moment …

                  Une mise à jour vers une version N+1 qui foire, il peut parfois être plus facile de réinstaller la version n-1 sans se prendre le tête et reprendre une nouvelle mise à jour plus tard.

                  Certains font les changements de version de leur distrib en réinstallant (plus rapide dans certains cas, et ça permet de faire du nettoyage), et un /home séparé permet de ne pas toucher à ses données.

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Exemple pratique : ma carte NUC core i5 dans un boîtier fanless avec deux disques, un SSD en format SATA de 240 Go avec plusieurs partitions pour tester des distribs et un / et un /home séparés et un disque dur de 500 Go avec une seule partition montée en /data et accessible à tous en lecture, choix personnel. La carte meurt subitement (si quelqu'un a eu la même mésaventure je suis fortement intéressé. C'était la deuxième à subir ce sort et ce n'est pas une surchauffe).

                  La perspective de voir une troisième carte me faire le même coup ne me souriant pas, j'ai acheté un NUC i3 d'avant-dernière génération pour pouvoir réutiliser la mémoire et un des deux disques. J'ai transféré le contenu du SSD sur un SSD format M2 de 275 Go par le biais de Clonezilla, la nouvelle machine ne permettant pas d'accueillir deux disques de 2,5 pouces, et ai installé une distribution sur le /. J'ai très nettement l'impression que ça m'a fait gagner du temps et évité de m'embêter.

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                  mais ça arrive vraiment ce genre de cas ?

                  A toi, pas forcément, je ne suis pas sûr que ça me sois déjà arrivé.
                  Mais c'est arrivé à mon père récemment, qui a flingué son OS (Ubuntu je crois bien), suite d'après lui à une coupure de courant, mais je ne sais pas quel concours de circonstance a bien pu lui flinguer son Linux.
                  Bah réinstallation propre sur la partition système, et son compte utilisateur n'a pas bougé dans le /home, rien à faire pour qu'il retrouve ses repères, et tout roule.

                  C'est juste plus simple, comme en pratique le contenu du disque système n'était pas perdu, tout pouvait être arrangé autrement, c'est vrai mais là, ah il n'y a aucune opération autre que de réinstaller l'OS sur une partition propre et reformatée, et configurer la bonne partition en /home.

                  Sinon tu peux toujours installer par dessus sans partir d'une partition système vide, mais franchement, si ton OS est planté, ça ne me parait pas être une très bonne idée. Qui sait quelles merdes vont rester, fichiers de conf mal foutus, ou je ne sais quoi. Quitte à réinstaller, autant le faire correctement.
                  Quitte à dépanner un OS en vrac, autant le réinstaller proprement.

                  Mais là encore, ça ne te concerne pas forcément, ça ne me concerne pas, mon OS je le répare si besoin, et de toute façon je ne le plante pas, pour moi ça n'a pas de sens.

                  Un autre avantage, idem pour un utilisateur pas spécialement calé, c'est que s'il remplit son compte utilisateur (son To ou deux de /home dispo), le système, lui, a toujours ses 100Go vides à largement 75%, et ne va pas planter et exploser.

                  On a donc un partitionnement utile, et sans mauvais côtés (je ne crois pas que quelques dizaines de Go inutilisés sur une partition système soit un mauvais côté).

                  Yth.

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Oh oui, on eut la blague dans mon LUG

                  un pc a dépanner avec une seule partition -> obligé de démarrer avec un live-usb pour récupérer les données et puis réinstaller proprement après

              • [^] # Re: Le swap ?

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                après /usr /tmp /boot /swap /proc(nan je deconne pour celui la) mmh a chaque fois que je les avais mis sur une partition séparé j'ai été emmerdé par mes mauvais choix de taille. du coup j'ai arrêté

                Avec LVM, ça ne pose plus de problème.

        • [^] # Re: Le swap ?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Au hasard, garder ses applications et documents de travail ouverts ?
          Au hasard, garder son navigateur et ses cinquante onglets ouverts ?
          Au hasard, garder son terminal avec un mosh ouvert sur un ordinateur distant ?
          Au hasard, garder son IDE ouvert car mise de rien, même en SSD, il met un paquet de temps à s'ouvrir ?

          Après, moi j'utilise surtout la veille, très performante sur mon laptop.
          Mais occasionnellement j'ai besoin de l'hibernation.

          • [^] # Re: Le swap ?

            Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

            Au hasard, garder ses applications et documents de travail ouverts ?

            Ça leur fait du bien de se fermer des fois. 😃

            Au hasard, garder son navigateur et ses cinquante onglets ouverts ?

            Perso, je n'ai pas besoin de l'hibernation pour ça, c'est inclus dans le navigateur, avec la bonne option de cochée.

            Au hasard, garder son terminal avec un mosh ouvert sur un ordinateur distant ?

            Je ne suis pas concerné.

            Au hasard, garder son IDE ouvert car mise de rien, même en SSD, il met un paquet de temps à s'ouvrir ?

            Au bureau, il s'ouvre assez vite. À la maison, je n'en utilise pas.

            😸

            • [^] # Re: Le swap ?

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Si renoncer à la fonction d'hibernation n'a comme avantage que de se passer de swap, je vois pas l'intérêt.

              Sur une machine dont l'utilisation est prédictive, je pousserai tout à fait pour avoir une quantité de mémoire suffisante et pas de swap. C'est le cas d'un serveur.

              Pour une station de travail, ce n'est pas le cas. Se taper des OOMKiler parce qu'on a lance une VM ou un IDE de trop, non merci.

              • [^] # Re: Le swap ?

                Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                Personnellement, je préfère largement me manger un OOM killer qu’avoir une machine complètement inutilisable.

                • [^] # Re: Le swap ?

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                  Tu préfère perdre ton travail sans avertissement plutôt que de devoir attendre un peu pour l'enregistrer proprement?

                  • [^] # Re: Le swap ?

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Le vrai problème du tueur OOM est qu'il peut intervenir trop tard et/ou que ses heuristiques sont faillibles, ce qui peut conduire à un plantage intégral du système (par exemple si un démon critique n'arrive plus à allouer de mémoire). J'ai fini par remettre un swap à cause de ça.

      • [^] # Re: Le swap ?

        Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

        C'est surtout les 32Go qui sont inutile, la machine sera déjà sur les genoux bien avant d'avoir rempli autant de swap. Tout ce que tu voudras faire à ce moment, c'est killer les processus qui prennent de la mémoire, et tu vas galérer parce que les I/O seront au taquet.

        Mettre le double de la RAM en swap, c'était valable quand on avait 256Mo de RAM. Aujourd'hui, tu peux mettre une swap égale à la RAM pour l'hibernation. Sans hibernation, 1/4 de la taille de la RAM est largement suffisant.

        Voir aussi l'article sur le blog de red hat : Do we really need swap on modern systems?

        • [^] # Alt+Syst+f

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

          Tout ce que tu voudras faire à ce moment, c'est killer les processus qui prennent de la mémoire, et tu vas galérer parce que les I/O seront au taquet.

          Je connais. La session graphique est inutilisable et le fait que les consoles textes ne soit plus préchargées depuis systemd n’améliore pas. Même une fois la console texte opérationnelle, en situation extrême, on se prend un time out au login du fait que la machine est sur les genoux. Il faudrait ouvrir d’avance une session console en prévision.
          Peut-être qu’avec un swap plus petit, on n’en arriverait pas là, mais si on veut pouvoir mettre la machine en hibernation, il faut bien que le swap soit plus gros que la mémoire…

          La solution pour reprendre la main rapidement et sans s’arracher les cheveux : appeler l’OOM killer grâce aux Magic SysRq keys (pour peu qu’elles n’aient pas été désactivées, généralement pour une question de sécurité) : Alt+Syst+f, une seule fois, et attendre un peu (une fois tué le processus qui bouffe toute la mémoire, encore faut-il que le système ressorte du swap les trucs les plus utiles pour qu’on ait à nouveau la main).

          En général, l’OOM killer ne se trompe pas : il tue le navigateur.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Alt+Syst+f

            Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

            le fait que les consoles textes ne soit plus préchargées depuis systemd n’améliore pas.

            C'est effectivement la configuration par défaut, mais rien ne t'interdit d'en avoir une pré-chargée.
            C'est justement à ça que sert le service "instanciable" getty@, si tu veux avoir toujours un getty démarré sur la console virtuelle 2, il suffit de faire (de mémoire)

            systemctl enable getty@tty2.service
            
      • [^] # Re: Le swap ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-2).

        L'hibernation c'est surfait. Surtout quand tu as une machine comme la mienne qui du boot à gdm prend environ 3 secondes.

        svn is the IE6 of version control

    • [^] # Re: Le swap ?

      Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

      J'ai l'impression de le répéter souvent : le swap est au contraire toujours très utile quand tu utilises beaucoup de programmes. Ton kernel va pouvoir mettre « de côté » certains programmes (sur le swap) pendant qu'il utilise plus de RAM pour un autre, que ça soit en mémoire allouée ou en cache disque. Sans swap, il devrait garder tous les programmes en RAM tout le temps, même ceux qui sont actuellement inutilisés. Vois ça comme une sorte « d'hibernation » pour programme peu utilisé.

      Pour aller encore plus loin, idéalement, le swap permettrait de supprimer la modalité « programme chargé ou pas ». Dans l'idéal, on n'aurait pas à savoir si on doit « démarrer » un programme ou pas, il aurait un état « permanent » qu'on (enfin, le kernel) chargerait comme il veut. Allez voir le checkpoint/restore pour voir ce que ça donne quand on étend le principe du swap à un état partitionnable et transférable entre machines (le swap ça serait un état propre à une seule machine).

      Notez aussi qu'il existe aussi déjà un « swap implicite » avec le mapping à la demande des programmes et bibliothèques présents sur le disque. Bref, le swap c'est utilisez à fond le principe de mémoire virtuelle, qui a été inventé il y a longtemps mais que j'ai l'impression les jeunes générations n'apprennent plus…

      • [^] # Re: Le swap ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

        Est-ce que zRAM ne fait pas un travail suffisant pour se passer du swap sur une machine avec 16Go RAM ou plus pour une utilisation classique ? La RAM allouée non-utilisée est compressée afin de libérer plus de RAM pour les programmes qui en ont besoin immédiatement.

        Et dans une utilisation de type production vidéo, avec une partoche de swap tu tues purement et simplement la machine…

        Le swap est une belle invention mais à l'heure où la RAM ne coûte plus rien et est de plus en plus rapide, le swap me semble quand même dépassé. Je n'ai rencontré aucun cas, dans une utilisation classique, où le swap m'aurait été utile. J'ai par contre rencontré bien des cas où il mettait ma machine à terre pour rien…

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Le swap ?

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 24/03/17 à 11:30.

        Notez aussi qu'il existe aussi déjà un « swap implicite » avec le mapping à la demande des programmes et bibliothèques présents sur le disque. Bref, le swap c'est utilisez à fond le principe de mémoire virtuelle, qui a été inventé il y a longtemps mais que j'ai l'impression les jeunes générations n'apprennent plus…

        Bah c'est à dire que le swap c'est très joli sur le papier, mais en pratique avec la lenteur extrême des disques durs ça a toujours été un remède bien pire que le mal.

        Donc au mieux, et pendant longtemps, un ordinateur qui swap c'était un ordinateur inutilisable.

        D'où la tendance à éviter le swap (mettre plus de RAM, utiliser moins de programmes en même temps, utiliser un système plus léger, … -> toutes des solutions bien plus efficaces que le swap).

        C'est pas parce que "les jeunes générations n'apprennent plus", c'est parce que n'importe qui, jeune ou vieux, apprend très vite à éviter le swap.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Le swap ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Le swap reste utile et n'est pas forcément synonyme de mort du système.

          Typiquement, il m'arrive d'avoir des compilations très lourdes qui sur un temps très court demande beaucoup de RAM (mais pas au point que cette tâche seule consomme plus de RAM que disponible), du coup le système va mettre en swap le reste des processus plutôt inactifs (type le client Torrent, etc.) sur le disque pour que les processus en cours dont la compilation restent en RAM avec le cache des IO en RAM aussi en quantité suffisante.

          Même avec un disque dur mécanique, le système reste fluide et utilisable. Et pas besoin d'ajouter de la RAM pour gérer ces cas là. Cela fait le job.

          Par contre c'est évident, si ton processus consomme plus de RAM que dispo tout seul, ton système est à genou et tu es bon pour redémarrer et acheter de la RAM en plus.

    • [^] # Re: Le swap ?

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      Si tu arrives au bout de la ram cela va faire sortir oomkiller

      En gros si tu n'as plus ram il va se charger de tuer des processes a ta place :)

  • # Cache SSD

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    Tu pourrais utiliser le SSD comme cache du HDD avec bcache/dm-cache/flashcache/EnhanceIO…

    Et pourquoi un swap de de 32Go ? Rien que 16Go me paraît suffisant non ?

  • # Conseils pour les SSD sont dépassés

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

    La page que tu cites pour l'overprovisionning le rappel : les SSD modernes n'ont plus besoin des optimisations que l'on devait fournir avant pour garantir une durée de vie raisonnable de la machine.

    Les SSD modernes font eux même de l'overprovisionning, mais tu ne le vois pas, ils laissent une marge suffisante pour que tu n'aies pas à le faire toi même.
    De même, pas obligatoire de mettre le noatime, les SSD d'aujourd'hui peuvent subir énormément d'IO (probablement plus que tu ne le feras en 10 ans) avant de montrer des signes de faiblesse. Après si le atime ne te sert vraiment à rien, cela ne coût rien en effet de le virer. Mais ce n'est pas une obligation aujourd'hui.

    • [^] # Re: Conseils pour les SSD sont dépassés

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-1).

      Oui mais j'ai lu cela :
      "Over-provisioning is a technique that allocates a set amount of spare area on the drive to give the controller more room to perform garbage collection routines, often giving higher random read and write performance in some situations but making no difference in others. Some manufacturers employ this technique right out of the box, offering consumers 250GB and 480GB drives instead of the full 256GB or 500GB capacities."

      source

      mon sdd est un
      256GB SAMSUNG PM961 M.2, PCIe NVMe

      Donc j'en ai conclus que c'était à moi de faire le provisionning pour les secteurs défectueux. J'ai tord ? (ca veut dire que le disque est en fait un 266 Go ?, étrange comme valeur…)

      • [^] # Re: Conseils pour les SSD sont dépassés

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        (ca veut dire que le disque est en fait un 266 Go ?, étrange comme valeur…)

        Pourquoi, parce que les cellules flash ne marcheront que si elles sont en puissance de 2 ? :)

        Le plus simple ça reste quand même de chercher si cette famille de SSD gère l'overprovisioning de série, plutôt que risquer de tomber sur des articles obsolètes et/ou simplificateurs, non ?

      • [^] # Re: Conseils pour les SSD sont dépassés

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Il y a plusieurs manière de faire cette technique, l'une d'elle est de rogner sur l'espace disque vendu (celle que tu viens d'expliquer) ou alors d'ajouter une puce mémoire supplémentaire pour cela à part en laissant le reste disponible.

        Et à moins d'être employés chez le fabricant, je ne crois pas que tu aies accès à ce type d'informations. Se baser sur l'espace disque vendu n'est pas fiable.

        Dis toi que tous les constructeurs récents de SSD sont assez fiables et pro pour que tu n'aies pas à te préoccuper de ce genre de choses par toi même. De la même façon que tu ne laissais pas des secteurs libres dans ton disque dur au cas où, le constructeur faisait ça pour toi aussi.

        • [^] # Re: Conseils pour les SSD sont dépassés

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

          tous les constructeurs récents de SSD sont assez fiables et pro pour que tu n'aies pas à te préoccuper de ce genre de choses

          Ces discours du genre « ayez confiance » se révèlent au final être une erreur dans… 101 % des cas ?

          • [^] # Re: Conseils pour les SSD sont dépassés

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

            Ce n'est pas de la confiance aveugle, c'est le résultat de tests poussés et de l'expérience aussi avec ces bousins. D'autant plus que tout le monde ici fait confiance en son disque dur pour la gestion des secteurs défectueux, pour l'usure, etc.

            Pourquoi le SSD ne pourrait pas bénéficier de ce traitement qui est aujourd'hui valide ?

            Cela n'empêche pas qu'il faut des sauvegardes tout ça, les pannes cela arrive, mais les taux sont similaires à ceux des disques durs aujourd'hui. Surtout dans le cas des portables où la mécanique du disque dur est fragile.

    • [^] # Re: Conseils pour les SSD sont dépassés

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      De même, pas obligatoire de mettre le noatime, les SSD d'aujourd'hui peuvent subir énormément d'IO (probablement plus que tu ne le feras en 10 ans) avant de montrer des signes de faiblesse.

      Surtout, les distributions modernes mettent en général le relatime par défaut, ce qui revient à peu près au même en impact sur les entrées / sorties.

  • # /tmp

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0).

    Tu peux laisser le /tmp sur le SSD et mettre en place un tmpfs (monte /tmp en RAM).

    • [^] # Re: /tmp

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-2).

      mouerf. Fausse bonne idée. Si il prévoit trop petit cela fera des freezes, et cela bouffe de la mémoire pour rien. Le mieux est de laisser faire le cache disque.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: /tmp

        Posté par . Évalué à 9 (+9/-0).

        La mémoire n'est pas utilisée si la partition est vide. La taille du tmpfs correspond en fait à la valeur max de RAM qu'il est autorisé à consommer.

        Donc sauf à stocker des Go de données dans /tmp, cela ne pose aucun problème.

  • # Pourquoi autant de partitions ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Quel est le but d'avoir autant de partitions ?

    J'ai la même config (SSD de 256Go, HDD de 500Go et 16Go de ram) et j'ai fait :
    SSD:
    / : Tout le disque sauf 16Go
    SWAP : 16Go
    J'ai aussi une micro partition FAT32 HP pour l'UEFI et les outils de diag, c'est toujours pratique.

    HDD :
    Monté dans mon /home/esver pour mes archives/fichiers qui ne demandent pas un accès rapide, VM qui peuvent être lentes.

    J'ai moins l'impression de perde de la place, mais j'ai du louper un truc.

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-0).

      L'intérêt d'avoir un /home séparé permet de le récupérer en cas de système défaillant. Les autres partoches séparées n'ont pas vraiment d'intérêt aujourd'hui à mon sens.

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

        avoir un /home dans une partition séparée, ça permet surtout de pouvoir réinstaller un système sans avoir à restaurer les sauvegardes de ton /home.

      • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 23/03/17 à 15:15.

        Les autres partoches séparées n'ont pas vraiment d'intérêt aujourd'hui à mon sens.

        Sur un laptop, oui. Sur un système un peu critique ou tu peux avoir potentiellement un compte ou un service qui se fait hacker, mettre /tmp et /var sur une partition séparée permettra d'éviter qu'un utilisateur (non-root) puisse remplir la partition racine.

        Sinon, ça peut être utile côté sécurité pour jouer avec certaines options de montage (ro, nodev, noexec) quand c'est possible. Ou pour utiliser des stockages/filesystems différents, par exemple / sur SSD, /home sur SATA, /tmp en RAM (tmpfs) ou / en ext4, /var/lib/mysql en XFS (ces exemples ne sont pas pertinents dans tous les cas hein ?).

        • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

          avoir un /home dans une partition séparée, ça permet surtout de pouvoir réinstaller un système sans avoir à restaurer les sauvegardes de ton /home.

          C'est ce que j'ai dit non ?

          L'intérêt d'avoir un /home séparé permet de le récupérer en cas de système défaillant.

          Si tu peux le récupérer, ça sous entend que tu peux réinstaller ton système en conservant le /home.

          Sur un laptop, oui. Sur un système un peu critique ou tu peux avoir potentiellement un compte ou un service qui se fait hacker, mettre /tmp et /var sur une partition séparée permettra d'éviter qu'un utilisateur (non-root) puisse remplir la partition racine.

          Oui, j'entendais pas de sens "pour un utilisateur lambda". Bien entendu que sur certains systèmes, c'est une sécurité supplémentaire (et sur un serveur de prod, ne pas le faire est idiot pour le coup).

          Mais on est bien d'accord que je parlais dans le cas d'une utilisation en somme toute classique de la machine.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

    • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

      Posté par . Évalué à -1 (+1/-3).

      je suis un vieux qui n'y connais rien en uefi… j espere que le laptop me permettra de passer dans un mode sans….

      sinon tu as pas peur de tuer ton SDD avec le /var /tmp et le swp dessus ?

      • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

        je suis un vieux qui n'y connais rien en uefi… j espere que le laptop me permettra de passer dans un mode sans….

        Sinon tu laisses ta distrib (enfin en supposant que ça soit pas une vieillerie genre Slackware) s'installer gentiment et après globalement boot en UEFI ça consiste à appuyer sur le bouton "Power". Ça devrait être abordable.

      • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Avec 16Go de ram je pense que le swp n'est pas vraiment utilisé. Et comme le SSD c'est pour la vitesse, le /var/tmp dessus est un gros plus je pense.

        Pour l'UEFI je ne vois pas ou est le problème ? Je peux me passer de la partition, ça marche très bien sans, mais c'est pratique lors de tests.
        De plus, je commence à voir qu'il y a des shell et applications UEFI intéressantes, comme le changement d'image BIOS.

        S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Pourquoi autant de partitions ?

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      J'aurais fait pareil, avec l'idée que la plupart du temps le HDD ne tournera même pas.

      /home séparé pour récup en cas de système défaillant… Mouaif, perso je réinstalle tout et je récupère mon /home dans les sauvegardes.

  • # KISS

    Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

    Je ferais tellement plus simple

    /: tout le SSD
    /home: tous le HDD
    swap en fichier pour la souplesse, sur le SSD parce que tant qu'a faire, autant swaper efficacement.
    /tmp en tmpfs

    Voir je mettrai aussi des dossiers genre $HOME/{.config,.cache,.mozilla} sur le ssd pour vraiment profiter de ses performances (pour Firefox particulièrement).

    Et l'usure? J'ai décidé de faire confiance à ceux qui disent que ce n'est pas un si gros problème :) (mon SSD low cost vieux de 6 ans tiens le coup pour l'instant)

    • [^] # Re: KISS

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Ce n'est pas un problème si tu swap peu. Si ta machine passe son temps à swap tu vas juste flinguer ton SSD. Les cellules sont limitées en écriture et tant qu'à faire, autant faire vivre son SSD le plus longtemps possible.

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: KISS

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        Les SSD modernes peuvent encaisser des centaines de Gio d'écriture par jour pendant des années avant de tomber. Ce qui est bien plus qu'un usage bureautique qui swappe même beaucoup. Tu peux regarder les analyses des SSD de Tech Report depuis quelques années pour t'en convaincre.

        Bref, le swap sur SSD n'est pas forcément un soucis aujourd'hui.

        • [^] # Re: KISS

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          Es-tu sûr de ça ? J'avais cru comprendre que les nouvelles méthodes de stockage des données avec plusieurs bits par cellule s'accompagnait d'un nombre de cycles de réécriture réduit (https://fr.wikipedia.org/wiki/Solid-state_drive#Types_de_m.C3.A9moires_SLC.2C_MLC_ou_TLC).

          • [^] # Re: KISS

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

            D'un nombre de cycles plus réduit que quand il y a un seul bit par cellule, mais pas significativement plus réduit qu'un disque dur à plateaux, en fait.

            • [^] # Re: KISS

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

              Tu as un lien indiquant une « usure » en écriture des disques-durs ?

              Un SSD bas de gamme (TLC) encaisse au moins 1000 écriture sur chaque cellule.

              • [^] # Re: KISS

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                Après recherche : aucun début de commencement d'indice permettant de penser qu'un disque-dur soit affecté par le nombre de réécriture d'un de ses secteurs. En gros c'est infini ou presque.

                • [^] # Re: KISS

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Il n'y a que cela qui compte tu crois ? La fiabilité des disques durs est infini ? Non.
                  Un disque dur c'est une mécanique fragile et demande une très grande précision. Avec le temps (ou les chocs), tu peux avoir des secteurs qui deviennent inutilisables, voire le disque dur entier car la mécanique n'est plus opérationnelle ou l’atterrissage trop important. Ne crois pas qu'on a inventé le procédé SMART pour surveillé les disques durs pour le fun.

                  Est-ce que pour autant tu remets en cause la fiabilité des disques durs à tout bout de champs ? Est-ce que tu gardes toi même des secteurs sains en cas de défaillance ? Non, le disque dur gère cela pour toi, et bonne nouvelle, les SSD aussi !

                  Oui les SSD ont un nombre limités d'écriture par cellule, mais dans un sens les disques durs aussi (plus tu utilises la mécanique, plus tu la fragilises et elle finira par céder un jour). Ce nombre de cycles est pour les SSD moderne tellement élevé qu'avant que tu n'en viennes à bout tu auras changé de machine bien avant… (et d'ici là même, tu auras un SSD de rechange prêt à l'emploi).

                  • [^] # Re: KISS

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                    Le post original parle du fait que les disques-durs ne sont pas plus endurants en écriture que les SSD. On ne parle pas de MTBF (il semble à première vue que les SSD soient meilleurs dans ce domaine).

                    D'un nombre de cycles plus réduit que quand il y a un seul bit par cellule, mais pas significativement plus réduit qu'un disque dur à plateaux, en fait.

                    D'après ce que j'ai vu, un disque-dur est au delà du million de réécriture (Si tu as des liens ou sources qui indiquent le contraire, n'hésites pas, c'est l'objet de mon précédent commentaire). Les SSD sont à… beaucoup de réécritures, mais pas du tout au niveau des disques-durs. Que cela ait une importance en vrai, pas certain.

      • [^] # Re: KISS

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 23/03/17 à 15:15.

        Personnellement, je n'ai pas le choix sur mon portable : je n'ai qu'un SSD (et même 2 depuis quelques semaines à cause du manque de place). Il a 5-6 ans, et fonctionne à priori comme un charme (et pourtant, avec le nombre de vm que j'ai souvent, le swap est souvent sollicité, vu le "peu" de RAM que j'ai, 8Go).

        Cela m'a convaincu que les disques durs, c'est terminé pour moi sur un portable :-)

    • [^] # Re: KISS

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      J'ai fait à peu près pareil.

      / tout le SSD
      /tmp en tmpfs
      /var/log en tmpfs

      Si j'ai des problèmes et que je dois consulter les logs entre des reboot je désactive ça le temps de trouver la cause.

      Liens symboliques entre
      /home/moi/ce_que_je_veux_mettre_sur_hdd -> /mnt/gros_hdd/ce_que_je_veux_mettre_sur_hdd
      /home/moi/gros_repertoire -> /mnt/gros_hdd/gros_repertoire

      Comme ça, ça me permet de laisser sur le SSD ce qui a besoin de performance.

      J'ai un SSD de 120G et je le garde à 50% d'utilisation.

    • [^] # Re: KISS

      Posté par . Évalué à -3 (+0/-0).

      AH oui, tiens là, ça m'intéresse… comment tu fais pour mettre les .cache, .config .mozilla (et j'ajouterai, le .local) sur une partition à part pour chaque utilisateur ? Ca ne me semble pas aussi simple que cela. D'ailleurs, il y a encore beaucoup de programmes qui mettent leur config dans $HOME/ plutôt que dans $HOME/.config. C'est regrettable parce que ça pourrait permettre d'avoir un home racine plus propre, et de savoir réellement où modifier les fichiers de config.

      • [^] # Re: KISS

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Des liens symboliques ?

        Après pour les données de cache, qui peuvent être perdues (par exemple, le cache de ton navigateur), tu peux les monter dans un tmpfs.

        • [^] # Re: KISS

          Posté par . Évalué à -3 (+0/-0).

          "Qui peuvent être perdu"… c'est bien là le problème. Ca reste quand même intéressant d'avoir par exemple, avec Firefox, retrouver ses onglets depuis la précédentes fermetures du programme et un redémarrage de la machine. La solution tmpfs ne s'impose pas automatiquement.
          Sinon comment mettrais-tu à jour les fichiers symboliques, notamment lors de la création de fichier ? C'est scriptable, mais pas aussi simple qu'un bête changement de partition.

          • [^] # Re: KISS

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

            Ca reste quand même intéressant d'avoir par exemple, avec Firefox, retrouver ses onglets depuis la précédentes fermetures du programme et un redémarrage de la machine.

            Pour Firefox en tout cas, ce sont des "données de profil" sauvegardées dans… le profil, pas du cache.

  • # bof.

    Posté par . Évalué à 8 (+5/-0).

    A moins d'avoir des problèmes de sécurité, je mettrais tout le SSD en /, et le HD dans un coin de ton home (genre toto/Documents).

    Ainsi tu as ton HD pour les documents qui devrait résister à une réinstallation, et tu as la vitesse du SSD pour le reste (genre dépot git par exemple).

    "La première sécurité est la liberté"

  • # perso...

    Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

    Je mettrais tout sur le SSD
    et sur le HDD:

    /home/medias
    /home/backup

    • [^] # Re: perso...

      Posté par . Évalué à 3 (+3/-0). Dernière modification le 23/03/17 à 16:30.

      Pareil.
      Pour avoir déjà tenté le genre de partitionnement proposé, mettre /home sur un HDD est une bêtise que je ne referai plus.

      Pourquoi?
      Parce que tous les profils (plasma, gnome, chrome, firefox, thunderbird,…) sont stockés dans /home et que le lancement de tous ces programmes se trouve ralenti à cause de l'accès HDD.

      Donc un sous répertoire dans /home (voire dans un seul home, du genre /home/utilisateur/backup pour une machine mono utilisateur) permet aux utilisateurs de bénéficier d'un large espace de stockage en limitant les accès HDD.

    • [^] # Re: perso...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-0).

      Oui, et je serais toi je ne mettrais pas de partition swap, ni de partition var, juste une pour le boot au cas où ton bios/uefi n'aime pas les trop grosses partitions, et une / avec tout dedans.

      Ensuite tu mets ton /home ou comme dit au dessus juste des répertoires de /home.

      Le swap, ne fais pas de partition, mais créé toi un fichier à la place, avec un swapon au boot sur le fichier, et mets vm.swapiness à 0 pour demander à ton linux de ne jamais swapper sauf en cas d'extrême nécessité.

      Créer plein de partitions sur un poste personnel n'apporte absolument aucune valeur ajoutée, c'est un réflex de vieux adminsys qui n'a pas lieu d'être sur un poste perso. Ça ne t'apporte que des problèmes si jamais tu devais resizer des partitions.

    • [^] # Re: perso...

      Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

      J'abonde. J'aurais aussi conseillé un unique SSD de 800 Go à 1 To au lieu de cette combinaison SSD + HDD, mais il est probablement trop tard ;-)

    • [^] # Re: perso...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      J’allais suggérer pareil.

      Le SSD monté sur /, le HDD sur /home/tonuser/Videos.
      Pas besoin de swap, le /tmp peut être monté en RAM via tmpfs.

  • # LVM ! LVM ! LVM !!!!

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 23/03/17 à 17:00.

    Depuis que j'utilise LVM je ne me prends plus la tête à définir un plan pour trouver le partitionnement idéal.

    Je ne vais pas faire un cours mais en résumé LVM rajoute une couche logique entre le disque et les partitions.

    LVM permet de redimensionner, cloner, déplacer les LVs à volonté (LV = Logical Volume = partition dans la terminologie LVM).

    Lors de l'installation de Linux spécifie une unique partition de type LVM sur chaque disque (un PV "Physical Volume" dans la terminologie LVM). Ensuite ajoute tes LVs comme tu le sens.

    Inutile de remplir les disques ou de te soucier du placement exact. LVM se charge des détails.

    Quand je vois ta liste de partitions, je me demande pourquoi tu alloues autant pour / , /var et /usr.
    As tu vraiment besoin de 250GB pour l'OS?

    Et pourquoi /home sur le HDD? C'est plus lent et c'est la que se trouvent les fichiers que tu accèdes le plus souvent.

    Mon approche personnelle serait assez différente:

    / de 20Go sur le SSD (pour l'OS)
    /boot de 1Go sur le SSD (probablement pas nécessaire de nos jours)
    /home de 50Go sur le SSD
    /swap de quelques Go sur le SSD ou sur le HDD (vas tu vraiment utiliser le swap?)
    /tmp quelques Go sur le SSD or sur sur le HDD (personnellement je préfères sur SSD car cela accélère les compilations).

    /opt ou /usr/local ou /data de 100Go sur le HDD (pour installer des jeux, des gros fichiers, …)

    Tu remarqueras que je laisse beaucoup de place libre. Si un LV s'avère trop petit il peut être agrandis en quelques secondes avec LVM (a chaud. pas de reboot!).

    De plus la place libre pourra être utilisée par la suite pour créer des snapshots ou de nouvelles partitions (rescue, autre distributions Linux, ….).

    • [^] # Re: LVM ! LVM ! LVM !!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Un peu pareil sauf que je dirais plutôt btrfs que lvm.
      J'ai trouvé ça tellement simple, plus souple que lvm. Je n'ai que des volumes et non des "partitions" comme c'est grosso modo le cas en lvm, je ne m'occupe pas de les redimensionner ou pas.
      Et pour docker c'est bien, c'est utilisé directement.

    • [^] # Re: LVM ! LVM ! LVM !!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      /tmp quelques Go sur le SSD or sur sur le HDD (personnellement je préfères sur SSD car cela accélère les compilations).

      L'option -pipe de gcc est une meilleure solution pour ça (il utilise alors des pipes plutôt que des fichiers temporaires). ça ne marche que si on utilise gcc et les binutils GNU, mais c'est quand même plutôt souvent le cas.

  • # RAID Hybride

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Sur le dernier portable avec HDD et SSD que j'ai eu a installer j'ai fait du raid.
    le SSD + une partition du HDD en RAID 1
    Basé sur ca :
    https://www.bibinsa.net/post/2015/02/16/Hybrid-RAID-SSD-HDD-avec-Linux

    En lecture ça va très vite en écriture moins mais en cas de crash de disque ou ssd on perd pas tout ( même si tout est sauvegardé sur un support externe ;) ) en tout cas ça évite une réinstallation/restauration.

    Un deuxième partition Data sur le HDD pour les datas pas trop importantes.

    Sur le raid 1 j'ai fait du LVM ( /boot, /, /home et swap pour l'hibernation).

    Grub2 sachant booter sur du LVM et du raid soft, pas de problème insurmontable avec grub installé dans le MBR des 2 disques pour quand même pouvoir booter en cas de défaillance d'un disque.
    Après il faut penser a monitorer son raid (cat /proc/mdstat).

  • # f2fs ?

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    bonjour,

    /boot de 500mo en ext234. relatime
    dans les 500mo, une iso d'un live cd qui supporte bien ton pc portable, genre antergos + ajout de l'option live cd dans grub/syslinux. -> portable fonctionnel meme si systeme hs et sans internet !!!

    / de 30Go en f2fs, fini les problèmes de vie du SSD + bonus ca va vite !!! ,relatime,background_gc=on,user_xattr,acl,active _logs=6 pas de stress de perdre le système tu as l'option live cd au boot. et ton /home séparé.

    swap, 1G, mais non indispensable. si besion de + de swap : ajoute de la ram, et oublie l'hibernation car avec plus de 4go a ecrire et lire sur le ssd, c'est plus rapide de rebooter…

    /home f2fs ou btrfs(compress + redondance) selon si les données sont importantes et non sauvegardees.
    il y en a vraiment qui n'ont pas de /home séparé en 2017 ?

    • ce qui en 2017, devrait etre de base en tmpfs des 4go de ram /tmp en tmpfs , en dynamique, laisse les dieux qui ont programmé ca dans le noyau gérer, ils savent se qu'ils font /var/tmp tmpfs même combat

    si tu veux aller plus loin plus fort,
    / en ro + overlay, c'est pas de base dans les distributions user friendly, c'est bien pour un RPi que tu oublies pendant des années, a voir pour ton utilisation sur ton portable.

    a+

    sérieux,

  • # Moi aussi ! Moi aussi !

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    Moi aussi je veux dire mon conseil !

    Alors ! J'ai un SSD de 128Go, et un HDD de 2To, et j'ai fais comme ça :

    SSD :
    /boot 300Mo ext4
    / 20Go, btrfs compressé
    /home tout le reste du SSD, LUKS + btrfs compressé

    /tmp tmpfs

    HDD: LUKS (déchiffrement avec une clé sur le /home (en plus de ma pass phrase)) + btrfs avec un sous volume par point de montage

    /home/moi/trucs_volumineux1
    /home/moi/trucs_volumineux2
    /mnt/gros_repertoire_temporaire (pour compiler des trucs)
    + des sauvegardes, montées et démontées à la demande par sécurité

    swap :
    zram (j'ai 4Go de ram, je ne VEUX pas de swap, parce que si jamais il y a un process qui en en aurait besoin, c'est qu'il y en a un autre qui mange de la colle, je veux que ça plante).
    En de rares occasions, j'ai effectivement besoin d'un swap (grosse compile), alors je le monte à la main.
    pour régler tout ça j'utilise : systemd-swap https://github.com/Nefelim4ag/systemd-swap

  • # Un peu beaucoup de gâchis d'espace SSD

    Posté par . Évalué à -2 (+0/-2).

    Reste simple:

    SSD:
    / -> 20 Go si peu de soft, sinon 50
    /home -> tous le reste

    HDD:
    /home/xxx/FILMS (enfin du genre pour les gros fichiers statique) -> 400
    /home/xxx.BACKUP -> Un premier niveau de sauvegarde de tes fichiers importants

    BTRFS pour la gloire!!!

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.