Journal Les aventuriers de la distribution perdue

Posté par .
Tags :
24
25
mar.
2012

Utilisateur et même plus (membre du club, souvenirs, souvenirs) de Mandriva depuis quasiment ses débuts, je me suis senti complétement perdu ses derniers mois au vu des évolutions pas franchement positives de ma distribution préférée.

Il m'a donc fallu aller voir ailleurs, et cela n'a pas été facile.

Déjà, premier point noir : j'ai naïvement acheté une carte graphie AMD il y a 3 ans en me disant que les pilotes libres allaient être rapidement excellents… ce loin d'être le cas, et comme en plus je développe un soft 3D (sur la base de http://goworldwind.org ), j'ai besoin d'un suport 3D complet. Me voilà donc coincé avec les pilotes proprios.
Autre point à noter : j'utilise KDE et je n'avais pas l'intention de changer à la fois de distro et de DE !

Deux partitions pour un linux, un /boot commun : de cette façon, je peux faire des tests grandeur nature des grandes distros.

Tout naturellement, mon premier test fut celui d'opensuse… et ce fut un échec total. Pas moyen d'avoir un système complet sans bidouiller de manière crade les dépots : moi qui croyais avoir une système KDE à jour, les dépots officiels trainent une version de digikam super vieille… Et cerise sur le gâteau, la police par défaut me semble super moche.

Deuxième essai : Fedora.
Cela aurait pu être un succès, mais les pilotes proprios ne marchent pas. J'ai pas cherché plus loin, mais l'impression générale était plutôt bonne.

A ce moment là, j'abandonne et retourne sous ma Mandriva 2010.2 qui commence à dater mais tourne comme un charme.

Les semaines passent, et je vois les news de nouvelles versions de KDE et digikam passer. Alors je me dis : recommençons !

Une nouvelle version de Fedora étant sortie entre temps, je lui redonne une chance : pas de miracle, ça coince toujours au niveau des pilotes. Et en plus, maintenant KDE est super instable et gel dès que je bouge le tableau de bord…

Sur les conseils avisés de moules, je vais voir du côté d'Arch Linux. L'installation ferait peur à tout linuxien ayant encore des cheveux, mais je m'y attelle tant bien que mal et … ça coince au niveau des pilotes proprios. Et pas moyen de downgrader facilement le noyau pour tester des versions plus anciennes des pilotes (bon, j'avoue, j'ai pas cherché longtemps, j'étais proche de la déprime).

Un petit tour sur DistroWatch pour trouver une distro prometteuse : je ne vais pas bien loin, et malgré mon incompatibilité viscérale avec Ubuntu, je tente quand même Linux Mint version KDE.
Et là miracle : ça fonctionne !
Les dépots sont complets, tout marche correctement.
Mais c'est lent. Je ne sais pas d'où vient le problème, mais les semaines passant, ça commence à être insupportable : gels de xorg de temps en temps, eclipse qui se mets à mouliner sans raison, kwin extrêmement lent dès qu'il s'agit de bouger une fenêtre… bref, ça marche mais c'est pas le nirvana.

En désespoir de cause, je me dis que je vais retenter Arch et que si ça ne marche pas, j'essaierai un peu plus longtemps de downgrader xorg et le noyau pour passer un ancien pilote qui marchait, lui.
Mais là : miracle : tout fonctionne du premier coup !
Et c'est le coup de coeur ! Une distro stable, sans rien de superflu, avec des dépots complets, une communauté active, un wiki précis.
Alors oui, il faut mettre les mains dans le vi au début, il faut tout configurer étape par étape. Mais ensuite, c'est que du bonheur.
Et quelle vitesse ! Pas un ralentissement, pas un plantage, c'est génial.

Il m'a fallu plus de 6 mois. Mais maintenant je peux dire que j'ai de nouveau trouver ma distro.

Arch c'est bon, mangez en !

(au fait, j'espère que vous aurez tous remarqué que le jeu de mot du titre ne fonctionne pas en anglais)

  • # kubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cela fait plusieurs années, que j'ai du kubuntu partout,
    c'est nickel, aucun pb à constater de mon côté, kde 4 est maintenant mature ça fait vraiment plaisir.
    (et au moins je n'ai pas eu à subir tous les délires de changements de bureau gnome/unity…)

    • [^] # Re: kubuntu

      Posté par . Évalué à 1.

      Il suffit de ne pas avoir de bureau. Donc pas de changement. Donc pas de problème.

      Puis a quoi ça sert un bureau, d'ailleurs ? Tu clique les icônes, toi ?

    • [^] # Re: kubuntu

      Posté par . Évalué à 1.

      Je n'ai pas testé kubuntu à cause d'un très mauvais souvenir d'il y a quelques années. C'est con mais c'est comme ça.
      D'un autre côté, j'ai un peu testé kubuntu au travers de Linux Mint :)

  • # Arch

    Posté par . Évalué à 10.

    Après une pause de quelques mois, je suis revenu il y a deux mois sur Arch, et ce n'est pas forcément un monde merveilleux où tout est parfait. Comme tu l'as dit, il ne faut pas avoir peur de bidouiller un peu, et pour moi ça a été une bonne chose car ça m'a permis, par exemple, de dire un petit bonjour à PolicyKit pour corriger un problème avec NetworkManager (demande du mot de passe à chaque déconnexion d'un réseau Wi-Fi… C'est déjà assez chiant de perdre la connexion, alors la pop-up qui vient de nulle part pour te demander ton mot de passe et qui interrompt ton travail, ça tue un peu), et donc au final d'en apprendre un peu plus sur une brique des systèmes linux qui m'avait toujours échappée depuis son apparition. En bref, c'est une excellente distribution pour qui veut en apprendre plus.
    Après, il y a de petits bugs (le flash en plein écran qui ne fonctionne pas bien du tout chez moi, mais il faudra que je vois si un autre wm que kwin change les choses ; le bug du mot de passe à la déconnexion d'un réseau wi-fi, plasma qui se met parfois à déconner un peu), mais ça reste parfaitement utilisable.

    Ce qui est un peu plus gênant, ce sont les mises à jour qui demandent une intervention utilisateur (toujours documentée sur le blog de arch linux), bien que peu fréquentes. Il arrive parfois qu'une mise à jour nécessite une intervention utilisateur pour diverses raisons (la dernière en date à mon souvenir est la mise à jour de pacman qui supporte la vérification des paquets avec clef gpg et compagnie - sauf que j'ai du désactiver cette fonction si je ne voulais pas m'arracher les cheveux à approuver tous les auteurs des paquets déjà installés, sachant que certaines clefs ne passaient pas pour une raison mystérieuse), et ça peut prendre un petit peu de temps pour faire cette intervention. Sans compter que, pour moi, à chaque mise à jour du noyau il me faut recompiler un petit module nécessaire pour désactiver la carte nvidia sur un laptop optimus pour préserver la batterie (bon, il faudra que je regarde côté dkms). En bref, il ne faut jamais mettre à jour quand on n'a pas le temps de faire les interventions requises juste après s'il y en a, ou pour corriger les éventuels problèmes qui pourraient apparaître après une mise à jour. Mais c'est le prix d'une rolling release ; impossible d'y échapper. Le mieux pour moi est de ne pas mettre à jour trop fréquemment pour éviter de perdre trop de temps (if it works, don't fix it), mais ça craint un peu quand il y a des failles de sécurité.

    Du coup, autant sur mon laptop principal Arch fait des merveilles après quelques bidouilles, autant sur mon netbook, j'ai préféré finalement une debian stable pour ne pas avoir à perdre deux fois plus de temps à chaque mise à jour ;-)
    (et Gnome 2 me manquait aussi)

    • [^] # Re: Arch

      Posté par . Évalué à -3.

      Toi, tu n'as pas compris quel était le but de arch si tu te pleins des interventions nécessaires de l'utilisateur quand il y a des choix critiques à faire…

      • [^] # Re: Arch

        Posté par . Évalué à 2.

        à partir du moment où tu remet tout entre les mains de qq packagers… à qui tu fais plus confiance qu'aux développeurs eux mêmes… enfin j'sais pas j'ai p'tre louper un truc ? Tu peux nous expliquer ?

        • [^] # Re: Arch

          Posté par . Évalué à 2.

          Les développeurs font des choix génériques, mais parfois, il y a des choix à faire ou tu peux seul décider. C'est un fait.

      • [^] # Re: Arch

        Posté par . Évalué à 6.

        Je sais qu'elles sont inévitables pour un système en rolling release. Je dis juste que le fait de devoir intervenir de temps à autres après une mise à jour et de risquer une certaine perte de temps si on ne fait pas attention est un inconvénient et qu'il faut donc éviter de faire une mise à jour la veille d'une présentation importante (mais ça vaut pour n'importe quel système d'exploitation de toutes façons ; juste qu'il y a plus de risques avec Arch). Il reste toujours qu'Arch est une excellente distribution dans son domaine et que j'en suis assez content en général.

        • [^] # Re: Arch

          Posté par . Évalué à 1.

          Il manque un système de news comme dans emerge ou comme les mails chez les BSD pour t'avertir.

  • # Arch yabon

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai une carte graphique AMD sous Archlinux avec les drivers libre et je n'ai pas tant de problèmes que ça. En fait, ce sont les drivers proprio qui sont vraiment mauvais en comparaison - plusieurs soucis ici et là qui rendent l'utilisation quotidienne vraiment insupportable. Et vu que archlinux est une distro "edge", on peut toujours espérer avoir des drivers à jours (pour changer). Du coup, si les pilotes libres sur ubuntu/fedora/autre sont foireux, il y a de fortes chances que cela ne soie pas le cas sous archlinux. Et ça, tu vois, c'est trop bon.

    Alors, dit moi, utilise-tu fglrx sous arch ou bien radeon ? Parce que perso, je trouve encore que les drivers proprio, c'est de la merde.

    • [^] # Re: Arch yabon

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est écrit au début de mon journal :

      comme en plus je développe un soft 3D (sur la base de http://goworldwind.org ), j'ai besoin d'un suport 3D complet. Me voilà donc coincé avec les pilotes proprios.

      Les pilotes libres ne sont pas encore complets, et ceci après 3 ans d'attente, c'est une grosse déception.

      • [^] # Re: Arch yabon

        Posté par . Évalué à -7.

        Les pilotes libres ne sont pas encore complets

        nouveau l'est, il est parfaitement fonctionnel, même en 3D. C'est pas un pilote libre ?

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: Arch yabon

          Posté par . Évalué à 8.

          Et depuis quand nouveau prend en charge les cartes AMD ?

          • [^] # Re: Arch yabon

            Posté par . Évalué à -9.

            Les pilotes libres ne sont pas encore complets, et ceci après 3 ans d'attente, c'est une grosse déception.

            Les pilotes libres pour amd ne sont pas encore complets. Les pilotes libres, ça veut dire quelque chose.

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: Arch yabon

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              De quoi parles-tu ? Des pilotes de F1 ? Faut-il vraiment repréciser tout le contexte exact de la discussion dans chaque commentaire ?

            • [^] # Re: Arch yabon

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Qu'est-ce que tu appelles complet? Mesa ne prenait pas en charge l'Opengl 3 avant sa version 8 (qui ne doit pas être dans beaucoup de distro), ça fait un petit temps que c'est pris en charge par les pilotes propriétaires. Je n'appelle pas vraiment ça complet.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Arch yabon

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Est-ce que tu peux détailler ce qui te manque dans les pilotes libres ? Comme tu le sais probablement ces pilotes sont développés par un groupe de "bénévoles", dont la taille est à peu près le dixième de ce qui serait nécessaire pour satisfaire tous les besoins. (C'est vrai de manière générale dans le monde de X.org, où le nombre de contributeurs est très faible par rapport à l'importance du projet sur nos systèmes.)

        Lorsque tu rencontres des bugs, il faut ouvrir un ticket sur le bugzilla : jusqu'à présent 100% des bugs (c-a-d 3 ou 4) que j'ai rencontrés dans le driver radeon sur les années passées ont été corrigés en moins de deux semaines. (Note : c'est nettement moins vrai pour le driver Intel, qui dispose pourtant de plus de ressources.)

        • [^] # Re: Arch yabon

          Posté par . Évalué à 2.

          javax.media.opengl.GLException: DXTn compressed textures not supported by this graphics card at com.sun.opengl.util.texture.Texture.checkCompressedTextureExtensions(Texture.java:987)
          
          

          Voici l'erreur que j'obtiens lorsque j'utilise les pilotes libres. J'avoue, je n'ai pas été beaucoup plus loin, mais dès que j'ai le temps, faut que j'essaie de faire remonter le besoin.

          • [^] # Re: Arch yabon

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ah, ça c'est une autre histoire : ce n'est pas un bug.
            Tu diras merci au législateur américain qui estime que trois additions et deux multiplications peuvent faire l'objet d'un monopole légal pendant 20 ans. En France, au moins, on est tranquilles.

            http://dri.freedesktop.org/wiki/S3TC

            • [^] # Re: Arch yabon

              Posté par . Évalué à 4.

              Tu veux dire que moyennant http://aur.archlinux.org/packages.php?ID=15571 les pilotes libres seraient fonctionnels pour mon cas particulier ?
              Mais ce serait géant !

              J'ai bien fait de poster ce journal :)

              • [^] # Re: Arch yabon

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour ton cas je ne sais pas mais en tout cas World Wind marche au poil ici avec les pilotes libres radeon+libtxc_dxtn sur une HD5750.

      • [^] # Re: Arch yabon

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        http://article.gmane.org/gmane.linux.redhat.fedora.devel/161438

        "The only thing that gets drivers written is writing the damn driver."

  • # ex mandriva perdi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et mageia alors ?

    • [^] # Re: ex mandriva perdi ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Parfaitement, basée sur la dernière mandriva 2010.2 (qui fonctionnait très bien).
      Après avoir un peu insisté et galéré également avec la 2011,je ne voulais pas quitter le navire mandriva par fidélité, j'ai fini par sauter le pas.

      Aucun problème majeur, pas de perte des repères et des habitudes. Pas de problème de "vitesse" perçue.
      Dépôts des rpms très bien gérés à mon avis (pas besoin de plf, mib etc).
      Kde 4 est complet.

      La nouvelle version (en beta 1 actuellement) est prometteuse et embarquera kde 4.8.x et un noyau 3.3.x, j'ai rarement des problèmes en étant en Cauldron (equivalent à la version cooker).

      Le petit bémol est le manque de certains rpms moins utilisés par rapport à la masse de ceux proposés par mandriva mais cela s'améliore constamment et il est facile de demander l'ajout dans le buzilla.

      La communauté autour de mageia fonctionne bien également.

      Donc à moins de chercher le dépaysement, magaia est le choix logique pour les déçus de mandriva.

      • [^] # Re: ex mandriva perdi ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Mageia est en beta2 depuis le 15 mars.

        Pour ma part, je suis aussi un ex utilistateur de Mandriva, et franchement, j'aime bien mageia. Je m'y sens chez moi. Sur mon portable récent, par contre, la v1 ne passait pas. J'ai donc tenté, debian 6 (sans succès) puis fedora 16. La fedora a reconnu mon matériel assez bien, mais la distrib est un peu trop touffue. Je n'ai pas mes marques.

        Je viens de tenter d'installer la v2 beta2, elle s'est installée (j'ai viré F16 au passage). Je vais voir dans les prochains jours, si je rencontre des problèmes.

  • # Les mamouths

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 25/03/12 à 13:39.

    Une distro encore pas si mal que ça pour le Desktop, c'est rhel. Et les clones libres (Centos, Scientific Linux). Ce ne sont peut-être pas les dernières versions des logiciels mais, c'est stable comme un mammouth. Le bureau ne bouge plus et y a KDE aussi :) Je les préfères à Fedora. Fedora ça bouge de trop. Quand il manque un paquet, tu peux prendre le SRPM dans Fedora et le recompiler pour rhel / Centos / Scientific.

    Debian aussi est vraiment pas mal :)

    • [^] # Re: Les mamouths

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sinon, y a EPEL pour faire des paquets. https://fedoraproject.org/wiki/EPEL

      ( et il y a une souscription offerte pour les packageurs, pour ce que Centos rebute, et qui trouve que 50 euros par an, c'est trop cher )

    • [^] # Re: Les mamouths

      Posté par . Évalué à -2.

      idem je ne comprends pas pourquoi l'auteur de ce journal est parti dans un délire type rolling release alors que ce qu'il a besoin, c'est justement d'une base stable sur laquelle son driver propriétaire sale fonctionnera toujours.

      Parce que la j'attends le jour où son driver sera pété pour de bon et qu'il devra attendre x mois pour que les gens d'AMD sortent le driver pour sa version du noyau et encore j'imagine qu'ils doivent parfois sauter des versions pour ne s'en tenir qu'aux distribs dites enterprise.

      • [^] # Re: Les mamouths

        Posté par . Évalué à 3.

        Ca te gênerait de rester courtois ?
        Je ne vois pas où est le "délire" à tester quelque chose d'un peu différent.
        Et j'ai des millions d'exemples de distros dites "stables" qui explosent complètement lors d'une mise à jour… sans parler du calvaire d'une mise à jour immense tous les 6 mois/1 an.

        • [^] # Re: Les mamouths

          Posté par . Évalué à -2.

          il est resté parfaitement courtois.

          le mot "délire" désigne l'apparence contradiction entre le choix d'un driver propriétaire. (choix justifié pour des raisons techniques, on est bien d'accord) et le coté rolling release qui est le mode de fonctionnement le plus agressif vis à vis des pilotes propriétaires.

          sans parler du calvaire d'une mise à jour immense tous les 6 mois/1 an.

          Perso, je change de PC tous les 4 ans. Et j'installe la distro du moment. C'est comme ça que j'ai obtenu le meilleur rapport update/support du matos.

        • [^] # Re: Les mamouths

          Posté par . Évalué à 1.

          Sans compter que ces arguments restent un peu théoriques. En pratique il y a des masses de drivers anciens et nouveaux qui marchent tout le temps dans les distributions en rolling release. Ce n'est qu'un cas particulier, mais j'ai toujours eu besoin des drivers proprio des cartes graphiques pour pouvoir faire du GPGPU. Durant les dix dernières années, je n'ai pas le moindre souvenir d'un problème de driver en ayant été sous Gentoo puis Arch.

          Par contre, rien que l'installation des outils sous une distribution plus fermé (genre Fedora), c'était un calvaire. Mais c'était du plus au manque de paquets, qu'au type de release. AUR est incroyable par exemple, surtout depuis Yaourt.

  • # Et Debian alors?

    Posté par . Évalué à 2.

    Sérieusement? Il n'a même pas fait parti de tes essais, pour quelle raison? Légende urbaine? tabou?

    Je dirais même plus - pour encore moins de "Vi" - pourquoi pas Ubuntu? Gnome classique, Gnome-Shell, KDE y sont disponibles, tu n'es donc pas menotté à Unity.

    Et question dynamisme de la communauté, Ubuntu n'a pas à rougir d'un pouce.

    • [^] # Re: Et Debian alors?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Rougir d'un pouce ?

      • [^] # Re: Et Debian alors?

        Posté par . Évalué à 3.

        Les Ubunteros attrapent ça à force de taper sur le clavier la main à plat par frustration: c'est le pouce qui cogne en premier (et ça fait mal!).

        ----------------> [ ]

    • [^] # Re: Et Debian alors?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est bizarre en effet. Je ne l'ai pas évitée sciemment, d'autant que je la connais bien puisque les serveurs du boulot sont tous sous Debian…

  • # Debian ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 25/03/12 à 14:03.

    Ça ne t'a pas tenté ?

    edit: over-cramé :D

    There is no spoon...

    • [^] # Re: Debian ?

      Posté par . Évalué à -10.

      Il y a toujours pearos Linux aussi. Qui est une distribution Ubuntu avec un thème de bureau Mac OS.

      YOU DREAM, WE MAKE.

  • # Chakra

    Posté par . Évalué à 2.

    Chakra est une distribution orientée KDE qui fut à ses débuts basée sur Arch. Ça vaudrait peut-être le coups d'essayer ?

  • # Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

    Posté par . Évalué à 6.

    Salut,

    J'ai fais exactement la même chose il y a deux ans : Mandriva --> Archlinux.
    J'étais sous Mandriva (et Mandrake avant) car c'est français et venant de Windows, je voulais un bureau, mais pas microsoft. Mandriva m'a permis de découvrir Linux, le libre, etc… C'était sympa comme distro, mais malgré mon envie de défendre un produit made in France (donc interface, support, doc, et tout et tout en français, le pays d'origine je m'en bat l'œil), je savais au fond de moi qu'elle avait un côté lourdingue qui me gênait.

    Je suis un utilisateur lambda. Mon premier soucis c'est de maitriser la machine, et pas d'être maitrisé par elle. Je ne sais plus comment je suis tombé sur Arch mais c'est clair que c'est exactement la distro qu'il me faut. On maitrise tout et on apprend énormément avec Arch.

    Perso, j'utilise les pilotes ATI proprio. Pourquoi? Je ne sais pas. J'ai commencé par eux et ça fonctionne pour ce que j'en fait. Les pilotes radeon me titillent bien un peu (ben oui, c'est libre et j'aime ça), mais dans ma vie y'a pas que la micro et j'ai pas trop le courage de jouer les bêta-testeur pour un pilote graphique.

    Oui, il faut mettre les mains dans le camboui avec Arch, mais juste ce qu'il faut(pour paramétrer le système, rarement pour le dépanner; enfin, c'est mon expérience). Les seuls pépins que j'ai eut c'est avec KDE (un peu lourdingue aussi). Les mises à jours? rien de plus simple, un petit tour sur Archlinux.fr ou Archlinux.org pour voir si une intervention impérative de l'utilisateur est nécessaire, je lance l'alias qui va bien et c'est fini. jamais eut un pépin avec ça. Et surtout, en ce qui concerne l'environnement linux, ben en deux ans d'Archlinux, j'ai appris autant qu'en 8 ans de Mandrake/Mandriva. Je regrette vraiment pas les heures passer à lire les wiki.

    Bonne roulade sur Arch !D

    • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suis un utilisateur lambda. Mon premier soucis c'est de maitriser la machine, et pas d'être maitrisé par elle.

      Bof… Je vais peut-être trollé mais on peut très bien apprendre linux sur n'importe qu'elle distribution. Plus y a de la doc, mieux c'est. On peut autant mettre les mains dans le comboui sous une mandrake qu'une archlinux. Ha mon avis, la première chose à faire, c'est de lire la doc qui est fournie avec la distribution.

      Pour mandriva, je vois déjà 3 manuels. Ca a peut-être un peu bougé avec les nouvelles version mais le principe est le même :)

      • Introduction à Mandriva Linux
      • Manuel avancé
      • Guide des outils Mandriva

      On peut prendre une autre distribution. Genre OpenSuse : http://doc.opensuse.org

      Bref, passé les troll, avec arch. On est obligé de la lire la doc et à mon avis c'est pour ça qu'on aime :-)

      • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Personnellement, j'ai beaucoup plus appris sous Gentoo que sous Debian tout simplement parce que j'ai été forcé d'apprendre pour que ça marche. C'est un avantage (ou un inconvénient en fonction des cas). Mais ce que j'ai appris sous Gentoo me sert sous les autres distribs.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En fait, les archistes sont les nouveaux gentooistes.

          http://greenfly.org/mes.html

          • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

            Posté par . Évalué à 5.

            Ben ouais, c'est pathétique, mais y'a toujours des bloggueurs qui croient que les utilisateurs de gentoo ont choisi leur distro pour un gain supposé de vitesse d'exécution.

          • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Quand on utilise gentoo, ça va pas plus vite, et en plus c'est vraiment lent à installer des paquets, par contre:

            • Ce sont directement les paquets upstream qui sont utilisés (il y a la possibilité d'avoir un branding gentoo sur certains paquets mais c'est très rare, et il faut le choisir explicitement), de la même manière il y a des patchs de compilation et de sécurité appliqué, mais rarement plus, donc pas de comportement différent de ce que choisit l'upstream
            • C'est l'utilisateur qui choit quelles licences il accepte d'avoir sur son système, ce n'est pas la distribution
            • La création et la modification des paquets est très simple, et n'importe qui qui sait faire un peu de shell sera capable d'ajouter un patch ou de créer un paquet pour un logiciel qui n'est pas disponible de base
            • Un système en rolling-release, que ce soit pour la version "testing" ou la version stable
            • La possibilité d'installer certains logiciels en testing ou en stable de manière individuelle et simple (également la possibilité de choisir une version précise, mais vous avez compris le principe)
            • Enfin, la possibilité de customiser son installation, par exemple activer le flag "kde" pour avoir le support de kde dans les différentes paquets, ou du bluetooth, de l'UPnP, etc.
            • Une doc vraiment complète et pas juste orientée utilisateur final de bureau, qui explique bien comment les choses fonctionnent si on a un souci.
            • Je parle même pas de tout ce qu'il y a moyen de faire si on connais bien, par exemple les paquets "live" qui utilisent des dépôts git/svn/… sont pratiques pour tester des logiciels en cours de développement sans bidouiller ou pourrir son système .

            Par rapport au lien lui-même:

            • Optimized: Les autre distributions ont le même style d'optimisations, et c'est surtout certains paquets qui ont besoin d'avoir la bonne optimisation, donc à mon avis c'est clairement pas un point important, à faire tourner aux gens qui croient que "gentoo ça va plus vite parce que j'ai compilé en -O3" et "Ahah ils croient que ça va plus vite sous gentoo", non, l'intérêt de gentoo n'est pas dans l'optimisation
            • From Scratch: L'installation des parties un peu compliquées (kernel, bootloader, …) est laissée au choix de l'utilisateur, donc au final oui c'est plus low-level, et l'avantage c'est une meilleure maitrise du système. Quand on installe un kernel c'est possible de faire à la main avec un "make menuconfig ; make", et l'installation de modules externes marche quand même, de la même manière les services ne se démarrent pas automatiquement par magie parce qu'on a installé un logiciel
            • Quality Assurance: globalement, les paquets les plus courants sont testés par beaucoup de monde, en stable y'a peu de chance de tomber sur un gros problème, même en testing ça marche en général plutôt bien mais on a plus de probabilité d'avoir un souci (vous me direz, c'est le principe, oui), et puisqu'il y a moyen de choisir individuellement pour chaque paquet c'est plutôt souple et c'est facile d'avoir un logiciel spécifique en testing (disons vlc) tout en gardant tout le reste du système en stable

            Globalement je dirais que Gentoo et Arch ça se ressemble sur pas mal de points, sauf que sur Arch c'est plus rapide d'installer des paquets (pas de compilation) mais y'a des choses en moins (pas de customisation de l'install par rapport à ses besoins, moins d'homogénéité puisqu'il y a des paquets binaires de base et la possibilité d'avoir des sources).

            Je comprends que des gens aiment bien debian, mais j'avoue que j'avais testé debian au tout début quand j'ai commencé linux, X ne se lançait pas (c'était y'a longtemps donc c'était pas autant automatique que maintenant, fallait avoir une configuration), et y'avait pas mal de soucis à gauche et à droite. Rien de bien grave mais puisque toute l'installation était simplifiée j'avais aucune idée de quoi faire pour résoudre mes problèmes.

            De l'autre côté, avec gentoo tout était bien expliqué, du coup avec un peu de logique c'était facile de suivre pas à pas et de résoudre les différents problèmes, pour moi c'était vraiment le jour et la nuit, enfin comprendre comment les choses fonctionnent et ne pas juste subir les problèmes.

            Si quelqu'un commence aujourd'hui, je lui conseillerais plutôt ubuntu, pas besoin de se poser des questions puisque ça marche tout seul (pas comme quand moi j'ai commencé avec debian). Mais j'avoue que je discute régulièrement avec des gens sous ubuntu qui ont des soucis que je sais résoudre facilement sous gentoo mais qui ont l'air compliquées à faire sous ubuntu (doc trop superficielle, forums qui fournissent des réponses pas constructives parfois ou simplement choses difficiles à faire avec apt).

            Je pense surtout que les gens devraient être plus ouverts d'esprits par rapport aux gens qui utilisent d'autres distributions, je trouve bien que chacun disent les choses qu'il aime dans la distribution qu'il utilise (ça permet d'avoir des avis et de se dire "ah ça a l'air pas mal, je testerais peut-être"), mais tout ce qui est tourné comme une attaque vers telle ou telle distribution je trouve ça pas très bien, surtout que c'est assez régulièrement du FUD.

            • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              mais j'avoue que j'avais testé debian au tout début quand j'ai commencé linux, X ne se lançait pas (c'était y'a longtemps donc c'était pas autant automatique que maintenant, fallait avoir une configuration)
              […]
              ubuntu, pas besoin de se poser des questions puisque ça marche tout seul (pas comme quand moi j'ai commencé avec debian)

              Je te rejoins sur le coté user-friendly d'Ubuntu, qui n'est plus à prouver je pense. Pour autant, par expérience, je peux confirmer qu'aujourd'hui Debian s'installe tout aussi facilement (même si l'installeur laisse plus de marge de manœuvre) et est parfaitement fonctionnelle au redémarrage.

              Concernant la config de X, il faut dire qu'il y a quelques années, avant Xorg, quand c'était encore XFree86, il n'y avait pas de détection/config automatique de X. Il fallait faire un xf86config à la main (ou avec les utilitaires qui allaient bien) ! ;)
              Mais ce n'était pas spécifique à Debian. :)

              There is no spoon...

        • [^] # Re: Arch'ment bon! La pédagogie en plus!

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai pas dit que Arch était la seule distro "pédagogique" (ni la meilleure). Mais avec Mandriva je cliquait plus qu'autre chose (car c'était facile, centre de contrôle et tout ça…). Avec Arch, c'est différent, ses fichiers de conf invite plus à lire les doc et comprendre ce que l'on fait. Enfin, c'est mon avis perso.

  • # Il y a des blogs pour faire ça

    Posté par . Évalué à -10.

    Super, un journal sur Linuxfr pour parler d'une chose totalement inédite : quelqu'un qui fait l'apologie de Archlinux. Je me demande un peu ce que ça fait là, on est pas sur le planet-libre ni sur un blog.

    • [^] # Re: Il y a des blogs pour faire ça

      Posté par . Évalué à 10.

      Super, un journal sur Linuxfr pour parler d'une chose totalement inédite : quelqu'un qui fait l'apologie de Archlinux. Je me demande un peu ce que ça fait là, on est pas sur le planet-libre ni sur un blog.

      +1

      Les journaux, c'est fait pour parler de moto.

  • # Problème Xorg/fglrx

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonsoir,

    concernant le problème des drivers proprio (flgrx), si on parle bien des même soucis de freeze (tu dois avoir des erreurs XvQuelqueChose dans les log xorg) ça devrait être résolu mais je n'ai pas encore testé.
    En résumé, les devs d'Xorg se foutent un peu de la compatibilité et modifient les ABIs quand ça leur chante sans prévenir personne. Lors de la sortie d'une version mineure ils ont fait des changements à l'arrache à la dernière minute. Ca concerne surtout XV. Dès qu'un programme l'utilise ça freeze.

    Les développeurs de pilotes ont mis un peu de temps à localiser et régler le problème et le temps que les nouvelles versions arrivent dans les dépôts, ça a été un sacré boxon. Personnellement, j'ai du bloquer les versions des paquets Xorg installés. Les drivers fglrx 12-3 devraient normalement corriger le problème mais je n'ai pas encore retesté.

    • [^] # Re: Problème Xorg/fglrx

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si je comprends bien, si fglrx ne suit pas les modifications de X.org, c'est la faute des méchants développeurs de X.org ? Ils ont assez de travail pour maintenir la compatibilité avec les pilotes libres, pour ce qui est des pilotes propriétaires c'est le travail de l'entreprise qui les écrit de suivre le mouvement (ce que nVidia fait particulièrement bien). Casser la compatibilité exprès pour embêter les pilotes propriétaires, ça serait inacceptable, mais ce n'est pas le cas.

      L'auteur du journal semble parler de 3D et pas de Xv, donc je suppose que ce n'est pas lié, mais je lui ai demandé dans un autre commentaire de décrire ses soucis et il ne l'a pas (encore) fait. C'est utile de se plaindre sans faire de rapport de bug, ma foi.

      • [^] # Re: Problème Xorg/fglrx

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Casser la compatibilité exprès pour embêter les pilotes propriétaires, ça serait inacceptable, mais ce n'est pas le cas

        Oui mais casser l'ABI dans les versions mineure, ce n'est pas terrible non plus comme comportement.

        C'est utile de se plaindre sans faire de rapport de bug, ma foi.

        Ce n'est pas non plus facile. Par exemple, j'ai essayé de faire tourner la démo de la bibliothèque qu'il pointe et après avoir afficher quelques trucs, ça a l'air de ne plus rien faire, comment faire pour savoir ce qui pose problème.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Problème Xorg/fglrx

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Quand je lance la démo, moi, j'ai une grande fenêtre blanche, et c'est avec le pilote propriétaire nVidia. Je n'essaie pas plus : la deuxième démo me donne un CPU à 100% et cette fois-ci même pas de fenêtre.

          Un crash dans libGL, ou un freeze complet de la machine, c'est la faute du pilote OpenGL. Un comportement bizarre de l'applicaton, ça vient assez souvent de l'application elle-même.

          En tout cas tu peux déjà ouvrir un ticket avec la description de ton problème, les gens qui maîtrisent pourront essayer de le reproduire (OpenGL avec Java, moi je ne sais pas comment faire l'enquête).
          https://bugs.freedesktop.org/enter_bug.cgi

  • # Pardus Linux

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour l'intégration de KDE, je n'ai jamais trouvé mieux que Pardus Linux, une distribution turque. Extrêmement simple, et stable.

    • [^] # Re: Pardus Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Mais également une distribution qui manque terriblement de paquets et de communauté francophone (et même anglophone). Les forums, en turcs, c'est moyen.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.